Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Pages : 1 2 3 ->

Fight Club
[Avatar]
Serdaigle
1re année
PNJ
Titre : Fight Club
Créé : 02/04/2023 à 16:26:42 - Modifié : 21/03/2024 à 22:46:03

..
“Welcome to Fight Club. The first rule of Fight Club is: you do not talk about Fight Club.”

Penchée sur un large bureau en chêne, Natalia Orlov observait une dizaine de parchemins étalés devant elle. Quiconque aurait observé tous les événements se déroulant dans le Manoir Madoslava depuis des années aurait pu faire le lien. Ana Ejov adoptait cette même position cinq ans auparavant, précisément au même endroit. Cependant, si bien des choses avaient changé durant ces années, ici, seul le contenu des documents différait de cet autre temps. L’Odin s’assit tranquillement sur la grande chaise présente dans la pièce. Ana avait réalisé sa propre mission ; cette bataille, c’était désormais à elle seule de la mener.

Natalia était restée dans l’ombre pendant ce laps de temps, faisant attention à ne pas révéler son identité au grand jour, ne jouant jamais directement sur le terrain. Pourtant, quelqu’un avait parlé. Tous les comptes rendus ne lui étaient pas revenus ; la raison ne devait pas se trouver bien loin. La sorcière s'était emparée de deux parchemins bien précis. Le premier reprenait les expériences d'Ana : le nom Kerleal leur donnait définitivement du fil à retordre. Le second semblait plus ancien, comme s'il avait été mis sur la touche depuis un certain temps. Prudemment, la Russe l'attrapa du bout des doigts, craignant qu'il ne tombe en poussière au moindre mouvement.

Cette mission-là n'avait jamais abouti. Du moins, Natalia n'avait jamais obtenu de retour. Parmi les nombreux espions partis en France, en Angleterre et autres pays d'Europe de l'Ouest, peu étaient revenus. Les sorciers se trouvant de l'autre côté du continent étaient bien plus féroces que prévu. Natalia avait bien une idée de ce qu'il se passait mais ne s'y était jamais aventurée jusqu'à ce jour. Malgré son entraînement intensif en Occlumancie, elle ne savait que penser de tous ceux qui maniaient l'esprit. Les Legilimens avaient une bien autre vision de la conscience.

Personne ne saurait réellement dire combien de temps Natalia Orlov était restée dans son bureau, face à des parchemins dont elle n'avait apparemment pas toutes les réponses. Certains la virent simplement sortir en fin d'après-midi, descendant les escaliers pour se diriger vers le Hall du Manoir. Elle tenait peut-être ici une première piste de réflexion. Chaque seconde qui passait, la magie russe était de plus en plus dévoilée au grand jour. Camille Dubois n'était pas n'importe qui.

Derrière la grande blonde, trois Russes se tenaient débout, le dos droit. Chacun d'entre eux avait fait un aller-retour direct en France, n'obtenant pas assez d'informations pour convaincre Natalia. Peut-être était-ce pour cela qu'ils étaient encore en vie. S'ils adoptaient tous une posture neutre, leur visage s'assombrit cependant assez vite lorsque la grande porte s'ouvrit d'elle-même, laissant apparaître une nouvelle silhouette. Que diable Natalia avait-elle en tête ? Celle-ci s'approcha de quelques pas, un sourire aux lèvres.


госпожа Dubois. Enfin, nous nous rencontrons.
..

memories of an old friend

alter égo de summer pearson
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Fight Club
Créé : 02/04/2023 à 20:44:16

Camille se tenait agenouillée face à un cercueil de verre, les bougies reflétant son visage creusé, son regard pâle si terne. La tête baissée, on aurait pu croire qu'elle priait. Mais ses paroles n'étaient pas celles d'une fervente croyante, au contraire, celle qui essayait de ramener sa fille depuis plusieurs mois, lui parlait comme si elle n'avait pas devant elle un cadavre.

« Je dois y aller, ma douce. Je suis obligée, tu comprends. Stefan a pu géré ce qu'il pouvait mais il n'est pas toi... il n'est pas moi. Mais je te promets, ma chérie, je te promet que je continuerai lorsque je reviendrai. Ils ne me tiendront pas longtemps éloigné de toi, et lorsque tu reviendras, le monde sera tel que tu l'as toujours voulu. En paix. Prêt à t'accueillir à nouveau, ma précieuse fille. »

Elle se releva, sa cape suivant le mouvement de son corps, et ses doigts de posèrent sur le verre glacé. Ils suivirent le contour du visage de la descendante de vélane comme s'ils pouvaient la toucher.

Son secret, son terrible secret, enfermé dans une pièce que même Stefan ne pouvait entrer. Et malgré ses échecs, malgré qu'elle n'ait pas encore trouvé le moyen de la faire revenir, Camille venait tous les jours dans cette pièce. Lui parlait comme si elle pouvait l'entendre. Comme si elle n'était pas un cadavre préservé magiquement dans un cercueil de verre.

***

La mage noire se tenait sur le pas de la porte. Enveloppée dans une cape doublée de velours noir à la capuche fourrée. Nulle doute qu'elle dissimulait potions, filtres, armes en tout genre et baguette de rechange. Camille n'était pas venue les mains vides chez celle qu'elle ne considérait pas encore comme son ennemie, mais pas non plus comme une amie.

Son regard pâle, rehaussé d'un khôl sombre, jaugea longuement la sorcière devant elle, et il ne lui fallut pas plus de quelques secondes pour s'heurter à ses barrières Occlumens. Un sourire fit remonter les commissures de ses lèvres écarlates, pourtant aucune joie ne brillait dans ses iris glacées. C'était presque comme si la difficulté mettait un peu de piquant dans la mission qu'elle s'était donnée. Son esprit serait plus plaisant encore à briser.

« Natalia Orlov, je présume. Vos petits птицы étaient rafraichissants, mais j'ai peur qu'ils ne gazouillaient plus beaucoup en rentrant chez vous, navré. »

Sa voix était aussi gelée que l'acier, si Camille provenait du Sud de la France, son tempérament était tout à fait en adéquation avec le froid rude de Russie. D'ailleurs, le mot russe avait été articulé sans aucune hésitation, depuis le temps qu'on lui envoyait des hommes de l'Est, la Leader de l'Organisation avait enrichit son vocabulaire.

