Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

La sorcière de l'hiver
Lyanna Iversen
Retraitée
2e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1033
Titre : La sorcière de l'hiver
Créé : 05/03/2021 à 12:05:42

Installée à l'une des tables du sublime River Café à Londres, Lyanna sirotait distraitement son thé, guettant avec une impatience vainement camouflée l'arrivée de son invitée. Vêtue à la moldue, la jeune femme ne prêtait pas la moindre attention aux regards intrigués qui se posaient sur son chapeau extravaguant ou son tailleur couleur pastel sans le moindre pli. Elle tapotait incessamment la petite table extérieure couverte d'une nappe immaculée tandis que les serveurs s'affairaient consciencieusement à servir leurs hôtes prestigieux. Levant les yeux au ciel en voyant enfin son invitée arriver, la jeune femme n'eu guère à héler le serveur pour qu'il s'empresse de tenir la chaise à Orane Lueswinn.

Sans un mot, la sorcière toisa la femme qui lui faisait face, plissant le nez sans un mot avant de foudroyer du regard le serveur qui semblait incapable de détacher son regard de la nouvelle arrivante. Légèrement rougissant, celui ci s'éloigna penaud, laissant la descendante de vélane déposer sèchement sa tasse désormais vide.


Je ne vois vraiment pas ce que tu as de plus. Quoi qu'il en soit, je suis Lyanna Iversen.

D'une froideur inhabituelle, Lyanna eu cependant un sourire poli alors qu'elle agitait la main distraitement vers le menu que le serveur avait soigneusement déposé devant la jeune femme.

Je t'en prie, prends ce que tu veux c'est moi qui invite.

Sans lui laisser le temps de réagir, Lyanna croisa délicatement les mains avant de quitter définitivement le moindre sourire.

Bon, il se trouve que j'ai très envie de rencontrer une personne, mais que l'endroit me sera... Disons inaccessible à moins que je ne trouve une personne au sang plus...


Plissant le nez, elle sembla presque s'étrangler en continuant difficilement.

... plus pur que moi. Alors je te propose un marché Oranne, je t'offre un sublime voyage dans une colonie à Austfonna. Tu connais Austfonna ? C'est un superbe glacier dans lequel se trouve un centre dernier cri où ils invitent certaines personnes particulières à venir se reposer, c'est une tue-rie. En échange, je viens avec toi et tu t'engages à me parrainer pendant notre séjour.

Jugeant la tenue de la sorcière, Lyanna conclut sur un sourire qu'elle imaginait bienveillant tout en posant ses grands yeux océan dans les pupilles de sa vis à vis.

Je peux même te fournir une nouvelle garde robe pour l'occasion. Non, non ! Je t'en prie, ne me remercie pas, ça me fait vraiment plaisir.

Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 05/03/2021 à 18:25:12


Se faufilant entre les passants des rues de Londres s'extasiant devant telle ou telle chose stupides aux yeux de la sorcière, Orane s'arrêta net lorsqu'elle se trouva enfin face au lieu de rendez-vous. Replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille, elle souffla doucement, curieuse - bien que méfiante - de découvrir ce que la fameuse Lyanna Iversen lui voulait. À l'exact opposé des rues de la capitale, le café se voyait bien plus calme, de quoi ravir la jeune femme qui ne supportait plus ce surplus de monde dans les rues.

La ponctualité n'avait jamais été son fort. Il était plutôt rare de la voir arriver à l'heure, et encore bien plus rarissime de la voir se dépêcher en quête d'un rendez-vous. Celui-ci n'allait, apparemment, déroger en rien à cette règle. Tant que l'attente leur était supportable, c'était que ça en valait la peine.

Elle ne prit pas la peine de cacher cette lassitude quant aux regards habituels, ou celui du serveur qui lui faisait une fois de plus regretter, en quelque sorte, sa descendance. En jouer était certes d'une utilité indéniable, personne ne pourrait dire le contraire, mais il fallait avouer qu'Orane aurait sûrement réfléchi à deux fois si elle avait eu le choix de ce qui la rendait différente. En temps normal, la Lueswinn aurait probablement fait signe au serveur de se retirer plus rapidement, agacée de ce manque de jugeote évident. Mais cette fois, la simple vue d'une Lyanna visiblement peu ravie du spectacle lui suffit pour profiter davantage de l'instant.

Elle ne prit pas la peine de se présenter à son tour. Les présentations de ce genre étaient futiles à ses yeux, perdre son temps sur ces banalités ne l'intéressait pas. Encore davantage face à la sorcière qui ne semblait pas réellement ravie de ce rendez-vous. Ne quittant pas son regard d'une seconde, elle était on ne peut plus attentive à ses paroles. Elle repoussa d'une main le menu qui ne semblait pas l'intéresser d'une seconde, vers le centre de table, alors qu'elle prenait enfin la parole à son tour.


Une personne ? Le sourire en coin qui s'était dessiné sur son visage à mesure que la jeune femme ne parlait, se fit plus forcé. C'est un sacré marché pour ... rencontrer une personne.

Elle ne doutait pas de sa parole, au contraire, mais quitte à passer un marché avec Lyanna Iversen, elle préférait toujours en apprendre au maximum, curieuse de savoir en quoi son sang jouerait dans cette rencontre qui devait, sans trop de doute, avoir une certaine importance.






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
Lyanna Iversen
Retraitée
2e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1033
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 05/03/2021 à 22:06:14

Jugeant le menu au centre de la table, la jeune femme claqua de la langue, visiblement agacée, avant d'héler le serveur qui ne cessait de fixer Orane. Alors qu'il s'avançait d'un pas maladroit, la descendante de vélane posa ses grands yeux océans dans les pupilles du serveur rougissant, lui accordant un sourire éblouissant.

