Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Pages : 1 2 3 4 5 ->

La Volière
[RPG] [Lieu]
Archie Oberlin
Retraité
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3537
Titre : La Volière
Créé : 17/12/2019 à 12:24:34 - Modifié : 22/04/2020 à 18:35:24


La Volière s'entend avant de se voir. Le bruissement de centaines d'ailes retenti dans la Tour qui les abrite, et les hululements raisonnent contre les murs de pierre, les fenêtres sans vitre et les plafonds hauts à la charpente apparente.

Elle se sent, aussi, un peu. La fiente de centaines de hiboux, le cadavre de souris et de rats morts et les plumes humides abandonnées là prennent les narines des personnes qui s'aventurent dans ces hauteurs. Peut-être un des volatiles vous récompensera si vous nettoyez son perchoir ?

Une fois à l'intérieur, on peut admirer les hauts plafonds de la Volière... enfin, si la vue n'est pas bouchée par les volatiles qui s'agglutinent sur les perchoirs en tout genre. De temps en temps, une chouette ou un hibou s'engouffre par une fenêtre pour se réchauffer avant une nouvelle tournée. Certains portent des écussons de Poudlard : ils peuvent être utilisés par tous les élèves de l'école.

Vous pouvez vous asseoir dans un coin de cette pièce gelée pour observer la danse des oiseaux de Poudlard. Appuyez-vous sur vos genoux ou sur une des pierres irrégulières du sol ou du mur pour écrire un mot en quatrième vitesse. Prochaine étape : convaincre un volatile de porter votre missive. Pourvu qu'il arrive à bon port...

Liam Goldstein
Magizoologiste
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 829
Titre : Re : La Volière
Créé : 09/02/2020 à 08:56:18

Avec Andreas DiCastello.

* Liam monta quatre à quatre les marches de la volière pour y accéder. Une odeur de souris morte se dégageait même dans les escaliers, et, il faut l'avouer, ça ne donnait pas trop envie au Gryffondor de continuer à monter les escaliers. Il était huit heures du matin, le soleil était en train de se lever, et le rouge et or s'attendait à ne trouver personne à cette heure si matinale. Il put vaguement distinguer une cape, un écharpe jeune et noire et le musculature d'un garçon de première année. Il devait avoir une bonne tête de moins que Liam, et il contemplait le ciel. Le rouge et or ne s'approcha pas tout de suite. Il sortit l'enveloppe de sa poche de cape, et la tendit à son hibou grand duc, Flocon. *


Tu veux bien apporter ça à Guideone Gold, mon grand ? Merci.

* Le Goldstein contempla Flocon prendre son envol avec sa grâce habituelle, et une fois qu'il ne put distinguer les ailes de son hibou battre, il reporta son attention sur le Poufsouffle. Il s'approcha de lui, et se mit à côté. Il ne savait pas trop quoi lui dire, c'est pourquoi, il s'adressa à lui en balbutiant. *


Be.... Belle journée, n'est-ce pas ?

* Le lionceau sourit, et ne put s'empêcher de se passer sa main dans ses cheveux, signe qu'il était stressé, laissant apparaître le tatouage sur son poignet droit. *


Viens barboter dans l'eau avec moi
Pas là du 11 juillet au 18 juillet.
Andreas DiCastello
Chroniqueur Crocs
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 83
Titre : Re : La Volière
Créé : 09/02/2020 à 10:04:19

Le gamin est aussi excité qu’une puce fouillant le poil d’un chien et honnêtement ? Il n’est pas certain qu’il existe suffisamment de mot dans sa langue natale – que dit-il, dans le monde entier, pour exprimer à quel point il est tout simplement heureux de faire parti de cette poignée de chanceux à pouvoir fouler le sol de cette école de magie. Pendant des semaines, il n’a eu que ça en tête : la magie, la magie, la magie et ce nouveau monde empreint de dizaines de milliers de possibilité s’ouvrant à lui. Et alors qu’il a désormais la preuve qu’il n’est ni fou, ni en train de rêver, tout ce à quoi il est capable de penser est je dois prévenir maman, bon sang il faut qu’elle sache à quel point tout est génial et incroyable et-

— Hé ! Qu’il salue alors qu’on le hèle visiblement.

Il jette un coup d’œil distrait autour de lui, comme pour s’assurer que c’est bien à lui que l’on s’adresse avant de revenir sur le visage du garçon bien matinal. Andreas se dit qu’il peut le comprendre : c’est excitant de vivre dans un château si vieux que les pierres en tombent par endroit. Lui-même n’a pas réussi à trouver le sommeil la nuit dernière, pour des raisons évidentes.

— Oui, dit-il finalement. Enfin, il fait froid quoi. Et la journée n’a pas vraiment commencé, je veux dire. Bon, peut-être un peu, mais pas totalement tu vois ?

