Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Philosophie de la Magie
[RPG]
Tanguy Kerleal
Chroniqueur Gryff'Time
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2112
Titre : Philosophie de la Magie
Créé : 16/02/2017 à 21:47:02 - Modifié : 31/08/2019 à 09:42:05



Enfin c'était le week-end. Le week-end, cela signifiait pas de cours, pas de colles, pas de services,... RIEN. Où plutôt deux jours de repos et d'amusement. Tanguy, justement, s'éveilla très tard, alors que son dortoir était déjà déserté par ses camarades. Une belle journée ensoleillée commençait. Enjoué par les rayons de soleil, le Breton se hâta de s'habiller et de descendre dans la Grande Salle pour prendre un petit-déjeuner. En qualité de Breton, c'est-à-dire d'étranger, il avait droit à un menu sucré pour ce repas quand la majorité des élèves, britanniques, se servaient oeufs et tranches de bacon à volonté - beurk ! La Grande Salle était quasi déserte, raison de plus pour que Tanguy ne s'y attarde pas. Il était pressé.


En effet, aujourd'hui, il avait rendez-vous avec son chef de dortoir - qu'il voyait peu et à qui il ne pouvait parler souvent - pour quelque chose de spécial. Les deux Gryffondor, au fur et à mesure de leurs conversations, s'étaient trouvés différentes affinités. Notamment une, qui devait être le socle de la discussion d'aujourd'hui: la Philosophie. Les deux Lions s'étaient arrangés pour se voir se jour-là afin d'inaugurer la philosophie sorcière. Personne n'avait exploré le domaine l'association de ces deux entités. Ils en seraient les précurseurs. Qu'est-ce que la Magie ? Magie et Liberté; Magie et déterminisme; La Magie peut-elle admettre une foi ?... Autant de sujets vastes à explorer.


Le Breton alla dans le Parc, par cette belle matinée de printemps. Ils comptaient se retrouver sur le banc situé non loin du Saule Cogneur. Tanguy l'atteignit, et constata ainsi qu'il était le premier arrivé. Il s'y assit, au soleil, tout excité à l'idée de la conversation qu'il allait tenir.


★ ★


RPG entre Yoann Flamel et Tanguy Kerleal.
L'intervention de PNJ n'est pas souhaitée.
Si vous tenez absolument à vous tapez l'incruste, envoyez un MP à Yoann Flamel, mais assurez-vous au préalable d'avoir des connaissances en matière de philosophie !

Bannière sublime d'Alanna Spall ♥

#Tigibus



in nomine Domini
Yoann Flamel
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 7080
Titre : Re : Philosophie de la Magie
Créé : 18/02/2017 à 14:53:09 - Modifié : 19/02/2017 à 00:48:17

[ C'est aujourd'hui que nous allons commencer. ]

* Cette première pensée traversa mon esprit quand j'ouvris les yeux ce matin-là. Un samedi matin. J'avais décidé de ne pas consacrer cette journée à mes devoirs... J'étais un peu lassé de toute mon agitation. Je voulais prendre un peu de temps, cesser de courir, et réfléchir. *

* Lorsque je me redressai dans mon lit, je m'aperçus que tous les garçons dormaient encore, sauf un. Son lit était déjà vide. Tanguy était plus matinal que moi.
Après avoir enfilé la première robe venue, j'étais descendu dans la salle commune pour profiter du petit déjeuner du week-end. Il était toujours plus copieux que ceux de la semaine et il fallait donc que j'essaie de rester raisonnable pour ne pas me servir plusieurs fois de chaque plat: des oeufs brouillés, du bacon croustillant, des pancakes, ... tout était succulent.
Cependant, je savais que si je mangeais trop, mon corps serait lourd et mon esprit tout autant. Mon esprit n'est pas "comme un pilote en son navire", je ne le savais que trop bien depuis que j'avais eu cette maladie à l'estomac qui m'avait cloué au lit pendant deux semaines m'empêchant de faire quoi que ce soit de physique forcément, mais aussi toute activité intellectuelle comme lire ou dessiner. Toutefois, ce matin, ce n'était pas le rapport à mon propre corps qui allait occuper mes pensées. *