Mon invitée ne semble pas décidée à choisir elle même son plat. Rapporte lui donc quelque chose de pratique à manger et qui plaît toujours, des fruits de mer par exemple. Pour moi ce sera comme d'habitude. Et je te prie de demander à ta collègue féminine de nous servir, tes regards lubriques sont horriblement déplacés. Merci.

Lui déposant les menus dans la main, elle le fusilla du regard tandis qu'il s'éloignait écarlate, non sans continuer à lancer des regards en direction d'Orane. Outrée d'être ainsi ignorée, la jeune femme plissa le nez devant la réponse de son invitée, incapable de contrôler l'agressivité de son ton.

Je t'offre une semaine aphrodisiaque, tu ne devrais pas t'en plaindre.

Inspirant longuement, elle posa sa main gantée sur la table, la tapotant nerveusement alors qu'elle semblait essayer de calmer sa colère injustifiée. Ouvrant son visage d'un sourire crispé, elle posa ses grands yeux dans les pupilles gelées de la jeune femme.

Quoi qu'il en soit, ça ne te regarde pas. Notre accord ne nécessite pas davantage de précisions. Tu me marraine, je t'offre le séjour, et nos chemins se séparent à partir du moment où nous franchissons les portes de l'institut.

Alors que la serveuse arrivait avec deux assiettes délicatement dressées, Lyanna attendit patiemment qu'elle dépose le plat de tagliatelles accompagnées de frutti di mare devant Orane, ainsi qu'un plat aux couleurs rouges et vertes devant Lyanna. Ce ne fut que lorsqu'elle se fut enfin éloignée que Lyanna regarda à nouveau la sorcière, mentant sans sourciller.

Je n'ai pas de temps à perdre, si tu n'es pas intéressée, je trouverais quelqu'un d'autre qui saura bondir sur l'occasion.

Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 06/03/2021 à 01:26:14


Orane ne put retenir son sourire face à la descendante de vélane visiblement agacée de ne plus être le centre de l'attention. Elle avait beau détester cela, elle était ravie d'observer l'attitude de la sorcière qui ne contrôlait plus tellement son exaspération. Sans ajouter quoi que ce soit, elle la laissa commander, renvoyer le serveur, et simplement continuer à parler, sans réellement prendre en compte la mesure de ces mots.

Son regard ne quittait pas celui de la Iversen, focalisée sur la moindre émotion transmise par ses pupilles. Elle avait toujours eu cette habitude de fixer quiconque comme tel, parfois jusqu'à sentir ce malaise évident, ne la priant pourtant pas de regarder ailleurs. Les paroles n'étaient que du vent. Il était forcément plus difficile de faire taire les émotions qui transparaissaient dans ses pupilles. D'où cette mauvaise habitude.

N'importe qui qui connaissait un minimum la Lueswinn aurait su que ce genre de semaine n'était sûrement pas quelque chose qui l'intéressait. Ce n'était que superficiel, et une perte de temps. Elle avait mieux à faire. Et pourtant, elle se voyait mal simplement quitter le café et abandonner Lyanna à la recherche d'un autre intéressé. Elle était simplement curieuse. Un défaut parmi tant d'autres. Bien que cette rencontre se révélait suffisamment intéressante aux yeux de la descendante de vélane pour ne pas s'éclipser dès maintenant.


Tu es sûre ? Son sourire disparut progressivement, laissant place à son unique regard soutenu. Elle ne semblait rien vouloir ajouter, se contentant simplement de fixer la Iversen à la recherche d'une quelconque réponse, autre que ces quelques paroles à la résonance mal assurée. D'une certaine manière, Orane ne faisait rien de plus qu'insister, forcer sur un esprit l'interpellant, comme si elle hésitait simplement à utiliser la légilimancie, avant de prendre la parole de nouveau, haussant les sourcils, indifférente.

Je n'ai pas besoin que l'on m'offre un tel séjour, ça ne m'intéresse pas. Ce marché ne profiterait qu'à toi. Détournant enfin son regard de celui de la descendante de vélane, elle survola le café d'un œil distrait, désireuse de savoir à quel point Orane pouvait lui être utile pour cette fameuse rencontre.






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
Lyanna Iversen
Retraitée
2e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1033
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 06/03/2021 à 10:01:16

Son irritation laissa soudainement place à une surprise qu'elle ne prit pas la peine de cacher. Habituée aux courbettes dans l'Organisation, aux sourires des messieurs et aux attentions en tout genre où qu'elle se trouve, il faut dire qu'on n'avait dit que peu de fois non à la sorcière, et moins encore alors qu'il lui semblait proposer un accord terriblement attrayant pour toute personne sensée.

Retenant à grand peine la pique qui lui vint à l'esprit, la jeune femme la dissimula maladroitement sous un sourire mauvais alors qu'elle retirait doucement ses gants blancs pour les déposer sur la nappe assortie. Ses grands yeux plongés dans ceux d'Oranne, Lyanna ne semblait nullement gênée ou même intriguée par son regard fixe, ses émotions se lisant sur son visage sans que l'usage de la légilimancie ne soit utile pour qui que ce soit.

