Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Reste du monde

Le Spectre de la Mort
[RPG]
Adrian Mander
Directeur adjoint
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 9619
Titre : Le Spectre de la Mort
Créé : 27/11/2018 à 21:23:59


* Il n’avait jamais pu se résoudre à disparaître comme tous ceux auxquels il avait tenu. Son père, sa sœur, sa Némésis, sa protégée. Après un temps que nul ne soupçonnait vraiment, Adrian Mander était reparu aujourd'hui à Poudlard et était parvenu à y obtenir la place de directeur adjoint auprès de James Edward Bates, dit Bdragon. Mais ce n’était pas dans le bureau de la Direction qu’il avait souhaité se rendre ce soir, le premier qu’il passait à Poudlard depuis fort longtemps.

Sur les rives du Lac Noir, il observait silencieusement des spectres s’agiter sous ses yeux. Il revoyait le navire de Jesse Riders embarquer vers les Terres du Sorcier Détraqueur, mais aussi cette ancienne embarcation viking sur laquelle il avait établi son bureau de professeur. Les eaux étaient lisses ce jour-là, et le sorcier aux yeux vairons présumait que le temps avait fini d’engloutir le bateau. Et ses fantômes avec lui. *


[ La Mort, la Mort ; partout la Mort. ]

* Il entendit un bruit autour de lui et sut qu’il n’était plus seul. Comme il l’avait prévu, ils avaient répondu à son appel. Cela dit, qui n’aurait pas la curiosité de venir lorsqu’un sorcier disparu, qui avait à la fois combattu le Mal pour le Ministère de la Magie et enseigné à Poudlard des disciplines parmi les plus rigoureuses, vous invitait en rêve, la veille même de son retour ? *

RPG entre Adrian Mander, Black Phantôm et Camille Dubois

L'intervention de PNJ est possible (au début du RPG uniquement).

Adrian Mander
Directeur adjoint - Pôle animation

Ma pensine

Le Spectre de la Mort
La Révélation d'Atlas
Le Retour de Jesse Riders

"La mémoire, c'est comme une boîte de Pandore : l'espoir s'y niche toujours au plus profond." [Adrian Mander, le Chant des Augureys]
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
4e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1185
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 27/11/2018 à 21:54:29

* La sorcière ajouta une fiole ou deux de son élixir favori dans les poches de sa cape bleu pâle. La française avait appris la prudence, et la méfiance, depuis le temps. Son wombat la fixait alors qu'elle glissait sa baguette dans une poche prévu à cet effet. Soupirant, la jeune femme s'agenouilla tout en lui donnant quelques friandises. *

On m'a invité, Ben. C'est la moindre des politesses de voir ce qu'on me veut. Je reviendrai vite, ne t'inquiète pas.

* Murmura t elle dans sa langue maternelle, tout en se relevant. Mais Élise n'y allait les mains dans les poches, elle s'était renseigné sur celui qui avait été un jour professeur d'Alchimie. Venait il juste lui parler de sa matière ? La française allait le rassurer et revenir illico presto à son laboratoire. Oui, elle ne risquait rien.

Resserrant sa cape alors qu'elle marchait en direction du lac noirs, la française pesta encore une fois sur le climat froid de l'Ecosse. Elle aurait largement préféré un rendez vous dans un bureau, autour d'un bon verre de vin. Les coutumes britanniques laissaient légèrement à désirer.

Rapidement, l'Alchimiste aperçut une silhouette et arriva à la hauteur de l'homme. Esquissant un sourire, espérant cacher son impatience, la jeune femme commença. *


Bonjour monsieur Mander. Élise Dubois. Mais je suppose que vous le saviez déjà.

* La française parlait toujours avec un accent prononcé, ne cachant pas sa provenance. Mais là, on pouvait sentir aussi la curiosité non dissimulé dans sa voix. Si l'Alchimiste était venue c'était surtout pour ce dernier point, que lui voulait il ? Et par la blouse de Flamel, elle esperait que cela n'avait rien à voir avec les petites expériences explosives qu'elle menait au château. *

Black Phantôm
Historien
Chroniqueur VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2850
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 27/11/2018 à 22:12:59

- Il est là !

