Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Pages : <- 1 2 3 4 5 ->

Ceux qui restent [TERMINÉ]
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2171
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 07/09/2018 à 13:56:38

Je vais être absente quelques jours, donc ne t'inquiète pas, j'essaierai de répondre mercredi au plus tard

* La jeune fille décrocha ce qui ressemblait le plus à un sourire sur son visage à la remarque de la Serdaigle. Oui certaines personnes pouvaient être gentille sans rien demander en retour. Mais c'était si rare. Et si inhabituel dans le quotidien de la vipère. Elle n'avait pas été élevé dans ce cadre, avec ce type de personne.

Les elfes de maisons étaient obligé d'être gentil avec elle, sinon ils étaient renvoyés avec un vêtement. Et les précepteurs se devaient d'être polis, pour qu'elle ne se plaigne pas envers ses parents. Toujours quelque chose à la clef.

La Serpentard fixa quelques secondes Ellana. Oui l'aider. Cela pouvait être pratique, surtout si elle avait quelques vues au ministère et plus particulièrement chez les aurors. *


Cela pourrait m'aider oui. Oui. J’accepte.


* La vipère tendit sa main vers la Spleen, comme pour conclure une sorte de marché. Mais méfiante, elle ajouta, plongeant son regard froid dans celui de l'aiglonne : *

Mais rien ne sort de ta bouche, compris? Si tu es avec moi, c'est jusqu'au bout, ou sinon tu pars lorsque tu en as assez. Mais pas de balance ?

* Ce serait bien sa veine si la Serdaigle la vendait au premier coup dur. La trahison elle connaissait, mais dans ce cas, cela pouvait sérieusement nuire à ses plans. Et elle ne permettrait à personne de l’empêcher de se venger. *









Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1965
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 10/09/2018 à 14:54:22 - Modifié : 18/01/2019 à 20:36:51

Il n'y a pas de soucis, prend le temps qu'il te faut !

* Ellana jouait avec les manches de sa veste, attendant la réponse de Camille. Elle réfléchissait à la façon de mettre son plan à exécution… si la vipère acceptait. D'ailleurs, celle-ci prit la parole, acceptant la proposition de la Serdaigle, un maigre sourire sur le visage.

La jeune aiglonne saisi la main tendu de la Serpentard, tachant de contenir le grand sourire qui lui venait. Il était inutile de montrer un trop gros engouement auprès de la vipère.

Bien sur Camille se sentit obliger de briser cette entente avec des menaces voilées : la confiance ce n'était vraiment pas son truc. Ellana, loin de s'en offusquer, pouffa un rire. *


Rassure toi, la trahison c'est pas mon truc. Et j'ai autre chose à faire que raconter tes plans d'avenir !

* Puis plus sérieusement, elle ajouta : *

Je te promet que n'as rien à craindre de moi. Je t'aiderais, je m'opposerais à toi quand je ne serais pas d'accord, je me tiendrais à l'écart de certaines choses mais je ne dirais rien.

* C'était maintenant que le plus dur commençait : prendre contact avec sa grand mère, la convaincre de l'aidé, fouiller les dossiers des aurores… Ellana laissa échapper une légère grimace. Tout cela était aussi simple que prendre une tasse de thé ! *

Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2171
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 13/09/2018 à 08:39:08

Après ce message si tu veux on peut faire une ellipse, lorsque tu auras pris contact avec ta grand mère quelque temps après ? Evidement, tu ne peux pas avoir direct l'identité des mecs et tout hein, vu que l'affaire est compliqué. Mais comme info tu peux inventer la plaque de la voiture, le fait qu'elle avait été voler et qu'on l'a retrouvé. Enfin je te fais confiance ahah ;)


* Camille regarda avec interrogation la Serdaigle. Ses menaces la faisait rire ? Pour la Dubois c'était très sérieux, et elle n'allait surement pas le prendre à la rigolade. Voulant insister, elle ajouta tout de même : *

J'espère bien. Si j'arrive à mes fins, tu pourrais en savoir plus que tu ne le penses.

*
La réponse de la Spleen, plus sérieuse, la fit acquiescer. C'était bon à entendre. Elle avait l'air vraiment sérieuse lorsqu'elle lui proposait de l'aider. De son côté, la jeune fille voulait écumer les rayons de la bibliothèque, elle voulait en apprendre plus. Même si ce n'était que de simples moldus, la jeune fille voulait être sûr d'avoir l'avantage lorsqu'elle les retrouverait.

Et lorsque ce moment serait venu, elle serait prête. Prête à venger son petit frère. La colère, l'envie de vengeance lui fit serrer les poings. Elle ne serait pas lâche comme ses parents.

La Serpentard toisa Ellana, ne sachant plus vraiment quoi dire. *

Envoie moi un hibou lorsque tu auras des informations. On se retrouvera quelque pars à l’abri des regards. En échange, je peux toujours demander à mes parents s'ils ont déjà entendu parler de sorciers ayant tué un moldu dans une tempête.


* C'était la moindre des choses que la vipère pouvait faire. Mais elle savait que se parents ne lui dirait pas grand chose. Ils veillaient à la mettre à l’écart le plus possible alors pourquoi lui révèleraient ils des choses comme cela ? Mais sa mère était aussi une fière sang pure, et peut être qu'elle savait quelque chose. La Dubois ne perdait rien à demander. *









Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1965
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 13/09/2018 à 15:24:30 - Modifié : 18/01/2019 à 20:37:54

C'est une bonne idée ! On fait ça ;) Je répond et après on passe à quelque temps plus tard
*
Ellana hocha la tête à l'intention de Camille.