Il faut dire que jamais elle n'avait imaginé que la sorcière pourrait tout simplement refuser. Après tout, elle même n'aurait pas résisté une seconde devant une telle proposition. Qui pouvait dire non à se faire chouchouter une semaine dans un institut qui, de plus, n'acceptait que quelques personnes particulières. Poussée par le défi de la blonde, la jeune femme hésita un instant à acquiescer à son unique question. Mais la vérité était que la sorcière avait passé des semaines à trouver quelqu'un comme Orane, et doutait fortement d'avoir la moindre occasion d'en croiser une seconde avant des mois. Et chaque minute qui la supportait de cette rencontre ne faisait qu'augmenter les problèmes.

Elle finit par agiter la main avec dédain, levant ses grands yeux océans vers le ciel, claquant de la langue énervée avant de finalement répondre.


J'en suis plus que certaine. Tu es banale après tout, mais je n'ai par contre pas envie de continuer mes recherches pour trouver une seconde toi qui me répondra sans aucun doute exactement la même chose.

Son visage serti de son sourire le plus hypocrite, Lyanna plissa le nez, visiblement répugnée à l'idée de ce qu'elle devait dire, continuant en mâchant chaque mot comme s'il lui était compliqué à prononcer.

Soit, qu'est ce que quelqu'un comme toi pourrait vouloir en échange de ce sublime séjour tous frais payés ? Un relooking magique ? Une nouvelle maison ? Un pied à terre en France ou en Norvège peut être ? Un cours de métamorphose pour compenser quelques lacunes sinon ? Dis moi ce que tu souhaites, je peux tout offrir quel qu'en soit le prix.

L'argent n'était pas un problème pour la sorcière, qui omit cependant de proposer quoi que ce soit de plus compliqué à obtenir, espérant que l'aspect superficiel de l'argent puisse contacter la demie vélane...

Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 06/03/2021 à 17:06:01


Un rire désintéressé se fit entendre dans le café alors que la sorcière lui présentait tout un tas de propositions d'échange. Ressemblait-elle réellement au genre d'individus qui auraient accepté sans hésiter une seconde ? Apparemment, et ce, même si la jeune femme pensait avoir déjà été suffisamment claire dès la première proposition. Reportant son attention de nouveau sur la descendante de vélane, elle quitta sa rapide contemplation de la pièce pour la fixer une nouvelle fois. Un sourire amusé se dessina finalement sur son visage, laissant la jeune femme émettre quelques propositions qui n'allaient, une nouvelle fois, certainement pas intéresser la Lueswinn. Elle prit pourtant soin de la laisser terminer, curieuse de voir ce qu'elle pouvait avancer de plus, peu étonnée de voir que le tout tournait autour de l'argent. À croire que cette futilité devait plaire au plus grand nombre.

Je n'ai besoin de rien venant de toi. Surtout pas ce genre de choses.

L'argent n'était pas un problème pour la sorcière, bien qu'elle se doutait qu'elle était tout de même loin de connaître la même richesse que la Iversen. Il y a longtemps qu'elle avait commencé à profiter des réserves de ses parents. Déjà lors de ses études à Poudlard, ne se gênant pas le moins du monde pour s'assurer suffisamment de côté une fois à l'école, plus encore après celle-ci, profitant des rares fois où elle se devait de leur rendre visite pour profiter de leur argent amassé depuis toutes ces années.

Même si, en cherchant plus profondément, Lyanna aurait pu lui être utile, la seule chose qui l'intéressait pour le moment était de découvrir à quel point cette fameuse rencontre était importante à ses yeux. Déjà suffisamment pour ne pas avoir quitté ce rendez-vous, sûrement plus encore vu les nombreuses propositions de marché faites. Pourtant si peu intéressantes aux yeux de la descendante de vélane. Choisissant ses mots avec soin, elle s'amusa presque intérieurement de reprendre ses propres paroles, de plus en plus intéressée de la tournure de cet échange.


Une seconde moi. Je ne suis pas certaine que ce soit si facile à trouver. Et pour le moment, je suis surtout curieuse de savoir qui est cette personne, et en quoi ma banalité te serait réellement utile.

Son sourire quitta doucement son visage alors qu'elle observait la sorcière avec une impatience dissimulée, finalement plus amusée de cette rencontre qu'elle ne l'aurait cru.






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
Lyanna Iversen
Retraitée
2e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1033
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 06/03/2021 à 19:31:03

Ces quelques échanges avaient permis à Lyanna de classer Orane dans de nombreuses catégories. La toute première étant celle dans laquelle la très grande majorité les familles de sang pur de l'Organisation se trouvaient, celle de ceux emplis de mépris pour ceux qui les entourait et qui s'imaginaient supérieur en tous points. Et Lyanna n'avait pas la moindre affection pour ces types là. Elle les méprisait tout autant qu'elle subissait leur colère injustifiée, et Orane ne faisait pas exception.

La seconde catégorie dans laquelle se trouvait la demie vélane, était malheureusement celle de ceux qui n'étaient pas dans le besoin, et la jeune femme regrettait de ne pas s'être davantage renseignée sur son invitée pour le découvrir avant qu'elle ne dévoile son jeu. Si Lyanna était certaine tout le monde avait un prix, il était plus que certain que faute de davantage de renseignements, il y avait des choses que l'héritière de l'Organisation n'était pas prête à offrir. Inspirant longuement, elle finit par se décider et offrit un sourire crispé à la sorcière qui lui faisait face.


Que de questions sans réponses.

Attrapant son sac à main, la jeune femme se redressa légèrement, satisfaite de voir que les regards se tournaient enfin vers elle tandis qu'elle ajustait son chapeau avec une délicatesse calculée.

