Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Pages : 1 2 ->

Trust your Intuition
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Trust your Intuition
Créé : 06/10/2021 à 18:44:46



Faith Fawley. Un problème dont elle ne pouvait se débarrasser. La tuer ? A cause de ce foutu serment inviolable, elle tuerait l'unique personne à qui elle tenait un minimum, Lyanna. L'enfermer ? Cette gamine avait la sale tendance à glisser en dehors de ses prisons plus rapidement qu'un billywig. Le meilleur moyen était encore de la tenir à l'oeil à Poudlard. Fort heureusement, l'adolescente était dans sa maison, et même si elle avait de nombreux déplacement, c'était encore le meilleur moyen dont elle disposait.

Tout ce potentiel gâché, car même si Camille ne pouvait la prendre officiellement sous son aile, encore un coup de ce serment inviolable fait par sa délicieuse fille, elle regrettait que la troisième oeil ne soit pas plus utile. Mais comment utiliser Faith alors que cette enfant se braquait à chacun de ces mots. Camille était son pire cauchemar. Et pour cause, sans la protection précaire et stupide de Lyanna, la troisième oeil serait morte aussitôt que Camille l'aurait découverte.

D'après son héritière, Faith refusait de croire en son don qui avait été pourtant plusieurs fois vérifié. Et cela en sa présence. Son pouvoir était donc gâché, comme sa magie qu'elle peinait à contrôler d'après tous ses professeurs. Quel gâchis.

Le seul moyen était de faire appel à une autre personne, quelqu'un qui pouvait la former à son troisième oeil mais qui lui était assez fidèle pour lu rapporter tout ce qui la concernait. Les troisième oeils dans son entourage était rare et surtout appartenait à l'Organisation. Faith ne pouvait être en contact avec eux. Et un jour, elle avait eu la réponse. C'était en triant les affaires de sa tante, toujours plongée dans un coma semblant éternel, qu'elle avait trouvé un nom. Un nom qu'elle connaissait comme une ancienne professeur de divination et surtout une ancienne auror de l'équipe de son frère.

Elle ne serait pas facile à convaincre. Mais la Mage Noire aimait les défis. Mia Lorder Jannings n'en serait qu'un de plus.

Sa baguette s'enfonça dans la chaire tendre du cou de la sorcière assise tranquillement dans un bar Londoniens, Camille se pencha comme pour la saluer, cachant à tout point de vue l'arme dissimulée dans la manche évasée de sa cape.

« Miss Lorder Jannings, il parait que vous êtes une vieille amie de la famille. Enchanté. Et si nous allions faire un tour ? Cette pleine lune éclaire la ville comme en plein jour, et on raconte que la vue du London Bridge est inoubliable. »




Avec Mia Lorder Jannings, cette insupportable Faith Fawley et peut être Stefan Dashkov, qui sait.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 06/10/2021 à 23:06:24

Travailler à Azkaban n'avait que des mauvais côtés. Vraiment, la sorcière avait beau chercher, ce travail était exécrable. Mia se sentait pourtant étrangement à sa place. Gérer des fous furieux meurtriers, le budget de l'entretient de la bâtisse, rédiger des rapports pour bonne conduite à propos d'un ancien psychopathe tueur à la poupée, tout cela constituait maintenant à doux train train quotidien apaisant de par sa banalité. Depuis sa prise de poste, elle en avait vu défiler des cas. A chaque fois qu'un nouveau criminel poussait la porte d'Azkaban, il semblait à Mia que le poids de la culpabilité s'évaporait un peu plus. Elle avait laissé Alysone s'enfuir. L'ancienne auror s'était vue contrainte de briser sa seule règle morale encore valable, ne jamais aller à l'encontre de la Justice. Et pourquoi ? Pour qu'Ahlem disparaisse aussi sec retrouver une de secte religieuse. Si ça n'avait tenu qu'à elle, la Lorder Jannings aurait enfermé le monde entier dans sa prison. Claquemurée dans une toute petite cellule, l'Humanité lui aurait peut-être enfin fichu la paix.

Aïe ! Mais ça va pas la tête ? On ne vous a appris à dire...

Assise dans un charmant bar londonien où la sorcière avait l'habitude de venir boire un verre seule pour ruminer toute sa rancoeur envers le monde, Mia manqua de s'étouffer avec son bourbon en reconnaissant la personne enfonçant une baguette dans son cou. Dans la très-longue-liste-des-gens-à-mettre-derrière-les-barreaux, cette sale petite garce était inscrite tout en haut. Mais ce soir, la blonde buvait un excellent spriritueux trois ans d'âge et n'était pas d'humeur à sortir sa phrase super cool "vous êtes en état d'arrestation".

...bonjour ? Vous êtes la nièce d'Elise, n'est-ce pas ? Vous lui ressemblez. Permettez moi de vous dire que vous et votre famille me répugnez autant qu'une armée de bandimons. Et pourtant j'avais un véracrasse en animal de compagnie.

Mia commença à rassembler les divers papiers qui constellaient sa table, tous des rapports à propos de prisonniers récalcitrants. Elle jeta quelques pièces pour payer sa consommation et enfila son joli petit perfecto bleu nuit, acheté dans une boutique moldue.

Je vous en pris Miss Dubois, descendez moi. J'ai une centaine de fous furieux qui n'attendent que ça au beau milieu de la mer du nord, vous leur rendriez grand service. Je vois déjà les titres des journaux "Le Dernier Bourbon" ou bien... oh oui ! "La mage noire tue sa geôlière". Ça vous ferait une sacré bonne pub, n'est-ce pas ?

En temps normal, elle ne se serait jamais permis de dire cela. Jamais. La blonde n'avait aucun humour, aucune auto-dérision, surtout depuis qu'Ahlem était partie. Et elle n'avait pas particulièrement envie de mourir non plus. Pourtant, si Camille Dubois venait la trouver, c'est qu'elle avait besoin d'elle. De nature curieuse, l'anglaise se demandait bien ce qu'une mage noire de renommée internationale - le ministère de la magie français travaillait en étroite collaboration avec la brigade de Lume - pouvait lui vouloir. De toute façon, Mia avait vu sa nièce se transformer en léopard à Azkaban avant de l'assommer et de s'enfuir avec un descendant de vélane hystérique qui l'appelait "chaton". Depuis, plus rien ne pouvait l'étonner.

J'accepte pour le London Bridge mais seulement si vous me payez un hot dog. Pas empoisonné de préférence, merci bien.

Et la sorcière quitta l'établissement, se demandant si elle en repousserait un jour la porte.

Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 07/10/2021 à 22:28:19

Ressembler à sa tante ? Camille eut seulement un sourcil moqueur, elles ne pouvaient être plus différentes. Mais elle eut réellement un rire, pourtant très éloigné du son joyeux produit normalement, lorsque Mia continua.

« Voyons Mia, je peux vous appeler Mia ? Passons, je ne suis pas là pour vous tuer, je choisirais un endroit beaucoup moins fréquenté dans ce cas là. Comme si le fait d'assassiner l'ex-auror était une plaisanterie, un sourire gelé étira les commissures de la sorcière. Et puis, je viens juste d'être "graciée" par la plupart des gouvernements à cause de leurs "erreurs administratives", un nouveau sourire, ce serait bête de retourner en prison ou en cavale. »

Camille se souvenait parfaitement de son séjour dans la prison française, à peine aussi accueillante que celle britannique. Elle se souvenait également de la cavale qui avait suivie. Des mois où elle avait fuit, sans pouvoir se montrer, sombrant de plus en plus dans une magie qui la rongeait autant que son âme meurtrie.

Accompagnant Mia dans les rues de Londres, bien silencieuses à cette heure-ci, elle n'attendit pas longtemps pour installer les hostilités.

« C'est étrange, nos chemins auraient pu se croiser plusieurs fois et pourtant ce n'est que maintenant que je fais réellement votre connaissance, Mia Lorder Jannings. »

Commença-t elle, presque curieuse. D'abord le lien de la sorcière avec sa tante, mais aussi, de ce qu'elle avait vu dans ses dossiers, le lien familial qu'elle entretenait avec Alysone, une bien ancienne amie. Mais ce n'était pas tout, la sorcière avait été auror dans la brigade de son demi-frère, et professeur à Poudlard. Tant de possibilités et pourtant, le destin les avaient comme toujours tenues à distance.

« Je me demande bien ce que vous avez pu faire pour finir geôlière à Azkaban ... Quelque chose qui n'a pas plût aux gentils petits aurors ? Dans la nuit éclairée par la pleine lune, Camille eut un sourire ironique. Vous me prenez de haut avec vos grands airs, mais je sens des secrets en vous, Mia. »

La Legilimens eut un regard perçant, une lueur brillant dans ses iris gelés. Finalement ses yeux se détachèrent de ceux de la sorcière pour contempler le paysage désert.

« Croyez vous à la destinée, Mia ? Aux prophéties et la magie de la divination ? »

La question était posée sans préambule, sans transition, pourtant c'était un point clef de leur future collaboration, si elle avait lieux.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 07/10/2021 à 23:17:28

Un jour, j'ai piqué le coup d'un soir de votre tante en étant complètement alcoolisée. Ça a été un des plus beaux souvenirs de mes années d'étudiante.

