Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Pages : <- 1 2 3 4 5 ->

[Verrouillé] Ceux qui restent [TERMINÉ]
Camille Dubois
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2371
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 13/10/2018 à 22:49:30

* La jeune fille écouta attentivement la Spleen. Comme elle s'en doutait la grand mère d'Ellana n'avait pas vraiment bien prit le fait que sa fille épouse un moldu. Et si elle avait voulu enlever le problème tout simplement ? Elle aurait demandé de l'aide à une organisation qui détestait les moldus au courant pour les sorciers, tout ça, en échange de contacts. Oui cela se tenait. Et comme des pièces de puzzle, tout s'arrangeait dans l'esprit de la vipère.

Il restait quelques zones d'ombres évidement, elle ne voyait pas encore pourquoi sa mère faisait vraiment ça. Car si elle connaissait bien sa génitrice, elle ne faisait rien qui ne lui apportait pas quelque chose. Des contacts apportaient à son petit club, si c'était le même, mais rien de concret à la sang pure. Et ça, c'était tout de même étrange.

La vipère essaya d'expliquer son raisonnement à la serdaigle. *


Dans l'hypothèse que je pense juste, disons que ta grand mère cherche un plan pour se débarrasser de son beau fils moldu. Elle tombe sur un club, une Organisation, qui règle les problèmes comme ceux ci, protégeant le secret, ils détestent les moldus au courant de la magie et ils suppriment les problèmes. Alors en échange, elle mettrait en contact des gens haut placé dans le ministère avec cette organisation, pour qu'elle reste secrète.

* La Serpentard reprit son souffle, laissant digérer ce qu'elle venait de dire. Une fois qu'elle vit qu'Ellana comprenait son point de vue, elle continua, plus interrogative : *

Mais je ne comprend pas ce que ma mère ferait là dedans. Même si elle a des propos...Extrémistes, dirons nous. Elle n'a jamais laissé penser qu'elle voulait tuer des moldus. Enfin... C'est ma mère!

* Même si sa génitrice pouvait être cruelle, elle restait sa mère. Et Camille ne pouvait pas la voir comme une meurtrière. Elle n'était de plus, pas assez courageuse, sa mère était une lache. Cela se voyait avec l'affaire de son petit frère, elle ne cherchait même pas le coupable. Si elle était une tueuse de moldus, ne chercherait elle pas à venger son fils, en priorité ? *



Now I'm slipping through the cracks of your cold embrace
Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2417
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 18/10/2018 à 00:58:39 - Modifié : 18/01/2019 à 20:47:21

* La théorie de Camille était plus que probable et confirmait les doutes d'Ellana au sujet de sa grand-mère. Elle avait beau penser, retourner le tout dans sa tête encore encore : cette piste était la plus évidente. Peut être avec quelques nuances, après tout elles n'avaient que peu d'éléments et aucune preuves.

Tout en écoutant la vipère, la jeune fille c'était figée mais intérieurement ... un véritable incendie c'était enclenché.

Comment un membre d'une famille pouvait en tuer un autre ? Comment pouvait on ne serait ce que vouloir la mort de l'amour de sa fille ? Le renier, le haïr, lui mettre des battons dans les roues... oui. Mais commanditer son assassina ? Aux yeux d'Ellana un tel acte ou même une telle pensée était impossible et impardonnable. Comment pouvait on en arrivait la ? Comment pouvait on faire autant de mal à sa descendance, à son sang soi disant si précieux ?

Elle avait la gorge trop sèche pour parler alors elle se contenta d'un hochement de tête pour faire comprendre à Camille qu'elle avait comprit son raisonnement.

L'aiglonne ressassait sa haine et son amertume. Dire que depuis des mois elle fréquentait cette odieuse mégère, l’investigatrice du meurtre de son père ! Car oui maintenant elle pouvait parler de meurtre, elle ne pouvait plus jouer la carte du doute innocent sur un quelconque accident magique. Toutes les pièces s'assemblaient entre elles bien trop parfaitement pour que les deux jeunes filles se trompent.

Des sang-pur extrémistes. Une haine envers les moldus. Un secret à protéger. Un club, un réseau loin des regards. Le cocktail parfait pour de sombres actions politique. Quoi de mieux pour protéger le secret que d'éliminer tous les moldus qui en ont connaissance ?
En tout cas Ellana était déterminé à trouver des preuves de l'implication de sa grand mère... ou pas. Malgré elle, il lui restait un infime espoir d'apprendre qu'elle n'était responsable en rien dans cette histoire.

La jeune fille releva les yeux sur la Serpentard qui c'était remise à parler et l'écouta attentivement. Le point qu'elle soulevait était important : que venait faire sa mère dans ce groupe ?

Ellana avait plus de facilité à croire que la mère de la vipère pouvait faire partit de ce "club". Cependant, elle comprenait le trouble de Camille : comment imaginer sa mère comploter des assassinas ? *


On ne sait pas quel rôle joue ta mère dans ce groupe... Même si elle a rejoint d'autres sang purs pour défendre le secret, ça ne veut pas forcément dire qu'elle prend part à...
*
Elle hésita un instant : comment désigner ça ?
*

... à ça. Elle peut très bien juste fournir des informations, des contacts ou .... de l'argent. Je ne sais pas...

* Ellana tentait de rassurer Camille comme elle même essayait de le faire au sujet de sa grand mère : tant qu'elles n'avaient aucunes preuves, elles pouvaient tout aussi bien être innocente. *

On manque de concret. On ne peut rien affirmer. On va devoir continuer de fouiller.
*
La jeune fille fronça les sourcils. Elle avait le sentiment qu'un détail lui échappait au sujet de la mère de la serpentard mais quoi? *

Aileen&Pandora duo d'enfer
Camille Dubois
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2371
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 23/10/2018 à 22:07:20

* Camille sentait bien que sa camarade essayait de la rassurer. Mais elle ne savait pas pourquoi, elle ne pensait pas que sa mère était si mouillée que ça. Elle ne pouvait tout simplement pas être une meurtrière de moldu un jour et laisser de l'autre côté les responsables de l'accident dans la nature. Ce n'était pas logique. Et sa mère était logique, elle était même rusée.

Mais Ellana avait raison sur un point, elles manquaient d'informations. Ce n'était absolument pas finit, on pouvait même dire que cela venait de commencer. Maintenant Camille allait faire attention. Si elle devait suivre sa mère à la trace, elle le ferait. Elle voulait savoir ce qu'elle manigançait. L'adolescente avait soif de vérité, la vérité sur les meurtriers de son frère, sur la sois disant organisation que menait sa mère.

