Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Le verre et la prose
Galahad Scamander
Professeur adjoint
Garde-Chasse
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1699
Titre : Le verre et la prose
Créé : 12/10/2018 à 21:52:53 - Modifié : 13/10/2018 à 00:05:54


* Se sociabiliser. Un verbe qui pouvait en effrayer plus d'un. Galahad avait promis à deux de ses collègues, Yoann et Jean-Baptiste, de les retrouver ce soir aux Trois Balais : une invitation anodine pour beaucoup, très intimidante pour lui. Depuis son retour d'Irlande, l'adjoint en SCM essayait d'éviter le directeur de Gryffondor dans l'espoir de calmer cette chose que, faute de mieux, il appelait "attirance". C'était donc dans la discrétion la plus parfaite que le sorcier passa le premier mois de l'année scolaire, à naviguer entre ses cours, la valise et son chez lui, à Applecross. Il n'alla pas une seule fois à la bibliothèque, malgré l'arrivage de précieux ouvrages qu'il mourrait d'envie de consulter. À la place, il se mit à lire des livres moldus achetés à la librairie à côté de chez lui. Il mangea à de rares occasions dans la grande-salle, et toujours en compagnie d'Ellena Jones, avec qui il s'entendait à merveille. Ce n'est qu'au début du mois qu'il revit le Flamel, dans le bureau de Jean-Baptiste, alors qu'il essayait de mettre deux veaudelunes en sûreté. Et il fallait bien se rendre à l'évidence : cette longue pause loin de son regard n'avait en rien résolu le problème. *

* S'il y avait bien un point positif dans toute cette histoire, c'était que Yoann ne semblait pas au courant de ce qu'il provoquait chez son collègue, et ce malgré ses capacités de legilimens. Et c'était très bien comme ça. Alors pourquoi diable Galahad se rendait-il dans le pire piège possible ? Jean-Baptiste White maîtrisait lui aussi l'art de lire dans les pensées des autres, et Galahad n'avait aucune garantie qu'il s'en servait avec parcimonie. À vrai dire, il ne connaissait pas beaucoup le professeur d'astronomie, pour n'avoir parlé qu'une dizaine de minutes avec lui au début du voyage en Irlande, et à peine échangé quelques mots après la capture d'une braconnière particulièrement agaçante. Néanmoins, il conservait une impression positive de l'astronome, ce qui l'encourageait à faire plus amples connaissances. *

* Tiraillé par deux sentiments contraires, Galahad avait à la fois terriblement envie d'aller parler aux deux sorciers et terriblement peur de ne pas réussir à être à l'aise. Il finit par décider que c'était un risque à prendre, et qu'il lui suffirait peut-être d'un verre ou deux pour se relaxer et avoir une conversation enrichissante. Voilà une heure qu'il lisait un très bon roman moldu pour passer le temps avant le rendez-vous. Il dut se forcer à décrocher pour se mettre en route. Protégé par son manteau noir, le Scamander se dirigea vers l'établissement les mains dans les poches, l'une serrée autour de sa baguette, l'autre jouant avec les pages du livre. Le nez en l'air, il observait le ciel s'obscurcir lentement. Il faisait gris, mais le temps était doux ; le trajet du retour à dos d'éthonan devrait être agréable. Il poussa la porte du bar pour découvrir un lieu bercé par les discussions plus ou moins enflammées des différentes tablées. Quelques serveurs s'empressaient d'apporter les commandes, d'autres riaient avec leurs clients dans une ambiance chaleureuse et revigorante. Son regard se posa d'une table à l'autre, à la recherche de visages familiers, mais il était le premier des trois à mettre les pieds aux Trois Balais. Il choisit donc une table au fond, près d'une fenêtre, et s'installa dos à la porte. Il sortit son livre de la poche de son manteau pour reprendre sa lecture. Il fit abstraction de ce qui l'entourait pour se concentrer sur les pages qui le passionnaient. *

[ [...] Que veut Dieu ? Le Bien ? Ou que l'on choisisse le Bien ? L'homme qui choisit le Mal est-il peut-être, en un sens, meilleur que celui à qui on impose le Bien ? Questions ardues et qui vont loin, mon petit 6655321 [...] ]

RPG entre Jean-Baptiste White, Yoann Flamel et Galahad Scamander.
Incrustez-vous à loisir !

