Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Le serpent qui ne sifflait pas.
Préfet
[Avatar]
Serpentard
5e année
Titre : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 19/01/2023 à 03:23:39


Le garçon descendait silencieusement du train l'ayant mené jusqu'à son école alors qu'il réajustait machinalement sa robe de sorcier. Chaque année était identique, la même joyeuse -bien qu'ennuyante- routine ; Saluer les amis, les professeurs, donner des nouvelles, raconter ce qu'il avait fait de ses vacances avec peu de détails puis changer habilement de sujet. C'était un automatisme que le Kovalyov avait intégré, il aimait se socialiser et était apprécié mais il n'affectionnait guère le fait de parler de sa petite personne. Il était de ces personnes qui ne parlaient que très peu, sauf en cas de besoin, et pourtant, il n'était pas timide ni même réservé, juste pas bavard. Ses capacités d'écoute était très utile, faisant de lui un très bon élève qui apprenait vite mais aussi et surtout un très bon pacificateur : Il prêtait toujours une oreille attentive à ses camarades Serpentards, faisant toujours en sorte que tout le monde se sente à l'aise, écouté et bienvenue. Il n'était donc guère surprenant qu'il fût nommé préfet cette année là. Mais à l'annonce de cette nouvelle il ne parut pas enchanté, ni même triste, il se contentait d'obtempérer seulement ; ce qu'il en pensait n'était pas important, son DDM donnait les directives et lui il obéissait.

La première semaine de reprise fût éprouvante, les taches d'un préfet étaient bien plus nombreuses que ce que le jeune homme imaginait, combiné avec les premiers cours c'était le combo gagnant. Mais le jeune homme ne se plaignait pas, au fond, il se sentait flatté d'avoir été nommé, et d'être à la hauteur de représenter sa maison qu'il chérissait tant. Néanmoins il y avait toujours cette sempiternelle expression apathique sur son visage ne laissant deviner aucunement ses pensées. Keith n'était pas expressif, et pourtant il ressentait les choses, il avait seulement pris l'habitude d'intérioriser ses sentiments. Il avait rencontré plus tôt son DDM dans le cadre de son poste mais n'avait toujours pas eu le temps de saluer sa collègue, et puis le jeune homme n'avait pas fait tant d'effort que cela pour la chercher...

C'était la nuit et aucun bruit n'était perceptible, un calme apaisant prenait place dans la vaste salle commune des verts et argents, seul le bruit du feu doux crépitait, et à la frêle lueur de celui ci le Kovalyov profitait de son insomnie pour relire les partitions qu'il devait travailler. Le seul loisir affectionné de Keith connu des autres était son amour pour la musique, classique plus exactement. Il jouait du violon, et on disait même qu'il était possible de le voir sourire quand il en jouait. Il était dévoué, passionné, mais restait tout de même discret, il n'aimait être le centre de l'attention et donnait toujours très peu de détail sur sa passion, il faisait toujours en sorte d'en jouer à l'abri des regards curieux. Son archet dans les mains, sa partition de l'autre, il meumeumait distraitement l'air qu'il étudiait avant de se figer, attentif aux bruits qui l'entouraient. Ses sourcils se froncèrent doucement et les traits de son visage se durcirent, il n'aimait pas les fouineurs, ou les curieux.


Qui est là.

Demanda t'il fermement avec son fort accent russe.

RPG entre Keith et Bronwyn.

[Avatar]
Serpentard
7e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 22/01/2023 à 16:35:41

* Seule dans son dortoir, Bronwyn venait de mettre le point final au dernier devoir à faire. La nuit était tombée déjà plusieurs heures quand elle reposa sa plume et s'adossa à sa chaise en soupirant. Ses tâches avaient presque doublé depuis quelques temps et elle avait pris du retard dans son travail personnel. Mais maintenant les choses allaient changer. La Densmore avait appris de son Directeur de Maison qu'un nouveau préfet allait venir soutenir la jeune fille dans ses tâches pour la maison.

