Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Pages : 1 2 ->

Know Thy Enemy
Elea Loohest
Préfète
Veilleuse
Architecte
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3320
Titre : Know Thy Enemy
Créé : 24/01/2021 à 19:46:48



Cela faisait désormais plusieurs jours que l’idée faisait son chemin dans l’esprit d’Elea. Elle voulait parler à Camille. Non pas lors de festivités, comme ce fut le cas au bal de Noël. Mais avoir une conversation bien plus… Poussée. Sans formalité. Elle le devait. Pour Catherine. Pour essayer d’accepter qui la jeune femme était réellement. Elle venait à peine de débuter sa formation en Occlumancie. Et savait pertinemment que c’était encore trop tôt pour une telle confrontation. Mais au fil de ses conversations avec la Québécoise, un voile de mystère se tissait autour de Camille Dubois. Des mystères qui intriguaient l’Islandaise. Et elle ressentait ce besoin d’assouvir sa curiosité. De voir par elle-même qui était le mage noire.

Marchant d’un pas décidé dans les couloirs du château, Elea se dirigeait vers le bureau de Legilimancie. Elle espérait bien y trouver celle qu’elle cherchait. Et puis, c’était l’endroit le plus pertinent pour tenter un rapprochement innocent. Sans arrière pensées. Après tout, elle pourrait prétexter vouloir se former auprès de la directrice de Serpentard. Ce qui, dans un sens n’était pas totalement faux. La soif de connaissance de la surdouée était intarissable. Même la trentaine largement dépassée.

Après plusieurs minutes de marche, à travers le château, elle arriva enfin devant la porte du fameux bureau. Elle resta là, plantée face au panneau de bois. Son coeur battait vite. Sa respiration était rapide. La marche avait été dynamique. Elle ferma les yeux, respira un grand coup afin de se calmer. Elle était plutôt nerveuse à l’idée de se retrouver face à la legilimens, seule. Elle leva la main, prête à frapper la porte. Mais se ravisa aussitôt et tourna les talons. Non. Elle ne se sentait pas encore prête.

RPG entre Camille Dubois et Elea Loohest
Invitée : Catherine Spinnet
Merci de ne pas intervenir.



Camille Dubois
Directrice de maison
Chroniqueuse VIPère
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 5531
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 24/01/2021 à 22:05:45

Camille Dubois traversait les couloirs de Poudlard semblable à elle même. Les élèves qui la croisaient, s'éloignaient prudemment, ne voulant bousculer la directrice de maison par accident. Les rumeurs qui courraient sur son compte étaient assez effrayantes et l'allure de la sorcière ne rendait pas celles-ci moins crédibles.

Sa cape sombre fouettait ses jambes alors que son regard gelé aurait pu surement pétrifier un Gryffondor trop hardi. Mais la sorcière n'était pas intéressée par les adolescents, elle avait quelques parchemins à récupérer dans ce qui lui servait de bureau pour les formations qu'elle donnait.

Qu'elle ne fut sa surprise de voir que quelqu'un l'attendait devant la porte, et plus encore de reconnaitre la silhouette d'Elea Loohest. En silence, elle se plaça juste derrière la sorcière, et lorsque celle-ci tourna les talons, elle se retrouva nez-à-nez avec Camille. Haussant un sourcil sur son regard glacial, elle dévisagea la jeune femme. D'un geste de poignet, la porte derrière elle se déverrouilla et la Dubois désigna la salle d'un geste.

« Maintenant que vous êtes là, vous n'allez pas faire demi-tour, n'est ce pas ? » Articula la Mage Noire avec ironie.

La directrice de maison se faufila à l'intérieur, d'un coup de baguette plusieurs parchemins volèrent pour se ranger et la fenêtre s'ouvrit pour laisser passer l'air glacial d’Écosse. Se retournant vers l'entrée de la pièce, elle fit un geste en direction d'Elea pour l'inviter à entrer.

« Alors miss Loohest, êtes vous là pour la Legilimancie ou pour me parler de votre petite aventure avec Catherine ? »

Un sourire sur ses lèvres, la Mage Noire servait deux tasses fumantes d'un thé qui venait d'apparaitre. Elle en tendit une à Elea, son regard pâle fixant la sorcière avec attention.


C'est Camille Dubois, évidement.

« Il se peut très bien que la diplomatie soit l'art de manipuler les secrets. »

































Elea Loohest
Préfète
Veilleuse
Architecte
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3320
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 25/01/2021 à 21:18:38

Pas de chance. Camille Dubois faisait face à Elea. Elle était apparue comme ça, soudainement. En tout cas, ce fut la sensation de l’architecte puisqu’elle ne l’avait pas entendue arriver. Bien trop perdue dans son hésitation de frapper ou non. Elle serra la mâchoire. Se maudissant. Pourquoi avait-elle eu l’idée de rencontrer la directrice de Serpentard maintenant ? Elle n’était pas encore prête pour une confrontation. Elle le savait pertinemment. Quelle idiote elle était. Mais elle avait ce besoin inexplicable de rencontrer cette femme. Glaciale.

Elle s’écarta légèrement afin de laisser passer la Dubois. Elle l’observa alors du pas de la porte, n’osant pas entrer, le visage fermé. Et même après l’invitation à pénétrer dans la pièce, elle hésitait. Son coeur rata un battement à l’évocation de Catherine. Mais l’architecte ne laissa rien paraître sur son visage, serrant son point. Se pouvait-il qu’elle soit déjà au courant  ? Ou bien avait-elle dit cela suite à ce qui avait pu se passer lors du bal ? L’Islandaise n’eut plus vraiment le choix. Elle ne pouvait refuser l’invitation de la mage noire. Elle s’avança dans la pièce.

Pour Catherine, vous devez confondre avec Miss Madsen j'imagine. Mais oui. Je suis là pour la legilimancie. Je pense qu’il est plus intéressant d’apprendre les deux en même temps.

Esquissant un léger sourire, elle ne se laissa pas démonter, fixant également la femme qui lui faisait face. Elle prit la tasse tendue, remerciant poliment Camille.



Camille Dubois
Directrice de maison
Chroniqueuse VIPère
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 5531
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 25/01/2021 à 22:20:30

Un sourire apparut sur les lèvres de la formatrice qui désigna un fauteuil en face d'elle. Plongeant ses lèvres dans le liquide brulant, elle attendit quelques secondes avant de secouer la tête négativement, maitrisant l'impact de ses paroles.

« Voyons, Elea, ne m'insultez pas. Nous savons toutes les deux que ce n'est pas de Miss Madsen dont je parle. Son sourire s'élargit alors qu'elle continuait. Pensez-vous que j'ignore où Catherine passe ses soirées, ou plutôt avec qui ? »

La Spinnet avait raté quelques réunions peu importantes ces derniers jours, et ce n'était pas arrivé depuis son entrée à l'Organisation. Évidement cela avait éveillé la curiosité de Camille et il ne lui avait pas fallut longtemps pour comprendre. Surtout qu'il était bien plus facile de croiser Catherine par hasard au détour d'un couloir depuis qu'elle travaillait à Poudlard.

