Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Les apparences sont parfois trompeuses
Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 31/01/2021 à 05:32:24

C'était le dernier cours de la journée. Le soleil commençait déjà`à se coucher sur le domaine de Poudlard. Le brouhaha caractéristique de la fin de journée commençait à se faire entendre. Dans la classe de Défense Contre les Forces du Mal, la leçon continuait. Pour une rare fois, c'est Catherine qui donnait cours, seule. C'était la première fois depuis sa mésaventure avec les sixièmes années que l'adjointe se retrouvait seule devant une classe. Cette fois-ci, c'était les septièmes qui se trouvaient devant elle. Elle les regardait du haut de sa petite estrade, les observant tout en donnant cours. Elle ne voulait pas que la même catastrophe se produise. Pas encore une fois. Dès qu'un élève osait parler sans sa permission, elle ne se gênait pas pour lui lancer un regard noir. Elle était sur le bord d'utiliser la magie contre les récalcitrants, sauf qu'elle se retenait. Prenaient de grandes respirations quand elle le pouvait, avant de continuer le cours.

Toutefois, une jeune fille attira son regard. Cheveux bruns, teint clair, blason de Serdaigle avec la fameuse épinglette caractéristique des préfets. Alicia Gagné était là, assise en milieu de classe, l'endroit que Dakota avait désigné comme celui où les élèves se croyaient à l'abri d'une quelconque question. Pour la Spinnet, c'était le No man's land, car personne ne réagissait. Pas même aux démonstrations de magie. Donc, pour l'adjointe, il était étonnant de retrouver la préfète des bleu et bronze dans ce recoin. Cependant, il y avait d'autres raisons à sa curiosité envers la Gagné. Sa descendance. Si Catherine se souvenait bien, elle était de descendance moldue. Quelque chose qui pourrait intéresser la Dubois. Par contre, avant de mentionner le nom de l'adolescente à la Directrice de Serpentard, la Spinnet allait devoir en apprendre un peu plus à propos de la préfète. Se rapprocher.

L'adjointe termina ses explications quand la fin des cours arriva. Tout le monde se leva en même temps, comme un bloc. La Spinnet alla s'installer derrière le bureau, observant chaque élève de son regard vert, avant d'intervenir sèchement une dernière fois.


Miss Gagné... J'aimerais vous parler.

La partie pouvait commencer.

RPG entre Aliciagagne & Catherine Spinnet
Merci de ne pas intervenir
Aucune PNJ autorisé

Aliciagagne
Photographe en chef
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2036
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 31/01/2021 à 06:14:34

* Plus qu'un cours et sa journée serait terminée... Alicia se répétait ces mots pour convaincre son corps de résister à la fatigue. Avait-elle dormi la nuit précédante ? Elle ne s'en souvenait plus. Tout ce que la jeune fille savait était que ses paupières tombaient et qu'un mal de tête menaçait de faire son apparition.

La sorcière avait fait de son possible pour rester discrète lors du cours de Défense Contre les Forces du Mal et pour garder son attention sur la matière enseignée. Aujourd'hui, la professeure adjointe enseignait seule et faisait règner une discipline qui était rare chez les élèves de septième année. Ceux-ci étaient bien plus intéressés par des discussions inutiles que par la matière sur laquelle ils finiraient par être évalués. La Serdaigle n'arrivait pas à les comprendre. Pourquoi devrait-elle s'intéressée au fait qu'une de ses camarades soient en couple avec un Gryffondor ? Il était évident que leur relation n'allait pas durer si Alicia se basait sur les sourires en coin que la jeune fille réservait à un élève de sa maison.

La préfète n'avait pas l'énergie ou le temps pour cela. Notant les informations qu'elle considérait importantes, la sorcière finit par se plonger dans le cours, oubliant la fatigue qui l'accaparait tant peu avant et se concentrant sur la voix de l'adjointe. La femme ne semblait pas montrer beaucoup de patience à ceux qui la dérangeait, Alicia était bien heureuse de rester sous les radars. Après tout, nul ne souhaitait recevoir un des regards noirs de Catherine Spinnet : ils n'annonçaient rien de bon.

Une fois le cours terminé, la Serdaigle rangea son matériel afin de retourner rapidement à sa salle commune, mais la voix de l'adjointe l'arrêta. Alicia s'approcha du bureau et s'exprima une fois que les élèves eurent quitté la salle. *


Pour quelle raison souhaitiez-vous que je reste ?

* La préfète croisa le regard de l'adulte. Son coeur s'accéléra alors que le stress qu'elle connaissait si bien refit surface. Elle n'avait rien fait de mal, n'est-ce pas ? Son comportement était généralement irréprochable, mais elle ne put s'empêcher de douter. La Québécoise n'arrivait pas à déterminer la raison de sa présence. Sa curiosité refit peu à peu surface. De quoi voulait-elle lui parler ? *

Avatar créé par Lyanna Iversen



ABSENTE JUSQU'AU 20 OCTOBRE
Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 01/02/2021 à 03:53:37

Juste après avoir interpellé la préfète de Serdaigle, Catherine n'eut pas de mal à voir les autres élèves se retourner, curieux, mais aussi presser le pas pour ne pas s'attirer les foudres de l'adjointe. Quand cela survenait, la brune était assez satisfaite. Les septièmes années avaient compris qu'elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds. Comme lui avait dit la Loohest, après l'incident avec les sixièmes. Tout de même, le sujet n'était pas le comportement plus que défaillant des élèves de Poudlard, mais plutôt la Gagné qui se trouvait devant elle. Leurs regards se croisèrent et ce simple contact affirma à la Spinnet que sa compatriote commençait à stresser. Ses talents de Legilimens servaient à quelque chose.

