Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

[Verrouillé] ASONH
[Avatar]
Poufsouffle
5e année
Titre : ASONH
Créé : 26/12/2020 à 16:32:55 - Modifié : 29/10/2023 à 22:34:02


APPARITION SPECTRALE D'ORIGINE NON-HUMAINE



MINISTERE DE LA MAGIE, LONDRES -

Le Ministère de la Magie était en pleine effervescence. Depuis maintenant trois jours, le ciel avait subitement changé au-dessus d'un village moldu, alors que la faune et la flore locale ne semblait plus guère se soucier du règne animale ou des lois de la nature. Aussi venaient-ils de confiner la région, laissant leurs experts en technologies moldues couper toutes connexions. Mais il leur fallait encore envoyer des experts pour récolter des informations et résoudre ce problème. Des personnes avec un avis extérieur.

- Dommage qu'il soit mort, il aurait été utile...

- J'avais dis que l'Égypte était une mauvaise idée.

Les deux employés du bureau des catastrophes magiques épluchés des tas de fiches roses. Une tonne de contacts potentiels. Mais au terme de longues heures, ils parvinrent à créer leur escouade de rêves. Une équipe expérimentale pour régler ce problème jamais vu auparavant : un couple de botaniste, une troisième oeil, un Auror à la retraite et un éleveur de musards. De quoi couvrir un large domaine d'expertise.

- Vous êtes sûr que c'est une bonne idée d'envoyer des civils ? Je veux dire... ils ont pas les accréditations, ni rien...

- Ils les auront, temporairement. Et puis, on a déjà pas mal de personnes en train de lutter contre les révélationnistes, surtout après la crise de Pré-au-Lard cet été. Allez, reprend la rédaction de tes convocations maintenant, avant que le Ministre ne débarque !

POUDLARD, LE LENDEMAIN MATIN -

La chouette effraie se trouvait déjà à la fenêtre, fusillant du regard l'adulte qui venait de se réveiller. Le Ministère, et les bureaucrates qui le composaient, détester attendre.

lar-

Professeure adjointe Hartley,


Dans le cadre d'une intervention due à une situation extraordinaire, le Ministère de la Magie réquisitionne vos services.

Veuillez vous présenter au sein de nos locaux de Londres dès réception de ce hibou. Vous êtes attendue au sein du Département des accidents et catastrophes magiques, où vous serez briefée et rencontrerez vos collègues pour l'intervention. Afin d'être mené à nos bureaux, veillez bien à demander Messieurs Heel et Arant.

Sachez qu'il s'agit ici d'une intervention strictement confidentielle, et que si cela venait à s'ébruiter, vos serez reçue par le Magenmagot et passible d'une condamnation à Azkaban.


Vous souhaitant bonne réception,

Monsieur H. HEEL.
Responsable | Département des Accidents et Catastrophes Magiques.

-
lar

___

RPG prévu entre Shannon Hartley et moi-même.
Un hibou des éventuels intéressés serait appréciable et apprécié avant tout post :°

1234

[Avatar]
Poufsouffle
7e année
Titre : Re : ASONH
Créé : 29/12/2020 à 00:33:32

* Pff, mauvaise nuit, mauvaise journée en perspective. C'était moins pire, beaucoup moins pire qu'hier au niveau stabilité. Au moins, elle n'était plus autant au fond du trou pour le Nouvel An, c'était une bonne chose, mais il lui faudra du temps pour vraiment se remettre de ce "mauvais jour". Celui-ci avait été particulièrement violent, comme à chaque fois qu'elle approchait de l'anniversaire de sa tentative de résorber sa dépression lors de sa septième année à l'aide de mélange entre occlumancie, légilimancie et théorie de magie runique qu'elle avait tiré des livres écrits par son parrain décédé. La plus mauvaise idée qu'elle n'avait jamais eue de sa vie.

Depuis, elle enchaînait les phases de dépression énormes et les phases dites normales. Cela pouvait arriver n'importe quand, même si l'adjointe pouvait le sentir un peu à l'avance quand les premiers signes commençaient à apparaître. Et aujourd'hui, c'était son état à la suite d'une phase de descente, rien de vraiment beau à voir. Il lui fallait souvent quelques jours pour récupérer complètement ses capacités, même si elle pouvait faire la base comme se nourrir, se lever, et parfois même donner des cours quand elle prenait des potions pour tenir le coup.

Ce fut donc avec une certaine morosité qu'elle ouvrit la fenêtre de sa chambre du château de Poudlard afin d'attraper la lettre que tenir le hibou au même regard qu'elle et qui était cachetée par le sceau du ministère. Il lui fallut quelques instants avant de vraiment saisir le sens de ce qui était marqué et elle ne put s’empêcher de pousser un long soupire de lassitude, cela l’ennuyait déjà. Heureusement que c'était les vacances de Noël et que cela n'allait pas impacter ses cours. Elle prit cependant tout son temps pour se préparer, elle et tout ce dont elle pourrait potentiellement avoir besoin. Déjà qu'elle répondait présente, ils pourraient au moins faire un effort pour l'attendre une demi-journée de plus.

Ce fut plus tard, vers le début de l'après-midi que la Hartley arriva enfin au ministère après un transplanage des plus laborieux. Elle et son éternel sac en bandoulière en cuire se dirigèrent vers le Département des accidents et catastrophes magiques, où l'adjointe avait été convoquée. Elle se présenta à l’accueil presque aussi joyeuse que pouvait l'être un ours à jeun. *

Messieurs Heel et Arant m'ont envoyé une convocation, où puis-je les trouver ?
[Avatar]
Poufsouffle
5e année
Titre : Re : ASONH
Créé : 29/12/2020 à 23:55:52

- Tu pense qu'on aura besoin de ça ?