« Vous venez de commencer une formation en Occlumancie, et c'est ce que vous vouliez, n'est ce pas ? Cacher des secrets, avoir le contrôle ... Elle se pencha en avant, haussant un sourcil sur son regard pâle. Est ce vraiment la Légilimancie qui vous attire, Elea, ou bien le pouvoir ? »

Se redressant, elle but plusieurs gorgée de sa tasse, attendant une réponse de la sorcière sans la presser. Elle ne cherchait même pas à lire en elle, laissant pour l'instant les barrières mentales de l'ancienne Serdaigle en paix. Mais le sourire qu'elle affichait montrait bien qu'elle s'amusait presque de la situation, et que pour l'instant Elea était tout à fait divertissante.


C'est Camille Dubois, évidement.

« Il se peut très bien que la diplomatie soit l'art de manipuler les secrets. »

































Elea Loohest
Préfète
Veilleuse
Architecte
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3320
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 26/01/2021 à 18:58:18

Une tasse de thé en main, Elea ne pouvait désormais plus reculer. Elle allait devoir discuter avec la femme qui lui désignait le fauteuil non loin d’elle. La blonde s’installa, croisant les jambes en prenant soin de ne pas renverser son thé. Même si elle ne comptait pas y toucher. Elle se méfiait de Camille. Encore plus après l’évocation des soirées de Catherine. Mais l’architecte ne se laissa pas déstabiliser, contrôlant ses émotions. Se concentrant sur sa respiration.


Mes rendez-vous avec Miss Spinnet sont purement professionnels. Au cas où vous ne seriez pas au courant, elle m’a demandé de lui apprendre la photographie. N’est-il pas plus agréable d’apprendre auprès des meilleurs ?


Au fond, ce n’était pas totalement faux. La jeune adjointe avait eu l’envie d’apprendre la photographie. Elle lui avait demandé un matin. Et sans pour autant se vanter, l’Islandaise savait qu’elle appartenait aux meilleurs. Sa réputation n’était plus à faire dans ce domaine là. Pourtant, elle savait très bien que malgré tout ce qu’elle pourrait dire, la directrice de Serpentard la percerait à jour à un moment ou un autre. Elea espérait seulement que ce ne serait pas pour tout de suite.

Elle resserra légèrement son emprise sur sa tasse. Le contact chaud de l’objet réchauffait ses mains glacées. Elle voyait bien que la mage noire prenait un malin plaisir à jouer avec elle. Mais il fallait qu’elle essaye de se contrôler, qu’elle ne laisse pas ses émotions la submerger. Plus elle arriverait à se maîtriser, plus elle pourrait tenir tête un minimum à la Dubois. Elle ne sourirait plus.

Il me semble important de pouvoir garder certaines choses secrètes face à des personnes de pouvoir... Des personnes comme vous. Elle regarda la femme, laissant échapper un un petit rire, presque nerveux. Au risque de vous décevoir, j’ai ce besoin presque obsessionnel d’en savoir toujours plus. Comme si ma soif d’apprentissage ne tarissait pas avec le temps. Je n’ai jamais cherché à être une femme de pouvoir.


Même si elle avait été nommée photographe en chef par le passé, et dirigé l’équipe de la Gazette, elle n’avait pas vraiment pris de plaisir à cette petite expérience. Elle avait eu beaucoup de mal. Préférant souvent travailler seule. Elle aimait la solitude, loin des gens, loin du monde qui l’entourait. De toute façon, elle ne s’était jamais vraiment sentie à l’aise en société. Avec le temps, elle s’était juste habituée.



Camille Dubois
Directrice de maison
Chroniqueuse VIPère
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 5531
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 01/02/2021 à 22:47:54

Un sourire ironique fleurit sur le visage de la Legilimens, si Elea apprenait à contrôler ses émotions, ce n'était pas le cas de Catherine. Mais s'il plaisait à l'architecte de penser que Camille n'avait pas vu ce qu'il se tramait, et bien soit. Laissons lui cette petite victoire, pendant qu'elle le pouvait encore.

« C'est un fait, mais les meilleurs sont aussi les plus exigeants. »

Parlait elle réellement de la photographie et des loisirs ou d'un sujet bien plus sombre, qu'elle avait elle même appris des meilleurs ? Un sujet qui lui avait pris bien plus que quelques heures en compagnie d'une blonde. Elea n'était qu'une distraction pour Catherine, une distraction pour un temps, éphémère. Camille avait bien vu comment sa pupille jouait et ne pouvait s'empêcher de détruire les relations qu'elle ne pouvait entretenir. Elea ne serait qu'une victime de plus.

« Parce que vous pensez que vos petits secrets m’intéressent réellement, Elea ? Un rire gelé s'échappa de la gorge de la Mage Noire alors qu'une lueur dangereuse éclairait ses iris pâles. Comme vous pensez certainement que j'ai mis quelque chose dans votre tasse pour la tenir ainsi ? Je n'ai même pas besoin d'entrer dans votre tête pour deviner que vous êtes bien semblable à d'autre, vous avez peur. Peur de moi, je ne vous en voudrais certainement pas, c'est peut être même une des seules réactions légitimes que vous ayez eu jusqu'ici. Mais la peur qui vous serre les entrailles chaque jour de votre vie et que vous cachez derrière une soif d'apprentissage... »

Laissant sa voix mourir d'elle-même, Camille haussa un sourcil, mettant au défis la sorcière de la contredire. Peut être qu'elle méprisait cette peur car un jour, elle avait une adolescente ressentant la même émotion. Se resservant une tasse de thé avec calme, elle attendit quelques longues secondes avant de continuer, la menace derrière ses propos n'étant même plus sous-jacente.

« Soyez prudente, Elea, je ne suis pas sûre que vous aimeriez m'avoir en ennemie. Et s'il a bien quelque chose que je méprise, ce sont les mensonges. »

Ses iris brulèrent d'une flamme gelée, et puis, la longue seconde passa, effaçant avec elle cette ombre menaçante du visage de la Mage Noire. Un sourire affable sur le visage, elle désigna la théière qu'elle tenait entre ses doigts fins.

« Encore un peu de thé ? »


C'est Camille Dubois, évidement.

« Il se peut très bien que la diplomatie soit l'art de manipuler les secrets. »

































Elea Loohest
Préfète
Veilleuse
Architecte
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3320
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 04/02/2021 à 22:44:41

Bien. Camille n’évoqua plus Catherine. Ce qui arrangeait l’architecte pour l’instant. Elle n’avait pas envie de passer son temps à nier sa relation avec la jeune adjointe. Elle n’était pas encore prête pour ça. Elle avait besoin de consolider leur couple encore un peu. Apprenant davantage à connaître la Québécoise.

La legilimens n’avait pas tort. Les meilleurs étaient souvent les plus exigeants. Elle le savait. Elle l’était. Envers elle-même, mais aussi envers les autres. Elle plaçait toujours la barre un peu trop haute, cherchant toujours à se perfectionner davantage, rarement satisfaite de ce qu’elle pouvait produire. Mais peut être que c’était là un point sur lequel les deux femmes se rejoignaient. Elle laissa ce point d’interrogation en suspens, pour l’instant. Dans un coin de sa tête. Ecoutant attentivement la mage noire. Restant stoïque. Tout était dans le contrôle des émotions. C’était un exercice difficile en temps normal. Encore plus dur en présence de la Dubois.

