Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Rencontre impromptue
Catherine Spinnet
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
5e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3951
Titre : Rencontre impromptue
Créé : 10/01/2019 à 03:20:02 - Modifié : 10/01/2019 à 03:23:11

Rencontre impromptue


* La journée avait été longue pour Catherine. Rien n’avait fonctionné pour elle. Dans le cours de potion, elle avait été distraite par un message que Lana lui avait écrit sur un parchemin et du même coup, elle avait complètement raté sa potion. La professeure n’avait pas du tout été impressionnée et avait demandé à la préfète de revenir plus tard en semaine pour refaire l’exercice. Et pour couronner le tout, elle avait perdu ses parchemins de Sortilèges et enchantements qui contenaient son devoir. C’est donc découragé et frustré qu’elle retourna dans son dortoir.

En ressortant de son dortoir, la nuit était tombée. Il était à peine 22 h, mais le couvre-feu faisait en sorte que les couloirs du collège étaient déserts. La Spinnet faisait sa ronde, en commençant par la Salle commune, avant de sortir pour surveiller l’aile l’ouest. Après avoir tourné le coin, la préfète s’arrêta au beau milieu du couloir, écoutant le silence, elle s’assied sur le sol, rapprochant ses genoux à sa poitrine.

Elle ruminait toute sa frustration, qui s’était accumulée depuis quelque temps. Elle sentait sa baguette dans la poche de sa robe qui lui donnait envie de l’utiliser. Elle aurait tant voulu croiser Lana, sa collègue et amie, pour tout lui raconter une bonne fois pour toutes. Tout ça autour d’une bouteille de whisky pur feu que les filles cachaient dans la malle de la Spinnet.

Plongée dans ses pensées, Catherine ne fit attention à rien. Des larmes commençaient à rouler sur ses joues qui étaient en feu, quand elle entendit des pas. Qui pouvait bien être dans les couloirs à cette heure-ci ? *

RPG entre Ellena Jones et Catherine Spinnet
PNJ non autorisé
Merci de nous envoyer un hibou si vous souhaitez vous joindre à nous

Ellena Jones
Directrice de maison
Professeure
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3603
Titre : Re : Rencontre impromptue
Créé : 13/01/2019 à 22:34:57

* Une journée de plus à son compteur. Les heures avaient défilé sans que la Jones ne voit le temps passer, si bien qu'elle se trouvait encore assise derrière son bureau alors que la nuit était tombée depuis quelques temps. Elle y serait restée encore plus longtemps si Nala, la petite fée qui squattait son bureau, ne lui avait pas fait remarquer que la lumière l'empêchait de dormir. Ellena avait donc dû se résigner à baisser la luminosité de ses bougies. Seulement, l'ambiance tamisée donnait à l'enseignante plus l'envie de dormir que de travailler. Soupirant, elle observa les papiers étalés sur son bureau. Quelques lettres qu'elle devait traduire pour la Direction, d'autres auxquelles elle devait répondre concernant des recherches et enfin une en particulier, qu'elle avait redouté pendant des mois. Après un silence absolu, Josh lui avait écrit. Elle n'était pas surprise qu'il l'ai retrouvé, son nouveau poste n'était un secret pour personne. En revanche, il avait attendu. Mais attendu quoi exactement ? Qu'elle soit bien installée, qu'elle ait pris le temps de réfléchir, qu'elle ait changé d'avis ? A vrai dire, elle ignorait encore le contenu de la lettre, elle n'avait même pas osé l'ouvrir. Pourtant, elle avait reconnu l'écriture sans le moindre doute, l'ayant cotoyé quotidiennement pendant presque cinq ans.
Plusieurs minutes passèrent sans que la jeune femme ne bouge, son regard focalisé sur l'enveloppe au cachet intact. Entre ses mains elle lui paraissait si lourde, pleine de mots effrayants auxquels, elle le savait, elle n'était pas prête de se confronter. *