Bronwyn ne saurait dire si elle était contente de voir arriver une nouvelle tête ou non. Après tout, Lucifer lui manquait ! Elle lui manquait terriblement, sa petite amie avait délaisser son poste pour partir et la distance était pesante... A présent une nouvelle tête allait donc remplacer Lucifer et la jeune Densmore ne savait pas comment se placer. Bien sur elle allait l'accueillir de son mieux mais elle ne savait que penser de son arrivée.

Alors qu'elle allait s'allonger sur son lit pour une nuit de sommeil bien méritée, la Densmore entendit des notes de musique. Elle se demanda qui cela pouvait être, qui osait ainsi faire du bruit dans la salle commune à une heure où tout le monde était censé dormir. Prenant sa veste et se chaussant, la jeune fille descendit dans la salle commune bien décidée à faire comprendre son point de vue.

Mais plus elle avançait, plus elle se rendit compte qu'elle aimait cette musique. La musique classique apaisait les moeurs et cela faisait du bien d'entendre une si belle musique. Elle finit par arriver aux portes de la salle commune et une jeune homme avec son violoncelle. Pendant un bref instant, Bronwyn resta sur place mais elle se fit rapidement repérer par le violoniste. *


"Bronwyn Densmore, préfète de Serpentard alors je te conseillerai de changer de ton." * dit-elle en s'avançant près de la cheminée. * "Et toi tu es ?"
Préfet
[Avatar]
Serpentard
5e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 23/01/2023 à 01:37:14 - Modifié : 23/01/2023 à 01:37:26

La musique était un moyen d'expression pour le russe qui depuis petit, fut élevé à la dure dans une famille slave qui ne montrait que très peu ses sentiments. Il ne doutait de l'affection que ses parents avaient à son égard mais les gestes affectueux ou mots doux ne faisait pas parti de son éducation. À la place, ses parents, très occupé, lui laissait des petits présents, des témoignages de leur affection. Comme le jour ou le jeune homme rentra des cours de magie appliquée qu'il suivait auprès d'un instructeur, il ne devait pas avoir plus de six ans à ce moment là et déjà, ses journées étaient remplies par des apprentissages divers et variés pour faire de lui un sorcier accompli et les loisirs n'étaient pas autorisés. Mais ce jour ci, il trouva sur la table du salon un violon vernis ainsi qu'un archet, un petit mot collé à côté lui indiqua que l'instrument lui était destiné, au dos, un message très clair : "Tu as intérêt à être excellent mon fils". Depuis, il s'impliquait corps et âme dans cette discipline qui représentait pour lui son seul loisir.

Il haussa un sourcil, perplexe. Soit la jeune fille qui se tenait face à lui était bel et bien la Préfète de Serpentard, ou alors c'était un coup de poker pour ne pas que le jeune russe renchérisse.


Changer de ton ? Pourquoi ? La "préfète" se sentirait-elle blessée dans son égo ?


Il avait pris un ton moqueur, mais en effet, pourquoi devrait-il changer de ton ? Il n'avait pas été particulièrement irrespectueux, si la jeune fille se sentait agressé c'était son problème. Il se retourna pour ranger ses affaires silencieusement, rassemblant ses partitions et son violon.

Mais, très pertinent de préciser que tu es la Préfète de Serpentard, je n'aurais JAMAIS deviné.

Il montra la salle commune de sa main en affichant une mine toujours moqueuse. Il aurait été étonnant, voire inquiétant si la brune se présentait en tant que préfète de Gryffondor. Mais alors qu'il rassemblait ses dernières affaires pour décamper, il remarqua l'absence de son archet. Sa mine se crispa et il massa ses tempes un temps. Il détestait perdre des objets, c'était une preuve de manque de sérieux de sa part.

Je ne suis qu'un simple et élève. Articula t'il difficilement, son agacement rendait l'anglais plus difficile à prononcer.

Comment diable avait il pu le perdre ? Il l'utilisait il y a quelques secondes ?? Il souffla avant de passer la main dans ses cheveux, regardant tout autour de lui, à la recherche de l'archet sacré.