Je n’ai pas la prétention que mes secrets puissent vous intéresser, Miss Dubois. Néanmoins, je pense sincèrement qu’en connaissant les secrets d’une personne, il est aisé de pouvoir la manipuler à sa guise pour arriver à ses fins.


Pour la première fois, un léger sourire fit son apparition sur le visage d’Elea. Plus les minutes s’écoulaient, plus l’Islandaise se détendait, contrôlant ses émotions, gagnant en assurance. Même la petite remarque à propos du thé n’eut aucun effet sur la femme. La directrice de Serpentard était très observatrice. Cela ne faisait donc aucun doute dans l’esprit de la blonde qu’elle remarquerait ses doigts se resserrant sur sa tasse, sans jamais y toucher. Ce n’était pas tant de la peur qu’Elea pouvait ressentir envers la mage noire. Mais surtout de la méfiance. La seule peur qu’elle avait en cet instant, c’était que sa relation soit percée à jour, et qu’elle soit utilisée contre elle même. Elle ne voulait pas perdre Catherine. C’était devenu une de ses plus grandes peurs. Osant enfin regarder la femme en face d’elle dans les yeux, elle ajouta

Ce n’est pas vraiment de la peur que je ressens envers vous. Surtout de la méfiance.


Pourtant, la phrase laissée en suspens par Camille ne laissa pas l’architecte indifférente. Elle avait toujours eu une soif d’apprendre qui ne tarissait pas avec le temps. Pourquoi chercher à apprendre autant des façons de se défendre si ce n’était pas par peur ? Peut être que la femme assise en face n’avait pas complètement tort. Et que derrière cette méfiance, une part de peur se cachait.

Observant la directrice de Serpentard, Elea ne souriait plus. Elle savait au fond d'elle qu'elle jouait à un jeu dangereux. Cherchant délibérément à omettre certaines vérités. Et même si un frisson la parcourut, descendant le long de son échine en apercevant l'ombre dans les yeux de la Dubois, elle ne releva pas la mise en garde. Préférant l'ignorer totalement. Elle allait continuer d'agir comme elle le faisait depuis plusieurs minutes désormais. Contrôler ses émotions. Contrôler ses pensées. Ne pas se laisser démonter. Rester calme.

Non merci. Je n’ai toujours pas confiance.

Se penchant légèrement vers l'avant, elle déposa sa tasse. Puis, elle se redressa, le dos droit. Elle décroisa ses jambes, avant de les croiser à nouveau dans l'autre sens. Et de poser ses mains sur ses genoux, fixant Camille. Presqu'en signe de défi.



Camille Dubois
Directrice de maison
Chroniqueuse VIPère
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 5531
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 20/02/2021 à 18:37:07 - Modifié : 20/02/2021 à 23:29:32

Alors qu'Elea parlait, Camille la dévisageait froidement, cherchant ce que la sorcière pouvait donner à Catherine. Vu qu'elle ne démordait pas, cachant sa relation pour une quelconque raison, Camille s'en amusa plus encore. Elle pensait déjà à la petite surprise qu'elle réservait à l'Architecte. Le niveau 1 était facile, voyons voir comment la sorcière maitrisait ses émotions en compagnie de la Spinnet.

Son regard gelé se désintéressa d'Elea pour se poser sur la porte de son bureau. Son doigt se leva, comme pour inciter son interlocutrice à tendre l'oreille.

« Méfiance, confiance, c'est un thème très intéressant. Je pense nous devrions en parler à plusieurs. Qu'en dites vous miss Loohest ? Cela ne devrait pas vous poser de problème. »

D'un coup de baguette, Camille ouvrit la porte, laissant apparaitre une silhouette bien connue sur son seuil.

« Après tout, vous n'avez qu'une relation, comment m'avez vous dit miss ? Ah oui, professionnelle. La directrice de maison fit un signe vers la porte. Entre Catherine, nous avions une discussion très intéressante avec miss Loohest. Donnes nous ton avis, penses-tu que je manipules les personnes dont je connais les secrets ? »

Le sourire gelé de la Legilimens était bien trop satisfait, et ses pupilles fixait Elea, un sourcil levé pour inspecter chaque émotion qui fuiterait de la carapace de l'Architecte. Catherine aurait très certainement un avis très personnel sur la question, après tout, qui d'autre que Camille connaissait ses plus sombres secrets ?


C'est Camille Dubois, évidement.

« Il se peut très bien que la diplomatie soit l'art de manipuler les secrets. »

































Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 20/02/2021 à 23:25:24 - Modifié : 21/02/2021 à 00:35:41

Ayant laissée la lettre dans un des tiroirs de son bureau, Catherine se dirigeait vers le bureau de la Dubois, d'un pas presque léger. Depuis qu'elle avait terminé ses études, il y avait de cela deux ans, la Québécoise avait travaillée aux côtés de la Dubois et avait beaucoup apprit. Tous les voyages, les rencontres, lui avaient permis de grandir, de développer sa magie et devenir un peu plus puissante à chaque semaine. Doucement, la Spinnet avait monté les échellons de l'Organisation, voyant bien qu'en fait, rien ne pouvait l'arrêter. Sauf une chose. Sa nouvelle relation amoureuse. Une vraie relation. Quelque chose qui pour la jeune adjointe, pouvait se développer sur le long terme. Elle savait qu'Elea était celle qui lui fallait. Elles avaient passée un week-end intense, qui la faisait rougir à chaque fois qu'elle y pensait. Depuis, elles passaient leurs soirées ensemble. À discuter, se détendre. Le tout parsemer de moments intimes. Ce qui avait aussi eu des conséquences. La brune avait manqué quelques réunions de l'Organisation. Autant parce qu'elle n'avait pas eu la tête à cela que parce qu'elle essayait de montrer patte blanche envers la Loohest. Pas la plonger tout de suite dans son univers. Celui qu'elle partageait avec Camille et l'Organisation. Malgré tout, sur le coup, l'ancienne préfète ne savait pas la raison de sa convocation par sa mentore. Même si elle y allait le coeur léger, elle avait quelques doutes. Une « surprise » l'attendait et dans le vocabulaire de la Directrice de Serpentard, cela pouvait être n'importe quoi. Quelque chose d'agréable ou au contraire, de douloureux.

Après quelques minutes de marche dans les couloirs, Catherine arriva enfin devant la fameuse porte. Elle n'eut même pas le temps de frapper, que le battant s'ouvrit, laissant apparaître la Française assise derrière son bureau, disant quelque chose à la personne assise en face d'elle. Lorsque la Québécoise fit un pas dans le bureau, légèrement éclairée, elle l'a vit. Son coeur manqua un battement. La Spinnet se figea un moment, regardant la Formatrice, puis la femme qu'elle aimait. Elle avait envie de disparaître à ce moment, mais au lieu de cela, elle s'avança encore un peu. Camille pouvait allègrement savoir ce qui se passait dans sa tête et elle n'en avait que faire, mais elle n'aimait pas la question qui lui était posée. L'architecte savait que la Dubois était importante dans sa vie et jamais elle avait cru que la blonde serait venu voir la Mage. Pas aussi rapidement.