La Serpentard en avait assez des secrets. Toute son enfance on l'avait mis à l’écart, l’élevant comme une poupée stupide. Mais la jeune fille n'était pas stupide, et elle ne voulait plus être un poupée muette. Même si elle connaissait la réponse, la jeune fille tenta de poser la question qui lui brulait les lèvres. *


Et tu n'as rien appris de plus sur l'accident de mon frère ? Je...J'ai commencé à me renseigner sur les sorts offensifs.


* La vipère était hésitante à se confier. Elle se souvenait qu'Ellana n'aimait pas vraiment son idée de vengeance, mais la jeune fille se confiait doucement. Elle releva la tête, fixant de ses yeux déterminé l'autre jeune fille. La Dubois se préparait, et elle serait prête, le moment venu. *



Now I'm slipping through the cracks of your cold embrace
Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2417
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 26/10/2018 à 18:03:28 - Modifié : 18/01/2019 à 20:48:03

* Ellana passa la main dans ses cheveux en soufflant, le moment qu'elle redoutait était arrivé. Elle ne voulait pas lire la déception sur le visage de Camille. Elle même était agacée de n'avoir rien trouvé de plus, de la longueur que prenait l'affaire. En s'investissant comme elle le faisait la vengeance de Camille était quelque part devenu la sienne.
Finalement elle prit la parole.
*

Non… J'ai finit "mon stage" et ils m'ont proposé de continuer. Alors je me suis débrouillé pour devenir la secrétaire d'une auror, comme ça j'aurais plus facilement accès aux dossiers secrets. Je suis des cours en tout genre le soir et le Week end pour remplir correctement ma fonction. Mon investissement est en train de me faire gagner sa confiance donc j'ai de plus en plus de marge de manœuvre. Voilà j'en suis la… mais j'aurais bientôt accès à cette salle.

* La jeune fille marqua une légère pause, réfléchissant aux derniers mots de Camile. Elle ne savait pas ou elle cherchait des sortilèges mais ce n'est certainement pas à la bibliothèque de Poudlard qu'elle trouverait les plus utiles. Une idée germa dans son esprit. *

Tu t'en sors dans tes recherches ? Tu as trouvé de bon sort ? Parce que j'ai peut être une idée qui pourrait t'aider.

*
Un autre petit silence s'installa pendant lequel la jeune fille toucha du bout du doigt ce qui la dérangeait avec la mère de la vipère. *


Camille… Ta mère … Tu ne trouves pas ça étrange qu'elle soit plus ou moins mêlée à ce groupe de sang pur mais qu'elle n'est pas retrouvé les moldus responsables de la mort de ton frère ?
Je veux dire …

* La Serdaigle chercha ses mots, elle craignait que la vipère se brusque à ses paroles. Après une hésitation elle lâcha dans un soupir : *

Je pense qu'il est possible que ta mère est étouffé l'affaire, qu'elle l'est rendu secrète. Sa ce n'est pas nouveau mais … j'y vois deux possibilités. Soit elle a fait ça pour que ce soit l'organisation qui s'en charge, dans l'ombre. Soit … soit elle a une raison de dissimuler son meurtre.


* Relevant les yeux vers la Serpentard elle attendait sa réaction. Ses suppositions faisait de sa mère une complice ou augmentait encore le mystère. *

Aileen&Pandora duo d'enfer
Camille Dubois
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2371
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 29/10/2018 à 21:59:30

* Camille sentit une vague de déception l'envahir en entendant la réponse négative de l'aiglonne. Pourtant elle aurait du s'y attendre, cette affaire était si compliqué. Comment retrouver des personnes qui s'étaient apparemment évaporées dans la nature. Et si la justice ne pouvait plus rien faire ? La Dubois imagina le dossier de son frère prenant la poussière, elle secoua la tête, chassant la mauvaise pensée.

La jeune sorcière hocha la tête, et expliqua vaguement ce qu'elle avait entreprit de faire. *


Oui, quelqu'un de plus âgée m'aide. J'ai appris quelques sorts comme ça. Mais si tu as plus d'idées, je t'écoute.
*
Un silence plus tard, Ellana toucha du doigts ce qui dérangeait la Serpentard depuis un moment. Mais elle ne voulait pas vraiment s'y intéresser. Elle ne voulait pas que ce soit concret. Mais la Dubois n'aimait pas du tout ce que la Spleen insinuait. Que ce soit pour s'en charger ou le contraire, Camille ne voulait pas entendre que sa mère avait étouffée l'affaire.

La jeune fille secoua la tête, non, sa mère n'aurait pas pu. Pas son fils. D'horribles pensées venaient, des théories toujours plus farfelues. Comme pour mettre un terme à ses pensées aussi, elle répondit d'une voix qu'elle voulait ferme. *


Ma mère est une lâche. Elle ne fait juste rien pour retrouver les meurtriers. Elle ne peut pas...Ce n'est pas possible qu'elle...

* Sa voix se brisa. La Serpentard malgré tout les édifices qu'elle s'était monté souffrait encore. Et imaginer que sa seule famille avait un lien dans tout ça, cela lui faisait encore plus mal.

Elle se reprit, plus froidement, remettant les barrières mentales qu'elle érigeait. *


Nous ne pouvons pas être sûr tant que nous n'avons pas de preuve. Rien n'est sur et je n'accuserai pas ma mère avec juste de l'hypothétique.





Now I'm slipping through the cracks of your cold embrace
Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2417
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 29/10/2018 à 23:55:57 - Modifié : 18/01/2019 à 20:48:16

* Elle l'avait vu cette ombre qui était passé sur le visage de Camille. Cette lueur de déception. Et elle n'aimait pas décevoir les gens et plus que tout se décevoir elle-même. Oui elle perdait un peu de sa patiente légendaire.

Elle écouta Camille lui expliquer ses recherches, il y avait de bonnes choses à n'en pas douter. Ellana fut particulièrement attentive aux sorts qu'elle ne connaissait pas, gravant mentalement leur nom dans sa mémoire, ça pouvait toujours servir. *


Je me suis dit que tu pourrais rencontrer ma grand-mère.
*
Elle grimaça elle-même en prononçant ses mots. Qu'est ce qu'elle haïssait cette mégère ! *


En lui racontant un bon mensonge ou peut être même sans elle pourrait te fournir un accès aux bibliothèques du ministère, particulièrement celui de magie noire. Tu trouveras des sorts intéressant la dedans. Tu ne peux pas passer par ta famille et ... et bien ma grand-mère sera ravi que je fréquente une sang-pur telle que toi et donc encline à t'accorder des faveurs.

* Elle attendit la reponse de la vipère qui réfléchissait à cette proposition.