Fidèle à sa réputation, bien qu'elle n'avait que deux ans de plus que son interlocutrice, Catherine détourna son attention de la préfète, se pinçant les lèvres en regardant les parchemins juste devant elle. Son but, en demandant à l'adolescente de rester, était bien sûr d'en apprendre un peu plus sur sa famille. Sur leurs intentions, leurs secrets, leurs peurs, mais pour cela, l'adjointe allait devoir jouer de ruse. Elle ne pouvait pas aborder le sujet ainsi et quoi de mieux que de rebondir sur ce que venait de dire la jeune fille ?


Ai-je besoin d'une raison pour vous demander de rester, Miss Gagné ? dit-elle sèchement, replongeant son regard dans celui de l'aiglonne. Vous êtes préfète de Serdaigle non ? Alors, expliquez-moi pourquoi vos notes sont en deçà de la moyenne de la classe.

C'était un sujet plus que banal. Rien d'exceptionnel mise à part le fait que la Gagné était une érudite et qu'elle occupait un poste que la Spinnet avait elle-même occupé durant ses études. Se levant brusquement de sa chaise, faisant grincer cette dernière sur le bois de l'estrade, l'adjointe regarda de haut l'adolescente, un sourire en coin. Elle avait bien envie d'être détestable. Faire peur. Sentir le stress monter chez les élèves et Alicia était une cible plus facile, puisqu'elle avait quelques points faibles. Attrapant quelques parchemins, la jeune femme resta immobile un moment, toisant la préfète, comme si elle réfléchissait, avant de reprendre.

Je vous ai vu somnoler pendant le cours... Vous ne montrez pas du tout l'exemple à vos camarades. Donc, en guise d'avertissement, je vous attends ici même demain, après les cours. Ne soyez pas en retard, sinon je devrai en aviser Miss Jones.

Aliciagagne
Photographe en chef
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2036
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 01/02/2021 à 22:53:15

* La femme qui se tenait face à la préfète était aussi froide que le climat hivernal de son pays d'origine. Alicia avait vu la colère qui habitait en l'adjointe dès le premier cours de celle-ci. Jusqu'à présent, elle avait évité de se faire remarquer par l'adjointe. Après tout, la Québécoise ne faisait pas partie des élèves turbulents et elle savait rester discrète si elle le souhaitait... À une époque, elle participait en classe, levant la main pour répondre aux questions et se démarquant de ses pairs à travers sa volonté d'apprendre, mais dernièrement, elle était juste fatiguée, que ce soit émotionnellement ou physiquement.

La question de la jeune sorcière ne plut pas à la Spinnet. En entendant la réponse de la femme, Alicia fit de son possible pour ignorer toutes les réponses sarcastiques qui lui venaient à l'esprit. Après tout, s'il n'y avait aucune raison pour qu'elle reste, elle pourrait juste partir, non ? Ses pensées furent coupées par la remarque de son interlocutrice sur ses notes. *


En effet. Mes notes ont baissé, mais je vais faire le travail nécessaire pour qu'elles redeviennent comme avant.

* Sa mâchoire se serra face au sujet. La Québécoise ne souhaitait pas discuter de ce qui avait mené au relâchement de ses résultats scolaires. De toute manière, cela ne concernait qu'Alicia et elle ne planifiait définitivement pas d'en parler à une inconnue.

L'adjointe se leva de sa chaise. Son regard était vide de compassion et son sourire n'annonçaient rien de bon. Elle reprocha à la préfète sa fatigue lors du cours avant de l'informer de son avertissement. Le stress qu'Alicia ressentait quelques minutes auparavant se transforma rapidement en frustration. La jeune fille était loin d'être la pire élève du groupe. Pourtant, il était évident que l'adulte avait choisi de la viser. La situation était injuste, mais que pouvait-elle faire ? La préfète se contenta d'acquiescer silencieusement avant de quitter la salle de cours.

Elle ne pouvait pas retourner directement dans sa salle commune, elle le savait. Plantant ses ongles dans la paume de ses mains pour évacuer le tourbillon d'émotions qui faisait peu à peu surface, la jeune fille trouva un lieu isolé où elle pouvait se calmer, bercée par le silence. Garder le contrôle était une nécessité. Un débordement était dangereux, elle l'avait appris lorsqu'elle n'était qu'une enfant. *


Le lendemain...

* L'élève cogna contre la porte de la salle de cours. Elle était arrivée à l'heure comme l'adjointe le lui avait demandé et espérait qu'elle n'ait pas à rester trop longtemps afin de mettre cette situation derrière elle. Alicia n'avait pas parlé à qui que ce soit de ce qu'il s'était produit la veille. Il faisait de cela longtemps que la Québécoise ressentait des émotions aussi fortes. Elle avait l'habitude de se détacher de ce qui l'entourait, mais Catherine Spinnet avait réussi à l'atteindre. Cela ne se reproduirait pas. *

Avatar créé par Lyanna Iversen



ABSENTE JUSQU'AU 20 OCTOBRE
Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 08/02/2021 à 04:46:54

Pourquoi viser Alicia ? Parce que Catherine savait que la préfète n'aimerait pas les reproches que lui ferait l'adjointe. Surtout qu'en fière aiglonne, la Gagné serait piqué au vif dans sa fierté. Pourtant, certes, l'adolescente n'était pas la pire. Loin de là, mais certaines choses, certaines informations intéressaient l'adulte. Ses parents. Ces moldus. Puis, Alicia en elle-même. C'était une moldue avec bien des talents et la Spinnet savait peut-être où appuyer. Elles étaient compatriotes, tout de même. Québécoises, loin de chez elle, une minorité. Quand la jeune fille mentionna qu'elle allait faire le travail nécessaire pour faire remonter ses notes, un sourire limite sadique apparu sur les lèvres de la brune.

