Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Pris la main dans le lac
Galahad Scamander
Professeur adjoint
Garde-Chasse
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1669
Titre : Pris la main dans le lac
Créé : 28/05/2018 à 19:13:36

* Galahad avait pris ses marques au château. Ou du moins dans le parc et la valise de son grand-père. Il ne s'aventurait pratiquement jamais dans l'enceinte de l'établissement, si ce n'était pour attraper un repas au vol avant de retourner dans la nature. Il s'était trouvé un logement dans un village voisin et empruntait régulièrement des montures dans la valise ou un balai pour faire le trajet. Passer son permis de transplanage lui trottait dans la tête, mais il avait des occupations plus prenantes. Un soir, après avoir donné cours aux deuxième année pendant une après-midi exténuante, Galahad décida que le moment était venu de faire un tour dans la valise et de s'approprier un autre animal magique. *

[ Ils devraient tous m'appartenir, normalement. Alors à quoi bon demander la permission... ]

* Il avait tout de même attendu que plus personne ne soit de surveillance pour se glisser dans l'habitat tempéré et récupérer Pile-Poil, un hippogriffe très docile qu'il affectionnait beaucoup, avant de mettre les voiles vers l'habitat aquatique, qu'il savait pratiquement inoccupé. Quelques témoins l'avaient vu sortir avec l'hippogriffe, mais personne n'avait suffisamment d'autorité et de stupidité pour oser lui dire quoi que ce soit. Il était adjoint de soins aux créatures magiques, il avait quasiment tous les droits.

L'habitat aquatique était réellement vaste, ce qui accentuait l'absence de toute vie humaine. L'énorme lac qui accueillait quelques espèces intéressantes clapotait doucement. Ce qui intéressait Galahad, c'était de mettre la main sur un des trois strangulots qui n'appartenaient à personne : Bulle, Belle ou Rebelle, peu lui importait. Il avait déjà sa petite réserve de veracrasses dans son nouveau chez lui, et il comptait bien réussir à transposer quelques caractéristiques du stangulot à cette créature dépourvue d'intérêt.

Il laissa Pile-Poil brouter non-loin du lac, fit un geste de baguette pour faire apparaître un aquarium magique qui lui servirait de réceptacle, avant de s'avancer vers la berge. Il faisait bon, alors il retira la plupart de ses vêtements avant de se glisser, en caleçon et simplement armé de sa baguette, dans l'immense lac. Un sortilège de Têtenbulle plus tard et il piquait une tête vers les profondeurs. Heureusement pour lui, le lac n'abritait que quatre strangulots, et une flopée de boullus inoffensifs. Il faillit ensorceler un strangulot trop petit, qu'il n'avait jamais vu jusque-là, mais jeta son dévolu sur une des femelles adultes. Celle-ci se débattit violemment pour tenter de sortir de sa cage invisible. *


[ Salut Rebelle ! ]

* Il lui glissa une petite friandise pour la calmer. Rebelle l'appréciait tout de suite beaucoup plus et se laissa ramener à la surface du lac. Galahad s'extirpa difficilement de l'eau à une main, l'autre trop occupée à serrer sa baguette. *

- RPG avec Salomé Davis -
PNJ autorisés mais non nécessaires
Autres RPGistes bienvenus

Salomé Davis
Garde-Chasse
3e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2529
Titre : Re : Pris la main dans le lac
Créé : 01/06/2018 à 17:03:08

* Un drap sur la tête, une jambe en dehors du lit et bien sûr le corps en biais : Salomé dormait. Silver, son vieux boursouf de maintenant 7 ans était aux pays des rêves lui aussi et s’était blotti à sa place préféré : derrière l’oreille de sa maîtresse. Depuis la première année de Salomé, il dormait là, c’était un rituel et aucun des deux ne pouvait s’endormir sans que l’autre soit là. Inconscients de ce qui se passait dans la pièce, ils ne remarquèrent pas qu’une sorte de pierre s’était mise à briller, c’est quand elle se mit à vibrer très fort que Salomé se réveilla en sursaut, ses cheveux bleus en bataille. Silver quant à lui avait triplé de volume et avait le poil tout hérissé. Quand la jeune garde-chasse comprit ce qu’il se passait, elle n’en fut pas rassurée pour autant : quelqu’un ou même Calyspo elle-même s’était mise en danger. Elle avait ensorcelée cette pierre afin de savoir si tout se passait bien pour sa nouvelle protégée, elle n’était encore qu’un bébé !