- On aura besoin de tout ! Ohlala le Ministère !

Mary préparait avec soin, mais non pas avec précipitation, sa petite mallette qui contenait toutes sortes d'accessoires, outils et fioles aux formes différentes. Le Ministère les avais appelés pour une affaire confidentielle, et même capitale ! Attrapant à la va-vite son registre annoté des plantes connues et inconnues, la mère de famille fit claquer sa langue quand un bruit au-dessus résonna.

Et en effet, juste au-dessus, Flynn Sinclair était en train de faire lui aussi ses bagages. Dans un sac de sport, le garçon entassait des slips et chaussettes, y jeta son herbier et fit tomber une caisse pleine de figurines à l'effigie de joueurs de Quidditch en tentant d'attraper son scrutoscope qu'il avait utilisé pour caler un cadre en haut d'une armoire. Sa mère le lui avait offert après que Shannon l'ait sauvé d'un enlèvement. Une véritable super-héroïne surpuissante derrière ses airs de jeune femme un peu petite et fatiguée. L'adolescent était même persuadé qu'elle pourrait exploser la tête d'un grizzly par la pensée ! Bon, peut-être pas, mais ça restait la sorcière la plus puissante que connaissait le Sinclair... à égalité avec le ravissant Lume de Dio !


- Est-ce que...

Le garçon ouvrit un tiroir dans lequel roulèrent une cartouche d'encre éclatée, et des gommes aux poix du Dr L.A. Berlue, et en tira un parchemin taché : une lettre du chef des Aurors ! Il avait prit le temps de lui répondre, c'était incroyable ! Flynn décida alors d'emmener la feuille avec lui, espérant qu'elle lui porte bonheur.

- FLYNN DÉPÉCHE-TOI !

Le cri capable de réveiller une goule dans le coma venait d'en bas. La petite famille était fin prête, Flynn dévala les escaliers quand sa mère regarda le sac du garçon.

- C'est pourquoi ça ?

- Bah, on sais pas combien de temps on pars. Donc...

Arthur, probablement las des discussions entre la mère et le fils, attrapa le sac de son fils et disparu dans la cheminée. L'adulte était déjà assez tendu comme ça avec cette convocation, il n'avait pas besoin d'une scène de ménage en plus ! À sa suite, le reste de la famille Sinclair disparut dans un torrent de flammes émeraudes, avant de réapparaître au coeur des souterrains de Londres.

- On aurais dû partir plus tôt. Si seulement t'avais pas tenu à appeler tout le répertoire pour trouver une nounou - en vain. Et puis, il est assez grand p... commença le mari à son épouse avant d'être sèchement coupé pour cette dernière.

- Vraiment ? Maintenant ? Tu crois que c'est le lieu et le moment pour avoir cette conversation ?

- SHANNON ! Scanda alors l'adolescent qui avançait devant eux, examinant tous les spécimens d'êtres magiques qui avançaient dans l'atrium.

- Oui oui, mais Shannon ne peut plus te garder. Et comme ton père l'a si bien dit, peut-être qu'on pourrais te laisser seul à la maison pour les vacances m...

- Non, pas ça ! Elle vient de prendre l'ascenseur !

Et, à son tour, la famille Sinclair s'entassa dans un ascenseur doré en direction du Département des Accidents et Catastrophes Magiques.

Après un voyage des plus désagréables, collé contre un homme qui avait apporté avec lui son chartier pour le faire examiner (bien que Flynn eut du mal à contenir ses fou-rires), la petite troupe se retrouva à l'accueil du département, où se trouvait aussi la soeur de Flynn. Enfin, en quelques sortes.


- Shannon !

L'adolescent couru pour enlacer l'adjointe, laissant Arthur arriver juste après en compagnie de son épouse. L'hôte d'accueil lui, semblait plus écoeuré par ce spectacle qu'autre chose, et désigna d'un doigt las un couloir.

- Couloir des affaires urgentes, dernière porte à droite. Je crois que Monsieur Heel vous attend urgemment.

À ces mots, le couple échangea alors un regard avant d'avancer :

- Eh bien ! Laisse-nous t'accompagner, nous avons rendez-vous aussi ! Mais on sais pas réellement de quoi il s'agit. Je suppose que toi non plus ? Demanda Arthur de son ton habituellement aimable.

Le couloir des affaires urgentes n'était qu'une longue, très longue ligne parsemé de portes à intervalle régulier ; d'ailleurs, sous l'une d'elle, une épaisse fumée orange tenta de s'enfuir en faisant pousser des champignons sur les surfaces qu'elle atteignait. Jusqu'à ce qu'une voix ne lui dise "non, reviens par-là toi aussi !". À l'approche de la fin de cet interminable couloir, ce que ne manquant pas de préciser une Mary ronchonne, ils virent également une porte entrouverte où un fonctionnaire du Ministère hurlait littéralement à des sorcières que déverser leurs potions dans un fleuve avait de nouveau entraîné des accidents.

- Là ! Dernière porte à droite, on dois y être. Flynn, viens par-là.

La mère du garçon lui tenta rapidement de recoiffer les cheveux de son fils avant de lui donner l'ordre de ne pas piper mot jusqu'à la fin.

- Prête Shannon ? À quelle sauce allons-nous être mangés...

Le stress de Mary était visible, et quand elle poussa la porte, elle vît quatre paires d'yeux se fixer sur eux. Deux hommes, en robe du Ministère, faisait face à un homme chauve et ridé, qui détonnait étrangement avec celui assis à ses côtés, affublé de cheveux d'un orange obligatoirement artificiel et vêtu d'une veste en cuir pleine de poches.

- Vous devez être le couple Sinclair, ainsi que Mademoiselle Hartley ? demanda l'un des fonctionnaires. Je suis Monsieur Heel, je vous présente Monsieur Arant. Et il s'agit de...