Yoann Flamel
Directeur de maison
Bibliothécaire
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 5321
Titre : Re : Le verre et la prose
Créé : 13/10/2018 à 19:59:56

* La préparation de l'article savant que je rédigeais consacré à l'influence lunaire sur les enchantements de protection était bien plus complexe que je ne l'avais prévue. L'honnêteté intellectuelle qui caractérise la méthode de recherche exigeait que je fasse le tour de la littérature secondaire et j'avais découvert un important traité d'astronomie magique en parcourant les archives de la bibliothèque de Poudlard. Dès lors, j'avais dû revoir plusieurs de mes analyses pour tenir compte de celles que j'avais découvertes, et je ne comptais plus les heures à réécrire et à spéculer sur la valeur de mon argumentation. C'était un travail de marathonien, exigeant, coûteux en énergie, mais véritablement stimulant pour l'intellect. Enfin, il me fallait bien aussi m'avouer à moi-même que cela me permettait de me laisser aller à mon penchant naturel pour la solitude. Ou plutôt un penchant qui était apparu depuis que j'avais connu le deuil de l'être aimé.

Pour autant, je ne croyais pas que notre nature intime soit forcément celle que nous devions suivre sans réflexion. Était-ce la marque du courage des Gryffondor ? Bien que j'en sois le Directeur de maison, je me gardais bien de définir étroitement la notion de courage, préférant lui donner toute son extension. Toujours est-il qu'il m'avait fallu un peu de ce courage pour lancer l'idée de prendre un verre à deux de mes collègues. Le professeur d'astronomie et le professeur-adjoint de Soins aux créatures magiques. Le premier avait été un de mes anciens camarades, quand nous étions élèves. Un garçon avec qui j'avais partagé pendant plusieurs mois, la formation qui avait fait de nous des Legilimens. Un Poufsouffle que j'avais appris à connaître au gré des exercices qui parfois nous obligeaient à révéler des secrets que même l'amitié ne découvrait pas.
Le second était un collègue que je ne connaissais pas depuis très longtemps. J'avais pu commencer à échanger avec lui lors du voyage en Irlande, l'été précédent. Un homme assez mystérieux qui avait un je-ne-sais-quoi de touchant, et peut-être même d'attendrissant. J'avais noté que son regard pouvait être tantôt fuyant, tantôt appuyé comme s'il cherchait à reconnaître en moi quelqu'un.

Quoi qu'il en soit, ces deux hommes me semblaient les deux seuls qui vaillent la peine de sortir de ma studieuse solitude pour passer un moment de détente. Évidemment, ce jugement sévère pour le reste de mes collègues était injuste et sans fondement. Il me servait surtout d'excuse.

Quand vint le soir convenu, je choisis délibérément de sortir de la bibliothèque une heure plus tôt. Je savais que si je passais de mes recherches à ce convivial moment, je serais fermé sur moi-même, taiseux et peu amène. Aussi, même s'il m'avait fallu laisser en chantier une partie de démonstration, j'étais remonté dans la Tour Gryffondor pour me changer et prendre avec moi ma grande cape d'un rouge très sombre. Sur le chemin qui me menait aux Trois-Balais, je levais les yeux au ciel, observant l'obscurité gagner sur la lumière. Bientôt, les étoiles commenceraient à poindre mais il était trop tôt encore. Je poussais la porte du débit de boissons et parcourais du regard la pièce. Des buveurs étaient accoudés au bar, mais point de professeur de Poudlard. Ce fut finalement vers le fond de la pièce, près d'une fenêtre que je reconnus le dos de Galahad Scamander. Il avait la tête penchée, laissant découvrir une nuque puissante. Je m'avançais vers lui, et vis alors qu'il lisait. Je me tins debout près de sa table et essayant d'esquisser un sourire, je le saluai et tendis la main vers lui : *


« Bonsoir Galahad. »