Comme elle s'en doutait elle ne prit pas bien du tout son hypothèse. Renfermement sur soi, déni, froideur... autant de mécanisme de défense.
Mais n'était ce pas ce qu'elle même était en train de faire ?

L'hésitation s'empara de la jeune fille. Elle sentait qu'il fallait explorer cette piste mais elle ne pouvait pas la forcer. Devait elle insister ? A la place de la serpentard elle réagirait mal mais avec le recul elle lui en saurait peut être reconnaissante.
Sauf qu'elles étaient différentes.

Finalement elle se lança et tant pis pour les conséquences. *


Écoute, je sais que tu ne veux pas l'entendre. Je ne porte pas d'accusation contre ta mère, j'énonce une piste.

* Elle fit un pas dans sa direction, ancrant son regard aux siens.
*


Jusqu’à qu'elle point connais-tu réellement ta mère Camille ?

* Orage... pas orage. Elle allait bien voir ce qui allait venir. *

Aileen&Pandora duo d'enfer
Camille Dubois
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2371
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 02/11/2018 à 00:21:02

* Camille ne put cacher sa surprise devant l'idée d'Ellana. Recontrer sa grand mère, sérieusement ? Mais en réfléchissant, la jeune fille dut reconnaitre que ce n'était pas une mauvais idée. Après tout, comme le disait l'aiglonne, l'accès aux bibliothèques pouvait toujours être utile. Elle trouverait surement quelques petites choses utiles qu'il n'y avait pas dans celle du château familiale. Sa mère ayant bien fait attention à ce qu'elle ne trouve pas les livres intéressants. Comme elle détestait que sa mère soit Legelimens parfois. Cela compliquait beaucoup ses recherches. *

Ce n'est pas une mauvaise idée. Et puis si ça te sert pour avoir encore plus la confiance de ta grand mère... Tu auras peut être plus de réponses que moi pour la fameuse Organisation.

* La vipère, cependant, si elle était pour cette première idée n'aimait pas vraiment la seconde question de la Spleen. Éclatant d'un rire froid et forcé, la jeune fille regarda d'un air hautain Ellana. [ Pour une serdaigle, elle n'était pas si maligne, ] pensa t elle, avant de se rendre compte que c'était surtout par colère qu'elle se disait cela. *

Je connais ma mère mieux que toi je présume. Et elle est surement manipulatrice mais pas assez pour prendre part au meurtre de son héritier et fils.
*
Ses yeux flambaient de colère. Ce n'était pas possible. Jamais sa mère n'aurait prit part à l'accident qui avait couté la vie à son petit frère. Même si ses pouvoirs tardaient à sortir, même s'il était surement cracmol... Non, Camille secoua la tête avant que d'autres pensée empoissonne son cerveau.

Regardant à nouveau Ellana, la jeune fille soupira doucement, ce n'était pas de sa faute, et sa question était presque légitime. Mais la Dubois serrait les poings de colère et n'avait pas la tête à être gentille. *

Tant que nous n'avons pas de preuves, ma mère n'a rien avoir dans cette affaire. Est ce clair ?

* Sa voix était froide, mais tremblait de colère légèrement maitrisée. C'était surtout pour elle, pour sa santé mentale que la Serpentard ne voulait pas imaginer une telle théorie. C'était sa mère après tout. *



Now I'm slipping through the cracks of your cold embrace
Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2417
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 02/11/2018 à 01:29:39 - Modifié : 18/01/2019 à 20:48:36

* Bon. Donc la prochaine future et proche étape était d'inviter Camille à venir boire le thé chez sa grand-mère… ça promettait. Elle avait légèrement l'impression de conduire sa camarade à l'abattoir. Mais bon, elle était né dans cet univers de sang-pur, nul doute qu'elle s'en sortirait mieux qu'elle même.
La vielle peau elle, sera sans aucuns doutes aux anges. *


Je m'occupe d'organiser une rencontre alors…. Tu es disponible quand ? Je pense qu'un dimanche serai le mieux.
*
Sa grand-mère malgré son âge avancée était toujours bien occupé dans sa petite vie bien rodée. Mais le dimanche… c'était toujours le jour des rencontres, du thé et des petits gâteaux. Il n'y avait pas meilleure occasion pour présenter la vipère. *


* Comme s'en doutait Ellana c'est l'orage qui se déclencha. La Serpentard avait encore une fois revêtit son air arrogant et supérieur, ce qui avait le don de profondément l'énerver.
Sauf qu'elle ne pouvait pas lui en vouloir, ni même exprimer sa colère. Ce ne serait pas justifié. Comment réagirait elle à sa place ? Mal. Pas nécessairement de la même manière mais dans le fond elle aurait eut une réaction similaire.
C'était sa mère. Et si Ellana soupçonnait elle même sa grand mère concernant la mort de son père, cela n'avait clairement rien à voir. Elle méprisait déjà cette femme. Mais comment mépriser fondamentalement celle qui vous avait mit au monde ?

Par contre ce qui était troublant, et sûrement révélateur, c'est comment Camille avait directement pensé au pire concernant sa maternelle. La jeune fille n'avait jamais sous entendu qu'elle est quelque chose à voir avec le meurtre de son fils. En revanche elle soupçonnait un secret, une raison suffisante pour qu'elle est décidé d'étouffer l'affaire…. ou de se venger discrètement. Ce que sa camarade semblait trouver… improbable.

L'aiglonne leva les mains en l'air en levant les yeux au ciel. Oui c'était très clair : on n'en parlait plus. N'empêche qu'elle fouinerait de son coté dans cette voie.
Cependant pour la forme elle répondit tout de même à la vipère. *


Ravale ton venin et garde le pour une autre. Je n'ai jamais déclaré ta mère coupable, ni même accusé. J'énonce des questions sur les zones d'ombres et j'y répond avec les faits de façon logique.
*
Ellana haussa les épaules, plus lassé qu'impressionné par la froideur de la vipère, avant de reprendre : *


Et puis c'est toi qui pense au pire, pas moi.

* Et c'était justement ça le problème. Camille connaissait bien évidement mieux sa mère qu'elle, c'était plus qu'évident. Elle ne savait même pas son prénom !
En posant cette question son but n'était pas de froissé la jeune fille mais tout simplement de lui faire prendre conscience qu'avec tous les secrets que sa maternelle semblait cacher… Il y avait peut être des desseins plus sombres. Sauf que la Serpentard avait directement pensé au pire, au plus atroce et insensé scénario. *

Aileen&Pandora duo d'enfer
Camille Dubois
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2371
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 07/11/2018 à 19:31:12

* Fixant Ellana, la Dubois ne réfléchit pas longtemps, ses disponibilités ? Elle n'avait que ça. La jeune fille ne rentrant chez elle que lorsqu'elle y était forcée. Elle était bien mieux à Poudlard. Reprenant légèrement son calme pour lui répondre, elle resta tout de même froide. La quatrième année n'avait pas digérée les accusations envers sa mère. Et même si elle admettait que la Serdaigle réagissait de façon logique, elle ne voulait pas y penser. *

Un dimanche sera parfait. J'attendrais ton hiboux alors.