Le sourcil levé, Messieurs Heel et Arant observèrent l'adolescent comme un licheur infiltré au milieu d'un groupe de cochon. Visiblement, ce rendez-vous commençait bien.

- Flynn m'sieur. Je suis l'enfant de... de mes parents.

- Oui, cela va sans dire. Je vous prie de vous asseoir, j'ai beaucoup à vous dire avant que les troupes de confinements ne viennent vous emmener !

1234

[Avatar]
Poufsouffle
7e année
Titre : Re : ASONH
Créé : 12/01/2021 à 22:35:23

* La rousse venait tout juste de poser sa question qu'elle sentit un poids lui sauter dans le dos et manquer de la faire tomber en avant. Heureusement, elle eut le réflexe d'avancer sa jambe, ce qui lui évita de faire entrer son menton dans son crâne en se cognant au bureau en face d'elle. Elle se retourna, sur le point de sortir sa baguette de sa manche et son plus beau florilège d'insultes quand elle se rendit compte que l'auteur des faits n'était personne d'autre que le petit Sinclair. Elle répondit à l'enlacement de l'élève en lui rendant la pareille quelques secondes. *

Pense à me prévenir un peu avant la prochaine fois, j'ai failli te jeter un sort. Tes parents n'auraient pas trop aimé je suppose.

* En entendant la voix de l'hôte d’accueil leur indiquer une porte. Ce n'était pas trop tôt, l'adjointe ne voulait pas s'attarder plus que ça ici, si l'affaire était bien aussi urgente que le prétendait la lettre qu'elle avait reçue quelques heures plus tôt. Perdre du temps ici serait juste contre-productif. *

Non, j'ai juste reçu une lettre me sommant de venir. C'était clairement sous-entendu que mes choix étaient relativement restreints. Mais bon, avoir l'occasion de faire équipe avec vous est un vrai plaisir.

* Ils continuèrent de marcher pendant un petit moment, ce qui ne manqua pas de faire remarquer Mary, elle semblait d'aussi bonne humeur que Shannon, qui espérait assez vite être débarrassée des effets indésirables de ses potions qui lui permettait de rester debout. Elle avait encore l'esprit un peu embrumé et elle avait peur que cela lui fasse défaut si elle devait aller sur le terrain. Mary semblait assez stressée à l'idée d'être entraînée dans une nouvelle histoire, mais la rousse posa sa main sur son épaule. *

Tout va bien se passer, on va se débrouiller comme des chefs.

* Elle aussi commençait à stresser et à se poser des questions, pourquoi faire appel à un professeur adjointe de Poudlard pour régler une affaire du ministère. Ils étaient tellement en sous-effectif qu'ils en arrivaient à appeler des civils pour résoudre leurs problèmes ? Mais bon, la Hartley voulait éviter les problèmes, et si dans un même temps elle arrivait à faire en sorte de résoudre un problème en sauvant des gens, c'était tout bénef. En entrant, elle vit deux hommes, qui lui demandèrent son identité qu'elle confirma d'un signe de tête. Elle ne put s’empêcher de sourire légèrement au commentaire de Flynn, il était toujours fidèle à lui-même, c'est ce qu'elle appréciait le plus chez lui. S'asseyant sur une des chaises, la rousse reporta son regard sur ses interlocuteurs. *

Vous aviez l'air pressants dans votre lettre, qu'est-ce qui se passe de si important pour faire appel à des civils et pas à des Aurors par exemple ?
[Avatar]
Poufsouffle
5e année
Titre : Re : ASONH
Créé : 13/01/2021 à 12:06:59

Le cerveau de Flynn carbura à mil à l'heure pour savoir quel sortilège ou maléfice lui aurait jeté la plus puissante sorcière qu'il connaissait. Et quant à savoir si oui ou non les parents auraient appréciés que leur fils soit la cible d'un sort, personne ne saurait la réponse. Mais pour être tout à fait sincère, tout dépendait du sort. Un silencio de temps en temps ne lui ferait parfois pas de mal, surtout lorsqu'il se mettait à faire un monologue sur l'ingéniosité moldue.

Quoiqu'il en soit, quand la petite troupe (d'élite ?) arriva au bureau et se fut présentée, maladroitement pour certains, tous se retrouvèrent assis bien sagement.


- Bon. On avais pas prévus que veniez avec votre euh...
enfant. M'enfin, je ne pense pas que cela posera problème : il sait se gérer ? Et pourquoi il est pas à Poudlard celui-là d'ailleurs ? Demanda l'un des employés du Ministère à son comparse.

- Ils sont en vacances je crois. Tu sais, le truc qu'on a plus depuis des mois et des mois.

Il est vrai que de nombreuses rumeurs concernant le Ministère et sa perte de popularité se faisaient entendre, notamment suite à la montée de forces parallèles contre lesquelles le gouvernement magique luttait pas pour l'instant, ainsi que les révélationnistes que s'en prenaient à la chose la plus précieuse du Ministère : son image.

- Bien ! Comme je venais de dire à ces messieurs que je vais vous présenter : Celestus Horgmann, et Jeffrey le fonctionnaire consulta ses notes Dragbo - Jeffrey ! Nous vous appelerons Jeffrey.

Alors que l'homme du Ministère reprenait tant bien que mal contenance, son collègue, Monsieur Arant s'avança pour (enfin) expliquer la situation :

- Bien, si le Ministère vous a demandé de venir, c'est parce qu'il y a peu nous avons été alertés de la présence d'une Apparition Spectrale d'Origine Non-Humaine. En simple : un ASONH non-recensé. Après y avoir envoyé une équipe de membre du Département des Accidents et Catastrophe Magique, nous n'avons pas eu de nouvelles, et après y avoir envoyé d'autres personnes, nous avons appris que l'ASONH était bien plus puissant que nous le pensions...