Un sourcil solitaire s'éleva sur le visage de la sorcière, curieuse de voir si la sorcière allait répondre à sa provocation.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
[Avatar]
Serdaigle
1re année
PNJ
Titre : Re : Fight Club
Créé : 05/04/2023 à 13:38:25

Le visage de Natalia ne trahissait aucune expression. Ça oui, elle s'en était doutée. Les trois hommes qui se tenaient derrière elle faisaient partie des seuls qui étaient revenus intacts et en un seul morceau. Ils ne s'étaient pas aventurés jusqu'au bout ; aucun d'eux ne s'était risqué à aller jusqu'en Bretagne ou autour des centres de recherche de l'Organisation. Les Russes n'avaient néanmoins plus aucune nouvelle de ceux qui avaient franchi les frontières. On racontait que Paul Stuart avait repris le contrôle sur certains d'entre eux mais rien ne le prouvait.

Permettez-vous ? interrogea Natalia.

Elle n'avait pas relevé la phrase de son interlocutrice et avait seulement avancé de quelques pas pour ouvrir une porte menant à un élégant salon. Un des hommes, qui ne parlait pas un mot d'anglais et n'osait pas parler russe ou français, s'était approché de la sorcière. Il l'interrogea du regard pour savoir si elle souhaitait qu'il la débarrasse d'un vêtement. Après tout, on ignorait combien de temps allait durer cette entrevue.

En entrant, Natalia évita tout contact visuel avec les portraits accrochés dans une pièce adjacente. Sa sœur y était devenue une habitante récurrente, et elle détestait cela, encore plus que devoir supporter les autres personnages. Mia Lorder Jannings le payerait, elle se l'était promis.

La sorcière prit place sur un des fauteuils trônant au milieu de la pièce, dos aux fenêtres, et invita Mrs. Dubois à faire de même. Son visage n'avait pas changé d'expression, toujours aussi neutre qu'il l'était à son arrivée.


Il semblerait que votre маленький Organisation empiète sur notre terrain.

Malgré le peu d'espions revenus en terre slave, l'Odin avait réussi à obtenir plusieurs informations notables. La plupart de ses missions en Europe de l'Ouest avaient été réalisées à l'aveugle, mais Natalia avait réussi à faire un lien. Elle ne connaissait pas tous ses objectifs et idées, mais l'Organisation n'y était pas pour rien.

Certaines de nos intentions sont similaires, моя дорогая. Pourquoi ne pas collaborer ?

Natalia voulait récupérer les informations obtenues sur la magie russe. Avant toute chose, c'était là son premier objectif. Une fois qu'elle se serait assurée de cela, elle pourrait de nouveau se reconcentrer sur sa mission initiale. Elle n'était pas parvenue à obtenir l'os de Merlin dans l'Ouest de la France quelques semaines plus tôt. Les Moldus se faisaient de plus en plus rares en Russie, et durant des jours, Natalia avait été furieuse d'en avoir envoyé un sur le terrain pour rien. A présent, bien qu'il soit sous la protection de Paul Stuart, les Aurors pouvaient le retrouver à n'importe quel moment.

memories of an old friend

alter égo de summer pearson
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Fight Club
Créé : 08/04/2023 à 21:36:16

Son regard chargé de promesses de morts en tout genre suffit pour faire reculer le serviteur. Et Camille garda sa cape. Elle prit place dans le salon sans remarquer la décoration. Elle ne s'était jamais intéressé à la sienne, gardant les meubles choisit par Cassiopée, puis par sa fille... certains avaient finit en miette par accès de colère.

Alors qu'elle s'asseyait, elle tourna sa chaise d'un quart, ayant ainsi une vue sur la sortie. Son regard se releva alors que Natalia prenait la parole, un regard polaire dont l'absence d'émotion avait quelque chose de dérangeant. Qui sait ce que Camille Dubois était prête à faire maintenant qu'elle n'avait plus rien à perdre ?

« Vraiment ? Il me semblait pourtant que c'était vos espions que nous avions retrouvé en Europe. Vos hommes qui ont attaqué mes laboratoires. Sa voix se gelait, ses iris brillaient de lueurs sombres, et pourtant, pourtant un sourire fleurit sur son visage. Un sourire qui faisait trembler les sangs-purs. Il me semble, que c'est donc vous, le, comment vous appelez-vous déjà ? Ah oui, le CAMP, qui empiétez sur mon terrain. »

Un silence glaciale s'installa, rompu par le serviteur de la russe qui emmena un plateau chargé de deux verres remplit d'un liquide translucide. Après avoir trinqué, la mage noire trempa seulement ses lèvres dans la vodka, résistant à la brulure de l'alcool. Quand cette affaire sera réglée, elle boira. Une bouteille de vin peut-être. Stefan n'aimait pas qu'elle s'abandonne à la boisson, mais Camille avait découvert qu'elle était un moyen d'oublier. Oublier la douleur. Oublier la colère qui la transformait en boucher sanglant. Oublier le vide qui la paralysait si elle s'arrêtait trop longtemps dessus.

« Collaborer ? Susurra-t elle en reposant le verre dans un petit tintement. Je vous suggère plutôt de me donner une bonne raison de ne pas vous tuer ici et maintenant, Natalia Orlov. »

Ses doigts toujours cachés sous ses gants de cuir caressèrent le verre. Camille Dubois n'était plus la même depuis la mort de sa fille, certains murmurant que sa dernière part d'humanité était morte avec elle. Elle n'avait plus rien à perdre. Ne craignait même pas la Mort. Et c'est ce qui faisait trembler ses interlocuteurs lorsqu'ils croisaient les lueurs sanglantes, sombres de ses iris. Les lueurs d'une magie interdite qui coulait dans ses veines.

« Mon fiancé aurait été un interlocuteur bien plus patient, peut-être que ne pas l'avoir invité est votre première et dernière erreur. »

Siffla-t elle, son insupportable sourire toujours figé sur un visage glacé.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
[Avatar]
Serdaigle
1re année
PNJ
Titre : Re : Fight Club
Créé : 11/04/2023 à 21:49:56

Natalia but une gorgée de vodka sans cligner des yeux. Elle n'avait pas prononcé un mot en guise de réponse aux paroles de Camille Dubois. Les mouvements de la Russe, déjà peu rapides, s'étaient encore plus ralentis alors que son interlocutrice parlait. Son visage ne montrait peut-être rien, mais ses mouvement si. L'Odin adressa un sourire en tant que réponse, mais se refusa à la regarder dans les yeux. Personne ne pouvait réellement dire si Natalia avait peur. Elle n'était dans tous les cas pas très à l'aise.

Vous ne voudriez pas gâcher votre chance d'obtenir davantage d'informations, n'est-ce pas, Mrs. Dubois ?

