Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Mon arme n'est autre que ta ruse
Hellya Wender
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 459
Titre : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 25/11/2018 à 17:09:10 - Modifié : 31/12/2018 à 02:29:00




• RPG entre Camille Dubois & Hellya Wender.
• L'intervention de PNJ n'est pas souhaité.




La seule et unique pensée qui occupait le cerveau d'Hellya n'etait autre qu'une histoire qui l'a rongeait depuis toute petite. En grandissant elle réalisait le fond de ce problème et il avait suffit d'une quelconque lettre pour rendre les choses encore plus étranges qu'elles ne le parraissaient avant. Cela l'avait poussé a vouloir retrouver la personne ayant envoyé cette lettre, et ce avec l'aide de quelqu'un.



Mais si celle ci n'accepterait pas de l'aider, ou encore, puisque que cela serait une visite chez un inconnu, si un cas urgent arriverait, il faudrait bien que la vipère se débrouille. Et sans rien, elle ne pouvait rien. Ainsi qu'elle était, elle ne pouvait se débrouiller qu'avec des moyens peu efficaces. Cependant, une arme était capable de l'aider. Mais une arme particulière, tout aussi fatale et efficace qu'une lame forgée. Mais une arme qu'elle n'avait pas. La première raison pour laquelle Hellya souhaitait apprendre ou approfondir certains sortilèges, même de s'instruire sur tout sujets utiles, c'était de posséder cette arme. Son ambition de se démarquer des autres prenait part à ses envies, ce qui faisait l'objet de la deuxième raison.



En réfléchissant à ce qui pourrait l'aider, Hellya passait à la bibliothèque, accompagnée d'ouvrages, afin de se divertir. C'est alors que la jeune fille s'assit à une table, et commença sa lecture. C'est en relevant la tête et en parcourant de ses yeux le lieu qu'elle croisa le regard d'une Serpentard. Elle se souvenait de cette élève, particulièrement rusée, qu'elle admirait d'ailleurs pour ses talents. La vipère replongea sa tête dans le livre qu'elle lisait, sans réellement apporter plus d'attention à la quatrième année, jusqu'à qu'une idée surgisse de ses pensées. Mais approcher cette élève parraissant aussi associable, difficile de le faire.



REJOINTS LE CLUB DES PHÉNIX !

#Leslius
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1489
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 25/11/2018 à 19:14:17

* Camille était encore allé à la bibliothèque rechercher des livres sur la défense contre les forces du mal, de nouveaux sortilège et tout ce qui pourrait lui servir. La jeune fille cherchait à devenir plus forte.

Alors qu'elle prenait consciencieusement des notes sur un morceau de parchemin, la Dubois sentit un regard sur elle. Relevant légèrement les yeux, elle aperçut une Serpentard, plus jeune qu'elle, qui la fixait. La vipère lui adressa un regard qui voulait tout dire, elle ne voulait pas être dérangée et de toute façon, elle n'aimait pas parler à d'autres personnes. La Serpentard ne faisait pas beaucoup d'effort pour se sociabiliser.

La vipère se remit à écrire sur son parchemin, mais le regard de l'autre Serpentard la perturbait. Elle avait quelque chose sur la figure ? La quatrième année, soupira, ferma le livre d'un geste brusque et se leva. Se plantant devant la première année, la Dubois était glaciale. *


Tu as un problème ? Tes parents ne t'ont jamais appris qu'il était malpoli de fixer les gens comme ça ?

* Le manque de sommeil, comme ses cernes noirs le prouvaient, la rendait encore moins patiente qu'à l'accoutumer. Et la patience n'était pas vraiment dans ses qualités. Elle avait juste envie de lui jeter un sort là maintenant, mais comme elle était à Serpentard, Camille n'attaquait pas les personnes de sa maison. La coléreuse n'était pourtant pas loin de donner une bonne leçon à cette fille qui l'avait dérangée. *

Hellya Wender
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 459
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 25/11/2018 à 21:06:45

L'élève s'approcha brusquement d'Hellya, et s'adressa à elle avec un ton glacial, semblant être de mauvaise humeur. La Wender leva la tête vers son interlocutrice tout en mettant un marque page entre les pages du livre qu'elle lisait, puis le referma. Elle employa un ton aussi calme que son esprit, tout en gardant son assurance et sa méfiance avec elle :



Et tes parents ne t'ont jamais appris à s'adresser poliment avec les gens ? Ou c'est ta mauvaise humeur qui prend le dessus ?