[Avatar]
Serpentard
7e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 24/01/2023 à 21:28:10

* Même si elle aimait la musique que l'élève pouvait créer avec son violon, elle n'aimait pas le ton qu'il avait utilisé. Il y avait bien d'autres manières de se présenter face à une personne que l'on ne connait pas. La jeune fille était plus du genre à être portée sur la politesse, même si, pour sa part, elle n'avait pas été des plus polies. *

"Moi ? Blessée ? Pas du tout. Disons que j'aurai apprécié une autre forme de présentation qu'un simple et froid "Qui va là?"" * dit-elle en joignant ses deux mains.

Puis elle avisa le violon. Bronwyn aimait la musique, cela adoucissait les moeurs. Elle-même n'avait jamais pris le temps d'apprendre à jouer d'un instrument. Si elle avait du fait un choix, ce dernier se serait porter sur le violon ou le piano. Mais il était trop tard pour penser à cela.

Elle se mit alors à rigoler devant les piques de cet élève. Il était drôle et allait sûrement distraire de la Densmore de cette soirée morne. Il semblait être plein d'humour et n'allait pas se laisser faire par la Préfète, une aubaine pour elle. *


"Il est inutile de t'énerver de la sorte. Comment t'appelles-tu ?"

* La Densmore semblait savoir qui il était mais elle n'était pas sûre. Elle ne voulait donc pas s'avancer et se rendre ridicule. Son ton se voulait plus amical même si elle avait du remettre les choses au point. La jeune fille n'était pas du genre à se laisser faire et elle n'allait pas commencer maintenant. *
Préfet
[Avatar]
Serpentard
5e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 25/01/2023 à 00:34:09

Le ton de la préfète semblait s'adoucir quelque peu, au moins elle n'était pas rancunière. Elle semblait même...amusée ? Si il y avait bien une chose que le préfet ne comprenait pas, c'était bien la gente féminine et ce tempérament imprévisible qu'elles avaient visiblement toutes. Il se retourna pour finalement s'adosser à la petite table, analysant la position et l'expression de sa collègue. Keith n'était pas un garçon qui s'embrassait des états d'âmes des gens, il se contentait de mener son chemin sans vraiment faire attention véritablement aux émotions des autres. Et pourtant nombres de ses camarades venaient se confier à lui, il arrivait à trouver les mots, sans même comprendre ce qui sortait de sa bouche. Il avait beau essayer, il restait de marbre sans véritablement ressentir ; il pouvait visualiser le sentiment décrit, sans pour autant le ressentir et dans un sens, cela lui donnait énormément de recul sur la situation décrite. Peut-être était-ce pour ça qu'il arrivait tant à inspirer confiance ?

Il est normal d'être sur ses gardes la nuit.

Dit il simplement, dans une voix aussi neutre qu'insipide. Mais il avait raison, dans sa longue histoire Poudlard avait su prouver à mainte reprises que le danger n'était jamais vraiment très loin.

Je ne suis pas énervé.

Son visage affichait toujours cette agaçante expression indifférent, était-il agacé de parler à la Bronwyn ? Oui, et non, qu'importe en vérité, elle était là, là, donc il n'avait pas tant son mot à dire...Peut-être s'était-il légèrement moqué d'elle mais il n'avait pas non plus ménagé sur son expression faciale donc qui sais si la préfète l'avait vraiment perçu ainsi..

Keith.

Peut-être allait elle enfin reconnaitre son collègue ? Comment la jeune fille réagira t'elle à cette annonce ? Bien ? Mal ? Le Kovalyov n'en pensait trop rien en vérité, il n'était particulièrement satisfait ou insatisfait de cette rencontre ; elle avait eu lieu, donc il n'avait pas son mot à dire sur la providence, ça serait débile. Le Brun, sans plus prêter attention à Bronwyn, dépassa la jeune fille pour s'approcher des fauteuils et sofa vert émeraudes qui prenaient place au milieu de la pièce, peut-être avait il égaré son archet là ?

