Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Pages : <- 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ->

Grande-Bretagne | Poudlard Express
[Important] [Lieu]
Retraitée
[Avatar]
Poufsouffle
1re année
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 01/07/2021 à 15:26:50

C'était horrible. Le monde était horrible. Comment pouvait on laisser une petite fille, à peine plus vieille qu'elle, vivre dans la rue, sans rien ni personne, et ne rien faire pour elle ? Le personnel de Poudlard devait bien être au courant, sinon comment auraient-ils pu lui envoyer sa lettre ? Aucun sorcier ne faisait quelque chose pour elle. Daisy avait toujours cru que seuls les moldus abandonnaient l'un des leurs lorsqu'il était en danger, mais cette conviction venait d'être fissurée par quelques mots de la Gryffondor. « Je vis dans les rues » Elle avait dit, l'air de rien. « Je change de ruelles à chaque fois » C'était donner un coup de marteau sur son monde, elle qui avait toujours vécu en sécurité dans la maison familiale. Ce n'était pas un manoir, ils ne vivaient pas dans le grand luxe, mais... Ils étaient au chaud, avaient un toit sur leur tête et de la nourriture dans leur assiette matin, midi et soir.

Mais le pire, c'était que la jeune fille ne semblait pas s'en faire. Elle avait rit, et en parlait normalement, comme si c'était le cas de tout le monde, ou du moins de la majorité.


C'est horrible. Je... J'aimerai pouvoir faire quelque chose.

C'était ça le plus terrifiant. Une fille venait de lui annoncer qu'elle vivait seule dans la rue, sans rien ni personne pour l'aider quand elle était malade ou avait faim, mais elle ne pouvait absolument rien faire pour l'aider. Jamais ses parents n'accepteraient de faire entrer cette fille chez eux, surtout qu'elle semblait ouvertement opposée au terme Sang-Pur et à tout ce qui l'entourait. Ils la jeteraient dehors d'un air méprisant dès qu'ils comprendraient cela. C'était toujours comme ça. Qund elle était petite, elle avait emmené une amie à la maison. Ils s'étaient montrés gentils avec elle même si elle n'était pas très riche. Et puis ils avaient appris que l'un de ses grand-pères étaient né-moldu, et ils lui avaient interdit de lui reparler.

Daisy releva la tête quand la Gryffondor lui apprit qu'elle faisait peur aux gens pour les empêcher de s'en prendre à elle. La jeune fille lui donna son meilleur conseil, et à sa grande surprise, elle l'écouta. Après plusieurs secondes, elle se métamorphosa. Tout à coup, elle était propre. Ses cheveux étaient maintenant en parfait état, son visage semblait rayonner, et elle recousu sa robe avant d'obtenir une nouvelle paire de chaussures d'une manière plus ou moins légale. Elle était belle. Il y avait en elle quelque chose de différent, elle semblait presque surnaturelle. Et puis elle posa une question qui fit réaliser à Daisy que son conseil était totalement inadapté à la situation.


C'est vrai que dans les rues, cet apparence n'est pas idéale. Enfin... J'en sais rien. Mais à Poudlard, ça pourrait beaucoup t'aider, je crois.


Ouverte aux RPGs et Duels
Inconnu
Ce sorcier n'est plus sur Poudlard12
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 01/07/2021 à 16:28:22

[
* Elle s'était métamorphosée.
Elle avait de nouveau une apparence plus ou moins humaine. Elle espérait se fondre dans le moule et de passer inaperçue au château, sans histoires et sans problèmes. C'était possible. il ne lui fallait que rester tête basse, et effrayait les élèves pour les dissuader de lui parler. Elle ne pouvait avoir cette apparence chez les moldus, surtout dans ses conditions de vie, à moins qu'elle ne veuille malheur à qui conque essaierai de l'approcher. Car du haut de ses 1m40, Forbidden pouvait se montrer affreusement… mortelle. *






* Elle lit de l'inquiétude sur le visage de son interlocutrice. Et de la confusion aussi. C'en était toujours ainsi. Les rares personnes qui savaient la part infime de sa réalité, tel un bout d'un iceberg, étaient toujours confus: comment était-ce possible qu'une sorcière soit abandonnée? N y a t-il pas d'orphelinat sorciers? Or Forbidden détestaient les orphelinats. C'étaient un endroit où tout le monde attendait d'être enfin choisi et adopté. Il fallait faire attention à ses manières et si, par mégarde, un enfant se montrait impoli, les conséquences étaient plus que sévères. Au moins, dans la rue, elle pouvait être libre de faire ce qu'elle voulait et de voyager de place en place. Tantôt à côté d'une benne, tantôt près d'un parc. Et puis, elle en apprenait des choses sur la vie en générale. *






* Elle ne mangeait pas à sa faim, mais se contentait du peu qu'elle avait du temps que cela pouvait nourrir ses animaux de compagnie, bien qu'ils semblaient se débrouiller avec aisance. Par des jours de chance, elle arrivait à dénicher un morceau de gâteau moisit qui datait de trois semaines ou plus. Un vrai régal. Mais Forbidden généralement préférait de mourir de fin que d'aller dénicher dans les bennes. Elle avait une dignité et rien au monde, ne la fera s'abaisser pour un morceau de pain. *