Le C.A.M.P possédait les dernières traces de magie ancienne de Russie, les derniers secrets de famille enfouis sous la neige. Natalia était sur le fil du rasoir depuis bien trop longtemps à présent. Lorsque Paul Stuart avait été arrêté par le Ministère de la Magie britannique, elle avait cru à sa perte. Elle avait cru finir comme Volvia. Cependant, pour une raison qu'elle ignorait, elle était toujours là. Paul n'avait rien dit, de peur qu'on le retrouve rien qu'avec ses mots, et ne parlait plus. Celui qui avait été le bras droit de Volvia ne communiquait désormais plus que par des souvenirs. Si Natalia avait échappé aux autorités anglaises, il était hors de question qu'elle échoue maintenant. Tout était très fragile mais elle arrivait encore à se rattraper aux branches.

La sorcière but une nouvelle gorgée et laissa son regard divaguer. Ses yeux se posèrent sur le mur près de la salle des portraits avant de se reporter sur son interlocutrice. Elle dissimula un frisson d'horreur à l'idée que son portrait, réalisé tant d'années auparavant, s'y retrouve aux côtés de sa sœur décédée. Natalia parvint à fixer les pupilles de la Française sans sourciller.


Après tout, vous avez déjà commencé notre destruction. Il n'y aurait pas d'intérêt à continuer de si tôt.

L'immunité du Ministère. C'était tout sur quoi Natalia comptait.

memories of an old friend

alter égo de summer pearson
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Fight Club
Créé : 11/04/2023 à 22:52:11 - Modifié : 11/04/2023 à 22:53:56

Les iris pâles de Camille brillèrent d'une lueur de convoitise. Les informations, c'était ce qui l'avait attiré à l'Est, dans cette maison de vipères. La magie, la connaissance, le pouvoir. Trois choses qui rythmait son sang afin de survivre. De survire à sa mort.

Mais elle ne faisait pas confiance à cette sorcière qui exprimait autant d'émotions qu'elle-même. Et la mage noire le savait mieux que quiconque, lorsqu'on cachait ses sentiments au plus profond de soi, les secrets étaient enfouit encore plus profondément. Et le CAMP avaient des secrets. Cette famille qui ressemblait bien trop à la sienne aux début de l'Organisation, avait des secrets. Les français avaient sous estimés Cassiopée Dubois, Camille ne ferait surement pas la même chose avec Natalia.

« Donnez moi un intérêt alors Natalia. Montrez moi le CAMP, et je déciderai si mon intérêt est plus fort que mon envie de vous tuer. »

La sorcière ne cilla même pas. Elle parlait de la mort comme de la pluie et du beau temps. Après la mort de sa fille, quelle mort pouvait être importante après tout. Celle de Natalia ne lui ferait pas ressentir quelque chose. Elle tacherait un peu plus ses mains.

Son regard se baissa sur celles-ci, d'un geste lent, la sorcière ôta un gant, puis l'autre. Elle déplia ses doigts, puis les posa sur son verre admirant le contraste entre ceux-ci et le verre translucide.

Ses doigts étaient tachés de noir.

Ce n'était pas de l'encre. Ce n'était pas du sang. On aurait dit des filaments sombres, s'enroulant, s'étirant autours de ses phalanges jusqu'à sa paume. La magie noire laissait des traces. Elle semblait avoir enfin laissé une trace visible sur Camille Dubois.

Son regard semblable à la glace du Nord du pays de Natalia, se releva. Elle ne fit aucun commentaire, elle n'avait pas besoin. Natalia saurait le reconnaitre. Saurait ce qu'elle tentait de faire depuis plusieurs mois à présent.

« Et si vous me parliez de la магия мертвый, Natalia ? »


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
[Avatar]
Serdaigle
1re année
PNJ
Titre : Re : Fight Club
Créé : 13/04/2023 à 22:53:34

Si beaucoup de sorciers n’en étaient pas effrayés, Natalia avait peur de la Mort. Elle n’aimait pas tout particulièrement vivre, mais elle souhaitait ne jamais avoir à confronter celle qui avait emmené tant de gens loin d’elle. Un jour, elle le savait, la magie serait assez puissante pour l’éviter. Pourtant, elle savait aussi qu’elle ne ferait pas partie de ceux qui l’expérimenteraient.

Ainsi, si Natalia n'avait pas peur de Camille Dubois, elle avait peur de ce qu'elle représentait. Mais n'était-ce pas la même chose ? La sorcière l'observa retirer ses gants sans un mot. Le silence occupa la pièce toute entière ; il était si fort qu'il semblait résonner sur les murs pâles du salon. Le contraste était flagrant entre Camille et Natalia. Le blanc et le noir s'accordaient parfaitement ; à la fois différents et complémentaires. Pourtant, Natalia n'avait pas envie d'avoir quoi que ce soit à voir avec Camille Dubois.

La Russe fit tourner une mèche qui s'était échappée de son chignon blond platine autour de son doigt, mais s'immobilisa très rapidement lorsque Camille prononça deux mots en russe. Bien qu'elle soit déjà parfaitement droite, elle se redressa sur son siège et posa ses deux mains autour de son verre translucide. Voilà que Camille voulait en savoir plus. N'en connaissait-elle pas déjà beaucoup ? Après tout, c'était la raison principale pour laquelle Natalia avait envoyé tant de moldus à la mort. L'Odin haussa un sourcil et reposa son verre.


Voilà donc la raison de votre présence, sourit-elle. Malheureusement, les murs ont des oreilles.

Natalia ne savait pas réellement dans quoi elle s'entraînait mais pourtant, elle plongeait les deux pieds dedans. La sorcière agita sa baguette et une Pensine apparut près des deux femmes. Délicatement, elle pointa le bout de son arme sur sa tempe et un filament de souvenir vola dans les airs quelques secondes avant d'être plongé dans le petit récipient en pierre.

Les Autres ont aussi beaucoup de choses à montrer.

La nouvelle Odin détestait jouer avec les souvenirs. C'était bien trop dangereux, trop vulnérable. Pourtant, elle n'avait pas beaucoup d'autres alternatives. Après un regard à Camille, la sorcière se leva et plongea sa tête à l'intérieur du liquide argenté.

Les deux femmes se retrouvèrent projetées plusieurs années en arrière, dans le Hall de cette même demeure, là où elles s'étaient tenues quelques minutes auparavant. Le Manoir était cependant plus habité que dans le présent, et Natalia n'avait pas besoin d'insonoriser les portes chaque matin. La Russe leva la tête et aperçut une nouvelle femme en haut des escaliers. Un voile passa sur son regard lorsqu'elle l'aperçut mais elle ne montra rien physiquement. On aurait pu confondre cette femme avec Natalia, mais ses traits plus âgés et ses yeux vert émeraude ne trompaient personne.


Venez, murmura Natalia.

Et sans vérifier que Camille la suivait, elle commença à monter les escaliers à la suite de Volvia Madoslava Hanson.

memories of an old friend

alter égo de summer pearson
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Fight Club
Créé : 17/04/2023 à 23:47:38

Alors que la pensine apparaissait et que Natalia y déposait un souvenir, Camille remit ses gants, cachant ses doigts noircit par la magie. Avant de plonger, elle ne put résister, susurrant.

