Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Pages : 1 2 ->

« Les clichés nous empêchent de penser »
Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 17/01/2021 à 17:19:04


Une bannière ? Qu'est-ce que c'est ?


Sa plume de nouveau reposée sur la table, la jeune fille resta quelques instants à relire les quelques lignes, finalement peu fière du résultat. Elle ne retint pas son soufflement tout en chiffonnant son parchemin, et le déposa finalement dans sa poche. Peut-être que ce brouillon lui serait utile au moment où elle reprendrait ce devoir ? Malgré son poste de préfète, la cinquième année lui paraissait beaucoup trop longue, et les BUSEs qui approchaient n'étaient apparemment pas une motivation suffisante pour la motiver à davantage travailler. Orane s'empressa de sortir de la bibliothèque, à peine une demi-heure après y être entrée.

Les couloirs étaient loin d'êtres calmes, comme à l'habitude. La jeune fille appréciait les couloirs bondés, et notamment observer chaque sorcier y passant. Se dirigeant vers le parc, supportant avec facilité le froid qui lui parcourait tout le corps, la Lueswinn avançait lentement, écoutant quelques bribes de conversation au passage, sans pour autant s'y intéresser. Le froid était prenant en plein hiver, le peu de personnes profitant de l'air extérieur du château en était la preuve. Tant mieux. C'était calme, et la jeune fille avait réellement besoin de calme.

Elle qui avait l'habitude de s'installer contre un arbre, non loin de l'entrée de la forêt interdite, elle se décida pour une fois à se rapprocher du lac. Le froid paraissait bien plus insistant. De quoi geler les trop nombreux doutes de la préfète pour une heure ou deux. Et pourtant, elle ne semblait pas décidée à se plonger dans ses révisions, observant simplement l'horizon, une oreille toujours attentive aux bruits et discussions alentour.



Avec la jolie India Wheeler






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
India Wheeler
Professeure adjointe
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 415
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 17/01/2021 à 21:26:05

* Encore une journée de cours longs et plutôt ennuyeux venait de s’achever. Un petit groupe de Serpentard avait rapidement laissé derrière lui les salles de cours et couloirs bondés pour rejoindre le parc de l’école. Parmi ce groupe, une petite blonde était plutôt bien emmitouflée. Bonnet, gants, écharpes, tout. Elle avait passé ses vacances en Italie là où le froid se faisait bien moins ressentir et elle avait du mal à se refaire aux températures froides de l’Ecosse.

Le groupe s’était installé à côté du lac, là ou semblait-il personne ne pourrait les entendre. Les discussions habituelles commencèrent d’abord sur les vacances qui avait pris fin trop tôt, puis sur les derniers ragots du château, ensuite arriva le moment ou ils passèrent les faits et gestes des professeurs au peigne fin, avant d’enfin parler des autres élèves. Surtout des Poufsouffles et de leurs manières assez gauches qui faisaient bien rire les petits serpents. C’est sans pitié que la quasi-totalité des Poufsouffles de première année se faisaient juger. Trop distrait, qui ne savait parler que de nourriture à longueur de temps et bien d’autres idées péjoratives.
C’est principalement des rires moqueurs qui ressortait de la conversation et avec un sourire mauvais au coin des lèvres India ne perdait pas une miette de cette analyse des blaireaux.

Après un long moment debout là à parler, les Serpentards décidèrent de rentrer continuer leur discussion en salle commune. S’étonnant elle-même la Wheeler décida de rester encore un peu dehors seule. L’occasion de pouvoir réfléchir au calme à ce qu’elle allait raconter à ses grands-parents dans sa prochaine lettre. Elle marcha lentement le long du lac un air absent, elle fixait ses chaussures ne regardant que vaguement là où elle allait.

Elle fut brusquement sortie de sa rêverie quand une paire de chaussure qu’elle ne connaissait pas fit son apparition juste devant les siens. Elle leva la tête remarquant qu’elle avait échappé de peu de foncer dans quelqu’un. Reculant de quelques pas elle cru reconnaitre une des préfètes de Pouffsouffle. La blonde fit volte-face et commença à dévisager la jeune fille qui devait facilement faire deux têtes de plus qu’elle. *

© Alty
Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 18/01/2021 à 14:11:19


Le parc était un lieu dont le paysage avait toujours fait sourire la cinquième année, ne se lassant pas de l'air frais lié à ce monde, et cette nature qui semblait toujours la surprendre. En hiver, elle avait toujours l'impression que ce sentiment était décuplé, et elle profitait simplement du froid et du calme lié à l'absence d'élèves en cette période de l'année. Bien qu'habitué au bruit, personne ne pouvait nier qu'un peu de calme n'était pas de repos.

Orane n'avait pas l'habitude d'écouter avec tant d'attention les conversations alentour - bien qu'elle n'était pas pour autant très attentive - sauf quand ces dernières parlaient des Poufsouffe. Cela l'amusait toujours, étonnamment, d'écouter les préjugés développés par d'autres maisons, et notamment par les Serpentard, qui semblaient avoir un avis très tranché sur la question. Sûrement une question de supériorité exagérée liée à leurs valeurs pensait-elle toujours. Elle ne put d'ailleurs s'empêcher de sourire quant à leurs paroles, enfantines et irréfléchies à ses yeux.