* Répondit elle simplement. Une visite dans une famille de sang pur ne lui faisait pas peur, elle était habituée. Et puis cela ne pouvait pas être pire que chez elle.

Alors qu'elle pensait au château familiale et l'ambiance pesante, Ellana lui lâcha une petite phrase qui refit monter sa colère. Comment ça elle pensait au pire ? C'était normal qu'elle pense ça ? Mais en son fond intérieur une petite voix lui répétait qu'une fille normale dans une famille ordinaire ne pensait pas à accuser sa mère justement. Alors que Camille, elle, y pensait et c'était bien ça le problème.

Mais la Serpentard était têtue, et croisant les bras sur sa poitrine, elle fusillait des yeux la Serdaigle. Les dents serrée, elle lâcha tout de même. *


Ma mère est legilimens. Je ne peux pas penser à ce genre d'accusation Ellana.

* Ses yeux claires étaient braqués sur ceux de l'aiglonne, elle n'aimait pas révéler ce genre d'informations mais il fallait qu'elle comprenne. C'était important pour la Dubois. Elle ne pouvait pas se permettre de commencer à penser ça. Ce serait dangereux même pour elle. *



Now I'm slipping through the cracks of your cold embrace
Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2417
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 08/11/2018 à 23:42:37 - Modifié : 18/01/2019 à 20:48:51

* Ellana adressa un bref hochement de tête à sa camarade, réfléchissant déjà à quel week-end il serait possible d'organiser une rencontre. De toute façon elle voyait sa grand mère chaque semaine, elle mettrait directement les pieds dans le plat.
Après tout, elle lui avait dernièrement posé de plus en plus de questions sur ses fréquentations. Quel bonheur lorsqu'elle verra sa mauvaise graine de petite fille auprès d'une sang-pure !
Peut être connaissait elle des membres de la famille de Camille, qui sait ?

Fidèle à elle même, la vipère lui renvoyait toujours un flot d'animosité. Clairement à force la Serdaigle pourrait se sentir utilisé mais elle savait que la vert et argent lui était reconnaissante dans le fond. Elle avait juste un sacré caractère !
Pourtant, pour une fois ce fut Ellana qui se mit en colère suite aux paroles de sa camarade.
Elle se redressa d'un coup. *


Comment ça ta mère est légilimens ?!


* La serdaigle avait parfaitement conprit que donner des informations personnelles n'était pas naturel chez la vipère. Mais la... la c'était extrêmement important. Pour un tas de raisons. C'était un élément qui pourrait tout faire foirer pour les deux sorcières. *

Tu te moque de moi !


* Ellana s'approcha dangereusement de Camille, posant brusquement un doigt sur sa poitrine.
Oui elle était furieuse. Pour la première fois face à la jeune fille elle perdait son calme légendaire, se laissant envahir par la rage qui l'habitait tout au fond. *


Tu n'as pas pensée une seule fois à me donner une information pareille ? Je crois que je n'ai pas besoin de dire à quel point ça peut être risqué avec ce que l'on entreprend. Que ce soit ton affaire ou la mienne ça pourrait tout foutre en l'air !

*
Elle s'écarta légèrement de la vipère, essayant de se calmer. Cela ne servait à rien d'en rajouter une couche.
Le visage glacial, une lueur dangereuse dans le regard elle lui cracha : *


J'espère au moins que tu sais un minimum comment t'en protéger.
*
Si sa mère pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert qui dit qu'elle ne connaissait pas déjà les plans de sa fille ? *

Aileen&Pandora duo d'enfer
Camille Dubois
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2371
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 16/11/2018 à 19:09:55

* La nouvelle fit l'effet d'une bombe. La Dubois ne se démonta pas, au contraire, alors qu'Ellana commençait à crier, la Serpentard avait les yeux encore flamboyant de colère. Oui elle ne lui avait pas dit, et alors ? Ce n'était pas elle qui côtoyait sa mère. Et puis la Serpentard détestait en parler. Elle avait l'impression que cela la faisait paraitre différente, ne pouvant pas vraiment cacher quelque chose à sa mère. Elle répondit froidement à la colère de la Spleen. *

Parce que tu penses que je n'y ai pas pensé. Mais ce n'est pas vraiment quelque chose qu'on dit dans une conversation. Tu penses que j'aurais du te le dire au début "oh tiens au fait, ma mère peut lire dans mes pensées lorsque l'envie lui en prend."

* La jeune fille était cynique, dure. Mais elle entendit la dernière phrase comme un reproche, comme une attaque personnelle. La vipère agrippa sa baguette, comme une réaction involontaire à l'agression. Pourtant elle n'allait pas lancer de sort à la Serdaigle, ce serait stupide, et Camille ne l'était pas. Mais sur le coup, elle avait tout de même prit sa baguette, et ses jointures devenaient blanches.

Elle articula froidement, difficilement. Elle n'aimait pas parler d'elle, même à Ellana qu'elle considérait comme proche maintenant. *


Je suis une formation en Occlumencie. Mais j'ai appris quelques petites astuces pour qu'elle ne fouille pas dans ma tête tout le temps. De toute façon, tu n'auras jamais affaire avec elle, ce serait trop dangereux.

* La vipère s'inquiétait presque pour la Serdaigle, sa mère ne lui ferait pas de cadeau. Traitant surement son sang d'impur à tout vas, et pire encore. Non sa mère ne devait jamais rencontrer la Spleen. La sang pure ne ferait qu'une bouchée de la jeune fille. Et Camille commençait à peine à apprécier la Serdaigle, surtout lorsqu'elle s'énervait.

La Dubois eut un petit sourire moqueur, elle savait qu'Ellana lui reprochait lorsqu'elle s'emportait, mais là ce n'était pas elle. *



Now I'm slipping through the cracks of your cold embrace
Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2417
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 19/11/2018 à 19:34:46 - Modifié : 18/01/2019 à 20:49:22

* Tant bien que mal la jeune fille tenta de se calmer. Lorsque sans perde de son mordant la vipère reprit la parole, elle grogna pour toute réponse. Oui pourquoi pas glisser ça dans une conversation ? Ce n'était pas le genre de chose qu'elles devraient se cacher ! En même temps ... elles étaient devenu proche d'une certaines façon, connaissant respectivement leurs dessein les plus sombres, tout en ignorant les choses les plus basiques.