Galahad Scamander
Professeur adjoint
Garde-Chasse
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1699
Titre : Re : Le verre et la prose
Créé : 16/10/2018 à 00:09:34 - Modifié : 16/10/2018 à 00:10:00

Loin de moi l'envie d'ostraciser notre bon JBW, mais il s'est prononcé : "Tu devrais faire un post avant le mien et JBW arrive et casse votre petite retrouvaille mignonne, c'bien son genre xD"

---

* Le sort du personnage fictif que suivait Galahad ne lui disait rien qui vaille. Il lisait avec avidité ce qu'Alex allait subir pour devenir quelqu'un de bien, et ne pouvait s'empêcher d'avoir de la compassion pour l'être abject qu'il était, et qui allait peu à peu perdre son humanité pour rentrer dans le moule de la société. Il était tellement captivé par la question du choix, ou de l'absence de choix, entre le bien et le mal qu'il mit quelques instants à se rendre compte qu'il n'était plus tout seul. Entendre son prénom le tira doucement de ses pensées. Comme s'il sortait d'un rêve, Galahad émergea de sa page et dévisagea son collègue avant de réparer son impolitesse et de lui serrer délicatement la main. *

- Bonsoir, Yoann.

* Il lui sourit sans vraiment y penser, referma son livre et posa sa main gauche dessus. Ses doigts pianotaient sur la couverture et trahissaient sa nervosité naissante. Il se retourna brièvement sur la salle, mais nulle trace du troisième convié. Le bar s'était quand même bien rempli et il était difficile d'échapper à l'ambiance heureuse qui y régnait. Galahad reporta donc son attention sur le Flamel, ce qui n'était pas difficile : la cape rouge qu'il portait ne passait pas inaperçu. La première chose qui traversa l'esprit de l'adjoint fut leur dernière rencontre dans la tour d'astronomie, où Yoann avait su - sans le vouloir - dissiper l'agacement du Scamander face à l'incompétence des gardes-chasses. Lui qui avait passé la journée à réparer le système de sécurité de la valise, l'avait terminée sur une note joyeuse, à observer son collègue danser avec une veaudelune particulièrement timide. *

- Merci encore pour ton aide avec les veaudelunes. Je n'aurais pas eu idée de tenter quelques pas de danse...

[ Je ne risque pas d'oublier ce moment. ]

* Son sourire s'était élargi en repensant à la scène. Le bibliothécaire était décidément plein de surprises. Avec un peu de chance, il allait se laisser porter par la musique du bar et s'adonner à quelque nouvelle chorégraphie sous le regard ébahi de son admirateur. À vrai dire, Galahad ne savait pas du tout comment la soirée allait se dérouler. Lui qui connaissait si peu ses deux collègues devait bien se rendre à l'évidence : il ne savait pas à quoi s'attendre. *

Jean-Baptiste White
Professeur
2e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3042
Titre : Re : Le verre et la prose
Créé : 16/10/2018 à 22:16:35

* Le Professeur d’Astronomie était encore en retard. C’était légèrement habituel comme comportement. Cependant, il avait l’excuse parfaite. Descendre les marches de la Tour était interminable. Mais qui croyait réellement qu’il les montait et descendait ? Mentir est art parfois amusant. Une fois en chemin pour les Trois Balais, l’homme rajusta sa cape et passa la main dans ses cheveux. C’était étrange ce rendez-vous, mais pourquoi pas. Retrouver Yoann serait un plaisir, ils se connaissent depuis de nombreuses années et partagent même quelques secrets l’un sur l’autre. Une proximité acquise en formation de Legilimens. Quant à Galahad... Son avis sur l’homme n’était pas encore clair. Sympathique sûrement mais il y a quelque chose qui le gêne depuis leur rencontre. Des secrets d’un passé ? *

- C'est peut-être l’occasion de réveiller ce fameux don, ce soir...

* Jean-Baptiste n’avait pas encore de stratégie... Et puis, une stratégie, ça finit toujours par tomber à l’eau quand il y a de l’alcool en jeu. Prenant une cigarette dans sa poche, il la déposa entre ses lèvres. A la première inspiration, la fumée vint réchauffer ses bronches. Déposant un peu plus de toxines dans son corps. Jouer avec la mort, dangereux mais excitant. Approchant de l’établissement où il est lui-même serveur, le Professeur attrapa son mégot avant de le jeter au loin. Une étincelle s’éteint alors sur le sol. Poussant la lourde porte grinçante, la chaleur l’envahit. *

- Hello les collègues !