Parce que c’est tellement plus clair de cette façon. Mais ça, Andreas ne s’y attarde pas vraiment. Ses pensées voguent à même le flot du vent : insaisissables et vives.

— Est-ce que c’est ta chouette qui vient de s’envoler ? Enfin chouette, chouette, mais si ça se trouve c’est un hibou. Pas comme si j’y connaissais quoique ce soit, pas vrai ? Je m’appelle Andreas au fait, qu’il reprend avec un fort accent Italien, et toi ? Il est chouette ton tatouage ! Chouette haha, je viens de faire un jeu de mot sur les chouettes alors qu'on se trouve dans une volière, j'espère que tu l'aura relevé huh ! T’es pas un peu jeune pour ça quand même ? La torture via aiguille ? Ma mère trouve ça beau. Les tatouages j’entends. Elle dit qu’ils ont quelques chose de mystérieux et magique. J’imagine que ça prend plus de sens quand on est un sorcier, qu’il babille à.. vraiment personne en particulier. Pas qu’elle en soit une, mais hé. Elle a tendance à tout savoir sur tout un peu tout le temps alors bon..

Un sourire joue sur ses lèvres pleine et son regard finit par se poser sur la lettre qu’il termine de rédiger entre deux commentaires sur le froid du pays et la pluie abondante qui semble pointer son nez parce que : Ça se sent ces trucs-là. Tu le sens toi aussi ? L’odeur de l’ozone j’veux dire. Ça sent comme après un orage. Ou avant du coup. Enfin, tu vois, quoi.

Que peut-il ajouter d’autre ? Rien. Vraiment. Alors il termine de sceller sa lettre et il part en vadrouille dans la volière, ses orbes ambre-dorées sautant d’un volatile à l’autre. Il dit des choses comme « woah » et « super » ou encore « ça pue vraiment la crotte d’oiseau n’empêche » parce que c’est un gamin de onze ans qui ne sait décidément pas tenir sa langue. Lorsque son choix s’arrête finalement sur un messager aux plumes tachetés, il dit : « Hé, » puis « salut, » et encore « est-ce que tu veux bien apporter ça à Loretta DiCastello ? »

Plus tard, alors que la bestiole prend son envol, Andreas remonte doucement son écharpe noire et jaune, contre son visage. Il est un garçon du sud. Ça se voit à son grain de peau doré par l’éclat du soleil et au tremblement de ses membres alors que la brise écossaise souffle à peine.








boutique | pensine | volière | ft.ivimaddox ft.evalullaby ft.dakotagilberti


©achylrosenthal


absent pour problèmes personnels
Mirabelle Boutondore
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 5504
Titre : Re : La Volière
Créé : 09/02/2020 à 10:45:34 - Modifié : 09/02/2020 à 10:52:37

défi pour le club de Slug


* Moni Care, le hibou petit-duc de Mirabelle est en pension dans la volière du Château. La fillette passe régulièrement pour lui rendre visite, histoire de vérifier que tout va bien pour lui, nettoyer son perchoir, changer l'eau de sa gamelle et lui apporter de la nourriture. Après s'être procuré du Miamhibou en bonne quantité, la fillette grimpe les marches qui mènent à la Volière. Aujourd'hui elle a une mission pour son volatile personnel, il va être heureux de prendre son envol. Quand elle pénètre dans les lieux, elle constate que Monsieur Oberlin, son ancien professeur de Runes est sur place. *

- " Bonjour Monsieur Oberlin, je suis ravie de vous remercier de vive voix pour la réalisation de ma carte d'identité Sorcière. J'avoue que votre départ comme enseignant m'avait attristée."

* Avant de s'occuper de Moni Care, la jeune Boutondore prend soin de saluer les élèves qui sont sur place. Elle se dirige ensuite vers son hibou, lance sur son perchoir les sorts de nettoyage qu'elle a étudiés en 1ère année, change l'eau de la gamelle et approvisionne Moni Care en Miamhibou. *

- " Moni, j'ai une mission pour toi, tu vas apporter cette missive à mes parents. "

* La fillette sort un parchemin de sa poche et s'installe le plus confortablement possible pour rédiger son texte. *

mes chers parents,
Je ne vous remercierai jamais assez de m'avoir autorisée à passer le réveillon du Premier de l'An en compagnie de mes collègues du Club de Slug. La soirée, organisée de main de maître fut fort riche en activités de toutes sortes. Notre hôte nous a concocté des mets plus délicieux les uns que les autres. Le temps passe si vite en bonne compagnie, j'appréhende déjà le moment où ma promotion qui s'appelle Remus Lupin, devra laisser la place à l'équipe qui nous succèdera.
Dans quelques semaines je passerai quelques jours au cottage, j'ai hâte de vous raconter les choses dans le détail.
Je vous embrasse de tout coeur,
votre Mira"


* La jeune Boutondore caresse longuement Moni Care puis fixe le parchemin à sa patte et attend avec patience qu'il prenne son envol. *

:inlove: Clary Lewis :inlove:
Liam Goldstein
Magizoologiste
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 829
Titre : Re : La Volière
Créé : 09/02/2020 à 11:30:32 - Modifié : 09/02/2020 à 13:15:24

Si ça fait mal de se faire tatouer ? Euh... à vrai dire... je ne sais pas. Je l'ai depuis tout petit. * répondit Liam en passant une main dans ses cheveux. * Mon frère en a un aussi. Je ne sais même pas ce qu'il représente, en vérité.