Jetant un dernier regard vers Elea, hochant la tête pour la saluer, la Spinnet reporta toute son attention sur sa mentore. Aucune émotion n'était visible, même si cet aspect de son apprentissage avec la Dubois n'était pas encore parfait. Elle respira un grand coup, restant debout, derrière l'Islandaise, en retrait.


La question ne se pose pas vraiment. Je n'ai jamais éprouvée une quelconque contrainte ou manipulation de votre part, Miss Dubois. Au contraire. Je me suis jamais sentie aussi... libre.

Catherine connaissait assez Camille pour savoir que cette question n'était pas anodine. Le regard de la Française posée sur Elea le prouvait. La Mage voulait faire réagir l'architecte et la Spinnet était utilisée pour y arriver. Cependant, jamais la Québécoise ne pourrait dire que la Directrice de Serpentard la manipulait. Au contraire. Ou sinon, elle ne l'avait jamais sentie ainsi.

Est-ce qu'il y a une raison pour que Miss Loohest pense ce genre de chose ?

L'adjointe se sentait mal de poser la question, mais elle le devait. Elle se tourna vers celle qu'elle aimait, le regard l'implorant de lui pardonner. La brune ne pouvait pas se permettre d'aller contre la Dubois. C'était la seule, jusqu'à présent, qui l'avait accueillie à bras ouverts comme elle était, lui permettant de développer sa magie et qui encore aujourd'hui, jouait un grand rôle dans ses apprentissages. Catherine n'avait jamais caché qu'elle voulait devenir puissante. Camille était la seule qui la poussait dans ce sens et dans ses derniers retranchements. À la pousser à donner le meilleur d'elle-même. La Spinnet espérait qu'Elea allait le comprendre, même si sur ce coup, elle pouvait se sentir trahie.

Elea Loohest
Préfète
Veilleuse
Architecte
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3320
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 26/02/2021 à 22:49:43

Plus le temps passait en compagnie de Camille, plus Elea avait la sensation de prendre confiance en elle. Elle ne voulait pas se laisser faire, elle ne voulait plus se laisser impressionner par cette femme, froide, glaciale. Mais alors qu’elle pensait avoir un minimum de contrôle, quelque chose changea. Le regard de la mage noire semblait fixer la porte. Comme si elle attendait quelqu’un. Au vu du doigt levé, cette personne se tenait probablement derrière la porte. L’architecte ne savait pas à quoi s’attendre. Mais elle resta calme. Silencieuse. Attendant la suite. Le sourire qui ornait son visage quelques instants auparavant avait complètement disparu.

En entendant le prénom de Catherine, elle se figea. Son coeur manqua un battement. Ses muscles se tendirent. Etait-ce une simple coïncidence ? Elle l’ignorait, jetant un regard suspicieux vers la directrice de maison. Le jeu continuait. Devenant encore plus difficile. Elle savait qu’elle allait devoir maîtriser davantage ses émotions. Mais allait-elle vraiment y arriver ? Serrant les poings sur ses genoux, elle n’osa pas se retourner. Elle savait que si elle croisait le regard de la jeune femme en cet instant, elle serait totalement déstabilisée. Trahissant la véritable nature de ses sentiments envers l’adjointe. Au son de sa voix, l’Islandaise serra la mâchoire, écoutant attentivement son avis. Essayant de se contrôler. De ne pas montrer ce qu’elle pouvait ressentir. Contrôlant ses pensées.


Je n’ai aucune raison de penser ça vous concernant, Miss Spinnet. D’ailleurs, en quoi pourrais-je savoir si une telle chose était possible ? Je vous connais à peine. J’évoquais juste le fait que connaître des secrets pouvait aider à la manipulation.


Décroisant les jambes, elle se retourna vers la jeune femme, déposant un regard froid sur elle. Ne pouvant retenir un petit rire nerveux, elle enchaîna.

Mais il me semble que Camille vous a pris sous son aile lors de votre adolescence. Un âge où l’on se cherche. Où l’on est influençable.


Le coeur battant rapidement, elle fixait Catherine, n’accordant aucune attention à son regard implorant. Elle se montrait distante. L’Islandaise jouait à un jeu dangereux. Elle le savait. Mais elle ne voulait rien montrer à Camille, préférant cacher ses sentiments, sauver les apparences. Même si cela impliquait une soirée difficile, à l’appartement. Elles auraient le temps de s’expliquer sur cette rencontre plus tard. Pourtant, au fond d'elle, Elea voulait se lever. Se rapprocher de la jeune femme. Elle se sentait trembler, luttant intérieurement.



Camille Dubois
Directrice de maison
Chroniqueuse VIPère
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 5531
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 26/02/2021 à 23:59:22

Camille écoutait l'échange entre les deux sorcières d'un sourire satisfait. Si Elea demeurait bien trop neutre, ce n'était pas le cas de Catherine dont le regard n'avait pas manqué d'interpeler la Mage Noire. Faisant signe à cette dernière de prendre un siège à ses côtés, elle ajouta d'un coup de baguette une nouvelle tasse de thé. Alors qu'elle servait sa boisson à l'ancienne préfète, elle n'eut qu'un rire amusé à la réflexion de l'Architecte.

« Oh miss Loohest, si vous aviez connue Catherine à cet âge, vous auriez su qu'elle n'avait rien d'un petit veaudelune influençable. Elle échangea un regard avec cette dernière, comme si les deux femmes partageait un souvenir, excluant Elea. Non, je n'ai jamais cherché à manipuler Catherine, je préfère croire qu'elle m'a suivie de son propre chef. »

Un nouveau sourire amusé pour celle qu'elle avait pris sous écaille, Camille émit ensuite un soupir maitrisé.

« J'espère que la présence de Catherine ne vous dérange pas, j'avais quelques petites choses à lui dire, et je suis si occupée en ce moment que je rentabilise chaque moment de ma journée. Ce n'était pas totalement faux, après tout, Camille passait son temps entre la France et Poudlard. Mais cela tombe très bien que vous soyez venue me voir, Elea, car j'avais justement une proposition à vous faire. »

Dévoilant ainsi subtilement que c'était bien Elea qui était venue la trouver, toujours à l'affut des sentiments des deux jeunes femmes, Camille ne laissa pas le temps à l'architecte de rétorquer.