Elle avait dit ça sur un coup de tête, sans chercher non plus à faire de lien avec la conversation. Elise était une bonne copine de fac (non) et Mia avait vraiment été attristée d'apprendre son coma (toujours non). La sorcière se souvenait avec nostalgie (pas vraiment) avoir amené son fils mourant à la Dubois avant de le voir crever lentement sur le canapé de celle-ci et ça, vraiment, ça ne passait pas. Trop de mauvais souvenirs étaient associés à cette famille. Trop de nuits passées avec Lume a travaillé sur le dossier de l'Organisation, nuits qui avaient prit fin après la démission de Mia. Ne jamais regarder en arrière était une des innombrables règles qu'elle brisait fréquemment.

Je ne crois pas qu'Elise ai eu, un jour, l'envie de me présenter sa famille. Et je n'ai jamais eu l'honneur de venir vous arrêtez, même si j'aurais adoré.

L'ancienne auror tourna à gauche et arriva enfin sur les quais de la Tamise, grouillant de monde en cette belle soirée. Des étudiants étaient installés aux tables de bar et sirotaient des pintes de bière. Ses yeux s'attardèrent sur un groupe composé d'une jolie blonde, d'un petit brun un peu dans la lune et d'une grande perche mystérieuse. Saisie par cette image, Mia posa une main sur la rambarde la protégeant de la chute et respira calmement. Pendant une fraction de seconde, elle avait vu ce qu'Ashka, James et Ahlem auraient pu devenir. C'était bien trop fort en émotion et l'anglaise n'avait pas bu assez de bourbon.

Bon, vous me le payez ce hot dog ?

Elle, prendre de haut quelqu'un ? C'est vrai ça, du haut de son mètre 70 c'était facile. Mais Camille faisait presque sa taille et la blonde n'avait pas mis ses beaux talons dorés pour sortir ce soir. Des secrets ? C'est vrai, elle en avait. Elle se mit à en dresser la liste mentalement, amusée à quel point tout était allé de mal en pire depuis la mort de James. D'abord, il y a ce qu'elle a appris sur la mère de Stefan. Ensuite il y a son implication dans l'évasion d'Ahlem, les pots-de-vin versés pour adopter James, le meurtre de Paul au nom d'Ashka, le meurtre d'Ashka, son pendentif en os de son propre fils, son amour à sens unique pour Lume, sa rencontre avec Gajiu Zucker Grey Tal Moudine et puis évidemment son loyer toujours payé en retard. Quelle femme mystérieuse, cette Mia Lorder Jannings ! Autant jouer la carte de la franchise.

Lume m'a viré parce que j'étais la tante d'une mage noire tueuse de moldu, et je ne parle pas de vous. Le mal est dans le sang, d'après votre Organisation. Ma nièce s'est évadée d'Azkaban sous sa forme de léopard aidée par un descendant de vélane psychopathe fou amoureux d'elle. Je crois que l'opinion publique n'a pas trop aimé cette histoire.

La divination ? Personne ne lui en avait parlé depuis... Lume. Elle était tombé amoureuse de sa curiosité pour sa matière, pour son sourire en coin lorsque son chien arrivait à voir l'aura rose de Mia. La divination ? Elle s'y était mise pour tenter de se connecter avec James, lors de ses nuits les plus sombres. Elle s'était formée seule, un gré du hasard, avait forgé elle même son sens affuté et s'était même procuré une boule de cristal. La divination ? Elle avait fait une croix dessus il y a bien longtemps. Personne ne parlait plus de divination à Mia Lorder Jannings.

Je ne crois qu'à une chose : le pouvoir de la nourriture. Vous voulez que je vous lise l'avenir dans un hot dog ? Vous aviez pas besoin de faire autant de trajet pour ça, n'importe qui peut le faire. Qu'est-ce que vous voulez, Camille Dubois ? Vous ne vous intéressez qu'aux gens qui vous sont utiles. Quelle pièce suis-je donc sur votre immense jeu d'échec ?

Elle avait parlé français. Mia ne parlait plus français, avec personne. Camille la ramenait quinze ans dans le passé, lorsqu'elle était étudiante aux Beaux-Arts de Paris et qu'elle s'était mis minable pour voler le copain d'Elise Dubois. Camille ne pouvait lui apporter rien de bon.

Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 12/11/2021 à 01:30:29

Cette sorcière était pour le moins étrange, et sa façon de livrer ses pensées à voix haute tout à fait dérangeante. Mais il n'y avait pas que ses pensées que Mia partageait avec Camille, ses secrets arrivèrent si facilement que la Mage Noire aurait pu croire qu'elle avait avalé du véritaserum.

« Alysone s'est échappée ? » Laissa-t elle sortir dans un murmure qu'elle ne fut même pas sûre que Mia ait entendue.

Elle avait entendu parler de l'emprisonnement de sa collègue de crime, regrettant d'être elle-même au mal avec la justice pour ne pas l'aider. Notant l'information pour plus tard, elle eut un léger mouvement de recul en lisant des émotions sur le visage de la sorcière. Et alors que la Leglimens ouvrait son esprit, elle sentait que son interlocutrice pensait à Lume et son fils. Pourquoi son frère était il rattaché à de si fort sentiment ? Une grimace de dégout cette fois, se peignit quelques secondes sur le visage de la Mage Noire. Elle ne voulait pas savoir, ni comprendre ce que Mia avait pu, ou éprouvait toujours pour Lume.

Sans répondre à Mia, elle sortit sa baguette, faisant apparaitre un Hot-Dog encore fumant et badigeonné de sauce sur une assiette en carton. Il provenait très certainement du stand non loin des deux femmes. Où un pauvre moldu qui le tenait, regardait confusément à droite et à gauche, se jurant qu'il avait préparé un Hot-Dog qui venait mystérieusement de disparaitre.

Elle le tendit à la sorcière sans un mot, avant de se détourner, répondant finalement.

« Effectivement, je pense que vous, Mia, vous pouvez m'être utile. Parce que vous avez peut être plus de réflexion que d'autres sorciers formés au ministère, et que vous savez que le monde n'est pas blanc ou noir comme on aimerait tant nous le faire croire. Si je suis venue vous chercher, c'est que je pense que vous pourriez accepter de m'aider. Je suis évidement une personne pleine de bon sens, et je me doute que ce service ne serra pas gratuit. Néanmoins, j'aurais besoin de quelqu'un formée dans la Divination autant que la Défense contre les forces du mal, dira-t on. »

Un sourire amusé qui ne monta jamais jusqu'à ses pupilles étira le visage de la Mage Noire. Sans attendre que Mia ne la coupe, elle continua.

« J'aimerai, Mia, que vous formiez une jeune adolescente qui possède des dons très interessants. Évidement, j'espère qu'elle ne finira pas aussi mal que votre nièce. »

Camille attendait maintenant la fameuse question, pourquoi ne s'en chargeait elle pas elle-même et pourquoi confiait elle son linge sale à une sorcière qui peinait manifestement à garder les jeunes sorciers vivants et en bonne santé.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 15/11/2021 à 22:21:01 - Modifié : 15/11/2021 à 22:24:21

Vous connaissez Ahlem ?

La question lui avait échappé, comme celle de Camille. Durant les longues heures passées à s’auto-flageller sur la mauvaise tournure de sa nièce, Mia s'était beaucoup questionnée sur ce qui faisait la vie d'Ahlem. Elle ne lui connaissait aucun amis, aucun amoureux, aucun travail à part celui d'auror, aucun hobbie à part tuer des moldus. C'était comme si, à part cette violence et cette haine indescriptibles, Ahlem n'était rien. Pourtant, elle avait été tout, pour elle.

Perdre Ahlem avait été dur, bien plus dur que de perdre tout le reste, sa vie, son travail. Un jour, elle était là, assise à la table du petit déjeuner à parler Quidditch et le lendemain, pouf, disparue. Elle n'était jamais revenue à la maison, comme si quelque chose l'en empêchait. Alors Mia l'avait cherché partout, aux quatre coins du monde, comme si sa vie en dépendait. Parce qu'Alysone était sa vie, son roc, sa lumière. Sa raison de vivre. Plus la sorcière avançait dans ses recherches, plus l'ombre autour de sa nièce s'épaississait, la rendant insaisissable. Était-elle vraiment ce montre dépeint par ses crimes ? L'avait-elle vraiment connue ?


Je l'ai perdu. Comme vous perdrez tout, à vouloir tout posséder, Camille Dubois.

Elle attrapa le hot-dog bien chaud, se retenant de faire remarquer à Camille Dubois que ce qu'elle venait de faire était un délit de vol et d'usage de la magie sur Moldus. Elle ne portait plus l'insigne d'auror depuis bien longtemps maintenant.