* Un léger courant d'air fit vaciller la flamme de sa bougie et cela sembla la réveiller de sa torpeur. Reprenant ses esprits, Ellena se leva brusquement de son fauteuil, saisit à la hâte son sac et son long manteau et sortit de son bureau. Ce n'est qu'une fois dans le couloir qu'elle s'apperçut qu'elle tenait toujours la lettre dans sa main. Dans un geste presque rageur elle la fourra dans la poche de sa veste qu'elle venait d'enfiler. Il était temps de rentrer et d'essayer de penser à autre chose. *

* D'un pas résolu, elle commença à parcourir les couloirs. Ses talons claquaient sur le sol et résonnaient contre les murs. Tout était si calme qu'elle avait l'impression de faire un boucan monstre. Pourtant en tournant au coin du couloir, la sorcière entendit distinctement des reniflements, très légers certes, mais tout de même présents. Ellena hésita quelques instants, devait-elle y aller ? Faire la chasse aux élèves hors des dortoirs n'était pas vraiment son travail mais si c'était une personne s'étant blessée... Suivant le bruit, la Jones déboula dans un nouveau couloir, vide, à l'exception d'une forme recroquevillée contre un mur. Le pas peu assuré, la sorcière s'approcha doucement jusqu'à ce qu'elle puisse voir qu'il s'agissait d'une demoiselle en pleurs. Situation à laquelle la brune n'était pas du tout armée, quelque que soit l'âge de l'élève. Se raclant doucement la gorge, elle opta pour la manière douce. *

Est-ce que... Est-ce que ça va ? Tu es blessée ?

* Tout en parlant, Ellena continua de s'approcher jusqu'à atteindre une distance respectable. Néanmoins et grâce à la lumière sur les murs, elle apperçut distinctement l'épingle de Préfète sur l'uniforme bleu et bronze de la demoiselle. Trainant toujours ses guenilles vers son ancienne maison, la Jones reconnut l'idendité de son interlocutrice. *

Catherine ?


Catherine Spinnet
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
5e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3951
Titre : Re : Rencontre impromptue
Créé : 13/01/2019 à 23:55:33

* Les bruits de pas se faisaient de plus en plus entendre. La Spinnet était sur ses gardes et espérait grandement que la personne présente dans les couloirs passe par un autre chemin. Elle ne voulait pas que quelqu’un le voie dans cet état. Surtout pas aussi vulnérable. Elle avait l’habitude d’être d’une confiance inébranlable et même arrogante envers les autres élèves. C’était devenu normal pour elle. Mais il semblait que son souhait ne s’exauce pas. Les pas se rapprochaient grandement. Ils étaient résolus et même pressés. La personne tourna le coin. Catherine écoutait chaque bruit, chaque son. Plus la personne s’approchait, plus la préfète cachait son visage entre ses bras, ne voulant pas être reconnue. Elle frôlait même sa baguette, prête à la dégainer si c’était un élève qui n’avait aucune raison d’être dans les couloirs à cette heure-ci.

Catherine était toujours recroquevillée, lorsqu’elle entendit la personne lui poser une question. La cinquième année était prête à répondre sèchement, dire à la personne que ce n’était pas de ses affaires, mais la voix n’était pas celle d’un autre préfet ou d’un élève. Même que la Spinnet reconnut la voix douce de la jeune femme. Celle-ci lui demandait si elle était blessée et semblait s’approcher encore un tout petit peu, quand elle prononça le nom de la jeune fille. Elle l’avait reconnue, malgré les précautions de la préfète, qui étaient certes minces.

Rapidement, la cinquième année se leva, essuyant au passage les larmes présentes sur ses joues. Elle tenta de prendre un air innocent, presque joyeux, pour montrer à la professeure Jones que tout allait bien, mais elle savait pertinemment que ça n’allait pas fonctionner. Surtout qu’elle se tenait toute crispée devant l’enseignante. *

Catherine : Bonsoir Mlle Jones. Tout va bien, j’ai juste un... petit rhume. Vous avez passé une belle soirée ?