J'espère bien... Parce que ça ne serait pas amusant d'aviser vos parents pour ce genre de broutille, non ? Bien sûr, il faudrait que J'avise Miss Jones, ensuite la Direction et finalement vos parents, mais entre Québécois, on peut faire des passes droits...

La Legilimens voyait bien que ses paroles avaient leur effets sur la bleu et bronze. Sa mâchoire qui se crispait. Elle cachait quelque chose et c'était trop évident. Toutefois, la Spinnet allait s'abstenir de poser les questions tout de suite. Elles auraient amplement le temps d'en discuter à leur rencontre le lendemain. Est-ce que la jeune femme avait prévu quelque chose ? Non. Elle allait voir selon l'état de la préfète. En regardant cette dernière quitter la classe, Catherine était assez satisfaite de ce qui venait de se produire. Ça allait assez préoccuper la jeune fille qu'elle aurait le temps de réfléchir à toute sorte de choses, mais pas à ses parents. De toute manière, l'adolescente allait sûrement chercher à se calmer et la Spinnet connaissait les meilleurs endroits pour le faire. Allait-elle les dévoiler ? Non. Elle voulait avoir la confiance de la Gagné avant. Lui proposer un petit truc spécial, avant de mettre en exécution son plan.


Le lendemain

Assise derrière le bureau, à corriger des devoirs, tout en sirotant un thé, Catherine attendait qu'Alicia daigne se pointer. Elle ne voulait pas lui faire peur, mais elle savait que la jeune fille cachait quelque chose. Quand des coups se firent entendre sur la porte, le regard vert de l'adjointe fixant le battant, avant de prendre sa baguette et ouvrir ce dernier, laissant le champ libre à l'aiglonne qui avait vraisemblablement envie que tout cela ne s'éternise pas trop.

Un sourire franc apparu sur les lèvres de la Spinnet qui fixait la septième année. Installée sur l'estrade, l'adjointe continuait de fixer la jeune fille comme un chat fixe sa proie. Puis, d'un ton mielleux, elle brisa le silence qui avait suivi l'ouverture de la porte.


Mais entrez Alicia... Je ne vous mangerai pas. Venez vous installer ici.

C'était une autre femme qui accueillait la préfète. Une femme qui semblait plus indulgente, plus amicale. Par contre, les apparences étaient parfois trompeuses. De sa baguette, l'adjointe fit venir une seconde chaise près du bureau. Juste à côté de son propre siège. Une façon de montrer qu'il n'était pas question de punition, mais de discussion.

Venez, venez... Vous voulez un thé ? Peut-être un jus de citrouille ?

Aliciagagne
Photographe en chef
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2036
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 09/02/2021 à 07:36:32 - Modifié : 09/02/2021 à 13:47:06

* Attendant face à la porte, Alicia ne savait pas quoi penser de ce qu'il s'était produit le jour précédent. L'adjointe avait mentionné la possibilité de contacter ses parents... La jeune femme souhaitait à tout prix éviter que ceux-ci ne soient pas mis au courant de sa situation actuelle. Déjà que sa relation avec sa mère était délicate, mieux valait éviter de lui apprendre que son avenir devenait incertain. Aussi Catherine avait confirmé être Québécoise... La né-moldue s'était doutée de ce fait à cause de son accent, mais elle avait finalement eu une confirmation.

La discussion avait été étrange. Elle n'arrivait pas à déterminer les intentions de la femme. L'élève devait-elle la considérer comme une des siennes ou cela n'avait-il aucune importance aux yeux de l'adulte ? Après tout, ce n'était pas comme si Alicia se méritait un traitement de faveur, sa présence face à la salle de classe ce soir le prouvait.

Elle n'eut pas le temps de s'inquiéter de ces détails, car la porte s'ouvrit par magie. La sorcière leva le regard pour observer l'adjointe qui semblait bien différente que celle à qui elle avait parlé la journée précédente. Cette dernière l'invita à s'installer près de son bureau, Alicia se déplaça en silence. La Québécoise remarqua que sa chaise était située à côté de celle de l'adulte. Étrange... Elle avait beau ne pas être allée à beaucoup de retenues, la jeune fille savait qu'elles étaient bien plus sérieuses et encadrées en temps normal. Catherine lui offrit quelque chose à boire. *


Du jus de citrouille serait parfait, merci.

* Un petit sourire fit son apparition sur le visage de l'élève. Peut-être que cet instant dans la salle de classe ne serait pas si pire qu'elle l'avait prédit. Or, elle avait observé l'adjointe durant ses cours de Défense Contre les Forces du Mal et Alicia savait qu'elle agissait différemment. Pourquoi ? Elle hésita l'espace d'un instant à ignorer ce que son cerveau tentait de lui faire comprendre. Après tout, la né-moldue savait qu'il valait mieux éviter de poser certaines questions, mais la curiosité finit par gagner ce combat. *

Qu'aviez-vous prévu pour aujourd'hui ?