Du coin de l’œil elle aperçut la serpentard se saisir de sa baguette. Elle n'allait tout de même pas rejouer la scène de leur rencontre ? La Spleen n'était plus la même sorcière connaissant de maigres sorts, elle n'avait cessé d'apprendre encore et encore divers sortilèges depuis des mois maintenant. Des mois de recherches, des mois d'investigations... et les maigres avancements qu'elle avait fait de son coté rajoutait à l'instant une couche d'agacement.

Son regard noir persista malgré la vague de soulagement qui l'envahit : une formation en occlumancie ? Pile ce qu'il fallait. Elle souffla longuement en passant les mains sur son visage : il fallait qu'elle dorme. Vraiment. Entre les cours, le ministère, les cours du soir, ses insomnies et ballades nocturnes... les nuits devenaient bien trop courte. Même le maquillage qu'elle s'était fournit ne suffisait plus à couvrir les traits tirés de son visage.
Le nez toujours enfouie dans ses mains, elle ricana ironiquement. Rencontrer sa mère ? Pas de soucis de ce coté la, elle n'en avait aucune envie et certainement pas le temps.

Reprenant finalement un peu le contrôle d'elle même, elle leva de nouveau le regard sur sa camarade... Qui souriait.

La serdaigle eut un temps d’arrêt. C'était un maigre sourire, moqueur certes. Mais un sourire qui lui fit perdre définitivement sa colère et qui lui donna envie de sourire elle aussi.
Cependant la seule chose qu'elle trouva à lui dire fut : *



Et ça te fais rire ?


* C'était la première fois qu'elle voyait Camille sourire spontanément et cela lui faisait plaisir. L'air de rien elle c'était attaché à cette jeune fille torturée et au mauvais caractère.

Levant les yeux au ciels et voyant que l'heure avançait à grand pas elle reprit sur un ton faussement râleur :
*


Aller vient, on rentre au château ensemble.

*
Sans attendre de réponse elle prit la direction du passage secret qui les ramèneraient à l'école. Avec un peu de chance elle en apprendrait plus pendant le trajet sur celle qu'elle pouvait maintenant appeler une amie. *

Aileen&Pandora duo d'enfer
Camille Dubois
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2371
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 23/11/2018 à 17:17:35

* Camille se sentit hocher la tête à la question ironique de la Serdaigle. Oui la situation l'amusait. C'était étrange, si étrange. Et cela faisait un bien fou. Pendant quelques secondes, elle s'était vu comme une jeune fille normale de son âge. Taquinant une de ses amie. Mais elle ne l'était pas. Et celui lui fit disparaitre son sourire, même si elle partait à la suite d'Ellana. Oui rentrer ensemble. Pourquoi pas.

La Serpentard n'était plus aussi dérangée par la présence de la Serdaigle à ses côtés. Non elle ne voulait toujours pas qu'on les voit ensemble, mais lorsqu'il n'y avait personne, pourquoi pas. La vipère était tout de même plus confiante, Ellana en savait plus à son propos que beaucoup de Serpentard. Et sur sa famille.

Alors qu'elles entraient dans le passage secret, Camille alluma sa baguette à l'aide d'un Lumos. Elle savait que c'était surement à ce moment que deux filles ensembles se mettait à parler de tout et de rien, mais la vipère n'était pas douée pour cela. Ses parents lui ayant toujours intimé le silence en public, il valait mieux cela que de raconter des énormités. Plus âgée, Camille le voyait aussi comme une sorte de contrôle.

A la lumière de sa baguette, on ne voyait pas très bien le visage de la jeune fille mais il était pensif. Ellana ne devait pas du tout avoir eu la même enfance. *


Tu as déjà rencontré d'autres enfants de ton âge ? Avant Poudlard, je veux dire.

* C'était la question qui taraudait le plus la quatrième année. Ses parents l'avaient élevé seule, seule avec son frère. Pourquoi ? Elle n'avait jamais rencontré, ou très rarement, des enfants de sang purs. C'était toujours des adultes. Et avec les adultes on se taisait. Sa mère y tenait, Camille devait rester là, écouter et se taire. *



Now I'm slipping through the cracks of your cold embrace
Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2417
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 26/11/2018 à 14:07:31 - Modifié : 18/01/2019 à 20:50:56

* Après avoir ouvert le passage secret, Ellana s'avança à la suite de Camille dans le couloir rocheux, se laissant guider par la lumière émanant de la baguette de la Serpentard.

Suite à cet étrange moment de complicité du au sourire de la vipère, la Serdaigle s'était tout simplement dit qu'il serait stupide de rentrer séparément. Sauf que maintenant elle ne savait pas vraiment quoi faire. Pas que le silence fut gênant, non il n'y avait jamais eu de ça entre les jeunes filles. Mais elle avait bien envie de profiter de cet instant pour mieux connaitre sa camarade et ne savait par ou commencer pour ne pas brusquer la vipère. Si Ellana était secrète de nature, Camille l'était bien plus.
Mais alors qu'elle se triturait les méninges pour savoir quoi dire elle fut surprise d'entre la voix de sa camarade raisonner dans l'obscurité.

Elle lui jeta un regard étonnée : qu'elle question étrange lui posait elle !
Bien sur qu'elle avait rencontrée des gens de son age avant Poudlard, ne serait ce qu'à l'école moldu ... ou la sang-pur n'avait surement jamais du se rendre. *


Oui. Beaucoup à vrai dire même si je ne me suis jamais réellement lié d'amitié avec qui que ce soit.
*
La jeune aiglonne marqua une pause. Il y avait bien eu cette moldu, qui avait été sa meilleure amie pendant longtemps mais elles s'étaient finalement perdues de vue. La distance n'avait rien de bon pour une amitié surtout à un si jeune age. Et puis elle était moldu...
Encore une fois on en revenait à l'actuel débat : devait-on se révéler aux moldus ? Si ces derniers avaient connut l'existence du monde magique peut être que son enfance aurait été différente que ce soit en bien ou en mal. Car il ne fallait pas oublier que l'être humain avait tendance à être intolérant aux différences...
Elle reprit doucement : *


J'allais à l'école moldu alors j'ai rencontré tout un tas d'enfants mais je connaissais ma différence et je savais que je partirai pour Poudlard alors... Cela ne servait à rien. Et puis je suis assez solitaire en fait.
Et toi ?