Je t'ai dit que tu étais ordinaire Orane, que tu es remplaçable. C'est réellement le cas, et les réponses à ces questions ne valent absolument pas le petit service que je te demande en échange.

Et, sur un sourire lumineux, Lyanna sorti de la jolie terrasse, demandant au passage de mettre l'ensemble du déjeuner sur sa note.

Elle ne donna pas le moindre signe à Orane suite à cet évènement, évitant avec soin de se retrouver en Angleterre sous la juridiction de la toute nouvelle auror. Il fallut attendre pas moins de trois semaines pour que, un petit matin, à l'aurore, on ne sonne à la porte de l'appartement de la demie vélane.

Lorsque la porte fut ouverte, elle révéla un jeune homme au sourire enjôleur et aux yeux d'un bleu profond. Sa chevelure d'or blanc relevait un visage délicatement taillé alors que ses mains puissantes se serraient l'une contre l'autre tandis que son sourire envoûtant révélait une dentition parfaite.


Mademoiselle Lueswinn, quel bonheur de vous voir. Où sont vos valises je vous prie ? Nous allons les envoyer jusqu'à l'Institut, puis je vous escorterais en personne afin de nous éviter les désagréments d'un portoloin.

Charmant, il ne semblait pas le moins du monde perturbé par la sorcière qui lui faisait face, un sourire bienveillant sur le visage alors qu'il attendait patiemment la réponse de la descendante de vélane.

Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 06/03/2021 à 23:01:26


Orane elle-même avait, pour une fois, du mal à mettre un mot sur sa rencontre avec Lyanna Iversen. À la fois ravie de cet échange, sans réelle raison valable, elle se savait aussi frustrée, et il y avait de quoi. Autant son sourire était purement factice, autant son regard laissait transparaître une certaine insatisfaction. Elle ne s'attendait certainement pas à ce que la demie-vélane n'en dise davantage, mais une perte de temps comme tel avait le don de l'agacer au plus au point.

Restant assise quelques minutes de plus, elle jeta un nouveau coup d’œil aux alentours, laissant son regard mal assuré faire le tour du café avant de se lever à son tour. Elle ne put s'empêcher de se triturer la lèvre un instant, reprenant finalement une façade habituelle, ignorant totalement les regards insistants tout en passant la porte.


Cette rencontre fut rapidement oubliée, Orane ayant suffisamment de quoi s'occuper l'esprit pour oublier la Iversen et ses propositions ridicules aux yeux de la sorcière. Les journées se ressemblaient bien plus qu'elle ne le voudrait, et le travail ne manquait pas, de quoi occuper, malgré tout, la jeune femme qui n'avait de temps pour rien d'autre. Telle n'en fut pas sa surprise lorsqu'elle découvrit un homme sur le pas de sa porte. Il n'était pas nécessaire qu'il lui explique la raison de sa présence, il n'y avait pas besoin d'être plus intelligent que la normale pour comprendre que la rencontre passée avec la descendante de vélane n'y était pas pour rien. Il lui confirma d'ailleurs cette hypothèse, ce dernier se retrouvant alors face à une jeune femme au regard étonné, ne prenant pas la peine de cacher sa surprise. Sa lèvre triturée pendant qu'elle semblait chercher quoi lui répondre, elle se surprit à vouloir se retrouver face à Lyanna. Elle aurait sûrement dû lui dire qu'elle détestait les surprises plus que tout.


Je ... non. Enfin, non. C'est une erreur, ça ne m'intéresse pas, et je n'ai aucune envie de vous suivre dans cet ... institut.

On aurait pu croire au caprice d'une enfant trop gâtée dans sa jeunesse. Et pourtant, elle ne chercha pas à cacher cette incompréhension. Trois semaines sans le moindre signe, et aujourd'hui cette visite. S'éloignant de la porte, toujours ouverte, elle fit quelques pas dans le petit salon, visage crispé alors qu'elle se décidait à poser sa question. Elle détestait cette situation.

Je suppose que Lyanna Iversen y est pour quelque chose ?

Reportant son regard sur l'homme, toujours sur le pas de la porte, elle lui offrit un regard mauvais, révélant une réelle haine envers la moindre surprise, encore davantage lorsqu'elle provenait d'une sorcière comme la descendante de vélane.






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
Lyanna Iversen
Retraitée
2e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1033
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 13/03/2021 à 15:32:43

Sans quitter son sourire, le sorcier attendait poliment sur le seuil que la sorcière se décide enfin à l'inviter. Penchant la tête légèrement sur le côté, il cligna doucement ses yeux si limpides alors que ses fins sourcils se fronçaient délicatement.

Votre amie vous voulez dire ?

Sans quitter son sourire, il sortit calmement sa baguette, faisant apparaître dans le vide une série de lettres délicatements tracés qui révélaient ce qui devait s'apparenter à des comptes rendus.

Oui, vous n'avez pas à vous inquiéter, elle est bien arrivée il y a quelques instants avec un de nos collaborateurs. Elle semblait ravie d'être parmi nous après tous ses efforts pour nous rejoindre...

Il ne put cacher le sourire narquois qui perça un instant sur son visage. Alors que les caractères disparaissaient doucement dans un petit nuage argenté, le sorcier passa sa baguette au travers afin de dissiper l'illusion tandis qu'il fixait la demie vélane avec un sourire poli.

Il faut dire que Lady Jadis a été particulièrement étonnée que vous recommandiez aussi chaleureusement Mademoiselle Iversen, surtout sachant ce qui est arrivé en France il y a quelques années... Mais vous aviez mis tellement de cœur dans vos échanges qu'elle a fini par se résoudre à l'accepter également.