Observant le groupe de premières années se disperser, elle garde un sourire en coin en observant l'une d'elle se diriger vers elle. Ne l'ayant apparemment pas remarqué, elle manqua de lui rentrer dedans, ce qui ne provoqua aucun mouvement chez la préfète. En général, elle aurait sûrement râlé, avant d'enchaîner sur des reproches de toutes sortes quant à la jeune Serpentard. Mais le froid semblait être bénéfique quant au comportement de la Lueswinn.


Tu ferais mieux de regarder devant toi quand tu marches, c'est plus pratique en général, dit-elle en riant doucement.

N'ajoutant rien de plus, elle se contenta pourtant de rester sur place, face à la jeune fille, impatiente de découvrir sa réaction, qui expliciterait certainement une partie de son caractère. Sans même prendre la peine de faire de remarque sur leur récente discussion digne d'enfants ne réfléchissant pas vraiment, elle fixa un instant le paysage, par intermittence avec la première année face à elle.






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
India Wheeler
Professeure adjointe
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 415
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 19/01/2021 à 21:57:25

* Le bout de ses doigts commençaient à geler malgré les gants, elle se mit donc à pianoter dans le vide dans l'espoir qu'ils se réchauffent un peu. C'est en marchant le long du lac qu'elle laissa ses pensées vagabonder. Elle savait que ses grands-parents attendaient de ses nouvelles, et si elle n'envoyait pas un hibou rapidement elle se ferait surement rouspéter dans les prochaines lettres et à son prochain retour.

Ne regardant que ses pieds elle manqua de peu de foncer dans une autre fille. Elle recula de quelques pas avant de dévisager l'autre fille. Cette dernière se permit aussi de faire un petit commentaire tout en rigolant. Les yeux de la blonde se mirent alors à lancer des éclairs, elle n'aimait qu'on se moque d'elle. Elle savait très bien qu'elle n'était pas en position de force et qu'elle ferait mieux de déguerpir au lieu de chercher les ennuis, mais non. C'était plus fort qu'elle. Du haut de son mètre trente, elle leva la tête pour fixer la préfète droit dans les yeux. *


India - Je peux savoir pourquoi tu ris ?

* Observant toujours la fille elle vit son regard dévier sur le paysage puis sur elle plusieurs fois. Avec un air narquois, elle leva un sourcil avant de regarder dans la même direction puis de reposer son regard sur la préfète. Elle s'apprêtait à lui demander si elle avait vu un dragon avant de raviser. Ce n'était pas vraiment le moment de se lancer dans une course poursuite avec une préfète enragé, quoique ça pourrait être amusant. Elle finirait par se prendre un sort au détour d'un couloir fallait-il encore que la fille pense à utiliser sa baguette... Cette idée lui paraissait plus qu'amusante, mais elle ne savait pas si elle était prête à subir une punition telle que retirer avec ses mains les chewing-gums collés sous les bancs.

Son air narquois toujours sur le visage elle finit par se taire. L'adolescente aurait surement quelque chose à lui répondre. *

© Alty
Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 21/01/2021 à 21:56:36


Un léger silence. Puis un rire. Celui de la préfète, visiblement amusée de la situation. Elle se doutait bien du fait que cela allait certainement attiser l'envie de répondre de la première année. Ce qui, d'ailleurs, la ravissait un peu plus encore.

Ce nouveau rire était davantage empli de méchanceté que récemment, la moquerie gentillette ayant apparemment été remplacée dans la voix de la Lueswinn. La répartie ne se fit pas attendre, les quelques phrases lancées d'une voix mi-gelée, mi-moqueuse.


Ce qui me fait rire ? Ton ignorance. Ou peut-être la peine je ne sais pas. Orane marqua une pause, le temps à la jeune fille face à elle d'assimiler ses paroles.

La peine de voir que tu n'es pas capable de te faire ton propre avis, et que tu te contentes de rire aux opinions ridicules de ton entourage. C'est dommage. Termina-t-elle dans un souffle, marquant bien la sincérité de ses paroles.

La Serpentard allait probablement mal interpréter le « dommage », tout juste évoqué à haute voix. Ce qui promettait d'ailleurs de faire encore plus rire la préfète. Attendant impatiemment sa réponse, un sourire en coin malgré son regard assez froid, la blairelle décessera son écharpe, sans lâcher du regard la jeune fille.

Bien que le froid était prenant, il en était bénéfique, comme rassurant, note d'une solitude appréciable, pourtant dérangée par la mise en spectacle d'une première année souhaitant apparemment faire sa rebelle, rappelant la grande majorité des serpents du château.







~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
India Wheeler
Professeure adjointe
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 415
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 23/01/2021 à 22:32:55

* Il faisait froid, aussi bien dans l'air que dans leur conversation. La seule chose qui en ressortait c'était un rire moqueur. Et il passait mal pour la petite fille. Droit dans les yeux elle regarda la préfète en lui demandant ce qui la faisait rire. La mâchoire serrée elle attendait une réponse.
Une gifle. C'est ce qu'elle avait l'impression de recevoir de la part de la fille. La voix moqueuse aussi passait mal. Chose qui faisait d'ailleurs commencer à bouillir la petite fille. Ses yeux lançaient des éclairs et elle voyait très bien que la préfète l'attendait au tournant. Elle devait choisir minutieusement ses mots. *


India - Et qu'est-ce que j'ignore ? * dit-elle de façon arrogante * Tu penses que je ne suis pas capable de me faire mon propre avis ?