La Vipère n'appréciait pas du tout cette élève. Mais elle en avait besoin. Elle comprenait que la sociabilité n'était guère parmis ses qualités, sauf que ce n'était pas là question de sociabilité, donc de parler tranquillement, ni d'ailleurs être amie avec elle puisqu'elle n'en avait pas la moindre envie, mais d'un simple regard. Malgré les manières de la quatrième année, Hellya trouva le courage de lui demander directement ce qu'elle voulait.



Je ne te regarde pas parce que j'ai un quelconque problème avec toi. C'est plutôt pare que j'ai besoin de toi.



Admirer une personne horriblement désagréable, et en avoir besoin, c'était plus qu'un problème. Cependant la Wender préférait chasser ses pensées négatives, et plutôt en voir le côté positif. Elle s'avait d'avance que l'élève n'acceptera pas si facilement, au point de la remballer à chaque occasion qui se présenteront, mais il fallait persister si elle voulait obtenir ses envies.



J'ai besoin qu'on m'aprenne des sortilèges utiles pour se défendre. Vraiment, utiles. Mais surtout, qu'on m'aprenne à être rusée. Et toi en particulier parce que tu a l'air très douée et surtout dur. Plus c'est dur et mieux c'est.

La première année se racla la gorge puis continua :

En m'aidant, tu pourrais appliquer tes connaissances et voir ce que ça fait sur un autre élève. Avoir un point de vue différent, si tu préfères. Je te demande juste de réfléchir avant de refuser d'avance. Mais sache que si tu refuse, je ne lâcherai pas l'affaire de si tôt.



REJOINTS LE CLUB DES PHÉNIX !

#Leslius
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1489
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 25/11/2018 à 22:53:07

* La première année la surprit en lui répondant, elle ne manquait pas de cran au moins. La quatrième année avait prit l'habitude qu'on ne lui réponde pas, surtout qu'elle était beaucoup plus jeune qu'elle.

La Serpentard garda le silence, et la suite continua de la surprendre. Besoin d'elle ? Qui avait besoin de l'insociable de Serpentard ? Elle prenait soin de ne pas fréquenter du monde, moins elle connaissait de personne, moins on pouvait apprendre à la connaitre. Les gens posaient trop de questions. Fouillaient. Elle ne voulait qu'on apprenne pour sa famille, pour sa vengeance.

Sa demande d'apprendre des sortilège résonna étrangement dans la tête de la Dubois. N'avait elle pas fait la même demande à Alysone quelques mois plus tôt ? Sauf que Camille en avait besoin pour une raison précise. Cette gamine, ne connaissait rien. Elle voulait que cela soit dur ? Mais la Dubois, elle aurait bien voulu que tout soit facile.

Dans un murmure, la jeune fille s'adressa plus à elle même qu'à l'élève en face d'elle. *


Non.

* C'était un non pour l'entrainer, un non pour sa phrase stupide sur la difficulté. Mais elle éclata d'un rire sans joie alors que la première année la menaçait clairement de la suivre partout ? Pour faire quoi, la convaincre ? La Dubois ne demandait qu'à voir cela. *

Essaie encore de me menacer et tu prendras ta première leçon en direct.

* Toujours aussi aimable et avenante, la Serpentard ne décroisait pas ses bras de sa poitrine. Son regard était toujours aussi glacial. Elle ne connaissait pas cette fille et voilà qu'elle avait besoin d'elle. Haussant un sourcil, la vipère hautaine, lâcha sa dernière pique avant de se désintéresser à la première année et d'oublier toute cette histoire. *

Et puis pourquoi, par Salazar, voudrais-je t'aider ? Je n'ai aucune raison de le faire, et je ne te connais pas.

* Camille la fixait là de ses yeux froid, prête à s'en aller et ne plus jamais reparler de cette histoire. *


Hellya Wender
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 459
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 26/11/2018 à 17:50:10

La jeune fille au regard glacial qui se tenait droit devant Hellya avait une réponse aussi objective que ce qu'imaginait la Wender. Un non franc et direct, cassant comme du verre qui se fend en mille morceaux. Mais cela, sans même réfléchir, sans penser à autre chose que ça. Cependant la vipère restait silencieuse, attendant que son interlocutrice finisse de parler.