Son cerveau bouillonnait, élaborant déjà le hibou pour sa grand mère. Il lui faudrait être convaincante, briser la carapace de marbre de cette vielle peau n'allait pas être facile. Elle allait devoir faire preuve de courtoisie, exposer de bon arguments, être condescendante et exprimer des regrets de ne pas plus la connaitre.
Nul doute que si elle évoquait le souhait de faire partie de la famille de sang-pur tout en regrettant les choix de sa maternelle, sa grand-mère lui apporterait son aide.

Un frisson d'adrénaline parcourut la Serdaigle.
Sa mère était suffisamment absente pour qu'elle ne sache rien de tout ça, ce qui était parfait. Il ne lui resterait plus qu'a gagner la confiance des aurores et à fouiller dans leur dossier. Oui, tout était parfait.

La proposition de la vipère surprit l'aiglonne. C'était une bonne idée, sa mère ne trouvait rien et elle avait accès à toutes les informations concernant l'affaire au ministère.
*

C'est gentil, merci. Merci beaucoup.

* Ellana fit un maigre sourire à la Serpentard avant de se lever et de lui tendre la main. *

Je m'occupe de ça. Cela risque de prendre un peu de temps alors ne t'en fais pas si tu ne reçois pas de nouvelle rapidement. A bientôt !


* Elle s'éloigna sans se retourner, agitant brièvement la main. Elle avait beaucoup à faire. *

-----------------------------------


*
2 mois plus tard


Ellana frotta ses mains l'une contre l'autre pour se réchauffer. Les jours commençaient à raccourcir, les couleurs chaudes finiraient bientôt par laisser place au manteau d'hivers, et en cette matinée d'automne on pouvait clairement sentir le froid s'abattant sur le pays.

L'aiglonne avait envoyé la veille un hibou à Camille et lui avait donné rendez vous à la cabane hurlante. Presque personne ne venait ici, surtout à l'aurore, elles pourraient être tranquille.

Deux mois. Deux mois c'était écoulé depuis leur dernière discussion. Elles s'étaient croisées parfois dans les couloirs, se saluant brièvement d'un signe de la main ou d'un mouvement de tête.

Deux mois qu'Ellana jouait à la parfaite petite fille repentis, déçu de sa mère et indifférente aux moldus.

Deux mois qu'elle rendait visite à sa grand mère dans son immense maison austère.

Un mois qu'elle était devenu assistante secrétaire des aurores au ministère les Week ends. Titre exceptionnel pour une jeune fille de 11ans, titre qu'elle n'aurait jamais pu obtenir sans dérogation et autres car interdit par la loi. Dérogation qu'elle n'aurait obtenu sans l'influence de sa famille.

Un mois qu'elle travaillait d'arrache pied pour que les aurores lui accordent sa confiance et enfin elle avait touchée au but.

Elle n'avait malheureusement pas trouver grand chose pour le moment, elle aurait du approfondir ses recherches avant d'en parler à la vipère mais elle attendait depuis longtemps maintenant. Peut être même qu'elle pensait que l'aiglonne avait abandonnée. *

Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2171
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 16/09/2018 à 20:21:22

* Camille relisait encore une fois le petit parchemin qu'elle avait reçu. Deux mois s'étaient écoulé. Deux long mois. Et sincèrement, la jeune fille avait pensé que l'aiglonne avait abandonné, échoué. Elle ne lui en avait même pas voulu, continuant à chercher dans la bibliothèque des ouvrages de plus en plus sombres. La Serpentard cherchait des moyens de se défendre, des moyens d'attaquer. Elle avait découvert des sorts pire que la mort. Mais malheureusement, pas assez à son goût. Les ouvrages qui enseignaient des pratiques interdites était dans la section interdite de la bibliothèque. Et la jeune fille cherchait encore un moyen d'y accéder. Mais la rusé savait qu'elle y arriverait.

La journée s'écoula lentement. Le parchemin totalement plat à force d'être lissé et lu par la vipère. Elle ne savait pas ce que la Serdaigle avait découvert mais elle s'imaginait déjà une révélation. Des noms. Allait elle pouvoir organiser sa vengeance ? C'était possible que non. Mais elle esperait. Un petit espoir.

Le soir arriva, la nuit passa. La Dubois était si excité qu'elle ne dormit pas de la nuit. Ne pensant qu'à ce rendez vous à l'aurore. Bien avant le lever du soleil, la vipère était prête.

Elle enfila sa cape et emprunta un des passages secrets pour la cabane hurlante. Le vent frais de la nuit encore là, n'était pas tombé et la jeune fille resserra les pans de sa cape.

Alors qu'elle émergeait dans la vieille battisse, elle vit une ombre. Saisissant sa baguette, la Dubois était prête à l'attaque. Mais bien vite, elle baissa sa baguette en reconnaissant Ellana. Se raclant la gorge pour avertir l'aiglonne de sa présence, elle s'avança. *


Ellana. Me voici.


* Sa voix était roque. La jeune Serpentard n'était pas vraiment mieux que deux mois auparavant. De longues cernes s’étalaient sur son visage, preuve de ses insomnies à répétition. Et on pouvait voir qu'elle avait maigri. Ses recherches prenant la place sur ses repas. *

Tu...Tu as découvert quelque chose ?

* De l'espoir. La Serpentard n'avait pas pu s’empêcher. Les mots franchissant ses lèvres pourtant serrées. Mais elle avait attendu toute la veille, tournant et retournant dans sa tête la situation. Imaginant la scène mille fois. Encore une fois, les mots se bousculèrent sur ses lèvres : *

Tu sais qui a tué mon frère ?









Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1965
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 18/09/2018 à 14:51:41 - Modifié : 18/01/2019 à 20:37:48

Désolé pour ce petit retard, une rentrée c'est toujours mouvementée !

* Ellana se retourna, Camille se tenait devant elle, fébrile. La voyant ainsi, pleine d'espoir, la jeune fille se mit à douter. Aurait elle du attendre et approfondir ses recherches ? Aurait elle du lui apporter quelque chose de concret plus tard ?

La vipère était mal en point. Ellana avait vu ses joues se creuser durant ses deux mois, et la fatigue se lisait immédiatement sur son visage. Néanmoins elle lui fit un maigre sourire en tachant de prendre un ton léger. *


Bonjours à toi aussi ! Je vais bien merci !

* Bien sur cela ne fit pas rire Camille. Et en voyant son empressement l'aiglonne souffla un bon coup.
*

Vient assis toi.
*
Elle se dirigea vers une table miteuse ou elle prit place en tailleur. Un silence pesant s'installa, elle ne savait comment lui dire tout ça. *


J'ai réussi à fouiller dans les dossiers sur les affaires moldus/sorciers dans la salle dédiée. Mais… je n'ai trouvé qu'un rapport. La date, le nom de ton frère, le lieu… C'est tout ce qu'il y a. Aucunes informations concernant la voiture et le moldu qui conduisait. Rien que tu ne saches déjà.

* L'aiglonne marqua une pause et voyant la mine déconfite de Camille, elle lui prit doucement les mains. *

Eh… Il y a encore de l'espoir ! Si je n'ai rien pu trouver, j'ai remarqué un sceau bien spécifique à la fin du rapport. Celui-ci est utilisé pour les affaires classés ultraconfidentiels. Ce qui veut dire qu'il existe un autre dossier, quelque part, avec toutes les informations manquantes.


* Ellana ferma les yeux. Elle se sentait coupable de n'avoir pu réaliser que ça en deux mois. Lorsqu'on avait un seul espoir, c'était long deux mois. *

Je suis désolée de n'avoir trouvé que ça jusque la, je sais que c'est long... mais je suis sur la bonne voie, j'ai une idée pour le dossier. Je voulais te tenir au courant, ne pas te faire languir plus.

Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2171
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 23/09/2018 à 19:43:14

Rentrée mouvementée aussi, désolé!

* Sa blague ne la fit pas rire, pas plus que les phrases qui suivirent. Plus elle parlait, plus l'abattement tombait sur la jeune fille. Elle se maudit intérieurement, elle n'aurait pas du placer autant d'espoir. Deux mois c'était court et long à la fois. Mais pour une telle affaire c'était court.

La vipère était si déçue qu'elle se laissa faire mollement lorsque la Spleen lui prit les mains. Elle ne laissa tout de même pas trop longtemps sa peau en contact avec celle de l'autre fillette. Le contact était devenu difficile pour la Dubois.

Espoir. Un mot qui sonnait creux dans la tête de l'adolescente. Elle entendait l'histoire de sceaux mais la déception était encore présente et elle n'esquissa même pas un sourire.

La colère monta encore une fois. Pourquoi l'affaire de son petit frère était si classé ? Qu'est ce qu'il pouvait avoir de confidentiel. Elle laissa échapper un soupir : *


En quoi cette affaire est confidentielle ? Mes parents m'assurent que cela arrive tout les jours dans le monde moldus.

* La vipère n'avait pas pu retenir du dégout sur le dernier mot, sa répulsion envers les noms magiques ne s'était pas améliorée, loin de là. *
Il y a quelque chose d'anormal dans cet accident. Je l'ai toujours répété à mes parents.

* Le temps avait permit à la vipère de repenser à l'accident avec plus de calme et d'intelligence. Et elle était persuadé qu'il y avait quelque chose de plus. Pourquoi n'avait on pas retrouvé ces moldus? En quoi était ce difficile pour des aurors ? Quelque chose n'allait pas correctement.

Se rappelant soudain qu'Ellana aussi attendait surement quelque chose, elle lui raconta ce qu'elle avait pu soutirer à sa mère. *


Ma mère a entendu parler de l'accident de ton père. Elle m'a dit que c'était des sorciers radicalisé, mais que je devrais être heureuse que certains se salissent les mains pour nous.

* Elle haussa les épaules, n'ayant pas totalement compris si sa mère connaissait les agresseurs ou non. *









Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1965
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 24/09/2018 à 12:38:39 - Modifié : 18/01/2019 à 20:38:09

* Un léger silence plana avant que la vipère n'explose. Il était vrai que cette histoire n'avait aucun sens, il y avait beaucoup d'accident impliquant les moldus et rare était les dossiers classés confidentiels. Ellana avait beau réfléchir, elle ne voyait que deux options. *

Je sais que tout ça n'est pas logique... mais ne t'en fais pas je vais continuer de fouiller.


* Ellana passa ses mains sur son visage, fatigué. Ce n'était pas évident d'enchainer cours et boulot sans jamais prendre de pause. *

Je ne vois que deux raisons possibles au fait que l'affaire soit tenue secrète. Soit il y a dragon sous roche et cette histoire est plus compliquée que ce qu'elle laisse supposer. Soit... Soit ce sont tes parents qui ont demandés à ce que le dossier soit classés, parce qu'il ne voulait pas que sa s'ébruite ou parce qu'ils savent quelque chose d'autre.