La proposition de la française était intéressante. Il s'avérait clair que Camille voulait soit traumatiser cette jeune fille soit la voir morte en la confiant à Mia, personne n'aurait une idée pareil sans un tel but. L'argent ne l'intéressait pas, seul l'idée d'un semblant de justice la motivait. En travaillant avec Camille, elle pourrait réussir là où elle avait échouer et, par la même occasion, emmerder royalement ces grattes papiers du Ministère qui n'avaient jamais cru en elle. L'idée était alléchante et lui assurait les bonnes grâces de Lume. Pourtant, la morale de Mia l'empêchait d'accepter. Déjà parce qu'elle n'avait pas fait tout cela pour finir larbin de la nièce d'Elise, ensuite parce que la place de Camille était derrière les barreaux d'Azkaban, avec Ahlem. Que se passerait-il si elle acceptait ? Son élève deviendrait-elle un bon petit soldat, une arme de plus de l'Organisation ? Tuerait-elle des moldus ? Elle ne pouvait pas être responsable de ça, pas après Ashka. Pourtant... ne valait-il mieux pas qu'elle forme l'enfant en question, la façonnant à sa manière, plutôt qu'un fidèle de Camille ? D'un autre côté, il ne devait pas être très nombreux puisque c'était elle, une ancienne auror, qu'elle était venue voir. Ça n'avait pas de sens.


Je vous interdis de parler d'Alysone.

Un amour indéfectible liait Mia et sa nièce. Pour elle, la sorcière avait sacrifié sa vie, sa carrière, Lume, tout. Personne n'avait le droit de la renvoyer à ce qu'elle était : une criminelle. Ahlem n'était que le fruit d'une vie ratée, d'un acte manqué. Ce n'était pas sa faute. Mia regarda sa montre, il était déjà tard, cette discussion se prolongeait plus que de nécessaire. Pourtant, les pièces manquantes du puzzle s'imbriquaient peu à peu dans son esprit. Il était temps de poser les bonnes questions.

Vous étiez là, n'est-ce pas, le jour où elle a tué ces moldus ? Les rares témoins étaient formels, elle n'était pas seule. C'était vous. J'étais persuadée que ça ne pouvait qu'être qu'un élève de Poudlard, Ahlem n'avait pas d'autres amis. J'ai manqué de jugeote. Ça ne pouvait qu'être vous.

Pleine de rancoeur, Mia attrapa le poignet droit de Camille. Le contact de la peau de la mage noire contre ses longs doigts fin la fit frissonner de dégoût mais elle tenu bon, affermissant un peu plus sa prise. La Lorder Jannings remonta la manche jusqu'au dessus du coude et posa ses beaux yeux bleus sur la rune qui y trônait, gravée à jamais. Lorsque ses doigts la comprimèrent, la sorcière aurait pu jurer que l'encre bougeait, comme une veine de sang.

De la haine. De la colère. Elle n'avait ressentit ça qu'une seule fois, quand Ashka était morte, sous ses yeux. Il n'y avait que ces deux émotions, elles prenaient toute la place. C'était donc cela, l'origine de tout ces morts ? Rien que de la noirceur et un peu... de peur ? Elle la sentait maintenant, cette peur qui vibrait dans toutes les pores de Camille. Les autres émotions étaient gelées par le temps, gelées par la magie noire. Mais la peur était toujours là, réveillée par l'écho de celle de Mia. Leur point commun, un pont entre les deux sorcières se dessinait : elles avaient eu peur, un jour. Elle ne pouvait se décider à briser le lien, à couper le contact. Pourtant, elle avait conscience que, plus que jamais, Camille avait accès à son cerveau, à son esprit. Focalisée sur la peur de la Dubois, l'anglaise ne sentit pas qu'elle l'habitait pleinement, que sa peur devenait la sienne, au même temps que sa colère explosait. Un visage entre-apparu, un visage qu'elle connaissait et qu'elle avait vu dans le dossier. Cassiopée Dubois. Était-elle la responsable de ce déferlement de haine ? Sans doute. Mia sentait ses forces la quitter, comme si cette rune se nourrissait de son Aura. Elle pensa alors à Ahlem, à l'amour impérissable qu'elle lui portait, à jamais. Et au fond, elle savait que Camille le voyait. Le contact se brisa.


Pourquoi... Pourquoi moi ?

Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 18/11/2021 à 23:21:49

Camille ne répondit pas à la première question, continuant de marcher en silence dans les rues sales de Londres. Cela n’empêcha pas Mia de continuer sur une phrase qui avait tout de prophétique. Évidement qu'elle connaissait Alysone, celle qui avait été une de ses rares, voir la seule, amie à Poudlard. Celle qui lui avait appris à se défendre lorsque tous l'abandonnaient aux mains de sa génitrice. Alysone avait été un déclencheur, elle lui avait appris qu'elle était capable de tout, qu'elle avait assez de puissance pour accomplir sa vengeance.

Mais la Mage Noire s’arrêta net lorsque Mia parla d'un jour bien particulier. Elle ne pensait pas que quelqu'un était au courant, elle ne pensait pas qu'elle était au courant. Un sentiment de trahison la parcourut, c'était un secret, scanda la voix de l'adolescente brisée qu'elle avait été, leur secret. Ce jour là, Camille avait compris qu'elle pouvait tuer, qu'elle pouvait faire mal. Personne n'avait le droit de gâcher ce souvenir. Elle se retourna, prête à faire face à Mia, mais celle-ci fut plus rapide et sans que Camille ne puisse l’empêcher, elle attrapa son poignet.

Les contacts avaient toujours répugné la sorcière. Cassiopée n'avait jamais été affective, bien au contraire, et cela avait marqué à jamais la femme que Camille était devenue. Elle voulut se dégager, mais Mia tint bon, et au contraire elle releva sa manche évasée révélant la rune stylisée, entourée avec le temps d'autres symboles.

Un geste brusque pour qu'elle la lâche. Mais ce fut trop tard, trop rapide, trop lent, pourtant le résultat fut le même, Mia toucha le tatouage aussi brulant que lorsqu'il avait été apposé. Les sens de l'ancienne professeur de divination couplée à la magie Legilimens de Camille eurent un drôle d'effet. La Mage Noire sentit l'esprit de Mia bien trop proche, un mélange de sentiment qu'elles partagèrent, exprimèrent pour ne laisser que la peur. La peur de sa mère, la peur de mourir, la peur de perdre les êtres chers. Mia avait perdu son fils, Camille son frère alors qu'elle n'était elle-même qu'une enfant.

Mais si Camille avait répondu à cette peur par la puissance, Mia répondait par un amour plus grand encore. Cet amour brula, il était trop chaud, trop fort pour l'esprit mutilé et glacé de la Mage Noire. Faisant appel à ses compétences en Occlumancie, Camille érigea des barrières épaisses et ferma l'accès à ce qu'il restait de son âme.

Plus rapide que Mia à reprendre ses esprit, elle sortit sa baguette et la pointa sous le menton de la sorcière, les mots sifflants lorsqu'ils sortirent de sa bouche entrouverte.

« Plus jamais. Ne me touchez plus jamais. »

Ses iris d'ordinaire aussi pâles que l'eau gelée, se voilèrent d'un orage sombre. A la question de Mia, Camille ne descendit pas sa baguette, mais elle répondit, sa voix toujours teinté d'une colère froide.

« Parce qu'il me faut quelqu'un qui déteste tellement ma famille et l'Organisation qu'elle ne sera jamais tentée de me rejoindre. Cela tuerait ma fille. »

A la mention de Lyanna, la Mage Noire parut reprendre le peu d'esprit qu'il lui restait. Elle baissa sa baguette, sans la ranger et ajouta, mauvaise.

« Et s'il y a bien une chose que vous comprendrez, Mia, c'est le besoin de protéger nos enfants. »


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 20/11/2021 à 16:31:35 - Modifié : 20/11/2021 à 21:14:32

L'amour de Mia, cet amour qu'elle trimballait avec elle depuis toute ces années, s'opposait violemment avec l'âme meurtrie de Camille. Ce n'était pas normal. Ils n'auraient jamais du rentrer en contact, ils n'étaient pas fait pour coexister. Peu à peu, pourtant, l'émotion se fit plus distante, plus étrangère. L'Occlumens se débattait, mentalement, et refusait cette lumière trop forte, trop vive pour elle. L'anglaise rassembla ses dernières forces et poussa de toutes ces forces contre cette magie noire intruse. Elle la relégua aux confins de sa tête à l'aide de souvenir de ceux qui, un jour, avaient compté pour elle. Ashka, James, Ahlem, son père même, elle eu besoin de chacun de ces amours pour ne pas s'accrocher à cette âme qui n'en était plus une. Expérience à ne surtout pas refaire, pensa-t-elle.

L'incursion dans la tête de Camille Dubois sonna Mia. Elle n'était pas une grande adepte de la légilimancie et toute cette haine entre-aperçue, c'était bien trop pour elle. Qui pouvait se vanter d'être entrer dans l'âme et conscience de la célèbre mage noire ? Qui pouvait avoir ressentit toute cette colère, cette peur, qui l'habitait ? Lume sans doute mais ça, Mia ne le savait pas.