* Elle n'osait pas en dire plus, souhaitant éviter de provoquer l'adjointe qui avait démontré peu de patience lors de certains cours. La Québécoise savait se taire, elle espérait simplement ne pas regretter sa question. Après tout, Alicia n'avait pas fait preuve d'un manque de respect, n'est-ce pas ? Elle souhaitait comprendre le changement d'atmosphère si soudain. L'élève n'avait pas oublié la discussion de la veille... *

Avatar créé par Lyanna Iversen



ABSENTE JUSQU'AU 20 OCTOBRE
Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 24/02/2021 à 05:02:00

Assise à son bureau, Catherine regarda Alicia s'approcher du devant de la classe, doucement, comme méfiante. Voulant montrer toute sa bonne foi, l'adjointe montra de la main la chaise placée juste à côté d'elle, voulant que l'adolescente vienne s'y installer, tout en offrant un breuvage fort simple. Habituellement, tout cela ne faisait pas partie des retenues, mais la Spinnet avait-elle parlé de retenue ? Pas spécialement. Elle avait seulement demandé à la préfète de venir la rejoindre, sans préciser la raison et ce qui allait arriver.

Après la réponse de la jeune fille concernant le breuvage, la brune fit venir d'un coup de baguette la bouteille de jus de citrouille et un verre qu'elle déposa à la place réservée au bleu et bronze qui ne semblait pas très pressé de venir s'installer. Ce qui fit sourire l'ancienne vipère qui observait le comportement de l'élève de ses yeux verts. Elle n'avait aucun mal à voir la curiosité pointer le bout de son nez dans l'esprit de la Gagné. Ça se lisait sur son visage. La Spinnet allait justement réitérer son geste concernant la place qui était réservée à l'adolescente, quand celle-ci posa une question. Question qui ne surprit pas du tout l'adjointe qui ne fit que sourire, avant de répondre d'une voix calme.


De discuter, dit-elle bonnement. Tu n'as pas eu trop de difficulté à te calmer après notre entretien, hier ?

Catherine savait ce qu'Alicia avait fait après avoir quitté la salle de classe. Certes, la jeune femme avait appuyé là où ça faisait mal et l'effet avait été ce qu'elle avait espérée. Lui permettant de détourner la réelle raison de la présence de la Gagné, mais elle ne savait pas si la préfète allait se refermer à nouveau ou simplement s'ouvrir, voyant bien que l'adjointe se souciait un minimum d'elle.

Allez, viens t'asseoir. Nous avons quelques petites choses à discuter.

Aliciagagne
Photographe en chef
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2036
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 02/03/2021 à 05:05:37

* Alicia avait l'habitude d'observer, d'analyser et surtout, de comprendre ce qui l'entourait. Pourtant, dans cette salle de classe, elle se sentait désemparée face à son interlocutrice. Ceux qui l'entouraient étaient prédictibles alors l'adjointe représentait l'inconnu. Cela pouvait se révéler dangereux.

La préfète reporta son attention sur Catherine alors qu'elle faisait apparaître une bouteille de jus de citrouille et un verre. La né-moldue sourit face au geste, il s'agissait d'une attention qu'elle savait apprécier. La femme répondit alors à sa question avant de faire une remarque sur les émotions de la Serdaigle le jour précédent. La septième année fut prise à froid. *


Cela n'a pas été un problème, merci de vous en soucier. J'avais juste besoin de prendre un peu d'air. Je tiens à m'excuser... Rien ne justifiait de telles émotions de ma part.

* Bien sûr, elle s'était excusée. La sorcière n'avait pas réussi à contrôler ce qu'elle ressentait, c'était entièrement sa faute. Alicia avait l'habitude de mentir, elle allait même jusqu'à penser qu'elle était habile dans la matière, mais l'adulte avait vue à travers son masque en une seule discussion. La né-moldue n'avait pas l'habitude de se sentir si vulnérable...

Pourtant, lorsque l'adjoint lui indiqua de s'asseoir afin de discuter, la Serdaigle obtempéra. Catherine l'intriguait... La Québécoise n'arrivait toujours pas à comprendre le changement chez la femme qu'elle avait bien souvent vue habitée par la colère en cours... La préfète s'était isolée durant les dernières semaines. Interagir avec ses camarades lui demandait trop d'énergie et elle avait d'autres préoccupations, mais face à l'attention que lui donnait l'adjointe, Alicia eut le goût de rester. Au moins, elle réussirait à occuper son esprit qui avait grandement besoin d'une distraction. Observant Catherine, la Québecoise lui donna son attention, l'adulte avait réussi à l'intéresser. *

Avatar créé par Lyanna Iversen



ABSENTE JUSQU'AU 20 OCTOBRE
Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 08/03/2021 à 04:17:34

Bien que ce ne fut pas un souhait de la part de sa mentore, Catherine avait décidée de se lier d'amitié, si c'était possible entre une adulte et une adolescente, avec la Gagné. Une née-moldue, bien près d'obtenir son diplôme, c'était une source d'information assez substantielle. Puis, l'adjointe n'oubliait pas ses racines. Elle savait que ses défunts parents avaient beaucoup d'amis au Québec. Des amis dans le camp de la Révélation et surtout, des amis moldus. Est-ce que la famille d'Alicia en faisait partie ? La Spinnet l'ignorait encore. Elle avait réussi à retracer certains d'entre-eux, mais pas tous. Plusieurs n'étaient pas resté à Québec après la mort des parents Spinnet. Ils avaient un doute sur la véracité des faits communiqué par les autorités et soupçonnait une certaine entité, sans nécessairement savoir laquelle. Donc, d'avoir une Québécoise dans ses élèves, née-moldue de plus est, se révélait utile pour la brune. Autant pour en savoir un peu plus sur ses parents à elle, sur leurs activités et pourquoi pas retourner l'adolescente contre eux ? Est-ce que la Dubois allait approuver ? Catherine ne savait pas. Elle croyait sincèrement que oui, car affaiblir un groupe adverse, si elle pouvait les qualifier ainsi, était une bénédiction.