- ...et malgré ça, nous ne savons toujours pas qui il est, ou ce qu'il est. Et c'est pour ça que nous vous avons demandé de venir : nous avons mis le village moldu où il s'est manifesté ainsi que ses horizons sous quarantaine magique, et nous aimerions que vous vous rendiez sur place pour apporter votre expertise dans vos domaines de prédilection.

Monsieur Heel attrapa alors les parchemins devant lui pour commencer à les distribuer, à la moldue, tandis que son collègue présentait les personnes l'une après l'autre. Il commença donc par la personne chauve et ridée, affublée d'un imperméable qui ferait jalouser le Lieutenant Columbo.

- Voici l'ancien Brigadier Magique Horgmann. Son rôle sera d'assurer votre sécurité, tout en trouvant et neutralisant si possible l'ASONH. À ses côtés, Monsieur Jeffrey, qui sera l'expert en Magizoologie. Il devra analyser l'effet de l'Apparition Spectrale sur les créatures aux alentours, et établir si cette dernière à une incidence sur eux ou non.

Monsieur Heel ayant terminé de distribuer ses parchemins : des attestations de consentement à la mission, une police d'assurance certifiant que le Ministère prendrait en charge les différents dommages physiques et mentaux, et autres paperasse administrative (dont une justification d'absence pour le jeune Sinclair au cas où la mission s'éterniserait), il prit à son tour la parole pour présenter Shannon et la petite famille aux deux autres :

- Voici Shannon Hartley, Professeure Adjointe de Divination à Poudlard. Et elle possède également de nombreuses cordes à son arc ! Mademoiselle Hartley, nous attendons de vous que vous épauliez Monsieur Horgmann grâce à vos... facultés. Vous serez peut-être plus à même à ressentir de quelconques perturbations, ou que sais-je se trame là-bas.

- Et enfin, la Famille Sinclair ! Bon, bien qu'à la base nous espérions que seul le couple se présente, ça fera une baguette en plus. Monsieur et Madame Sinclair sont des botanistes certes au nom pas très connu, mais de qualité. Vous aurez pour tâche d'examiner l'effet de cette créature inconnue sur la flore locale. D'ailleurs, est-ce que le jeune Flynn s'y connait en botanique ? Parce que sin...

- OUI ! Scanda Flynn d'une voix forte.

Si il avait été aussi sage et silencieux depuis le début, faisant oublier son existence, ce n'était pas par pure respect de ces processus administratifs, mais plutôt par fascination de ce qui se déroulait sous ses yeux. Le Ministère demandait à ses parents et Shannon de partir en mission ?! Et lui aussi ?! Alors quand Monsieur Heel (ou Monsieur Arant, l'adolescent n'arrivait plus à faire la distinction) commença à se demander si il n'était pas un poids mort, le garçon était décidé à le convaincre du contraire.

- Je vous jure j'connais bien la botanique, et j'ai d'excellentes notes dans les cours de M'dame Lagh ! plaida le garçon.

- Bien bien... Oh ! Et voilà votre escorte. Répondit Arant alors qu'une troupe de sorciers en robes blanches, baguettes sorties, franchirent le seuil de la pièce. Ces personnes sont les troupes de confinement dont je vous ai parlé. Ils vont vous emmener au village, de là, ils vont indiqueront les derniers éléments à savoir. Bon courage !

Heel et Arant disparurent alors dans le couloir, pliant bagage sans laisser une chance à leur escouade improvisée de poser de quelconques questions. Une sorcière à forte carrure s'approcha alors, faisant disparaître tous les bagages et sacs qui avaient pu être amenés, tandis qu'un homme alluma la cheminée au fond de la pièce, laissant rugir d'immenses flammes émeraudes.

- On a pas une seconde à perdre ! Hop hop hop !



❁ ❁

Le transplanage par cheminette terminé, l'ensemble des civils et employés du Ministère réapparurent dans un champs laissé à l'abandon depuis plusieurs semaines, sous un ciel gris et lourd. Un temps parfaitement triste, pour un coin de campagne britannique des plus banals... à l'exception des couleurs ondoyantes dans le ciel.

Un dôle magique immense se trouvait devant eux, ou du moins, un des côtés du dôme. La femme en robe blanche rassura l'ancien brigadier magique en lui précisant que sa forme physique était imperceptible des moldus, même si ils passaient leur temps à tenter de le franchir avant de faire demi-tour.

Après quelques petites minutes de marches, ils arrivèrent à l'avant-poste du Ministère, composé de tentes visiblement prédestinée à passer pour des tentes médicales moldues puisqu'il s'agissait de grandes tentes blanches floquées d'une croix rouge.


- Bien, on vous laisse vous préparer ici, nous, on ne va pas dedans. Il paraît que les moldus sont en colère de ce confinement. On leur a fait croire qu'ils étaient malade d'une bactérie dangereuse, tout en jetant des sorts un peu partout pour faire des tests, mais rien. En tout cas, sachez ceci : ce village est un village moldu des plus tranquille, ils ont un château en haut qui servait de musée, mais il a fermé il y a dix ans - fautes de subventions. Ils ont un petit bois à l'extérieur du village, lui aussi dans la bulle de confinement.

Tout en parlant, la sorcière préparait des sacs pour leurs nouveaux experts improvisés, comprenant potions et matériels dont chacun aurait besoin.

- Oh, et transplaner est impossible à l'intérieur de la bulle, la seule entrée et sortie se trouve ici, sur mes ordres. Des questions avant de partir affronter une menace invisible ?

Flynn lui, n'avait aucune question. Il était juste bouche-bée.