Elle avait esquivé sa question, la réponse était donc limpide. Les interrogations de la Jannings ne s'appliquaient plus qu'à Ahlem mais aussi à la directrice de Serpentard. Quelle raison pouvait pousser des adolescentes de seize ans à tuer ? Si la sorcière s'était laissée guider par son amour, toutes ces années durant, ce n'était pas le cas de Camille. Leurs histoires étaient si semblables et pourtant, leurs choix avaient été radicalement différents. Un père absent, un fantôme de mère, une famille disloquée, pourquoi Mia n'avait-elle pas suivit le même chemin que la française ? La nièce d'Elise avait choisit de reprendre l'Organisation, choisit de tuer. L'anglaise, elle, avait adopté James pour lui offrir cette vie qu'elle n'avait jamais eu, elle était devenue auror pour empêcher des enfants de devenir comme Ahlem au même âge. Même quand le gouffre avait été tout près, elle n'avait pas sombré, gardant le bout du tunnel comme objectif de vie. On lui avait tout pris pourtant : son fils adoré, Ashka, son innocence et ses beaux principes. Pourtant, jamais elle n'avait dévié, jamais elle n'avait embrassé cette magie difforme qui émanait de Camille ou d'Alysone. L'esprit de l'ancienne professeure de divination partait dans tout les sens, complètement paniqué par le contact précédent. Ce n'était pas normal. Elle n'aurait jamais du entrer dans la tête de la mage noire, elle n'aurait pas du voir toute cette haine.

L'ancienne professeure ne sortit pas sa baguette. Camille lui avait assuré avoir besoin d'elle : elle ne la tuerait pas. Si le ton avait été faussement poli, il n'y avait plus que de la colère, de la froideur entre les deux sorcières. Voilà, on y était donc. Le point de rupture. Jusque là, tout avait été un enchainement logique d'actions et de choix. Mia avait perdu James, elle s'était plongée dans la divination. Camille avait besoin d'un prophète de bonne fortune, elle s'était tournée vers elle parce qu'elle connaissait Elise et Lume. Rien n'avait été du au hasard, pas besoin de maîtriser les dés pour arriver à ce résultat. Mais maintenant ? Elle pouvait laisser la sorcière se démerder avec ses problèmes, partir, ne jamais revenir, elle était forte pour cela. Ou elle pouvait faire ce que Camille lui demandait, certaines qu'elles y gagneraient toutes trois.


Votre petit problème vous haïra autant que moi, pour tout ce que vous avez fait à ma nièce, pour tout le mal que vous incarnez. Mais je ne ferais que dépeindre la vérité, Dubois. Vous êtes déjà le monstre du conte que vous me demandez d'inventer. Néanmoins...

Si elle avait hésité, c'était désormais trop tard pour reculer. Elle avait fait son choix, avait décidé de tourner à droite plutôt qu'à gauche. Elle avait décidé de protéger Ahlem, coûte que coûte. Elle ne la laisserait pas emprunter le même chemin qu'Ashka, elles n'auraient certainement pas la même arrivée. Oui, Camille avait raison : Mia comprenait. En plus d'une peur aux souvenirs lointains, elles partageaient ce besoin viscéral de protection, celui-la même qui la fit poursuivre sa phrase interrompue.

Je veux sa tête en échange. Je veux que vous le tuiez comme vous savez si bien faire. C'est à cette condition, et uniquement à cette condition, que j'accepte votre proposition. Peu importe par quel moyen, j'exige la tête de Stefan Dashkov.

Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 21/11/2021 à 20:22:24

Une semaine plus tard - Poudlard.

« Matka si c'est toi qui a volé ma brosse à cheveux, je te jure, préfète ou pas, t'auras des ennuis ! »

Hurla une blonde, une cravate d'uniforme à moitié nouée autour de son cou alors qu'elle descendait des dortoirs. Mais dans la salle commune des Serpentard, pas de Matka et très peu d'élèves, à cette heure de la matinée ils étaient tous en cours. Tous sauf Faith.

La jeune fille allait remonter pour continuer à se préparer lorsqu'elle percuta quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Remontant la tête, elle eut le déplaisir de tomber nez à nez avec sa directrice de maison, ou encore cousine, Camille Dubois. Celle-ci fixait un point derrière elle, comme si elle ne la voyait pas, mais ses paroles lui furent évidement destinée.

« Si c'est pour les cours ... Je ne me sentais pas très bien et euh... Je courais à l'infirmerie et euh ... »

Mais elle ne put continuer, que Camille la coupait.

« Fawley. Je vous cherchais justement. Vous venez avec moi. Maintenant. »

Faith se figea, ses yeux allant de droite à gauche d'un air paniquée. Alors c'était bon ? On y était ? Son heure avait sonnée ? Camille Dubois allait la trucider ? Elle avait dû trouver un moyen de couper le prétendu serment de Lyanna et voilà, maintenant elle allait la tuer. Comme ça pouf, finito.

Voyant que la troisième oeil, qui n'avait dans ce cas présent pas beaucoup d'intuition, ne bougeait pas. Camille roula ses yeux dans ses orbites, soupirant et baissant la voix.

« Tu n'as rien à craindre de moi, Faith, pour le moment. J'aimerai juste te présenter à quelqu'un dans le cadre de l'orientation après Poudlard. Je suis ta directrice de maison au cas où tu l'avais oublié et je suis obligée de trouver un tuteur à tout les sixième années. Aller, arrange ta cravate et suis moi. »

Respirant un peu mieux, l'adolescente se décida à la suivre, vérifiant tout de même qu'elle avait sa baguette. Même si elle ne savait pas très bien s'en servir, elle pourrait la frapper avec, au cas ou.

Mais Camille Dubois n'avait pas mentit pour une fois, et elle la mena dans une salle de classe où attendait une femme. Faith la fixa quelque seconde sur le pas de la porte, elle était très jolie, ou l'avait été en tout cas. Mais c'était comme si la peine avait creusé autant sur son visage que dans son coeur. Ne se questionnant pas sur le pourquoi elle se disait ça, elle s'avança en entendant son prénom.

« ... et voici Faith comme convenu. Je vous laisse ... faire connaissance. Je vous retrouverai à 18h comme convenu pour notre repas. Nous parlerons du petit service que je vous dois. »

Et sur ces paroles, Camille Dubois sortit de la pièce, celle-ci, du moins pour Faith, devenant nettement plus chaleureuse d'un seul coup. Mais lorsqu'elle posa à nouveau le regard sur Mia, c'était clairement d'une façon très méfiante. Et Faith n'était pas connue pour sa subtilité, elle croisa ses bras sur sa poitrine.

« Repas ? Vous travaillez avec elle alors ? Vous faites partie de cette secte d'Organisé là ? Si c'est le cas alors vous pouvez partir, je ne veux pas vous parler. Et je me contrefiche de ce que pourra dire la vieille harpie. »

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 21/11/2021 à 21:41:46

Assise dans un confortable canapé, Mia appréciait le peu de changement apporté à son bureau par Camila Barnes. Le quartier général de la diffusion de la divination (ou QGDD comme elle l'appelait) s'était longtemps installé dans une vieille grotte étrange aux abords du Parc de Poudlard. La blonde avait immédiatement détesté cet endroit et exigé un bureau dans le château même. Bim bam boum, pas de problème, la direction lui avait trouvé une place en haut de la tour, à l'endroit même où le grand Harry Potter avait suivit les cours de la non moins célèbre professeure trelawney. Mia l'avait toujours apprécié et avait conservé un très joli portait d'elle dans son petit appartement de Pré-Au-Lard. Parfois, quand l'ancienne auror doutait du temps, elle demandait à Sybill. Lorsque celle-ci prédisait de la pluie, Mia sortait invariablement les robes. Une très grande troisième oeil cette femme, vraiment.

Cette petite à un don Mia, je le sens dans tout mes chakras ! Néanmoins, il est l'heure, tu devrais y aller. Mais reviens me voir vite pour me raconter tes découvertes sur Faith Fawley.

La sorcière releva la tête de sa tasse fumante et hocha la tête. Son ancienne collègue avait raison : Camille Dubois l'attendait. Elle attrapa sa belle cape bleue nuit mais ne s'embêta pas à la remettre, l'anglaise n'allait pas bien loin. Elle s'était présentée une bonne heure à l'avance afin d'en apprendre plus sur Faith et ses découvertes l'avaient laissé perplexe. Une troisième oeil en plein déni ? Camila avait pourtant été clair : la petite avait le chakra du troisième oeil suractif, les dires de Camille semblait abonder dans ce sens . Même si le temps avait passé depuis la deuxième année, il était clair qu'on ne le refermait pas aussi facilement. Intéressant.