* Elle n'était pas crédible et le savait. Comment une première année de seulement onze ans pourrait rivaliser avec une préfète ? Une préfète pour qui les Serpentard avec un peu trop de confiance n'avaient plus rien d'exceptionnel, c'était surement son quotidien.
India continua à la regarder droit dans les yeux. Même si elle devait paraître jeune et bête, elle voulait aller au bout de la pensée de la Poufsouffle. Lui prouver d'une certaine façon qu'elle se trompait et qu'elle savait se faire son propre avis.

En revanche elle doutait que son point de vue sur la maison des blaireaux change si soudainement.
Observant les traits de l’adolescente, elle se rendit alors compte de deux choses qui auraient dû la frapper bien avant. La première était qu’elle ignorait le prénom de la préfète. Elle était certainement censée devoir retenir les prénoms des préfets, mais pour ça il fallait prendre la peine de leur demander… La deuxième était qu’en fait la Poufsouffle était presque en train de lui faire des reproches à India sur sa façon de penser et parler de la maison Poufsouffle, mais c’était elle qui venait d’écouter une conversation qu’elle n’était pas censée entendre.

Elle n’allait pas lui faire remarquer de suite. Mais si jamais les choses ne tournaient pas comme elle voulait elle pourrait toujours dire que la préfète ferait mieux de se mêler de ce qui la regarde et partir. *

© Alty
Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 25/01/2021 à 15:54:06


Orane semblait satisfaite des réactions de la première année, amusée de sa répartie, dénotant pourtant de son jeune âge. Le calme dans le parc aidait sûrement la préfète à choisir ses mots avec précision, de façon à n'être ni trop méchante, ni trop gentille. Ou au moins, c'était un avantage pour contrôler sa moquerie, qui aurait pu dériver dans une méchanceté enfantine face à la jeune fille.

Elle n'avait pas pour simple but de se moquer de la Serpentard - du moins pas si méchamment qu'elle ne le laissait sous-entendre - mais espérait la voir réfléchir davantage, du moins si cela était possible. Elle ne la connaissait pas suffisamment pour faire une telle hypothèse. Et ne s'en serait d'ailleurs, malgré tout, pas permis. Elle n'avait pourtant pas l'air si stupide, du moins pas autant que le groupe de première année récemment aperçut.

La Lueswinn décida de laisser planer quelques secondes de silence, les quelques oiseaux bravant le froid se faisant entendre en tant que pause dans cette discussion animée. Orane fixait toujours la jeune fille comme si elle essayait de lire dans ses pensées, sans pour autant la dévisager d'une manière dérangeante pour la concernée, simplement de façon normale. Bien que d'une voix gelée, et d'un sourire moqueur, ne prétendant pas exactement la même chose.


C'est l'impression que ça donne. Répondit-elle simplement sans prendre en compte sa première question.

Les quelques secondes qui suivirent passèrent rapidement, surtout comparées aux quelques instants de silence ayant précédé sa prise de parole. Ne rajoutant rien, elle offrit un large sourire hautain à la jeune fille, avant de la contourner pour prendre la direction de l'école. Elle ne prit d'ailleurs pas la peine de lui jeter un quelconque dernier coup d’œil, comme totalement indifférente de ce que pourrait penser la Serpentard. Même si au fond, elle se demandait, la curiosité prenant une nouvelle fois le dessus, si elle était restée sur place ou l'avait suivie. Ou encore si elle comptait insister. Orane ne put s'empêcher de sourire discrètement.


Peut-être qu'un jour tu me le prouveras. Que tu es capable de te faire ton propre avis. Lança-t-elle sans prendre la peine de se retourner, en direction du château, d'un pas lent profitant tout de même du froid lui attaquant le visage, voire tout le corps.






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
India Wheeler
Professeure adjointe
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 415
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 27/01/2021 à 17:36:06

* Le sourire sur le visage de la préfète rendait India chèvre. Ses pics, elles aussi passaient mal. La petite fille s’acharnait à répondre alors que l’autre fille semblait n’en avoir rien à faire de ses questions. Après chaque parole de la Serpentard, l’adolescente attendait avant de prendre la parole, comme si elle attendait que les mots tombent du ciel. Un sourire moqueur et une voix gelée, l’autre fille répondit très simplement à sa première question en esquivant avec soin la seconde.
Sa réflexion fit l’effet d’une claque. Elle le prit comme insulte et son orgueil en prit un coup. Jamais on ne lui avait fait une telle réflexion. Les insultes et les coups, ça, elle connaissait. Mais ce genre de réflexion, jamais elle n’avait eu à se défendre face à ça.