Gardant toute son attention sur la préfète qui s'était approché sans prendre place, Catherine tentait par tous les moyens qui lui étaient possible d'utiliser de montrer sa bonne foi et cela sembla fonctionner. L'adjointe eut droit à des excuses qui la fit légèrement sourire. Attendant que l'aiglonne s'installe à la place qui lui était réservée aux côtés de la Spinnet, cette dernière se retourna finalement, poussant le jus de citrouille vers la jeune fille, avant de plonger son regard vert dans celui de son interlocutrice.


Ça t'arrive souvent de perdre... le contrôle ?

L'ancienne vipère arrivait à voir chez la Gagné que quelque chose avait changé et ce depuis quelques temps. Catherine n'était pas aveugle. Elle avait observée la préfète ces dernières semaines et son comportement avait changé. Elle s'était isolée. Toutefois, le fait que l'adolescente décide de rester dans cette salle de classe, de discuter signifiait que cet isolement était intentionnel et surtout, il était envers seulement ses camarades. L'adjointe avait-elle réussit à attiser la curiosité de l'érudite ? Sûrement.

D'un coup de baguette, la brune fit venir un verre et une bouteille de whisky pur feu pour elle. Se versant un verre, elle le prit et s'écrasa confortablement dans son fauteuil, décontractée. Elle voulait mettre Alicia en confiance. Elle voulait lui montrer que cette rencontre, bien qu'étant dans une salle de classe, n'avait rien d'officiel. Même si son intervention la veille avait indiqué le contraire.


Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais je n'ai pas pu m'empêcher de voir que ton comportement avait changé. Tout comme tes notes. Est-ce que tout va bien ?

Aliciagagne
Photographe en chef
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2036
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 24/03/2021 à 08:56:05

* La né-moldue sentit le regard de l'adjointe alors qu'elle se replaçait afin de trouver la position la plus confortable. La différence dans l'atmosphère était perceptible entre aujourd'hui et la journée précédente. Alicia ne savait pas comment réagir face à la femme : elle était presque bienveillante et était parvenue à l'intriguer, mais l'élève n'avait pas l'habitude que l'attention d'autrui soit dirigée sur elle de cette manière. Les yeux verts de l'adjointe l'incitèrent à répondre honnêtement. De toute manière, elle doutait de réussir à lui mentir, Catherine s'était révélée très observante. *

Je n'ai pas perdu le contrôle depuis quelques années... Mais je suppose que ça dépend de ce qu'on veut dire par contrôle. Je m'éloigne quand mes émotions deviennent trop fortes et je me calme. C'est ce que j'ai fait hier. Ça fonctionne, c'est la seule chose qui importe.

* Alicia souhaitait s'effacer l'espace d'un instant en buvant une gorgée de jus de citrouille. Elle n'aimait pas l'idée d'être défectueuse, mais c'était probablement le cas. Habituellement, la jeune fille réussissait à maintenir l'image de l'élève modèle. L'adjointe était d'une perspicacité désarmante, la préfète ne savait pas comment lui mentir. Mentir était sa manière de garder le contrôle. Peu étaient au courant de ce que pouvait causer l'intensité de ce que la Québécoise ressentait, elle tenait à maintenir cette ignorance.

Face à la remarque de Catherine sur le changement dans son comportement, la Serdaigle sentit la sensation familière du remord. Elle ne souhaitait pas inquiéter qui que ce soit ou être source de dérangement. C'était pour cela qu'elle avait opté pour la discrétion lors des dernières semaines. *


C'est juste un problème personnel, familial plutôt. C'est pas grave, tout va finir par s'arranger. J'ai juste eu un peu plus de difficulté à me concentrer parce que j'arrête pas d'y penser. Ça va aller.

* Lorsque la même situation s'était produite par le passé, elle s'était résolue, mais alors même que les mots franchirent ses lèvres, le doute s'installa dans l'esprit d'Alicia. Peut-être que cette fois, elle ne pourrait pas juste ignorer le problème, peut-être que cette fois, elle devrait faire un choix. Elle savait qu'il ne serait pas facile.

La sorcière avait répondu vaguement à Catherine. La Serdaigle n'avait pas parlé de ce qu'il s'était produit à ses camarades, elle craignait qu'ils considèrent qu'elle réagissait de manière excessive. Ils n'arriveraient pas à la comprendre. La sorcière s'en tirait toujours mieux en se taisant et en attendant que la situation se calme, mais la remarque de l'adulte l'avait surprise. La né-moldue ne pensait tout simplement pas que qui que ce soit se soucie assez d'elle pour remarquer le changement. Il y avait quelque chose de rassurant dans le fait d'être vue et écoutée sans même avoir à parler. La jeune femme n'avait pas l'habitude. *

Avatar créé par Lyanna Iversen



ABSENTE JUSQU'AU 20 OCTOBRE
Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 04/04/2021 à 02:06:34

La confiance semblait lentement s'installer. Certes, Catherine n'avait peut-être pas attiré la sympathie de la Gagné au départ, en la prenant de haut comme le ferait justement une enseignante, mais là elles étaient seules. Personne pour les entendre. La Québécoise s'en était assurée. Puis, la préfète de Serdaigle l'intéressait. Elle lui ressemblait un tout petit peu, quand elle avait quinze ans. À la recherche d'un certain contrôle. Quelques soucis qui occupaient son esprit sans cesse. Puis, elle s'était éloignée des quelques amis qu'elle avait à ce moment pour finalement se retrouver seule avec un problème qui devenait de plus en plus sérieux. Enfin, elle avait fait la connaissance de la Dubois qui l'avait aidé à travailler sur elle pour ensuite, accomplir un souhait qui avait surgi dans son esprit lorsqu'elle était au plus bas. Bien sûr, elle avait fait la connaissance de personnes qui avait été très importante pour elle. Entre autres ses tutrices, mais elles ne l'avaient jamais vraiment comprise. Elles avaient tenté de l'aider, mais seule Camille avait réussi à la comprendre et surtout, la Directrice de Serpentard n'avait pas tenté de la changer. Elle l'avait juste accompagnée dans son développement et poussée à toujours être meilleure.