* Au fur et à mesure de leur conversation, Liam apprit que le prénom du Poufsouffle était Andreas. Italien, supposa le Gryffondor intérieurement. *

Moi, c'est Liam. Liam Goldstein. Au fait, oui, c'est mon hibou. Flocon. Et la différence entre les hiboux ont des oreilles pointues, qu'on voit nettement, contrairement aux chouettes.

* Andreas recommença à parler. Le Gryffondor se demanda s'il se parlait tout seul ou s'il continuait lui parler. C'est alors qu'il commença à parler d'une dame. *

Attends, quelqu'un de ta famille s'appelle Loretta ? ma tante aussi.


Viens barboter dans l'eau avec moi
Pas là du 11 juillet au 18 juillet.
Yeji
Chroniqueuse Chicaneur
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1230
Titre : Re : La Volière
Créé : 15/02/2020 à 12:19:10

Défi Speed Théding

* * Yeji se sentait homme. Et ce n'était pas pour son plus grand plaisir. La moustache collante et gluante qui s'arquait au dessus de ses lèvres n'avait rien de confortable. Chaque fois qu'elle entrouvrait la bouche, l'étrange mousse blanchâtre lui tirait la peau. Pour une fois qu'elle trouvait un intérêt à ne jamais parler... * *

* Quelle idée d'avoir été boire un thé chez cette chère Pieddodu ? Cela lui apprendrait à jouer les anglaises. Elle avait eu beau se rincer mille et une fois dans les toilettes du salon de thé, impossible de faire partir cette abomination. L'impression de se balader avec une fiente de pigeon sur le nez était de plus en plus collante, sans mauvais jeu de mot. *

* Comment se débarrasser de cet air de père noël ? Question qu'elle s'était posée toute la journée, cachée derrière un buisson pour éviter les mauvaises langues. Elle avait tout de même fini par trouver ! Vaincre le feu par le feu disait on. Il ne lui restait donc, non pas à se brûler le visage même si l'envie était tentante, mais bien à se raser. Elle avait déjà vu son grand père faire, ça ne devait pas être si sorcier. *

* Malheureusement elle n'avait trouvé aucune mousse à rasée ni rasoir dans les décombres de la salle de bain, et n'osait pas aller demander à quiconque de lui prêter le nécessaire. Se montrer avec cette horrible moustache était déjà bien humiliant. Aussi n'avait elle plus qu'un choix : demander à sa mère. Le petit papier qu'elle avait écrit était serré dans sa main, et elle comptait bien l'attacher à la patte d'un volatile. *


Problème de moustache, de la mousse à raser ?
Yeji.


* En relisant son court texte - même à l'écrit elle n'était pas friande des longs discours - tout courage s'évanouit. Tant pis pour sa mousse à raser, c'était bien trop gênant. Plus qu'une alternative : se brûler la face. *


Mange des patates. Beaucoup de patates. Miam miam patate.
He possessus ! Kit de Alyne ♥
Mirabelle Boutondore
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 5504
Titre : Re : La Volière
Créé : 15/02/2020 à 15:08:09

Défi Speed Théding
* Pour fêter la St Valentin, Mirabelle avait décidé de se rendre dans le Salon de thé de Madame Pieddodu, une table à deux lui avait été réservée. Guideone, un jeune Poufsouffle avait attendu patiemment que la jeune Boutondore s'installe en face de lui. Après les présentations d'usage, elle a bu la tasse de thé aux fruits rouges qui lui a été servie par Ndeye. Sentant son visage devenir cramoisi, Mirabelle file aux toilettes pour vérifier. Hélas, contrairement à ce qu'elle pensait, les effets du thé ne s'estompent pas aussi vite qu'elle le souhaitait. Horrifiée, elle décide de rejoindre la volière pour se cacher en attendant de retrouver un visage un peu moins moche. Moni Care, son volatile personnel est là, il est revenu de la mission qu'elle lui avait confiée il y a quelques jours. Il regarde sa Maîtresse d'un air accablé. *

- " Toi aussi tu me trouves hideuse n'est-ce-pas ! "