Ses yeux bleus plongés dans ceux de la Poufsouffle, elle avait envie de lui cracher dessus. Mais paraître comme une personne non-civilisée et bête, très peu pour elle. La Wheeler qui voulait riposter ou montrer son désaccord n’eut pas le temps de le faire. L’adolescente s’en allait, la tête haute.
Ne voyant aucune raison de rester là plus longtemps elle suivit la Poufsouffle avec quelques mètres d’écart. La conversion repassait dans sa tête. Elle s’arrêta sur les derniers mots de la préfète : « C’est l’impression que ça donne. »

C’était trop. Elle fonça droit devant, bousculant la préfète volontairement sur son passage juste au moment ou celle-ci reprit la parole. La fille venait de dire à demi-mot qu’elle offrait une seconde chance et voilà que la blonde la bousculait volontairement. C’était mal parti…
Elle se mit donc à courir. La Salle Commune, c’est là qu’elle allait se rendre. Elle doutait fortement que la Poufsouffle n’allait pas se mettre à lui courir après dans une poignée de secondes.
Et là-bas, dans la Salle Commune, la préfète ne la trouverait pas, mais le chemin pour arriver jusqu’au cachot était assez long. Et la petite fille même après plusieurs mois au château ne connaissait pas encore tous les couloirs… Elle était sûrement en train de se lancer dans une course-poursuite face à une personne qui avait droit à la magie et connaissait les couloirs comme sa poche.

Sans réfléchir et sans même savoir si l’autre fille la suivait elle se mit à courir en direction du château. *

© Alty
Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 07/02/2021 à 22:32:14

Désoléeeeee >.<

Il n'était pas rare d'avoir quelques élèves cherchant à constamment tenir tête, et pourtant, Orane n'avait pas souvent eu l'occasion de profiter d'un tel échange avec une jeune Serpentard. Malgré tout, elle n'aurait pas pu imaginer une telle réaction de sa part. Autant voir la jeune fille partir en courant fit ouvertement rire la préfète, autant le fait de s'être fait bousculer passait moins bien. Bien que tout de même moins inattendu.

Elle s'arrêta un instant dans sa marche, observant la première année courir en direction du château. Sûrement sa salle commune. L'hésitation fut longue, elle se voyait mal partir à sa poursuite, courant à travers le château après une première année. Et puis quoi ? Elle avait toujours fait attention à garder le contrôle. La rattraper ne signifierait sûrement pas simplement une nouvelle remontrance.

Malgré tout, elle se mit à accélérer le pas, délaissant l'air frais de la période pour la chaleur réconfortante du château. Elle n'était pas certaine de tomber sur la jeune fille. Et pourtant, s'imaginer la croiser à nouveau en pleine course vers sa salle commune fit de nouveau sourire la préfète.

Autant l'orientation n'était pas son fort, autant elle avait appris à mémoriser certains chemins avec exactitude depuis qu'elle avait été nommée préfète, dont les salles communes. À quoi bon retenir l'emplacement des différentes salles de classes ? Elle se hâta donc en direction des cachots, pourtant peu certaine d'y croiser la jeune fille à temps. Quoique, si elle-même parvenait toujours à se perdre dans l'école, pourquoi pas une première année ?

Elle était loin d'avoir tort. Elle comprit tout de suite qui était la sorcière qui courrait lorsqu'elle l'aperçut emprunter ce nouveau couloir. Sans se perdre, elle serait largement arrivée à temps. Dommage pour elle. S'adossant contre le mur, elle laissa quelques secondes de silence planer pendant qu'un large sourire moqueur se dessinait sur son visage.


Tu t'essouffles pour rien tu sais ? Tu as dû passer trois fois par le même couloir, et faire quelques détours inutiles avant d'enfin y arriver. Mais jackpot, t'y voilà. Lui lança Orane avec un enthousiasme exagéré.






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
India Wheeler
Professeure adjointe
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 415
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 10/02/2021 à 08:58:15 - Modifié : 10/02/2021 à 14:46:48

* La pression montait. La petite fille ne savait pas si elle était suivie ou pas. Dans sa course, elle se félicitait d’aller courir régulièrement ce qui lui permettait d’être plutôt rapide.
Sa seule chance pour ne pas avoir d’ennuis maintenant, c’était de regagner la Salle Commune des Serpentard. La petite et la préfète savaient très bien qu’une fois à l’intérieur, la vipère serait intouchable. Mais fallait-il encore y arriver…
Dans sa course, India n’avait pas pris la peine de réfléchir à son chemin. Elle se retrouva à passer plusieurs fois devant un même mur. Pestant, elle donna un coup de pied dans celui-ci avant de reprendre la route dans la bonne direction.

Mais c’était trop tard…

Adossée contre un mur, la préfète de Poufsouffle était déjà là. Elle se permit une fois de plus des réflexions qui ne plaisaient pas vraiment à la première année. La rage continuait de bouillir, mais elle se contenait. Pour le moment.
La Poufsouffle se permit aussi d’informer la blonde qu’elle s’était perdue. Elle avait un rire exagéré qui énervait la petite fille d’une façon folle.

Décidant de tenter le tout pour le tout, India se remit à courir. Elle avait encore un faible espoir de pouvoir passer devant la préfète et arriver avant elle devant la porte de la Salle Commune. Mais elle devrait être très rapide, sinon la Poufsouffle pourrait rentrer avec elle dans la pièce et là, la petite était fichue.
Dans un dernier espoir, fou, la Wheeler se mit à courir. Elle passa devant la préfète la voyant déjà réagir. Ca semblait fichu.
Elle tenta quand même de continuer à courir, mais deux mètres plus loin, l'un de ses pieds cogna dans l'autre. Elle se retrouva déséquilibrée et termina sa course contre le sol.