* C'était le troisième registre de huit mille pages qu'il épluchait en quelques jours et il venait de trouver à nouveau le nom de celui qui l'avait contacté en rêve. Ce n'était pas une obsession, mais seulement une soif de savoir. Parmi les centaines de millions de lignes manuscrites contenues dans les nombreux ouvrages du bureau de l'historien, qui contenaient chacune des informations passionnantes sur l'histoire de l'école, il devait bien avoir des choses sur un certain Adrian Mander, quelque part. *

* Trois feuilles étaient déjà pleines des notes qu'il avait prises ces dernières heures. La plupart de ces notes étaient des fausses pistes, mais certaines étaient intéressantes : il avait enseigné l'Alchimie à Poudlard quelques années. Il avait travaillé au ministère. Sa soeur avait de mauvaises fréquentations. *

* Il avait écrit à son informateur de la Gazette du Sorcier pour lui demander de chercher certaines éditions dans les archives, à des dates précises. Lorsqu'il reçut la réponse, il était l'heure de se rendre à son rendez-vous mystérieux. *

* Il descendit tranquillement les escaliers, marchant paisiblement dans les couloirs de l'école, discutant avec les tableaux ou toquant aux armures. Arriver en retard à une telle réunion était toujours amusant. L'absence d'excuses déstabilisait l'interlocuteur avant même le début de la conversation. *

* Il arriva devant le lac après avoir traversé le parc. Deux personnes étaient déjà en train d'échanger des salutations. Il s'approcha doucement et dit d'une voix calme : *


- Bonjour, je suis en retard.



~ Tout est relatif ~
~ PapIaril ~



¯¯̿̿¯̿̿'̿̿̿̿̿̿̿'̿̿'̿̿̿̿̿'̿̿̿)͇̿̿)̿̿̿̿ '̿̿̿̿̿̿\̵͇̿̿\=(•̪̀●́)=o/̵͇̿̿/'̿̿ ̿ ̿̿
Adrian Mander
Directeur adjoint
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 9619
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 28/11/2018 à 19:25:49

« Bonjour, en retard, je suis Adrian Mander. Votre amie m’a rejoint il y a quelques secondes, ne vous préoccupez donc pas de cela. Je suis sur le point de vous soumettre à tous deux un autre sujet d’inquiétude. »

* Le sorcier aux yeux vairons tira du revers de sa courte cape émeraude un morceau de papier. De plus près, il s’agissait d’un ticket en or portant le nom du directeur adjoint, ainsi qu’un large titre calligraphié : « Le Spectre de la Mort ». Le seul autre renseignement sur le ticket était une date : aujourd’hui, dans quelques minutes. Aucune adresse. *

« J’ai reçu ceci il y a deux jours. Comme vous le savez peut-être, je reviens à peine d’un... d’un long voyage, si je puis dire. Pourtant, l’expéditeur savait où me trouver et son hibou a fait le reste. Et le plus étrange... c’est que ce n’est pas le seul ticket qu’il m’a remis. »

* Il sortit deux autres tickets, quasiment identiques au sien. Seuls les noms changeaient : ils étaient destinés à chacun d’eux. Adrian les leur tendit. *

« Drôle de coup de théâtre, n’est-ce pas ? »

Adrian Mander
Directeur adjoint - Pôle animation

Ma pensine

Le Spectre de la Mort
La Révélation d'Atlas
Le Retour de Jesse Riders

"La mémoire, c'est comme une boîte de Pandore : l'espoir s'y niche toujours au plus profond." [Adrian Mander, le Chant des Augureys]
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
4e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1185
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 28/11/2018 à 19:50:40

* Elise dévisagea l'homme qui venait d'arriver. Ainsi elle n'avait pas été la seule à être convoquer. La française toussa légèrement alors que Mander précisait "amie". Elle n'était pas son amie. Elle ne le connaissait même pas. Comme beaucoup de personne dans le château. C'était peut être un autre professeur ? Ou pas. En fait, l'Alchimiste s'en moquait un peu.

La jeune femme fut beaucoup plus intéressée par le ticket en or qu'il leur montra. La Dubois prit celui qui lui était destinée et le monta à la hauteur de son regard. Grattant la surface, l'Alchimiste était déjà occupé à savoir si c'était vraiment de l'or. Le titre plutôt inquiétant l’intéressait beaucoup moins, peut être le nom d'une nouvelle attraction ?

Fixant le sorcier au yeux vairons, la française haussa un sourcils. *


Si c'est une invitation pour vous suivre dans une quelconque aventure, monsieur Mander, vous auriez pu vous éviter de faire ces tickets. Une demande aurait suffit.

* La française avait un ton piquant, elle était encore méfiante et ne connaissait pas son interlocuteur. Si c'était une blague, la jeune femme ne la trouvait pas spécialement bonne. L'heure noté sur le ticket approchait mais cela ne semblait pas vraiment l'inquiéter. Si quelqu'un d'autre les voulait quelque part, elle mettrait sa main à couper que les trois sorciers y arriveraient bientôt.