* Depuis quelques temps, pendant les rares occasions qui nous étaient données de nous voir, Tanguy et moi en arrivions souvent à parler de grandes questions qui concernaient la magie.
Déçus de ne pas y trouver de réponse dans nos cours, nous avions décidé de réfléchir ensemble. Il est évident que deux esprits valent mieux qu'un.
Ainsi devais-je le retrouver dans le Parc pour entamer un dialogue philosophique sur la magie. Un dialogue dont nous avions déjà un peu établi les conditions. Il serait amical, constituerait une recherche en commun de la vérité, afin de voir si ce qui semblait aller de soi n'était pas en réalité plus complexe, et chercher à avancer ensemble pour mieux comprendre...
Je savais que le sorcier breton, étant en troisième année, avait déjà réfléchi aux problèmes que pose la magie, la liberté, le rapport entre magie et foi. Arriverions-nous à avancer vers un peu plus de clarté et de distinction dans ces questions? *


* Pour le savoir, il fallait y aller. J'étais en retard... Je pris donc ma cape de velours brun et mon écharpe rouge puis, d'un pas décidé, je traversais le parc ensoleillé jusque vers le Saule Cogneur près duquel m'attendait mon ami. Je lui tendis la main pour le saluer: *

- Bonjour, je suis content de te retrouver Tanguy.
* dis-je avec un sourire avant de poser aussitôt la question qui agitait mon esprit et qui devait aussi agiter le sien, j'en étais sûr. Celle par laquelle, notre dialogue allait commencer et peut-être s'achever, la question la plus importante au fond, celle que chaque sorcier devait se poser s'il ne voulait pas simplement être un "babouin armé d'un bâton: *

- Alors, qu'est-ce que la magie?

Tanguy Kerleal
Chroniqueur Gryff'Time
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2112
Titre : Re : Philosophie de la Magie
Créé : 04/03/2017 à 12:41:55 - Modifié : 31/08/2019 à 09:45:27

Milles excuses pour mon immense retard injustifiable !



Yoann ne tarda pas à arriver. Le visage éclairé, il tendit une main que le Breton ne manqua pas de serrer avec chaleur après s'être levé de son banc.

- Bonjour, je suis content de te retrouver Tanguy.

Le Breton attendit que son ami s'asseoie à côté de lui sur le banc, puis se rassit.

- Je partage ton enthousiasme.

Cette phrase suffisait à exprimer ce que chacun pensait dans sa tête. Avec le temps magnifique, Tanguy ne doutait pas un instant qu'il allait passer une journée mémorable. Sans préambule, Yoann attaqua la discussion. Un petit sourire aux lèvres, il posa la question:

- Alors, qu'est-ce que la Magie ?

I. Qu'est-ce que la Magie ?

Le Breton laissa le temps de rassembler ses idées. Yoann n'y allait pas de main morte, d'emblée ils s'attaquaient à un gros morceau. Morceau, Tanguy le reconnut, qui était néanmoins indispensable à la suite de la discussion. Il commença par un point de vue.

- Je propose que l'on parte de la définition d'un dictionnaire moldu français. La Magie y est définie comme étant l'ensemble des pratiques visant à s'assurer la maîtrise de forces invisibles, immanentes à la nature ou surnaturelles et à les faire servir aux fins qu'on se propose.

Tanguy fit une pause. Débiter des phrases sans respirer n'était absolument pas son genre.


- J'ai déjà plusieurs objections. Premièrement, concernant l'ensemble des pratiques. Certes, c'est un moldu qui a écrit, il ne sais donc pas de quoi il parle.

On voit en deuxième année, en Étude des Runes, qu'une partie de la Magie, la Magie runique, est sous la forme d'un courant, d'un flux de puissance magique, que l'on appelle Önd. La Magie n'est donc pas la pratique. Dans le même sens, je me souviens des cours de miss Spell en première année, qui disaient que la Magie ne venait pas de nous mais de l'extérieur. Cela rejoint cette idée de flux, de notion immatérielle, de la Magie. Qu'en penses-tu ?