C'était la pire fin pour la Serpentard. Elle aurait préféré être rattrapée ou intercepter par la préfète ou quelqu'un d'autre. Mais trébucher dans ses propres pieds... Elle s'en voulait.
Elle sentait le regard de la préfète posé sur elle, son rire exagéré et provocateur allait sûrement se faire entendre.

La blonde serra le poing et frappa le sol. Ce geste ne servait à rien d'autre qu'exprimer sa rage et se faire mal.
Mais ça la soulageait d'un certain côté. *

© Alty
Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 11/02/2021 à 16:10:00


Sans lâcher du regard la jeune fille à terre, quelques instants s'écoulèrent avant qu'un léger sourire ne se dessine sur le visage d'Orane. Celui-là n'avait rien d'amicale, et servait seulement à relever le comportement plus qu'enfantin de la jeune fille. Elle aurait bien ri, rien que pour lui faire regretter son comportement, mais elle n'en fit rien. La scène était déjà suffisamment ridicule. Il n'était pas nécessaire d'accentuer la chose.

Son regard vide d'émotion, son sourire ayant soudainement disparu, elle se décida à ne rien ajouter. À quoi bon ? La jeune fille face à elle ne semblait pas en valoir la peine. Et Orane avait bien mieux à faire que s'occuper de ce genre de personnes. Elle avait déjà des premières années qui mériteraient une nuit enfermés dans les toilettes chez les Poufsouffle, elle n'avait certainement pas besoin d'une vipère comme telle.

Pourtant, la préfète resta un instant debout, sans sourciller, comme si elle ne semblait qu'attendre un mouvement de plus. Elle hésita un instant de plus à se préoccuper du poing de la Serpentard, avant de finalement remplacer son hésitation par un haussement de sourcil. Ce n'était pas qu'elle se fichait de la sorcière, mais qu'elle n'avait aucune envie de davantage perdre son temps. Rapidement suivie d'un simple soufflement de lassitude, elle fit finalement demi-tour, lui tournant le dos pour la deuxième fois de la journée, en direction des longs couloirs.

Elle s'y perdrait sûrement jusqu'à arriver en retard à son prochain cours, comme à son habitude. Elle ne put s'empêcher de se demander quelle pourrait être la réaction de la première année, sans pour autant chercher à s'en préoccuper. Après cette humiliation, il était peu probable que du haut de ses onze ans elle se décide à suivre la préfète, que ce soit pour s'enfoncer un peu plus, ou au contraire. Peu importe, Orane, bien qu'à une allure réduite, s'était déjà bien avancée dans le couloir. Peut-être que cette sorte de seconde chance ferait un jour de nouveau surface.







~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
India Wheeler
Professeure adjointe
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 415
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 19/02/2021 à 12:40:01

Pardon :/

* Fixant le sol et pestant d’être tombé si bêtement la petite fille ne se doutait pas de qui allait arriver. Rien. Elle resta sur le sol. Pas de rire, pas de punition. Au final, c’était peut-être ça qui était le plus décevant. Elle avait voulu pousser la préfète à bout. Et elle s’était fait prendre à son propre jeu.
Elle était néanmoins contente que personne ne les ait vus. Son comportement avait plus qu’enfantin. Elle le savait, et se faire reprendre après ce genre de moment lui remettait les idées en place. Mais là, elle allait se remettre les idées en place toute seule.

Elle se releva pour changer de position et s’asseoir contre un mur. La préfète était partie sans un mot. Assise dans le couloir des cachots, la blonde posa sa tête sur ses genoux, ressassant les événements qui venait de se produire. Elle se rendait compte qu’elle avait été plus que ridicule. Elle allait devoir assumer ses bêtises. Le seul problème était qu’elle ne voulait plus approcher la préfète. Elle s’était assez humiliée devant elle que pour recommencer.

Péniblement, India se releva pour prendre le chemin de sa salle commune. Elle n’irait pas aux cours suivants, elle n’en avait pas envie. Tant pis si elle devait se faire punir.
Arrivant devant la lourde porte de la Salle Commune elle prononça le mot de passe et s’engouffra à l’intérieur. Sans jeter un œil vers quoi que ce soit, elle se dirigea vers son dortoir. Elle sortit de son sac une plume et un morceau de parchemin avant de s’installer à un bureau. *



Chère Préfète de Poufsouffle,

Je m’excuse de mon comportement.
Je n’aurais peut-être pas dû réagir comme ça, mais vos insinuations n’étaient pas très gentilles.
Peut-être qu’on pourra en parler un jour.

La petite blonde de Serpentard.


* Puis India s’arrangea pour que la lettre arrive dans les mains de la bonne personne dans l’après-midi. Restant recluse dans sa chambre, elle pensait déjà au prochain repas dans la Grande Salle et n’espérait qu’une chose : passer inaperçue. *

© Alty
Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 26/02/2021 à 22:26:24


Oh bah désolé aussi haha


Papier en main, Orane laissa s'échapper un large sourire lorsqu'elle en eut fini la lecture. Cette fois-ci, il ne laissait transparaître aucune moquerie, au contraire. Satisfaite, elle ne put s'empêcher d'espérer croiser la jeune fille au détour d'un couloir par hasard, même si cela était peu probable. Orane avait beau passer le plus clair de son temps à déambuler dans les couloirs, en général, les premières années se contentaient du chemin entre leur salle commune, la Grande Salle et leurs salles de classe. Ce qui était plutôt normal.