* La préfète tentait de changer de sujet, puisqu'elle n’avait pas tendance à étaler ses sentiments et pensées à qui voulait bien l’entendre et encore moins dans les couloirs. Un autre préfet pouvait très bien tomber sur la conversation et répandre des rumeurs. *

Ellena Jones
Directrice de maison
Professeure
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3603
Titre : Re : Rencontre impromptue
Créé : 14/01/2019 à 20:01:28

* L'enseignante observa la préfète se relever précipitamment, l'air interdite. C'était une réaction quelque peu inattendue, encore plus lorsque la Spinnet tenta de changer de visage, comme si quelques instants plus tôt, il ne s'était rien passé. Les lèvres pincées, Ellena l'écouta raconter un mensonge gros comme un hippogriffe. Elle comprenait bien que c'était une façon de dire à la brune qu'elle ne souhaitait pas la voir se mêler de ses affaires. D'un côté, la Jones comprenait parfaitement. Qui était-elle pour Catherine ? Personne. Néanmoins, l'enseignante savait bien qu'elle était le tempérament de feu de la bleue et bronze et la voir dans cet état ne la rassurait guère. *

* Les bras croisés, ce fut son tour d'avoir un léger moment de flottement. Si la soirée avait été bonne ? Oui et non. En un instant, la lettre qui se trouvait dans sa poche sembla peser une tonne et elle dû se retenir pour ne pas y mettre la main et la sentir contre sa paume. C'était stupide comme réaction. Ce n'était que du papier et certainement pas Josh. Un sourire légèrement crispé sur les lèvres, Ellena hocha la tête. *

La soirée s'est passée normalement. Certainement mieux que la tienne en tout cas...


* Sans bouger de sa place, la sorcière observa la cinquième année. Ce n'était pas un regard protecteur mais plutôt perplexe. Depuis combien de temps se trouvait-elle ici, seule ? Une légère vague de nausée s'empara de l'enseignante en pensant que si elle était partie plus tôt, peut-être l'aurait-elle croisé avant ? *

Ça fait longtemps que tu es ici ?


* Si l'ancienne Serdaigle était surprise de la voir dans cet état, ce n'était pas vraiment le cas de la croiser. Après tout, elle était préfète et effectuer des rondes dans les couloirs faisait partit de son poste. Cependant une question lui brûlait les lèvres. Mais Ellena n'avait pas envie de braquer Catherine. La sorcière avait une piètre expérience avec les enfants, à raison, et les plus âgés n'étaient pas non plus sa tasse de thé. En dehors des cours, bien entendu. *

Est-ce que... Est-ce que c'est un rhume grave ?


* La Jones aurait éclaté de rire face à sa propre réplique si elle n'avait pas eu peur que la réponse soit positive. Mais après tout, peut-être que la Spinnet comprendrait par cette question qu'Ellena était loin d'être son ennemie. *


Catherine Spinnet
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
5e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3951
Titre : Re : Rencontre impromptue
Créé : 15/01/2019 à 02:45:42

* Catherine se tenait devant la professeure, tentant de dissimuler l’état dans lequel elle était. La journée avait été rude et ce n’était pas la première fois, mais cette fois-ci, la cinquième année en avait eu assez et avait éclaté. C’est pour cette raison que la jeune fille tenta de détourner l’attention en changeant de sujet. Il était hors de question d’évoquer les vraies raisons de sa présence dans ce couloir, outre la tâche qui lui incombait d’accomplir en tant que préfète. Mais le petit manège de la jeune fille ne semblait pas fonctionner, puisque Mlle Jones revint à la charge, avec une petite remarque qui gêna pendant un court instant la Spinnet. C’est devant le regard perplexe de l’adulte que Catherine se résolut à répondre à la question que lui posait la jeune femme. *

Catherine : Je ne pourrais dire... Quelques minutes... je ne sais pas.