La baguette désormais rangée, il avait sagement croisé les mains dans son dos alors que ses cheveux d'or blanc semblaient délicatement flotter autour de son visage enjôleur. Sans faire mine de passer le seuil, il eut cependant un regard curieux pour l'intérieur de la pièce en ajoutant poliment.

Si vous n'avez pas fait vos valises nous pouvons peut-etre mander quelqu'un pour le faire à votre place ? Notre personnel est qualifié pour ce type de tâche et saura vous amener tout ce dont vous pouvez avoir besoin au cours de notre séjour.

Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 13/03/2021 à 20:31:04


Étonnamment, Orane semblait particulièrement agacée de voir l'homme si poli et respectueux face à elle. Refermant son poing, ses ongles s'enfonçant dans sa peau d'une blancheur impeccable, elle ne cacha pas d'une seconde son regard qui laissait davantage paraître des doutes, dus à un manque de contrôle peu apprécié, que la colère qu'elle pensait refléter.

Ne quittant pas du regard les lettres tracées dans l'air, la descendante de Vélane semblait réfléchir, sans pour autant être capable de mettre un mot sur la situation qui se présentait comme presque improbable. Captivée par ces comptes rendus, elle ne se tourna à nouveau vers le sorcier que lorsqu'elles disparurent finalement complètement. La Lueswinn commençait amèrement à regretter son choix de ne pas avoir cherché à en apprendre plus sur la Iversen. Qu'était-il arrivé en France il y a quelques années ? Secouant la tête doucement, cherchant à chasser toutes ses questions qui allaient certainement rester sans réponse, elle ouvrit la bouche un instant, sans pour autant qu'un son n'en sorte. En général, elle se serait sûrement décidée à le suivre, sur une impulsion, par inconscience, par curiosité. Mais cette fois, la demie vélane était une raison suffisante pour éviter ce genre de comportement. Elle n'avait aucune envie de se rendre dans cet institut, encore moins en sachant que Lyanna s'y trouvait.

Enfonçant un peu plus ses doigts dans sa paume, Orane fixa de nouveau l'homme alors qu'une nouvelle lueur illuminait ses yeux clairs. Tous ses efforts ? Sans parvenir à identifier la raison de son sourire, que ce soit par mépris, moquerie, ou simple sentiment de supériorité, Orane aurait sûrement pris la peine de lui faire remarquer si cela ne concernait pas la Iversen. Même s'il n'était pas improbable que la descendante de vélane mente sans en montrer quoi que ce soit, proposer quelque chose qu'elle ne pouvait pas offrir semblait moins de son genre. De ses souvenirs, elle était particulièrement convaincue de pouvoir manipuler quiconque avec sa proposition, de quoi faire douter un peu plus la Lueswinn.


Ce qui est arrivé en France ? Et ... tous ses efforts vous dites ? Affichant une grimace discrète, elle laissa sa question en suspens, simplement curieuse d'en apprendre plus.

Elle ne prit pas la peine d'ajouter quoi que ce soit sur ses valises, ou son départ imminent. Elle ne comptait pas se rendre dans cet institut, et souhaitait avant tout comprendre ce qu'il avait pu se passer pour qu'une simple rencontre avec la descendante de vélane se soit terminée comme cela.







~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
Lyanna Iversen
Retraitée
2e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1033
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 20/03/2021 à 14:01:47

Le sorcier ne semblait guère perturbé à l'idée que la sorcière ne lise les comptes rendus qui s'étaient affichés. Dans la liste des noms, aucun ne risquait de lui être notable hormis celui de Lyanna qui était accompagné d'une série de notes concernant ce qu'elle désirait ainsi que quelques extraits des lettres signées d'Orane que l'Institut avait reçu. Toujours sur le seuil, un sourire enjôleur qui semblait ne jamais le quitter, il fixait la demie vélane sans ciller, apparemment insensible à ses émotions particulièrement visibles.

Les deux mains croisées dans le dos, il attendait avec patience que la jeune femme ne s'exécute sans montrer le moindre signe d'impatience devant cette situation qui pourtant semblait s'éterniser pour lui. Haussant un sourcil surpris, il parut hésiter un instant alors qu'une lueur de doute apparut dans ses pupilles claires.


Je... Elle m'avait pourtant dit que vous le saviez.

Visiblement mal à l'aise, il s'agita nerveusement sur ses deux pieds, déviant un instant le regard. Les sourcils délicatement froncés, il sembla réfléchir un instant avant de se décider.

Elle m'a dit que vous le saviez, donc je suppose qu'Elle ne verrait pas d'inconvénient à ce qu'on en discute...

Regardant le seuil, il posa ses grands yeux sur le canapé, attendant une quelconque invitation polie de la part d'Orane pour enfin pouvoir entrer dans la petite pièce.

Vous avez certainement entendu parler de cette Colonie de vélanes et de leurs enfants hybrides qui s'était installée à Brocéliande ? Ils vivaient paisiblement jusqu'à ce qu'un beau jour, un morceau de la forêt n'éclate, comme ça, d'un coup, emportant la quasi totalité de la Colonie...

Serrant les dents, il détourna le regard, une lueur de tristesse voilant son visage si délicat. C'est la voix légèrement tremblante qu'il reprit, peinant visiblement à cacher sa peine.

Evidemment, Mademoiselle Iversen ne fut pas inquiétée par l'enquête, tout comme sa mère adoptive. Mais je peux vous assurer qu'elles étaient toutes deux présentes ce jour là, et qu'aucune des deux n'a subit les conséquences de ce tragique accident.