* Elle en avait vu des enfants comme elles qui finissaient par êtres portés disparus quand ils rôdaient dans le même endroit pour plusieurs jours d'affilés. Bien sur, personne ne se souciait d'eux, pas même Forbidden. Elle ne pouvait sauver tout le monde, et il lui fallait passer inaperçue jusqu'à sa prochaine rentrée à Poudlard… si, elle y revenait. *







* Elle s'était questionnée plusieurs fois si elle y reviendrait ou si elle resterait au monde des moldus. Le plus au château c'est qu'elle pouvait se nourrir trois fois par jours au lieu de trois fois par mois. Elle y aurait un lit douillé et pourrait en apprendre plus sur ces ancêtres en effectuant quelques recherches par ci et par là. Se lier d'amitié ou faire connaissance ne l'intéressait pas. Elle en avait plus qu'assez d'entendre les élèves parler de vacances en Italie ou à Varsovie. Elle ne les en voulait pas, mais se fichait de savoir ce qu'ils feraient d'ici quelques mois. Elle, elle n'était même pas certaine de rester vivante jusqu'au lendemain.






Les paroles de la jeune fille la ramenèrent à la réalité. Son apparence soignée pourrait lui servir à quelque chose à Poudlard. Elle n'en savait rien. Si, elle voulait commencer ses recherches, peut-être qu'un sourire et qu'une bonne mine lui faciliteraient la tâche. Mais si elle voulait rester inaperçue et travailler sans lever de soupçons, il lui fallait rester discrète et cela était difficile avec une telle apparence. *







- Je n'en sais rien. Ce n'est pas comme si mon apparence changera quoi que ce soit. Je viens ici juste pour manger et dormir.
Retraitée
[Avatar]
Poufsouffle
1re année
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 01/07/2021 à 17:16:07

C'était fou ce que la propreté pouvait faire à un visage. La Gryffondor était passé d'effrayante à magnifique. De quelqu'un qu'on ne remarquait que pour la moquer à une personne que tous voyaient. C'était quasi inquiétant. Une personne pouvait changer si rapidement ! Est-ce qu'il suffisait de se salir et de ne pas se brosser les cheveux pour devenir une autre personne ? Bien sûr, ce n'était qu'en apparence, mais... Ça restait impressionnant. Et puis, elle avait fait de la magie ! Elle savait lancer un sort ! Et celui là était bien plus impressionnant que quand elle avait lavé sa robe. Celui là, sa mère le maîtrisait à perfection. Mais le sort pour se rendre plus propre... C'était juste génial. La fille sans nom commença soudain à parler, et Daisy réalisa qu'elle la regardait fixement, perdue dans ses pensées. Aussitôt, elle leva les yeux en écoutant ce qu'elle avait à dire.

Juste pour manger et dormir ? Mais, tu fais quoi de ce qui est d'apprendre ? Je veux dire, tu pourra jamais sortir de la rue si tu n'apprends rien ! Comment tu veux te trouver un métier ?

Daisy n'y comprenait plus rien à ce que pensais la future deuxième année. On aurait dit que cela ne dérangeait pour elle, d'être dans la rue.


Ouverte aux RPGs et Duels
Inconnu
Ce sorcier n'est plus sur Poudlard12
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 01/07/2021 à 19:17:56

* Maintenant qu'elle avait fait sa toilette _bien que rien ne remplaçait une baignoire et un jet d'eau chaude_ Forbidden se sentit plus à l'aise. Personne au château ne devrait savoir où elle vivait, du moins pas les élèves. Elle ne voulait pas qu'elle soit la risée ou la nouvelle attraction des élèves. Elle avait mieux à faire ailleurs. Un seul regard vers la vitre fut suffisant pour qu'elle s'aperçoive qu'ils allaient bientôt arriver au château. Elle sentit un picotement la saisir. Un fourmillement.
*






* Elle allait de nouveau être de retour à Poudlard.
Elle ne ressentait aucun excitement, ou du moins aucun sentiment intense comme la nouvelle venue. Elle ne put s'empêcher de l'envier. Elle n'avait jamais connu les horreurs qu'elle avait vu, et ne s'était jamais soucié d'avoir juste assez d'eau pour survivre. Aussi, celle ci fut plus que surprise lorsque Forbidden lui annonça que pour elle, Poudlard était une sorte de restaurant et hôtel. *






* Une sorte de parc d'attraction qu'elle visitait annuellement pour se changer les idées et prendre de l'air frais. Elle haussa des épaules, elle n'avait jamais prévu de travailler une fois ses études finies. Elle ne s'était jamais pris la peine de penser à sa carrière post Poudlard. Elle ne pensait pas qu'elle serait admise vu son background sombre. Les gens comme elle finissaient rarement avec un emploi et avaient que rarement un Happy Ending. Ces choses là ne faisaient pas partis de son monde. Ce qui l'attendait, elle, c'était la tristesse.
*





- Je ne pense pas survivre jusqu'à mes 17 ans, alors pourquoi s'en soucier? Mieux vaut que je mange tant que c'est possible. D'ailleurs, qui à ton avis acceptera de me faire travailler?
[Avatar]
Serpentard
1re année
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 02/07/2021 à 00:43:11 - Modifié : 03/07/2021 à 02:21:07

La panique de Deborah atteignait déjà un niveau incontrôlable quand la porte du compartiment s’ouvrit sur une autre fille. La future Duchesse ne put s’empêcher un grognement sortir de sa bouche, se posant la même question qu’au début du voyage : les compartiments ne pouvaient-ils pas être individuels ? La présence de cette Naminé Allandet lui donnait déjà beaucoup trop d’anxiété, il en fallait une autre.