[Avatar]
Serpentard
7e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 25/01/2023 à 21:12:03

* Bronwyn avait encore plus envie de rire ! Le dénommé Keith semblait aussi amusé de la situation ; au moins les deux n'étaient pas rancuniers. La Densmore n'était pas du genre à se soucier des émotions et des sentiments des personnes qui l'entourait. C'est pour cela qu'elle excellait dans ce qu'elle faisait. *

"Nul besoin d'être sur ses gardes dans la Salle Commune. Que tu le sois en te baladant dans le Parc ou même dans la Forêt Interdite, je comprendrai. Mais ici, à part des Serpentards, tu ne verras pas beaucoup d'autres personnes"

* Bronwyn disait toujours ce qu'elle pensait et telle que le pensait ; elle ne s'y prenait pas par quatre chemins comme disent les moldus, pour faire comprendre son point de vue. Être prudent, c'était bien, c'était même une nécessité pour sa propre survie. Mais il fallait aussi savoir choisir son lieu ; dans la salle commune, il n'y avait pas trop de danger. La seule chose qui pouvait surprendre était quand le Calamar Géant se balade non loin des fenêtres. *

"Ton expression dis autre chose pourtant. Tu sembles agacé, peut-être parce que tu auras préféré être seul mais il ne fallait pas jouer du violon. Très belle musique soit dit en passant."

* Il fallait bien reconnaître les talents des uns et des autres ! Son camarade serpent jouait très bien du violon et il était important pour la jeune fille de le reconnaître. Alors qu'il s'asseyait sur les canapés à disposition, la jeune fille ramassa son archet et se mit à l'examiner entre ses mains, en allant s'asseoir sur un canapé en face de lui. *

"Donc j'en déduis que tu es mon nouveau collègue. Haile m'a dit qu'un certain Keith allait venir m'aider dans les tâches de préfet. Nous pouvons que notre première rencontre aura été fructueuse !"

* Ce n'était pas une question mais une affirmation. Elle n'avait pas eu de description physique de son nouveau binôme mais Haile lui avait confié son nom. Keith Kovalyov. Un nom qui ne s'oublie pas comme ça. Normalement, la politesse aurait voulu que la Densmore offre ses services pour aider Keith à prendre ses marques en tant que Préfet. Mais Bronwyn préférait attendre qu'il le lui demande ; cela la faisait rire pour une raison qui lui échappait encore. *
Préfet
[Avatar]
Serpentard
5e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 26/01/2023 à 01:38:11

Hm.

Il préféra ne pas répondre, si elle était convaincue de sa sécurité en ces lieux c'était tant mieux pour elle, l'ignorance est luxe et le Kovalyov n'allait certainement pas son temps à perdre à briser les convictions de chacun, tant pis pour elle.
Il observa silencieusement son objet dans les mains de la Densmore qui visiblement eut plus de facilité à retrouver l'objet que lui. Bronwyn semblait être le genre de personne têtue, intrépide, avec des convictions qu'elle suivrait jusqu'au bout du monde. Cela avait beau être dans un sens une qualité, c'était tout ce que condamnait le russe. Il fallait toujours être prudent, avec ses mots et juste en général ce que la préfète ne semblait pas être...Cela dit, elle était le côté fier de Serpentard, grande gueule, peut être pas le côté futé ou malin mais bon...


Je joue du violon parce que justement, je suis seul.

Et, il n'aimait pas les curieux. La réflexion était débile, il avait justement attendu d'être seul pour en jouer et s'était placé dans le coin de plus éloignée des dortoirs (et dieu sait que la salle commune était grande) pour justement ne pas être dérangé et ne pas déranger, il fut tout de même flattée par le compliment de sa collègue mais ne lui attribua qu'un haussement d'épaule.
La vision du poste de prefet de la vipère était sans aucun doute différente de celle de Keith, tout comme la gestion des taches. D'ailleurs celle ci semblait voir Keith comme un subalterne plutôt qu'un préfet au même niveau qu'elle. Il lui fit remarquer.


Je pense que mon rôle de préfet est d'aider notre directeur de maison avant tout, pas de t'aider toi. Je suppose que nous avons d'ailleurs des taches différentes, tu n'as pas besoin de mon aide pour les réaliser, si ?