Elle enfila un short, des bottes et garda son haut de pyjama pour foncer jusqu’à la valise et plus particulièrement dans l’habitat aquatique. Des mesures de sécurité avaient bien sûr été prises pour qu’il n’y ait pas d’intrus la nuit mais les élèves trouvaient toujours un moyen de contourner le règlement. Ou alors, pire encore c’était Calypso qui s’était blessée en se battant avec l’un de ses congénères peut-être, ou encore pire, c’était un élève particulièrement malveillant qui s’en prenait à elle. Salomé tourna et retourna toutes les possibilités dans son crâne tandis qu’elle faisait le chemin rapidement. Elle courut jusqu’au lac, et à quelques mètres, elle décida d’aller plus lentement et de se servir de ses capacités de lycanthrope pour analyser la situation.

Première chose inhabituelle : Pile-Poil se trouvait là, les sourcils froncés elle se demanda bien par quel miracle cela pouvait être possible ! Il devait se trouver dans l’habitat tempéré.

[ Est-ce lui qui a semé la panique chez les créatures ? Non il n’est même pas mouillé et Calypso se trouve tout au fond du lac. ]


Elle le laissa brouter quand elle remarqua un spectacle inédit : un homme d’une quarantaine d’année en caleçon émergea du lac. D’ici et même avec sa vue perçante, la Davis n’arrivait pas à la reconnaître. Il faut dire qu’il faisait nuit, et que l’intrus était dégoulinant d’eau. Ce qui était plus claire, c’était ses intentions. La garde-chasse remarqua qu’il capturait Rebelle, une belle femelle strangulot. Son sang chaud de lycanthrope ne fit qu’un tour : personne ne s’en prendrait à des créatures sous sa responsabilité. Elle avança très furtivement, rapidement, profita du fait que cet énergumène se trouvait encore dans l’eau pour le neutraliser. Elle ne voulait pas le noyer, enfin pas totalement, alors elle murmura : *

Chauve-Furie !

* Il ne fallait pas crier pour que ce soit efficace, aussitôt des créatures ailées attaquèrent le malotru. Avec un peu de chance, il tomberait à l’eau avec sa baguette … *


[ Sa baguette ! ]


Experliarmus !

* Avec soulagement, elle entendit un plouf, c’était le strangulot qui avait retrouvé son élément naturel. Elle ne voyait pas la baguette de l’homme qu’elle regardait maintenant bien en face, les yeux pleins de fureur et sa baguette pointée sur lui. *

Galahad Scamander
Professeur adjoint
Garde-Chasse
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1669
Titre : Re : Pris la main dans le lac
Créé : 01/06/2018 à 20:04:16

* Quand il releva la tête pour voir où se situait Pile-Poil, ce ne fut pas le magnifique hippogriffe que ses yeux rencontrèrent, mais une horde de bestioles ailées enragées. Pris de court par les horreurs qui lui fondaient dessus, il n'avait pas du tout remarqué la garde-chasse. Celle-ci parvint donc à lui lancer un sortilège de désarmement bien senti qui envoya valser sa baguette droit dans le lac, et Rebelle avec. Galahad ne put retenir un juron très coloré avant de replonger pour chercher sa précieuse baguette. Le strangulot était parti se terrer au fin fond du lac, mais là n'était plus la priorité pour l'adjoint. Son sortilège Têtenbulle s'étant dissipé quelques instants plus tôt, il fut bien heureux de mettre la main sur sa baguette avant de manquer d'air. Il remonta à la surface pour avaler goulûment quelques bouffées fraîches. *

[ Qui c'est ça, encore ? ]