D’un mauvais œil, elle analysa la nouvelle fille. Pas de longues phrases dès le départ, pas d’excitation présente ou un trop grand sourire. Deborah tenta de se rassurer en se disant que cette fille n’allait pas lui parler ou alors Naminé fera la conversation, comme cette dernière semblait bien aimé papoter.

Contrôlant son anxiété, Deborah fit un vif hochement de tête à la nouvelle, plus dans le but d’un bonjour que d’un bienvenue dans le compartiment et se tourna vers la vitre, dans l’espoir que les deux filles fassent une conversation à deux et l’oublient dans sa contemplation du paysage.

Sur le mot "amie", la Cavendish se tourna vers Naminé et la regarda fixement. Comment ça amies ? Elles avaient à peine parlé et elle ne lui faisait pas encore confiance. C’était pas ça une amie.. Si ? Elle n’en savait rien après tout, elle n’en avait jamais eu. Une sensation se propagea dans son ventre en réfléchissant à l’appellation, Deborah en fronça les sourcils. Etait-elle contente de Naminé la considère comme une amie ? Non ! Pensa-t-elle après une seconde d’égarement. Elle ne pouvait faire confiance à personne. C'était ce qu'on lui avait dit.

Le côté positif de Naminé au moins c’est qu’elle présentait tout le monde. Deborah n’eut donc pas à se présenter et après un autre coup d’œil à la nouvelle, retourna à son observation du paysage.

Pitié qu’on la laisse tranquille.



ROMAIN ­­— NOAHOAKLEY
Retraitée
[Avatar]
Poufsouffle
1re année
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 02/07/2021 à 01:49:05

Daisy avait hâte d'aller à Poudlard depuis qu'elle avait quatre ans. Et quand elle avait finalement eu onze ans, il ne s'était pas passé un jour sans qu'elle guette impatiemment la fenêtre, en attente du hibou qui viendrait lui porter sa lettre. Et lorsque finalement cette lettre était arrivée, ça avait été une explosion de joie. Elle avait compté les jours jusqu'à la rentrée. Et ce jour était finalement arrivé. Aujourd'hui, elle y était enfin. Et il lui paraissait inconcevable que quelqu'un puisse ne pas vouloir apprendre la magie.

Ne vouloir aller à Poudlard que pour la bouffe et dormir ? Impossible. D'accord, elle avait entendu dire que la nourriture de Poudlard était incroyable. Mais tout de même... Surtout pour cette fille qui avait un avenir si incertain. Avec Poudlard, elle pourrait accéder à des métiers qui la sortiraient de la misère plus tard ! Et puis surtout, la vie avec la magie était si simplifiée... Perdue dans ses pensées, elle entendit à peine l'horrible phrase prononcée par la Gryffondor et la question qui la suivie.


Mais... Dit pas ça ! Tu vas survivre jusqu'à la majorité, voyons ! Et puis il faut bien s'en soucier même si tu ne penses pas y arriver, tu sais bien que le destin fait tout pour nous faire tourner en bourrique ! Si tu ne t'y prépares pas, ça va arriver. Euh... Tu sais quoi ? Ne t'y prépares pas, en fait. Les études, c'est surfait. La question lui demanda un moment de réflexion. Pas qu'elle ne savait pas quoi répondre, mais elle n'arrivait pas à formuler sa pensée. Plein de monde. Les gens ne voient pas ton passé, ils ne savent pas tes épreuves, et avec une bonne éducation, et, euh, minimum une douche avant l'entretien d'embauche, tu peux tout faire.

Daisy Elisabeth le pensait réellement. Après tout, qui savait ce que la petite sans abri sale et l'aire effrayante serait dans cinq ans ?


Ouverte aux RPGs et Duels
Professeur adjoint
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 02/07/2021 à 09:53:15

Avec Brume Brewster

Cela n'était que la troisième fois que j'allais emprunter le Poudlard Express pour débuter une nouvelle année à Poudlard, et pourtant j'avais déjà l'impression que ce n'était qu'une simple formalité, une routine pour moi. Il était 10h30, le train allait bientôt partir et de tous côtés j'étais bousculé par des cohortes de jeunes gens, sur le quai pour la première fois de leur vie. La première année, c'était définitivement la meilleure : la découverte d'un monde nouveau, un château plein de secrets, de nombreux nouveaux amis, que demander de plus ?

Étant assez populaire, j'aurais très bien pu rejoindre mes amis dans un wagon, mais je n'en n'avais nullement l'envie. Après tout, j'aurais bien assez de temps pour les voir et discuter avec eux une fois à Poudlard. Je comptais bien profiter de ce trajet pour m'installer confortablement, déguster quelques sucreries et lire un bon livre.