Reprenant son chemin en direction de sa salle commune, elle s'arrêta sur le pas de la porte, laissant s'échapper une moue de découragement à l'entente de nouveaux cris. Hope. Évidemment. Le spectacle était toujours le même, bien qu'il fallait avouer qu'elle finissait toujours pas en rire, les scènes étant chaque fois suffisamment étranges pour permettre à la préfète de passer un bon moment face à sa collègue rouge de colère.

Les tours de garde de la soirée semblaient peu appréciées, et pourtant, Orane ne les refusait jamais, préférant cela à une nouvelle insomnie, voire des cauchemars, comme chaque soir. Étant peu bavarde, cela se faisait souvent dans un certain calme, loin de la déranger. Pourtant, la Serdaigle semblait d'humeur bavarde ce soir, et c'est un sourire aux lèvres qu'Orane l'écouta déblatérer sur tous les ragots qu'elle eut emmagasinés sur les trois derniers jours. Difficile de savoir comment elle avait pu en apprendre autant, et pourtant, cela fit rire la blairelle à plusieurs reprises.


Et alors imagine les premières années qui font les malins à déjà sécher les cours. Non mais franchement, ils ont cru que l'école c'était un moulin ?

Un moulin ?

Je te jure, même les Serpentard, qui aiment pourtant faire les malins en classe, s'y mettent ! Bon j'avoue, en fait on ne m'a parlé que d'une petite blonde. Enfin, on ne m'a rien dit du tout techniquement mais ...

Bien que la chose était extrêmement incertaine, Orane ne put s'empêcher de se demander si cela concernait bel et bien la jeune fille qui était de retour dans sa mémoire. Elle sourit légèrement, s'assurant à elle même qu'elle se renseignerait. Se raccrochant finalement aux paroles de sa collègue, elle l'écouta pourtant d'une oreille distraite.

***

Les cours étaient si longs que le tout semblait être fait exprès dans le but de rendre fou les élèves impatients. Orane avait beau être à Pousfouffle, elle n'avait, visiblement, pas eu droit au gain de ces quelques qualités plutôt utiles au quotidien, dont la patience. Rapidement, le cours se termina, et elle profita de récupérer son devoir rapidement pour s'échapper de la salle, ignorant les professeurs et leurs remarques lassantes. En direction des cachots, elle s'adossa finalement contre un mur, à quelques mètres de la salle commune dans le but de ne pas être repéré par la totalité des personnes présentes. Pas très pratique comme idée, d'attendre et surgir à la vue de l'élève concernée. Elle n'avait pas mieux. Et surtout, elle n'y avait pas réfléchi.

Au pire des cas, elle inciterait sûrement quelques Poufsouffle à prendre exemple sur ses talents d'espionne.







~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
India Wheeler
Professeure adjointe
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 415
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 02/03/2021 à 11:48:11

* La lumière s'immisçait peu à peu dans les dortoirs, le soleil entrant doucement dans la pièce réveilla India.
Confortablement installée dans son lit, elle repensa à sa journée de la veille et cette rencontre avec la préfète de Poufsouffle. Cette dernière avait dû recevoir son petit mot, mais n'y avait pas donné suite, rien d'étonnant.

Finissant par se tirer du lit, la blonde partit rejoindre son amie : Maela Evans. Elle l'attendait chaque matin dans la Salle Commune pour aller déjeuner. Elle redoutait un peu de tomber sur la préfète sur le chemin, mais son estomac grondait trop que pour qu'elle se prive de manger. Mais la Poufsouffle n'était pas dans les couloirs.

Le reste de la journée se passa normalement. Les cours était plus ou moins intéressant et la Wheeler les écoutait de façon plus ou moins attentive. Une fois sa journée terminée, elle se dirigea vers les cachots. Elle comptait bien profiter un peu de sa journée avant d'aller faire quelques devoirs.
Toujours accompagnée de la Evans, la blonde avançait dans les couloirs. Elle s'arrêta soudainement au milieu du couloir. Elle venait de reconnaître une silhouette qui attendait à côté de la Salle Commune. La petite fille n'était pas si naïve, elle savait très bien que c'était elle qui était attendue.

Elle se retourna vers Maela. *



India - J'ai oublié quelque chose à un cours. Et je vais aussi aller voir un professeur pour une question. Je te rejoins plus tard.


* Ce n'était qu'une feinte pour être confronté seule à la blairelle.
India finit par faire demi-tour pour se diriger vers là ou la préfète n'était pas. *

© Alty
Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 04/03/2021 à 23:18:43


Malgré l'hésitation grandissante en elle, se demandant s'il ne fallait pas mieux qu'elle s'éclipse comme si de rien n'était, simplement pour attiser les nerfs de la jeune fille une nouvelle fois. Et compte tenu de son récent comportement, cela n'aurait pas été très difficile. Orane se décida finalement à la suivre dans le couloir, à son rythme, sans imaginer une seconde se mettre à courir pour la rejoindre. Elle était là, il ne fallait pas non plus abuser.