Elise voulait juste découvrir maintenant si c'était l'invention de l'homme qui les avait fait venir ici. Ah et peut être l'identité de l'autre. Se tournant finalement vers celui qu'elle avait superbement ignoré depuis, elle lui demanda. *


Et vous êtes ?

* Elle n'était pas spécialement agréable, mais l'Alchimiste détestait ne pas savoir, ne pas comprendre. Et la situation prenait un sens qu'elle ne comprenait pas encore. *

Black Phantôm
Historien
Chroniqueur VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2850
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 28/11/2018 à 20:26:29

* En retard. C'était un nom plutôt agréable à entendre, bien plus que "Kazga". La femme, que l'Historien reconnut comme étant une enseignante ici, semblait impatiente. Et énervée. *

* Il attrapa la feuille du bout des doigts et la tourna dans tous les sens. Non, le papier ne lui disait rien. Le titre était en revanche bien plus inquiétant pour Kazga que la texture du papier. Une convocation écrite, avec deux personnes qu'il ne connaissait pas, contenant les mots spectre et mort ? Cela n'avait aucun sens, et la plaisanterie n'était pas particulièrement drôle. *

* Il regarda fixement Adrian, comme s'il le sondait et que son regard était capable de le transpercer pour comprendre tous ses secrets. Mais n'ayant aucune capacité de légilimancie, il dit simplement : *


- C'est étrange. Beau coup de théâtre, en effet. Qui peut donc bien nous inviter, tous les trois, alors que nous ne nous connaissons pas ? Quel est le lien entre nos trois personnes qui aurait poussé quelqu'un à nous réunir ? Mais par-delà ces questions, je me demande aussi pourquoi vous avez attendu le dernier moment pour nous réunir. Je ne comprends pas non plus pourquoi c'est vous qui avez nos tickets dans les mains.

* Il se tourna vers la troisième personne et répondit à sa question. *

- Je pensais que j'étais en retard, mais je ne le suis apparemment pas tant que ça. * Saisissant que le moment n'était pas bien choisi pour plaisanter, il reprit son sérieux et continua. * Mais je suis Kazga, Historien du château.

* Il tourna son ticket dans tous les sens dans le but de trouver une adresse, un lieu où se rendre. *

- Vous n'auriez pas d'autres indications, par hasard ?



~ Tout est relatif ~
~ PapIaril ~



¯¯̿̿¯̿̿'̿̿̿̿̿̿̿'̿̿'̿̿̿̿̿'̿̿̿)͇̿̿)̿̿̿̿ '̿̿̿̿̿̿\̵͇̿̿\=(•̪̀●́)=o/̵͇̿̿/'̿̿ ̿ ̿̿
Adrian Mander
Directeur adjoint
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 9619
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 28/11/2018 à 21:07:14

* Il s’attendait à un tel étonnement de leur part. S’adresser à eux en rêve était peu commun, mais c’était le meilleur moyen, selon lui, pour que le message soit entendu et que la curiosité de chacun soit éveillée. Plus que quiconque, il connaissait les pouvoirs des rêves et des cauchemars. *

« En fait, c’est surtout une invitation à me suivre pour que je comprenne qui m’a retrouvé et m’a envoyé cette invitation, et pourquoi il vous a choisis. Nous venons à peine de faire connaissance, et pourtant quelqu’un s’est amusé il y a un certain temps déjà à nouer le fil de nos destinées. Quel est le lien, en effet, quel est le lien ? »

* Kazga se révélait peut-être un peu plus suspicieux. Il se jurait de garder un œil sur lui. *

« Bien sûr, on ne peut pas foncer comme ça, tête baissée, dans la gueule du loup. Et je ne peux pas me résoudre à mettre en péril la vie d’autrui sans prendre un minimum de précaution. Il me fallait du temps pour m’assurer de ces choses avant de vous trouver. »

[ Oui, c’est une jolie réponse à donner. ]

« Et j’ai notamment vérifié l’un de mes principaux soupçons. Il n’y a, à ma connaissance, qu’une seule salle de spectacle qui imprime ce genre de tickets et qui puisse me connaître. Et puisqu’il n’y a aucune adresse, je ne pense pas me tromper en affirmant qu’effectivement, ce doit être un lieu que je sois capable de deviner. Oh, mais c’est que le temps passe ! »

* Dit-il en refermant le clapet de sa montre à gousset. Il ne restait qu’une minute. Il sortit un volumineux ouvrage et le fit léviter entre eux trois, posant sa main dessus. La Bible. *

« J’appréciais l’ironie de la situation. C’est un portoloin, mais voyez-y également la promesse que je veillerai à votre protection et au salut de vos âmes ahah ! »