Levant ses grands yeux vers la jeune femme, il passa sa main sur le coin de son œil alors qu'il eu un sourire triste pour la jeune femme.

Veillez excuser mon émotivité loin d'être professionnelle, mais ma mère fut l'une des victimes de ce tragique accident et nombre de mes collègues ont également perdu un des membres de leur famille. C'était d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles Elle avait en premier lieu refusé la demande de séjour émise par mademoiselle Iversen. Bien qu'elle n'ait jamais été inquiétée par l'enquête, les bruits courent et beaucoup sont certains de son implication dans cet accident... Il est plus qu'évident que sans vos chaleureuses recommandations, jamais Mademoiselle Iversen n'aurait été admise à l'Institut.

Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 21/03/2021 à 00:50:49


Attentive aux explications données, Orane ne prit pas la peine de cacher sa frustration. Si Lyanna était réellement responsable d'une telle chose, il était difficile à croire qu'ils aient fini par l'accepter dans cet Institut, et ce même si une tierce personne, ou Lyanna elle-même, avait été convaincante. Alors qu'elle semblait finalement remarquer du léger malaise de l'homme, elle lui fit un signe rapide d'entrer, refermant la porte derrière lui, toujours aussi absorbée par ses paroles, en pleine réflexion. Qu'est-ce que la Iversen avait bien pu espérer en proposant un tel séjour qu'elle ne pouvait obtenir ? Bien qu'Orane se doutait que ses soi-disant mots tellement convaincants devaient provenir de la sorcière en elle-même.

Je ne comprends pas comment même après cela vous avez pu l'accepter au sein de l'Institut.

Ce n'était qu'une simple constatation. Sans réellement chercher à mettre un mot sur l'horreur de cet évènement, ni même sans réellement s'en soucier dans l'instant, ce n'était qu'une remise en question de ses propos. Difficile d'y croire après l'émotion lisible dans les yeux du sorcier à ce sujet.

Comment pouvez-vous être certain de son implication dans cette histoire ? Comment pouvez-vous être sûr qu'elle était présente ce fameux jour ?

Laissant la curiosité l'emporter, elle se permit une nouvelle question, cherchant à en apprendre plus sur cette histoire, mais aussi sur Lyanna en général. Elle n'avait pas apprécié la venue du sorcier, et se doutait bien qu'elle y était pour quelque chose, restait à savoir à quel niveau, et dans quel but.

Vous m'avez bien dit qu'elle était bien arrivée ? Combien de temps étions-nous censés y rester ?

Si la Lueswinn n'était plus très loin de se retrouver à demander une quelconque preuve de l'arrivée de la descendante de vélane dans ce fameux institut, elle espérait également ne plus rien avoir à faire avec la sorcière, ce qui était assez contradictoire en soi. Sans même se préoccuper de la quantité de questions posées, elle attendit simplement des réponses, observant fixement l'homme tout juste entré dans son appartement, d'une humeur visiblement changeante, laissant simplement la curiosité prendre le dessus.






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
Lyanna Iversen
Retraitée
2e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1033
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 16/04/2021 à 20:38:44

Détournant le regard, le sorcier prit un instant avant de finalement hausser les épaules, visiblement embarrassé. Il était facile de comprendre ses émotions, et le jeune homme mit quelques seconde pour finalement répondre.

Je ne prends pas part à ce type de décisions, Elle seule a ses raisons Mademoiselle Lueswinn. Je ne suis qu'un employé qui fait son travail.

Les mains dans le dos, il secoua la tête, répondant mécaniquement aux questions de la sorcière.

Je le sais parce qu'une vélane y a survécu Mademoiselle. Et que son témoignage faisait mention de de Mesdemoiselles Dubois et Iversen.

Agitant sa main, le sorcier secoua la tête avant de regarder autour de lui, légèrement pressant pour la première fois depuis son arrivée.

Quoi qu'il en soit je ne suis pas là pour dire du mal sur nos clients. Vous deviez rester une semaine à l'Institut en compagnie de Mademoiselle Iversen, mais il semble désormais évident que vous n'avez rien préparé concernant ce séjour.

Posant ses pupilles claires dans celles de la jeune femme, il se para d'un nouveau sourire charmeur, sa baguette soigneusement rangée dans sa poche.

Je crains d'avoir beaucoup de travail aujourd'hui. Il faudrait que j'obtienne désormais une réponse : dois-je vous emmener, ou préférez-vous annuler votre séjour ? Auquel cas je crains que des frais d'annulation ne vous soient imputables, mais il me semble que c'est mademoiselle Iversen qui finance l'ensemble du séjour, je saurais donc l'en informer en bonne et due forme...

Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 07/05/2021 à 00:45:58


Le contrôle des émotions n'avait jamais été le fort de la Lueswinn. Cela lui avait d'ailleurs causé de nombreux soucis lorsque sa descendance fut découverte, du moins suffisamment de soucis pour qu'elle ne doive apprendre en urgence à se contrôler un minimum. Décontenancée par la situation, elle ne semblait pas parvenir à adopter le même ton calme que son interlocuteur, finalement pressant, bien que toujours aussi poli, de quoi l'énerver un peu plus, sans réelle raison valable. Elle avait beau réfléchir, elle se doutait bien que cela ne servait strictement à rien, et qu'elle réfléchissait sûrement, simplement, trop.

Autant elle savait déjà très bien qu'elle aurait dû refuser l'invitation, autant elle savait tout autant que la curiosité était trop importante à ce sujet pour simplement oublier cette rencontre, comme elle l'avait fait avec son dernier rendez-vous en compagnie de la Iversen.