*
Ellana lança de nouveau un regard intrigué à la serpentard. Peut être n'était elle jamais sortie du cercle familial ? Sa question supposait qu'elle n'avait pas fréquentée beaucoup d'enfants, ce que la Spleen trouvait triste en vérité. Elle avait côtoyé bon nombres d'enfants mais avait fait le choix de ne pas se lier à eux mais cela restait avant tout un choix.
Ne dépendre de personne : c'était sa devise depuis longtemps et la dépendance prenait bien des formes... pour la suivre mieux valait ne pas trop avoir d'attaches. *

Aileen&Pandora duo d'enfer
Camille Dubois
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2371
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 27/11/2018 à 19:09:10

* Ellana lui répondit sincèrement, cela ne surprit pas tant Camille que ça. Qui n'avait jamais rencontré d'autres enfants à part elle ? C'était sa famille qui était si bizarre après tout. Son mode d'éducation qui peut être, avait été étrange. La Dubois ne savait plus vraiment. Sa mère avait toujours prit de bonnes décisions, c'était sa mère. Son père également. Si elle n'avait pas eu le droit de sortir il devait avoir une bonne raison.

L'école moldu ? La vipère tourna la tête vers la Serdaigle, surprise par la suite. Il y avait vraiment des écoles moldus avant Poudlard ? Et pourquoi Ellana était elle allé dans une de ces écoles. C'était stupide, elle était une sorcière. Camille avait eu des précepteurs à domicile uniquement, et un peu naïvement, elle pensait que c'était le cas pour tout le monde. *


Pourquoi es tu allé dans une école avec des moldus ? C'est dangereux.

* Questionna t elle d'abord. Sa voix était froide, légèrement dégoutée sur le mot moldu, mais elle le pensait sincèrement. Les moldus étaient dangereux pour les sorciers, pourquoi s'exposer au risque d'être découvert ? Pourquoi les fréquenter, eux et leurs inventions mortelles ?

Elle répondit tout de même à la question de la Spleen, sans la regarder, fixant le point lumineux de sa baguette. Ses souvenirs remontant alors qu'elle racontait une petite partie de son enfance. *


Ma mère a employé des précepteurs pour m'apprendre tout ce qu'il y avait à savoir. Je ne suis jamais sortit de chez moi avant mon admission à Poudlard. C'était interdit. Pour ma sécurité.

* Et cela c'était vérifié, la seule fois où Camille était sortie, où la Dubois avait voulu s'enfuir de l'atmosphère oppressante du château, son frère était mort. Sa mère avait raison. Dehors n'était pas pour les enfants. *



Now I'm slipping through the cracks of your cold embrace
Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2417
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 28/11/2018 à 12:12:07 - Modifié : 18/01/2019 à 20:50:46

* La jeune fille rigola légèrement à la réaction de Camille. Le fait qu'elle ne sache pas que beaucoup de sorcier se rendait dans des écoles moldus avant Poudlard montrait son ignorance des moldus et de leur monde. Ses parents ne voulait sans doute pas qu'elle soit en contact avec "ces gens-la". Elle avait du les étudier bien sur, mais ce que l'on apprenait dans les livres et l’expérience étaient des choses bien différentes.
*


Tu sais, je ne suis pas la seule. Pas mal de sorcier grandissent en partie dans le monde moldu et vont à l'école la-bas. Quand j'étais en Angleterre j'allais à l'école et quand j'étais aux Etats-Unis, pour le travail de mon père, je travaillais chez moi.

* La Spleen laissa un petit blanc s'installer, attendant la réponse à sa question.
En réalité elle ne savait pas grand chose de l'éducation chez les sorciers mis à part que la plus part étudiait chez eux. Cependant en entendant la réponse de son amie elle fronça les sourcils. Pas quelle soit perturbée par les précepteurs, non elle s'y attendait un peu. En revanche ... Qu'elle est passée son enfance enfermée dans la demeure familiale... ça elle avait du mal à le concevoir.

Ses parents avaient tenu à ce qu'elle s'épanouisse comme n'importe quel enfant, c'est à dire au contact de personnes de son age, à la maison comme à l’extérieur, qu'elle voit le monde. Ce n'était pas sain de grandir enfermée comme ça. Et sous quel prétexte ? La sécurité ? C'était ridicule, on était en sécurité nulle part, un accident pouvait arriver n'importe ou. *


Tu n'es jamais sortie ? Vraiment jamais ?

* L'aiglonne se rappela soudainement la façon dont le frère de la sang-pur était mort : renversé par un moldu. Et d'un seul coup elle comprit énormément de choses sur la Serpentard.

On lui avait répété toute son enfance que les moldus étaient dangereux, on lui avait inculpé haine et ressentiment mais jamais elle ne les avaient côtoyés directement. Et lorsqu'elle l'avait fait son frêre était mort, confirmant tout ce qu'on avait pu lui dire autrefois. Pour elle il n'existait que cette seule et unique vérité.

Ellana secoua légèrement la tête en murmurant : *


Les moldus ne sont pas plus dangereux que les sorciers tu sais... Il y en a des bons et des mauvais. Je regrette que tu n'es pu seulement voir le mauvais.

Aileen&Pandora duo d'enfer
Camille Dubois
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2371
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 04/12/2018 à 01:02:33

Du coup prochain poste, ou suivant, on va chez ta grand mère si ça te tente ?

* La vipère écoutait avec attention Ellana. C'était étrange pour elle, si étrange. Une vie à aller à l'école, côtoyer des moldus, protéger le secret. Non c'était inconcevable pour la jeune fille. Comme un mensonge. Elle n'avait vécu que chez elle, comment imaginer que certaines petites filles n'était pas enfermée chez elles ? D'un côté la Dubois se protégeait, elle ne voulait pas croire que sa mère ne l'avait pas mise à l’écart uniquement pour son bien.

Elle repensait à toutes ces fois, où elle avait voulu sortir, finissant par s'évader autrement, dans la bibliothèque par exemple. On lui avait raconté encore et encore que l’extérieur était dangereux, malsain. Avant Poudlard, Camille y croyait dur comme fer. Après tout, pourquoi lui mentirait sa mère ?

La quatrième année secoua la tête. Non jamais. Elle avait été obéissante. Et puis après, il y avait eu son petit frère. Un autre enfant. Quelqu'un sur qui veiller. C'était si agréable. Son cœur se serra, elle aurait du plus le surveiller c'était son rôle. *


Il est mort lorsque je suis sortie. Cela m'a pris 3 années après Poudlard, et j'ai compris.