C'est pourquoi je me suis dirigé vers le train, avant de m'installer dans un compartiment encore vide. Mes parents n'avaient pas pu rester aujourd'hui, je me suis donc directement assis, sortant un livre retraçant la vie du grand général Thémistocle. Mes racines grecques étaient profondément gravées en moi et je ne pouvais m'empêcher de découvrir toujours plus en profondeur la civilisation brillante qui avait contribué à façonner l'Occident. Plus qu'à espérer que le compartiment ne soit pas rapidement envahi par un groupe d'amis bruyants et irrespectueux.
Inconnu
Ce sorcier n'est plus sur Poudlard12
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 02/07/2021 à 12:50:59

* Elle hocha simplement la tête sans grande conviction. Forbidden ne serait jamais allée de là à réfléchir à sa vie post Poudlard. Elle savait tant bien que mal qu'avoir un bel avenir n'était qu'un rêve d'une, jadis, fille de 4 ans. Si, une année plutôt, elle aurait tout fait pour changer sa condition de vie, aujourd'hui même et après 3 mois de vacances scolaires, elle savait qu'une vie ordinaire ne lui était pas conçue. Elle avait essayé de se faire des amies mais qui accepterait que son enfant se lie d'amitié avec une délinquante et sans abri comme elle? Elle n'ignorait pas que si jamais, les parents d'élèves apprenaient qu'une telle fille étudiait à Poudlard, un grand scandale éclaterait et on l'expulsera du château. Que vaut sa parole contre celles de mages et sorciers respectables? *








* Non, elle n'irait pas de là à croire que tout pouvait changer à l'aide d'un diplôme scolaire. Forbidden ne s'appliquait pas à ses cours bien qu'elle n'aie que des Optimal en devoirs. Etudier était pour ceux qui n'avaient ni regrets ni rancunes. Avenir est un mot depuis longtemps, supprimé de son vocabulaire. Elle n'en était pas triste. Elle avait, depuis longtemps, acceptée sa réalité et décidée de vivre avec. Il lui fallait seulement faire semblant de se fondre dans la foule, de rester à l'écart mais de quand même participer quand il le faut. A Poudlard, il lui fallait être la jeune fille inconnue. Celle dont on ne se souvient pas qu'on finira d'oublier à chaque fin d'année. Chez les moldus, il lui fallait être cette délinquante qui finissait par commettre un crime pour se défendre et survivre. *





* Terre avait depuis longtemps jugé les personnes comme elle. Les gens pointaient souvent un doigt jugeur et un regard moqueur les sans domiciles fixes et n'arrêtaient pas de vouloirs faire éduquer leurs progéniture afin qu'ils ne terminent point comme ces vermines humaines. Parce qu'à l'échelle humaine, Forbidden Eschezkiel Adams n'était qu'une vermine, une fille qui a mal tournée et dont même ses parents n'avaient voulu d'elle. Ils avaient sûrement vu en elle un mal irréparable s'ils avaient décidé de la jeter dans un puit. Pourtant, Forbidden avait continuait de sourire. Elle était élève excellente dans son ancien orphelinat. Elle était assidue et aidait les autres, or on ne lui faisait pas confiance. Elle était toujours la dernière à être servie, et même Berny, le chien de la patronne, mangeait mieux qu'elle.
Forbidden essayait de ne pas laisser ses émotions la submerger. Elle rester calme. Elle avait vu ses frères et sœurs se faire adopter. A vrai dire, Forbidden était toujours le premier choix des parents qui voulaient l'adopter. Qui ne voudrait pas d'une belle enfant sage, calme et intelligente? Tout allait bien jusqu'au dernier moment où ils apprenaient qu'elle avait été retrouvée dans un puit. Ils l'abandonnaient avent même qu'ils ne l'adoptaient. La dernière mais tout aussi la dernière fois qu'elle fut adopté, ses parents adoptifs l'avaient abandonné après qu'ils découvrirent qu'ils allaient être parents pour de vrai. *









* Ce fut la goutte d'eau qui débordait du vase. *






* Elle n'avait aucun contrôle sur ses pouvoirs. Sa détresse s'était déchainé et sa magie avait explosé en elle, détruisant tout sur son passage. Il n y avait plus d'orphelinat ni de maison adoptive…. Il n y avait plus que les os de la patronne et … *





-oh?







* Elle s'était de nouveau perdue dans ses pensées. Jusqu'alors, elle n'avait pas fait attention et ne s'était pas rendue compte que son interlocutrice parlait toujours. Elle fit mine de l'écouter, sachant que cela ne servirait à rien. Elle hocha la tête et mima les gestes d'une personne attentive. Que disait-elle? *




- oui… oui sûrement…





Retraitée
[Avatar]
Poufsouffle
1re année
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 02/07/2021 à 16:09:54

Cette fille mystérieuse qui ne croyait pas qu'elle allait survivre jusqu'à ses 17 ans... Elle lui brisait le cœur. Comment pouvaient t'on avoir aussi peu confiance en le futur ? Les choses ne pouvaient aller si mal, et puis, elle passait tout de même neuf mois sur douze dans un endroit considéré comme l'un des plus sécuritaires du Royaume Uni, bien que cette croyance est un peu perdu de sa valeur dans les années 1990 (on se demande pourquoi...). Alors il lui suffisait de survivre trois mois, et ensuite de se concentrer sur tout ce que Poudlard avait à lui offrir, et de répéter jusqu'à sa majorité. Et puis, elle avait entendu dire que certains élèves restaient à Poudlard pendant les vacances ! La Gryffondor n'avait qu'à faire ça.

Reste pendant les vacances. À Poudlard, je veux dire.

La petite expliqua ensuite à son aînée que selon elle, il fallait toujours être prête à toute éventualité, et que les gens ne verraient pas son passé. À sa grande surprise, la fille ne s'y opposa pas et se contenta de répondre que sûrement.

Donc... Tu vas travailler en cours ? Je veux dire, en plus c'est pas comme si être en cours t'empêchait de manger ou dormir, non ?


