Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Pages : 1 2 ->

Un livre de brume et de cendres
Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Un livre de brume et de cendres
Créé : 14/04/2023 à 00:12:39




Le chemin de Traverse était comme à son habitude bondé. De jeunes sorciers impatients venaient faire leurs premières emplettes, pressant leurs parents pour aller voir le nouveau balais sortit. Les plus vieux, eux, s'étaient débarrassés des adultes et certains étaient installés pour déguster une bonne glace chez Florian Fortarôme.

Une sorcière en particulier n'était pas parmi eux. Elle n'était pas non plus Chez Madame Guipure, prêt-à-porter pour mages et sorciers, sa boutique préférée depuis l'âge de 8 ans. Non, Faith Fawley se dirigeait vers une boutique qu'elle n'avait que peu fréquenté. Et pour cause, un de ses professeurs lui avait même demandé un jour si elle savait lire. Oui, c'était vraiment une surprise de voir Faith se diriger vers Fleury & Bott, la plus grande librairie du Chemin de Traverse.

La porte de la librairie s'ouvrit dans un petit tintement mais le propriétaire n'était pas en vue. Surement caché par les immenses étagères remplies d'ouvrages en tout genre, allant du livre de cours de sortilège au vieux grimoire poussiéreux. On racontait même que certains étaient enchainé dans la réserve du magasin car beaucoup trop dangereux pour le grand public.

Mais la jeune sorcière, bien mal à l'aise dans un environnement si peu familier, cherchait quelque chose de bien précis. Elle voulait, pour une fois, s'instruire. Si ses professeurs étaient présents, ils penseraient surement à une hallucination de Billywig.

Alors qu'elle marchait dans les rayons, allant jusqu'au cœur de la librairie, l'adolescente ne put s'empêcher de lever la tête, comme si elle pouvait espérer apercevoir jusqu'où se terminait les étagères bien remplies. Entourée de millier de livres, elle n'avait aucune chance d'en trouver un bien particulier.

Alors qu'elle allait s'emparer d'un livre à la tranche bleuâtre intitulé "Manipulation des songes et divination des rêves", évidement tout ne se passa pas exactement comme prévu. Le livre était bien coincé, et alors qu'elle forçait, ses voisins, deux grimoires bien épais, décidèrent d'emboiter le chemin avec lui.

Puis ce fut la rangée entière qui décida de quitter son étagère pour tomber dans un bruit sourd.

« Oh par le slip troué de Merlin ! » Jura l'adolescente, une main contre sa bouche, les yeux écarquillés.

Elle allait se faire tuer par le gérant. Elle voyait ça d'ici dans la prochaine gazette : Faith Fawley enterrée vivante par des livres. C'était bien ironique pour une des plus mauvaise élève de Poudlard.

Feat Julien Kensington

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Chroniqueur Gryff'Time
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Gryffondor
2e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 14/04/2023 à 13:54:14

Deux heures déjà s'étaient écoulées depuis que Julien avait commencé sa lecture, confortablement installé à l'étage de la librairie. Habituellement le théâtre des allers et retours incessants de familles faisant leurs achats pour les jeunes sorciers et le carrefour des curieux venant vérifier si la boutique n'organisait pas une séance de dédicaces avec un quelconque auteur à la célébrité douteuse, Fleury et Bott était étonnamment silencieux. La foule qui habituellement se pressait à la porte du magasin se noyait aujourd'hui dans la rue bondée du Chemin de Traverse.

Dans le calme de ce moment suspendu qui régnait dans le magasin, le rouge et or se plaisait. Lui qui aimait tant lire et apprendre, découvrir et rêver, il appréciait la sérénité du lieu, la majesté des rayonnages et des étagères recouvertes de livres. C'était pour lui un étalage de savoir, un monceau d'histoires et une pléthore de sortilèges qui lui restaient à découvrir. Des rêves plein la tête et des désirs plein le cœur, il était monté à l'étage et il avait jeté son dévolu sur le Livre des sorts et enchantements, niveau 1 de Miranda Fauconnette. Assis confortablement par terre dans la boutique, il avait commencé sa lecture.