Concernant les fins de la Magie. La Magie est évidemment quelque chose d'invisible, sauf peut-être dans le cadre des Runes. Je suis d'accord. La Magie fait-elle partie de l'immanence de la Nature ? Là aussi je suis favorable. La Magie ne vient pas de nous mais du monde qui nous entoure. Autrement dire la Nature. À première vue, la Nature contient la Magie. Restera à savoir si Magie et Nature sont autant liées. Nous verrons ça plus tard.


Tanguy attendit maintenant les points de vue et objections de son camarade de discussion. Il avait hâte de les connaître. La discussion philosophique allait enfin véritablement commencer.



Je sais, c'est un peu décousu...

#Tigibus



in nomine Domini
Yoann Flamel
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 7080
Titre : Re : Philosophie de la Magie
Créé : 18/03/2017 à 19:59:44 - Modifié : 21/03/2017 à 19:26:26

* J'étais arrivé avec un enthousiasme sincère à la rencontre de mon ami Tanguy afin de commencer un dialogue sur la philosophie. Seul je n'arrivais pas à avancer dans mes réflexions, et il semblait en être autant pour le sorcier breton. J'avais donc entamé cette question que je retournais dans ma tête depuis des semaines: "Qu'est-ce que la magie?" J'avais regardé Tanguy avec intérêt et impatience. En prenant ma main droite dans ma main gauche, je les avais posées sur mes jambes, et me penchant légèrement en avant, j'écoutais mon camarade proposer une première définition de la magie. *

* Dire ce que les choses sont réellement, c'est un préalable nécessaire pour être d'accord sur l'objet de notre recherche. Cependant, ce préalable est une étape difficile en ce qu'il exige une perception claire de la chose tout en étant capable de la distinguer d'autres choses. *

* Manifestement le Gryffondor avait les mêmes exigences intellectuelles que moi, parce qu'il proposa une définition stimulante de la magie, se questionnant sur le fait qu'elle est immatérielle et qu'elle ne viendrait pas de nous. Quand il envisagea le rapport de la nature à la magie, il semblait faire de la première l'origine de la seconde sans pour autant trancher définitivement ce lien originaire. Je trouvais cela intéressant et pendant que Tanguy parlait, je me penchais davantage jusqu'à poser mon menton sur mes mains, accoudé sur mes jambes. Je regardais devant moi le Parc s'étendre jusqu'au lac... Quand mon ami eut achevé sa première réponse, je me tournais vers lui avec un sourire. *

C'est vraiment intéressant ce que tu dis Tanguy. Cela me fait voir les choses différemment. Nous sommes tous les deux des sorciers et pourtant il n'est pas sûr que nous ayons la même approche de la magie.

* Je voulais témoigner au jeune Breton l'importance qu'il y avait selon moi à dialoguer, et combien j'étais content de passer du temps avec lui à réfléchir. Je repris alors la parole doucement pour lui livrer mes premières réflexions: *

Je trouve ton approche stimulante. Il est vrai qu'il n'est pas évident de qualifier la magie de pratique dans la mesure où elle peut se manifester comme un flux.
Pour ne pas trancher la question tout de suite, je crois que je commencerais par définir la magie comme un pouvoir. Un pouvoir surnaturel en ce qu'il défie les lois de la physique classique. La magie nous permet par exemple de faire léviter des objets sans avoir recours à la vitesse comme le font les avions moldus. Grâce à la magie, nous pouvons modifier la structure du réel en intervenant dans la suite habituelle de causes et d'effets, ou sur l'effet des lois physiques. L'exemple de la lévitation est intéressant: nous intervenons pour que l'objet qui devrait tomber, suivant la loi de la gravitation, reste dans les airs.
C'est en cela qu'il me semble difficile de dire que c'est naturel, parce qu'un moldu est toujours très étonné de nous voir pratiquer la magie.