Adrian Mander
Directeur adjoint - Pôle animation

Ma pensine

Le Spectre de la Mort
La Révélation d'Atlas
Le Retour de Jesse Riders

"La mémoire, c'est comme une boîte de Pandore : l'espoir s'y niche toujours au plus profond." [Adrian Mander, le Chant des Augureys]
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
4e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1185
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 28/11/2018 à 23:30:01

* Elise n'était pas spécialement convaincu, l'homme convoqué avec elle soulevait des questions intéressantes. C'était l'historien, la française ne savait même pas qu'il existait ce poste à Poudlard. Et pourquoi aurait on fait venir une alchimiste, un historien et peu importe ce qu'était le troisième ? Ils n'avaient rien en commun. Et elle n'aimait pas du tout le fait que quelqu'un ait joué avec leurs destinées justement.

Et maintenant il leur demandait de le suivre sans discuter ? Elise n'était pas spécialement chaude, surtout qu'elle ne voyait pas vraiment ce que cette petite sortie lui apporterait. Le ticket en or l’intéressait, peut être y avait il un rapport avec l'Alchimie? Une recette à gagner ? Les idées tourbillonnaient dans sa tête, fixant la bible, ne sachant pas si elle devait la toucher ou s'enfuir maintenant pendant qu'il était encore temps.

Soupirant, l'Alchimiste céda à sa curiosité, elle voulait savoir qui avait entendu parler d'elle et pourquoi. Elle allait peut être le regretter, mais elle le verrait sur le moment. La française ne put s’empêcher tout de même de répliquer, fière. *


Mon âme ira très bien merci, et je sais me défendre. J'espère qu'il y aura quelque chose d’intéressant à voir.

* Puis la jeune femme posa sa main sur le livre, pensant à son pauvre wombat qui ne la verrait pas revenir ce soir. Il allait être furieux. Elise jeta un oeil à l'historien, et lui lança, esquissant un léger sourire moqueur. *

Et bien dépêchez vous, si vous êtes en retard vous resterez ici, cette fois.

* C'était bien à elle de dire ce genre de remarque, la française n'étant jamais à l'heure. Mais pour une fois elle avait été la première. Lorsqu'elle sentit la sensation familière au creux de son nombril, la Dubois ne put s’empêcher de penser : [ mais dans quoi tu t'embarques encore, Elise ? ] *

Black Phantôm
Historien
Chroniqueur VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2850
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 29/11/2018 à 19:51:45

* L'historien écouta la première partie des explications de son interlocuteur sans rien ajouter, rien contredire. Il s'attendait à une telle réponse, puisque s'il les avait convoqués sans prévoir une sorte d'argumentaire pour justifier ce rendez-vous, il était idiot. *

* L'homme se laissa tout de même convaincre, mais, contrairement à la jeune fille, il posa ses propres conditions. *


- Je ne sais pas vraiment qui vous êtes et ce que vous voulez précisément. Je ne sais pas non plus où est-ce que vous m'emmenez, pour combien de temps, pour affronter quoi, pour voir qui. Vous comprenez bien que vous ne pouvez pas arriver comme ça dans notre vie et nous embarquer dans de folles histoires sans rendre quelque chose en échange. Je vous rappelle que c'est vous qui nous présentez ces tickets, donc vous êtes responsable.

* Il laissa le silence planer un instant pour renforcer l'accusation. Il sentait qu'attraper un tel portoloin ne pouvait signifier que des problèmes. *

- Avant de partir, je veux que vous me promettiez qu'une fois rentrés, vous me deviez un service. Que vous m'apporterez votre aide dans une histoire quelconque, que je choisirai. Vous devrez me suivre et mobiliser toutes vos connaissances, vos capacités et vos pouvoirs pour que j'arrive à mon but ultime. Est-ce bien compris ?

* Même s'il savait que le sorcier oublierait sûrement cette promesse, il n'avait pas le temps de faire un serment inviolable. C'était trop long et trop compliqué. Il le fusilla tout de même du regard pour lui faire comprendre qu'il serait là pour faire en sorte qu'il accomplisse son devoir. *

* Puis tout à coup, il changea de visage. Son air maussade et peu sûr laissa place à un sourire et des yeux pétillants. Ce n'était pas tous les jours qu'on avait la possibilité de sortir du château, de rencontrer de nouvelles personnes et de rendre visite à un mystérieux envoyeur de papiers dorés, après tout. Ce n'était pas la peine de se gâcher l'expérience avec des inquiétudes inutiles. *


- Quand à vous madame - ou mademoiselle, je ne vous causerai pas le tort d'être en retard, soyez-en sûre.