Rattrapant finalement la vipère à grandes enjambées, sa taille légèrement supérieure étant logiquement un avantage - surtout que la première année n'avançait pas très rapidement non plus - elle s'adressa rapidement à elle, espérant avoir son attention, voire quelques paroles moins tranchées que la fois passée.


Alors comme ça on sèche les cours ?

Le sourire qui s'affichait sur son visage aurait plutôt convenu à un simple "bonjour", de quoi perturber la Serpentard qui se retrouvait face à une préfète visiblement peu inquiète de ses possibles débordements. Et pourtant, elle ne semblait pas vouloir la lâcher, peut-être était-ce son jour, jour durant lequel elle se montrait plus insistante ? À moins que ce ne soit qu'habituel.

Peu importait en réalité. Son sourire en disait long.







~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
India Wheeler
Professeure adjointe
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 415
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 07/03/2021 à 20:59:52

* Abandonnant son amie pour ne pas devoir faire face à la préfète de Poufsouffle en compagnie de quelqu'un, India faisait demi-tour. Elle marchait lentement, ne voulant pas se presser, voulant cacher qu'elle fuyait.
La blonde entendait des pas se rapprocher derrière elle, elle pensa un court instant à accélérer, mais elle n'eu pas le temps de se mettre en action. Une personne à sa hauteur lui posa une question. Même si ça ressemblait plus à une affirmation.
Elle regarda la jaune et noir un peu perplexe, fronçant les sourcils. *



India - Que ? Quoi ?!


* Elle était un peu surprise sur le coup. La Wheeler ne comprenait pas vraiment pourquoi l'adolescente s'ennuyait à l'attendre près de la Salle Commune, puis a la suivre dans les couloirs, pour enfin lui dire ça. Une préfète devait avoir beaucoup mieux à faire. Surtout une préfète de Poufsouffle, elle aurait pu montrer à ses cadets comment moins penser à la nourriture, ou comment se montrer un peu plus éveillé en cours, si c'était possible...
Mais poursuivre une Serpentard pour lui demander si elle séchait les cours, c'était ridicule.

Fixant toujours la préfète, en attendant qu'elle exprime son point de vue, India remarqua son expression faciale. Elle avait un sourire plutôt simple qui ne prêtait pas à faire des reproches. India était perdue face à cette situation et comme la jeune fille ne semblait pas vouloir lui donner plus d'explication, elle décida de reprendre la parole. *



India - Depuis quand ce que font les Serpentards ça te regarde en fait ?


* Elle aurait pu faire mieux, surtout que le simple fait que son interlocutrice soit préfète était une excuse en béton. Se rappelant du dernier échange qu'elle avait eu avec la blairelle, India se rappela soudainement qu'elle s'était excusé. Et qu'elle avait ouvert à la discussion, maintenant, elle était en train de recommencer le même schéma.
Une peu mal à l'aise elle se tourna vers la jeune fille avant de reprendre les joues rouges. *



India - Je ne voulais pas dire ça... Enfin si puisque je l'ai dit, mais c'était pas malin. Est-ce que je peux savoir pourquoi tu me demandes ça ? * Finit-elle calmement avec un petit sourire. *

© Alty
Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 10/03/2021 à 01:04:51


Orane prit soin de camoufler le sourire naissant sur son visage, qui se serait probablement accompagné d'un rire franc suite à la prise de parole de la vipère. Son comportement était plus qu'enfantin, toujours sur la défensive, et cela avait beau aggacer la préfète, elle avait en même temps sérieusement envie d'en rire.

Tout en maintenant un certain silence, elle lui jeta un regard de reproche amusé, soit, seulement crédible pour les quelques premières années qui n'osaient prendre la parole devant plus âgé qu'eux. Ignorant complètement sa dernière question, la réponse n'étant ni d'une grande importance, ni même intéressante, elle reprit, sans une once de moquerie présente dans sa voix.


Tu cherchais encore à m'éviter en partant comme ça ? Rassure moi je ne te fais pas peur quand même ? Un petit rire se fit entendre avant qu'elle ne s'empresse de reprendre, n'attendant apparemment aucune réponse à cette insinuation. Bref, j'ai reçu ton mot, enfin tu dois t'en douter, je n'attendais pas juste devant ta salle commune en tant que pot de fleurs.

Difficile de savoir ce qu'espérait la Lueswinn en retour. Elle n'était que peu sérieuse, un sourire trônant sur son visage, marchant dans les couloirs et suivant la première année vers une destination inconnue. Même si elle ne comptait pas l'expliciter, elle n'attendait aucune excuse, sans savoir quoi de plus. Elle ne put s'empêcher de noter mentalement que cet afflux de parole en était presque rare, son entourage étant peu habitué à l'entendre comme tel, en si peu de temps. Et pourtant, cela devait sûrement être dû à la jeune sorcière qui donnait sérieusement envie à la Poufsouffle de tester sa patience. Cette dernière étant visiblement peu élevée, vu ses dernières réactions d'une grande impulsivité.






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
India Wheeler
Professeure adjointe
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 415
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 13/03/2021 à 22:07:34

* Avançant dans les couloirs, il ne fallut pas longtemps avant qu'India soit rattrapée par la préfète. La blonde ne savait pas quoi penser de cette situation. Elle disait n'importe quoi et ne voyait pas ou son interlocutrice cherchait à en venir. Avec un sourire mal à l'aise elle observa le regard plein de reproches de l'autre fille.