Enfin, quand tu dis "la magie ne vient pas de nous", je suis partagé aussi. Dans un sens, je suis tout à fait d'accord. Nous n'avons pas choisi d'être des sorciers, c'est un constat que nous pouvons faire de la magie sans que nous ayons pris la décision d'en être capable. Cependant, dans un autre sens, la magie passe par nous et nous participons à la magie. Autrement dit, c'est bien parce que nous le voulons que la magie a lieu. Il nous arrive d'ailleurs de ne pas faire de magie. Et quand nous le voulons, nous ne le pouvons pas toujours aussi bien que nous le voudrions: nous ratons des sorts par exemple. En outre, l'exercice de la magie varie selon les personnes. Certains sont des sorciers puissants, d'autres de piètres sorciers.

* Je finis ma dernière phrase en hochant légèrement la tête. J'étais moi-même perplexe devant cette difficulté. Alors même que la magie nous avait "choisi", nous pouvions parler de "nos" pouvoirs. Je baissais la tête vers la pelouse, et remuait les pieds. Puis, je me tournais vers Tanguy en attendant de voir ce qu'il pensait de cette première réponse. *


Tanguy Kerleal
Chroniqueur Gryff'Time
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2112
Titre : Re : Philosophie de la Magie
Créé : 19/03/2017 à 14:23:59 - Modifié : 31/08/2019 à 09:46:27

Le Breton écouta attentivement don chef de dortoir. Le fait qu'ils discutent déjà de la définition de magie, contrairement aux apparences, était de bonne augure pour le discours philosophique.

Je ne pense pas, justement, que la Magie vient de nous. Tu l'as dit, effectivement, il est indéniable que la Magie est au moins un flux de puissance surnaturel (et non artificiel, j'y reviendrai plus tard), qui passe par nous. Cependant, on peut penser que toute la Magie passe par notre être.

D'une part, nous ne pouvons pas tout faire avec de la Magie. Nous ne pouvons pas, par exemple, créer de monnaie. De plus, pour beaucoup de choses et dans de nombreuses situations, en général, nous ne pouvons pas créer de matière à partir de rien. Nous pouvons modifier, transformer, altérer de la matière, mais nous ne pouvons pas en créer. Ces limites montrent que la Magie ne dépend pas de nous.

D'autre part, la Magie ne suit pas de constante. Je veux parler là des Cracmols et des sorciers Nés-Moldus. La Magie possède certes un caractère héréditaire. Mais il arrive que certaines personnes sans affinités avec la Magie en vienne à l'exprimer: ce sont les Nés-Moldus. À l'inverse, les Cracmols sont issus de famille magiques. Si donc la Magie dépendait de nous, il n'y aurait pas ce caractère aléatoire. Certains pensent que être sorcier résulte de l'expression d'un gène de l'ADN. Dans le cas des Nés-Moldus, il s'agirait d'une mutation. Que l'on adhère à cette théorie, qui n'est pas démontrée, ou non, il n'en reste pas moins que cela montre que nous n'avons aucune prise sur l'Önd.

Pour terminer quant à cette objection, je dirai que la Magie est également présente chez d'autres espèces que l'espèce humaine: on en trouve chez les Vélanes - va donc demander au professeur McCarthy - , les sirènes et les dragons pour n'en citer que quelques uns. Je pense donc que la Magie se caractérise par son immanence de la Nature, et qu'elle ne relève en aucun cas de la volonté de l'humain.

Certes, nous sommes une origine de la Magie par nos pouvoirs; mais nous n'en sommes pas l'origine absolue.

Tanguy se tut. Yoann avait certainement des arguments à défendre. Il l'écouta, les oreilles grands ouvertes.