* Le sorcier discernait une ombre, baguette tendue dans sa direction. Les yeux plissés, il était malgré tout bien incapable d'identifier la personne. Alors qu'il jaugeait l'autre du regard, la main crispée sur sa baguette, il sentit arriver dans son dos les bestioles qui l'avaient déconcentré quelques instants plus tôt. Un coup de baguette, sans prononcer un mot ni jeter un regard en arrière, et ils n'étaient plus. Galahad maintenait les yeux fermement rivés sur la silhouette, le temps de s'habituer à l'obscurité et de décider de sa prochaine action. *

[ Adulte. Garde-chasse ? Merde. Je peux pas juste la stupéfixer et faire comme si de rien n'était. ]

* L'éclat bleu des cheveux de la jeune Salomé, qu'il avait déjà croisée en venant ici de jour, confirmèrent les soupçons du sorcier. Il décida de jouer le tout pour le tout : Salomé devait l'avoir reconnu elle aussi, et il n'était pas dans la meilleure posture qui soit. Plaisanter le tirerait peut-être d'affaire ? *

[ Un mot et tout est sauvé. Un mot et tout est perdu. ]

- Zone de pêche interdite, c'est ça ? J'ai pas vu le panneau, pardon.

* Il prit soudainement conscience de son corps dégoulinant et de sa semi-nudité, et lança un sortilège pour se sécher, encore une fois sans en prononcer la formule. Ses vêtements se trouvaient près de Pile-Poil, qui regardait les deux sorciers, vaguement intéressé par leur interaction. *

- Je peux me rhabiller ou je vais comme ça à Azkaban ?

* Le ciel se dégagea pour révéler la lune. Les deux sorciers pouvaient maintenant clairement se voir l'un l'autre. Galahad avait avancé les mains, poings fermés et poignets serrés, comme pour se rendre à la jeune femme. Il gardait malgré tout la baguette en main. *

[ Si elle compte me balancer, il y a toujours oubliettes. Tout n'est pas perdu. ]

Salomé Davis
Garde-Chasse
3e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2529
Titre : Re : Pris la main dans le lac
Créé : 11/06/2018 à 22:15:02

* Le propre descendant de Scamander venait faire du trafic de créatures magiques en plein château et alors qu’il était adjoint aux soins créatures magiques. Salomé n’était pas peu choquée de la chose. La colère bouillait toujours dans ses veines, et en le voyant se débarrasser aussi facilement de son maléfice, elle eut envie d’en remettre une couche. Mais non. Il fallait qu’elle reste maîtresse d’elle-même, c’était important de ne pas céder à son côté bestial. Elle le détestait. C’est pourquoi elle s’était tournée vers le soin aux créatures, et si possible des créatures mal-aimés en priorité. Et il fallait bien qu’elle lui laisse le bénéfice du doute, après tout il ne semblait pas très malveillant, là, dans l’eau et en caleçon. Elle se crispa sur sa baguette lorsqu’il ouvrit la bouche, de peur d’un sortilège de défense, en fait elle n’aurait acceptée que des mots d’excuses. Mais ce qui arriva la laissant sans voix. *

[ Non mais il ne manque pas d’air. ]

* Sa propre réflexion la fit sourire, sachant qu’il avait manqué être privé d’air à peine quelques secondes auparavant. Et il faut dire que le comportement totalement loufoque, venant de la part de quelqu’un qui venait de commettre une infraction, ne l’aidait pas à rester sérieuse. En fait elle était partagée, d’une part, Galahad venait de faire quelque chose d’interdit. Et d’autre part, il était quand même adjoint en soin aux créatures magiques et on ne pouvait pas avoir fait autant d’études pour en venir à faire du trafic de créatures magiques. Faire du mal à ces dernières ne semblait pas être compatible avec son travail. Bref, la tension semblait être retombée chez Salomé. La Davis ne voulait que comprendre maintenant, mais avant. *