Justement, les paroles d'Alicia allaient dans le sens qu'avait espéré l'adjointe. Des problèmes familiaux. C'était parfait. Plus la Spinnet attirerait la confiance de l'aiglonne, plus elle pourrait utiliser les faiblesses que lui exposerait l'adolescente pour le plan final.


Mais justement... Tu ne veux pas m'en parler pour que ça te sorte de la tête ?

Portant son verre à ses lèvres, l'ancienne vipère bue lentement, attendant une réaction, une réponse. Elle savait que la Gagné allait réagir. Ça allait dans le sens. Une adulte, qui semblait comprendre ce qu'elle vivait et qui inspirait confiance et qui offre son aide, ça n'arrivait pas souvent. Surtout pas dans une communauté aussi petite que celle qu'était Poudlard.

Pour pousser encore plus loin ce sentiment de confiance, Catherine avait une autre carte à abattre. Se confier elle-même. Si elle se confiait, la préfète de Serdaigle allait comprendre qu'elle ne se jouait pas d'elle. Qu'elle allait garder le secret de ces soi-disant pertes de contrôle, mais surtout, elle allait montrer les possibles conséquences de garder tout ça pour elle.


Tu sais... ce que tu me décris, tes pertes de contrôle, j'avais la même chose à ton âge. Même un peu plus jeune. J'essayais de faire comme toi. Au début, ça fonctionnait bien, mais ça vite empiré... J'ai failli être renvoyée à cause de ça et regarde maintenant... Je suis prof !

Sur ce dernier mot, l'adjointe regarda l'adolescente dans les yeux, affichant un léger sourire. Ce genre de sourire qui inspirait confiance. Un sourire doux, presque maternel. Fallait que ça fonctionne.

Aliciagagne
Photographe en chef
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2036
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 13/04/2021 à 06:09:21

* La né-moldue se sentait confortable dans la pièce. La douceur surprenante de la femme se tenant à ses côtés contribuait à ce sentiment. Lorsqu'elle avait dit vouloir discuter, Alicia avait été dubitative. Elle croyait qu'elle s'était retrouvée en retenue, mais le comportement de l'adjointe indiquait que le but de leur rencontre était bien différent.

La sorcière demanda à la préfète si elle souhaitait parler de ce qui avait occupé son esprit au cours des dernières semaines. La Serdaigle fut portée à simplement refuser en disant que ce n'était pas important, c'était ce qu'elle avait l'habitude de faire. Elle ne souhaitait pas se confier à ses camarades et elle n'osait pas dire la vérité à ses proches. L'adjointe n'appartenait à aucun de ces deux groupes... Aussi, l'adulte ne semblait pas si différente d'elle-même. Si quelqu'un pouvait la comprendre ou au moins l'écouter sans la juger, il s'agirait peut-être de la femme. Souhaitant faire comprendre la complexité de sa situation à la sorcière, Alicia commença par le commencement. *


Mes parents sont des moldus. Quand j'étais petite, avant de découvrir l'existence de la magie et de Poudlard, il y a eu des incidents où j'ai perdu le contrôle... Je pense que ça a donné une certaine vision de mes pouvoirs à mes parents, pour eux c'était un danger et ils n'avaient pas tort. Ma magie était le secret de la famille, mes parents ont fait de leur mieux pour qu'il ne soit pas découvert, on a déménagé quelques fois avant d'arriver à Londres.

* La peur de ses propres capacités était un sentiment qu'Alicia n'était jamais arrivée à expliquer aux autres élèves. La majorité avait grandi dans cet univers et ceux venant du monde des moldus voyaient souvent la magie comme un don. Pour la Québécoise, ses pouvoirs avaient longtemps été une malédiction. Après avoir appris à les contrôler, elle n'avait plus eu à les craindre autant que lorsqu'elle était enfant. Sa famille avait encore de la difficulté à s'adapter au monde des sorciers bien qu'elle ait découvert son existence sept ans auparavant. *

Ma mère veut que j'intègre une école moldue dès que j'obtiens mon diplôme pour poursuivre mes études supérieures. Je sais qu'elle a toujours voulu que j'aie une vie normale, mais je m'étais dit que si je réussissais à exceller ici, elle verrait que j'ai un futur dans le monde des sorciers.

* En réalisant que sa réussite scolaire n'allait pas changer l'opinion de sa mère, la motivation d'Alicia avait baissé. Passant ses nuits à se promener dans les couloirs au lieu d'étudier, elle avait pris du retard sur certains cours, retard qu'elle tentait maintenant de rattraper. Rendre ses parents fiers avait toujours été une préoccupation à ses yeux. Elle avait obtenu de bonnes notes, avait maintenu un comportement presque exemplaire, était devenue préfète, mais ce n'était jamais assez. Ses parents l'aimaient, elle le savait, mais la né-moldue n'arrivait pas à effacer le fait qu'elle était une sorcière, qu'elle ne serait jamais normale comme sa petite soeur.