* Il ne lui reste plus qu'à attendre que les effets du thé disparaissent, que faire d'autre? Prenant son mal en patience, histoire de ne pas trop s'ennuyer, Mirabelle entreprend de nettoyer le perchoir de son hibou. Mais les heures passent, si la Boutondore doit attendre trop longtemps, la Saint Valentin sera terminée.
Soudain, une idée lui vient à l'esprit. Ndeye doit bien savoir comment se procurer un antidote, peut-être même que sa générosité ira jusqu'à le lui fera parvenir. *

[Afficher]
Spoiler : Message pour Ndeye
- " Cher Ndeye,
J'ai ingurgité un thé aux fruits rouges qui m'a rendue écarlate. Je ne peux pas retourner au Salon de Thé en pleine fête de St Valentin si je ressemble à une écrevisse. Pourriez-vous fixer l'antidote à la patte de mon hibou? Je vous remercie par avance "


* Mirabelle caresse Moni Care, fixe le parchemin qu'elle vient d'écrire et lui indique l'adresse du Salon de Madame Piedoddu. Elle s'installe le plus confortablement possible pour attendre la réponse. *

:inlove: Clary Lewis :inlove:
Clémentine Smith
Professeure
Magizoologiste
4e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3406
Titre : Re : La Volière
Créé : 17/02/2020 à 14:38:46

* Clémentine montait les escaliers, aussi joyeuse que si c'était son anniversaire. Il n'en était rien cependant. C'est juste que ses parents lui avaient promit une lettre, comme chaque mois. Et elle tenait à la recevoir en main propre, enfin, en patte propre, plutôt : c'était un hibou qui lui amenait, malheureusement. La volière était vie, ainsi elle pourrait faire autant de boucan qu'elle en avait envie. Mais elle était pressée ! Voilà le volatile qui venait d'arriver. Il lui tendait la patte, et Clémentine le remercia d'une petite caresse sur la tête. Puis elle alla s'assoir sur le rebord de la fenêtre et lu la lettre. *

* Comme d'habitude, c'était sa mère qui lui avait écrit. Ugo allait beaucoup mieux, et il était en pleine forme, après sa vilaine varicelle. Zenas, son père, était partit pour son travail à Los Angeles ! C'était si loin ! Clémentine mourrait d'envie d'en savoir plus, mais depuis qu'elle s'était disputée avec lui, elle avait décidé de l'ignorer. Ugo savait lire, à présent, ce qui impressionna Clémentine. Finalement, sa mère l'embrassait en lui promettant qu'ils se verraient pour les prochaines vacances. Dans si longtemps !

Immédiatement, elle prit sa plume pour lui répondre. Elle aussi raconta les dernières nouvelles, à Poudlard. Puis, elle signa et inclus la photo de son hippogriffe de neige fait ce matin même, et dont elle était très fière. Enfin, elle mit le tout dans une enveloppe et la donna à un hibou gris et blanc surexcité qui partit immédiatement. Clémentine n'attendait même pas qu'il ait disparu, elle dévala l'escalier de la volière et descendit à la Grande Salle. Elle mourrait de faim ! *



  • Avatar et Signa par Andreas
  • • ABSENTE POUR 3 JOURS
  • Code :
    [tableau largeur=80][cellule][/cellule][/tableau]
Clairet
Petit Rossignol
2e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3135
Titre : Re : La Volière
Créé : 17/02/2020 à 15:17:50

* S'en était assez. Clairet n'en pouvait plus d'essayer de se cacher de cette vipère. Elle avait bien tenter de fuir les avances de la chroniqueuse en chef mais celle-ci n'arrêtait pas de la suivre partout. La poufsouffle se décida finalement à répondre aux nombreux hiboux d'Aileen qu'elle avait jusqu'alors laissé sans réponse. Elle prit la direction de la volière dans l'espoir que sa lettre destinée à la serpentard lui fasse comprendre enfin que Clairet n'était pas du tout intéressée. Elle relut une dernière fois sa lettre. La jeune fille espérait ne pas avoir été trop dure dans ses mots. Mais, il fallait que cette fille comprenne une bonne fois pour toute qu'elle n'intéressait pas du tout Clairet. Elle roula son parchemin et le confia à son hibou. Advienne qui pourra. *

Andreas DiCastello
Chroniqueur Crocs
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 83
Titre : Re : La Volière
Créé : 18/02/2020 à 08:09:01

— Ah, fait le gamin. C’est bizarre. Je veux dire. Vraiment bizarre, sans vouloir être offensant ou quoi, hein. Je suis presque sûr que rien de tout ça n’est légale. Est-ce que tu fais partie d’un gang ? qu’il ajoute en chuchotant.