« Si vous le désiriez tant j'aurai pu entrer dans votre tête, Natalia. »

La Legilimens comprenait tout à fait la manœuvre de la russe, un souvenir dans une pensine était une bien meilleure sécurité que d'ouvrir son esprit à une Légilimens expérimentée, douée, comme Camille. Mais la mage noire aurait aimé gouter à son esprit. Peut-être plus tard. Lorsque Natalia commettra l'erreur de baisser ses barrières, ils le faisaient tous à un moment donné. Il ne fallait que du temps.

La sorcière plongea sa tête dans le souvenir, et tomba dans la même pièce qu'elle venait de quitter. Mais la mage noire était assez observatrice pour comprendre que cela se déroulait bien avant qu'elle ne mette les pieds dans le pays de l'Est. Et la sorcière que suivait Natalia était une femme que Camille n'avait vu que sur des dossiers poussiéreux. Une femme aussi dangereuse que l'avait été Cassiopée. Volvia Madoslava Hanson.

« Qui était-elle pour vous ? Fit Camille à la seule qui pouvait l'entendre. Votre leader ? »

Ou plus ? Il y avait clairement un lien entre les deux jeunes femmes, plus qu'une simple relation de force ou de mentorat. Si Natalia n'était pas la fille biologique de Volvia, elle en avait pourtant tous les traits physiques, mais également sa posture ou ses gestes. Et si Volvia avait été la Cassiopée de Natalia, Camille demeurerait éternellement méfiante.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
[Avatar]
Serdaigle
1re année
PNJ
Titre : Re : Fight Club
Créé : 24/06/2023 à 00:54:58

Quelqu'un d'extérieur aurait pu croire que Natalia faisait partie du souvenir et que Camille parlait dans le vide. La Russe ne semblait rien entendre et de longues secondes passèrent avant qu'elle ne réagisse enfin. Pourtant, aucun son ne sortit de sa bouche ; Natalia n'avait fait qu'hocher la tête de haut en bas. Oui, c'était ce que Volvia était censée représenter. Officiellement.

Le visage d'ordinaire si fermé de la femme s'était légèrement détendu, sans du moins qu'elle ne s'en rende compte. Même des années après sa disparition, Volvia continuait à la distraire. C'était mauvais, elle le savait. Par Merlin, ce surmoi était fort. Mais alors que son conscient et son inconscient se battaient, Volvia, elle, continuait d'avancer, Natalia et Camille derrière elle.

Camille Dubois voulait des informations. Natalia se répétait cette unique phrase comme un rappel à sa mission. Elle s'exécutait dans le seul objectif de protéger ce qui restait au C.A.M.P. Soudainement, Natalia vira à gauche au fond du couloir, un millième de seconde avant Volvia. Cette synchronisation semblait peut-être louche mais la raison était simple ; ce n'était pas la première fois que l'Odin revisionnait ce souvenir. Jamais elle n'aurait pu se permettre de présenter une pensée brouillon. Puis, suivant le plan qu'elle avait appris par cœur, Natalia pénétra dans un bureau en même temps que l'ancienne responsable de la Communauté.

La concentration de Natalia n'était plus identique à celle qu'elle affichait quelques minutes plus tôt dans son petit salon aux côtés de Camille. Elle avait diminué et pouvait faire une erreur à n'importe quel moment. Intérieurement, son surmoi se battait toujours pour ne pas tomber. Natalia fit quelques pas pour se placer derrière le bureau en chêne, copiant à la perfection les gestes de Volvia. Le regard de Natalia survola les documents sans s'y attarder. A la place, ses yeux rencontrèrent une autre silhouette semblable à une ombre à l'entrée de la pièce. La silhouette n'eut cependant pas eu le temps de prendre forme qu'elle avait déjà disparu, comme si elle avait été éliminée du souvenir par les soins d'une personne au préalable.

Les ombres avaient une place bien trop importante dans cette Maison. Natalia ne pouvait pas cacher tous ses secrets ; malgré tous ses efforts, beaucoup essayaient de remonter à la surface en permanence.


Février 2019, articula Natalia. Volvia Madoslava possède plus d'informations que nous n'en avons jamais eu tous réunis.

De la même façon que Natalia n'avait jamais osé lire les documents de Volvia, elle n'avait jamais non plus osé prononcer son nom de mariage.

memories of an old friend

alter égo de summer pearson
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Fight Club
Créé : 25/06/2023 à 23:21:44

Camille observait le souvenir avec attention, gravant le moindre détail, le moindre frémissement sur le visage de Natalia dans sa mémoire. Même si la sorcière gardait un masque de fer, Camille commençait à apercevoir quelques failles. Comme cette ombre qu'elle avait à peine vue quelques secondes mais qui avait également attiré le regard de Natalia. Un secret.

S'il y avait bien quelque chose que la mage noire appréciait c'était les secrets.

Natalia attira son attention sur les dossiers que feuilletait Volvia. Camille détourna alors la tête de l'endroit où s'était tenue l'ombre pour venir se faufiler derrière la sorcière.

« Montrer moi les informations détenue sur Cassiopée Fawley, Lyanna Iversen et moi-même. Je veux savoir ce que vous avez.»

Connais tes ennemis mieux que tes amis, disait toujours Cassiopée.

« Ensuite je veux un descriptif de votre société, héritiers, pouvoir, but. Son regard alla vers le coin de l'ombre, mais ce n'était pas pour maintenant, elle ajouta. Ainsi que le descriptif de vos recherches sur la магия мертвый. »

Son ton était froid, méthodique. Elle fixait Natalia et à ses côtés le pâle fantôme de Volvia. Elle avait dû être une leader influente, son charisme transpirait du souvenir. Mais elle n'avait laissé que des cendres de son petit groupe, et Camille n'hésiterait pas à souffler sur ce qu'il restait du CAMP si elle n'avait pas ce qu'elle voulait.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
[Avatar]
Serdaigle
1re année
PNJ
Titre : Re : Fight Club
Créé : 16/02/2024 à 21:12:10

Pour la première fois peut-être, Natalia avait peur. Son masque se craquelait de plus en plus ; bientôt il n’existerait plus. La femme refusa nettement de croiser le regard de Camille, c’était trop dangereux. De plus en plus. Bien que les sorcières se trouvent dans un endroit protégé, parfaitement maîtrisé par la Russe, celle-ci connaissait la puissance des ombres. Un individu moins entraîné ne se rendrait peut-être pas compte de tous les défauts du Manoir, mais Camille Dubois n’était pas une individualité comme une autre. Ici, les secrets cherchaient à exploser en permanence, et Natalia savait que son interlocutrice ne manquerait pas de s’en saisir au moment opportun.