* Il tendit la main et toucha le portoloin, juste après avoir vérifié qu'il tenait bien sa baguette serrée contre lui. *



~ Tout est relatif ~
~ PapIaril ~



¯¯̿̿¯̿̿'̿̿̿̿̿̿̿'̿̿'̿̿̿̿̿'̿̿̿)͇̿̿)̿̿̿̿ '̿̿̿̿̿̿\̵͇̿̿\=(•̪̀●́)=o/̵͇̿̿/'̿̿ ̿ ̿̿
Adrian Mander
Directeur adjoint
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 9619
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 29/11/2018 à 21:00:00

* Il eut la bonne surprise de constater que tous les deux avaient du caractère. Cela leur serait nécessaire dans l’endroit où il s’apprêtait à les emmener. Il ne restait que quelques secondes avant le grand voyage. *

« Vous n’auriez pas assez d’une vie d’homme pour écouter tout ce que je pourrais vous raconter. Mais soit, j’accepte votre marché. Après tout, cela peut être amusant ! »

* Et ils disparurent. *

Dans la nuit noire scintille une ville, quelque part, et ses buildings élégants y grattent la surface des étoiles...

* On aurait pu se croire dans le New York du début du siècle dernier. Les façades Art Deco richement ornées reflétaient les lumières des réverbères et des néons sur la foule de noctambules qui vagabondaient avec entrain de chaque côté de la rue. Les immeubles et le monde grouillant à leurs pieds semblait s’étendre aussi loin que le regard pouvait aller. *

« Cela fait fort longtemps que je ne suis pas venu ici. Ils ont fait quelques travaux visiblement… Ah, pile devant notre destination, regardez ! »

* Le bâtiment devant eux étirait une rangée de colonnes blanches symétriquement agencées sur son toit, projetant une ombre pourvue de griffes sur la route. Une enseigne stylisée coiffait les portes en verre de la salle. Le Calliope. *

« Une salle relativement confidentielle à l’échelle du Monde Magique, mais incontournable pour ceux qui ont la chance de la connaître. Regardez ! »

* Au-dessus de l’enseigne figurait un large cadre en or, au-dessus duquel une traînée magique traçait régulièrement dans l’air le titre « Le Spectre d’Or ». A l’intérieur du cadre, il n’y avait qu’une affiche de trois mètres entièrement blanche.

Soudain, le Spectre de la Mort surgit de l’affiche, large silhouette mesurant deux fois la taille d’un humain, et s’apprêtait à agripper Camille dans sa main osseuse ! *

Adrian Mander
Directeur adjoint - Pôle animation

Ma pensine

Le Spectre de la Mort
La Révélation d'Atlas
Le Retour de Jesse Riders

"La mémoire, c'est comme une boîte de Pandore : l'espoir s'y niche toujours au plus profond." [Adrian Mander, le Chant des Augureys]
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
4e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1185
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 29/11/2018 à 23:17:57

* Elise se sentit tourbillonner avant d'atterrir, toujours avec classe et prestance sur la terre ferme. La française dévisagea le nouveau paysage, des buildings scintillants et élégants, la jeune femme aimait bien l'architecture classes qui ressortait. Alors que Mander leur montrait leur destination, la Dubois lisait le nom de leur lieu de rendez vous.

Elle s'approcha légèrement,fixant un cadre blanc où il était marqué en trainée d'or "Le spectre d'Or". Beaucoup d'Or, toujours cette histoire de spectre, mais surtout de l'or, et cela intéressait grandement l'Alchimiste. Serait ce la raison de sa venue ? Mais cela n'expliquait toujours pas celle de l'historien. Peut être était ce pour ce spectre, car la française n'y connaissait rien sur ce point. Y'avait il une histoire spéciale, un conte ?

Alors que la jeune femme pensait à ces milles questions non résolues, une masse noire, beaucoup plus grande qu'elle, sortit de l'affiche et se précipita sur elle. L'Alchimiste eut tout juste le temps de faire un bond en arrière et de sortir sa baguette, la pointant sur le spectre noir. Elle hésita quelques secondes, ne sachant pas vraiment quel sort conviendrait pour une ombre noir, mais elle se décida de tester sa consistance déjà avec un sort de stupéfixion informulé.

En bondissant hors d'atteinte, la française fusilla des yeux les deux hommes avec elle. *


Surtout ne m'aidez pas. A peine arrivée et je me fais déjà attaquer par cette chose. La sécurité est à revoir monsieur Mander.