* Un autre silence s'installa, pesant, avant que Camille ne reprit la parole pour lui faire une déclaration qui la fit entièrement frissonner.

Ce fut un murmure à peine audible, dissimulant à peine les sanglots contenus, qui sortit de la bouche de l'aiglonne. *


Alors il est vraiment mort...

*
La jeune fille considérait depuis longtemps son père disparu à jamais mais au fond d'elle, parce qu'on avait jamais retrouvé son corps, un infime espoir avait perduré. Aujourd'hui celui-ci n'existait plus, il venait de disparaitre et à la place la colère prit place.

Elle releva ses yeux embués de larmes mais au regard extrêmement dur et déterminé vers la vipère. *


Je les trouverais. Ceux qui ont fait ça. Même si sa me prend des années, je veux savoir qui sont les coupables. Si jamais tu as l'occasion trouver des informations auprès de ta famille, je t'en serais éternellement reconnaissante. Ta mère semble avoir une idée sur leur identité.

Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2171
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 25/09/2018 à 16:47:31

* Camille observa la Seridaigle, elle avait l'air fatigué. Un soupçons de culpabilité s'empara d'elle. La vipère était reconnaissante, même pour le peu d'informations qu'Ellana avait réussi à récolter. Mais avant qu'elle puisse ouvrir la bouche l'aiglonne laissa échapper ses hypothèses.

La Dubois était pensive, elle avait déjà songé à quelque chose de pas net avec ses parents. Mais elle ne pouvait pas se résoudre à penser qu'ils avaient quelques chose avoir avec la mort de leur propre fils. Même s'il était de plus en plus évident qu'il n'avait pas de trace de magie en lui, ils n'auraient pas été si radicales ? Pas pour leur propre fils ? La jeune fille préférait croire que non. Elle voulait encore se fier un minimum à ses parents.

Mais un doute s'installait. Germait dans la tête de la vipère. Une petite graine qui ne ferait que s'amplifier. La graine du doute.

Camille relava la tête en entendant la voix d'Ellana. Elle avait été peut être un peu dur en lui disant directement ça. De plus sa mère ne lui avait pas vraiment dit si l'homme était mort ou vivant. Même si elle laissait entendre la première option. Voulant maladroitement rassurer la Serdaigle, la Serpentard ajouta alors : *


Tu sais ma mère ne se salirait jamais les mains. Alors elle ne sait peut être pas tout.

* Camille disait vrai. Sa mère n'aurait jamais trempé dans un complot autrement qu'en donnant des ordres. Elle n'était pas du genre à se mouiller pour quelqu'un d'autre. Même si ses paroles allaient loin. Contrairement à l'adolescente qui prévoyait une vengeance de sa main.

Elle comprenait tout à fait l'esprit de l'aiglonne et hocha la tête. Elles s'entraideraient. Une vengeance pour une autre, cela semblait juste. *


J'essayerai de lui soutirer les veracrasses du nez. Mais je ne te promet rien. Elle ne me fait pas confiance et ne me parle quasiment plus depuis l'accident.


* Sa mère mettait un point d'honneur à rendre responsable sa fille de la mort de son fils. Elle ne se gênait pas pour lui rappeler à tout instant. Appuyant sans le savoir sur l'envie de vengeance qui dévorait la jeune fille. Ou peut être tout était prévu, la manipulation étant une seconde nature chez sa génitrice. *









Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1965
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 25/09/2018 à 20:15:31 - Modifié : 18/01/2019 à 20:39:53

Un peu plus tard on pourra de nouveau faire une ellipse, ça te vas ? Tu veux quelque chose de précis sur ce qu'Ellana trouve de nouveau ?

* Ellana chassa les larmes qui perlaient au bord de ses yeux d'un geste de la main. Elle était reconnaissante envers Camille. A elles deux peut être parviendraient elles à élucider les mystères autours de la mort de leurs proches, peut être même à faire leur deuil. Elle adressa à la vipère un faible sourire : *

Merci... C'est beaucoup pour moi, ta famille, son milieu, ses relations sont surement la seule piste concrète depuis 2ans, si on peut appeler ça une piste... Disons ce qui pourrait mener à une piste.


* L'aiglonne se perdit dans ses pensées. Elle n'avait pas vu sa mère depuis le mois de juillet avant son départ à Poudlard et n'avait reçut que deux lettres de sa part. Deux foutus lettres. Elle avait complétement abandonné sa fille, cherchant désespérément un homme qui ne reviendrait jamais. Sa vie ressemblerait elle pour toujours à ça ? Une longue solitude sans fin ?

Ellana observa la Serpentard du coin de l’œil, elle aussi gardait le silence. Et elle ne comprenait toujours pas.
Il était paradoxal qu'elle aide à ce point Camille. Autant parce que son caractère ne se prêtait pas à des desseins aussi sombres que parce qu'elle avait vécu un drame inverse. Le frêre de Camille avait été tué par un moldu. Le père d'Ellana par un ou une sang-pur. Alors pourquoi l'aider à ce qui conduirait à la mort d'un moldu ? Pourquoi prendre autant de risque ? Pourquoi aider une sang-pur ? *

Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2171
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 27/09/2018 à 21:19:07

Du coup j'enchaine avec ellipse et ce qu'on a dit

* La vipère se sentait proche d'Ellana. Son espoir d'attraper les responsables faisait écho au sien. La Serdaigle était une sorte de miroir, pour un frère d'un côté, pour un père de l'autre. Si la Serpentard pouvait l'aider, elle le ferait. Elle n'avait rien à perdre. Et puis la Spleen faisait tant d'effort pour l'aider, c'était la moindre des choses.