Son regard s’attarde sur la volière et les autres élèves qui vont et viennent. Il s’assure que personne n’entend leur conversation parce que, pour ce qu’il en sait, l’autre garçon fait peut-être parti de la mafia ou quelque chose comme ça. Qui sait s’il n’est pas mis sur écoute, actuellement. Andreas plisse les yeux, essayant d’apercevoir un appareil de communication quelconque de niché dans l’oreille de l’autre garçon. Non, il n’est pas paranoïaque pour un sou, d’accord ? Il aime juste à savoir qu’il ne risque pas sa vie inutilement en causant à un type probablement capable de dépecer et cacher son corps dans le lac de l’école. Il a entendu dire qu’une créature vivait en son sein et il se sent moyen d’aller lui taper la discussion. Mince, il ne parle pas le calamar géant, d’accord ?

— Clignes deux fois des yeux si ta vie est en danger.

Oui. Bon. Peut-être qu’il a une imagination débordante, après tout. Pourtant, il oublie bien vite cette histoire d’agent secret pour hocher la tête, les yeux un peu écarquillés.

— Oh, dit-il. Oui. J’imagine que ça prend sens. J’ignorais que les oiseaux avaient des oreilles en fait. Parce que, tu sais ? On ne les voit pas. Et c’est stupide, je me rends compte à le dire de vive voix parce que. Hé, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas la lune, qu’elle n’existe pas pour autant, tu vois ?

Quoi de plus logique ? Je vous le demande.

— Oui. Ma mère s’appelle Loretta. C’est cool, on était destiné à se rencontrer tu vois ? Est-ce qu’elle est Italienne aussi ta tante ?









boutique | pensine | volière | ft.ivimaddox ft.evalullaby ft.dakotagilberti


©achylrosenthal


absent pour problèmes personnels
Liam Goldstein
Magizoologiste
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 829
Titre : Re : La Volière
Créé : 18/02/2020 à 08:27:39

* Le Poufsouffle posa une question sur sa tante, et Liam n'en savait que dalle. *

Euh... A vrai dire... Je la connais juste de nom. Mes parents sont morts, et je vis chez mon oncle. Il dit que sa femme, donc ma tante, est partie il y a longtemps. C'est la seule chose que je sais sur elle.

* Le Gryffondor pria intérieurement que le blaireau qu'il avait devant lui ne lui reposa pas de questions sur sa tante, car Andreas avait l'air curieux. Très curieux, même. Il lui avait même préalablement demandé s'il faisait partie d'un gang à cause de son tatouage. *


Euh, non. Mes parents sont des mangemorts, en tous cas. Et mon frère en a aussi un, au même endroit, mais qui ne représente pas la même chose. Etrange, non ?

* Le détail du tatouage de Guideone, son frangin, au même endroit avait toujours retenu son attention, et ce, bien avant qu'ils découvrent qu'ils étaient frères. *


Viens barboter dans l'eau avec moi
Pas là du 11 juillet au 18 juillet.
Andreas DiCastello
Chroniqueur Crocs
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 83
Titre : Re : La Volière
Créé : 26/02/2020 à 16:59:24

Andreas songe qu’il ne sait décidément que mettre les pieds dans le plat et y sauter à pied joint. Une grimace déforme les traits de son visage tandis que l’autre garçon lui apprend le tragique décès de ses parents. Qu’est-il censé ajouter après ça ? Il n’a aucune idée. Dans son monde parfait, les gens sont immortels ou juste portés disparu, voyez-vous. Il se racle doucement la gorge.

— Euh, bah mince, qu’il bafouille. Désolé, je crois ?

N’est-ce pas ce que les gens sont censé dire dans ce genre de situation ? Le jeune Poufsouffle est presque certain d’avoir vu ça à la télévision, dans une de ces séries ultra-dramatique devant laquelle sa mère passe son temps à essuyer ses yeux.

— Cool ? Qu’il fait ensuite, pas vraiment certain de savoir si en effet, être mangemort c’est cool. C’est un groupe de rock, ou un truc comme ça ? Je suis déjà allé à un concert, genre, c’était l’été dernier. Les filles sont devenues un peu folle en voyant le chanteur mais je ne suis pas censé dire ça parce que maman dit que ça n’est pas convenable, même si en effet, elles avaient l’air plutôt hystérique.








boutique | pensine | volière | ft.ivimaddox ft.evalullaby ft.dakotagilberti


©achylrosenthal


absent pour problèmes personnels
Ivy Maddox
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 143
Titre : Re : La Volière
Créé : 27/02/2020 à 12:56:29

Montant les marches pour se rendre à la volière, Ivy regardait la pluie qui ne cessait de la mettre de mauvaise humeur. Elle avait l’air maussade et fatiguée, et cette météo n’arrangeait rien à la situation. Elle avait juste une lettre à faire partir, à sa cousine. Alysone n’habitait pas loin, à Pré-au-Lard chez Mia, mais elles ne se voyaient que très rarement puisque cette dernière était une Auror et rentrait parfois bien tard, dépassant le couvre-feu de l’école.

Quelqu’un était là, deux élèves. Lorsque le mot mangemort fut prononcé, la jeune Maddox ne pouvait se retenir d’ouvrir sa bouche. Elle toisait le Gryffondor d’un regard froid et distinctement elle répondait.