Il arqua un sourcil ; il questionnait ses capacités de préfète en la taquinant, mais le jeune homme ne pensait pas à mal : être préfet était un poste nécessitant un sérieux et une rigueur certaine, si la Bronwyn portait les couleurs de Serpentard ce n'était surement pas pour rien. Néanmoins, les deux avaient probablement une façon différente d'appréhender leur poste : Le russe faisait toujours les taches dès que celles ci lui étaient attribués, pour se laisser le moins possible submerger par la charge de travail. Une manière de faire trop sévère qui ne s'adaptait pas à tout le monde et probablement pas à la Densmore qui semblait plus laxiste, Keith craignait juste des désaccords et quiproquos entre le duo représentant de Serpentard.


Je peux récupérer mon archet ?

[Avatar]
Serpentard
7e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 27/01/2023 à 22:14:03

* Cette situation allait permettre à la jeune fille de jauger son nouveau collaborateur. Avec Lucifer, tout était plus simple ! Les deux jeunes filles s'entendaient à merveille et n'avaient aucun secret l'une pour l'autre. Elles travaillaient de concert, sans se poser de question. Mais là les choses allaient changer et pas forcément dans le sens qui aurait convenu à la Densmore.

Bronwyn éclata d'un rire franc devant les dires de son camarade. Visiblement la vision de leur poste n'était pas la même. La Densmore voyait le travail de préfet comme un travail d'équipe ; si le deux préfets n'agissent pas de concert, cela peut freiner le bon fonctionnement de la maison, selon elle. Si Keith s'imaginait bosser seul dans son coin, il se trompait lourdement. *


"Je n'ai jamais dis que tu allais faire mon travail, loin de là ! N'interprète pas ce que je dis. Je voulais dire qu'il faut travailler en équipe tous les deux. Tu aurais tes tâches à toi et j'aurai mes tâches à moi mais il y a des choses que nous devrons faire en équipe. C'est ainsi que nous aiderons Haile."

* La jeune fille se leva de son siège, l'archet toujours entre les mains, pour se rapprocher de son camarade. Bronwyn n'arrivait pas à se faire une idée entière sur lui. Il l'a faisait rire par son audace mais elle ne savait pas encore s'ils allaient réussir à travailler ensemble. *

"Je te demanderai d'ailleurs de ne jamais te mêler de mes affaires. Je m'en occupe très bien de mes tâches toute seule."

* Chacun allait faire son travail de son côté et, normalement, tout devrait bien fonctionner de la sorte. C'est ce que la jeune fille s'imaginait, même si elle devait faire le deuil de sa complicité avec Lucifer. Pauvre Keith ! Elle devait bien l'admettre, prendre le poste de préfet juste après Lucifer n'était pas la meilleure des choses... *

"Quand on est poli, on dit "s'il vous plait" très cher."

* Cela était hypocrite venant d'elle d'être aussi attaché à la politesse à cet instant. Surtout vu la façon dont elle s'est présentée tout à l'heure. Mais elle avait envie de taquiner le Kpvalyov pour voir sa réaction et voir s'il avait le sens de l'humour. *
Préfet
[Avatar]
Serpentard
5e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 01/02/2023 à 12:23:41

Il haussa les épaules, cette fille disait clairement le contraire il y a quelques minutes mais le garçon ne chercherait pas à la mettre face à ses inepties. De toute façon elle semblait rire à la moindre remarque du Keith, autant rester dans ce silence cordial qui lui fait aborder passivement le drapeau blanc.

La préfète se leva et lui tendit son archet. Se mêler de ses affaires ? Improbable demande, stupide question même, la bronwyn n'était pas assez interessante pour qu'il jette un regard à ses occupations. Et de toute manière, keith n'était pas curieux, pas même un peu. Mais si sa volonté d'intimité cachait en réalité une fainéantise bien dissimulé, il n'hésitera pas trois secondes pour mettre les points sur les i.

En vérité la prefete ne semblait pas franchement ravie de la nomination du Kovalyov, peut-être l'ancien collègue et elle entretenait une relation plus fusionelle ? Peut-être qu'ils avaient la même façon de gérer ce poste ? Deux fainéants, des boulets qui n'avaient pour seule excuse que leur impétuosité bien propre à Serpentard ? Cela ne pouvait continuer comme ça, il était ici pour faire gagner sa maison et il allait réussir. Tant pis s'il fallait donner un coup de pied à la fourmilière, il fallait de la discipline !