Camille avait déjà une idée pour inciter sa mère à lui confier des choses sur l'affaire. Elle serait la petite fille parfaite qu'elle attendait depuis 14 ans. Celle qui détestait les moldus au point de vouloir à tous, leur mort. Elle allait devoir être prudente, sa mère, Legelimens, allait surement la tester.

N'ayant plus rien à dire à la Serdaigle la Dubois la salua, et retourna, le cœur un peu serré dans sa salle commune. Les cours n'allaient pas tarder à commencer. Ce serait encore un jours sans connaitre les meurtriers de son frère. *


----------


Quelques mois plus tard. Château des Dubois, France

Les vacances étaient bien entamée et la Dubois touchait du but. Elle avait promis à une certaine Serdaigle d'essayer de trouver des indices sur la mort de son père et c'est ce qu'elle faisait. La jeune fille ne pensait qu'à sa revanche, mettant sa haine contre les moldus en avant. Elle savait qu'ainsi sa mère ne ferait pas la différence. Il fallait qu'elle la trompe, c'était important pour se rapprocher d'elle.

Aujourd'hui elle avait eu le droit de rester silencieusement dans le bureau de sa mère alors qu'elle avait une réunion avec deux de ses proches amies. Deux autres femmes sang purs de familles finlandaise et Suédoise. Camille, et pour la première fois, était là. A apprendre, d'après sa mère. Bien sur, ce ne devait pas être une réunion importante du groupe dont sa mère faisait partit. Elle ne lui faisait pas assez confiance.

Les discussions entre les femmes sang purs se révélèrent banales et ennuyantes. Sauf un petit détail qui ne passa pas dans l'oreille d'une sourde. La jeune fille le grava dans sa mémoire pour le transmettre à une certaine Serdaigle.

----------


Quelques mois plus tard. Poudlard

* L'adolescente dès son retour à Poudlard alla dans la volière. Elle avait un mot à faire passer à Ellana Spleen. Prenant son hibou grand duc, Salzy, elle lui confia un petit morceau de parchemin serré. La Serpentard lui demandait de la rejoindre au même endroit que la dernière fois à la même heure. De cette façon, même si le parchemin était intercepté, en dehors d'Ellana personne ne comprendrait.

Le matin suivant, la vipère était au même endroit. Attendant la Serdaigle avec impatience. Elle ne savait même pas si elle avait réussis à avoir plus d'informations. Mais, la Dubois, elle en avait. *









Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1965
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 28/09/2018 à 00:39:26

* La jeune fille tenait fermement dans son poing le petit papier, tentant vainement de trouver le sommeil. En ces premiers jours de cours elle ne s’attendait pas à recevoir un hibou de Camille. Mais c’était arrivé et cela ne pouvait signifier que deux choses : elle voulait savoir où elle en était dans ses recherches, ce qui n’était pas brillant, ou alors… elle avait trouvé quelque chose sur son père.

L’année dernière c’était écoulée rapidement, pleines de surprises bonnes ou désagréables, joyeuses ou douloureuses mais toujours triste pour Ellana.

Elle avait continué de travailler comme un diable au ministère, sans résultat. Elle n’avait pu accéder à la salle d’archive dédier aux dossiers top secrets. Son statut d’assistante secrétaire ne lui permettait absolument pas d’y entrer, et elle avait été étonné d’apprendre que même sa supérieure, la secrétaire générale du bureau des aurors n’y avait pas accès.
Cependant l’aiglonne n’était pas restée inactive : elle avait trouvé son emplacement et ses systèmes de sécurité. Il était alors clairement apparut que cela dépassait de loin ses compétences en matière de magie.

Encore une fois loin de se décourager elle avait continué son bout de chemin, espérant atteindre un plus haut niveau dans la hiérarchie. Et finalement quand les vacances arrivèrent, et avec elles la fin de son « stage », on lui proposa de le lui prolonger pour l’été et l’année suivante. Bien sûr ayant œuvrée dans ce but, Ellana avait déjà préparé une foule d’arguments en vue d’une autre proposition. Après de nombreuses discutions, débats et avec le soutien de sa grand-mère, la Serdaigle avait atteint son objectif : devenir la secrétaire personnelle d’un auror.

La jeune fille avait évidemment grandi et pris de légères formes. Mais ce qui était frappant c’était le visage grave et bien trop mature pour une fille de son âge. Sans oublié sa maigreur et ses traits tirés par la fatigue. Elle était devenue plus froide, plus sombre sans même s’en rendre compte.

Durant ces deux derniers mois elle avait redoublé d’effort pour faire ses preuves, sans jamais s’arrêter. Ses rares moments de détente avait été consacré à Octavia, sa demi-sœur et bien sûr à sa mère lors de son unique jour mensuel de présence dans la maison familiale.

Mais jamais elle n’aurait imaginé que sa rentrée se passerait ainsi. Jamais elle n’aurait imaginé recevoir ce petit morceau de papier, froissé d’avoir été lu et relu. Elle avait noyé son chagrin dans sa quête d’informations pour la vipère, s’oubliant, et aujourd’hui tout ça lui revenait en pleine figure.

N’attendant même plus l’aurore, elle se leva et sortie du château en direction de la cabane hurlante : en marchant le peu de temps qu’il restait à cette nuit, elle arrivait à l’heure pour leur rendez-vous. Si un professeur la voyait actuellement elle se ferait sans doute traiter d’idiote insouciante mais à vrai dire elle s’en fichait.
Comme prévu elle arriva au point de rencontre fébrile et impatiente. Elle avait peur d’avouer à la Serpentard qu’elle n’avait encore rien de nouveau pour elle. Autant que d’apprendre des choses sur son père.