« Voyez vous, Catherine effectue quelques services pour moi, et depuis quelques années s'est rapprochée d'une famille Italienne de sang pur. Ils se sont beaucoup attachée à elle, et l'ont invité à une réception très importante, le baptême de leur premier enfant. Un sourire fier pour Catherine, la Mage Noire continua. Lorsqu'ils m'ont fait parvenir les invitations, ils me demandaient si je ne connaissais pas un ou une talentueuse sorcière qui pourrait immortaliser le moment. Et comme vous donnez des cours de photographie justement à Catherine... La sorcière haussa un sourcil, comme pour attendre une confirmation avant d'ajouter. Catherine devra s'y rendre, tout comme moi, et ce serait un honneur qu'une photographe de votre niveau nous accompagne. Vous serez grassement payée par la famille, cela va sans dire. »

Se tournant vers la professeur adjointe, elle posa une mains sur le bras de la sorcière à ses côtés, un sourire gelé sur les lèvres.

« Qu'en penses-tu Catherine ? Ne serait-ce pas merveilleux ? Nous pourrons prouver à Elea que je ne t'ai pas trop influencée durant ton adolescence. »

Son regard pâle se tourna vers l'Architecte, une lueur de défis brillant à l’intérieur de ses pupilles. Allait elle fuir malgré l'occasion en or que lui donnait Camille?


C'est Camille Dubois, évidement.

« Il se peut très bien que la diplomatie soit l'art de manipuler les secrets. »

































Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 01/03/2021 à 04:17:54

Toujours debout derrière Elea, Catherine regardait l'Islandaise d'un regard implorant, espérant que cette dernière comprenne qu'elles ne devaient pas le prendre personnel ou que ce qui allait être dit pourrait être difficile, mais cette dernière n'en fit rien, revêtant son masque de glace à son encontre, devant la Dubois. En voyant cela, l'ancienne vipère se referma. Garda le silence. Elle se dirigea doucement vers le siège situé aux côtés de Camille et s'y installa. La Québécoise regardait chacun des gestes de sa mentore, sans plus porter d'attention à la Loohest qui avait semble-t-il décidée de chercher des réponses ou de comprendre le lien entre la Française et la Spinnet. Ce qui donnait l'occasion à la Directrice de Serpentard de s'amuser de la situation. L'adjointe répondit au regard de Camille, lui souriant, voyant bien où elle voulait en venir.

La brune partageait quelque chose avec la Dubois que personne ne comprenait jusqu'à présent. Comme l'architecte, plusieurs croyaient que c'était une histoire de manipulation et pourtant, c'était loin de l'être. Catherine avait accepté l'aide de la Mage, en prenant soin de poser des questions. C'était la Québécoise qui avait émis le souhait ou du moins, qui avait voulu la mort de ses parents, tellement la colère l'habitait. La formatrice avait tout simplement accompagné la jeune femme dans ce projet, lui donnant les outils nécessaires pour réussir. Puis, ça avait fonctionné. Donc, oui, Catherine avait suivi la Dubois de son propre chef et l'ancienne préfète hocha la tête à cette mention, devant le sourire amusé de sa mentore.

Le reste de la conversation, la Spinnet la passa encore et toujours en silence, buvant sa tasse de thé sans hésitation, n'osant toujours pas regarder la femme avec qui elle avait passé l'un des week-ends les plus intenses qu'elle avait vécu sur le plan personnel. Elle revoyait certaines images, rougissant au passage, quand elle sortit de ses pensées. Une proposition pour la Loohest ? Catherine regarda enfin la blonde, avant de reporter son attention sur sa mentore. Elle ne savait pas du tout de quoi il retournait. Son attention était complètement tournée vers les paroles de Camille, qui expliquait plus moins ce qui avait occupé les quelques années de voyage de l'ancienne vipère. Fière de ce qu'elle avait accompli et surtout, de voir cette même réaction sur les lèvres de la Dubois, la Spinnet regarda Elea, essayant de voir une quelconque réaction de sa part à l'évocation des cours de photographie et de la confirmation.


Oui, c'est bien ça...

Sauf que les paroles de la Mage n'avaient rien de rassurantes pour l'adjointe. Il allait sans dire qu'Elea et Catherine espérait garder leur relation secrète le plus longtemps possible, mais la brune savait pertinemment que Camille savait tout sur tout. Puis d'un certain côté, la Spinnet n'avait pas été très prudente lorsqu'elle avait été en présence de la Française, ne cherchant même pas à changer ses pensées en sa présence. La main de la Directrice de Seprentard, qui se posa sur son bras, la fit sursauter, plus par surprise que par peur. Les deux femmes s'étaient beaucoup rapprochées depuis que la Québécoise avait officiellement commencé à travailler pour l'Organisation. Le regard pétillant à l'idée de retourner en Italie auprès de cette famille qui lui avait ouvert les bras lorsqu'elle avait dû rendre quelques services à Camille dans le pays, la Spinnet ne faisait que sourire, avant de regarder avec plein d'espoir la Loohest, même si elle savait que l'architecte ne voulait pas avoir à faire avec la Dubois. Du moins, ne pas être impliqué dans les histoires de l'Organisation.

La famille Conti serait vraiment heureuse de pouvoir compter sur une photographe de talent comme Miss Loohest. Si bien sûr son agenda le permet... Le baptême est prévu pour quand, Camille ? Parce que je sais que Miss Loohest a beaucoup de boulot avec l'équipe de l'architecture et je ne crois pas que la Direction serait très heureuse d'apprendre qu'elle est en déplacement...

Ne sachant pas vraiment sur quel pied danser, la Québécoise essayait de protéger Elea, tout en prenant le parti de la formatrice. Elle se trouvait entre deux personnes qu'elle estimait beaucoup et qui surtout, occupaient des places bien différentes dans son univers qui, peut-être, allait s'effondrer selon la réponse de l'Islandaise.


Elea Loohest
Préfète
Veilleuse
Architecte
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3320
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 03/03/2021 à 22:55:29

Le seul souvenir qu’Elea conservait de la jeune femme à quinze ans, était une soirée en salle de rédaction. L’ancienne préfète, dans un excès de colère, avait fait valser les affaires posées sur son bureau, mettant au passage le bordel au sein de la pièce. La suite des évènements n’avait été que confusion totale, jusqu’à ce que l’adolescente quitte précipitamment la salle de rédaction. Alors oui, Catherine n’était peut être pas un veaudelune influençable. Mais l’architecte gardait l’image d’une jeune fille troublée et imprévisible.

Observant l’adjointe prendre place aux côtés de la mage noire, elle serra à nouveau la mâchoire. Avoir les deux femmes en face d’elle lui compliquerait fortement la tâche. Mais il fallait qu’elle reste calme, qu’elle contrôle ses émotions, ses sentiments. Elle le savait. Elle ne pouvait pas se laisser aller face à Camille.

Non, ça ne me dérange absolument pas.

Elle esquissa un léger sourire, feignant ainsi qu’elle était parfaitement à l’aise. Hors, ce n’était pas le cas. Même si d’apparence, elle se montrait froide, et distante envers la jeune femme, à l’intérieur, c’était un enfer. Elle sentait l’énervement, la colère monter doucement. Chaque muscle de son dos était tendu, signe que cette situation lui était totalement inconfortable, mettant ses nerfs à rude épreuve. Elle avait réussi à acquérir au fil du temps une certaine maîtrise. Ses cours d’Occlumancie avaient renforcer tout ça, l’aidant à se contrôler davantage.