Malgré cela, Alicia accordait une importance à l'endroit qui l'avait accueillie à bras ouverts. Dans le monde des sorciers, ses pouvoirs n'avaient pas à rester secrets et elle pouvait enfin cesser de les craindre. Mais ce n'était pas réellement le problème. La Québécoise soupira avant de croiser le regard de l'adulte. *


Ma mère et moi avons eu quelques arguments cet été et sa dernière lettre était assez claire sur le futur qu'elle attendait de moi. Je ne veux pas décevoir ma famille, mais je doute d'être capable de vivre comme une moldue. Ou que je réussisse à y être heureuse. C'est comme si j'étais coincée entre deux mondes...

* Pour la première fois depuis des semaines, la jeune femme était honnête sur sa situation. Elle espérait simplement ne pas regretter d'avoir fait confiance à l'adjointe. *

Avatar créé par Lyanna Iversen



ABSENTE JUSQU'AU 20 OCTOBRE
Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 25/05/2021 à 03:15:31

Écoutant attentivement l'adolescente assise à ses côtés, et de seulement deux ans sa benjamine, Catherine voyait beaucoup de similitudes entre elles. Bien que l'adjointe n'était pas une né-moldue et n'ayant plus ses parents, qui avaient eux aussi tenté de la contrôler concernant son avenir, la brune comprenait et appréciait la petite marque de confiance que lui faisait la Gagné. Ce n'était pas si étonnant en sachant que la Spinnet jouait de ses petits talents pour convaincre qu'elle était là pour aider la préfète et non pas le contraire. Toutefois, elle devait gagner totalement la confiance de la Serdaigle et pour ce faire, l'ancienne vipère devait se montrer rusée et jouer le jeu. Plus elle écoutait Alicia, plus elle découvrait quelques failles, quelques façons de gagner ses faveurs. Et qui sait, Catherine deviendrait peut-être la confidente de l'adolescente qui de son propre aveu ne s'ouvrait pas à ses camarades. Car il était clair que les adolescents, même s'ils étaient du même âge que la bleue et bronze, ne pourraient comprendre ce que vivait la jeune fille. Les né-moldus étaient une minorité et très peu s'intéresse à cette réalité.

Finissant son verre et s'écrasant dans son fauteuil, l'adjointe fit mine de réfléchir, croisant les jambes, tapotant son menton de son index.


Je vois... Et comme je peux comprendre, tu n'as pas envie de vivre ce genre... d'expérience. Dans tous les cas Alicia, tu as bien fait de m'en parler. On va trouver une solution. Ensemble. Autant pour faire comprendre à ta mère que tu n'as pas envie d'être ce que tu n'es pas. Puis, une solution pour tes pertes de contrôle.

Croisant le regard de la jeune fille, Catherine eut tôt fait de comprendre que la confiance s'installait bien plus rapidement que prévu et que finalement, ce fut plus facile qu'imaginé. Il fallait dire que la Gagné était dans une situation particulière et peut-être qu'elle avait atteint une certaine limite. Se redressant sur son fauteuil, la Spinnet posa une main délicate sur l'épaule de la Serdaigle, lui souriant légèrement. L'âge n'avait plus d'importance à cet instant. Seulement le fait que Catherine était la figure d'autorité, l'adulte et qu'Alicia était l'adolescente, l'élève qui avait besoin d'être écoutée et comprise.

Il commence à se faire tard... Si tu veux et seulement si tu veux, rejoins-moi dans deux jours à l'escalier de la Tour de l'Horloge. Nous pourrons discuter encore un tout petit peu, mais sache que je garderai ça pour moi et que je suis toujours là pour toi. Prête à t'écouter et t'aider. D'accord ?

Le plan allait pouvoir être mis en place.

Aliciagagne
Photographe en chef
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2036
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 05/07/2021 à 21:21:17

Pour la première fois depuis trop longtemps, Alicia avait parlé à une personne de sa vie personnelle. Elle évitait même de mentionner sa famille à son petit-ami. Pourtant, alors qu'elle faisait preuve d'une honnêteté rare, la préfète ne pouvait s'empêcher de paraître détachée face à sa propre situation. Elle avait peur qu'en ouvrant ses murs, elle laisse tous les sentiments qu'elle avait refoulés s'échapper. La Québécoise ne pouvait pas se le permettre.

Alors qu'elle semblait calme, le chaos régnait en elle. Trop de pensées se bousculaient dans sa tête. La Serdaigle espérait que le monde cesse pour quelques secondes : que le silence lui revienne. Alicia était à peine consciente de ce que lui disait l'adulte. Une solution ? Y avait-il réellement une solution ? Le seul problème était encore et toujours elle. C'était elle qui n'était pas arrivée à s'adapter alors que tous ses camarades semblaient l'avoir fait sans le moindre effort. C'était elle qui semblait vivre entre deux mondes, incapable de choisir un ou l'autre.

Le contact de l'adulte la ramena à la réalité. L'espace d'un instant, la sorcière se sentait comprise. L'espace d'un instant, elle n'était plus seule. Elle s'était ouverte et n'avait pas été jugée pour qui elle était. Pour l'élève ayant appris tôt dans la vie que mentir lui éviterait de souffrir, cette acceptance semblait étrangère : la Serdaigle ne savait pas comment réagir. Elle se contenta d'écouter attentivement l'adulte en hochant légèrement la tête face à son offre.