* Sa voix lui paraissait si faible. Elle détestait ça. La Dubois ne voulait plus jamais être faible. Faible c'était la mort. Elle voulait la vengeance. *

Peu importe les bons ou mauvais moldus. Je veux ceux qui ont tué mon frère. Ils payeront.

* Sa voix était redevenue froide, tranchante. La peine la rendait comme ça. Sa carapace si épaisse qu'elle ne se rendait plus compte lorsqu'elle repoussait les personnes qui l'aidaient. Oui on l'avait protégée enfant, le monde, elle ne le connaissait pas. Et maintenant Camille essayait juste de reproduire le même schéma, se protégeant de tout. Du bon, du mauvais.

Elles arrivaient à Poudlard. Bientôt les deux filles se sépareraient encore. Murmurant juste avant qu'elle ne passe la porte du passage secret, Camille ajouta. *


J'attends ton hibou. Pour la visite chez ta grand mère. Je vais devoir rentrer chez mois aux prochaines vacances, j'aurai peut être de nouvelles informations.

* La vipère craignait son retour au château. Sa mère qui allait encore essayer de tout savoir, tout contrôler. La contrôler. Mais pour obtenir les informations qu'elle voulait, il faudrait jouer le jeu. Mentir. A force de mentir, la Serpentard commençait à douter, elle aimait rendre fière sa mère. C'était un fait. Depuis toute petite elle cherchait son approbation, et c'était seulement maintenant qu'elle l'obtenait enfin. Et si sa mère avait réellement raison ? Depuis le début ? *



Now I'm slipping through the cracks of your cold embrace
Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2417
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 04/12/2018 à 20:33:08 - Modifié : 18/01/2019 à 20:50:30

Yes ça marche !

* Comme le pensait Ellana, Camille n'avait pu vérifié les dires de ça avant que le drame ne se produise.L'aiglonne se sentait triste pour la jeune fille. Triste qu'elle est grandit ainsi enfermée, triste qu'elle est perdu son frère, triste qu'à cause de ça elle ne puisse peut être jamais se défaire de cette haine. Mais le pire c'était cette carapace qu'elle affichait. Parce qu'Ellana savait, elle aussi mentait, elle aussi se renfermait, certainement pas au point de sa camarade mais elle le faisait pour se protéger.
Alors elle se contenta d'un simple hochement de tête comme réponse. Elles s'entendaient de mieux en mieux, inutile de remuer le couteau dans la plaie ou d'ouvrir un débat qui ne mènerait à rien.

Encore une fois ce fut Camille qui reprit la parole alors qu'elles atteignaient la sortie.
*


D'accord. J'essayerai d'organiser ça avant ou après les vacances alors.

* Alors que la vipère allait franchir la première la porte, Ellana la retint par le bras ancrant ses yeux dans les siens. *

Bonne chance et ... merci.

* Elle pouvait percevoir l'angoisse de la Serpentard à l'idée de ces prochaines vacances mais aussi ses doutes. Et pourtant elle allait faire son possible pour l'aider, malgré son sang, malgré sa famille, malgré son passé et un simple merci était bien loin de ce que la Spleen pouvait ressentir. *

*
2 mois plus tard,
1er dimanche après les vacances
*


* Ellana pressa le pas, elle était en retard et ces foutu talons n'arrangeaient rien !. Quelle idée de s'endormir à un moment pareil ! Heureusement qu'une fille de son dortoir l'avait réveillé, elle devait retrouver Camille au passage secret menant à Pré au lard pour se rendre chez sa grand mère.

Il faut dire qu'elle était complétement épuisé. Ces deux derniers mois avaient été particulièrement éprouvant pour la Spleen, et ce malgré qu'elle est enfin terminée, il y a trois semaines, ses cours particuliers.
Le climat chez les sorciers étaient de plus en plus tendus. Les partisans du secret et les pro-révélations s'affrontaient régulièrement ces derniers temps et pas vraiment de façon pacifiste, blessant bien souvent des moldus au passage. Et bien sur les aurors étaient mobilisés, entrainant une grosse charge de travail pour l'aiglonne. Entre ses journées au ministère la semaine et parfois le week-end suivit de plusieurs nuits blanches consécutives par semaine, sans oublier ses cours particuliers le soir combinée aux virées chez sa grand mère et aux insomnies les soirs de repos, elle n'en pouvait plus et il n'était guère étonnant qu'elle pique du nez une demi-heure par-ci par la.

Et puis ... elle avait revu sa mère, enfin. Elle aurait du en être contente pourtant tout ce qu'elle ressentait c'était une inquiétude profonde, de la colère et de la tristesse. En 8 mois d'absence sa mère c'était dégradée d'une façon considérable, elle ne l'avait pas reconnu.
Pour une fille de 13ans, elle avait des responsabilités
et des soucis bien trop lourds. Ses traits tirés et le maquillage ne pouvant même plus cacher ses cernes en attestaient.

Parvenant au point de rendez-vous, elle aperçut Camille seule dans le couloir à laquelle elle adressa un bref "salut" avant d'ouvrir le passage et s'y engouffrer. Sortant sa baguette en murmurant un rapide lumos, elle entreprit de sortir de son sac une robe et des chaussures qu'elle tendit à la vipère. *


Tiens enfile ça !


* Devant son air perplexe elle ajouta : *

Ma grand-mère est de la vielle école, aime la haute couture et les "choses" innocentes. C'est une robe de la dernière collection d'un de ses stylistes préférés. Autant que tu fasses bonne impression !

* C'est vrai qu'elle avait de quoi être surprise, Ellana et la mode sa faisait deux. Elle avait un style grunge rock souvent provocant et parfois à la limie du vulgaire. Alors la voir débarquer ici en petite robe et talons aiguilles avait de quoi surprendre. *

Aileen&Pandora duo d'enfer
Camille Dubois
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2371
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 08/12/2018 à 22:48:09

Vu que je suis passé prefète je prend en compte en disant que je suis passé en 5ème année.

* Camille avait reçu un hibou de la Serdaigle lui indiquant que le premier dimanche après les vacances, elles se rendraient chez la fameuse grand mère. A peine rentrée de France, elle allait donc laisser une nouvelle fois Poudlard pour le week end. Et il s'en était passé des choses pendant ces vacances. La jeune fille était plus confuse qu'avant. Elle avait découvert certaines informations, en suivant sa mère comme son ombre, la vipère avait gagné le droit d'entrer dans certaines pièces avant interdites. Et alors qu'elle fouillait, la Dubois avait trouvé de drôles de papiers. Sa mère, sa propre mère, avait employés deux moldus pour qu'ils éliminent quelqu'un. Les noms n'étaient jamais écrit clairement, mais il n'était pas difficile de comprendre pour Camille. Sa mère avait commandité le meurtre de son petit frère. Il lui manquait évidement les détails, pourquoi des moldus ? Et surtout pourquoi éliminer son propre fils ? Si jeune ? Des choses que la Dubois ne comprenait pas. Mais elle était en colère. Très en colère.