Je vous suis.

Mauvaise idée ? Sûrement. Mais après tout, elle n'avait visiblement jamais su prendre les bonnes décisions. À quoi bon tenter de changer cela maintenant ? Jetant un rapide coup d'oeil autour d'elle, son appartement étant plutôt vide étant donné le peu d'affaires qu'elle possédait, mais malgré tout en désordre, comme à son habitude, elle soupira doucement, se doutant que quelqu'un serait certainement envoyé pour faire ses valises.

Peu attachée au matériel qui traînait chez elle, elle n'en avait que peut faire de savoir que quelqu'un s'en chargerait à sa place, sachant pourtant que cela aurait pu la déranger, du moins dans un autre esprit que celui-ci. Maintenant, tout ce qui occupait ses pensées c'était de découvrir ce fameux institut, et surtout, d'en comprendre davantage au sujet des récentes magouilles de la descendante de vélane.







~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]
Lyanna Iversen
Retraitée
2e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 1033
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 07/05/2021 à 23:42:59

Levant un sourcil surpris, le sorcier inclina doucement la tête sans poser davantage de questions. Il sortit de l'appartement d'un pas droit, et, sur le pallier, tendit doucement le bras, attendant que la sorcière ne s'y accroche. Lorsque ce fut fait, ils disparurent tous deux dans un craquement sonore pour apparaître à bien des kilomètres de là.

Ils étaient arrivés au centre d'un dôme parfaitement régulier dont les parois d'un blanc immaculé semblaient se nourrir de la lumière glaciale qui filtrait. Une jolie table de verre accueillait un vase rempli de fleurs aux couleurs chatoyantes tandis que, le long d'une des parois, se trouvait une dame dans la quarantaine aux cheveux d'argent et au grands yeux d'azur. Elle tenait un plateau sur lequel étaient disposées deux grands verres de jus de fruit accompagnés des confiseries préférées d'Orane.

Mais, si la pièce était d'une simplicité efficace, il était évident qu'elle était conçue sachant que quiconque pénétrait dans cet espace verrait toute son attention accaparée par la vue incroyable qui découlait à travers l'immense baie vitrée. On y voyait la falaise abrupte de glace qui s'écoulait lourdement jusque dans une mer agitée. Les couleurs chatoyantes de la mer se reflétaient ardemment dans les porositées de la glace, et, au loin, si l'on y prêtait attention, on pouvait deviner la présence de quelques ailerons de jais qui apparaissaient par moment à la surface de la mer.

Sans prêter attention au panorama exceptionnel qui s'étendaient devant eux, le sorcier eut un sourire poli pour Orane, l'entrainant calmement à sa suite alors que la femme s'était placée à ses côtés, le plateau porté afin que la sorcière puisse se saisir de ce qui lui plairait dedans.

Bienvenue à l'Institut Mademoiselle Lueswinn. Je vais, si vous me le permettez, vous faire visiter l'endroit. Tout d'abord vous vous trouvez au centre d'accueil, seule pièce de l'ensemble de l'institut où il nous est possible de transplaner.

Entraînant la jeune femme à sa suite, le sorcier sortit de la petite pièce, la laissant se refermer derrière lui alors que la porte semblait disparaître dans le mur, ne laissant qu'une cloison immaculée.

L'Institut possède deux spas, trois saunas, des salons de massages à votre disposition, un solarium, une série de bains ainsi que des cabines privatives qui peuvent vous être réservées.

S'avançant dans les couloirs, il offrait des sourires polis aux quelques clients parés de sourires paisibles qui ne prêtèrent pas la moindre attention au petit groupe qui s'avançait calmement.

Le restaurant est ouvert le matin de six heure à dix heure, le déjeuner est servi entre midi et quatorze heure, et le dîner entre dix-huit heure et vingt heure. Nous pouvons également vous apporter de quoi vous nourrir dans votre suite à toute heure de la journée, et le bar vous accueillera à tout moment selon votre bon vouloir.

S'élançant dans une grande tirade louant les bienfaits de la nourriture qu'ils créaient, l'expérience de leur chef ainsi que les produits exceptionnels qu'ils servaient, le sorcier accordait des signes de main polis aux employés de l'Institut reconnaissable grâce à leur tenues identiques. Mais, il apparut bien rapidement que, même en dehors de ces tenues, la chevelure argentée des employés, leurs yeux bleutés et leur grâce incontestable les distinguait nettement du commun des mortels.

Alors qu'il cloturait enfin sur les bienfaits des smoothies détox qu'ils offraient, le sorcier s'arrêta devant une des portes, posant la main sur la poignée qui s'ouvrit dans un cliquetis métallique.


Toutes nos portes reconnaissent les personnes et ne s'ouvrent qu'à qui de droit. Vous pourrez vous même lui donner les noms des personnes qui pourront pénétrer dans votre chambre jusqu'au moment de votre départ. Evidemment, il vous est recommandé d'y inclure une série de noms afin que chaque jour le ménage y soit fait, vous trouverez ces dits noms sur le bureau.

Poussant la porte alors que la poignée semblait s'agiter doucement, comme confirmant les propos du sorcier, le jeune homme s'écarta pour laisser à Orane l'occasion de profiter de l'espace qui lui était offert.

Voici votre suite, l'une des plus belles de notre Institut bien évidemment. Vous y trouverez votre chambre, une salle de bain, un petit salon ainsi que ce que l'on appelle communément ici votre salle de jeux, qui pourra accueillir, selon vos demandes toute une série d'équipement, mais je vous laisse le découvrir par vous même.