Ouverte aux RPGs et Duels
Inconnu
Ce sorcier n'est plus sur Poudlard12
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 02/07/2021 à 21:43:57

* Forbidden fit mine d'écouter les paroles de la jeune première élève et simplement hocha sa tête, mimant l'écouter bien que ce ne soit pas le cas. Elle racla la gorge, murmura un oui sans même savoir à quoi elle agréait et reprit son observation des villages défilant délicatement. Ils allaient bientôt arriver. Il ne faisait plus aucun doute. Forbidden arrangea ses valises. De son compartiment, elle pouvait entendre les élèves excités, défaire leurs affaires et se lever pour se préparer à quitter le train. Les premières années prendraient un autre trajet diffèrent des autres années. Elle sourit à l'idée d'enfin retrouver le calme. Avec un peu de chance, elle pourra peut-être directement aller à la tour commune de Gryffondor et de s y endormir. Son estomac était bien trop noué, et elle avait eu assez de conversation pour le restant de ses jours. *








- Le train s'est arrêté. On est arrivée.








* Elle sortit de son compartiment suit de ses animaux de compagnie. Dobby, son hibou, retrouvera sans doute sa route vers sa salle commune. Elle allait finalement se fondre de le moule. Serait-ce un nouveau départ pour la jeune fille? *
Retraitée
[Avatar]
Poufsouffle
1re année
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 02/07/2021 à 22:59:35

La Gryffondor répondit oui sans avoir l'air d'hésiter. Daisy fronça les sourcils, étonnée. elle avait cru que ce serait beaucoup moins facile. Mais c'était bien comme ça, surtout qu'elles avaient l'air d'enfin arriver, au vu des villages qui défilaient au lieu de la nature pure de la majorité du trajet. En effet, quelques secondes plus tard la jeune fille lui annonça que le train s'était arrêté et qu'elles était arrivées. Elle sortit ensuite du compartiment sans plus attendre. Aussitôt, Daisy attrapa sa robe de sorcière, l'enfila rapidement avant d'enfouir son déguisement moldu dans sa valise, et courut à sa poursuite. Lorsqu'elle la retrouva, elles étaient déjà sorties du train, et Daisy entendait quelqu'un crier aux premières années de la rejoindre. La première année attrapa l'épaule de son aînée, et lui souffla son nom avant de partir vers les barques, ravie.

Je m'appelle Daisy !

C'était merveilleux. Les barques étaient magnifiques, et elle n'arrivait pas à croire qu'elle allait faire le trajet jusqu'à son école de magie dedans. Elle en oublierait presque la situation de la fille du train. C'était trop parfait.


Ouverte aux RPGs et Duels
Inconnu
Ce sorcier n'est plus sur Poudlard12
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 02/07/2021 à 23:50:36

* Il lui fallait changer pour s'adapter à sa nouvelle vie. Elle cherchera un orphelinat sorcier et fera en sorte d'oublier les mauvais jours. A sa sortie du compartiment, Forbidden comprit qu'il lui fallait avancer dans la vie et créer sa propre histoire. C'était bien sûr plus facile en pensée. S'habituait aux gens, se faire des amis, être plus vivante et prendre mieux soin d'elle… elle essaierait.
La vue du château et de ses tours fut comme un coup de foudre. Jusqu'à présent, Forbidden ne s'était pas rendue compte que le château lui manquait. Elle avait été tellement captivée par des pensées négatives qu'elle en avait oublier l'essentiel. Elle n'avait fait qu'exister, oubliant de vivre. *





* Pour la première fois de tout le trajet, elle sourit à la jeune fille, un sourire franc et innocent. Bien qu'elles ne s'étaient pas vraiment bien entendue au début, elles avaient fini par converser et parler. C'était un départ. Forbidden regarda les barques qui ne tardèrent pas à se remplir en un clin d'œil. Les eaux du lac, le ciel noir d'encre étoilée et le château resplendissaient à l'unisson tel la nuit étoilée _ tableau moldu peint par un célèbre peintre moldu. L'ambiance était féerique. La jeune première année brisa le silence et se présenta. Forbidden, surprise, regarda à ses côtés. Il n y avait personne d'autre. La jeune fille s'était bien présentée à elle. *






- Je m'appelle Forbidden.






* Elle sourit de nouvelle fois. Ses joues rosies par le vent, et des larmes aux yeux, elle s'intéressa subitement à ses chaussures avant de reprendre: *





- Il n y a ni meilleure, ni mauvaises maisons à Poudlard. Ce sont les sorciers qui tracent leurs propre chemin. Les maisons respectives ne font qu'aider à forger et accompagner l'élève le long de l'aventure. Peu importe où l'on te répartit, soit fier. Je ne vais pas juger tes parents mais ils ont tort en ce qui concerne Poufsouffle.
Retraitée
[Avatar]
Poufsouffle
1re année
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 03/07/2021 à 01:17:46

Daisy était restée immobile quelques instants devant le château, le souffle coupé. Cet endroit était magnifique, et elle était ravie d'y passer les sept prochaines années. Rien qu'à voir les tours, la pierre qui semblait si ancienne... Elle refusait de croire qu'un groupe de personne assez nombreux pour former une maison n'avait pas de personnalité ou de talents dans cet endroit. Elle avait l'impression que le simple fait d'y être la rendait forte. Finalement, elle ne put s'empêcher de se présenter. Bien sûr, ne s'attendait pas vraiment à ce que cette fille lui réponde. Elle semblait si mystérieuse, et n'avait pas l'air d'apprécier le fait de parler. Mais à sa grande surprise, elle lui donna aussi son nom. Interdit. Drôle de nom.