Alors, quand Camille l’interrogea sur certaines informations, un sourcil se leva discrètement sur le visage de Natalia. Elle ne pouvait pas dire qu’elle ne s’attendait pas à cette demande. Elle pouvait néanmoins dire qu’elle ne s’y attendait pas de sitôt. Natalia contourna le bureau pour faire face à Camille et fantôme de Volvia, dos à la porte et à toute ombre qui pourrait de nouveau resurgir. Elle croisa ses jambes, l’une au-dessus de l’autre sous le meuble, comme pour maîtriser sa confiance.


Rien à ce sujet.

Son bras droit glissa légèrement de l’accoudoir. Mensonge. Evidemment. Même son corps se mettait à la trahir. Natalia n’était plus stable sur ses appuis. Elle décroisa ses jambes et ses deux pieds prirent de nouveau conscience du sol, bien qu’inexistant dans la réalité. La panique se heurtait si fort à ses barrières Occlumens que ça lui en faisait mal. Tout ce que Natalia souhaitait, c’était retrouver cette hiérarchie, celle du souvenir qu’elle avait reconstitué de toutes pièces. Malheureusement, Volvia ne faisait plus partie du tableau du C.A.M.P. et malgré ce qu’elle faisait croire, le contrôle de la situation de Natalia n’était plus aussi efficace.

Nous cherchons un moyen de transformer les gènes magiques, pouvoir les contrôler pour avoir la main sur la magie. Il faut qu’elle soit bien utilisée, et non pas par des gens qui veulent la dévoiler au grand monde. On avait une piste, mais le scientifique en charge a disparu, ses recherches ont été volées par Ashka Hanson.

Natalia roula des yeux en y repensant. Volvia avait été trop gentille avec sa fille, cette pauvre idiote.

Kate Fedorov était partie en mission à Londres. Je sais qu’elle a des informations, mais elles ne nous sont pas parvenues. La fille du peintre, cracha-t-elle presque inaudiblement.

Finalement, c’était cette génération entière qui était maudite. Même Ana, en bannissant Kate, avait réussi à aggraver la situation. La situation était très tendue, compliquée. Beaucoup d’informations étaient dispersées dans le monde magique. Le plus dur à accepter pour Natalia était probablement le fait qu’elle n’avait pas connaissance de tout. Des sous-groupes étaient tranquillement en train de se créer sans qu’elle n’en ait conscience.

Sa garde auprès de Camille diminuait fortement. Bientôt, elle n’aurait plus aucun masque et la mage noire pourrait parfaitement voir son dégoût pour ce qui l’entourait. Volvia avait à la fois été son plus grand amour et celle qui l’avait faite chuter. Son imaginaire était tout ce qui lui restait ; construire des souvenirs et faire croire qu’ils avaient réellement existé.

Quelques étages sous Natalia et Camille, un portrait cherchait quelque chose du regard. C’était une blonde aux traits parfaitement tirés, reconnaissable entre mille. Ce n’était pas Volvia, pourtant, elle lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Natalia avait fait attention à chaque détail dans la construction de son souvenir. Pourtant, sa peur de la salle des portraits bien ancrée en elle, elle en avait oublié sa chronologie. C’était comme si, dans un univers parallèle, Ashka Hanson était déjà morte.

memories of an old friend

alter égo de summer pearson
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Fight Club
Créé : 21/03/2024 à 23:18:33

Le mensonge était évident pour la Legilimens mais elle le laissa passer en entendant la suite. Elle n'avait jamais entendu le but du C.A.M.P aussi clairement. Les espions envoyés avaient préférés mourir que de révéler une miette de leur ambition. Pendant une seconde, une brève seconde, la colère flamba dans les iris pâles de la sorcière. Ce but était bien trop semblable à un autre groupe. Une secte menée par la mère biologique de Lyanna à une époque, par sa propre grand-mère à une autre. Une secte qui avait donné des idées de grandeur à Cassiopée en la conditionnant dès sa naissance. Une secte qui l'avait torturé pour son sang. Son sang qui était l'héritage d'une sorcière elle-même manipulée.

Il n'aurait pas dû être possible d'attaquer Natalia dans une pensine. Elles n'étaient pas vraiment là, après tout. Seulement une projection de leur esprit. Mais Camille était une Legilimens, et mieux encore, une Légilimens douée. L'esprit était son domaine. Alors que sa main serra le cou gracile de la sorcière, elle pu le sentir réellement. Lorsque les ongles de la mage noire s'enfoncèrent dans sa peau, elle put ressentir la douleur comme des aiguilles s'enfonçant dans sa chaire.

Camille savait faire mal. Aimait faire mal.

« Je ne me répéterai pas Natalia. Je sais que vous avez des informations sur Cassiopée, tout comme vous avez des informations sur les Lighters. Qui étaient-ils pour le C.A.M.P ? »

Sa voix était susurrée à son oreille alors que sa main ne desserrait pas de son cou. Elle avait toujours trouvé ça étrange qu'une secte soit aussi... riche. Aussi fournie. Elle n'avait pas parlé suffisamment avec Auriga Fawley puis Aurore pour savoir d'où les fonds provenaient. Puis elle avait détruit tout ce qui faisait les Lighters, minutieusement. Les rares familles survivantes étaient à présent constamment sous surveillance par l'Organisation. Ils ne s'approchaient plus de laboratoire, d'expérience, ou de sang.

Une image passa rapidement au sein de l'esprit de la mage noire, son pouvoir Legilimens imprégnant la pensine. Pendant quelques longues secondes, Natalia pu voir également ces terribles images. Camille, reliée à des tubes précédés d'aiguilles qui s'enfonçaient dans ses veines. Son sang coulant, écarlate, dans des poches récupérée avec soin par Aurore, une vélane magnifique au sourire narquois. L'image disparut pour revenir au bureau de Volvia.

C'était Lyanna qui l'avait sauvé cette fois-ci. Sa courageuse fille. Sa fille qui était morte. Une lueur mortelle éclaira sombrement son regard. Sa dernière part d'humanité s'était éteinte avec elle, était sous terre avec elle. Ses doigts serrèrent plus fort Natalia qui put les sentir à l'intérieur d'elle, à l'intérieur de sa tête.

Et lorsque l'ordre fut donné, il résonna partout.