En aucun cas ce n'était une menace. Si je te dis que je ne lâcherai pas c'est pour une raison. Je ne demande pas cela juste pour être entraînée comme ça, je le demande pour un but précis et objectif. Quelque chose où je serai sûrement confrontée en vie réelle. Ta décision envers ma demande est celle qui fait pencher la balance vers le négatif ou le positif. C'est un besoin réel, pas une prise à la légère.



Hellya fronçait les sourcils, non seulement par l'hautaine attitude de la Serpentard, mais également pour la condition à laquelle elle était confrontée. Là n'était pas question de légèreté, mais de trouver une piste aussi précieuse que de l'or. Posséder une arme permettant d'éviter plus qu'un danger, qu'il soit plus ou moins iminant, la vipère ne pouvait abandonner. Ce n'était pas un choix mais une obligation, en revenant vers la conclusion d'empirer sa situation ou non.



La quatrième année était prête à partir, oublier chaque paroles échangées entre les deux Serpentards. Mais la blonde ne bougeait pas, restant aussi fixe que le début de la conversation, les yeux toujours plantés dans le regard de son interlocutrice. Elle reprit une fois de plus la parole, la retenant considérablement, du moins, avec espérance.




Ça, c'est à toi de réfléchir à ce que m'entraîner pourrait t'apporter, puisque c'est selon ton cas. Et puis, le fait de me connaître a-t-il un effet sur ta décision ? Tu peux toujours me connaître en m'entraînant. Quoi que, je crois qu'aucune de nous deux n'a envie de se connaître. Du moins, personnellement, je me fiche strictement de te connaître ou non.



REJOINTS LE CLUB DES PHÉNIX !

#Leslius
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1489
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 27/11/2018 à 18:30:01

* Camille ne pouvait nier que la jeune fille devant elle était motivée. Mais malheureusement pour elle, la Dubois n'était pas très sensible et encore moins compatissante. Le besoin de la première année ? Elle s'en moquait éperdument. La seule chose qui comptait vraiment pour la quatrième année était sa vengeance. Son frère. Sa famille. Et pas la Serpentard devant elle.

Esquissant un sourire méprisant, elle ne répondait rien, et la première année enchaina. Oui elle n'avait pas envie de le connaitre, oui elle voulait rester seule. Et puis, elle venait de le dire, elle s'en fichait de la connaitre. Pourquoi chercher plus loin ? La Dubois haussa les yeux au ciel, tout en gardant cet insupportable sourire. *


Et bien si tu me connaissais, tu saurais que ce n'est pas comme ça que tu auras mon aide. Bonne journée et reste loin de moi.

* Et sur ces paroles, la Serpentard tourna les talons, ramassa ses affaires et sans accorder un regard à la première année, sortit de la bibliothèque. Elle était fière de sa réaction, presque amusée. Elle allait vraiment voir la motivation de la première année, si elle valait le coup.

La sorcière partit vers sa salle commune d'un pas rapide. Lorsque la première année sortirait, elle verrait que la Dubois ne plaisantait pas. Pendant qu'elle marchait des pensées tourbillonnaient, l'aider ? Mais en quoi la jeune fille pourrait l'aider ? Camille n'avait pas vraiment la fibre professorale, elle ne saurait même pas quoi lui dire.

Non c'était une mauvaise idée. Une très mauvaise idée. La Dubois donna d'une voix sèche le mot de passe, s'installant dans la salle commune de Serpentard. Elle ne reviendrait pas sur sa décision, cette première année dont elle ne connaissait même pas le nom devrait trouver quelqu'un d'autre. Quelqu'un de moins...comme elle.

La Serpentard reprit ses notes et commença à les relire, mais ses pensées n'y était plus. Elle pensait à cette drôle de demande et cette première année. *

Hellya Wender
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 459
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 31/12/2018 à 21:19:18

Après ces dernières paroles, Hellya voyait la quatrième repartir, sans lui adresser le moindre regard. Reste loin d'elle ? Et bien cela n'arrivera pas de sitôt. La Wender n'allait pas abandonner et lâcher prise n'était pas dans sa nature. Têtue, elle comptait bien convaincre la Dubois. Essayant tout de même de terminer sa lecture, elle lisait les pages sans savoir de quoi cela parlait, ses pensées n'étaient entourées que de la quatrième année et de la façon dont elle pourrait la convaincre. Consciente de n'accorder plus d'importance à son activité, elle ferma son livre et le reposa à sa place, partant de la bibliothèque.