C'est un joli prénom.

Daisy en était presque émue. Cette fille rencontrée dans le train, qu'elle avait d'abord détesté, elle avait maintenant l'impression de la connaître depuis cent ans. Ainsi, lorsque Forbidden répéta que Poufsouffle n'était pas une mauvaise maison, et que toute les maisons étaient égales, elle n'eut pas trop de mal à la croire. Peut-être que ses parents n'avaient pas vraiment côtoyé de gens d'autres maisons. Ce n'était pas grave, tout le monde se trompait. Peut-être que ce n'était pas si important, la maison dans laquelle elle serait.

Je veux bien te croire.

Daisy Elisabeth fit quelques pas en direction des barques, puis elle se retourna vers la fille pour lui lancer un dernier mot :

À bientôt !

Une fois dans sa barque, elle oublia presque l'histoire de la Gryffondor. Mais pas complètement, et sa rencontre avec elle était marquée dans son cerveau à l'encre indélébile. Parce que c'était sa première vraie rencontre à Poudlard, et parce qu'elle lui avait appris beaucoup de choses.


Ouverte aux RPGs et Duels
Retraité
[Avatar]
Poufsouffle
5e année
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 06/07/2021 à 14:36:58

* Clémentine s'étira les bras en écoutant Samuel. Serdaigle, d'après le jeune garçon, semblait être la maison des intelligents. Or, Clémentine ne se trouvait pas très intelligente. Elle ne l'intégrerait sûrement pas. Samuel se mit à parler de sa marraine et cela piqua la curiosité de la jeune fille : *

Ta marraine était à Poudlard ? Trop cool ! Tu dois en savoir beaucoup alors...

* Puis il lui tendit un bout du sandwich qu'il venait de sortir. Clémentine fut très touchée par ce geste et elle le saisit avec un grand sourire : Samuel avait vraiment l'air gentil ! Elle le remercia puis fouilla dans son propre sac et en sortit une boîte en métal. *

Ce sont des sablés ! C'est ma mère qui me les a fait, pour partager.

* Elle posa la boîte tout en dégustant le bout de sandwich. Elle n'avait pas particulièrement faim mais elle se doutai que c'était à cause du stress ; aussi se dit-elle qu'il était toujours mieux d'arriver à Poudlard sans mourir de faim, d'autant plus qu'il leur restait beaucoup de temps de voyage. Et qui sait ce que l'école lui réservait encore comme surprise !

Elle ramena ses genoux contre elle pour se réchauffer en baillant. Le train avait sur elle l'effet de l'endormir. *
Capitaine
Chroniqueuse Crocs
Responsable du Magenmagot
[Avatar]
Poufsouffle
5e année
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 08/07/2021 à 16:54:19

Une visiblement trsè bavarde et une uette, voilà qui ne pouvais pas mieux tomber, les deux jeunes filles ne semblait pas s'opposer à la présence d'une troisième aussi Hazel entra et posa son sac avant de se poser dans un siège. Relevant la tête, plus par fierté que par taille elle répondit à la question de Naminé.

HAZEL : Hazel De Martel, en première année également, et si tu ne retiens pas c'est pas grave je te rassure.

Une fois qu'elle eu finit sa phrase elle se mit à regarder dehors, Deborah semblait échapper aux discussions, eh bien Hazel le voulait tout autant !


Un soucis lié à l’irl, une contestation d’une décision de la direction pensez Magenmagot. Rejoignez le panel, faites moi un MP. Lien du topic : Clique
Inconnu
Ce sorcier n'est plus sur Poudlard12
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 10/07/2021 à 18:32:40

Avec Astyanax Chrysopoulos

* L'heure du départ était enfin arrivée. Discuter avec la Poufsouffle de deuxième année sur les quais du Poudlard Express avait fait passer le temps bien plus vite pour Brume qui était impatiente de prendre le train. La foule s'était amassée devant le long véhicule ancien et c'est poliment, et dans l'espoir de retrouver cette première rencontre dans sa future école, que Brume quitta la charmante blairelle. Sa mère était entrain de descendre du train et la gamine n'avait pas forcément envie que ses premières connaissances la voient avec, de peur des moqueries.

Se mettant en retrait pour aller récupérer sa valise en toute discrétion, Brume attendit que sa mère la repère. Elle daigna faire un tout petit geste de la main pour l'aider. *


- Ah te voilà, * lui dit-elle guillerette. * Alors, prête pour le grand départ ma chérie ?
- Maman, je t'ai déjà dit de pas m'appeler comme ça devant tout le monde, * grinça Brume. *
- Oui, pardon choupet... Euh, Brume. Allez viens, je vais t'aider à charger tout ça, il faut que je retourne travailler ensuite.

* Saisissant les affaires de sa fille, Claire Brewster se fraya un chemin devant la file de ceux qui attendaient près des portes. Ils cédèrent bien évidemment la place à cette employée du Poudlard Express qui se démarquait de par sa tenue singulière, chemisier rehaussé par un gilet rouge aux boutons dorés, petit chapeau de la même couleur ainsi qu'une jupe de tailleur. Elle était très belle ainsi vêtue et nombre de fois, Brume l'avait vue quitter la maison dans cet accoutrement, rêvant du jour où elle pourrait enfin l'accompagner. Ce jour était enfin arrivé mais tout ne se déroulait pas comme prévu car être avec sa mère et passer devant tout le monde était intimidant.