L’architecte souleva un sourcil, étonnée. Elle ne voyait pas en quoi une proposition de la part de Camille pourrait l’intéresser. Elle se risqua à observer quelques instants la Québécoise qui semblait ailleurs, le nez dans sa tasse de thé, les joues à moitié rosies. C’est alors qu’Elea réalisa une chose. Paniquant légèrement intérieurement. Si elle, arrivait à maitriser en partie ses émotions, était-ce vraiment le cas de la jeune femme ? Elle détourna alors le regard pour reporter son attention sur Camille, écoutant la fameuse proposition. Toujours en essayant de contrôler les apparences.

Décidément, le hasard faisait bien les choses. Entre la venue de la Spinnet dans le bureau à cet instant même, et la famille italienne qui visiblement cherchait une photographe, ça commençait à faire beaucoup aux yeux de l’architecte pour que tout cela ne soit qu’une coïncidence. Sans un regard vers l'adjointe, elle confirma à son tour

En effet, il m’arrive de donner quelques cours à Catherine quand j'ai un peu de temps libre

Soulignant le fait qu'elle était une femme occupée, l’architecte s’apprêtait à décliner l’offre. Elle n’avait aucune envie de se rendre à ce baptême, encore moins en présence des deux femmes face à elle. La réponse de l’adjointe la soulagea un instant. Elle aurait facilement put dégager une journée dans son emploi du temps pour se rendre aux festivités, et photographier l’évènement. Mais elle n’avait aucune envie de se retrouver mêlée aux histoires de la directrice de Serpentard. Encore moins en compagnie de celle qu'elle aimait.

Je n’ai aucunement besoin que vous me prouviez quoique ce soit.

Observant la mage noir, elle ne put s’empêcher de remarquer la lueur de défi briller dans le regard de cette femme glaciale. Et alors qu'elle était sur le point de décliner l'offre, un sourire se dessina doucement sur son visage.

Quand aura lieu le baptême ?



Camille Dubois
Directrice de maison
Chroniqueuse VIPère
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 5531
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 14/03/2021 à 15:08:00

« Évidement, cela va sans dire. »

Le sourire ironique de Camille était destiné à Elea lorsqu'elle affirmait que la Mage Noire n'avait rien à lui prouver. N'était ce pas pour cela qu'elle se trouvait dans ce bureau ? Ses jambes se croisèrent élégamment, Camille n'avait pas besoin de montrer qu'elle provenait d'une riche famille de sang pur, tout dans son attitude, sa façon de s'asseoir et de se tenir, le démontrait chaque jour. Et ce fut avec une assurance toute semblable qu'elle s'adressa aux deux jeunes femmes.

« Le baptême aura lieu à la prochaine nouvelle lune. Les Conti sont très attachées aux traditions, comme tu le sais, Catherine. C'est à dire ... La directrice de maison fit apparaitre d'un coup de baguette un calendrier tracé dans les airs grâce à de longs filaments argentés. Pointant son arme sur une case, elle haussa un sourcil. Et bien c'est à peine dans 10 jours. Cela tombe bien, il me semble que ce sont les vacances scolaires dans à peine une semaine. Catherine sera pleinement disponible et vous Elea, je suppose que vous avez un emplois du temps plus allégé, n'est ce pas ? »

La coïncidence était parfaite. Presque un peu trop parfaite. Mais le visage de marbre de la sorcière ne laissait apparaitre qu'un tranquille amusement.

« J'espère avoir votre réponse prochainement, Elea, comme cela je pourrais avertir la famille et qu'ils puissent vous préparer une chambre pour l'évènement. Catherine pourra s'occuper de vous introduire à la famille, pour que vous découvriez les sujets à photographier, et leurs demandes. Je suis sûre qu'elle pourra également vous emmener sur le lieux de la cérémonie pour que vous fassiez des ... repérages ? Elle interrogea innocemment les deux sorcières du regard. C'est ainsi qu'on le dit en photographie ? Bref, le baptême est sur un week end, mais certains rituels ne sont ouvert qu'à la famille proche. Vous aurez surement plusieurs créneaux de libre pour faire ce qu'il vous plaira... Un sourire appuyé naquit sur son visage. En compagnie de Catherine, évidement. Les Conti ne seraient pas heureux d'apprendre que j'ai laissé une étrangère parcourir leur domaine sans accompagnement. »

Elle posa un regard entendu sur son ancienne pupille, avant de revenir sur Elea.

« Enfin tout ceci, si vous acceptez, évidement. »

Camille avait bien omit délibérément son rôle durant ce week end en Italie, elle n'avait pas prononcé un mot sur ce qu'elle ferait, ni où elle serait. A la place, elle concentrait l'attention sur les possibilités qui seraient offertes à Elea. Possibilités qui incluaient de fréquenter Catherine sans se cacher.


C'est Camille Dubois, évidement.

« Il se peut très bien que la diplomatie soit l'art de manipuler les secrets. »

































Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 15/03/2021 à 02:11:42

C'est en gardant sa tasse de thé et sa soucoupe entre les mains que Catherine tentait de sortir Elea de ce plan. Pas qu'elle ne voulait pas d'elle ou que Camille ne s'en approche, mais elle savait que la Loohest ne voulait pas être impliquée dans ses histoires. Elles en avaient parlé quelques fois et elles en venaient toujours à la même conclusion, puisque l'Islandaise avait tendance à se refermer sur elle-même quand le nom de la Dubois était évoqué. Même qu'elle avait été très claire lors d'une des conversations. Alors, de voir l'architecte assise devant Camille et surtout apprendre qu'elle était venue de son propre chef, la Spinnet ne savait pas comment réagir. Elle cherchait une porte de sortie, qui fut rapidement refermée. Elea ne prit même pas la peine d'y réfléchir, montrant rapidement de l'intérêt pour ce fameux baptême et pour la proposition de la Française. À ce moment, en entendant la blonde s'exprimer, la Québécoise cessa de la regarder, serrant la mâchoire. Ses mains se resserrant autour de sa tasse de thé avec force.

Camille continuait de parler. Elle évoquait les petits détails que les Conti lui avaient transmis. Pour les avoir côtoyés pendant un bon moment, l'adjointe connaissait assez bien cette famille qui était près de la tradition sorcière, mais aussi Italienne. Dans dix jours, elles allaient se retrouver toutes les trois sur le magnifique domaine de la famille plus que millénaire de Venise. Le Grand Canal séparant la ville en deux, elles seraient du côté de la Basilique Santa Maria della Salute où la famille vénitienne était propriétaire d'une bonne partie de l'extrémité sud du Grand Canal.