#Tigibus



in nomine Domini
Yoann Flamel
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 7080
Titre : Re : Philosophie de la Magie
Créé : 21/03/2017 à 20:03:37

* Tanguy avait écouté avec attention mon propos, je m'en aperçus dès qu'il prit la parole parce que son propos cherchait à tenir compte de ce que j'avais dit pour essayer d'avancer dans notre recherche commune. Je ne pus alors m'empêcher d'esquisser un léger sourire parce que j'étais soulagé de voir que notre conversation était bien un dialogue dans lequel chacun écoutait les idées de l'autre, y réfléchissait pour ensuite y répondre, quelle que soit la teneur de la réponse d'ailleurs. L'amitié des deux garçons était peut-être à l'origine de ce souci de compréhension mutuelle. Quoi qu'il en soit, c'était donc une recherche en commun qui avait lieu, et je voulais donc y donner le meilleur de moi-même. Je relevais le buste et me tournait vers le sorcier breton pour essayer de comprendre ses idées et les objections qu'il faisait à ma première intervention. *

* Son propos me montra que je n'avais pas été assez clair et que j'avais manqué des distinctions. Tanguy pointait des éléments intéressants, encore une fois. Quand il eut terminé, je laissai quelques secondes s'écouler, je frottais mes mains l'une contre l'autre pour essayer de rassembler mes idées. *

Je crois que tu as raison de dire que nous ne sommes pas "l'origine absolue" de la magie. Nous pourrons d'ailleurs chercher plus tard quelle est cette origine absolue.
Pour le moment, je voudrais quand même insister, parce qu'il me semble que nous sommes d'accord, sur le fait que la magie est un pouvoir. Ce pouvoir a certes des limites, et tu as raison de les rappeler. Mais la magie est bien une capacité d'intervenir sur la réalité, tout comme par notre corps, nous pouvons intervenir sur la réalité pour la modifier. Avec mes mains, je peux briser un bâton, je peux le lancer. Avec des outils, je peux le tailler, le scier. Avec la magie, je peux le faire léviter, je peux le faire prendre feu, je peux le métamorphoser. Il me semble qu'il y a au moins une analogie à faire entre ces différents pouvoirs que nous donne le corps, la technique et la magie.

* Je regardai mon ami pour voir si ce premier élément de réponse lui semblait pertinent. Puis, je repris: *

Je suis d'accord avec toi pour souligner que la magie ne suit pas de constante, j'avais aussi dit que nous ne choisissons pas d'être ou non sorciers. Encore une fois, laissons de côté - au moins temporairement - l'origine, mais revenons sur le rôle de la volonté. Que l'origine de ce pouvoir nous échappe, ne signifie pas que notre volonté n'a aucun pouvoir sur elle, je crois. Après tout, en ce moment, n'est-ce pas volontairement que nous ne faisons pas usage de la magie? Et tout à l'heure, ne sera-ce pas selon ma volonté que j'userai de ce pouvoir pour faire décoller mon balais afin de participer au match de Quidditch? Il est vrai que je ne maîtrise pas intégralement le processus qui fait voler mon balai, et par un certain côté, je suis d'accord, le flux échappe à notre contrôle. Mais ce n'est qu'en partie qu'il échappe à notre contrôle sinon je pourrais me mettre à faire voler mon balai quand je suis au sol, sans m'en apercevoir. Je crois donc que nous avons une capacité de contrôle sur la magie, c'est d'ailleurs ce que nous apprenons ici et plus nous apprendrons plus nous le contrôlerons et pourrons alors développer les effets de ce pouvoir qu'est la magie. Il est vrai que certains êtres ne maîtrisent pas leur magie, d'ailleurs nous non plus parfois, mais n'est-ce pas lorsque justement nous nous laissons emporter, que nous ne nous contrôlons plus, que notre volonté nous échappe?

Qu'est-ce que tu en penses?

* J'avais l'impression que nous avancions doucement sur le chemin d'une définition, mais que ce chemin exigeait d'écarter des obstacles, ce qui n'était pas facile. J'avais hâte de savoir ce que penserait Tanguy de tout cela. *

Tanguy Kerleal
Chroniqueur Gryff'Time
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2112
Titre : Re : Philosophie de la Magie
Créé : 18/04/2017 à 13:02:30 - Modifié : 31/08/2019 à 09:47:49

En écoutant Yoann lui répondre, Tanguy s'aperçut que finalement ils pensaient plus ou moins la même chose.

- Je suis complètement d'accord avec toi pour le premier élément de réponse. La Magie est évidemment un pouvoir, qui a ses limites, qui nous permet d'intervenir dans la Nature de manière artificielle, culturelle.