* La préfète ne savait pas du tout combien de temps elle avait passé, recroquevillée sur elle-même, à laisser la frustration la gagner. Mais si la professeure de Langues et dialectes magiques était passée quelques minutes plus tard, elle serait tombée face à face avec une Catherine en train de se défouler à l’aide de sa baguette. Sur quoi ? Sur tout ce qui aurait pu se trouver sur son passage. Les excès de colère de la cinquième année étaient difficiles à contrôler, surtout que ce trait de personnalité était apparu chez elle depuis peu. Elle ne savait pas du tout se contrôler et encore moins se calmer.

Déjà crispée, la Spinnet ne savait pas du tout où se mettre. Elle connaissait la professeure pour avoir travaillé un tout petit peu avec elle dans le cadre du journal de maison, mais sans plus, puisque Mlle Jones enseignait une matière qui ne lui était pas accessible. Un court silence s’installa entre les deux, lorsque l’enseignante reprit la parole. Sur le coup, Catherine était surprise par la question que la Jones lui posa. Elle avait presque envie de rire pour détourner l’attention, mais quelque chose lui disait que la question n’était pas du tout anodine. La préfète observa un instant la jeune femme, cherchant à voir si elle pouvait lui faire confiance, avant de répondre. *

Catherine : Je crois que... oui * , dit-elle, libérée. * Et je ne sais pas vers qui me tourner.

Ellena Jones
Directrice de maison
Professeure
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3603
Titre : Re : Rencontre impromptue
Créé : 20/01/2019 à 18:11:16

* Les lèvres pincées, la réponse de la Spinnet résonna dans l'esprit d'Ellena. Cette dernière était aussi soulagée de voir qu'elle avait compris le sous-entendu dans la question. Il semblait évident que la jeune fille avait besoin d'aide mais il était toujours délicat de l'avouer. Et même parfois de le comprendre soi-même. Et ça, la Jones pouvait le comprendre aisément. Si elle ne connaissait pas beaucoup la préfète face à elle, il était impensable pour la brune de tourner les talons et de laisser Catherine se débrouiller toute seule. Les bras croisés elle jeta un coup d'oeil autour d'elles. Un couloir n'était pas vraiment le lieu idéal pour avoir une conversation qui semblait compliquée. Mais encore fallait-il convaincre la Serdaigle qu'elle pouvait avoir confiance en Ellena. *

Tu... Tu veux m'en parler ?


* Parfois, Ellena avait l'impression de ne pas être une véritable adulte tant elle avait du mal à savoir comment communiquer avec les plus jeunes. L'avantage c'est que si Catherine n'en avait pas envie, elle ne gênerait sûrement pas pour le lui dire. Mais pour éviter d'en arriver à cette situation, il fallait d'abord que la Jones prouve sa bonne foi à la jeune fille. Même si elle ne voulait pas lui donner l'impression de l'obliger à se confier. *

On pourrait aller dans mon bureau si tu le souhaites, ce serait plus confortable que ce couloir.


* Se dandinant d'un pied sur l'autre, Ellena attendait avec appréhension la réponse de Catherine. *

Je sais qu'on ne se connait pas beaucoup, mais... Je suis là pour t'écouter et t'épauler si tu as besoin.

* Rarement la jeune femme avait prononcé de tels mots. La Jones servait généralement plus de drapeau blanc entre deux parties plutôt qu'une oreille attentive. Cela avait quelque peu changé depuis que Lux était entrée dans sa vie, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir gauche. Ce sentiment qui lui avait valu de devoir quitter l'homme qu'elle aimait et dont elle n'osait pas ouvrir la lettre. Chassant d'un revers ses pensées, l'enseignante se concentra sur la préfète devant elle, qui semblait avoir plus besoin de soutien qu'elle. D'autant plus que la Spinnet rencontrait une difficulté assez grave. C'était son rôle, en tant que professeure, de lui venir en aide et d'essayer de la résoudre. Surtout si cela concernant la sécurité ou la santé de la bleue et bronze. *

Si tu as peur que ça s'ébruite, sache que tout ce que tu me diras restera strictement confidentiel.