* C'était un peu de mauvaise fois, car l'Alchimiste savait que les deux hommes avaient été surement aussi surprise qu'elle. Mais elle était devenue grognon d'avoir été ainsi attaquée. *

Et puis, c'est quoi d'abord cette chose ?

* Chuchota t elle. Oui elle était bien curieuse de savoir qui faisait une aussi mauvaise publicité, surtout si s'en était une. La française commençait à croire que ce n'était qu'une ruse pour ce spectacle annoncé. *

Black Phantôm
Historien
Chroniqueur VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2850
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 02/12/2018 à 11:02:12 - Modifié : 02/12/2018 à 12:02:04

* Satisfait par la réponse de son interlocuteur, Kazga mit cette promesse dans un coin de sa tête. Il n'y penserait plus, jusqu'à ce qu'il en ait besoin. *

* Le transfert fut rapide et ils arrivèrent devant cette enseigne, assez remarquable. Le cadre doré n'était pas particulièrement beau, contrairement aux lettres qui semblaient...vivantes. Elle attiraient le regard et le gardaient pendant de longues secondes. On voulait voir apparaître et disparaître ces lettres des centaines de fois, pour le simple plaisir de les regarder. *

* Kazga cligna des yeux et se fit la réflexion que cela faisait une belle publicité pour l'établissement. Plusieurs personnes à divers endroits autour de lui fixaient ces mots. *

* Le Spectre d'Or... Kazga ne trouvait pas la coïncidence amusante. Or et mort étaient deux mots bien trop proches pour que le Spectre d'Or et celui de la Mort ne soient pas liés. Il allait en faire part à ses deux camarades quand une horreur sortit de l'affiche. Il n'y avait aucun doute, c'était cela qui était nommé Spectre de la Mort. *

* Voyant que celui-ci faisait un geste agressif envers Elise, Kazga tira sa baguette en criant :


- Attention !

* Il n'aimait pas lancer des sorts rapidement ou dans une situation d'urgence car il ne savait jamais à quoi cela pouvait mener. On avait tôt fait de se retrouver à lancer un sort pour faire apparaître des fleurs à la place d'un stupéfix... Mais face à la situation, le choix était rapidement fait. Il tendit le bras et lança un stupéfix sur la main de la créature. Peut-être que cela créerait un mouvement de recul. *

* Il vit qu'Elise s'était reculée pour éviter la gigantesque main. Il expira de soulagement et se tourna vers Adrian. Celui-ci n'avait pas encore réagi. *

* Le monstre semblait déjà savoir qu'il allaient arriver là. Comme si c'était un piège.



~ Tout est relatif ~
~ PapIaril ~



¯¯̿̿¯̿̿'̿̿̿̿̿̿̿'̿̿'̿̿̿̿̿'̿̿̿)͇̿̿)̿̿̿̿ '̿̿̿̿̿̿\̵͇̿̿\=(•̪̀●́)=o/̵͇̿̿/'̿̿ ̿ ̿̿
Adrian Mander
Directeur adjoint
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 9619
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 02/12/2018 à 15:27:04 - Modifié : 02/12/2018 à 15:35:36

* A peine l’ombre bondit-elle sur eux que ses deux compagnons s’étaient empressés de réagir. Bien, la réactivité ne leur faisait pas défaut, cela serait utile plus tard. Mais cette-fois, ce fut plus amusant qu’autre chose. *

« Eh bien, cette chose est une affiche. »

* Les sorts avaient traversé l’adversaire comme un fantôme, avant que ce dernier ne retourne se dissimuler dans son grand fond blanc. Il semblait parfois scruter avec facétie les visiteurs d’un coin du cadre. *

« Désolé de ne pas vous avoir défendu plus ardemment contre le fléau de la publicité, mais nous avons des choses plus utiles à faire. Comme entrer à l’intérieur, par exemple. »

* Ce qu’il fit aussitôt.

Il n’y avait personne dans la salle de spectacle. Ni de spectateur, ni d’employé, ni d’artiste. Ils étaient tous les trois – à moins que leur hôte ne se trouve dissimulé dans le bâtiment, lui aussi. Ils se trouvaient dans une grande salle circulaire, au centre de laquelle des guichets se tenaient prêts à dévoiler des tickets d’or similaires aux leurs. Plus loin, des couloirs s’enfonçaient dans les ténèbres comme les tentacules d’une pieuvre. De grands titres en argent scintillaient au-dessus des arcades de chaque couloir. Le Spectre d’Or au-dessus du couloir central. A gauche le Spectre de Plomb. Et à droite... *


« Le Spectre de la Mort. Nous y voilà. »

* Sans attendre ses camarades, le sorcier aux yeux vairons s’avança dans le couloir, jusqu’à atteindre une porte en fer forgé. Il tapota avec sa baguette, la grille s’ouvrit.