Brume survécut toutefois à cette épreuve qui avait fait un peu de mal à son égo. Dire à sa mère qu'elle venait de lui coller la honte n'allait pas lui plaire, d'autant plus qu'elle se démenait au travail pour subvenir aux besoins de sa fille. *


- Viens, suis-moi, je vais te montrer le chariot de bonbons. La compagnie laisse ses employés en offrir quelques uns à leurs propres enfants.

* Ragaillardie par ces propos et guidée par la gourmandise, Brume en oublia tous ses soucis. Elle rencontra quelques collègues de sa mère qu'elle salua avec grande politesse et s'en retourna dans les couloirs du train avec une chocogrenouille, deux fondants au chaudron et deux patacitrouilles.

Les élèves commençaient à monter dans le train auparavant presque vide, les couloirs grouillaient d'adolescents tirant leurs valises. Certains avaient des animaux. Les chouettes hululaient en bouffant leur plumage, les crapauds croassaient de stress et les rats tenaient tant bien que mal sur les épaules de leurs maîtres. *


- Viens, je vais t'accompagner jusqu'à une place libre pour...
- Maman, c'est bon, je vais me débrouiller je crois...

* Claire regarda sa fille avec bienveillance. Le moment était venu de commencer à la laisser voler de ses propres ailes. Elle se baissa pour l'embrasser et lui offrit un dernier câlin. Cette fois, Brume accepta sans rechigner. C'était l'un des derniers qu'elle aurait avant un bon moment, alors autant en profiter. *

- Allez, * dit Claire en écrasant une larme au bord de son œil gauche, * va te trouver une place avant qu'il n'y en ait plus. Je t'aime ma chérie, je viendrais te retrouver à la sortie.
- Moi aussi je t'aime maman, * murmura la première année. * A tout à l'heure.

* Et elle s'en fut dans les couloirs les plus éloignés de cette scène émouvante. Vers le fond, les témoins seraient moins nombreux et elle aurait le temps de se faire oublier. Quelques élèves l'avaient scruté avec curiosité et elle n'aimait pas cela.

Brume finit par trouver un compartiment occupé par une seule personne, un garçon lisant un livre. N'ayant rien de mieux à se mettre sous la dent, la petite entrouvrit la porte coulissante et l'interpella : *


- Salut... Dis, je peux venir avec toi ici ?
Professeur adjoint
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 12/07/2021 à 18:21:25

Bien que je ne fasse pas partie des élèves aussi barbants qu'intelligents que je n'hésitais pas à qualifier d'"intellos", j'étais un relativement bon élève. Ce n'était pas assez aux yeux de mes parents, mais ça, je n'en avais pas grand-chose à faire ; pour moi, c'était suffisant ! Je comptais bien sûr m'intéresser un peu plus à mes études en cinquième année, afin de ne pas rater les BUSEs, très importants pour avoir un avenir, mais je n'avais nullement l'intention d'obtenir des Optimal dans chaque matière avant cela : trop de travail pour trop peu d'avantages et surtout beaucoup de temps perdu. J'étais aussi à l'école pour m'amuser...

Avant de commencer une nouvelle année probablement riche en rebondissements et en aventures de tous genres, je comptais bien me reposer un peu. Alors que j'avais les yeux rivés vers mon livre, très intéressant bien qu'un peu long, j'entendis la porte s'ouvrir, avant d'entendre la voix d'une jeune fille. Relevant les yeux, j'aperçus une demoiselle, toute timide, qui allait probablement rentrer en première année. Je n'allais pas lui refuser une place : elle ne pouvait pas encore avoir d'amis qui débarqueraient d'un instant à l'autre et elle avait l'air gentille et calme.


— Salut toi ! Aucun souci, installe-toi.

Dis-je en lui proposant de l'aide avec ses affaires. Je me rassis presque aussitôt, scrutant la nouvelle arrivée. Ma première impression semblait bonne, elle devait être profondément gentille et douce ; ce ne serait à coup sûr pas une nouvelle Serpentard... Tant mieux pensai-je. Avec un peu de chance, elle rejoindrait ma maison et nous nous côtoieront à nouveau. En attendant, il nous fallait faire connaissance.

— Dis-moi, comment tu t'appelles ? Tu es nouvelle ?
Inconnu
Ce sorcier n'est plus sur Poudlard12
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 13/07/2021 à 14:24:21

* Brume fut presque soulagée de voir que le garçon lui laissait volontiers de la place dans son compartiment. *

- Oh, merci ! * fit-elle alors qu'il s'était levé de son propre chef pour l'aider à installer toutes ses affaires.

Souriant et très aimable, il était tout à fait charmant et la première année apprécia ses bonnes manières. Décidément, tous ceux qu'elle rencontrait aujourd'hui semblaient être d'agréable compagnie. Pourvu que cela dure !

Enfin, le jeune homme, qui semblait plus âgé et plus habitué au train, s'intéressa à elle. Visiblement, son livre était chouette mais pas au point de ne pas vouloir s'intéresser aux autres. *


- Je m'appelle Brume Brewster et oui, je suis en première année. J'ai hâte d'arriver et de découvrir le château ! Et toi, comment t'appelles-tu ?