Il la regarda de bas en haut, l'air de dire que son commentaire était culotté.


Pourquoi te demanderais-je s'il te plait ? Je ne t'ai pas demandé de le ramasser Très-Chère ?

Il pris un ton interloqué, puis, si elle voulait faire un cours sur la politesse elle était très mal placé ? Toujours ce toupet serpentardesque bien trop mal placé, grande gueule oui, mais pas assez avisé.

Il récupéra l'objet chéri pour retourner au petit bureau, il rangea ses affaires et ses papiers pour se retourner, pourquoi était-elle toujours là ? Lui qui aspirait à un certain calme, ça semblait être raté...

[Avatar]
Serpentard
7e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 02/02/2023 à 21:23:27

* Bronwyn afficha un sourire poli. Les choses avec Keith allait être plutôt amusantes ! Le moins qu'elle pouvait dire était qu'il ne manquait pas de répondant et cela plaisait fortement à la Densmore. Les deux préfets allaient faire leurs tâches personnelles chacun de leur côté et ne se retrouverons que pour les tâches communes. *

"Oh j'ai le droit à un "Très Chère" !" * dit-elle en imitant le ton du Kovalyov. * "Je suis sûre que nous allons bien nous entendre."

* La jeune fille pouvait retourner dans son dortoir à présent que les présentations venaient d'être faites. De plus, elle sentait la fatigue lui tirer les yeux. Mais elle s'amusait tellement avec son nouveau collègue qu'elle n'en tenait pas compte. Tout comme elle ne tenait pas compte du fait que le Kovalyov ne voulait manifestement que la Densmore reste dans les alentours. La solitude devait l'appeler.

La jeune fille sentit un pincement au coeur en se disant qu'avec l'arrivée de Keith, le départ de Lucifer n'en était que plus réel ... Quel dommage pour la Densmore ! Elle fit son maximum pour rester stoïque et ne pas montrer ce qu'elle ressentait. *


"Tu joues du violon depuis longtemps ?" * dit-elle changeant soudainement de sujet. *
Préfet
[Avatar]
Serpentard
5e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 17/07/2023 à 01:10:18

Elle semblait amusée par les réponses aussi désinvoltes que sarcastiques du jeune russe, tant mieux, il y en avait bien une qui s’amusait…Il ne pouvait s’empêcher de douter à son affirmation quant à leur supposée bonne entente, et cauchemardait déjà sur les prochains mois de collaboration à supporter les questions encore et toujours plus intrusives.

Il fut d’abord agacé par sa question, n’était-ce pas évident ? La manière dont il jouait ou tenait son violon ? On pouvait y voir une certaine souplesse et aisance qui trahissait des années d’entrainement et de rigueur.


Depuis hier.

Dit-il sarcastiquement à sa collègue en affichant une mine exaspérée. Alors qu'il essayait de trouver les mots et excuse pour mettre un terme à cette situation gênante. Sa nature introvertie rendait difficile pour lui de trouver une réponse appropriée sans paraître trop abrupt ou désagréable (en vain m’enfin). Mais pendant une fraction de seconde, le Kovalyov crut déceler un semblant de tristesse, bien trop fugace pour lui faire remarquer, mais assez pour que le Kovalyov s’interroge sur cette volonté de stoïcité et de passer comme une personne légère et désinvolte. Puis revint à son esprit le visage de l’ancienne préfète, Lucifer. Un visage froid mais une attitude hautaine, supérieur, agaçant. Certaines rumeurs courraient sur le couple des deux préfètes, Keith n’y avait guère prêté attention, et honnêtement il s’en fichait éperdument, mais maintenant qu’il y pensait, si cela était avéré, il y avait donc peut-être une raison à cette mélancolie ; Les deux étaient maintenant séparées.

Ce que les jeunes pouvaient être dramatique.