« Dis moi tout ce que tu sais ou tout ce qui restera ce sera un joli corps et un esprit si brisé que tu pourras plus épeler ton propre prénom. »


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
[Avatar]
Serdaigle
1re année
PNJ
Titre : Re : Fight Club
Créé : 25/03/2024 à 10:03:06

La présence fantomatique de Volvia dans cette pièce reconstituée était terrifiante. Rien n'aurait pu être plus impressionnant pour Natalia. Pourtant, lorsqu'elle sentit les doigts de Camille Dubois se refermer autour de son cou, sa peur et son angoisse furent décuplées. Le monde se mit à ralentir, ironiquement lorsque l'on prenait en compte que le temps n'existait pas dans la pensine. Néanmoins, Natalia eut le sentiment d'être projetée dans un autre espace-temps ; un moment ralenti, complètement contrôlé par Camille. Elle n'appréciait pas la chose.

Cette pensée ne fut que confirmée lorsque le bureau de Volvia disparut sous ses yeux. Le regard de Natalia rencontra celui d'une femme splendide. Elle ne la connaissait pas, n'avait jamais vu son visage. Pourtant, elle en avait longuement entendu parler. L'esprit était rude lorsqu'il empêchait les liens de se faire. Natalia vit également Camille alors même que ses doigts étaient toujours présents sur sa peau. Natalia ignorait tout de l'action qui se déroulait devant ses yeux, mais elle avait déjà assisté à des actions similaires.

L'Odin allait ouvrir la bouche, interroger Camille. Mais alors qu'elle cligna des yeux, la scène disparut et elle était de retour face à Volvia. La douleur qu'elle avait ressentie quelques secondes auparavant se fit plus puissante encore. Par réflexe, Natalia pencha la tête en arrière, comme pour atténuer la douleur, en vain. La souffrance était forte, très forte, mais Natalia avait entendu les consignes. Il ne lui fallait que quelques mots pour s'en sortir.

Natalia ne connaissait pas Aurore. Elle ne l'avait jamais vue, jamais rencontrée. Volvia si. Depuis son départ, Natalia avait retrouvé des parchemins, des informations mais rien de suffisant pour faire coïncider toutes les idées. La Russe était tiraillée entre son manque de connaissances et la douleur de plus en plus forte. Alors, la tête de plus en plus en arrière, Natalia s'adressa au plafond.


Aurore Iversen a collaboré avec Volvia pendant plusieurs mois.

Un ongle s'enfonça quand Natalia bougea la tête et un cri retentit pour la première fois.

Elles ont créé une drogue par erreur... Le fruit d'une expérience ratée, le... Natalia agrippa le bureau. collyre. Puis, elles ont arrêté leur collaboration. Un cri, une nouvelle fois. Mais j'ignore pourquoi !

Volvia n'avait jamais transmis la pure vérité à Natalia. Par honte ou par égo, la nouvelle Odin l'ignorait. Mais maintenant, un détail manquait à l'histoire. Avec les dernières forces qui lui restaient, Natalia entrouvrit une nouvelle fois les lèvres.

Pourquoi cela vous intéresse-t-il ? Le C.A.M.P. ne collabore plus avec les Lighters depuis des années.

memories of an old friend

alter égo de summer pearson
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Fight Club
Créé : 31/03/2024 à 23:12:44

Les deux sorcières furent tirés de la pensine, revenant dans le manoir russe du présent, dans le salon. Les yeux de Camille lançaient toujours des éclairs en direction de Natalia surtout après ses dernières paroles. La drogue c'est le collyre, obligatoirement. Cette drogue qui avait empoisonné la mère de Stefan et tant d'autres. Cette drogue que l'Organisation avait récupéré, la vente comme la recherche d'un antidote à la dépendance qu'elle créait.

« J'ai détruis les Lighters il y a plus de dix ans, et je n'avais pas la moitié du pouvoir que je possède à présent, Natalia. Voyez cela comme un avertissement, si le C.A.M.P continue à envoyer ses petits espions, je continuerai à vous les renvoyer en pièce détaché. Et lorsque j'aurai finis de m'amuser, je viendrais vous arracher les membres un par un avant de les faire repousser pour les arracher à nouveau. »

La voix de la sorcière était gelée, menaçante, mais ce n'était rien comparé son aura, que même sans être troisième oeil Natalia pouvait percevoir la noirceur.

« Votre petite entreprise est en train de mourir, et je ne vois pas en quoi vous pourriez m'être utile. Je pense que je vais rentrer en France, donner certains ordres à mes collaborateurs. Nos jeunes avaient besoin de terrain pour se former. Nous détruirons chaque petite trace du C.A.M.P plus simplement que si j'avais à souffler une bougie. »

Sa baguette se leva, ses cheveux se soulevèrent comme traversés d'un vent de magie. Un sourire cruel se peignit sur son visage.

« Alors dites moi, Natalia, quel membre de votre petit corps préférez-vous ? »

Alors que la mage noire s'avançait, plus terrifiante que jamais et que Natalia pouvait comprendre que les rumeurs sur son compte étaient peut-être totalement fondée, un éclat détourna son attention. Une chevelure blonde dans un tableau. Ce n'était pas sa fille, Lyanna ne possédait qu'un tableau dérobé par sa peste de cousine. Mais ce fut suffisant pour qu'elle baisse sa baguette et se détourne de Natalia comme si elle n'était rien d'autre qu'un insecte pathétique.

Camille suivit les éclats de blonds jusqu'à une salle de portrait. Elle reconnut la jeune fille qu'elle avait un jour rencontré sur les murs de Poudlard.

« Que fais-tu là, petit papillon ? » Susurra la sorcière en référence à la réponse cryptée que lui avait donné un jour le même portrait dans l'école de magie.




C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
[Avatar]
Serdaigle
1re année
PNJ
Titre : Re : Fight Club
Créé : 03/04/2024 à 13:35:04

Des cheveux blonds presque blancs tirés dans un chignon impeccable, des yeux verts éclatants et une tenue parfaitement arrangée, Ashka Lubya Hanson ressemblait à une princesse russe d'une autre époque. Elle n'avait jamais été particulièrement jolie mais les talents de Nikolaï Fedorov étaient indéniables. Son portrait ne ressemblait en rien à celui accroché à Poudlard, beaucoup plus enfantin et représentatif de la réalité. Quelle était néanmoins la réalité ? Chacun des deux peintres avait représenté la personne qui leur faisait face. Seulement, Ashka n'avait jamais ressenti la même liberté à Perm qu'en Angleterre, et cela se faisait ressentir à travers la peinture à l'huile des deux œuvres.

Quand Camille mit un pied à l'intérieur de la salle des portraits, la porte claqua soudainement derrière elle, laissant Natalia stupéfaite quelques pas plus loin. L'Odin n'avait pas prononcé un mot en retour, terrorisée. Elle avait simplement laissé Camille s'en aller, sans bouger une quelconque partie de son corps, comme si la sorcière pouvait lui enlever un membre par la pensée. A présent, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même.