Tentant de calmer la colère qui grondait en elle, l'ancienne vipère continuait de fixer sa tasse, les mains tremblantes. Quand sa mentore se tourna vers elle pour poser une question sans grande importance, mais qui meublait la conversation et qui allégeait cette dernière, Catherine ne fit qu'hocher la tête, sans même relever son visage. Comme un enfant ferait en boudant ou justement, pour cacher sa frustration. Toutefois, la formatrice allait bien s'apercevoir que quelque chose n'allait pas. La Spinnet et elle s'étaient beaucoup rapproché ces dernières années. La Dubois pouvait en plus lire en elle comme dans un livre ouvert. La Québécoise n'était pas en colère contre la Directrice de Serpentard, mais contre la Loohest qui se laissait embarquer dans cette histoire. Cette histoire qui de sa propre bouche ne l'intéressait pas. Cela semblait avoir changé. Offrant sur un plateau d'argent leur amour, leur couple à la vue de Camille. Certes, la jeune adjointe n'avait pas été prudente auparavant, laissant la Dubois s'introduire dans ses pensées sans même l'arrêter, mais elle lui était tellement redevable. Camille avait été là dans les pires moments de l'adolescence de la Québécoise. Puis, elle se disait qu'une partie de son amour pour Elea, de leur histoire, allait rester intacte tant que l'Islandaise garderait ses distances. Mais non. Elles allaient être surveillées pendant une semaine. Chaque geste, chaque parole, chaque pensée allaient être interceptés par le regard et l'esprit aiguisé de la mentore de l'ancienne vipère.

Sentant le regard de Camille sur elle, l'adjointe resta parfaitement docile sur son siège, fixant sa tasse, sans émettre un seul son qui aurait pu trahir son état colérique. Jusqu'à ce qu'un léger craquement provenant de la tasse entre les mains de la jeune femme, audible que par la Spinnet et la Dubois, se fit entendre.

Les vacances allaient être une partie de plaisir...


Elea Loohest
Préfète
Veilleuse
Architecte
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3320
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 25/03/2021 à 23:26:45

En se rendant dans le bureau de Camille, Elea savait qu’elle allait se mettre dans une situation inconfortable. Elle le cherchait. Mais elle avait besoin de comprendre certaines choses, sachant pertinemment que Catherine n’apprécierait probablement pas. Et alors qu’elle avait la sensation de maitriser un minimum les choses, contrôlant comme elle le pouvait les apparences, ses émotions, l’arrivée de l’adjointe venait tout complexifier. Elle n’osait regarder la jeune femme trop longtemps. Mais elle comprenait petit à petit que si la mage noire savait quelque chose pour elles deux, cela provenait probablement de la Spinnet.

L’architecte commençait d’ailleurs à percevoir que la femme assise face à elle, le dos droit, savait quelque chose. Elle n’était pas dupe, comprenant rapidement les sous-entendus, le temps qu’on lui offrait seule, en compagnie de Catherine. Mais est-ce que l’Islandaise allait oser s’afficher ainsi, en compagnie de la jeune femme ? Et sous le regard d’inconnus qui semblaient suivre de très près les traditions ? Non. Elle ne le pourrait probablement pas. D’autant plus que cela l’angoissait. Elle n’avait jamais vraiment fréquenté de vieilles familles de sang pur, les trouvant toujours hautains et froids. Elle s'était souvent tenue loin d'eux. Elle regardait Camille, fronçant légèrement les sourcils.


Pourquoi est-ce que je ne passerais pas ce temps en votre compagnie plutôt ? S’appuyant contre le dossier de son siège, croisant en même temps les bras, la blonde regardait toujours la Dubois, ignorant totalement la jeune femme. Non pas que l’idée de passer du temps avec Catherine me déplaise. Mais peut être que j’aurais davantage envie d’apprendre à vous connaître, vous. Fixant alors Catherine, elle rajouta. J’ai même la sensation que… Votre petite protégée n’accepte pas ma présence à ce baptême.

Elea n'avait pas besoin de pratiquer la légilimancie pour le percevoir. Après les semaines passées en compagnie de la jeune femme, elle commençait à la connaitre, comprendre chaque petit geste, chaque regard. Elles allaient probablement discuter de tout cela le soir même, mettant les choses au clair. Et la blonde savait pertinemment que l'ambiance serait tendue. Mais ce n'était pas le moment de penser à tout ça. Il fallait qu'elle continue de se maitriser. Elle reporta alors son attention sur la directrice de Serpentard, pensant uniquement à la proposition qui venait d'être faite, serrant doucement la mâchoire.



Camille Dubois
Directrice de maison
Chroniqueuse VIPère
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 5531
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 26/03/2021 à 00:02:54

Un sourcil se dressa sur le visage de la Mage Noire, son regard passant rapidement sur Catherine pour étudier sa réaction. Mais la surprise fut éphémère alors qu'elle reprenait son masque glacial habituel.

« Avec moi ? Pour quelqu'un qui semblait ne pas apprécier ma compagnie, vous la demandez bien trop prestement, Elea. Son sourire gelé s'élargit sur une plaisanterie qu'elle était peut être la seule à comprendre. Mais vous pourrez me suivre si tel est votre désir. J'ai bien peur d'avoir un emplois du temps ennuyant, nous ne jouissons pas tous des mêmes libertés. »

Elle échangea un regard avec Catherine qui savait pour l'avoir côtoyés ces dernières années comme sa position de leader avait ses mauvais côtés, surtout lors de telles réunions. Ses iris pâles revinrent sur Elea, la jaugeant comme si ils traversaient la sorcière.

« Je dois en conclure que vous acceptez ? Elle posa une de ses mains sur les épaules de Catherine, le regard toujours fixé sur Elea. Ne vous en faites pas pour Catherine, je suis sûre qu'elle est ravie de votre présence, elle a juste tendance à intérioriser ses trop fortes émotions, comme je lui ai conseillé de le faire, n'est ce pas Catherine ? »

Son sourire s'élargit, légèrement moqueur, sa main se crispant légèrement sur l'épaule de sa protégée pour l'inciter à réagir. Se levant, elle fit disparaitre les tasses vides, et celle encore pleine de l'architecte.

« Bien, ce n'est pas que votre compagnie m'ennuie Elea, mais le temps est précieux, surtout le miens. Je vous propose de nous retrouver dans une semaine chez moi et nous irons vous présenter aux Conti. Catherine vous guidera jusqu'au château, elle connait bien la route. Elle se retourna vers la Spinnet, d'un regard qui n'admettait pas le refus, puis tendit sa main vers Elea comme pour conclure un marché, un sourire sur le visage, le sourire de quelqu'un qui a eu exactement ce qu'elle voulait. A dans une semaine alors ? »


C'est Camille Dubois, évidement.

« Il se peut très bien que la diplomatie soit l'art de manipuler les secrets. »

































Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 27/03/2021 à 05:42:21

Elle avait l'impression d'être dans un rêve. Ça ne se pouvait tout simplement pas. Catherine avait de la difficulté à croire que celle qu'elle aimait, celle pour qui elle se gardait de révéler ses activités pour en quelque sorte la protéger, se retrouvait justement dans le bureau de la Dubois. Que la Loohest était venue sciemment voir la Mage pour une quelconque raison. Toutefois, en réalité, la Québécoise n'en avait rien à faire. Elle ne voulait tout simplement pas qu'Elea se retrouve là. Mêlée à l'Organisation d'une quelconque façon, mais il était maintenant trop tard. Camille avait vu clair dans leur jeu, à cause de l'adjointe, et maintenant elles se retrouvaient à jouer la comédie et surtout, à se faire du mal pour rien. Elles allaient revenir à l'appartement et une longue discussion allait survenir, accompagnée de moments tendus.