Mia n'appréciait pas revenir à Poudlard. Ahlem lui manquait, de même qu'Ashka, James et Lumos, le croup de Lume. La solitude pesait lourdement sur ses épaules, après toutes ces années à être indépendante, sans aucune attache. Plus le temps passait, plus la sorcière regrettait de pas être mariée, de ne pas avoir de chat et une jolie maison. L'école lui rappelait simplement son échec à obtenir la vie qu'elle désirait. Et puis il y avait trop d'enfants. Mia exécrait les adolescents, surtout depuis la mort de son fils. Elle ne comprenait pas pourquoi eux étaient en vie alors que James se trouvait à des kilomètres d'elle, au Canada, fantomatique. La jeune femme n'était d'ailleurs jamais retourné le voir, la plaie béante ne se refermant pas.

La Lorder Jannings poussa doucement la porte de la salle de classe vide que lui avait indiqué Camille Dubois et patienta. A vrai dire, elle ne savait pas du tout comment elle allait procéder. Faith et elle n'allaient quand même pas se faire des tresses ! L'ancienne professeure fut interrompu dans ses pensées par l'arrivée de son rendez-vous. En artiste, Mia détecta immédiatement le bon goût de l'adolescente. Même si sa cravate était mal nouée, il émanait d'elle une certaine élégance, un certain raffinement. Bon, elle lui aurait probablement donné un bon coup de brosse à cheveux mais passons, elles n'étaient pas ici pour ça.


Si vous étiez aussi efficace pour faire le bien que vous l'êtes pour ce genre de petit problème Dubois, Azkaban serait plein à craqué.

L'anglaise respira un bon coup lorsque Camille sortit de la pièce, ravie de sentir l'air se décharger de son taux inhabituellement haut d'hypocrisie. Mia attendait patiemment l'opportunité de l'enfermer dans sa prison, comme un animal attend de sauter sur sa proie.

A l'aide de sa baguette, la sorcière fit apparaître son éternel service à thé. Vert et argent, il était aux couleurs de la maison par laquelle toute sa famille était passée. Les tasses se remplirent toutes seules et la blonde en poussa une vers Faith, un sourire avenant aux lèvres. Elle avait un plan d'attaque. Certes, elles ne se feraient pas de tresse mais cracher toute leur haine sur Camille Dubois était tout aussi amusant.


Mia Lorder Jannings, enchantée. Il paraît que tu as beaucoup de potentiel mais que tu refuses de le réaliser... Je suis là pour t'aider !

La trentenaire ne s'en rendait probablement pas compte mais elle s'était mise à parler comme une hippie adepte de sophrologie. Peut-être n'était-elle pas aussi éloignée des clichés de professeure de divination qu'elle ne le pensait ?

En vérité miss, je suis une ancienne auror. J'aimerais que tu me racontes tout ce que tu sais d'horrible sur Camille Dubois. Tu vois, Faith, moi ce que j'aime, c'est mettre un bon coup de pied dans la fourmilière. Tu vas m'aider, n'est-ce pas ? Toi et moi, on va créer un joli bordel dans sa secte d'Organisés.

Le dé de chance que lui avait offert un vieux sorcier chinois roula, roula, roula sur la table jusqu'à percuter la tasse de Faith. Le caractère 愛 n'avait jamais été aussi doré.

Beaucoup d'amour à venir pour vous miss, félicitations.

Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 21/11/2021 à 22:30:12

Le regard pâle de la jeune sorcière s'agrandit lorsque la dénommée Mia se présenta. Beaucoup de potentiel ? Elle ? Pour foirer sa vie probablement. Mais dans autre chose, Faith ne voyait vraiment pas. Qu'est ce qu'on avait pu lui raconter comme conneries ? Et le reste ne s'arrangea pas. Une ex-auror ? Niveau orientation, c'était décidément n'importe quoi.

Mais l'idée de mettre un coup dans la secte de malade du détraqueur qui lui servait de directrice de maison, ça c'était plutôt tentant. Mais la méfiance revint au galop, dans ce regard qu'elle partageait avec sa cousine. Et si c'était un piège ? Un piège pour l'enfermer encore chez une psychopathe qui voudrait lui retirer sa magie ? Mia ne ressemblait pas à une psychopathe ...

Quoique. Elle venait de lui agiter un dé sous le nez en mode "ça veut dire que tu vas rencontrer l'âme soeur". Elle n'était clairement pas nette cette nana.

« Petit un. Je n'ai aucun potentiel, mes profs sont assez formels dessus. Vous avez qu'à parler au professeur McKinnon, il ne veut plus que j'approche un chaudron même en peinture. Petit deux. Si vous êtes une ancienne auror, ça servirait à quoi que je vous parle. Peut être que vous vous empresseriez d'aller la voir pour tout lui répéter. Petit trois. Vous allez me prédire un super futur aussi ? Parce que pour l'instant, le présent il craint. Et petit quatre... J'ai pas de petit quatre. »

S'avançant comme un petit chat méfiant, l'adolescente se saisit d'une tasse, ne pouvant laisser échapper un commentaire.

« Il est moche votre service. Le vert ternit le thé, on dirait que c'est de la vase. »

Se mordant les lèvres, elle plongea sa bouche bien trop bavarde dans la boisson encore trop chaude et se brula la langue. Posant sans délicatesse la tasse devant, et en renversant la moitié, elle se promit de ne pas y toucher avant qu'il ne soit gelé.

Ses doigts fourmillèrent, comme souvent en ce moment, elle avait envie de se plonger dans son carnet à dessin. Son seul échappatoire où elle créait des tenues tout droit sortie de sa tête. Le carnet était dans son sac à dos, tout près, mais ce ne serait pas vraiment polit de le sortir devant cette femme. Plus vite elle serait partie, plus vite Faith pourrait revenir à ses galères et sa vie qui était devenue "comment-ne-pas-mourir-aujourd'hui".

« Bon du coup, vous allez être déçue, mais j'ai pas de talent et quand je sortirai de Poudlard avec peut être une moitié d'ASPIC, et que je serais plus grande, j'deviendra, j'sais pas moi, peut être une moldue, ça doit être cool d'être une moldue. Donc j'ai pas besoin de tutrice orientation ou du genre, vous pouvez repartir avec votre dé chelou qui donne de l'amour. »

Et Faith croisa les bras sur sa poitrine, une lueur de rébellion dans ses iris. Tout en elle criait qu'elle avait besoin d'aide, mais évidement plus c'était le cas, plus l'adolescente se refermait.

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 27/11/2021 à 15:00:57

Mia se troubla un instant, perdant son visage avenant. Elle se reprit mais sa peau était couverte de chair de poule. Faith avait ce regard, le même que celui de Camille. C'était terrifiant, tout bonnement détestable.

Elle tiqua cependant face aux propos de l'adolescente. Elle était dure envers elle-même, complètement désabusée de la vie. La sorcière n'avait pas besoin de se creuser les méninges pour trouver une potentielle responsable : Camille Dubois avait du la traumatiser. Qui avait pu avoir l'idée de mettre ce monstre au contact d'enfants ? La direction était vraiment irresponsable.


Petit un, d'accord, tu es nulle à l'école. Mais il y a d'autres choses pour lesquelles tu te passionnes, n'est-ce pas ? Je n'ai eu que des acceptables à mes ASPIC's, sauf en Défense contre les Forces du Mal, en S&E et en Art et Culture Sorcière. Il n'y avait que ça qui m'intéressait de toute manière, j'adorais dessiner.

L'anglaise sirota calmement son thé et se frotta ses beaux sourcils bruns, signe qu'elle réfléchissait. Grâce à la Magie et à Flynn Sinclair, ils étaient enfin élégants, fins et réguliers, Mia était ravie d'avoir dompter son complexe. Comment une jeune fille pouvait-elle être aussi douée et aussi nulle à la fois ? Il s'était forcément passé quelque chose.

Mia était toujours très mal à l'aise quant à son passé d'auror. Elle qui s'était donné du mal pour passer le concours, malgré le fait qu'elle soit une sorcière banale, avait choisit de tout abandonner, pour Ahlem. On lui avait reproché son mien de filiation avec Alysone, une mage noire. Les journaux s'étaient emparés de l'affaire, en moins d'une semaine l'opinion publique avait demandé sa démission. Pour protéger sa famille, son nom, sa nièce, Mia avait accepté de renoncer à son rêve de lutte pour la Justice Magique.


Petit deux, j'ai démissionné, pour raisons familiales. Je travaille à Azkaban, maintenant. Et comme toi, je rêverais de voir Camille Dubois derrière les barreaux. Je suis le chat, elle est la souris que j'essaye d'attraper depuis des années. Le Ministère a peut-être abandonné, moi pas.

Elle n'avait pas mentit, seulement omis les détails gênants. Il ne servait à rien d'expliquer à Faith qu'elle avait aidé Ahlem à s'enfuir, qu'elle avait fait un pacte avec Camille Dubois, non, ce n'était pas nécessaire.

Petit trois, je pourrais te lire ton thème astral, te prédire l'avenir avec le Yi King, lire dans les lignes de ta main et même te tirer les cartes, si tu le voulais. Néanmoins, mon petit doigt me dit que tu n'y crois pas. J'ai vu dans ton dossier que tu avais abandonné la Divination en deuxième année, pourquoi ? Camila Barnes dit que tu étais douée. Et petit quatre... J'ai pas de petit quatre non plus, désolée.