Catherine Spinnet
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
5e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3951
Titre : Re : Rencontre impromptue
Créé : 26/01/2019 à 21:16:16

* La Spinnet avait répondu d’une voix hésitante, ne sachant pas trop vers qui se tourner. Elle avait un problème et elle le savait. Est-ce que c’était grave ? Sûrement. Peut-être pas directement pour elle, mais certainement pour les autres. Mais malgré ce sentiment mitigé et le doute qui persistait en elle, Catherine voyait bien que la professeure de langue et dialecte ne semblait pas... à l’aise avec la situation. Habituellement, la préfète se serait amusée, même aux dépens de l’autorité, mais elle voulait comprendre ce qui lui arrivait. *

Catherine : Je ne veux pas vous... déranger, * dit-elle en regardant ses pieds.
*
* C’était très rare que la cinquième année se sentît aussi vulnérable et de voir une adulte s’intéresser à elle, depuis le départ de Mlle Liones du château. Personne ne portait attention aux agissements de la bleue & bronze. Surtout depuis qu’elle avait obtenu le poste de préfète, car bien sûr, tout le monde croyait qu’elle endossait parfaitement son rôle de façon exemplaire.

La cinquième année laissa Mlle Jones parler, attendant de voir si celle-ci était très sérieuse dans sa proposition et Catherine dû se rendre à l’évidence que la toute nouvelle formatrice en transplanage voulait vraiment l’aider, malgré le malaise qui persistait. Elles ne se connaissaient pas beaucoup et c’était justement pourquoi la Spinnet espérait que la Jones était sincère.

C’est en voulant montrer sa bonne foi que la professeure mentionna que tout serait tenu secret. Catherine n’était pas naïve, mais elle voulait bien croire que tout resterait confidentiel. Elle avait besoin d’aide et comme elle l’avait mentionnée, elle ne savait pas vers qui se tourner. Elle ne parlait plus à ses parents et elle avait tout juste commencé à se confier à Lana. Elle ne voulait pas l’inquiéter avec ses histoires. Même si elle avait préféré tomber sur son amie au lieu de la Jones. *

Catherine : Il serait préférable d’aller dans votre bureau, * dit-elle presque suppliante. *

Ellena Jones
Directrice de maison
Professeure
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3603
Titre : Re : Rencontre impromptue
Créé : 29/04/2019 à 16:25:45

* La jeune préfète devant elle semblait désespérément avoir besoin d'aide. Et lorsque celle-ci accepta d'aller discuter dans son bureau, Ellena sentit l'urgence de la situation dans ses mots et dans sa voix. Hochant la tête, la Jones indiqua à Catherine de la suivre. Faisant demi-tour, elle traversa les couloirs qu'elle avait franchit quelques instants plus tôt. D'un coup de baguette, elle ouvrit la lourde porte qui renfermait sa pièce préférée; son bureau. Y passant plus que la moitié de son temps lorsqu'elle était au château, Ellena avait pris soin d'en faire une pièce douillette, où elle s'y sentait bien. *

* Plongée dans le noir, elle alluma les bougies qui se trouvaient un peu partout dans les recoins et la vie sembla s'éveiller. Les petites lumières présentes dans les feuilles de lierres accrochées aux murs s'allumèrent à leur tour et les différentes plantes semblèrent s'éveiller à leur tour. Désignant le fauteuil devant, la Jones invita la préfète à s'asseoir. *

Installe toi, je t'en prie.