1234

[Avatar]
Poufsouffle
7e année
Titre : Re : ASONH
Créé : 26/01/2021 à 20:03:09

* Il y avait beaucoup trop de paperasse au goût de la professeure. Elle n'en avait jamais été très fan et elle venait tout juste d'en sortir avec la parution de son manuel qui venait tout juste de paraître, alors devoir replonger dans des détails administratifs et de toutes les petites lignes pouvant cacher des choses n'était pas trop du goût de la jeune femme. Au moins, les papiers qui étaient là semblaient être assez honnêtes et le ministère ne semblait pas vouloir se dédouaner d'un potentiel accident qui pourrait arriver.

Cependant, la rousse ne le sentait pas cette expédition, elle avait la sensation que tout n'allait pas se passer comme prévu. Est-ce que c'était la sensation de mort qu'elle avait suite à la révélation de la disparition des brigades précédant l'actuelle ? C'était peut-être un signe pour dire qu'une des personnes présentes dans la pièce était en danger, qui pouvait savoir ? Hormis cette impression plus que désagréable que tout ne serait pas si simple, Shannon ne pouvait rien faire. Elle se contenta d'un petit sourire suite à la présentation des personnes qui allaient finir de constituer l'équipe, s’arrêtant plus longtemps sur le vieux Horgmann, avec qui elle allait faire équipe. La rousse espérait sincèrement que leur duo allait être efficace et que tout allait se dérouler sans accroc.

La professeure fit un petit sourire devant l'entrain de Flynn, rien ne devait lui arriver, elle ne le permettrait pas. Elle s'était déjà plus ou moins mise en danger pour sauver le garçon et elle était prête à recommencer sans hésitation. C'est sur cette pensée qu'elle laissa les deux hommes qui s'étaient occupés du briefing s'en aller et qu'elle se dirigea vers les flammes vert émeraude. *



~
~~

* La tension magique dans l'air était pour le moins palpable, Shannon sentait très bien que la pression était plus haute qu'habituellement, ses capacités de double vue amplifiaient peut-être ses sensations et sa sensibilité à ce genre de chose, mais les propos des deux zigotos du ministère se confirmaient. Observant la partie du dôme sans un mot, la Hartley commençait de plus en plus à se dire qu’emmener Flynn n'était peut-être pas une si bonne idée que ça, une brigade professionnelle avait tout de même disparu. Les quelques minutes de marche qui se conclurent par une arrivée dans une tente laissèrent le temps à Shannon de souffler un peu et de vraiment reprendre ses esprits.

Shannon avait déjà quelques potions en tout genre prêtes dans son sac, au cas où elle devait amplifier sa sensibilité à la magie et a l’environnement extérieur, dénicher les traces d'un spectre n'était pas la chose la plus simple du monde, même pour une personne possédant le troisième œil. Acceptant les potions en plus préparées par les personnes sur place, la rousse écouta ce que la femme avait à dire. *

Vous savez si un sorcier particulièrement puissant est originaire de cette région ? Ça peut peut-être expliquer la puissance de cette entité et le fait que ce soit ici.

* La rousse n'avait pas vraiment de question en plus, mais elle était particulièrement attirée par le château. Ce dernier devait être rempli de nombreuses choses probablement intéressantes à étudier pour faire venir l’entité. Elle tapa sur l'épaule de Horgmann pour attirer son attention. *

Le château me semble être une bonne piste pour commencer, j'aimerais l'explorer et essayer d'un détecté de potentiels indices.
[Avatar]
Poufsouffle
5e année
Titre : Re : ASONH
Créé : 27/01/2021 à 11:34:10

- ...tu reste près de nous surtout, et tu fais ce qu'on te dis. On aura peut-être fini avant ce soir si il suffit de faire des prélèvements.

Les parents de Flynn ne cessaient de lui donner de nouvelles consignes de sécurité, alors que ce dernier avançait, le tête fourrait dans son sac à la recherche d'instruments de botanique.

L'employée du Ministère en charge du champs de confinement se gratta la tête en entendant la question de la troisième oeil. Un sorcier célèbre ? Dans les environs ? Il ne lui semblait pas, et elle n'avait pas eu le temps d'éplucher les livres d'Histoire locale ! Et lorsque Heel et Arant lui avaient confiée la mission, ils avaient dis qu'il s'agissait d'un village moldu. On sais tous que les villages moldus sont ennuyeux, non ?

Aussi, alors que Jeffrey avait sortie une lunette pour observer des traces dans la boue, affirmant que la chatte ayant emprunté le passage était sans doute enceinte d'une portée conséquente et qu'il devait tout faire pour l'assister dans ses besoins naturels ! Mais c'était sans compter sur le bourru ex-brigadier.


- Eh, du calme, on est en missions pour le Ministère ! En mission ! Eh le jeunot dit-il en direction de Flynn reste près de moi et prends-en de la graine !

- HORS DE QUESTION !

Madame Sinclair, qui faisait le plein de fioles, attrapa son fils par la capuche pour l'empêcher de rejoindre l'adulte, entamant de sermonner son fils comme il se devait. Une chance que Horgmann fut sauvée par la Hartley qui voulait lui poser une question.

- Ah, oui, la prof'. J'vois pas en quoi la divination peut-être très utile, mais bon, une baguette reste une baguette. Vous savez vous défendre au moins hein ? Concernant le château, je pense que...

Il y eut un coup de vent puissant, et une brèche apparut dans le dôme. On pouvais sentir de l'autre côté, un parfum sucré dans l'air ambiant, et une chaleur réconfortante. Aussitôt, Jeffrey s'y engouffra, extatique, suivi de la famille Sinclair moins confiante, à l'exception de l'adolescent qui talonnait ses parents.

- Tu me raconteras tout, hein Shann ? À tout à l'heure !