Je préfère que vous vous rhabilliez en effet …


* Elle leva un sourcil en disant cela, il était un peu ridicule dans cette tenue. Mais elle ne devait pas être au mieux avec son pyjama elle non plus mais bon. Mais le style négligée était toujours au mieux sur une jeune fille de dix-huit ans plutôt que sur un homme d’une cinquantaine d’année. Elle s’éloigna un peu pour aller voir Pile-Poil qui n’était pas si loin que cela. L’hippogriffe était curieux bien sûr, en un coup d’œil elle vérifia qu’il allait bien, ce qui était le cas avant de se retourner vers l’intrus. Elle gardait ses sens en éveil bien sûr, et sa baguette à la main. *

Bien maintenant que cela est fait, est-ce que je pourrais savoir pourquoi avoir tenté de capturer deux créatures et visiblement fait peur ou pire à une troisième, qui se trouve être mon strangulot ?

Galahad Scamander
Professeur adjoint
Garde-Chasse
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1669
Titre : Re : Pris la main dans le lac
Créé : 11/06/2018 à 23:08:29 - Modifié : 26/10/2018 à 13:43:39

[ Neat. ]

* Galahad put relâcher la tension qu'il avait accumulée pendant l'attente de la réponse de la jeune fille. Elle voulait visiblement lui laisser une chance de s'expliquer. S'il trouvait les bons mots pour retourner la situation en sa faveur, il n'aurait peut-être pas à se faire une ennemi si vite arrivé. Sa réponse et son sourcil plein de jugement se voulaient quelque peu piquants, mais Galahad aimait ce genre d'humour. Ses vêtements le rejoignirent aussitôt mais il prit son temps pour se rhabiller afin de réfléchir à ce qu'il allait pouvoir dire pour sa défense. Il venait de boucler sa ceinture quand la garde-chasse, qui en avait profité pour aller vers l'hippogriffe, lui demanda des comptes. *

[ Son strangulot ? Ah. Merde. ]

* Il songea l'espace d'un instant à répondre sur le même ton et dire qu'il avait simplement souhaité promener l'adorable bête, mais jamais la gamine n'allait laisser passer une fausse explication. Le problème, c'est que l'adjoint pensait ici qu'elle venait juste faire son travail. Le fait qu'il s'agisse de sa créature compliquait énormément les choses. *

Galahad : Je ne comptais pas en prendre un qui appartenait à quelqu'un d'autre, rassurez-vous.

* Galahad se rapprocha de l'hippogriffe pour lui caresser le bec. Pile-poil était visiblement très affectueux avec l'adjoint. Il poussa un petit cri satisfait et écarta ses ailes pour les étirer. *

Galahad * à Pile-Poil * : Mais oui, c'est toi le plus beau, mon vieux.

* L'hippogriffe s'appliqua à poser sa tête contre l'épaule de l'adjoint pour lui témoigner son affection, mais il ne faisait que pousser le pauvre homme sous son poids monstrueux. *

Galahad : Je voulais simplement en ramener un chez moi pour l'observer de plus près. Je travaille sur un livre. Je me demandais si le strangulot n'avait pas des propriétés que tout le monde ignorait. Personne ne s'y intéresse, parce qu'ils ont un caractère exécrable et qu'ils ne sont pas assez populaires auprès des chercheurs.

[ À raison, il n'y a pas grand chose d'intéressant chez le strangulot. ]

* Galahad montra le petit aquarium de fortune qu'il avait préparé pour le mini-voyage entre le château et son chez lui. *

Galahad : Et pour ma défense, je dirais qu'ils m'ont plus fait peur que l'inverse. Surtout un qui m'a mordu les orteils.

* Il tenta un petit rire embarrassé. *

Galahad : Un bébé. C'est le vôtre ? Il a l'air en forme.

Salomé Davis
Garde-Chasse
3e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2529
Titre : Re : Pris la main dans le lac
Créé : 22/10/2018 à 19:42:46

J'espère que c'est le mien qui vous a mordu les orteils ! Calyspo en serait bien capable et elle sera récompensé pour ça.