Yoann enchaîna sur un autre point, une autre difficulté, et Tanguy l'écouta attentivement.

- Je n'emploierais pas le mot contrôle. J'ai tout à fait saisi ce que tu pensais. Nous faisons appel à la Magie, et elle a besoin dans la plupart des cas de nous, sorciers, ou des animaux magiques, pour s'exprimer. Néanmoins nous ne pouvons influer sur la Magie en soi. Nous avons une capacité de maîtrise du flux qui passe en nous, et non pas de la Magie en soi. La Magie en tant que noumène diffuse son pouvoir partout dans la nature mais ne peut, sauf exception, se manifester. Nous, sorciers, récupérons un peu de cette Magie, et contrôlons cette petite quantité. La Magie peu être plus puissante que notre volonté: on l'a bien vu avec Voldemort, qui a subi des effets inattendus et qui lui étaient indésirables et indépendants de sa volonté. Donc si la volonté nous échappe, la Magie n'est pas nécessairement liée.

Le Breton ne savait pas si sa réponse allait contenter son ami. Il fixa le lac au loin, et se concentra sur la réponse que Yoann allait lui faire.

#Tigibus



in nomine Domini
Yoann Flamel
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 7080
Titre : Re : Philosophie de la Magie
Créé : 21/05/2017 à 14:34:20

* Les reflets du soleil sur le lac avaient accompagné les propos de mon ami breton. L'image du soleil sur les flots miroitait mais elle était sans commune mesure avec l'astre majeur. Pourtant, parfois ces reflets m'éblouissaient... tout comme les propos de Tanguy. Il avait révélé sa grande réflexion sur le sujet en qualifiant la magie de noumène. Ce vocabulaire aurait pu déstabiliser un élève novice en philosophie, mais j'avais bien souvent entendu mon père utiliser ce mot dans ses longues tirades sur l'alchimie. *
- Je suis content que nous soyons déjà d'accord sur un premier point de définition de la magie comme pouvoir d'intervention, de modification de la réalité naturelle.

* Le dialogue portait donc déjà ses premiers fruits. Je repris: *
- Surtout, je suis impressionné Tanguy. Tu viens en quelque sorte de te prononcer sur la nature profonde, ontologique, de la magie en la qualifiant de noumène. Une telle approche, en fait une chose en soi que jamais nous ne pourrons connaître complètement. Peut-être as-tu raison. Je ne saurais encore me prononcer définitivement là-dessus pour le moment. Après tout, quand tu dis que nous ne pouvons influer sur la magie en soi, tu indiques en creux que nous n'avons pas modifié la magie en l'utilisant. Mais comment le savons-nous si c'est un noumène qui échappe à notre capacité de connaître? Je crois que si l'on soutient une telle approche, il faut rester modeste, voire même sceptique, afin d'être cohérent.
Il n'est pas sûr que notre incapacité à la connaître telle qu'elle est nous empêche d'avoir un effet sur elle. Cela, nul ne pourra jamais le dire avec certitude à moins d'être une entité transcendante omnisciente, ce que nous ne sommes pas.

* Je souris à cette idée que nous puissions un jour tout connaître. Cette distinction entre ontologie et connaissance n'était pas forcément évidente. *
- En somme, nous n'avons accès qu'à la magie telle qu'elle se donne à sentir dans le temps et dans l'espace, telle que nous pouvons, nous humains finis, en faire l'expérience. Je me demande alors si nos capacités, en grandissant par l'apprentissage pratique et théorique, correspond pour nous à un meilleur accès à la magie comme noumène ou bien à un plus grand pouvoir en nous, sur le modèle d'une force physique plus grande ou d'une force intellectuelle capable de saisir davantage parce qu'elle est plus grande. Je ne sais pas si c'est très clair. Mais au fond, comment décider ce qui appartient à nous ou à la magie dans cet accroissement? N'est-ce pas dans la relation entre la magie et le sorcier que se joue notre pouvoir?