Dans un soupir, elle passa l’entrée et s’avança lentement dans la cabane avant d’apercevoir Camille. Perdant sa politesse elle se jeta presque sur la vipère pour lui poser la question qui lui avait brulé les lèvres toute la nuit : *


Tu as trouvé quelque chose ?!

Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2171
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 29/09/2018 à 23:51:14

* La jeune fille vit la Serdaigle arriver. Elle avait changé en quelques mois, et Camille put voir comme dans un miroir qu'elle n'avait pas été la seule à travailler. Sa vengeance avait motivé ses recherches pour aider la Spleen en retour. La laissant reprendre son souffle, la Serpentard examina sa partenaire un instant. Enfin, quand elle fut sûre d'avoir toute l'attention d'Ellana, la vipère commença : *

J'ai pu suivre ma mère durant ces vacances. Elle m'a autorisé à écouter une de ses réunions.

* Et alors qu'elle racontait à la Serdaigle ce qu'elle avait entendu, la scène se déroula dans sa tête. *

Flashback
La jeune fille commençait à se lasser d'entendre ces femmes se plaindre de leur bambins qu'elle ne voyait pourtant jamais. Ou de leur pauvre vie de riche sang purs. Cette réunion était inutile. Sa mère était aussi inintéressante que ses amie. Mais alors qu'elle se contrôlait pour que son ennui ne soit pas capté par sa mère, un mot la fit redevenir attentive : moldu.

Amie 1 : L'Organisation a décidé de refaire une expédition.

Amie 2 : Tu devrais te renseigner pour que ce soit les bons moldus qui partent cette fois ci, Abigail.

Sa mère, Abigail, décrocha un regard vers sa fille, et esquissa un sourire. Et juste, hocha la tête.

Abigail : Ma fille ne connait pas tout les détails. Ne parlons de ces choses là. Voulez vous encore du thé ?

Et la conversation dériva à nouveau sur des sujets sans intérêts. Camille, pourtant, ne pouvait s’empêcher de faire tourner les rouages de son cerveaux. Il y avait flereur là dessous.

* Lorsque Camille eut finit de raconter la conversation rapide mais révélatrice à Ellana, elle attendit. Est ce que la Serdaigle allait avoir les même conclusions qu'elle ? En tout cas, la vipère était sûr d'une chose : c'était beaucoup plus gros que ce qu'elles imaginaient. *









Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1965
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 30/09/2018 à 16:03:43 - Modifié : 18/01/2019 à 20:44:53

* L'aiglonne resta un bon moment interdite, les yeux dans le vide avant de prendre son visage dans ses mains. C'était peu. Bien trop peu et tellement à la fois. Un tourbillons de questions et d'hypothèses tournaient dans sa tête, si vite qu'elle en avait le tournis.
Camille attendait patiente, que la jeune fille digère les informations. Le premier son qui franchit ses lèvres fut un murmure à peine audible : *


Dans quoi ta mère est elle embarquée ...?


* C'était à ni rien comprendre et pourtant elle sentait que la vipère avait mit le doigt sur quelque chose. Quelque chose de gros.
Un frisson la transperça, elle avait un mauvais, très mauvais pressentiment.

En tout cas ce qui frappait le plus Ellana, c'était cette histoire "d'expédition" et "des bons moldus". Elle ne savait pas en quoi consistait exactement cette expédition mais instinctivement elle savait qu'il était question d'éliminer des moldus.
Alors c'était ça ? Son père n'était pas la cible mais seulement "le mauvais moldu" ?
Elle secoua la tête. Non, il y avait autre chose. *


Cette expédition qu'elles veulent refaire, c'est probablement la même que celle qui a tué mon père. Parce que c'est bien de ça qu'il s'agit n'est ce pas ? d'éliminer des moldus ?
*
"L'Organisation". Elle avait déjà entendu sa quelque part mais ou ?
En tout cas l’appellation était claire et cela ne lui plaisait pas du tout. *

Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2171
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 30/09/2018 à 22:50:52

* Camille s'inquiéta légèrement lorsqu'elle vit la Serdaigle prendre sa tête dans ses mains. Est ce qu'elle avait été trop brutale ? Peut être qu'elle n'aurait pas du lui raconter tout d'un coup. Elle entendit le murmure d'Ellana, mais haussa juste les épaules. Il était clair que sa mère manigançait quelque chose. Savoir quoi était la question.

C'était comme si ces trois femmes étaient membres d'un groupe important. Depuis qu'elle était jeune, la vipère avait vu que sa mère n'était pas souvent à la maison. Mais elle pensait que c'était pour faire du shopping, ou autres activités superficielles. Jamais, la Serpentard n'aurait pensé que sa mère manigançait de tuer des vrais personnes. Même si ce n'était que des moldus.

En entendant la Serdaigle, Camille hocha la tête mais s'empressa de tempérer ses propos. *


On ne sait pas vraiment si c'est ce qui a tué ton père. Il doit avoir des centaines de groupes de sang purs, on ne sait pas la taille de leur "Organisation". Après, il est vrai que cela avait l'air important. Assez pour que ma mère ne veuille pas que j'en entende parler.