La verte et argent laissa couler l'après midi, et le lendemain, s'assit devant une table de sa salle commune. Elle écrivait sur un parchemin une lettre, de sa plume à l'encre noire. Ayant ainsi terminé, elle referma la lettre et se mit à lire un ouvrage pour se divertir. C'est une dizaine de minutes plus tard que la vipère remarqua la quatrième année dans la salle commune. Elle s'approcha d'elle puis lui donna la lettre.




Tu peux la jeter, la laisser pourrir parmi tes affaires ou la lire, mais sache que cela pourrait t'être utile si tu en regarde le contenu.



Et sans attendre une seule seconde, elle reparti. Hellya aurait très bien pu dire en face ce qu'elle avait à dire, mais le fait de lui adresser une lettre laissait purement la liberté à la Dubois d'accorder ou non de l'importance à cette affaire. De cette façon elle ne pourrait rien lui reprocher. Mais c'était aussi d'une part pour la faire hésiter et réfléchir par rapport au sujet. De toute manière, que la quatrième année lise ou non cette lettre, la Wender comptait bien la revoir.



Par ailleurs, elle se doutait fort bien que cela ne suffirait pas. Mais après tout, laisser un effet sur un autre était une éventuelle solution. Dans la lettre, elle disait pouvoir lui rendre un service, quelconque qu'il soit tant que cela reste raisonnable par rapport à elle, en échange de son aide. Que Camille avait la possibilité de proposer ce qu'elle voulait, et que même si elle ne l'a sentirait pas capable, Hellya se décidait bien à montrer qu'elle pouvait se rendre utile. Elle finissait alors par quelques paroles. "Tu n'est peut être même pas capable de m'apprendre, il serait opportun de prouver le contraire en m'aidant. La partie n'est pas finie. Réfléchi bien."



REJOINTS LE CLUB DES PHÉNIX !

#Leslius
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1489
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 02/01/2019 à 00:43:50

* Le reste de l'après midi et la soirée se passa plutôt normalement. La drôle de première année ne l'avait pas suivit, et elle ne l'avait pas revu. Mais cela travaillait l'adolescente qui se demandait encore et toujours pourquoi elle lui avait demandé à elle.

La nuit, comme les précédentes, fut catastrophique. Les cauchemars la hantaient toujours. Son frère. L'accident. Les mêmes images qui tournaient en boucle, toutes les nuits. Après les quelques heures de sommeil qu'on lui avait accordé, la jeune fille était descendu se mettre vers le feu de sa salle commune, prenant un de ses cours. Les mots dansaient devant les yeux fatigués, et bien vite la Serpentard s'endormit dans un des fauteuil de la salle commune. Le lendemain matin, et en fait quelques heures plus tard, heureusement, elle put remonter dans son dortoir au aurors, sans que personne ne la surprenne. Une nuit habituelle, mouvementée.

Elle passa la journée fatiguée, luttant contre l'envie de dormir. Et c'est donc en prévoyant une sieste que la jeune fille alla dans sa salle commune. Et la Dubois fut donc agacée de voir qu'on ne la laissait pas tranquille, et en plus, la première année de la veille. Elle n'avait pas abandonné au contraire. Elle lui faisait passé un petit mot. Une lettre en vérité. Juste une lettre et elle partit.

Soupirant, l'adolescente partit se réfugier dans son dortoir, là au moins elle serait en paix. Alors qu'elle avait déjà décidé de déchirer la lettre, la curiosité de la Dubois l'emporta. Elle voulait tout de même savoir ce qu'il y avait dedans.

Assise sur son lit, ses yeux balayèrent les mots écrit par la petite vipère. Elle était vraiment prête à tout. D'un côté Camille pouvait le comprendre. N'était elle pas pareille lorsqu'elle cherchait à tout prix à se venger ? Le prénom et le nom de l'élève était révélée à la fin. Wender, une sang pur. Pour ses projets c'était toujours bon de savoir que fille de sang pur lui devait un service. Ce serait toujours ça de gagner.