* Je sentais qu'il fallait creuser cette voie, mais je n'étais pas sûr d'avoir posé les bons jalons de départ. Je me tournais vers mon ami afin de voir si mon propos était pertinent à ses yeux. *

Tanguy Kerleal
Chroniqueur Gryff'Time
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2112
Titre : Re : Philosophie de la Magie
Créé : 29/06/2017 à 11:09:20 - Modifié : 31/08/2019 à 09:48:51

Un mois de retard... Même les plus plates excuses ne justifient rien.

Après avoir écouté la longue tirade extrêmement enrichissante de son ami, Tanguy répondit à son tour:

- Je suis d'accord sur le fait que si la Magie est un noumène, nous ne pouvons pas savoir l'action que nous avons sur elle. Peut-être même que le phénomène auquel nous avons affaire n'est qu'une infime partie du noumène de la Magie. Certes donc, nous ne pouvons pas déterminer l'influence et l'impact de notre utilisation de la Magie sur celle-ci. Et donc je te rejoins complètement sur la question que tu as soulevée: un sorcier est-il plus puissant qu'un autre parce qu'il a accès à une part plus importante de la Magie, du noumène en fait, ou bien parce que c'est l'intensité de notre pouvoir qui augmente ? Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom avait-il accès à une part du noumène inabordable de la plupart des sorciers ? Peut-être que oui, et c'est ce que l'on pourrait qualifier de Magie noire. Peut-être que non, et dans ce cas ses facultés intellectuelles devaient avoir crue de manière exponentielle, presque; en tout cas devaient être supérieures à celle d'un sorcier ordinaire. Qu'en penses-tu ? J'avoue que je ne sais pas répondre à cette question. Peut-être est-ce impossible...

Next (dès qu'on aura fini ce chapitre, et donc si tu veux l'introduire)
→ l'origine de la Magie

#Tigibus



in nomine Domini
Yoann Flamel
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 7080
Titre : Re : Philosophie de la Magie
Créé : 10/08/2017 à 15:43:47

Plus d'un mois de retard... la philosophie est lente à se déployer. Pardon.

* Tandis que Tanguy exposait l'alternative problématique à laquelle nous arrivions, je regardais le lac et me demandais en moi-même si c'était la finitude de nos capacités de connaître qui était en cause ou si c'était la magie elle-même qui demeurait inconnaissable. Si c'était nos capacités de connaître qui étaient limitées, était-ce par nature ou bien avions-nous fait une erreur de raisonnement? Il n'est pas facile d'avoir un regard réflexif sur sa propre argumentation. Même si le dialogue favorise l'attention critique de la pensée, nous ne sommes jamais à l'abri d'une erreur ou d'une perception restreinte de la situation. Avions-nous vraiment fait le tour de la question?

Ces questions étaient vertigineuses. Cependant, il me semblait qu'en s'en tenant à l'ambivalence des propositions nous ne pouvions pas faire une erreur trop grossière. Nous nous mettions au moins à l'abri du dogmatisme. C'est ce que je répondis alors à Tanguy: *


- Tu as parfaitement synthétisé les deux branches de notre recherche sur la nature de la magie. Si nous avions le Seigneur des Ténèbres face à nous, nous pourrions lui demander mais il n'est pas certain qu'il nous répondrait.
* dis-je en plaisantant. * Il a toujours affirmé sa personnalité et sa capacité singulière de faire de la magie. Mais est-ce que cela exclut l'hypothèse que la magie soit un flux inconnaissable hors de nous? Ce n'est pas sûr.

* En outre, les historiens ont montré que la pratique de la magie diffère d'un grand sorcier à un autre. Il y a fort à parier que Dumbledore, l'autre immense sorcier du 20e siècle, n'avait pas la même approche que son ennemi. *

- Cette question du rapport que le sorcier entretient avec la magie nous conduit à l'origine de son pouvoir. Si la magie est une capacité, alors l'origine serait immanente, intérieure au sorcier. Mais si la magie est une chose en soi, elle serait transcendante, extérieure à nous et il faudrait s'y connecter. Mais alors est-elle transcendante au sens d'une origine divine ou bien est-elle immanente dans la transcendance, c'est-à-dire dans la nature autour de nous?
Je ne sais pas si je suis très clair...

