Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Un passé qui ne guérit pas
Eléa Liones
Retraitée
Miss Poudlard12 2018
4e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 4197
Titre : Un passé qui ne guérit pas
Créé : 14/05/2018 à 22:52:26

sango691

* Il était bien tard ce soir-là quand Eléa remonta le chemin qui menait au château. Elle avait passé une agréable soirée à pré-au-Lard, bien loin de celle qu'elle avait pu imaginer quand elle s'y était rendue quelques heures plus tôt. À présent, la nuit avait complètement enveloppé le paysage et seules quelques lumières magiques issues des fenêtres du château réussissait à percer l'obscurité. La soirée avait été un véritable combat intérieur de chaque instant duquel la jeune femme avait fini par ressortir vainqueure.

Alors qu'elle approchait de la grande bâtisse vieille de plusieurs centaines d'années, la sorcière se souvint avoir oublié quelque chose en salle des professeurs un peu plus tôt. Comme la leçon qu'elle devait donner à ses recrues le lendemain commençait tôt, elle décida de faire un crochet par la pièce peu fréquentée afin de s'épargner le détour en matinée. Se balader dans le château silencieux en pleine nuit était l'une des choses qu'elle préférait : elle avait alors l'impression d'être seule au monde, inatteignable et bizarrement, elle réussissait à évacuer les pensées noires qui hantaient son esprit. Elle profitait simplement du silence, mais un silence rassurant, pas angoissant, se laissant guider par ses pieds qui connaissaient les moindres recoins du château. Elle n'avait pas besoin de réfléchir.

Bientôt, Eléa fut rendue à la fameuse salle. Elle avait pris son temps dans les couloirs, vagabondant au gré des détours, oubliant peu à peu la douleur et le combat auquel elle avait dû faire face plus tôt. Le château était le seul endroit où malgré les blessures elle se sentait en sécurité. Presque tout le temps. La salle des professeurs se trouvait à l'extrême opposé de son bureau : tout en haut de la tour sud, là où les élèves ne mettaient quasiment jamais les pieds. Elle ouvrit la porte à l'aide d'un sortilège et d'un mot de passe et entra dans la pièce. Agitant à nouveau sa baguette, Eléa alluma les lumières. Une douce chaleur se répandit tandis qu'elle commençait à farfouiller dans la bibliothèque le livre qui lui manquait.

Elle ne la vit pas de suite. Ce ne fut que quand elle se retourna qu'elle l'aperçut, trônant sur la table, à croire que tout était fait exprès. Elle se figea quelques instants, tiraillée par l'envie de fuir et l'envie d'affronter. Puis, elle s'avança, lentement. Elle se laissa tomber sur une chaise, presque mécaniquement, et posa le livre devant elle : détourner les yeux, être forte, occuper son esprit... La bouteille contenait un liquide ambré que la jeune femme identifia sans peine : du rhum. Elle s'était si bien comportée jusqu'ici, elle méritait une petite récompense.

Et ce fut plus fort qu'elle. Un "accio verre" suffit à balayer sa conduite impeccable depuis son retour. Elle prit la bouteille dans sa main et se versa une bonne dose de liquide alcoolisé. *


[ Juste un petit verre... ça ne peut pas faire de mal. ]

Citation :
RPG entre Eléa Liones et Yoann Flamel.
PNJ non souhaité.
Hiboutez-nous si vous voulez nous rejoindre.

Yoann Flamel
Directeur de maison
Bibliothécaire
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 5300
Titre : Re : Un passé qui ne guérit pas
Créé : 20/05/2018 à 23:06:47

* Depuis mon retour au château, cette semaine était la première durant laquelle j'avais eu un peu de temps pour moi. En prenant mes fonctions de Directeur de maison ainsi que celle de bibliothécaire, j'avais accepté d'être sollicité pour des tâches multiples. Ce choix m'avait semblé le meilleur depuis que j'étais rentré en Angleterre. C'était le meilleur. Le seul possible, selon moi.

Désormais mieux organisé, je pouvais dégager quelques heures par jour pour me plonger de nouveau dans les lectures arides qui étaient les miennes quand je menais mes recherches. Voilà pourquoi ce soir-là, j'avais fait la fermeture de la bibliothèque. Ce n'était pas du tout un sacrifice pour moi puisque cela me permettait de rester plus longtemps parmi les rayonnages, de lire, tête penchée, les titres des livres sur leur tranche. J'avais découvert un intéressant traité sur l'impact de la matière organique dans la puissance des effets magiques des enchantements de protection. Je décidais de prendre ce livre avec moi et de le remonter dans la Tour Gryffondor, pour pouvoir en poursuivre la lecture le lendemain puisque je comptais rester près de mes élèves.

Après avoir fermé les portes de la bibliothèque et utilisé le sortilège anti-intrusion dont seuls quelques professeurs connaissaient la formule d'annulation, je cheminais vers la Tour de ma noble maison. Le château était désert et seuls quelques grincements lointains rompaient le profond silence qui régnait dans ce lieu que j'aimerais un jour considérer comme mon nouveau 'chez-moi"...
Soudain, je me souvins que j'avais laissé la pochette qui contenait quelques feuilles de notes dans la salle des professeurs où j'étais passé pour régler un problème avec la professeure d'Arithmancie, une ancienne Gryffondor. Je décidai de faire un petit crochet vers la salle sans savoir si je pourrais y entrer à cette heure tardive.
Finalement, la question ne se posa pas puisque je vis que la porte était entrouverte, laissant s'échapper un faisceau de lumière. Qui pouvait bien travailler encore à une heure aussi tardive ?