Au-delà, la salle était plongée dans le noir. On discernait à peine les rangées de siège rouge. Et en face de ces sièges, trônant telle une idole…

Un immense écran blanc. *

Adrian Mander
Directeur adjoint - Pôle animation

Ma pensine

Le Spectre de la Mort
La Révélation d'Atlas
Le Retour de Jesse Riders

"La mémoire, c'est comme une boîte de Pandore : l'espoir s'y niche toujours au plus profond." [Adrian Mander, le Chant des Augureys]
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
4e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1185
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 02/12/2018 à 23:47:55

* Comme l'avait présumé la française ce n'était qu'une publicité. Une mauvaise certes. Mais inoffensive. Toutefois, Elise garda bien en tête que l'homme n'avait pas vraiment fait un geste pour la défendre. Même s'il savait apparemment que ce n'était pas dangereux. La Dubois le suivit à l'intérieur, levant la tête pour regarder dans son ensemble la salle. Vide. Ils étaient seuls. Et déjà ça, l'Alchimiste le présentait mal.

Elle devina les titres, plusieurs spectres. Plusieurs spectacles ? Les métaux alchimiques attribués l’intéressait grandement, il n'y avait que le spectre de la mort qui n'allait pas. La mort n'était ni Plomb, ni Or, c'était la mort. Un frisson la parcourut, cette histoire devenait de plus en plus mystérieuse.

Elise entra à la suite de Mander, la jeune femme était de sang purs alors elle ne pouvait pas vraiment faire l'analogie avec les cinémas moldus. Pourtant cette salle de spectacle l'intriguait. Les avait on fait venir pour assister à une quelconque représentation ? L'écran blanc le présumait.

Doublant l'homme, la jeune femme parcourut l'allée, se rapprochant de l'écran. Elle guettait les sièges, se tenant toujours sur ses gardes si elle apercevait celui ou celle qui les avait fait venir. Se retournant vers les deux hommes, la française était perplexe. *


Et nous sommes censé attendre quoi, exactement ? Un spectacle ?

* L'Alchimiste n'était pas patiente, loin de là. Et cette histoire qui dévoilait plus de question, commençait à la titiller sérieusement. Elle sentait le piège, elle n'avait pas confiance. Et surtout, la Dubois détestait être dans une situation qu'elle ne maitrisait pas du tout. *

Black Phantôm
Historien
Chroniqueur VIPère
5e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 2850
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 12/12/2018 à 14:30:37

* Kazga avait le coeur qui battait à toute vitesse. La blague de cette publicité n'était pas particulièrement drôle. Pour celui qui en était victime, du moins. *

* Il s'avança à la suite de ses deux camarades et ils pénétrèrent dans la bâtiment. L'absence totale d'autres personnes, visiteurs, personnels ou même artistes n'était pas tout à fait normal. Kazga ferma les yeux et se dit de redescendre sur terre. Il avait tendance à trop dramatiser la situation et à ne pas vouloir reconnaître que c'était une salle on ne peut plus normale. Vide, mais normale. *

* Il maudit en secret Adrian, qui, en rajoutant bien trop d'effets spéciaux (tickets dorés, Mort avec une majuscule, publicité mortelle), rendait l'aventure...oppressante. Au lieu d'une simple balade, un rendez-vous sympathique, tout cela se transformait en film d'horreur moldu. Il savait - ou croyait - qu'Adrian n'était pas vraiment responsable, mais il le trouvait beaucoup trop sûr de lui et bien trop prétentieux pour être totalement innocent. Et puis, il fallait bien maudire quelqu'un. *

* Il regarda l'écran blanc en écoutant Elise parler et eut un mouvement de recul. Il sortit sa baguette mais ne se prépara pas à jeter un sort. Il ne permettrait pas à Adrian de se moquer à nouveau de lui. *


- Est-ce une autre publicité agressive ? * Il réfléchit un instant. * Pourquoi le spectre de la Mort, et pas un autre métal ?