* Pas pour l'instant. Mais la Serpentard allait lui prouver qu'elle était digne de confiance. Sa mère allait finir par craquer, par lui donner plus de responsabilité. Cela avait été facile. Se comporter en petite fille modèle avait ses avantages, et Camille allait en profiter. *

Mais il est clair qu'elle parlait de faire quelque chose à des moldus. Cette "expédition" avait l'air d'être une sorte de punition. Peut être pire.

* La Serpentard ne disait pas ça pour l'effrayer. Mais elle voulait profiter d'être à deux pour réfléchir à ce qu'elle avait entendu. Cette conversation qui repassait encore et encore dans sa tête depuis qu'elle l'avait entendu. Il y avait quelque chose de louche là dessous et la vipère voulait savoir ce que c'était. *









Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1965
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 04/10/2018 à 13:49:30 - Modifié : 18/01/2019 à 20:45:11

Désolée pour ce retard...

* L'aiglonne s'emballait vite, qui ne le ferait pas après autant de temps ? Mais dans son cœur elle sentait que Camille avait mis le doigt sur le fil qui la conduirait aux meurtriers de son père.

Ellana secoua la tête, non aucun groupe n'était censé exister, du moins pas de ce genre. Depuis la seconde guerre des sorciers, tout groupe ou association de sorcier était répertoriés et contrôlés. Tout ceux "hors la lois" était démasqué et poursuivit, surtout dans les cercles de sang pur pour qui une méfiance particulière perdurait maintenant. Si cette "organisation" avait échappée aux enquêtes, c'est qu'elle devait être puissante. *


Il existe des groupes de sang-pur mais pas comme celui la. Le ministère contrôle très sévèrement tout rassemblement, que ce soit un club qui fait de la pâte à citrouille ou un groupe d'historien spécialisé dans la magie noire, ils sont tous extrêmement surveillés. Ceux qui ne se déclarent pas sont dissous et leurs membres punit. Mais la, personne n'en a entendu parler au ministère. Ma mère non plus malgré toutes ses recherches.
Cette organisation n'est pas censé exister Camille.


* La Serdaigle marqua une pause et se replongea dans ses réflexions, laissant la vipère réfléchir à ces nouvelles informations. *

[ L'organisation, l'organisation... ]
*
Ellana se redressa d'un coup sec en s'exclamant : *


Je sais ! Je sais ou j'ai déjà entendu cette appellation !

Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2171
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 04/10/2018 à 22:54:59

Pas de soucis!

* La jeune fille était amusé par la naïveté de la Spleen. Évidement que le ministère n'en avait pas entendu parler. Sa mère n'était pas stupide tout de même. Et en son fort intérieur, la Serpentard sentait qu'elle n'était surement pas la seule. Combien d'autres groupes s'étaient monté derrière le ministère ? De plus, sa mère et ses amies étant en France, ce n'était clairement pas le ministère britanique qui allait faire quelque chose. *

C'est peut être illégale ici, mais n'oublie pas que ma mère est en France. Ce n'est pas pareil là bas, le ministère français n'est peut être pas aussi stricte, ou regardant.


* La jeune fille se sentait un peu impuissante pour le moment. Si cette organisation était si puissante, si grande, elle ne voyait pas comment faire quelque chose pour le moment. Un jour peut être elle pourrait régler le problème, lorsqu'elle serait plus âgée. Mais du haut de ses quatorze année, elle n'était pas assez forte pour démanteler une organisation secrète de sorciers. C'était évident.

Mais soudain Ellana se redressa, comme ayant l'air d'avoir eu une illumination. Camille la regarda avec intérêt, et haussa les sourcils. Elle avait entendu parler de ça ? Cela devenait encore plus louche que cela l'était déjà. *


Mais où ? Où as tu entendu parler de ça ?

* La Serpentard avait une mauvaise impression, elle sentait que les deux jeunes filles s'enfonçait dans quelque chose qui les dépassaient complétement. *









Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1965
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 06/10/2018 à 00:12:54 - Modifié : 18/01/2019 à 20:45:46

* Il fallait qu'elle se calme, l’engouement et l'empressement dont elle était prise l’empêchait de pensée correctement. Toute cette histoire ne se réglerait pas en deux minutes, elle avait déjà attendu deux ans, elle le pourrait encore. Il était nécessaire qu'elle retrouve son sang-froid. Elle le perdait rarement pourtant... sauf lorsqu'il s'agissait de sa famille mais ce n'était pas le moment de flancher. Comment pouvait elle oublier un élément aussi important que le pays de résidence de la mère de Camille ?

L'aiglonne ferma les yeux et prit de profonde inspiration, écoutant les battements de son cœur. Nul doute que Camille la regardait étrangement mais ce n'était pas important.

Flash back *
*
Ellana pénétra silencieusement dans l'immense manoir ou elle passait de plus en plus de temps.
Depuis qu'elle était devenu l'assistante d'une auror, elle devait suivre des cours sur administration et le fonctionnement du ministère, l'histoire ainsi que de défense et d'attaque. Il n'était effectivement pas impossible qu'elle accompagne sa supérieure sur le terrain et cela nécessitait un minimum de préparation.
Alors presque tout les jours, elle se rendait dans cet environnement froid pour étudier pendant des heures auprès des précepteurs choisit par sa grand mère.

La jeune fille s'avança en direction du petit salon dans lequel elle trouverait comme toujours, son professeur du jour et sa grand-mère.
Elle allait y pénétrer lorsqu'elle entendit des voix féminines inconnus, l'une d'elle avait un léger accent. Fronçant les sourcils, elle s'avança discrètement dans la pièce, curieuse. *


On compte sur toi Hazel. L'organisation à besoin de tes contacts plus que jamais.