* Tout sourire, elle lui tendit sa main droite tandis que la gauche replaçait une mèche qui lui barrait le visage. Le train n'était pas près de démarrer. De nombreux élèves saluaient encore leurs parents sur les quais devant les grandes fenêtres du Poudlard Express. *
Professeur adjoint
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 14/07/2021 à 22:31:31

La jeune demoiselle était tout sourire, voire rayonnante. Cela faisait plaisir à voir ! On pouvait voir dans ses yeux l'excitation de la première année, la découverte d'un nouvel univers, quel bonheur pour moi. Cela me rappelait d'excellents souvenirs... Le plus trépidant, c'était cependant la répartition ; c'était à la fois stressant et merveilleux. Nous allions découvrir notre nouvelle famille pour les sept prochaines années, ni plus, ni moins.

Après avoir aidé la jeune fille à déplacer ses bagages, nous avons commencé à faire connaissance. Bien sûr, à moins qu'elle ne rejoigne Gryffondor, je ne lui parlerais probablement plus avant longtemps, mais bon, cela ferait passer le temps du voyage et avec un peu de chance, je m'attirerais les faveurs d'une personne supplémentaire. Il fallait avoir plusieurs cordes à son arc et les (bonnes) connaissances étaient primordiales ; il fallait en avoir sous le bras un nombre intéressant, cela pouvait toujours servir.

Écoutant en même temps ce qu'elle me racontait, je sortis quelques chocogrenouilles de ma veste et je lui fis signe qu'elle pouvait se servir. Alors, je lui répondis.


— Tu vas voir, cela va être super chouette ! Moi je suis Astyanax Chrysopoulos, enchanté. J'entre en troisième année et je suis à Gryffondor. Y a-t-il une maison qui te fait envie ? Laquelle choisirais-tu si tu le pouvais ?

Sur ces mots, je serrai la main qu'elle me tendait. Quel curieux geste, qui faisait cela à notre âge ? Songeant vite à autre chose, je me mis à imaginer l'année qui allait débuter. J'allais enfin pouvoir me rendre à Pré-au-Lard, j'avais tellement hâte ! Les plus grands n'arrêtaient pas d'en parler... Et puis, je comptais bien essayer d'entrer dans l'équipe de Quidditch cette année. Après tout, je m'étais entraîné pendant l'été, ce n'était pas pour rien...
Inconnu
Ce sorcier n'est plus sur Poudlard12
Titre : Re : Grande-Bretagne | Poudlard Express
Créé : 15/07/2021 à 10:27:58 - Modifié : 15/07/2021 à 10:30:22

* Après qu'elle se soit présentée, le garçon tendit quelques chocogrenouilles à Brume. Elle en saisit une avec joie mais ne l'ouvrit pas, préférant écouter ce que son interlocuteur avait à lui dire.

Interloquée par le nom de son compagnon de compartiment, la première année s'arrêta quelques instants pour le dévisager. *


- Eh bien... Salut Astya... Asty, ça te va si je t'appelle Asty ? J'ai pas une super mémoire, ton nom n'est pas commun.

* Pourvu qu'il ne lui demande pas de retenir son patronyme en entier ! Le garçon de troisième année faisait partie de la maison Gryffondor. Il semblait très curieux au sujet de Brume. Sûrement était-il enjoué de faire une nouvelle rencontre qui voulait bien lui parler en ce jour particulier. Brume se demandait d'ailleurs pourquoi il était tout seul alors qu'il devait connaître déjà beaucoup de monde et semblait naturellement sympathique. *

- Gryffondor me plairait bien justement et Poufsouffle aussi ! Ce sont les maisons de mes parents et ils y ont vécu de très bons moments ! Il n'y a que Serpentard que je n'ai pas vraiment envie d'intégrer. L'humidité de leur salle commune... Brrr... Rien que le fait de vivre sous un lac me donne la chair de poule...

* Cela faisait deux fois aujourd'hui qu'elle évoquait avec légèreté sa peur des profondeurs sans pour autant entrer dans les détails et les réactions de son corps la trahissaient d'autant plus. Cette fois, son dos fut parcouru d'un frisson qui lui fit secouer un peu la tête. *

- Pour ce qui est de Serdaigle, j'ai bien peur de ne pas avoir l'esprit assez critique. Les énigmes, tout ça, tout ça, j'aime bien mais ça finit toujours par me courir sur la dragée surprise...

* Tous ses cahiers d'activité étaient pourtant remplis d'énigmes résolues. Toutefois, ce simple fait n'était pas dû à Brume en elle-même mais au fait que les réponses se trouvaient à la fin desdits cahiers.

Enfin, elle sortit à son tour de ses poches de sa robe de sorcier les friandises que sa mère lui avait offert : *


- Tiens, j'ai quelques sucreries moi aussi.

* S'installant confortablement sur l'un des sièges, elle déposa à côté d'elle ses deux fondants au chaudron et ses deux patacitrouilles. Quant à la chocogrenouille qu'elle avait eue, elle la garda dans sa poche. Elle faisait la collection des cartes et celle-ci aurait une saveur particulière car sa mère la lui avait donnée pour sa première montée dans le Poudlard Express. *

- Alors, Gryffondor, c'est une chouette maison ? Tu t'y plais toi ?

* Sans vouloir l'avouer, la première année était un peu stressée par la cérémonie de répartition qui décidait en quelque sorte de la seconde famille des élèves pour les sept années à venir. Pourvu qu'elle s'entende avec tout le monde ! *

Pages : <- 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ->

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5