[Avatar]
Serpentard
7e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 22/07/2023 à 12:28:47

* Bronwyn ne put se retenir d’éclater de rire ! Cela ne lui arrivait que rarement mais la désinvolture du jeune homme face à elle lui était revigorante. La dernière personne à avoir réussis à la faire rire de la sorte était Lucifer … qu’est-ce qu’elle pouvait lui manquer ! Mais ce n’était pas le sujet. *

« Tu ne manques pas de répartie. »

* La jeune fille hésitait entre entrer dans son jeu et ne pas rebondir sur ce qu’il venait de dire. Mais elle souhaitait avancer dans la discussion. Il était tard et elle avait envie de regagner son lit. Elle réussira sans doute à s’habituer à son nouveau collègue à un jour ou l’autre. Peut-être … Personne ne pourra remplacer Lucifer. *

« Bon je suppose que je peux te laisser à présent. Il est tard et j’aimerais dormir. Essaye de ne pas faire trop de bruit. »

* Bronwyn aurait aimé lui parler de son violon. Elle-même aurait voulu en jouer. La musique apaise les mœurs et de la bonne musique est tellement apaisante. La Densmore appréciait peu de choses mais la musique faisait partie de ses choses. Violon. Piano. Même saxophone. Bien joué, cela était d’une douceur pour les oreilles ! *
Préfet
[Avatar]
Serpentard
5e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 23/07/2023 à 00:18:41

Le rire de la verte et argent avait quelque chose de satisfaisant, c’était pour le Kovalyov une preuve que malgré son tempérament difficile à approcher et souvent critiqué, certaines personnes réussissaient tout de même à rire avec lui. Il afficha d’ailleurs une expression un tant soit peu plus douce, moins agacé, sa mâchoire s’était d’ailleurs décontracté. Peut-être fallait-il seulement chercher derrière cette personnalité froide pour découvrir un Keith différent ?

Sentant effectivement ses yeux lui piquer quelque peu, le vert et argent se pencha en arrière, et jeta un coup d'œil à la grande horloge de la salle commune constata l'heure avancée. Le Kovalyov ne devrait pas tarder aussi sous peine de pâtir de son insomnie pendant ses cours…Aussi, ne commenta-t-il rien quand sa collègue en fit la remarque et se contenta de hausser les épaules, nonchalamment, essayant de ne pas montrer sa fatigue.


Je ne te promets rien.

Lui dit-il presque malicieusement, comme guise de « vengeance » pour l’avoir dérangé pendant son moment solitaire. Keith continua de jouer après le depart de Bronwyn, distraitement, pensif de cette rencontre. Il frotta ses paupières lourdes, essayant de chasser la sensation de somnolence qui commençait à l’envahir, refusant de remonter trop tôt après le depart de la Densmore, de peur de la croiser encore une fois et de passer pour quelqu’un qui suit les idées ou les suggestions des autres, même innocente.

Finalement, il tomba dans les bras de Morphée, alors que sa tête s’affaissait inconfortablement sur la table. Ce fut les timides premiers rayons de soleil de la plus haute fenêtre des cachots qui le réveilla. Les yeux piquants, entourés de cernes plus violacées que d’habitude. Le russe massa douloureusement sa nuque. Et après un étirement lancinant il retourna dans son dortoir afin de changer ses vêtements et preparer cette journée de cours qui s’annonçait pénible…

[Avatar]
Serpentard
7e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 23/07/2023 à 21:10:25

* Après avoir sombré rapidement dans les bras de Morphée, Bronwyn se réveilla seule dans son dortoir. Comme chaque matin depuis le départ de Lucifer. Cela manquait à Bronwyn de tourner la tête et de la voir réveillée ou endormie dans son lit. Cela donnait de la joie à la Densmore. Maintenant son dortoir avait été séparé en deux depuis la nomination de Keith. Maintenant Bronwyn se sentait plus seule que jamais !

La Densmore alla s'habiller d'un robe noire à dentelle et elle enfila sa robe de sorcier par dessus. Puis elle prit ses affaires et, avant de sortir de son cocon, elle prit une grande inspiration.