La sorcière avala son restant de thé et se resservit. Elle esquissa un sourire, naturel pour une fois, à la remarque de Faith. C'est vrai que ce service était vraiment ignoble, Oliver avait du le trouver chez un Antiquaire à Londres. Mia utilisa sa baguette magique et tapota sur la théière. Cette dernière prit alors une belle couleur blanche immaculée, avec un joli bleu à l'extérieur, semblable à de la porcelaine de Chine.

Mieux ? J'ai une amie qui est très douée pour vivre au milieu des moldus, elle est devenue maîtresse d'école, pour les maternelles je crois. Elle s'appelle Wonders, Jessica Wonders. Tu as un téléphone portable ? Elle reçoit plus les hiboux. Elle hésita, avant de finalement ajouter Tu peux me faire confiance, Faith. Les Dubois m'ont prit beaucoup, je ne suis pas de leur côté. Je veux juste t'aider.


Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 07/12/2021 à 22:19:38

« Vous aimez dessiner ? »

Faith avait bien décidé de base d'hocher la tête comme elle le faisait avec ses professeur avec cet air "cause toujours tu m’intéresse" mais la dernière phrase de Mia l'avait autant intéressé qu'un niffleur devant de l'or. Cette femme n'était peut être pas tant une espionne, où en tout cas elle se donnait bien du mal, cette histoire d'Azkaban, qui irait inventer une histoire pareille ?

« Vous n'arriverez jamais à l'attraper tant qu'elle aura Lyanna de son côté. » Maugréa l'adolescente dans sa barbe, plus pour elle-même que pour Mia qui enchainait déjà avec ses trucs de divination.

Toutefois, Faith crût démasquer la menteuse, mettant son doigt sous le nez de Mia.

« Ah ! Voilà la preuve que vous mentez ! La professeur de divination n'a pas pu vous dire du bien sur moi, Camila c'est ça ? Bref, c'est pas possible parce que moi j'ai aucun souvenir de ses cours, et comme toutes les options, je devais dormir. La divination c'est vraiment n'importe quoi, des mensonges pour endormir les petits sorciers. »

Elle releva la tête, un regard troublé car elle n'était plus aussi sûre de ses mots qu'il y a quelques mois. Après tout ce qu'il s'était passé. Mais elle devait le croire. Elle le devait pour la seule personne qui était son point de repère dans ce monde. L'adolescente baissa la tête, ses dents se plantant dans ses lèvres.

« Personne ne peut m'aider. Elles n'arrêteront jamais tant qu'elles ne trouveront pas une solution. Et vous, je suis sûre que vous êtes une de ces solutions que Camille Dubois pense jouer afin de protéger sa fille. Je n'ai juste pas encore deviné en quoi. Je ne connais pas les termes exacts du pacte, mais si Lyanna n'est pas au courant, je suppose que cela ne lui portera pas préjudice ? C'est ça hein ? Camille vous a dit de faire un petit accident, et pouf, plus de Faith. Sa voix tira dans les aiguë. Et plus de problème, plus de pacte, plus de-je-ne-sais-pas-ce-que-la-terrifiante-Camille-Dubois-me-veut. »

Faith attrapa une de tasse et la vida d'une gorgée. Elle était au bord des larmes, et la jeune fille dû s'appuyer à une chaise dans la salle.

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 02/02/2022 à 21:29:30 - Modifié : 02/02/2022 à 21:34:28

Oh, ça fait longtemps que je n'ai pas dessiné quoi que ce soit. Mais je peux tenter quelque chose, une seconde, je dois bien avoir du papier quelque part.

Mia tapota la table grâce à sa baguette et un papier crème apparut, accompagné d'un vieux crayon tout tordu. L'anglaise s'en saisit et commença a tracer des traits imprécis, sans doute trop brouillons faute d'entrainement. Elle n'avait pas mentit : le dessin ne faisait plus partie de sa vie. Pourtant, après de longues minutes silencieuses durant lesquelles la tasse de Faith n'arrêtait pas de se remplir de thé, le visage de la jeune fille apparut peu à peu. Ce n'était parfait, ça ne valait certainement rien mais au moins la sorcière avait capté l'attention de son interlocutrice. Mia reposa son crayon, souriant : elle n'avait pas complètement perdu la main.

Ma mère était une artiste, une vraie. Elle m'a dessiné ma robe de mariée quand j'avais 11 ans, parce que j'en rêvais. Des années plus tard, j'ai ma robe mais pas mon mari !

Lyanna. Mia avait fait ses recherches, Lyanna était la fille de Camille, sa pupille, sa protégée. Il s'agissait également d'une descendante de vélane, belle comme un mirage. Une descendante de vélane, exactement comme Stefan.

Mon fils n'y croyait pas non plus. S'il me voyait maintenant, il n'en reviendrait pas. Camila a un don, Faith. Elle sent les vibrations, les auras des gens. Même si tu n'as rien fait pour l'impressionner, tu l'as quand même fait. Reconnais que, souvent, ce que tu dis se réalise, n'est-ce pas ?

Mia tendit son dessin à Faith et lui fit un sourire encourageant. Elle fit également apparaître une boite de mouchoir tout doux, parfait pour consoler les grands chagrins.

Tu veux la vérité ? Camille m'a demandé de te dégoûter de l'Organisation, comme si ce n'était pas déjà le cas. Elle veut utiliser la haine qui vit en moi pour que je te la transmette. Mais j'ai découvert quelque chose d'autre Faith, quelque chose qui va au delà de ça.

L'ancienne auror ferma les yeux, épuisée par ses souvenirs. Les rides au coin de ses yeux ressortaient de plus en plus, sans doute dû à sa lassitude. Cela faisait tellement de temps qu'elle luttait, encore et encore. Elle sortit de sa belle cape un énorme dossier et l'ouvrit à une page précise. Une chevalière est photographiée, la rune de l'Organisation brillant plus que jamais en son centre.

Voilà le deal, Faith Fawley. Cette chevalière me permettrait de prouver quelque chose de très important à propos de Camille Dubois. Malheureusement, elle est tombée entre les mains douteuses d'un trafic d'objets magiques anciens et je ne peux pas la récupérer sans me faire tuer. Toi, par contre, tu pourrais la récupérer très très facilement.

La combativité légendaire de Mia était là, bien présente. Le temps avait passé et pourtant, elle ne baissait pas les bras. Ressentir de la lassitude ? D'accord. Abandonner ? Jamais. Elle allait sauver Faith, faire trembler Camille et obtenir la tête de Stefan. Et tout ça en une après-midi.

Si tu m'accompagnes, je pourrais te prouver ton potentiel. En échange, je te protégerais. Mieux, je te trouverais un stage dans le monde de l'art, du dessin, n'importe quel domaine qui te plait. Deal ?

La Lorder Jannings tendit son poing fermé à la Serpentard pour sceller leur accord, pour faire un "cheque" comme disent les jeunes. Faith Fawley était la solution à un nombre incalculable de problèmes. Il suffisait d'un petit coup de poing pour que la machine se remette en marche, imperturbable. Elles allaient coincer Camille Dubois, pas besoin d'être troisième oeil pour y croire.

Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 03/02/2022 à 20:36:01

L'adolescente ne peut s’empêcher de regarder avec une certaine admiration les coups de crayons de l'adulte. Sans répondre à sa question, elle ne voulait pas y répondre, elle ne voulait même pas y penser, elle se saisit de la feuille. Passant un doigt sur son visage avec cet air mélancolique, elle ne se reconnaissait pas. Avait-elle l'air si triste devant la sorcière ? Si désespérée ? Une goutte d'eau tomba sur le dessin, barbouillant son menton dessiné, ce fut lorsqu'elle porta la main à son visage que Faith s’aperçut qu'elle venait de ses larmes qui coulaient sur ses joues.

Sans être gênée, elle posa le dessin et s'empara de plusieurs mouchoirs, émettant des bruits de trompettes lorsqu'elle se moucha. Elle réussit à articuler entre de véritables sanglots, maintenant, une grimace sur son visage.

« Mais j'en veux pas de son truc organisé à la noix ! Je-Je l'ai dit à Lyanna, à elle, et per-personne ne veux me cr-croire ... Je-Je veux juste vivre ma vie nor- normalement ! »

Gémit elle pitoyablement, les yeux rouges et bouffies, tirant à nouveau sur la boite de mouchoir. Les larmes l'empêche presque de voir ce dossier et cette chevalière, mais elle tend tout de même la tête, reconnaissant la rune qu'elle avait aperçue sur le bras de Lyanna. Mais lorsque Mia parle de l'impliquer, l'adolescente ne peut réprimer un hoquet de stupeur.

« M-moi ? Sa voix est aigüe, mais après avoir respiré et surtout encore une fois, s'être mouchée, elle reprend, tout en repoussant le dossier d'une main. J-Je ne vois pas en quoi Moi, Faith Fawley, la sorcière qui rate toujours tout, pourrait bien vous aider. Je ne sais même pas lancer un sortilège correctement sans mettre le feu quelque part. Elle ajouta, amère. Sans faire exprès en plus. »

Pourtant la proposition de la sorcière, si confiante, si sûre d'elle a de quoi la tenter. Serait-elle enfin un espoir ? Elle offrait sa protection, et Faith en avait plus que besoin. Surtout alors qu'elle passait sa dernière année à Poudlard et que bientôt aucun mur de cette école ne retiendrait Camille Dubois.