La présence d'Ashka dans le Manoir Madoslava était un sacré coup de chance dont la raison était inconnue. Ennui à Poudlard, coïncidence ou bon instinct ? Quelle que soit la raison, le personnage était bien présent, face à une femme qu'elle avait déjà croisée. Pourtant, elle ne l'avait jamais rencontrée de son vivant, seulement en tant que portrait, ce qui rendait la situation plus spéciale encore. Les papillons aussi avaient une valeur spéciale ici, encore plus qu'à Poudlard. On se rapprochait dangereusement de ce qui avait causé la mort d'Ashka, ou dirions-même de qui.

Ce qu'elle faisait là ? C'était une bonne question.


C'est un moment que j'ai envie de passer ici. Mon portrait ne devrait pas rester trop longtemps inoccupé.

Il pourrait l'être ; personne ne forcerait un personnage fait de peinture à passer du temps dans un endroit que personne ne venait visiter. Pourtant, le C.A.M.P. avait une forte influence que, même morte, Ashka respectait. Elle fronça les sourcils. Il ne lui semblait pas l'avoir déjà vue dans les environs et personne ne devrait rester trop longtemps dans cet endroit au risque de devenir fou.

Que faites-vous ici ?

memories of an old friend

alter égo de summer pearson
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Fight Club
Créé : 16/04/2024 à 20:49:06 - Modifié : 16/04/2024 à 20:49:59

« Je règle certains soucis qui ont trop tardé. Les nuisibles se développent lorsqu'on ne fait pas attention. Tu n'es pas d'accord ? »

Un lent sourire s'inscrivit sur le visage de la mage noire, qui parcourut la pièce pour inspecter les autres portraits. Elle connaissait bien ce style, elle avait les même dans son propre château. La fierté des familles de sang purs. Ashka n'était pas si différente après tout. Une héritière d'un empire, conditionnée depuis l'enfance à prendre la place qui lui revenait. Mais elle, elle avait fait un autre choix.

Elle, elle était morte.

Elle avait été faible. Camille avait enterré ses faiblesses avec le corps de son petit frère, les avait enfermé comme elle avait enfermé le corps de sa fille. L'amour est faiblesse, susurra la voix de Cassiopée.

Sans que son mépris ne brille dans ses iris, elle se retourna vers le portrait. Quelque chose changea chez la mage noire, son aura plus sombre que jamais, envoutante. Elle ressemblait à Cassiopée, aussi dangereusement belle. Ce n'était pas de la beauté physique pourtant, mais bien son aura Legilimens qui masquait les dégats de la magie noire. Qui donnait envie à quiconque de lui faire plaisir. Pencha la tête alors que ses sourcils s'arquaient.

« Je préfère ton portrait à Poudlard. Ici tu as l'air d'une toute petite fille dans un déguisement d'adulte. Ma mère aussi s'amusait à me dicter comment m'habiller, comment me tenir, comment parler. »

Car Cassiopée avait été une Volvia. Mais Camille avait réussit là où Ashka avait échoué. Elle avait détruit son monstre. Éliminé ses faiblesses. Ashka, elle était morte, et sa mort coïncidait avec le déclin du CAMP. Cela ne pouvait être une coïncidence, Camille voulait savoir. Voulait connaitre les secrets de ses adversaires. La connaissance est pouvoir, susurra la voix de sa mère au sein de son esprit.

« Et toi, petit papillon, qu'as tu fait pour briser les liens qui enchainaient tes ailes ? »



C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
[Avatar]
Serdaigle
1re année
PNJ
Titre : Re : Fight Club
Créé : 28/04/2024 à 23:00:23

La salle des portraits n'était pas très grande. Pourtant, elle avait son importance. Ceux qui y résidaient n'y restaient d'ailleurs généralement pas très longtemps. Ce jour-là, Ashka n'était pas seule. Dimitri Madoslava et Antonina Orlov étaient présents, dans d'autres tableaux, plus ou moins situés en hauteur. Si le premier, avec ses cheveux blancs et son regard sévère, avait le visage fermé et semblait complètement ignorer la situation, l'autre avait l'air plus douce et compréhensive du monde qui l'avait précédemment entourée. Cependant, le regard de Camille n'était pas concentré sur eux.

Les nuisibles se développent même lorsque l'on fait attention, si vous voulez mon avis.

Ashka avait probablement été un nuisible avant qu'on ne cherche à la nuire. Durant les six mois qui avaient suivi sa majorité, Ashka avait longuement réfléchi à quoi faire, comment agir. Si rejoindre le C.A.M.P. avait semblé être la chose à faire à cet instant, elle n'avait jamais été parfaitement convaincue par l'idée. Kate et Ana avaient tenté de la convaincre, de la même manière que Volvia et Natalia. Paul et Nikolaï, quant à eux, avaient été plus réticents, pour des raisons différentes, mais qui leur étaient propres.

L'emprise de Volvia sur Ashka avait été forte, très importante, tout au long de sa vie. On pourrait même aller jusqu'à croire qu'elle avait elle-même ensorcelé le tableau d'Ashka avant le geste de Daryl pour l'emprisonner encore plus.

Mais ça, on le saurait jamais, n'est-ce pas ?

Ashka n'avait en tout cas pas répondu à Camille, ce qui en disait déjà beaucoup. Le portrait connaissait l'histoire de son départ. C'était probablement le seul moment de sa vie qu'Ashka su raconter en détails, le plus récent avant l'arrêt des souvenirs du tableau. Mais d'un autre côté, le tout était brouillé. L'environnement n'aidait pas. Si du vivant de sa fille, Volvia lui avait entièrement fait confiance alors qu'elle était présente dans le Manoir, elle avait tout coupé après son départ.


J'ai moi-même brisé la fragilité des ailes. Dépassé une confiance qui n'aurait pas du être dépassée.

memories of an old friend

alter égo de summer pearson
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Fight Club
Créé : 28/04/2024 à 23:32:02

Un écho du passé put être aperçu dans les iris glacée de la mage noire. La similarité de sa propre situation, de son propre passé, ne pouvait être ignoré. Camille avait également brisé ses chaines, si elle n'avait pas brisé ses ailes, elle avait brisé son âme. Pour retrouver une liberté qui n'avait duré que des fractions de seconde avant que la vérité ne la rattrape. Qu'elle ne pouvait se défaire de l'Organisation. Par contre, elle pouvait le façonner à son image. Ashka semblait n'avoir eu le temps d'arriver à ces conclusions, on l'avait punie, fait taire pour des secrets qu'elle avait volé. Sa mort et les circonstances qui faisaient qu'elle était à présent seulement une représentation de ce qu'elle avait été, restaient mystérieuses.