Et t’es fier d’être le fils d’un mangemort ?

L’autre élève, semblait absolument ne rien comprendre à cela. Sûrement un né-moldu. Même si elle n’appréciait pas du tout se mêler à des non Serpentard, la blonde aux pointes violettes se disait qu’il fallait peut-être le prévenir, au moins cela éviterait les boulettes.

Ce sont des assassins, sous le contrôle d’un ancien mage noir. Moins cool qu’un groupe de rock n’est-ce pas ?

i'm the demon inside your head


Flynn ♥
Liam Goldstein
Magizoologiste
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 829
Titre : Re : La Volière
Créé : 27/02/2020 à 13:08:34 - Modifié : 12/04/2020 à 10:38:20

* Le Goldstein fut étonné. L'élève de première année ne savait donc pas ca qu'était un mangemort ? *


Non, ce n'est pas ça... c'est... * bafouilla Liam. *
* Soudain une élève de Serpentard fit son apparition, et commença à parler au Gryffondor. D'où elle le jugeait comme ça ? Liam n'avait jamais voulu avoir de tels parents, et il n'en était pas fier. Il avait appris tout récemment la véritable identité de son père, et il en était déçu. *


[ Reste les pieds sur terre. Ne t'emporte pas. ]

* Se fiant à ses pensées, le Gryffondor dit s'un ton froid. *


Pourquoi est-ce que tu me juges sur des actes commis par quelqu'un d'autre que moi ? Il me semble que ce n'est pas ma faute si mon père était un mangemort. Et encore, rien ne me prouve qu'il en était vraiment un. il était relié à la magie noire, mais moi, non, alors tu vois, nous sommes différents. juge le, lui, si tu veux, mais sache que je ne suis pas pareil.

* La jeune fille venait d'expliquer à son acolyte ce qu'était un mangemort. le Goldstein aurait voulu baisser les yeux, mais il ne le pouvait pas. ce serait montrer qu'il avait honte et dévoiler une faiblesse. Il soutint d'un regard froid le regard de la Serpentard, s'attendant à une réponse cruelle et glaciale. *




Viens barboter dans l'eau avec moi
Pas là du 11 juillet au 18 juillet.
Ivy Maddox
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 143
Titre : Re : La Volière
Créé : 27/02/2020 à 14:22:33

Un rire froid s'échappa de sa gorge. Il était mignon à tenter de se justifier et encore plus de tenter de rivaliser avec la Serpentard. A trop prendre la confiance il risquait de finir sur un lit à l'infirmerie celui là.

Oui c'est bien, bravo pour ce petit monologue, même les mandragores se plaignent moins que toi.

Levant les yeux au ciel, elle se demandait s'il n'avait pas autre chose à faire qu'à débiter des paroles vides de sens. Elle s'en tamponnait royalement que ce soit son père, son oncle, sa plante verte, c'était le fait de s'en vanter qui lui avait fait ouvrir sa bouche, le reste n'était pas son problème.

Ivy s'avançait vers l'un des hiboux présents, il était noir avec quelques plumes marrons sur les pointes. Magnifique volatile. Attachant la lettre pour sa cousine à l'une des pattes, elle fut ravie de voir depuis la tour que la pluie commençait à cesser légèrement.


i'm the demon inside your head


Flynn ♥
Liam Goldstein
Magizoologiste
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 829
Titre : Re : La Volière
Créé : 27/02/2020 à 16:32:57 - Modifié : 27/02/2020 à 16:54:21

[ Ne dis rien. Ne riposte pas violement. Elle est plus agée que toi, elle va te foutre une raclée. ]

* Cette fille aux cheveux blonds et violets se permettait de s'incruster tranquillement dans la conversation, comme si de rien n'était pour juger Liam en plus ! Sa réplique et son rire glacial donnaient envie à l'ado de l'étriper, et il prenait beaucoup sur lui pour ne pas le faire. *


Pardon ? Tu as des cheveux blonds et violets et tu te permets de parler ?

* Après quelques répliques échangées, la Serpentard se dirigeait vers un hibou élégant aux plumes noires. *


Attends un peu. Tu engages la conversation, et tu t'en vas ? T'as plus rien à dire ? A moins que t'aies peur ? * Le Gryffondor insista beaucoup sur ce dernier mot. *

* Le Goldstein attendait avec impatience la réponse de la fille. Il la provoquait exprès pour voir sa réaction. Liam avait la main sur la baguette qui se tenait dans sa poche intérieure de sa veste. Il était prêt à s'en servir, bien qu'il savait qu'elle avait un niveau de magie bien supérieur au sien. Il jeta un rapide coup d'œil vers Andreas, histoire de voir sa réaction et l'avais qu'il avait, bien que ce ne soit pas ses affaires. *


Viens barboter dans l'eau avec moi
Pas là du 11 juillet au 18 juillet.
Andreas DiCastello
Chroniqueur Crocs
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 83
Titre : Re : La Volière
Créé : 27/02/2020 à 17:17:51 - Modifié : 27/02/2020 à 17:20:41

— Euh, quoi ?