Soupirant, elle écrasa la lettre dans sa main et la fourra dans sa poche. Puis la Serpentard, au vue de l'heure, alla directement dans la grande salle. C'était l'heure du diner, la Wender devait y être. Effectivement, Camille ne mit pas longtemps à reconnaitre la première année à la table des verts et argents. S'approchant sans prendre une assiette, elle n'avait pas faim, elle se pencha pour lui murmurer à l'oreille. *


Bien. Je vais t'aider. Rendez vous dans la première salle désaffectée à côté de notre salle commune. Je t'attendrais une heure. Pas une de plus.

* Attrapant une pomme, la Dubois repartit aussi sec. Sans un regard pour Hellya, elle alla donc dans la salle de classe la plus proche de la salle commune. S'installant dans un coin, elle dégusta son fruit en pensant à ce qu'elle allait bien pouvoir apporter à la première année. *

Hellya Wender
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 459
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 02/01/2019 à 01:30:10 - Modifié : 05/01/2019 à 02:53:02

À l'heure qu'il était, Hellya réfléchissait. La quatrième année allait-elle ouvrir la lettre ? Voir même accepter ? Cette affaire l'a rongeait. Elle ne pouvait pas se passer de ça et trouver quelqu'un d'autre était impossible. De toute manière elle trouverait un moyen. Sa mère. Cela ne pouvait plus durer, elle devait savoir. La jeune Vipère était réellement prête à tout pour cela.



Se levant de son lit, elle partit en direction de la grande salle, afin de manger quelque chose. Cette histoire l'hantait tellement qu'il lui arrivait de se priver de nourriture. Habituellement elle ne mangeait que très peu, et cela l'affaiblissait. Mais il fallait se nourrir, ce besoin étant vital, alors elle s'obligea à manger plus que d'habitude. Alors qu'elle piochait une pomme pour terminer son repas, elle remarqua la Dubois s'approcher d'elle, puis lui murmurer quelques paroles avant de repartir aussitôt.



Un sourire vint se placer entre ses lèvres. Ceci dit une heure était bien suffisante pour terminer son fruit, et ne s'empêchait pas de prendre le temps qu'il lui fallait. Quelques minutes plus tard, étant ainsi bien assez rassasiée, la Wender se dirigea vers la salle la plus proche de sa salle commune. Elle ferma la porte derrière elle après être entrée. Voyant la quatrième année dans un coin de la classe, la verte et argent s'approcha d'elle, puis s'installa juste en face.



REJOINTS LE CLUB DES PHÉNIX !

#Leslius
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1489
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 06/01/2019 à 01:27:05

* La Dubois n'attendit pas longtemps. Elle avait à peine finit sa pomme que la porte de la salle s'ouvrait. Hellya Wender s'approcha et se mit en face d'elle. Un silence s'installa. Camille ne savait pas vraiment quoi dire et manipulait sa baguette entre ses doigts. Un tic qu'elle avait prit pour s'occuper les mains, et l'esprit. Mais bien vite, l'adolescente compris que la première année attendait quelque chose d'elle, qu'elle parle du moins. *

Je n'ai pas changé d'avis. Je pense toujours que je ne pourrais rien t'apporter. Mais, je trouve intéressant que tu me doives un service futur. Je suis honnête avec toi.

* Glaciale, maitrisée. La Dubois n'était pas vraiment amicale, loin de là. Elle ne voulait pas qu'Hellya se berce d'illusion, la Serpentard ne faisait pas ça pour elle, mais bien pour son propre compte. Elle allait y trouver quelque chose en échange, très bien. Soupirant, elle fixa ses yeux clairs dans ceux de la Wender. *

Que cherches-tu Hellya, exactement ? Et pourquoi ? Je ne suis pas la personne la plus pédagogique du château. Tu dois avoir une raison, n'est ce pas ?

* Camille cherchait à déceler la vérité. Elle haïssait le mensonge, cela lui rappelait trop sa mère qui camouflait la vérité si bien que les mensonges devenaient réels. Et puis, si elle voulait apprendre quelque chose à la Serpentard, il fallait bien qu'elle sache quoi. Pour l'instant elle avait quasiment accepté sans vraiment savoir pourquoi.