~ Tout est relatif ~
~ PapIaril ~



¯¯̿̿¯̿̿'̿̿̿̿̿̿̿'̿̿'̿̿̿̿̿'̿̿̿)͇̿̿)̿̿̿̿ '̿̿̿̿̿̿\̵͇̿̿\=(•̪̀●́)=o/̵͇̿̿/'̿̿ ̿ ̿̿
Adrian Mander
Directeur adjoint
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 9619
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 13/12/2018 à 15:48:39

* Depuis qu’il avait pris le temps de connaître et de comprendre le monde moldu, Adrian avait été saisi par ce paradoxe qui caractérisait le monde sorcier : la magie ouvrait la voie à des possibilités infinies, et pourtant son monde demeurait fixe, conservateur. Ils se trouvaient dans l’un des rares endroits où l’on percevait la magie non pas comme un simple élément du quotidien, mais comme l’instrument du progrès. *

« C’est un spectacle d’un genre nouveau qui vous attend, effectivement. Tandis que nous nous contentons de journaux vivants et de feuilletons radios, le monde moldu fourmille de divertissements. Vous vous trouvez actuellement dans l’un des hauts-lieux culturels de cette ville : le tout premier cinéma sorcier au monde ! »

* Il tendit à l’historien une brochure qu’il avait prise à l’entrée. *

« Ça, c’est une bonne question. Tout ce que je sais, c’est qu’il s’agit de l’opus inédit d’une trilogie qui raconte l’histoire d’un bandit nommé le Spectre. Ce dernier est un cambrioleur très particulier, qui ne vole que les souvenirs ! Dans le Spectre de Plomb, ce n’était qu’un voleur égoïste à la recherche d’indices sur une personne chère qui lui a été enlevée, mais dans la suite, le Spectre d’Or, il se retrouve au cœur d’un complot visant à dérober des souvenirs compromettants dans la mémoire du Ministre lui-même ! Certains ont regretté cette suite un peu trop politisée, mais moi j’ai adoré ! »

* L’écran blanc s’illuminait petit à petit. Le film allait bientôt commencer. *

« Quant à cette suite, je n’en sais pas plus que vous. Je trouve même curieux que nous soyons les seuls conviés à cette projection. Drôle d’avant-première ! »

* Le long-métrage s’ouvrait sur un plan large de la prison d’Azkaban, au beau milieu de la tempête. Chose étonnante pour le spectateur non-averti, mais l’œuvre avait été réalisée en noir et blanc, cherchant à capturer l’essence du film noir moldu et à la transposer à la noirceur du monde magique. A l’entrée de l’île, une jeune femme était entourée de deux détraqueurs. La pluie battante et le vent semblaient sortir de l’écran.

Adrian se leva, replaçant correctement sa cape pour se protéger du froid. Il fixa ses deux compagnons, toujours assis. *


« Eh bien, qu’attendez-vous ? C’est à nous d’entrer en scène ! »

Adrian Mander
Directeur adjoint - Pôle animation

Ma pensine

Le Spectre de la Mort
La Révélation d'Atlas
Le Retour de Jesse Riders

"La mémoire, c'est comme une boîte de Pandore : l'espoir s'y niche toujours au plus profond." [Adrian Mander, le Chant des Augureys]
Camille Dubois
Préfète
Chroniqueuse VIPère
4e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1185
Titre : Re : Le Spectre de la Mort
Créé : 13/12/2018 à 22:17:10

* Elise était drôlement surprise que quelqu'un d'autre qu'elle remarque le coup des métaux. L'historien remonta légèrement dans son estime. Mais la réponse d'Adrian fut tout à fait étrange. Un cinéma sorcier ? Et le premier au monde ? On les avait fait venir comme des célébrités alors ? La Dubois étouffa un reniflement, cela sentait tout de même le piège à plein nez.

En plus elle ne connaissait même pas les différents opus dont parlait Adrian. Même s'il paraissait fan, ce n'était clairement pas le cas de la française. Et alors que l'écran s'allumait, elle sortait sa baguette, sur ses gardes.

Et le film ne semblait pas des plus réjouissant, montrant la prison des sorciers, deux détraqueurs et une femme. Elise pouvait presque sentir leurs souffles glaciales, la pluie et le vent. C'était hypnotique. Bizarre. Magique.

Adrian alors agit encore plus bizarrement. Se levant, il semblait vouloir aller quelque part. Et à sa façon de parler, dans la scène ? La française fronça les sourcils, se levant, sa baguette toujours dans sa main. *


Que voulez vous dire Monsieur Mander ? Nous n'allons pas aller à Azkaban via cet écran tout de même ?

* Mais la pluie qui semblait sortir de l'écran indiquait tout le contraire. Perplexe, l'Alchimiste fixait les deux hommes. Ils allaient vraiment aller vers les dangers, sans préparation, sans plan ? Elle n'aimait pas cela, préférant avoir tout sous contrôle. *

On ne sait même pas ce qu'il y a dans ce film. Cela pourrait être un piège.

* Croisant ses bras sur sa poitrine, la française n'aimait pas vraiment la tournure des événements. Elle ne voulait pas être coincée dans un film, elle. *

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix - Le Poudcast
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2012 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5