Une fois dehors, la jeune fille baissa la tête et alla directement dans la Grande Salle où elle se servit son petit déjeuner en se remémorant ce qu'elle avait à faire dans la journée. Une fois cela fait, elle sortit son livre, sa dernière lecture. Petit à petit, la Grande Salle se remplit des élèves des différentes maisons mais la jeune fille n'y prêtait aucune attention. De toute façon, il était rare que quelqu'un vienne lui adresser la parole. *
Préfet
[Avatar]
Serpentard
5e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 26/07/2023 à 20:37:38

Vêtu simplement de sa chemise surmontée de sa cravate couleur vert et argent et de son pantalon droit (Il n'appréciait guère sa robe de sorcier qu'il jugeait trop encombrante), Keith se traina péniblement vers la Grande Salle. Le calme et le vide régnait dans les couloirs alors que ces derniers étaient longés seulement par les lèves tôt. C’était un tout autre Poudlard qu’il découvrait. Lui qui était plus accoutumé à l’effervescence bruyante des couloirs, ou le calme terrifiant de la nuit durant ses rondes tardives, là, il découvrait un Poudlard calme, apaisant. L’air frais matinal vint caresser doucement le visage du russe et balayer doucement ses cheveux alors qu’il prit une grande inspiration, revigoré par l’atmosphère vivifiante

La Grande Salle était tout aussi calme, les élèves discutaient doucement, et nul besoin de crier à son voisin pour se faire entendre, la nourriture était intacte sur les tables et le Prefet découvrit le plaisir de pouvoir choisir sa place. Même si la salle se remplissait doucement, avoir été témoin du calme et du confort des premiers arrivés ne fit que motiver Keith à se réveiller dès lors, plus tôt.

Il s’assied à une place seul, la table des Serpentard se remplissait doucement mais Keith perçut aucun de ses amis. Il scruta les lieux remarquant l’absence des adultes et fut surpris de cela. Peut-être comptaient-ils sur la responsabilité et la maturité des lèves tôt pour savoir se tenir ? Ou sur le fait que tout le monde était bien trop fatigué pour faire du grabuge dès le matin. À cette pensée, Keith scruta la table pour essayer de detecter qui était les Saints responsables qui se levaient tôt pour remarquer sa collègue préfète assise à lire un livre dans son coin. Keith arqua un sourcil et ne put s’empêcher de penser qu’elle avait l’air d’une Serdaigle avec cette expression absorbée. Il imaginait bien la Densmore lire des romans d’ado bien niais à souhait en secret, cela serait bien son genre, pensa t’il.

Le Kovalyov se servit paresseusement du café noir, simple, n'appréciant guère les sucreries ou le gras dès le matin. De toute façon, le garçon était bien trop fatigué pour tendre la main vers autre chose.

Mais, troublant le calme de la Grande Salle, des éclats de voix parvinrent au Préfet venant de l'extrémité de la table, des Serpentards et Gryffondors discutant de manière agitée. Keith fronça les sourcils. Il n’était pas particulièrement inquiet de la situation, elle était assez commune en vérité et pensa que les adultes géreraient cela avant que ça dégénère. Petit à petit, les voix prirent en intensité, et il était maintenant difficile de faire abstraction de cela, le garçon soupira agacé du bruit et chercha désespérément du regard un adulte, pour se rappeler qu’il n’y avait personne, et à cet instant les deux sortirent leurs baguettes…



Merde. dit-il agacé avant de se lever.

[Avatar]
Serpentard
7e année
Titre : Re : Le serpent qui ne sifflait pas.
Créé : 29/07/2023 à 15:46:33

* La jeune fille fut sorti de sa lecture par des éclats de voix. Elle avisa des Gryffondor et des Serpentard en train de discuter de manière peu cordiale. Ce n'était pas inhabituel et la jeune fille se contenta de les regarder au dessus de la tranche de son livre.

Au bout de quelques minutes, la jeune fille referma son livre et le posa juste à côté d'elle sans quitter le groupe des yeux. Elle les observa tout en buvant son breuvage. La conversation commençait à vraiment devenir houleuse et des baguettes furent sortie. Bronwyn soupira bruyamment mais avisa son jeune collègue se lever avant elle.

Elle décida de le laisser faire. Après tout, il n'avait pas besoin d'être deux pour stopper cette action ; un seul d'entre eux devrait suffire et cela formera Keith. Bronwyn croisa les jambes et décida de le regarder faire, la manière dont il allait s'y prendre l'intéressait. *

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5