Le reste de l'été, la jeune Serpentard avait prit son mal en patience, cachant ses émotions du mieux qu'elle pouvait. Et sa mère ne doutait de rien, contente que sa fille soit la digne héritière qu'elle attendait. Comble de tout, lorsque la lettre pour la rentrée était arrivée, un insigne de préfète y était ajouté. La Dubois était la nouvelle préfète de sa maison, sa mère était si fière. Camille, elle, voyait toutes les nouvelles libertés qu'elle aurait pour apprendre plus. Maintenant qu'elle savait qui était son ennemie, il lui fallait beaucoup plus que quelques sorts. Évidement, elle voulait toujours retrouver ces moldus. Ils étaient l'arme, mais elle voulait aussi détruire le mal à la racine, se venger de la souffrance qu'elle ressentait encore.

Alors maintenant, elle était là. Attendant Ellana devant le passage pour plus de discrétion. Elle allait surement lui dire ce qu'elle avait découvert, deux ans pour avoir un début de vérité. C'était si long. Et si court à la fois.

Quel ne fut pas sa surprise en voyant la Serdaigle venir avec des chaussures et une robe. Que pensait elle ? Que la sang pur ne savait pas s'habiller ? La jeune fille regarda hautainement les habits, et les repoussant d'une main, désigna sa tenue. *


Tu insinues que je ne sais pas m'habiller ? La robe que tu vois là est unique et faite par un des plus grand couturier de France. Alors, merci mais non merci.

* Effectivement, la vipère était bien vêtu, une robe argentée cintrée qui mettait en valeur ses yeux clairs, ses cheveux relevés avec quelques mèches savamment dispersés autour de son visage, et surtout des talons noires, simples mais dont on pouvait deviner qu'ils n'était pas accessible à tout le monde.

Elle n'était qu'à demi amusée de constater qu'Ellana pensait sincèrement qu'elle ne saurait pas se vêtir correctement. Des femmes comme ça grand mère, sa mère avait tout fait pour qu'elle puisse se comporter parfaitement face à elle. La mine fière de la Dubois ne laissait pas de doute sur son intention, elle n'avait clairement pas peur de se mesurer à la grand mère de la Spleen. *


Ne t'inquiète pas. Je ne te ferais pas honte devant ta chère grand mère.

* Ajouta la préfète, légèrement ironique. La situation actuelle était comique après tout, une sang mêlée qui essayait de lui apprendre comment se comporter devant une sang pur ? Oui, la Serpentard aurait presque pu en rire. Mais comme toujours, elle n'était pas vraiment d'humeur à rire et cachait toute ses émotions derrière un masque glaciale. *



Now I'm slipping through the cracks of your cold embrace
Ellana Spleen
Gardienne des lieux
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2417
Titre : Re : Ceux qui restent [TERMINÉ]
Créé : 09/12/2018 à 01:26:01 - Modifié : 18/01/2019 à 20:52:07

Yes pas de soucis ! Du coup j'ai modifié deux trois petites choses dans mon post précédent, pour la cohésion tout ça, tout ça... Et félicitation !

* Lorsque Camille repoussa la robe, en employant son éternel ton froid, un air hautain sur le visage, Ellana vit rouge. Qu'est ce qu'elle en savait elle si tous les sang-pur avaient le même gout pour les grands couturiers, hein ? La seule sang-pur qu'elle connaissait en dehors de Poudlard et sa mère, c'était sa tyrannique de grand mère et elle n'avait voulut prendre aucun risque.
Elle n'avait pas jeté un seul coup d’œil à la tenue de la serpentard. Et en y prêtant maintenant attention, elle constata que la vipère était en effet très bien habillé et portait le tout avec bien plus de classe que l'aiglonne.
Cependant se sachant d'une humeur exécrable et, il faut le dire, se sentant comme une imbécile, elle décida de prendre sur elle... jusqu'à ce que sa camarade sorte la phrase de trop. *


Tais-toi.

* Jamais elle ne lui avait parlé sur ce ton, même le jour ou elle s'était mise en colère, jamais. Mais épuisée et à bout de nerf, elle n'était pas en capacité d'être patiente. Surtout lorsqu'on osait lui dire "ta chère grand-mère". Elle n'était aucunement "chère" à son cœur. Elle haïssait cette femme. Et elle ne la supportait plus.

La jeune fille souffla : ce n'était pas le moment. Peu importe sa fatigue, peu importe que sa mère soit devenu alcoolique et peu importe que leur retrouvailles se soient déroulé dans le pire des scénarios.
Relevant le regard vers la Dubois, elle enchaina sur un ton qu'elle voulait plus doux. *


Désolé. Je suis de mauvaise humeur.
*
Elle remit les affaires dans le sac qu'elle balança dans un coin avant de prendre la direction de pré-au-lard. Marcher lui faisait du bien, cela la calmait quelque peu et l'unique bruit de leur pas résonnant dans la pénombre avait le don de l'apaiser.
Cela lui permettait aussi de réfléchir posément. L'aiglonne avait trouvé des informations pour Camille. Il y a un mois maintenant, elle avait enfin pu accéder à la fameuse salle d'archive. Et ce qu'elle avait découvert ne lui plaisait pas du tout.
Elles avaient pratiquement atteint la sortie lorsqu'elle se décida enfin à parler à nouveau. *


Une diligence nous attend à Pré-au-lard. On en a pour deux heures environs, ce qui nous laissera le temps de discuter... J'ai des informations pour toi.


* Ellana était terrifié de la future réaction de sa camarade. Elle avait trouvée bien des choses qui au premier abord aurait pu paraitre sans importance, des détails à droite, à gauche. Mais dans sa tête ils prenaient un certain sens. Elle avait cherché, s'était trituré les méninges à la recherche d'une autre explication que celle qui s'offrait à elle et pourtant... rien. Ou du moins rien de plausible.
Devait-elle tout dire de brut en blanc ? Ou simplement donner les éléments à sa camarade ? La croirait-elle ? Dans le doute, elle avait fait des copies et emporté les documents avec elle.

Ce n'était pas une possible réaction violente qui l'effrayait. Non, c'était ce que cela provoquerait chez son amie. Comment le vivrait-elle ? *

Aileen&Pandora duo d'enfer

Pages : <- 1 2 3 4 5 ->

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix - Le Poudcast
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2012 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5