* Contournant son imposant bureau pour s'y installer, une petite boule de furie sortit brusquement des feuilles de lierres et vint tourner autour de l'enseignante. Dans un soupire, Ellena écouta d'une oreille les paroles peu polies de Nala, sa fée, qui lui indiquait clairement que cette entrée venait perturber son sommeil. D'un regard lourd de sens, l'enseignante chassa la petite fée qui ne trouva rien de mieux à faire que de tirer la langue avant de partir de nouveau se cacher dans son nid. La jeune femme poussa un long soupire et offrit un sourire navrée à la Serdaigle. *

Désolée, elle est un peu... spéciale. Mais elle ne nous embêtera pas.

* S'installant à son tour dans son fauteuil, le visage de la Jones prit un air grave. Se concentrant sur la jeune fille face à elle, Ellena croisa les mains sur le bureau et se pencha légèrement en avant. *

Alors... veux-tu bien me dire ce qu'il te tracasse ?


* Elle s'apprêtait à l'écouter attentivement quand quelque chose lui sauta aux yeux. Se levant un trop brusquement, elle frappa son front avec la paume de sa main. *

Quelle malpolie, j'ai complètement oublié de te demander si tu souhaitais boire quelque chose. Du thé ? Du café ?


* C'était le comble pour une britannique d'oublier de proposer un thé à son invité. Sans attendre une réponse de la Spinnet, la brune commença néanmoins à faire chauffer de l'eau sans sa bouilloire. En tout cas, elle allait en avoir besoin de thé. *


Catherine Spinnet
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
5e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3951
Titre : Re : Rencontre impromptue
Créé : 01/05/2019 à 15:22:06

* Dans le couloir, en pleine nuit, Catherine avait fait la rencontre de la professeure Jones. Celle-ci était tombée dans un bien mauvais moment, mais la préfète s'était résolue à enfin vouloir parler de ce qui la tracassait.

Suivant d'un pas pressé la professeure en langues et dialectes, elle arrivèrent devant une porte massive qui renfermait le bureau de l'enseignante. Celui-ci était à l'image de la jeune femme: calme, douillet et décoré avec goût. On avait presque envie de s'écraser dans l'un des fauteuils sans plus jamais se relever.

Sans poser de question ou émettre de commentaire, la Spinnet s'installa dans le fauteuil désigné par la Jones. La cinquième année ne savait pas comment amener le sujet. Elle savait qu'elle avait un problème et qu'il pouvait se révéler dangereux, mais jusqu'à quel point ?

La jeune fille était dans ses pensées, quand une fée fit son apparition pour sermonner l'adulte. En temps normal, Catherine aurait été fascinée par cette apparition, mais elle resta de glace. Aucune expression fit son apparition sur le visage de la Serdaigle, étant submergée par toute sorte d'émotions.

Enfin le calme revint et l'enseignante semblait prête à l'écouter. La préfète allait ouvrir la bouche et commencer à expliquer ce qui se passait quand la formatrice se leva pour proposer un thé ou café. La Spinnet déclina la proposition, n'ayant pas du tout envie d'une boisson. Et le fait qu'elle ne connaissait pas vraiment la Jones, elle voulait rester prudente. Peut-être que l'adulte allait en profiter pour verser quelque gouttes de sérum de vérité dans sa boisson pour que la cinquième année révèle tout. *


Catherine: Non merci, il se fait tard... et je ne voudrais pas vous déranger.

* Tout à coup, la Spinnet ne savait plus si c'était une bonne idée de parler de son problème. Elle resta silencieuse, regardant ses chaussures une bonne partie du temps, attendant que la Jones l'invite à parler. Secrètement, Catherine espérait que la professeure allait pouvoir l'aider. Son amie Lana tentait tant bien que mal de le faire, mais elles n'étaient pas toujours ensemble, ce qui pouvait devenir une problématique. *

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix - Le Poudcast
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2019 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5