Offrant un sourire poli à la jeune femme, il croisa les bras dans le dos alors que la dame à ses côtés posait le petit plateau sur le bureau aux cotés de la liste des noms recommandés d'intégrer aux visiteurs possibles de la chambre. Sans prêter la moindre attention à la vue imprenable sur la glacier qui s'étendait sous ses yeux, ou au faste évident de la salle, il se contentait de suivre la jeune femme de ses grands yeux hypnotisant.

Avez-vous des questions Mademoiselle Lueswinn ? Sachez que si vous en ressentez le besoin vous pouvez...

Mais il n'eut guère le temps de terminer sa phrase qu'une voix impérieuse résonna un instant dans le petit couloir derrière lui. Les sourcils froncés, il détourna légèrement la tête alors que des bribes de discussions parvenaient jusqu'à la chambre d'Orane.

Un scandale ! Oui Madame, j'ai payé, je pensais avoir accès à toutes les pièces de cet Institut certainement pas à... Comment ? ... Mais non, je ne vous permets pas ! Je ne vois pas pourquoi je m'évertue à parler avec vous, j'exige parler à votre supérieur ! ... Ce n'est pas une excuse !

Visiblement intrigué, le sorcier lança un regard inquiet dans le couloir avant de se parer d'un sourire crispé pour la sorcière.

Comme vous pouvez le constater, Mademoiselle Iversen est d'ores et déjà totalement maitresse des lieux, peut être devrais-je vous laisser désormais, à moins que je ne puisse faire quoi que ce soir pour vous satisfaire ?

Orane Lueswinn
Préfète
Formatrice
Auror
Rédactrice
Chroniqueuse Crocs
Léonidas
5e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3797
Titre : Re : La sorcière de l'hiver
Créé : 09/05/2021 à 02:17:40


Difficile de se rendre compte de la beauté du lieu alors que le tout pouvait presque paraître irréel. C'était simplement un semblant de paradis, dont la pure beauté avait pris forme matérielle, créant cet endroit qui pourrait presque en devenir perturbant. L'extérieur, visible à travers la baie vitrée, attirait le regard comme un aimant, hypnotisant quiconque y laissant son regard traîner quelques instants, donnant l'impression d'y être attirée, sans pouvoir réellement y résister.

Reportant son attention sur les paroles du sorcier, elle jeta un rapide coup d’œil vers la porte disparue, ses sourcils se fronçant légèrement. Sa présentation des lieux elle-même sonnait comme un rappel oral à cette perfection, comme s'il avait bien veillé à apprendre son texte par coeur, présentant l'Institut sous son meilleur jour. Et d'ailleurs, cela fonctionnait indéniablement.

Orane fit au mieux pour garder en mémoire chacune des informations qui lui semblaient les plus utiles, voire mémoriser certains chemins. Non seulement en raison de son manque d'orientation qui lui avait valu des années compliquées à Poudlard, mais en plus pour pallier à l'inconnu des lieux qui l'effrayait, d'une certaine manière.

Les personnes qui se trouvaient dans cet Institut étaient toutes aussi parfaites que le décor, de quoi s'interroger sur la réalité du spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Et pourtant, aucune méfiance ne pouvait résister face à ce décor et cette ambiance des plus captivantes. Même la sécurité semblait atteindre un point admirable, le tout étant prévu pour qu'aucun dérangement ne soit possible, voire qu'aucune transgression aux règles ne soit prévue.

Alors qu'elle s'apprêtait à offrir un léger sourire à son interlocuteur, celui-ci se transforma en un rire retenu, sa lèvre mordue grossièrement, amusée de voir qu'elle pouvait maintenant être certaine de la présence de la Iversen dans cet Institut, rien qu'à en entendre les haussements de voix.


Non merci, ça ira très bien.

Quelques secondes passèrent alors qu'il s'éloignait, quittant la pièce après sa longue présentation si bien préparée. Orane prit finalement le même chemin, passant la porte de la suite, se dirigeant vers la source des cris de la descendante de vélane. La porte étant fermée, il était évident qu'elle ne pouvait manifester sa présence, surtout après les explications récemment données. Elle ne pouvait que se contenter d'attendre que l'une des deux ne sorte de la pièce, ce que la femme ne tarda pas à faire. Orane la salua du regard, un léger sourire lui étant adressé, avant de focaliser son attention sur Lyanna.

Ma très chère amie ... j'espère qu'ils ne m'en voudront pas pour t'avoir recommandé alors que tu cries déjà au scandale.

Dans un contexte différent, elle aurait probablement ajouté un léger rire à sa remarque, ayant repris certains termes qui furent difficiles à avaler au premier abord, mais elle n'en fit rien. Partagée entre l'envie de demander une simple explication, fatiguée de ne rien comprendre à sa propre présence ici, et l’agacement de cet imprévu, elle se contenta se mordre la lèvre, observant finalement de nouveau les alentours, ne sachant quoi ajouter. Elle aurait sûrement dû réfléchir à quoi dire avant de quitter sa chambre, mais c'était visiblement trop tard, et plus rien ne lui venait.






~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde




Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Control is overrated ~

Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde


Catherine ~ Hope ~ India ~ Lyanna ~ Roy ~ Solene ~ Toma










~ Partisane de la diffusion de la bilinguerie dans le monde ~









~ The medals are won
in the darkness
when no one is
watching ~

//

Clary McLee ~ Elea Loohest[/align]

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2019 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5