Levant un regard larmoyant à l'adulte, Faith repousse la main pour se jeter franchement dans ses bras. Elle entoure la taille de la sorcière, posant son visage dans les pans de sa cape. Après les aventures de cet été, le fiasco de cet été plutôt, et tout ce qu'elle avait dû garder à l'intérieur d'elle-même, cet espoir était le bienvenue.

Mia Lorder Jannings était son espoir de se sortir de tout ça, et Faith allait le saisir.

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 05/02/2022 à 01:05:00 - Modifié : 05/02/2022 à 01:13:30

Elle ferma les yeux très forts et ne les rouvrit pas. Personne ne l'avait serré dans ses bras ainsi, pas avec autant de sincérité, d'innocence et probablement de morve/larmes. Cela faisait plus de cinq ans maintenant que James était mort et son absence était toujours une plaie ne se refermant pas. Mia dodelina de la tête et accepta, de toute son âme, l'étreinte de Faith. Elle vivrait. La Lorder Jannings s'en assurerait. Plus personne, pas même Camille et sa bande de fous furieux, ne lui ferait du mal. Trop d'enfances avaient été inutilement gâchées.

Cette étreinte si pure n'avait rien à voir avec le contact gelé de Camille. C'était comme si James Heaven Lorder Jannings n'était jamais mort, emporté par cette terrible maladie. Pendant un instant, l'anglaise y cru. Pendant rien qu'une seconde, elle fut persuadée, de tout son être, que ce pourquoi elle se battait pouvait gagner. Qu'elle pouvait l'emporter face à l'Organisation. Au nom de tout les morts, elle se devait d'essayer.

Au final, Camille et elles partageaient le même but : créer un monde meilleur, pour les générations à venir. Tout ce que Mia faisait, tout ce qui dictait ses choix, avait pour objectif de restaurer la grandeur de la magie, sa beauté. La Dubois ne faisait que la traîner dans la boue, emmenant le monde magique au bord du chaos et de l'implosion. Il fallait que ça s'arrête, pour éviter une nouvelle guerre, une fracture définitive de cet univers si fantastique dans lequel Mia avait eu la chance de grandir heureuse.


Je sais Faith, je sais. Mais Camille Dubois a vu tes pouvoirs, elle a vu le potentiel que tu as. Et ça lui fait peur, très peur. Elle sait que sa puissance n'est pas éternelle et que viendra le jour où il faudra qu'elle accepte le fait qu'elle n'est pas détrônable. Camille a sentit qu'au moment où elle chutera, tu pourrais très bien en être la cause, miss Fawley.

Elle s’accroupit face à la petite Serpentard, lui tendit un dernier mouchoir et planta ses petits yeux bleus dans les siens. L'anglaise lui fit alors un sourire, ce fameux sourire qu'elle réservait autrefois à James. Plein de confiance, d'espoir, voilà bien cinq longues années qu'il n'avait pas illuminé le visage fatigué de Mia. Peut-être que Faith était exactement ce dont elle avait besoin, et inversement. Les deux sorcières semblaient terriblement avoir besoin l'une de l'autre, probablement bien plus que ce que l'adulte pensait. Un enfant égaye toujours la vie.

Tu n'as pas besoin de baguette pour faire du feu Faith. Les moldus, tu crois qu'ils font comment ? Jessica m'a montré une super émission où on les envoie tenter de survivre sur une île déserte et à l'aide de simples bouts de bois, pouf, ils font du feu ! Tu n'as pas besoin d'être une sorcière si tu ne le veux pas. Mais si tu décides de l'être, il suffit de croire très fort en toi et tu verras, ta magie se disciplinera. En tout cas, moi, je vais te montrer que tu es spéciale. Et appelle moi Mia, d'accord ?

Elle tendit à Faith sa main. Au creux de sa paume reposait une minuscule boule de cristal dans laquelle dansait d'étranges volutes de fumées. Celle-ci se mit alors à vibrer, vibrer, vibrer, signe que le portoloin s'apprêtait à partir vers de nouvelles aventures

~

Faith, fais bien attention, le sol est glissant !

Mia serra fort la main de sa petite accompagnatrice, reprenant immédiatement ce rôle protecteur de mère. Elle n'avait pas mentit : une fine pluie s’abattait sur leurs deux têtes et la chaussée était une vraie patinoire. Certaine que Faith la suivait, la sorcière emprunta diverses rues aux noms tous plus bizarres les un que les autres. "Croissant", "Faubourg", "Port la Reine", tout suinte la France. La Lorder Jannings déambule dans Paris comme si elle était chez elle. Ce n'est pas à proprement son pays mais elle y a vécut longtemps, y rencontrant par ailleurs une certaine Elise Dubois.

Elle tourna une dernière fois à droite et débouche dans une petite rue pavée, typique des photos clichées collectionnées par Jessica. Un libraire tient pignon sur rue mais Mia ne s'y intéressa guère. Plus loin, un petit troquet propose de déguster un steak-frites pour dix euros et la sorcière se fait la promesse d'en offrir un à Faith, pour la remercier de son aide. Enfin apparaît le magasin qu'elle cherchait. La toiture du bâtiment semble complètement tordue et la façade aurait besoin d'un petit ravalement. La devanture annonce pourtant fièrement, en lettres capitales dorées "-NEY, ANTIQUITÉ ET DIVINATION".

Dingdong, l'anglaise poussa la porte, Faith sur les talons. Une forte odeur de thé leur monta immédiatement à la tête, omniprésente et entêtante. Avant même qu'elle n'ai pu se plaindre, une jeune femme d'une vingtaine d'année apparut, les cheveux en bataille et des lunettes à foyer poser sur le bout du nez. A la vue de Mia, elle prit un air de chat dégouté par du lait tourné.


ENCORE VOUS ! JE VOUS AI DÉJÀ DIS DE DISPARAÎTRE. LE SECRET DES TRELAWNEY NE SE TRANSMET QUE DE TROISIÈME OEIL À TROISIÈME OEIL. ET VOUS N'ÊTES P... attendez, qui est cette charmante demoiselle qui vous accompagne ?

Les deux yeux globuleux agrippèrent ceux de Faith Fawley, avides. La sorcière attrapa la main de l'adolescente et la força a la maintenir aplatit. Elle se mit, par la même occasion, à baragouiner des mots incompréhensibles dans sa barbe. La marchande remonta plusieurs fois ses lunettes qui ne cessaient de glisser sur le bord de son petit nez. Mia toussota et reprit la parole, un brin amusé par le personnage loufoque se tenant face à elle.

Faith, je te présente Cassandra Trelawney Jr, la nièce par alliance de Sybill. Techniquement, son véritable nom est Higglebottom mais elle est un peu sensible sur le sujet, n'est-ce pas Cassandra ?

Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 08/02/2022 à 22:21:01

« D'accord Mia. »

Murmure Faith, s'essuyant les yeux avec les doux mouchoirs de la sorcière. Et avec ce d'accord, il n'y avait pas que le consentement de l'appeler par son prénom, c'était aussi de la suivre, de lui faire confiance, de la croire. La dernière fois qu'elle avait crû une sorcière, elle s'était révélé être l'héritière d'une des plus grande mage noire de ce siècle. Espérons que la génitrice de Mia était morte ou juste une personne relativement normale.

Alors que ses yeux étaient à peine secs, elle se força à tenir le regard de Mia et posa ses doigts sur la petite boule de cristal. Très vite elle sentit le tiraillement familier au creux de son nombril et bien vite, elle quitta Poudlard.

---

Heureusement que miss Lorder Jannings, enfin Mia, lui avait fait apparaitre une cape d'un bleu profond, et surtout très chaude, ce qui lui permettait de résister au froid français. Elle cachait son uniforme de l'école écossaise efficacement, et surtout la capuche, entourée d'une fausse fourrure toute douce, la protégeait de la pluie désagréable.

Mais bientôt la pluie ne fut qu'un souvenir alors que les deux sorcières entraient dans une boutique qui ne payait pas de mine. Faith aurait préféré faire les boutiques sur les Champs-Élysées que de rentrer dans cet attrape-sorcier. C'était typiquement le genre de magasin que ses parents adoptifs évitaient et critiquaient, car il n'y avait pas qu'en France qu'on pouvait en trouver. En Espagne, là où Faith avait passé toutes ses vacances d'été depuis qu'elle avait 6 ans, pullulait de petites guitounes dans ce genre. Faith plissa le nez lorsque l'odeur agressa ses narines, et elle leva un regard interrogatif vers Mia.

Néanmoins, elle n'eut pas le temps de protester qu'une vieille chouette, qui n'avait que d'apparence l'air d'une vieille femme, se mit à les agresser de ses paroles. Sans prévenir, la folle agrippa sa main et Faith secoua immédiatement son poignet.