Dans tous les cas, la Française semblait apprécier tout ce manège, se délectant certainement du petit malaise et de l'état dans lequel la Spinnet était en train de se mettre pour une histoire d'amour. Cependant, ça ne pouvait pas rester à la simple entente. À la planification simple de ce week-end qui se révélait peu à peu cauchemardesque. Non. L'Islandaise en remettait, tournant le couteau dans la plaie de l'ancienne vipère qui tentait de garder le contrôle de ses émotions. Ce qui se révélait de plus en plus difficile plus la conversation s'éternisaient. L'adjointe échangea un bref regard avec la Dubois concernant sa disponibilité dans ce genre d'événement, avant de reporter son attention, encore et toujours, sur sa tasse maintenant vide. Catherine voulait qu'une chose : que cette conversation se termine.

Le visage vers le sol, la Québécoise se tendit légèrement en sentant la main de sa mentore sur son épaule. Ça ne signifiait jamais rien de bon. Il fallait dire que quelques secondes auparavant, en entendant l'architecte parler d'elle comme si elle était une vulgaire petite chose, la « petite protégée » de Camille, avait fait tressaillir la Spinnet, qui était prête à s'emporter. Donc, de sentir cette proximité, ce contact, annonçait une conversation peu agréable entre la protégée et la mentore dans les minutes à venir. Les signes ne mentaient pas et furent surtout confirmés par cette légère pression qui fit réagir la jeune femme. La tête relevée, un faux sourire apparaissant sur ses lèvres, l'adjointe prit la parole pour une rare fois.


Bien sûr que je suis ravie et oui, je ne voulais pas vous effrayer avec mon enthousiasme concernant votre présence à ce baptême. Ce sera... génial.

La pression disparaissant enfin, Catherine respira un coup en voyant la formatrice se lever et tout ranger, écoutant vaguement ce que la Directrice de Serpentard disait concernant les modalités, ne faisant que hocher la tête quand la femme en noir se retourna vers elle, le regard limite menaçant. La Spinnet ne savait pas ce qui allait se passer après le départ de la Loohest, mais au moins le premier acte de cette torture en trois actes allait se terminer. Le reste, Catherine allait subir, en silence, et tenter de garder son calme. Dans une semaine, l'acte final allait se mettre en branle et personne n'allait s'ennuyer.

Elea Loohest
Préfète
Veilleuse
Architecte
Chroniqueuse Chicaneur
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 3320
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 06/05/2021 à 13:23:31

En effet, j’accepte.

Assise, la mâchoire crispée, Elea ne cessait d’observer chaque geste, chaque regard de la part de la Mage noire, ne la lâchant pas des yeux. Elle se rendrait à ce fameux baptême avec comme prétexte de photographier l’évènement. Jusqu’ici, elle avait tout fait pour éviter de se retrouver dans une telle situation. Prévenant Catherine dès le début de leur relation qu’elle ne désirait en aucun cas, être mêlée de près ou de loin aux agissement de la Dubois. Et voilà qu’à la suite d’une simple discussion avec la femme assise face à elle, elle se contredisait.

Toujours dans la maitrise de ses émotions, l’Architecte se concentrait sur sa respiration, essayant de ne rien laisser paraître. Mais elle sentait qu’elle pourrait perdre le contrôle, tôt ou tard. Elle ne pourrait rester totalement indifférente en présence de la jeune Québécoise encore très longtemps. Elle le sentait. Les mots que cette dernière employa, la déstabilisa un instant. Ou plutôt, le temps que mit l’adjointe pour prononcer le dernier mot, ne laissa pas l’Islandaise sans émotion. Plongeant son regard dans celui de celle qu’elle aimait, elle laissa percevoir quelques secondes sa faiblesse.

Néanmoins, sentant la directrice de Serpentard bouger, Elea se reprit, faisant à nouveau le vide dans son esprit. Elle était presque sûre, à cet instant, de s'être trahie sur ses véritables sentiments envers Catherine. Mais elle ne voulait pas y penser. N'accordant plus un regard vers la jeune femme, elle se leva. Il était temps de prendre congé. Et de s'en aller. Camille le lui faisait clairement savoir. Serrant la main tendue, elle acceptait leur accord. Elle se rendrait au baptême, peu confiante. Elle avait la sensation de commettre une erreur. En entrant dans ce bureau, elle s’était promis de rester à distance de la mage noire. Et voilà qu’elle venait d’entrer dans son petit jeu. Mais elle ne voulait l’admettre. En tout cas, pas face à la femme glaciale. Elle esquissa à son tour un sourire

A dans une semaine dit-elle sur un ton dépourvu d'émotion.


Puis, tournant le dos au duo, elle sortit du bureau. La porte claqua légèrement derrière elle. Et elle poussa un soupire de soulagement. Fermant les yeux quelques secondes, elle s’adossa à la porte. Tremblante. Ce qui venait de se passer dans ce bureau allait avoir une certaine influence sur sa vie. De quelle manière exactement, elle l’ignorait encore pour l’instant. Reprenant une certaine contenance, elle marcha quelques instants dans les couloirs, se laissant porter par ses pensées, avant de regagner l’appartement. A présent, elle appréhendait la soirée en compagnie de Catherine



Camille Dubois
Directrice de maison
Chroniqueuse VIPère
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 5531
Titre : Re : Know Thy Enemy
Créé : 30/06/2021 à 22:31:31

Une semaine plus tard
Château Dubois, France.


La semaine suivante, Miskeen ouvrit la porte d'entrée avant même que Catherine n'esquisse le premier geste. La petite elfe du château fixa les deux sorcières de haut en bas, comme si elle jugeait leurs tenues. Finalement, elle s'écarta, couinant de sa petite voix aigüe que mademoiselle Dubois allait les rejoindre dans le petit salon.

Des pâtisseries françaises accompagné de thé avaient été servies à l'instant, comme si elles attendaient seulement la venue d'Elea et Catherine pour apparaitre. La seule qui brillait par son absence était leur hôte, Camille.

Une ombre se baladait de tableau en tableau, des bouclettes brunes apparaissant de temps en temps dans le coin d'un cadre accompagné d'un sourire malicieux. Finalement, ce fut près du tableau le proche de Catherine, que le petit frère peint de Camille gloussa, une main devant la bouche.

« Vous devriez la rejoindre dans son bureau, elle vous attends. »

Et sans demander son reste, le tableau bouscula les habitants originels, la voix du bambins résonna pourtant dans le couloirs, assez forte pour être entendu du petit salon.

« Et elle est de mauvaise humeur. »

Connaissant le caractère malicieux du tableau cela pouvait être une fausse information comme la réalité, et Camille n'apparaissait toujours pas pour le contredire. Ni aucuns des elfes d'ailleurs, comme si le château entier retenait son souffle sur le choix des deux sorcières.


C'est Camille Dubois, évidement.

« Il se peut très bien que la diplomatie soit l'art de manipuler les secrets. »

































Pages : 1 2 ->

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2019 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5