Je pénétrais dans la salle des professeurs et vis alors une jeune femme qui tenait un verre qu'elle allait porter à ses lèvres. Je ne connaissais pas le nom de cette femme. M'avait-elle été présentée quand j'étais arrivé ou bien avais-je oublié son visage et son nom ?
Sans me poser davantage de questions, je m'éclaircis la voix et dis : *


« Bonsoir, je ne fais que passer. Je venais récupérer une pochette de notes que j'ai dû laisser quelque part ici... »

* D'un rapide regard, je cherchai la pochette rouge qui contenait quelques brouillons sans parvenir à l'apercevoir. *

Eléa Liones
Retraitée
Miss Poudlard12 2018
4e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 4197
Titre : Re : Un passé qui ne guérit pas
Créé : 22/05/2018 à 22:57:27

* Alors qu'Eléa luttait avec elle-même tout en contemplant le liquide ambré qui remplissait le verre qu'elle tenait, un bruit de pas plutôt discrets se fit entendre. Surprise de se faire surprendre dans cette tenue embarrassante, la jeune femme reposa immédiatement son verre tandis que des plaques rouges apparurent violemment sur ses joues. Elle ne connaissait pas l'homme qui venait de pénétrer dans la salle des professeurs. La pénombre lui indiqua qu'il s'agissait d'une nouvelle tête à laquelle Eléa n'avait pas été présentée. Tout au plus avait-elle dû l'apercevoir une ou deux fois dans la dernière semaine.

Le sorcier cherchait une pochette rouge en vain. La jeune femme crut apercevoir des cernes sous ses yeux : il n'avait pas l'air très heureux mais elle était elle-même déjà bien trop occupée à tenter de se gérer pour se poser d'autres questions. *


- Bonsoir... Je... Vous... Vous ne me dérangez pas.

* Prise la main dans le sac, elle ne savait pas vraiment trop quoi dire ni quoi faire. Devait-elle attendre pour qu'il parte ? Sortir en laissant son bordel sur la table ? L'aider à chercher ? Elle n'avait plus les idées très claires, presque autant embrumées que si elle avait vraiment bu. *

- Je peux vous aider, si vous voulez. À chercher.

* Elle ne sut pas pourquoi elle avait dit ça et probablement qu'il ne lui répondrait pas. En attendant elle s'était enfin décidé à se lever et commença à se diriger vers un coin de la pièce où l'un des bureaux étaient recouvert de nombreux papiers éparses. Peut-être que la fameuse pochette rouge se trouvait quelque part dans le tas. *

Yoann Flamel
Directeur de maison
Bibliothécaire
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 5300
Titre : Re : Un passé qui ne guérit pas
Créé : 10/06/2018 à 18:36:56 - Modifié : 10/06/2018 à 18:40:21

* Mon arrivée dans la salle des professeurs avait surpris une jeune femme qui était seule dans la vaste pièce qui servait à la fois de bureau et de salle de pause pour les professeurs de l'École. Je n'y entrais que très rarement, puisque je n'enseignais rien au château. Je préférais aussi éviter les discussions sur les nominations diverses qui avaient lieu régulièrement dans l'établissement.
Le bureau commun à la bibliothèque et le mien à la Tour Gryffondor me convenaient parfaitement pour travailler sans que je ressente le besoin de faire comme si les professeurs étaient mes collègues. Au fond, je ne m'intéressais pas aux questions de hiérarchie et j'ignorais dans quelle mesure nous étions collègues ou supérieurs et subordonnés. Pour ma part, je n'avais de compte à rendre qu'au directeur Bates.

Cependant, la vue de cette jeune femme ne réveilla pas vraiment ma méfiance à l'égard du corps professoral. Que faisait-elle au juste seule à cette heure-ci ? Lorsqu'elle me salua, je pus voir une bouteille d'alcool devant elle ainsi qu'un verre. Était-elle en train de boire seule ? Je ne cherchais pas longtemps la réponse à ma question. Elle semblait gênée par mon intrusion. *


« Je suis désolé »

* répondis-je même si elle niait avoir été dérangée. Je tâchais de ne pas garder les yeux sur la table où étaient posés le verre et la bouteille. Je ne voulais pas la mettre mal à l'aise. Aussi, acceptais-je sa proposition de m'aider. Au fond, que m'importais qu'elle boive seule. N'avais-je pas moi aussi eu souvent cette tentation ? Je fis donc mine de continuer à chercher, mais en vain. *

« Cette pochette rouge est importante pour moi, mais je ne la vois pas.
Peut-être l'ai-je laissé dans la Tour de... »

* A cet instant, je m'aperçus que je ne m'étais pas présenté et que même si nous nous connaissions de vue, la moindre des politesses aurait été de lui rappeler mon nom, pour savoir le sien en retour. *

« de Gryffondor. Je suis Yoann Flamel, le nouveau Directeur de maison, et bibliothécaire. »

* Voilà, c'était fait. J'avais dit cela sans respirer, et je sentais une contraction se relâcher à présent. Mes yeux passaient du visage de cette femme à la grande table... sur laquelle était posée la bouteille. Ne voulant pas la regarder plus longtemps, je tournais la tête vers un meuble bas où étaient posés des dossiers et des piles de parchemin. *

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix - Le Poudcast
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2012 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5