* J'avais voulu opposer deux concepts. Toutefois, même si la magie est extérieure à nous, cela ne signifiait pas qu'elle venait d'ailleurs que notre monde. Elle pouvait très bien émaner de la nature elle-même. *

Tanguy Kerleal
Chroniqueur Gryff'Time
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2112
Titre : Re : Philosophie de la Magie
Créé : 27/07/2019 à 11:01:47 - Modifié : 31/08/2019 à 09:40:52

Deux ans de retard... pile à l'heure globalement, ça m'étonnerait que tu aies failli attendre.
Tu peux rebondir également sur ce que je ne dis pas et est narré ; c'est uniquement pour la forme, afin que mon post ne soit pas constitué que d'un seul monologue ennuyeux ; considère cela comme du dit.

On en arrivait à soulever la question de l'origine de la Magie. Pour le coup, c'était une interrogation de taille. En effet, elle est on ne peut plus d'actualité : c'est, d'une certaine manière, l'enjeu des guerres sorcières du siècle dernier, et des tensions entre sangs-purs, sangs-mêlés et nés-moldus. En effet, si la Magie est immanente, alors la Magie vient de l'individu, de ses capacités singulières, ce qui premièrement pourrait expliquer que les nés-moldus en disposent au même titre qu'un sang-pur, d'où cela donnerait foncièrement tort à Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom peut-être : tous disposeraient de la Magie légitimement. La Magie n'est certainement pas génétique, puisqu'elle peut apparaître sans hérédité. Alors d'où vient cette immanence ? La Magie aurait-elle un pouvoir de choisir les individus qui pourront la manipuler ? Cela expliquerait donc aussi l'existence des Cracmols. Mais présenter la question ainsi reviendrait à affirmer que la Magie dispose de sa propre conscience. Autonome...?

Mais si la Magie est transcendante, en la prenant en tant que chose-en-soi, elle serait donc hétéronome, issue de la Nature ou bien d'une origine davantage élevée, comme le disait Yoann.


Tu sais, Yoann, j'ai l'impression qu'avec cette interrogation on cherche tant l'origine de la Magie pour chaque individu, à notre échelle, que l'Origine de la Magie, son apparition première à l'échelle de l'humainté, voire plus...

[ Déjà, concentrons-nous sur l'origine magique de chacun. ]

La Magie est présente non seulement chez les humains mais également chez les animaux. Qu'en dire ? J'ai peur de me tromper. En tout cas - corrige-moi si tu n'es pas d'accord ou si je vais trop vite - je ne pense pas qu'elle soit immanente. L'hérédité magique est aléatoire, beaucoup trop à mon goût pour qu'ils ne s'agissent que de simples mutations génétiques : la Magie dépasse la Science, à mon sens. Ça me fait penser, d'ailleurs, qu'on pourrait demander à Monsieur Scamander, le professeur de SCM, s'il existe des cracmols chez les animaux magiques ; cela pourrait nous intéresser dans notre réflexion. Mais revenons-en à nos moutons. La Magie est certes une capacité - on pourrait dire que les sorciers sont capax magicorum, pour plagier Saint- Augustin, à la différence que cela signifierait capable de connaître la Magie en tant que manifestation, ou plus simplement capable d'exprimer la Magie, de la rendre pratique. Je pense que le sorcier n'est qu'un conduit, un intermédiaire ; celui par qui l'expression de la Magie est possible, celui sans qui la Magie disparaît. Sans sorcier, en effet, ce me semble, pas d'expression magique. Pour autant, je ne pense pas que, sans sorcier, la Magie soit annihilée. Je suis davantage d'avis qu'elle est plus grande que lui. Donc transcendante.

Mais transcendante d'où ? Yoann avait proposé la Nature ou Dieu. A vrai dire, le Breton ne voyait pas, pour le moment, laquelle des deux propositions semblait la plus vraisemblable. Il attendit la réponse de son ami afin que celui-ci l'éclaire davantage.

#Tigibus



in nomine Domini

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix - Le Poudcast
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2019 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5