Elle la remercia avant de quitter la pièce. Son sourire était léger, mais sincère. Ce soir, Alicia se sentait... bien. La Québécoise avait laissé tombé une partie de son masque et au fond d'elle, la jeune femme savait qu'elle ne souhaitait pas la remettre, pas devant l'adjointe.

Ainsi, deux jours plus tard, la sorcière se présenta à l'escalier de la Tour de l'Horloge.

Avatar créé par Lyanna Iversen



ABSENTE JUSQU'AU 20 OCTOBRE
Catherine Spinnet
Professeure
Préfète
Bureau de TGP
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 6875
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 29/07/2021 à 04:21:39

Tout semblait se dérouler comme prévu. Alicia semblait prendre conscience de quelque chose et s'ouvrir un tout petit peu à l'adjointe. Ce qui ne déplaisait pas du tout à Catherine qui attendait tout simplement que l'adolescente lui donne des informations. Bien sûr, à son insu. Le silence qui suivi les dernière paroles de l'ancienne vipère était de bon augure et voir la jeune fille rester dans son siège malgré le contact de l'adulte confirmait le tout.

Avec un sourire bienveillant, la Spinnet accueillit l'accord de la Gagné pour leur rencontre dans deux jours. Catherine ne savait pas encore exactement ce qu'elles pourraient faire, mais elles pourraient discuter. La jeune adjointe adorait beaucoup cette cour qui donnait sur le chemin menant à Pré-au-Lard. Surtout pendant les heures de cours. Car il n'y avait jamais personne. Elle ne pourra pas faire manquer les cours à la préfète, mais elles seraient tranquille tout de même.

Laissant l'adolescente retourner vers sa salle commune, en lui souriant toujours, l'ancienne vipère attendit que la porte de la salle de classe se referme et d'un coup, elle s'affala sur son siège. Jouer la comédie, c'était une chose. Jouer à la personne bienveillante en était une autre. Ce rapprochement n'était pas anodin. Bien sûr elle avait révélé à Alicia qu'elle avait eu quelques soucis elle aussi durant son adolescence, mais qui n'en avait pas eu. Certes, peu de personne, sinon aucune, n'avait vécu ce que la brune avait vécu, mais ce n'était qu'un petit détail que la jeune fille ne connaitrait pas.

Deux jours plus tard, accoutré d'un pantalon propre et d'un petit veston, la Spinnet attendait son élève. Droite, le menton relevé devant les regards des autres élèves, l'adjointe attendait la Gagné avec une certaine impatience et quand elle vit la Serdaigle se diriger vers elle, un sourire, légèrement faux, apparu sur le visage de l'adulte.


Miss Gagné... Vous avez passé une belle journée ?

Même si ça ne l'intéressait pas, Catherine se devait de se montrer un minimum humaine. Elle regardait la jeune fille, son regard vert pétillant, avant de poser encore une fois une main rassurante sur l'épaule de la préfète. Doucement, elle poussa la bleu et bronze vers l'escalier menant à l'étage, là où le mécanisme de l'horloge était visible.

Suis-moi. Nous allons un peu discuter...

Aliciagagne
Photographe en chef
Préfète
Chroniqueuse Chicaneur
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 2036
Titre : Re : Les apparences sont parfois trompeuses
Créé : 27/09/2021 à 14:48:14

Après un rapide détour à son dortoir pour déposer ses livres et profiter d'un moment de solitude, Alicia se prépara pour la rencontre qu'elle avait prévue. Comme le lui avait trop souvent dit sa mère, les apparences étaient la base du jugement et après la dernière soirée qu'elle avait passé avec Catherine Spinnet, elle préférait que son habit reflète une élève plus méticuleuse et soignée.

Après avoir attaché ses cheveux en une queue-de-cheval et avoir scruté chacun de ses défauts dans le miroir comme s'ils allaient ainsi disparaître, Alicia rejoignit la professeure. Peu d'élèves traînaient à proximité de leur lieu de rencontre ; cela arrangeait bien la préfète qui ne souhaitait pas qu'un sorcier curieux se mêle de ce qui ne le regardait pas. D'un hochement de tête, la Québécoise salua l'adulte.


Hum, oui, je suppose. Une journée de cours normale et vous ?

La sorcière tenta d'ignorer la gêne qui s'emparait d'elle alors qu'elle repensait à tout ce qu'elle avait confié à sa professeur. Pourquoi avait-elle été si faible ? Alicia fit de son mieux pour ne rien laisser paraître du doute qui l'habitait comme bien souvent.

Elle tenta de se distraire alors qu'elle montait les marches en se questionnant non seulement sur la raison pour laquelle un château magique nécessiterait tant de marches, mais aussi sur ce dont Catherine pourrait vouloir parler. Elle lui avait dit deux jours plus tôt qu'elle souhaitait l'aider et la préfète était bien sûr curieuse. Et si son interlocutrice avait une solution pour son problème de contrôle ?

Alicia ne voulait pas se faire de faux espoirs. Elle avait caché cette part de sa vie pendant si longtemps qu’elle en était venue à la nier. Or, peu importe à quel point elle refoulait ses émotions, les étouffait, la préfète n'arrivait pas à les faire disparaître. Elles menaçaient de refaire surface, alors à chaque fois que ce que la Québécoise ressentait devenait trop fort, elle trouvait un moyen de s'échapper et de s'isoler le temps de se calmer, mais ce n'était que repousser l'inévitable. La Serdaigle avait besoin d’aide parce que bien qu’elle ne veuille pas se l’avouer, elle ne savait pas combien de temps elle allait tenir.

Avatar créé par Lyanna Iversen



ABSENTE JUSQU'AU 20 OCTOBRE

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2019 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5