Deux bonnes heures après s'être plongé dans son livre dont il ne lui restait qu'une dizaine de pages à lire, le tintement si reconnaissable de la clochette accrochée à la porte du magasin s'était faite entendre. Bien décidé à finir l'ouvrage, il ne se leva pas. Cinq minutes à peine s'étaient écoulées quand Julien entendit un bruit sourd, le vacarme ahurissant d'une belle quantité de livres qui avaient quitté leur étagère. Dans cette cacophonie, il pu distinguer la voix d'une jeune fille qui jurait sur le slip troué de Merlin. D'aussi loin que remontait sa mémoire d'enfant de onze ans, il n'avait jamais entendu pareil juron ; le commun des sorciers préférant jurer sur la barbe de Merlin que sur ses sous-vêtements plus ou moins usés.

Il se leva rapidement, reposa son livre et se précipita au rez-de-chaussée pour apporter son aide à la malheureuse. C'est alors que le Gryffondor la vit. C'était une sorcière blonde qui devait être un peu plus âgée que lui. Elle se tenait debout, une main contre sa bouche et les yeux écarquillés devant le capharnaüm tumultueux de livres qu'elle avait apparemment fait tombé. La voyant perdue et figée par ce qu'elle venait de faire, Julien se décida à venir l'aider.


- Salut, moi c'est Julien. Laisse moi t'aider. Tu sais, le gérant n'est pas méchant mais s'il voit le bazar que tu as mis, il va faire une crise cardiaque !

Le jeune sorcier lui adressa un sourire et commença à ramasser les livres pour les remettre sur l'étagère vide. Il se mit en quête de tous les Vie et habitat des animaux fantastiques de Norbert Dragonneau pour ranger correctement le rayonnage.

- Je me permets de te demander ça mais tu ne serais pas à Poudlard ? J'ai l'impression de t'avoir déjà vue mais je suis loin d'en être certain.

Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 14/04/2023 à 19:45:29

L'adolescente sursauta violemment lorsqu'elle entendit une voix. C'est bon, elle le sentait c'était bien sa dernière heure. Le propriétaire allait surement la prendre à jamais comme une elfe de maison pour réparer l'énorme bêtise qui venait d'être commise. Mais lorsque Faith releva le regard, puis le redescendit, puisque ce n'était pas un adulte, ce n'était pas le propriétaire mais bien un jeune garçon qui venait l'aider.

Soupirant de soulagement, elle sentit son cœur se calmer légèrement. Son regard se posa sur le jeune homme et sa tête se pencha légèrement. Elle l'avait déjà vu quelque part. La réponse vint rapidement puisqu'il mentionna l'école, bon évidement, sur le Chemin de Traverse de Londres, nombreux étaient les élèves de l'école de magie de Grande Bretagne. C'était assez logique. Mais le visage familier du garçon, puis son prénom, Julien lui remémora une sombre histoire de brindille dans une salle de classe. Rougissant déjà en pensant à cette histoire, la jeune fille décida de rester vague.

« Oui je crois qu'on s'est déjà croisé, surement dans un couloir de Poudlard. Moi c'est Faith d'ailleurs. Son regard descendit sur la montagne de livre à terre, son visage devenant à présent cramoisi. J'aurai bien fait un sortilège mais euh... je ne suis pas très douée en magie. Je risquerai de tout faire brûler, et là, je suis sûre de finir dans les donjons de la boutique. Elle eut un petit sourire. Tu sais, là où finissent tous les hors-la-lois qui toucheraient un livre avec leur doigts sales. »

Soupirant, elle se mit alors aussi à l'ouvrage, prenant les livres par couleurs. Elle avait déjà rangés quatre ou cinq livres selon un très joli arc-en-ciel de tranche lorsqu'elle se rendit compte que Julien ne les classait pas du tout de la même façon. Il allait vraiment la prendre pour une sorcière débile.