Et c'est avec plaisir que je... Ah Ellana te voilà ! Ton professeur sera en retard aujourd'hui.

* L'aiglonne hocha la tête un peu perturbé : qui était ces deux inconnues ? Elles semblaient bien jeunes pour des amies de sa grand-mère.
Celles-ci se levèrent et saluèrent la Black avant de quitter la demeure sans un regard pour la jeune fille. *


*
Fin du flash back
*

*
Ce n'est que lorsque son coeur reprit des battements réguliers et lents qu'elle rouvrit les yeux, plantant son regard dans ceux de la vipère. *


Chez ma grand mère.
*
Elle commença calmement à expliquer ce qu'elle avait entendu à la vipère. Après un temps de silence elle demanda : *


Quelle chance pour que deux groupes de sang pur avec le même nom existent, même s'il s'agit de deux pays différents ?

*
Tout était possible. Pourtant la façon de parler, pour ne pas dire manigancer, lui rappelait les dires de la Serpentard.
*

Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2171
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 09/10/2018 à 14:12:42

* La vipère fixa la Spleen alors qu'elle se rappelait à quand est ce qu'elle avait entendu l’appellation. Finalement elle répondit. C'était chez sa grand mère alors, une autre sang purs avec des idées plutôt radicales d'après elle. Cela correspondrait au cercle de sa mère. Et la Serdaigle pointait un détail intéressant, la probabilité pour qu'un deuxième groupe de sang purs à juste une mer se regroupe, était juste nulle.

Cela voulait dire que sa mère était dans une organisation bien plus grande que quelques copines qui passait pour prendre le thé. Ellana avait parlé de contact, dans ce monde de règle et de société, les contacts étaient forcément important. Surtout si cette "Organisation" prévoyait des plans à plus grandes mesures. *


Si ce groupe est européens, ou international, c'est beaucoup plus important que ce que nous pensions. Ce ne serait pas juste ton père Ellana, il y aurait peut être beaucoup d'autres moldus dans ce cas là. C'est peut être même lié au pro-secret ou pro-révélation. Tu en as entendu parlé?


* La jeune fille savait que sa mère était une fervente protectrice du Secret. Elle détestait les révolutionnaires qui pensaient mettre un terme à la loi qui protégeait les sorciers depuis tant d'années. Et c'était le seul point où l'adolescente était d'accord avec elle.

Mais dans sa réflexion, la jeune fille ne voyait pas en quoi tuer des moldus aidait la cause. A moins que ce ne soit pas le fait qu'ils soient moldus mais plutôt qu'ils soient intégrés à une famille de sorcier. *


Ton père il était moldu. Et ta mère sorcière. Quand elle lui a révélé la vérité, ta grand mère, elle l'a prit comment ?

* C'était une question importante, la Dubois sentait qu'elle pointait peut être quelque chose. La réponse de la Spleen allait la conforter ou pas. *









Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1965
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 09/10/2018 à 19:45:21 - Modifié : 18/01/2019 à 20:46:04

* Les deux jeunes filles étaient en train de mettre le doigt sur un secret important et dangereux, Ellana en était persuadé. Serait-elle vraiment à la hauteur ? Devait elle en informer qui que ce soit ? Non. Peut importe le risque, elle ne laisserait personne d'autre qu'elle découvrir la vérité.

Y avait il eut d'autres moldus ? Bien sur. Et peut être même plus que ce que l'aiglonne savait ou pouvait imaginer. *


Le jour ou mon père à disparu, d'autres moldus se sont volatilisés ou sont morts. Une vingtaine environs. Tous plus ou moins en même temps "à cause de cette catastrophe météorologique".

*
Elle n'avait pu s’empêcher d'être ironique dans sa dernière phrase. Sérieusement comment les moldus pouvait ils croires qu'il s'agissait d'un simple incident de météo ? Comment pouvait on être aussi crédule ?
Ellana passa les mains sur son visage : voila qu'elle se mettait à penser comme sa grand-mère ! *


Oui j'en est entendu parler, ça fait débat en ce moment... Mais en quoi ça serait lié à tout ça ?

* Le souvenir qui lui était revenu lui laissait un gout amer dans la bouche. Si cette organisation était responsable de la mort de son père alors sa grand était impliqué. Que ce soit de près ou de loin. Et cette pensée lui donnait juste envie de vomir. Comment pouvait elle consciemment laisser sa propre fille se détruire si elle connaissait la vérité ?

Ellana fronça les sourcils. Camille c'était remise à parler mais elle ne voyait pas ou elle voulait en venir. Face à sa question elle ne put retenir un ricanement : à son avis, comment avait elle prit la nouvelle ? *


Ma mère et ma grand mère avaient déjà plus ou moins coupée les ponts avant que mon père n'arrive dans le décor. Ma mère lui a caché pendant longtemps leur relation. Elle le lui à seulement dit lorsqu'ils se sont mariés, elle lui a envoyé un faire-part pour la convier à la cérémonie. Elle avait encore un mince espoir pour que leur relation s'arrange mais... et bien pour ma grand mère ça a été la goutte d'eau et elle la rayée de l'arbre généalogique. Elles ne se sont revu qu'après la mort de mon père quand ma mère est partit à sa recherche, me laissant sur le pas de la porte d'une inconnu.

*
Ellana marqua une pause : la vipère pensait-elle comme elle que sa grand mère puisse être impliquée ? *


Pourquoi ? A quoi pense tu ?

Pages : <- 1 2 3 4 5 ->

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix - Le Poudcast
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2012 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5