« Faith Faw- Eeh lâchez-moi ! »Lança t elle, réussissant à se dégager, elle fit trois pas en arrière, ses grands yeux méfiants ouvert, une main dans la cape de Mia, comme une enfant.

Mais lorsque celle-ci lui apprit l'identité de la dingue, Faith ne put s’empêcher de froncer les sourcils, dévisageant d'un air accusateur l'adulte qui lui avait promis 20 minutes plus tôt de l'aider.

« Vous pensez vraiment qu'on peut vaincre Camille Dubois avec une vieille folle qui ne verrait même pas une fiente d'hiboux si elle lui tombait sur le nez ? Se rendant compte de son ton légèrement méprisant, l'adolescente eut un regard d'excuse vers Cassandra. Désolé madame, mais peu importe ce que vous pensez être vrai, je ne pense pas qu'une diseuse de bonne aventure ou d'autres bêtises du genre ne puisse m'aider. J'ai pas besoin qu'on me tire les cartes pour que je sache que je suis dans le crottin de sombrale. »

Elle avait parlé en anglais et très vite, peu importe si la vieille chouette ne la comprenait pas, de toute façon elle ne savait pas parler la langue de molière et ne voulait pas l'apprendre, surtout depuis qu'elle avait appris que c'était aussi le pays de son pire cauchemars. D'ailleurs, comme si juste penser à elle pouvait l'invoquer, Faith se dandina nerveuse d'être dans un pays qui ne lui avait attiré que des ennuis avec Lyanna.

« Miss Lorde...Mia, commença-t elle d'un ton plaignant, partons, s'il vous plait. »

Ce n'était plus qu'un filet de voix qui sortait de sa bouche, mais son regard pâle était effrayé.

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 15/02/2022 à 10:36:47

Une fille de l'Organisation, vraiment Mia ?

La diseuse de bonne aventure lança un regard hautain à l'anglaise l'air de dire "Même venant de toi, je m'attendais à mieux". Mia haussa les épaules et fit mine de s'intéresser à un vieil exemplaire des prédictions de Tycho Dodonus, soit disant le premier d'après le panneau explicatif. Cassandra, elle, entreprit de préparer un thé, l'air mauvais. Le sorcière marmonnait dans sa barbe des insanités à propos de Camille Dubois, d'un elfe du nom de Weshalor et tout un tas d'insulte en français. Elle ne releva la tête de sa tâche que lorsque Faith se mit à cracher sur la divination et tout les arts liés à celle-ci. Se plantant devant l'adolescente, une main sur sa hanche, elle pointa un doigt accusateur sur le menton de Faith.

Je descends d'une très grande lignée de Troisième Oeil jeune fille et je ne vous permettrais pas de cracher sur notre art ainsi. Le don est un cadeau très puissant et vous devriez être fière de le posséder aussi, peu importe ce que Camille Dubois vous a raconté dessus ou si Mia Lorder Jannings a dit de ma famille que nous étions fou.

L'intéressée, restée silencieuse jusque là, releva la tête des Prédictions de Tycho Dodonus qu'elle feuilletait. Elle reposa le petit livre à sa place délicatement puis se dirigea, sans un mot, vers la tasse de thé que s'était préparée Cassandra. Elle la bu en quelques gorgées puis observa longuement son contenu. Satisfaite de l'avenir que le thé semblait lui prédire, elle reposa la tasse là où elle l'avait pris et alla se poster derrière Faith. Sa main se posa sur l'épaule de l'adolescente dans un geste protecteur et apaisant, consciente que Cassandra pouvait VRAIMENT énerver facilement.

Nous ne sommes pas là pour ça, Trewlaney. Je t'ai amené ce que tu demandais, maintenant c'est ton tour.

Cassandra dodelina de la tête, amusée de l'impatience de Mia. Elle jeta un coup d’œil à la tasse et ne fut pas étonnée de voir apparaître la forme distincte d'une branche, symbole de nouvelle amitié. La Troisième Oeil sortit un petit coffret en bois. Le regard de Mia s'alluma d'un désir puissant, une envie surpassant tout le reste de ses sentiments. Il lui fallait cette bague. Cela ne dura qu'une seconde, les yeux bleus océan indien de l'anglaise scintillant désormais d'énervement.

C'est une farce ?

La Trewlaney secoua la tête, hilare d'avoir mis Mia hors d'elle. Le petit coffre ne contenait pas de chevalière mais quatre petits osselets en os. La blonde resserra sa prise sur Faith, comme pour la retenir de toucher les objets. Elle avait compris ce que voulait Cassandra, c'était évident. Comme toute sa famille, cette folle ne jurait que par la Divination. Sentir l'Aura de Faith ne suffirait pas.

Je ne vous donnerais la chevalière à la condition que la petite Fawley me tire les Shagais.

Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 20/02/2022 à 23:18:18

Faith ouvrit la bouche comme un poisson hors de l'eau, prête à répliquer quelque chose de cinglant et pertinent, comme toujours évidement, lorsqu'elle sentit les doigts de Mia sur son épaule. Contente de ne plus être le centre d'attention, elle se dégagea de l'emprise de Mia, les laissant faire leur petit échange pendant qu'elle plissait le nez devant des objets tous plus étrange les uns que les autres.

Elle venait de toucher une petite statuette, qui en perdit un morceau de sa main, et la dissimuler avec empressement lorsqu'elle entendit son nom. Se retournant brusquement, elle ne comprit pas tout de suite ce qu'on lui voulait encore. Ce fut lorsque la vieille folle répéta, que Faith jeta un regard paniqué à Mia. Lire l'avenir ? Mais elle avait arrêté divination en deuxième année, et très franchement, n'en avait retenue que les siestes qu'elle avait pu faire pendant ces heures là.

Toutefois Mia tenait apparemment beaucoup à son bijou vu le regard qu'elle lui lança et la poigne sur son épaule. A moins que cela voulait dire l'inverse ? Bon, elle lui devrait bien une énorme glace sur le chemin de traverse, ou un paquet plein de chocogrenouilles. L'adolescente prit délicatement le petit coffret en bois, comme s'il contenait le diable en personne. Sentant les regards sur elle, elle prit les petits morceaux d'os, et se mordit la lèvre lorsqu'elle lança. Ils roulèrent sur le comptoir avec un bruit sec, une seconde passa, puis deux, puis trois ...

Faith se mordit la joue, haussant un sourcil, elle lança un regard perplexe à Mia. Qu'était-elle censé faire maintenant ? Jouer aux osselets?

« Je... Je suis désolée madame ...


Commença l'adolescente, mais elle perdit soudainement ses couleurs, son regard pâle se fit lointain et sa voix descendit d'un octave.

Un contrat déchiré,
éclaboussé par le sang de la trahison,
le futur éclaté,
ils lui mentiront.


Son regard revint normal, et la sorcière secoua la tête, un sourire contrit, comme si elle n'avait pas été coupée.

... Je ne sais pas lire vos shangai, je n'ai pas pris divination à l'école. »

Elle fit rouler un des petit os du bout d'un doigt, haussant les épaules. Ces petits machins ne lui disaient rien à elle, à part qu'un mouton avait dû être mort il y a sacrément longtemps.

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : Trust your Intuition
Créé : 28/06/2022 à 13:25:07

La garce.

Les tasses tremblèrent face aux mots. Mia les avait craché avec beaucoup de fiels et de haine. Son collier de diamant vibrait contre sa peau. Ainsi, c'était donc ça que l'avenir leur réservait. Une trahison, encore. Si on ne pouvait même plus compter sur ses ennemis pour faire leur sale boulot, où allait le monde ?

Camille Dubois m'a mentit. Encore.

Son regard bleu océan indien se posa sur une Faith apeurée. En face d'elle, Cassandra semblait sur le point d'exploser de joie. Son visage arborait la même expression que le jour où James avait reçu son premier balais. Mais son visage a elle était teinté d'une aura de malveillance.

La fille, donnez moi la fille.

Ses yeux bleus se détachèrent de Faith pour se poser sur la devineresse, incrédules. L'air avait changé. Ce n'était plus une discussion joviale, un échange de bons procédés.

Je vous demande pardon ?

Sur les étagères, des statuettes se mirent à bouger, leurs regards se posant tous sur la sorcière et sa jeune amie. Ils étaient avides, eux aussi.

Vous voulez votre bague, Jannings ? Moi je la veux elle.

Cassandra dégaina sa baguette, un sourire cruel sur les lèvres. Elle semblait avoir attendu longtemps ce moment.

Ce n'était pas le plan, Miss Trewlaney.

La sorcière explosa de rire face au ton froid de Mia. Elle claqua des doigts et les statuettes commencèrent à se rapprocher, encerclant l'anglaise et la fillette.

Vous savez depuis combien de temps nous attendons ce moment ? Depuis combien de temps les Trewlaney n'ont pas connu de troisième oeil dans leurs rangs ? 20 ANS JANNINGS. 20 longues années. Alors cette fille, elle vient avec moi.

Pages : 1 2 ->

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5