* Au passage, il jeta sa cape sur le visage de Ashka, une jeune Elfe. Lui lançant un regard noir puis un clin d’oeil. C’était si facile de la mettre en rogne cette petite. Se grattant la barbe, le jeune homme passa derrière le comptoir pour servir trois chopes de bière à la pression. Bousculant intentionnellement Sheila au passage qui lui mit un coup de pied aux fesses. Du coin de l’œil, il avait repéré ses acolytes au fond de la salle. Les deux hommes avaient l’air tendus, un peu distant. Tenant ses trois chopes en mains, Jean-Baptiste débarqua comme une fleur – ou plutôt comme un Eruptif. Déposant les litres sur la table, il leva les bras en l’air. D’un côté, il donna une tape dans le dos de Galahad et de l’autre, il prit Yoann par l’épaule. *

- C’est ma tournée messieurs ! Et si vous voulez boire autre chose, pas de soucis, je me garde ces trois- là.

* Sans ménagement, il lâcha les hommes puis tira un tabouret pour s’installer. Un coude sur la table, il prit le livre de l’adjoint en Soins aux Créatures Magiques. Parcourant rapidement le résumé, il le remit à sa place. Jetant un regard à Yoann puis à Galahad. *

- Vous parliez de quoi ? De vos dernières conquêtes ?

* Tout d’abord avec un air sérieux puis il lança un éclat de rire. L’humour n’était pas son point fort... Cependant, mettre mal à l’aise... *

Yoann Flamel
Directeur de maison
Bibliothécaire
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 5321
Titre : Re : Le verre et la prose
Créé : 21/10/2018 à 21:08:10

* Le professeur adjoint leva la tête vers moi et me serrait la main, d'une poignée bien plus délicate que je ne l'aurais attendue. Cet homme qui savait s'occuper d'un éruptif avait une certaine douceur dont j'avais déjà été le témoin quelques jours plus tôt lorsqu'il avait rattrapé un veaudelune qui s'était jeté du haut de la tour d'astronomie. Ce contraste entre la carrure d'un homme habitué aux créatures magiques les moins dociles et cette main légère que je serrais était intéressant, presque troublant au fond. Je lâchais sa main et défis les trois boutons qui fermaient ma cape que je déployais en un geste ample pour la replier sur mon avant-bras. Je m'assis devant mon collègue. L'ambiance dans le bar était assez bruyante et couvrait alors le silence qui s'installait entre nous. Galahad pianotait sur la couverture d'un livre. Je regardais ses doigts courir sur le dos du volume sans parvenir à trouver comment entamer la conversation. *

[ Cesse de penser à ton après-midi, Yoann. Ce n'est pas grave si tu n'as pas fini cette démonstration. Sois présent, ici. ]

* Comme toujours, mon esprit restait en arrière, ne parvenant pas à se détacher des soucis qui, en l'espèce, étaient d'ordre purement intellectuel. Il me fallait un moment pour arriver pleinement dans le présent...
Heureusement, Galahad eut plus d'à-propos et me remercia de mon intervention dans la recherche des veaudelunes. Il rappela la tactique peu orthodoxe qui fut la mienne, ce qui me fit rougir, j'en étais sûr. Je baissais la tête sans bien savoir quoi dire... Je m'étais sûrement couvert de ridicule ce soir-là, faute d'avoir su comment la magie pouvait m'aider.
Heureusement, ce fut le moment que choisit Jean-Baptiste White pour nous rejoindre ! Quelle joie de revoir ce camarade de classe, l'élève avec qui j'étais devenu Legilimens. Sa bonne humeur était communicative et je le saluais avec sympathie. Une sympathie d'autant plus amicale qu'il nous apportait des bières ! *


[ Comment n'y avais-je pas pensé ? Une bière, voilà ce qu'il me faut pour être ici et maintenant avec eux. ]