Bon, d’accord. Andreas doit le reconnaître : les choses ne se sont pas exactement passées comme prévu. D’abord parce que le garçon sur qui il est tombé fait apparemment parti d’un groupe pire encore que les k-pop stan, ensuite, parce que les deux autres sorciers paraissent désormais à deux doigts de se foutre sur la poire et ça, l’Italien n'est pas sûr de savoir s’il est prêt pour une chose pareil. Sa première baston sorcière ? Sa mère allait être fière de lui. Ou elle l’abandonnerait sous un pont pour s’être conduit comme un horrible hooligan. Allez savoir, Andreas n’est jamais bien sûr de quoi que ce soit avec cette femme et Dieu sait qu’il s’agit-là d’un compliment.

— S’il vous plaît, ne faites pas exploser mes tétons !! qu’il lance à ses deux camarades, parce que de toutes évidence, chez lui, c’est un comportement sommes toute, normal.

Aussi, parce qu’il a déjà vu quelqu’un produire des étincelles du bout d’une baguette magique et depuis, il n’a cesse de penser à ce que ces étincelles pourraient faire à son pauvre corps. Genre : mettre le feu à ses sourcils. Et Andreas, et bien. Il aime assez ses sourcils, voyez-vous ? Ils sont sombres comme ceux de sa mère et légèrement arqués, ce qui lui donne constamment l’air d’un Poufsouffle sous méthamphétamine.. ce qu’il est. Un Poufsouffle, j’entends. Pas un junkie accro au crack. Honnêtement, il ne sait pas vraiment où se mettre. D’un côté, une presque adulte est en train de s’en prendre à un presque ado, de l’autre, le presque ado n’a pas tout à fait tort, parce que, hey ? Est-ce que c’est sa faute si ses parents ne sont pas fréquentables ? Ce n’est pas comme s’il avait choisi la date, lieu et l’heure à laquelle ses parents s’adonneraient à la fornication — quoique cela puisse signifier.


— Tu ne peux pas en vouloir à quelqu’un de ne pas avoir de parents modèle, qu’il réplique pour la Serpentarde, parce que, si c’était le cas, le monde serait encore plus triste qu’il ne l’est déjà. Et toi, qu’il ajoute ensuite pour Liam : rabaisser quelqu’un parce que son physique ne te convient pas, ce n’est pas très malin, non plus.

Ses sourcils sont froncés et avec les taches blanches qui parsèment sa peau sombre et sa moue contrarié, il se fait l’effet d’un personnage principal de BD sur le point de régler tous les conflits du monde. Sauf qu’il fait à peu près la taille d’un caniche-toy et qu’il n’a jamais tenu une baguette entre ses mains hormis pour mettre le feu à une boutique de baguette magique. Pas sa plus grande prouesse, qu’on se le dise, du coup. Il cale un coup de coude pas très discret dans les côtes de son voisin rouge et or alors que leur aîné semble se désintéresser de la discussion.

— T’es suicidaire ? qu’il chuchote très sérieusement. Les filles elles peuvent jouer avec les esprits des garçons, on ne te l’a jamais dit ? Si tu la contrarie, demain tu vas te mettre à lui déclarer ton amour éternel en plein milieu de la grande salle. Et après, elle fera exploser tes tétons, mec

Son ton est grave et sérieux et — oui, bon. Peut-être qu’il est un peu naïf et peut-être même qu’il n’est pas le cochon le plus intelligent de la porcherie mais hey. Les tétons, c’est important, d’accord ?








boutique | pensine | volière | ft.ivimaddox ft.evalullaby ft.dakotagilberti


©achylrosenthal


absent pour problèmes personnels
Ivy Maddox
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 143
Titre : Re : La Volière
Créé : 27/02/2020 à 20:43:21

Son regard glacial se posait à nouveau sur le Gryffondor; Vraiment les élèves de cette maison étaient juste pitoyables. Au moins les Poufsouffle avaient un peu plus de classe. Ivy se rappelait parfaitement la Colonie de vacances du Calmar Géant, organisé par l'ancien doyen, Monsieur Taylor. Elle était en fin de première année à cette époque là et avait légèrement foutu le bazar un peu partout mais elle était en bonne compagnie des Poufsouffle. C'était la première fois que ces deux maisons s'unissaient pour faire vivre un enfer aux deux autres et le pari avait été réussi.

Il va falloir se détendre mon petit, t'as quoi 12 ans et tu crois que tu vas réussir à me tenir tête ? Allez bouge.