Il ne restait plus que Shannon et Horgmann. Ce dernier termina sa phrase en faisant allusion au fantôme d'un sorcier qui avait fini décapité par accident (une histoire d'armure tombée au mauvais moment), et qu'il était persuadé que le Ministère avait fait tout un fois.

Lorsque tout le monde eut traversé la barrière magique, cette dernière se referma et devînt invisible, laissant le mirage d'une équipe médicale moldue cernant la ville.

Pour atteindre, il fallait traverser la ville vers le Nord pour attendre le château de pierres qui dominait l'ensemble du village endormis, à l'exception de quelques fenêtres toujours illuminées. La famille Sinclair quant à elle, était partie vers l'Est, en direction des bois. Jeffrey enfin, examinant le bord de la fontaine, marmonnant des propos pour lui seul.

La nuit ne faisait que commencer.

1234

[Avatar]
Poufsouffle
7e année
Titre : Re : ASONH
Créé : 01/02/2021 à 00:00:23

* Cela risquait d'être plus compliqué que prévu de cohabiter avec Horgmann s'il commençait à faire des commentaires à tout vas, alors qu'il faisait tout pour s'attirer les foudres des Sinclair, la Hartley jugea bon de le faire changer de sujet et de le ramener sur les raisons de la venue de la petite équipe sur les lieux. L'ex-brigadier semblait assez septique vis-à-vis de la divination, comme la plupart des gens, mais cela aurait sans doute été bon qu'il fasse en sorte de limiter ses commentaires pour au minimum laisser une bonne ambiance. Cependant, la professeure ne laissa rien transparaitre et se contenta d'un sourire. *

Vous savez, la divination ne se résume pas qu'à la lecture de l'avenir. Avec mes capacités je pourrais potentiellement ressentir ce qui affecte cet endroit, voir même l’attirer si je m'y prends suffisamment bien. Ne vous en faites pas pour moi, je sais me défendre.

* Elle fit un signe de la main pour répondre à Flynn, lui promettant de tout lui dire une fois au chaud chez les Sinclair. Et dans le pire des cas, la rousse avait dans son sac sa moitié du miroir à double sens qui lui permettait de communiquer avec l'étudiant.

Ne réagissant pas aux propos de Horgmann, la rousse se contenta d’avancer en direction du château. Si le ministère les envoyait surtout après deux tentatives infructueuses, c'était qu'il devait y avoir une bonne raison et qu'il fallait résoudre le problème.

Il fallut une bonne dizaine de minutes avant que le duo se retrouve enfin à l’intérieur du château. Ils avaient dû bidouiller un peu avec la magie afin de se retrouver à l’intérieur mais du moment qu’aucun moldu ne traînait dans le coin, cela ne posait aucun problème majeur d'utiliser la magie. La Hartley se dirigea vers la salle qui servait d’accueil au musée et qui était donc relativement grande. Elle s'assit en tailleur et posa son sac devant elle afin d'en sortir diverses potions : un élixir alchimique chargé en terre, une solution de force, un élixir cérébral de Baruffio et un philtre de paix. *

Bon, voici comment je vois les choses : ces potions vont améliorer mes capacités de concentration, diminuer ma fatigue et également me permettre d'utiliser plus efficacement mes capacités de troisième œil afin de ressentir un potentiel changement. Or, cela va me demander beaucoup de concentration autant physique que mental et mon corps et mon esprit vont être mis à rude épreuve après avoir bu autant de potions en une seule fois. Je vais avoir besoin de vous pour gérer la situation si ça tourne mal.

* L'ex-brigadier n'avait pas tellement le choix mais elle voulait lui expliquer ce qu'elle voulait faire pur être sûre qu'il ne fasse pas de bêtises en allant explorer le château et en la laissant seule face au danger qui rôdait dans ces lieux. Ingurgitant toutes les potions à la suite, la Hartley se plaça en position de méditation et ne bougea plus, il fallait qu'elle reste le plus longtemps possible dans la même position (d'où la présence de solution de force) à tenter de ressentir un potentiel changement dans l'önd environnante.

Il y avait de grandes chances pour que cette méditation dure toute la nuit. *
[Avatar]
Poufsouffle
5e année
Titre : Re : ASONH
Créé : 12/02/2021 à 18:40:36

- Hmhm, oui bien sûr.

Visiblement, la divination était le cadet des soucis de l'ancien brigadier pour qui cela se résumait à du mysticisme et des bâtonnets d'encens. Beaucoup de bâtonnets d'encens. Ne doutant pas que la jeune femme devait être experte en l'art et la manière de prédire la mort et l'infortune dans des boules de cristal et des cartes de tarots, l'homme de terrain prit la route du château qui surplombait légèrement la ville.

Les rues étaient calmes. Très calmes. Trop calmes ? En tout cas, si il s'agissait de l'effet du confinement imposé par les sorciers du Ministère, ils sembleraient qu'ils aient bien fait leur travail. Les seuls signes indiquant qu'il devait y avoir un semblant de vie derrière les vieilles bâtisses de pierres et de briques, étaient les échos étouffés des télévisions et de rires.

Le château quand à lui, semblait avoir traversé les siècles. Et les siècles l'avaient traversés, comme en témoignait son architecture revue par différents architectes et propriétaires. Une base solide du Moyen-Âge, avant de devenir plus ostentatoire lorsque l'art et la richesse étaient devenus les nouveaux moyens de combattre ses rivaux. Shannon Hartley fut la première depuis plusieurs joueurs à pénétrer dans la demeure silencieuse, endormie. Deux armures l'accueillir, même si leurs rôles n'étaient plus de garder les lieux mais de saluer les visiteurs.


- Comment on fais pour allumer ces torches ? Ils se sentent obligés de mettre l'ekeltricité partout ces moldus... Ah, là !