Est ce qu'elle avait bien fait ? La Dubois hésitait toujours. La tentation d'une dette de la Wender lui plaisait, mais le fait de donner un peu d'elle même la rebutait. Elle n'avait jamais été habitué, et la seule personne envers qui elle aurait tout donné était morte. Son frère, elle lui aurait tout appris, tout apporté, mais il était partit. Et la douleur était encore présente. L'attachement faisait mal. Elle en était était la preuve. *





Hellya Wender
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 459
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 27/01/2019 à 12:38:27

Hellya n'avait pas changé d'avis non plus. Si elle avait l'occasion d'élargir ses connaissances et surtout ses capacités, ce n'était clairement pas inutile. Elle se demandait seulement si la Dubois y donnerai aussi du siens. Mais de toute manière c'était sa seule chance. Elle ne la loupera pas et elle était bien décidée à pousser Camille à y mettre du siens. Rien ne lui laissait le choix, la seule porte qui s'était ouverte à elle devait la laisser passer.



On verra bien si tu ne pourras rien m'apporter.



Rien n'y faisait. Que la Dubois soit glaciale ou non, accepte ou pas, la vipère ne l'appréciait pas pour autant. Elle restait la même personne et Hellya devait être aidée par cette fille qu'elle détestait par son attitude. La porte qui s'était ouverte à elle était peut être la meilleure en terme d'utilité, autant ce n'était pas là plus idéale. Mais après tout, elle n'avait pas le choix et elle préférait que se soit ainsi plutôt qu'elle ne puisse pas être aidée.



Sa raison d'aller voir une personne détestable et pourtant compétente ? C'était la question qu'elle redoutait mais dont elle savait qu'il fallait passer par là. La verte et argent n'aimait pas exposer sa vie aux autres, cependant, et encore une fois, on ne lui laissait pas le choix. Sauf qu'elle préférait défier le seul choix pour en laisser un autre.




Le but est-il de fouiller ma vie ou de m'aider ? Pourquoi tu aurais besoin de savoir la raison pour laquelle je te demande de m'aider ?



Elle soupira. La Wender décida de ne raconter qu'une partie de sa raison, après tout Camille n'avait pas à en savoir plus.


Je cherche à ce que tu m'apprenne des sortilèges, pour que je puisse me défendre. Je dois me rendre chez un inconnu pour déceler une vérité importante. Il y a toutes les raisons pour que je soit dans une mauvaise situation, et si je n'ai pas un minimum de moyens pour me défendre, ma peau pourrait y passer. Mais surtout, la ruse est la plus bienvenue parmi mes armes.



REJOINTS LE CLUB DES PHÉNIX !

#Leslius
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1489
Titre : Re : Mon arme n'est autre que ta ruse
Créé : 28/01/2019 à 18:59:09

* Camille avait sorti sa baguette et comme à son habitude la faisait rouler entre ses doigts. C'était un geste rassurant, sa baguette était une partie d'elle même. Elle attendait la réponse de la Wender, qui viendrait, la Dubois en était sûre. Et c'était bien pour cela qu'elle restait silencieuse à la question d'Hellya. La vipère se contenta de la fixer.

Et elle eut bien raison car après un soupir, la première année commença à se confier. Elle restait vague, mais cela suffisait à Camille. Hellya était comme un écho, n'avait elle pas fait la même demande à la préfète en chef une année auparavant ? Elle voulait apprendre à être rusé ? C'était mignon. La Dubois esquissa un sourire sans joie, elle avait déjà une petite idée qui germait.

Mais il était trop tôt. Son plan ne pourrait se faire qu'un certain soir, à une certaine heure et dans un lieu bien spécial. Oui la jeune fille élaborait déjà un plan, et la Wender devrait user de la ruse, ou mourir. *


Ce soir, rendez vous à 23h devant l'arbre mort du parc. Ne soit pas en retard, et ne te fais pas prendre. Je nierai toute implication avec toi si quelqu'un te trouve.

* Et sur ces mots, la préfète jugea une dernière fois d'un regard glacial Hellya, se leva et alla vers la porte de la salle. Se retournant une dernière fois, la Dubois ajouta. *

Oh, et prend ta baguette. Tu en auras surement besoin.

* Laissant seule la Wender, l'adolescente repartit en direction de sa salle commune. Elle allait prendre un peu de repos, la nuit allait être mouvementée. *

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix - Le Poudcast
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2012 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5