Une série de questions sortit alors, India ouvrit alors grand les yeux, l'étonnement pouvait clairement se lire sur son visage. Elle n'avait ni cherché à éviter la Poufsouffle et elle n'avait pas peur, la préfète n'y était pas du tout...

Elle ne voulait pas être accompagnée pour se conforter une deuxième fois à l'adolescente. Et elle ne voyait pas ce qui dans son attitude aurait pu faire penser à la jaune et noire qu'elle avait peur.


Une histoire de pot de fleurs vint alors s'ajouter. Ce qui perdit complètement la Wheeler. Elle ne comprenait ce que les fleurs avaient comme rapport avec leur altercation de l'autre fois. Elle savait que son anglais n'était pas vraiment parfait, mais elle était certaine qu'on venait de lui parler de pot de fleurs. Elle haussa un sourcil, dévisageant la préfète. *



India - J'ai pas peur. * dit-elle sûre d'elle. * Et je voulais pas t'éviter.


* Elle se doutait bien qu'il en faudrait plus pour convaincre la préfète, dont elle ignorait toujours le nom. Mais elle avait été honnête. Tout en continuant d'avancer dans les couleurs, elle chercha dans sa mémoire un pot de fleurs. Les seuls qu'elle avait vu étaient dans les serres de Botanique et elle était certaine de ne pas s'y être rendue en même temps que la blairelle.

Elle décida enfin de s'arrêter à un croisement entre deux couloirs désert. Elles pourraient donc ne discuter tranquillement, ou pas... *



India - Je comprends pas pourquoi tu as parlé de pot de fleurs ? Y avait pas de pot de fleurs près du lac. * dit-elle en cherchant à se convaincre. *

© Alty
Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 20/03/2021 à 00:42:39

Désoléeeeee


La Lueswinn s'arrêta brutalement dans sa marche lorsqu'elle remarqua l'arrêt de la première année. Se tournant vers elle, son sourire toujours en place s'accentua face à la confiance de la jeune fille. Elle ne tint pas compte de ses remarques, bien certaine qu'elle n'était pas tellement effrayante. Encore heureux.

Sans aucune gêne, la préfète se mit à rire sans retenue à sa dernière question. Elle aurait sûrement dû se douter que cette expression française n'était pas très connue par les anglais. Pourtant, Orane ne put s'empêcher de rire franchement avant de lui expliquer rapidement, sans pour autant s'y attarder.


Ça sonne mieux en français je t'assure. Autrement dit, je ne suis pas une psychopathe, je n'attendais pas devant ta salle commune juste pour ... bah juste pour attendre, sans but.

Sourcils froncés, la blairelle grimaça à sa réponse qui avait perdu tout sens à ses yeux. Elle passa pourtant bien vite sur la question, un nouveau sourire remplaçant le rire calmé. Sourire pourtant bien différent de la moquerie qui se lisait explicitement lors de leur dernier échange. Difficile de savoir lequel de ces deux visages elle pouvait bien afficher la majeure partie du temps, ils semblaient à la fois naturels, et calculés. Encore fallait-il réellement y faire attention.

Au fait, moi c'est Orane Lueswinn. Laissant sa présentation en suspens, elle jeta un oeil autour d'elle, cherchant à deviner la raison de l'arrêt de la vipère. Tu devais aller quelque part ?






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
India Wheeler
Professeure adjointe
Chroniqueuse VIPère
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 415
Titre : Re : « Les clichés nous empêchent de penser »
Créé : 31/03/2021 à 16:49:09

Pardon pour le retard :/

* À l'arrêt au croisement d'un couloir, elle avait judicieusement choisi cet emplacement au cas où l'envie de partir en courant la prendrait une seconde fois. La préfète ne perdait pas son sourire, la petite commençait à s'y habituer et essayait de ne pas trop y prêter attention.

India posa sa question à propos de pot de fleurs, elle n'avait pas vraiment compris et espérait une réponse. Elle fut assez surprise de voir que pour la première fois, sa question n'était pas esquivée.
La Wheeler n'avait pas vraiment compris la réponse de la jeune fille. Elle ne savait pas ce que le français avait à voir là-dedans, elle ne savait non plus ce que "psychopathe" voulait dire. Fronçant les sourcils, la blonde regarda la fille comme si elle était sortie la veille de Sainte Mangouste. La Serpentard décida de ne pas poser plus de questions, elle était suffisamment perdue comme ça.

Passant du tout au tout, la préfète se présenta. Elle n'avait jamais entendu ce prénom ni ce nom de famille. Mais si la préfète parlait français, c'était probablement qu'elle venait de France et India n'était jamais allée là-bas donc ce n'était pas vraiment étonnant. *



India - Moi c'est India. Aller quelque part ? Ben non tu voulais que j'aille où ? * Dit-elle sans réfléchir *


* Elle finit par réaliser que ce qu'elle venait de dire était stupide. C'était elle qui avait fait demi-tour sur la route vers sa Salle Commune, trouvant une excuse pour que personne ne la voie en compagnie de la préfète. Elle commença à fixer ses chaussures l'air perdues. Elle attendait une quelconque réaction de la Lueswinn. *

© Alty

Pages : 1 2 ->

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2019 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5