Elle se montrait calme et impassible, son visage d'ange pouvait contré n'importe quelle situation et pour cela, elle s'était entraînée durant des années. L'autre garçon donnait envie de rire à la Maddox, affichant un sourire à ce dernier, elle se montrait toujours aussi calme et sereine dans ses paroles. C'était perturbant pour ses interlocuteurs peut être, pas pour elle.

Oh mais je ne lui en veux pas, c'est juste très moche de se vanter d'une telle chose. Ce n'est pas un jugement.. juste une constatation. Ce que les Gyrffondor peuvent être très susceptibles c'est infernal.

i'm the demon inside your head


Flynn ♥
Liam Goldstein
Magizoologiste
4e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 829
Titre : Re : La Volière
Créé : 28/02/2020 à 16:31:46 - Modifié : 01/03/2020 à 08:08:15

Peut être que je suicidaire, oui, *chuchota Liam à Andreas. *

* La fille s'adressait à lui comme quand le Goldstein s'adressait à son chien, quand il vivait encore chez son oncle et sa tante moldus, alors qu'il était encore tout petit. il ne faisait que lui donner des ordres, et la pauvre bête obéissait sans dire un mot. Mais Liam allait contester. Il n'était pas du genre à baisser les bras dès que quelqu'un lui tenait tête, non, ça, il en avait l'habitude. Mais quand il entendit la suite des paroles de la Serpentard, ce petit "c'est juste très moche de se vanter d'une telle chose", le Gryffondor faillit péter un câble. Bien sûr que non, il ne s'en vantait pas ! Et son père était relié à la magie noire, c'était quand même autre chose. Comment pouvait on juger quelqu'un sur les actes de personnes de son sang ? juger quelqu'un sur ce qu'il était ? car non, Liam n'aimait pas ce qu'il était. Il ne voulait d'ailleurs pas avoir trop d'explication sur sa famille, du moins, si on pouvait appeler ça comme ça. Le rouge et or fixa son regard dans les yeux de la Serpentard, en priant pour ne pas flancher. *


Alors, ouais, j'suis qu'un gosse, j'ai que douze ans, et je sais très bien qu'en matière de magie et de force, t'es bien plus forte que moi ! Mais, nan, j'bougerai pas. Et si tu crois que je m'en vantais, c'est totalement faux. Est-ce que t'aimerais avoir un monstre comme père, toi ?

* La dernière phrase de la fille lui donna envie de l'étrangler, mais il se répétait intérieurement de ne pas le faire. Il détestait qu'on critique sa maison. C'était un peu comme sa seconde famille, et entendre quelqu'un dire du mal sur eux lui donnait envie de tout casser. il se força à ne rien sûr sur Serpentard, presque sûr que la jeune fille sortirait sa baguette. *


Viens barboter dans l'eau avec moi
Pas là du 11 juillet au 18 juillet.
Ivy Maddox
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 143
Titre : Re : La Volière
Créé : 01/03/2020 à 03:04:28

Un nouveau monologue et cinq minutes plus tard Ivy perdait légèrement patience. Sa baguette cachée dans la manche de sa cape de sorcière, la sixième année était désormais capable de se montrer encore plus fourbe qu'avant. Un sortilège de mutisme, de manière informulée jaillit de la baguette de la blonde pour faire taire l'inutile Gyrffondor qui parlait trop à son goût. Il se prit le sort de plein fouet, l'empêchant de jacasser de nouveau. Un peu de calme cela ferait le plus grand bien à tous le monde.

Parler avec lui ne servirait à rien puisqu'il se prenait de toute évidence pour le centre du monde et ses tentatives ridicules de répondre à la Serpentard n'avait aucun impact tant elles étaient pitoyables. Certes elle n'avait pas un monstre comme père mais sa cousine en revanche... c'était autre chose. Mais elle ne s'en vantait pas. Personne ne savait qu'elle était de la même famille que la Petrova est celà lui convenait parfaitement, d'ailleurs, pourquoi diable en parlerait-elle à quelqu'un ?

L'ignorant désormais, Ivy se tournait vers le jeune Andreas qui l'intriguait. Son comportement surtout et ses phrases qui avaient sans doute du sens uniquement pour lui. Mais il dégageait quelque chose d'intéressant, sans qu'elle sache réellement ce que c'était.


Uhm..Poufsouffle. Promis, tes têtons ne bougeront pas. nI explosion.

Un sourire. Froid comme la glace. Elle plongeait ses yeux dans ceux du garçon, il était peut-être dans la maison qui avait un fantôme tel que le Moine Gras pourtant, quelque chose lui disait qu'il avait des qualités non négligeables et il était intelligent. Il avait parfaitement compris le principe. Elle ne l'avait jamais vu dans les parages, un première année peut-être ?

Dis moi, tu es un nouvel élève ?

i'm the demon inside your head


Flynn ♥

Pages : 1 2 3 4 5 ->

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2019 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5