« Merci Jean-Baptiste, une bière c'est parfait pour moi ! * Lancé dans ce remerciement, j'en profitais pour rebondir sur sa question et faire de l'humour sur moi-même, retournant ainsi la gêne éprouvée quelques secondes plus tôt. * Oui, Galahad me rappelait que j'étais devenu l'amoureux d'une petite veaudelune ! Il faut dire que j'ai su la charmer en esquissant quelques pas de danse sous la lune ! »

* Je ris un peu de ma propre plaisanterie et tirais la chope de bière vers moi. Voilà, j'étais enfin présent au moment. Je regardais mes deux acolytes et levant mon verre dont la mousse épaisse montait jusqu'au bord, je leur proposais de trinquer. L'instant était saisi. *

« Aux créatures magiques et à vos conquêtes respectives, Messieurs ! »

* Je regardais en souriant Jean-Baptiste et Galahad attendant qu'ils approchent leur verre... *

Galahad Scamander
Professeur adjoint
Garde-Chasse
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1699
Titre : Re : Le verre et la prose
Créé : 21/10/2018 à 22:22:37

* Galahad regrettait presque d'avoir mis Yoann mal à l'aise, mais voir ses joues rougir lui procurait bien trop de satisfaction. Après tout, ce n'était que justice après les multiples moments embarrassants qu'avait essuyé le Scamander en Irlande - et devant témoins, qui plus est. L'arrivée fracassante de Jean-Baptiste tira brusquement Galahad de sa rêverie amusée. Il se retourna pour observer le professeur d'astronomie, serveur à ses heures perdues, saluer ses collègues du bar. La présence de miss Hanson surprit et fit déglutir l'adjoint en SCM. *

[ J'espère qu'elle ne va pas venir ajouter son grain de sel... ]

* Galahad se débrouillait très bien tout seul pour se mettre dans la panade. Il espérait au moins profiter d'une soirée tranquille sans que son petit secret ne soit révélé au grand jour et ne ruine son début d'amitié avec le bibliothécaire. Cette peur aurait dû l'empêcher d'être là ce soir, mais il fallait croire qu'il avait su trouver en lui un brin de courage - ou de témérité ? On pouvait peut-être pousser jusqu'à l'inconscience. *

* Les trois chopes atterrirent brutalement sur la table. La bonne humeur de Jean-Baptiste avait visiblement détendu l'atmosphère. Sa tape dans le dos tira un sourire à l'adjoint, ainsi qu'un "Bonsoir" manquant quelque peu d'assurance. L'astronome s'était emparé du livre qui traînait encore sur la table mais il s'en désintéressa bien vite, préférant plutôt blaguer sur les dernières conquêtes de ses collègues. Heureusement que Yoann en profita pour parler de la veaudelune, car le Scamander n'avait aucune idée de ce qu'il convenait de répondre. Il put donc embrayer sans trop de difficulté, les yeux rieurs, en s'adressant à Jean-Baptiste. *

- Et tout ça dans ton bureau. C'est indécent ! * il rit légèrement avant d'ajouter : * Merci pour la bière, d'ailleurs.

* Il attrapa la chope qui se trouvait devant lui et trinqua avec les deux hommes sans oser croiser le regard de Yoann. *

[ "À vos conquêtes respectives."
La bonne blague. ]

- Cheers!

* La bière était un bon refuge pour chasser la gêne, mais s'il voulait s'en tirer sans trop infliger de dégâts à sa dignité, il fallait qu'il reste vigilent sur les quantités qu'il comptait ingérer. *

- Tu mentionnais le sujet parce que tu meurs d'envie de te vanter de tes dernières conquêtes, c'est ça ?

* Galahad avait reposé sa chope et affichait un petit sourire. Si Jean-Baptiste avait mentionné le sujet, peut-être que cela cachait quelque chose. La bonne humeur du professeur venait-elle d'une histoire de cœur ? Le Scamander n'était pas au fait des différentes rumeurs du château, ce qui ne l'empêchait pas d'être un peu curieux de ce qui se tramait autour de lui. *

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix - Le Poudcast
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2012 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5