Elle adressa un regard à Ashka qui aurait pu être de la pitié, si elle pouvait ressentir de la pitié envers un tableau. C'était une enfant, une enfant qui s'était trouvé au mauvais moment, au mauvais endroit.

Ses iris pâles se levèrent alors vers les autres portraits, dont la femme qui avait pris la parole.

« Nous formons nous même nos nuisibles, miss... Son regard suivit lentement la petite plaque qui indiquait les habitants potentiels des tableaux. Orlov. Nos plus grandes faiblesses sont lorsque ceux, qui protégés dans le cocon familial, décident de ne pas être ce qu'on a prévu pour eux, mais bien ce qu'ils veulent devenir. »

Son regard revint sur Ashka, elle voulait les informations de cette enfant. Si vitale qu'elles devaient être, elle semblait surtout être le début de la fin pour le groupuscule Russe.

« Je pourrais faire ce que tu as désiré lorsque tu as fuis cet endroit, petit papillon. Je pourrais embraser les cendres que tu as laissé. Mais pour cela tu dois m'indiquer à qui devrais-je m'adresser si je voulais retrouver ce que tu as volé ? Qui aurait caché tes propres secrets toutes ces années ? »

Une ébauche de sourire retroussa la commissure de sa lèvre.

« Tu n'as jamais rêvé de voir d'autres horizons que ce manoir sinistre et les couloirs de Poudlard ? Je connais des peintres magiques très doués, Ashka. Des peintres qui seraient ravis de te copier. Tu aimerais ma fille, une véritable lueur de tristesse assombrit ses pupilles mais cela dura seulement quelques secondes. Je possède des moyens, ma douce, des moyens pour te faire découvrir le monde, la vie. Il suffit de choisir le bon côté cette fois. »



C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
[Avatar]
Serdaigle
1re année
PNJ
Titre : Re : Fight Club
Créé : 29/04/2024 à 21:57:16

Antonina n'avait pas été si différente d'Ashka. Elle aussi s'était retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment, et elle était morte. Pourtant, au contraire d'Ashka, ce n'était pas un concours de circonstances. Non, tout avait parfaitement été orchestré. Trop bien orchestré. Tellement bien que le Ministère avait à peine remonté les traces de cet assassinat. La personne en charge s'était longtemps cachée. Elle avait tenté plusieurs planques, plus ou moins visibles, plus ou moins évidentes, avant de se rendre compte que cela était inutile. La Mongolie ne la sauverait pas pour toujours.

Il fallait avouer qu'après le meurtre d'Ashka, Mia Lorder Jannings commençait à avoir un sacré compteur. Sa conscience comportait un certain nombre de secrets morts et enterrés. Malheureusement - ou heureusement - Mia était la dernière à connaître toute la vérité, celle qu'Ashka avait oubliée après sa réincarnation en portrait. La lourde vérité était celle que personne ne souhaitait connaître. Alors que Mia avait participé à la paix d'Ashka, cette dernière n'en aurait jamais aucune idée.

Alors, qui aurait caché ses secrets ? Qui aurait pu avoir la lourde responsabilité de ses souvenirs sur les épaules ?


Mon père, probablement.

Presque. Sans Daryl Hanson, Mia n'aurait jamais eu connaissance du C.A.M.P. et de ses projets. Pourtant, même s'il avait eu vent de ce qu'il s'était passé après la mort de sa fille, ce n'était pas lui qui possédait les secrets. Daryl avait uniquement ensorcelé le tableau russe d'Ashka. Assez ironique lorsque l'on se rappelait qu'il ne souhaitait plus entendre parler du groupe de son ex-femme. L'amour était parfois plus fort que les idées. Croire faire le bien et ne faire qu'empirer la situation, voilà ce que Daryl avait réussi à faire.

Il avait ajouté un tableau au monde ; un tableau qui devenait de plus en plus important, malgré lui. Avec son sortilège, Daryl avait déclenché une nouvelle vague dans le monde russe. Voilà à présent que Camille se retrouvait face à un portrait tiraillé entre son père et sa mère, qui prononçait des mots qu'il ne pensait pas.


Le monde est très vaste, probablement trop pour être exploré dans son entièreté par un être vivant. Qu'avez-vous à offrir ?

memories of an old friend

alter égo de summer pearson
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Fight Club
Créé : 29/04/2024 à 23:02:40

Le père d'Ashka donc. Il ne serait pas très difficile à retrouver pour les espions de l'Organisation. Personne ne pouvait se cacher éternellement. Elle fixa tout de même le portrait de cette jeune fille blonde, aussi jeune à sa morte que sa propre fille, fauchée à l’orée de sa vie. Elle pourrait être une partie de cette expérience que Camille menait en secret depuis sa mort. Ashka pouvait être une partie du rouage.

« Et si je te proposais un moyen qui te permettrait de voir le monde par toi même, petit papillon ? De déployer tes ailes hors de ce cadre ? En échange de quelques services de ta part, je peux t'offrir la possibilité de te mouvoir à nouveau. Tu ne serais plus obligé de venir dans cet... environnement. »

Sa voix était calme, assurée, ce n'était pas une proposition en l'air. Camille avait trouvé un moyen, ou du moins le pensait assez sincèrement pour ne pas trouver la moindre trace de mensonge sur son visage. Avant que la jeune fille peinte ne réponde elle leva une main.

« Ne répond pas tout de suite, réfléchis quelques heures, quelques jours. Je reviendrai te voir à Poudlard et nous en reparlerons. Je te présenterai un ami qui t'expliquera. Mais sache que l'Organisation n'est pas le C.A.M.P, Ashka, je ne coupe pas les ailes aux papillons, au contraire. Je transforme les chenilles, je les aide à construire leur chrysalide pour que les enfants comme toi puissent grandir en liberté. »

Camille baissa sa main, et tourna les talons, avant de sortir, elle s'arrêta sur le pas de la porte, lâchant un murmure qui ferait douter aux tableaux de l'avoir entendu.

« Ma fille, Ma Lyanna, était un papillon, elle aussi. »

Dans un grincement elle ouvrit la porte et disparu dans le couloir. Elle retrouva Natalia encore manifestement heurté par leur confrontation. Camille n'esquissa qu'un sourire, froid, gelé. Sa discussion avec Ashka était terminé, le masque de la mage noire était de retour, celui de la mère définitivement écarté.

« Dites moi, très chère Natalia, si je devais retrouver le papa de cette chère Ashka, où devrais-je aller ? »

Elle leva sa baguette, signifiant qu'elle était prête à forcer à nouveau les barrages de l'esprit de la sorcière si celle-ci ne lui répondait pas.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png

Pages : 1 2 3 ->

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5