L'adulte, qui s'était placé de l'autre côté du bureau d'accueil tandis que la Professeure sortaient ses fioles et flacons, avait ouvert une petite boite murale sur laquelle un éclair était dessiné, le signe de "l'ekeltricité" chez les moldus. Enclenchant plusieurs boutons, l'ensemble du courant fut rapidement rétabli et toutes les lampes, tous les ventilateurs et tous les écrans s'allumèrent en affichant de magnifiques fonds bleus. Pas très discret toutefois.

Tandis que la prophétesse expliquait son plan qu'elle semblait avoir décidé seule, le brigadier passait sa baguette le long des murs en l'écoutant, observant parfois l'extrémité de son objet magique qui s'illuminait tantôt d'une couleur, tantôt d'une autre.


- Mais euh, avec une solution de force, vous allez pas être un peu débile après tout ça ? Contrecoup, etc... Enfin, je suppose que vous savez ce que vous faites hein. En théorie.

L'homme se laissa alors tombé sur la chaise habituellement utilisée par les différents hôtes et hôtesse du château-musée, observant d'un oeil la professionnelle de Divination, l'autre sur le Magazine de la région.



❁ ❁

Le soleil perça à travers les petites fenêtres de verre, aux carreaux colorés. Les effets des potions dans les veines de la sorcière devaient être en train de se dissiper, quand au même moment, des coups retentir contre les lourdes portes de bois. Portes verrouillées par une chaîne magiques, qui devenait incandescentes alors que les coups à l'extérieur se répétaient. Un sortilège de blocage mineur sans doute jeté par l'ancien brigadier.

En parlant de ce sorcier, le siège où s'était assit Horgmann était désormais vide, et il n'y avait nul signe de sa présence à l'exception de son imperméable, toujours sur le dossier de la chaise.

Quelques coups résonnèrent de nouveau contre la porte, le lien magique plus serré que jamais entre les poignées métalliques.


- Police ! Ceci est un site interdit, ouvrez ! James, vois si la porte de derrière est toujours ouverte ou pas, avant qu'ils sortent par là.

1234

[Avatar]
Poufsouffle
7e année
Titre : Re : ASONH
Créé : 15/04/2021 à 16:26:24

Débile je ne sais pas, mais en tout cas je vais être à bout de forces demain matin. Il me faudra sans doute deux ou trois jours pour récupérer.

* Elle fit un léger sourire face à l'homme. Même s ce dernier semblait un peu rustre, il semblait y mettre un minimum de bonne volonté. Au moins il allait faire son travail sans accros, en tout cas c'était ce que la professeure espérait. Elle sentait déjà le début des effets des différentes potions couler dans son organisme, il fallait qu'elle se mette dans une position confortable pour le reste de la nuit ou alors le plan entier qu'elle avait échafaudé allait tomber à l'eau. Sa position méditative trouvée, en tailleur sur le sol froid de ce château, la professeure tenta de son mieux d'ouvrir son esprit à de potentielles perturbations magiques. *



❁ ❁

* Exsangue, c'était le bon mot pour qualifier la professeure de divination actuellement. Elle n'avait absolument plus aucune énergie en réserve, que ce soit physique ou mentale. C'était à peine si elle pouvait tenir debout en s'aidant des murs. Au moins, les potions avaient fait leurs effets dans les veines de la sorcière, mais les effets étaient beaucoup trop lourds pour ce qu'elle avait pu en tirer. En effet, elle avait senti une présence magique, diffuse dans la zone de confinement, mais le spectre se faisait discret. Il devait sans doute jauger les arrivants en voulant voir de quoi ils étaient capables. Il fallait faire un compte-rendu aux autres, mais était elle capable même de se lever, puis elle se rendit compte d'une chose inquiétante.

Horgmann n'était plus là, sa chaise était vide. La seule chose qui restait de lui était son imperméable il y avait aussi le fait qu'un lien magique était sur la porte principale du château. Elle n'arrivait pas à penser clairement au pourquoi du comment, sa tête lui tournait trop quand elle se mettait à emmétrer des hypothèses. La seule chose qu'elle put faire fut de s'appuyer de toute sa volonté et ses forces sur le mur le plus proche et de se rendre vers l'arrière du bâtiment, sans véritablement entendre les ordres des policiers qui se tenaient devant la porte principale et sans savoir qu'une d'entre eux étaient en train de s'y rendre. Quand elle arriva devant la porte arrière, la rousse faillit se faire renverser quand celle-ci s'ouvrit brutalement. Elle entrouvrit les yeux et fut stupéfaite de ce qu'elle vit. *

James !?

* Puis ses jambes devinent du coton et elle se sentit tomber au sol, sombrant dans l’inconscience. *
Professeure adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : ASONH
Créé : 10/01/2022 à 18:30:00

- Sciath pollta !

Un ensemble de filaments noirs sortirent de l'extrémité de la baguette, s'approchant lentement du bouclier magique invisible. La silhouette encapuchonnée semblait sentir ce champ de force, comme si le sortilège était une prolongation d'elle-même. Les deux forces magiques s'affrontèrent un temps avant qu'une percée dans l'enchantement ne se fasse. La voie était libre désormais, vers cette source de magie inédite qu'elle sentait au loin.




✶ ✶


Dans le petit commissariat de la ville, Shannon Hartley était allongé sur un lit de fortune, l'agent James à ses côtés. Il venait de placer une serviette fraîche sur le front de celle qu'il ignorait être une sorcière. Le policier moldu appréciait sérieusement cette jeune femme qu'il avait déjà rencontré une fois, à King's Cross, à la recherche de son petit frère.

Entrant dans le bâtiment, un autre officier moldu tenant l'imperméable de Horgmann, trempé, les cieux déchaînant des trombes d'eau à l'extérieur.