* A vrai dire Salomé la gaverait de friandises dès que cet entretien serait terminé. Le pauvre bébé, selon elle, devait être terrifié et caché dans la vase profonde du lac. Elle avait bien envie d'écouter son instinct et de plonger la voir, mais l'adjoint serait alors libre de s'en aller et elle n'en avait pas terminé avec lui. Elle se méfiait, elle se rapprocha pour mieux analyser la situation. Il respirait un peu vite, cela pouvait être à cause de la presque noyade mais la jeune garde-chasse était plutôt persuadée qu'il mentait. *

Je pense que c'est plutôt votre manière de faire qui est exécrable. Les strangulots peuvent se révéler être des créatures très intéressantes en revanche je suis bien d'accord ... C'est pourquoi j'en ai adopté une. Il ne vous serez pas venue à l'esprit de nous faire la demande plutôt que d'intervenir en pleine nuit. A vrai dire je pense que si vos attentions eussent été honnêtes * dit-elle ironiquement * , c'est ce que vous auriez fait ! Alors je repose la question, qu'est-ce que vous voulez à ces pauvres créatures ?

* Ce qui la perturbait également c'était l'affection que semblait lui porter Pile-poil : les créatures devaient bien sentir si quelqu'un leur voulait du mal. Et puis s'il avait été vraiment à la recherche d'informations sur les strangulots il n'aurait pas emmener l'hippogriffe avec lui. A moins de vouloir s'enfuir rapidement ce qui était ridicule dans une valise fermée. *


Je suppose également que Pile-Poil n'a rien à voir dans ce qui se passe ce soir ? Il s'est retrouvé là comme par magie ?

* A l'entente de sa voix et de son nom, l'hippogriffe s'approche de Salomé pour s'incliner. La bleuette lui répondit de même et fut heureuse de lui donner sa part d'affection également. Elle en aurait presque oublié Galahad, mais sa baguette encore tirée montrait bien qu'elle était encore sur ses gardes. *

Galahad Scamander
Professeur adjoint
Garde-Chasse
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1669
Titre : Re : Pris la main dans le lac
Créé : 26/10/2018 à 13:57:47

* Galahad ne put s'empêcher de souffler du nez, un rire à peine dissimulé, quand Salomé déclara espérer que son strangulot était responsable de ses morsures aux orteils. Elle s'était approchée et répondait à son mensonge avec une bonne réserve de méfiance. Le sorcier prit une inspiration profonde pour essayer de regagner un rythme normal. *

- Je ne pensais pas avoir besoin de demander. Ce sont des créatures qui appartiennent à ma famille. Je passe juste après une très longue journée et avant de rentrer chez moi.

* Il lui adressa un semblant de sourire fatigué pour tenter de dissiper ses soupçons. Il jouait les innocents, mais il fallait sans doute qu'il dévie la conversation vers les strangulots et leurs capacités. S'il parvenait à dégager l'image d'un passionné de créatures marines communes, il pourrait peut-être s'en tirer avec un simple rappel que la valise n'était, en vérité, plus en la possession de la famille Scamander mais du château de Poudlard. Il allait ouvrir à nouveau la bouche pour plaider son cas quand la jeune fille lui demanda des explications sur la présence de l'hippogriffe. Cette fois-ci, il n'eut pas à mentir. *

- Je n'ai pas mon permis de transplanage et j'habite à Applecross... J'ai déjà fait le trajet plusieurs fois avec lui, il semble apprécier de se dégourdir les ailes. Il a beaucoup d'énergie à revendre, ce grand gaillard...

* Malgré l'affection donnée par Pile-Poil, Salomé ne baissa pas sa garde. L'adjoint tenta donc le tout pour le tout. *

- Je suis vraiment désolé, je me rends compte que je n'ai pas du tout respecté les procédures... Il faut que je m'adresse à qui si je veux faire sortir des créatures ?

[ Allez, personne n'est blessé, je ne suis pas menaçant, les créatures m'aiment bien... Elle va quand même pas me signaler à la direction... ]

* Galahad était un peu tendu, mais il masqua son état en caressant l'encolure de l'hippogriffe. Le geste était apaisant pour lui comme pour Pile-Poil. *

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix - Le Poudcast
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2012 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5