- Aucune trace du propriétaire dans le château. Seule quelques armures renversées, et une ambiance lug...

Brouum

Le bruit avait résonné dans tout le village, réveillant tous ses habitants, dont les plus âgés commençaient déjà à faire des parallèles douteux avec le Blitz. Mais nulle bombe ne s'écrasaient. En réalité, il s'agissait d'un sortilège bien connu des forces de défenses sorcières : le charme du Cridurut. Quelqu'un venait de pénétrer la zone de confinement. Pour parfaire le tableau, un éclair déchira le ciel, s'abattant dans les bois.

La lueur du jour commençait à poindre, et en une nuit, l'équipe du Ministère avait déjà perdue un de ses membres.

[Avatar]
Poufsouffle
7e année
Titre : Re : ASONH
Créé : 24/01/2022 à 13:30:17

* Aucune énergie, Shannon n'avait absolument aucune énergie. Tout ce qu'elle savait – et se souvenait - c'était que les choses ne s'étaient pas passées comme prévu. Les potins avait tendance à avoir un sale effet sur son état mental général si elle ne faisait pas attention ou les exercices nécessaires pour réprimer les relents durant les heures suivantes. On l'avait souvent mise en garde sur le fait de faire ainsi des mélanges pouvant se montrer dangereux pour sa santé, autant physique que mentale.

Ce qu'elle subissait actuellement était une sorte de contrecoup de ce qu'elle avait tenté et qui s'était montré pour le moment assez inefficace. Elle espérait au moins que le coup de fouet qu'elle avait donner à son esprit pouvait peut-être faire en sorte d'attirer l’attention de la chose magique qui faisait actuellement des dégâts. Elle n'avait pas pu analyser exactement ce qui « hantait » cette bourgade, mais ce n'était pas humain et sans aucun doute magique. Il y avait au moins ça.

Il fallut du temps à Shannon pour récupérer, elle ne savait même pas exactement combien d'ailleurs, ses derniers souvenirs remontant à l'arrivée de James dans le château où elle avait voulu faire des recherches sur l'Apparition Spectrale d'Origine Non-Humaine comme elle avait décidée de l'appeler pendant qu'elle végétait. Cette végétation était peut-être une bonne chose, cela laissait le temps aux différentes potions présentes dans son sang de se diluer – voir de disparaître si elle était positive – mais elle finissait petit à petit par ne plus être autant dans les vapeurs que lors de son « premier réveil ».

La formatrice entendait des mouvements autour d'elle, des brins de voix également. Où était-elle ? C'était une question légitime à se poser, le tambourinement de la pluie à l’extérieur ainsi que la sensation relativement « agréable » qu'elle devait être dans un lieu intérieur où il y avait du passage. Se détendant lentement mais sûrement, la Hartley ouvrit les yeux pour observer son environnement et voir deux hommes à coté d'elle en train de discuter. Elle allait faire acte de son réveil de manière officielle mais un grand bruit, beaucoup trop caractéristique pour ne pas être connu d'une sorcière comme Shannon, se fit entendre dans toute la ville. Se redressant d'un coup, faisant tomber la serviette qu'elle avait sur le visage, la rousse dit d'une voix faible et fatiguée. *


Qu'est-ce que c'était que ça ? Je dois y aller tout de suite...
Professeure adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : ASONH
Créé : 29/01/2022 à 18:30:30

Quand le Cridurut se déclencha, les deux officiers présents sortirent en trombe en ignorant les mots de leur demoiselle pas tant en détresse que ça. Mais il était quelqu'un qui n'ignora pas l'employée de Poudlard

- Oh, Mademoiselle Hartley, vous êtes réveillée ! Vous aviez l'air de si bien dormir que je pensais que ce... truc ne vous dérangerez pas.

La voix qui interpella la Professeure était celle de Jeffrey, le Magizoologiste faisant partie de l'équipe du Ministère. Et il était... derrière les barreaux, dans une cellule du petit commissariat. Entortillant un des bords de son épaisse moustache, il était assit en tailleur sur son lit (si tant est que l'on puisse appeler ça ainsi), observa la jeune enseignante.

- En tout cas, ce jeune moldu a veillé sur vous. James je crois ? C'est lui qui a mit la serviette, et qui a refusé qu'on vous mette en cell...

- EH ! Laissez-la tranquille !

D'une voix autoritaire, c'était James qui venait de rentrer de nouveau. Et qui, visiblement, refusé que Jeffrey parle à la rousse.

- Vous allez mieux ? Je ne m'attendais pas à vous retrouver ici, d'autant plus qu'on est confinés pour un je-ne-sais-quoi. Et voilà que des bruits sortant tout droit des enfers réveillent le village entier sans qu'on sache d'où ils viennent...

De l'autre côté de la vitre, dans le dos de James, on pouvait voir temporairement le dôme de quarantaine s'illuminer, se reconstituer, avant de redisparaître.




✶ ✶


Jean était parvenue à entrer au prix d'un terrible effort. Son maléfice, capable de briser la plupart des charmes protecteurs, avait un certains coût, comme tout avec la Magie Noire.

Titubant, elle se laissa tomber dans les bois, à l'orée du village, à demi-morte. Combien d'hommes et femmes du Ministère avaient joint leurs forces pour placer ce sortilège de quarantaine ? Cet ASONH était-il si puissant ? À cette simple pensée, une flamme intérieure se ralluma et poussa la femme
à faire quelques pas de plus au milieu des ronces, se rapprochant de la civilisation.


- MAMAN ! Là, y'a une vieille par terre !

- Flynn, arrête de dire des... OH ! Madame, attendez, on va vous aider !

La première voix était celle d'un adolescent à la peau mate, bientôt suivi de sa mère. Alors que la Crowley s'effondra complétement, le duo courra vers elle.

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5