Elle se rapprocha du garçon, comparant la façon méthodique du gryffondor et sa façon plus...artistique, une moue perplexe sur le visage.

« Tu crois qu'il m'en voudrait si je réarrangeais sa librairie ? C'est beaucoup plus jolie comme ça. Ça met beaucoup plus les livres en valeurs. Elle eut un petit rire avant de se tourner vers Julien. Merci de m'aider. Je crois que c'est définitivement un signe pour que je fasse mes recherches sur Gogole et pas dans un livre. Je te jure, bientôt tu pourras voir "interdit à Faith Fawley" sur toutes les devantures. »

C'était presque si le monde des sorciers lui adressait un signe. La magie, les livres d'enchantements, rien ne se passait comme prévu. Et bientôt, elle sortirait de Poudlard, un choix se dressant comme une montagne à gravir. Allait-elle continuer à essayer de devenir une sorcière ou irait-elle tenter sa chance du côté des moldus ?

Plongée dans ses pensées, elle n'avait pas fait attention en se reculant, et faillit tomber tête la première sur le sol. Se rattrapant de justesse à Julien, elle redevint aussi rouge qu'un souaffle.

« Désolé, je suis une catastrophe ambulante. » Fit elle d'une petite voix.


Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Chroniqueur Gryff'Time
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Gryffondor
2e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 14/04/2023 à 22:24:53

Cinq exemplaires de Vie et habitat des animaux fantastiques en équilibre sur sa main gauche et un sixième dans sa main droite, Julien écoutait la jeune sorcière réagir avec une certaine gène quand il avait dit l'avoir déjà vue auparavant. Se noyant dans une histoire à dormir debout sur les donjons de la boutique, elle rougissait en souriant.

[Alors comme ça elle s'appelle Faith. C'est fou... Je suis persuadé de l'avoir vraiment déjà croisée... Enfin bon ça me reviendra peut-être un jour. J'espère quand même qu'elle ne pense pas me faire gober l'histoire des donjons de Fleury et Bott. Je passe trop de temps dans cette boutique pour me faire avoir comme ça... Ah mais si ça se trouve elle dit ça pour rire et je n'ai pas saisi plus tôt...]

Le rouge et or qui se perdait dans ses pensées souriait à la blonde qui commençait doucement à perdre les rougeurs qu'elle avait donné à son visage. L'entendant se mettre à l'ouvrage, Julien déposa les six manuels de soins au créatures magiques sur l'étagère vite et se mit ensuite en quête d'un autre ouvrage à ranger. Par chance, plusieurs livres sombres recouverts de cuirs gisaient devant lui. Il s'empara du premier "Forces obscures : comment s'en protéger ?" de Quentin Jentremble et commença a ramasser les autres. Toujours dans la méthode et la rigueur, Julien pesait ses gestes, mesurait ses actions et mettait beaucoup de soin dans son tri. Il ne pouvait en être autrement. Son père comme sa mère avaient lourdement insisté là-dessus pendant toute son enfance. Il faisait tout maintenant avec rigueur et calme.

Faith venait de se rapprocher du jeune sorcier. Il voyait par dessus son épaule qu'elle le regardait ranger. Son regard n'était ni condescendant, ni amusé. C'était un regard analytique. Chacun de ses gestes était décortiqué, chaque choix de rangement était estimé. Heureux de voir de l'intérêt Julien jeta un petit coup d'œil vers les livres que la jeune blonde avait... rangés. Elle eu un petit rire et commençait à se déprécier. Un pincement au cœur Julien réagit presque immédiatement.


Ne dis pas un truc pareil voyons ! "Interdit à Faith Fawley" sur les devantures ?! Il n'y a aucune raison et tu n'as rien fait de mal. On range les livres ensemble et après on aura réparé la faute ! Y a pas de quoi en faire des tonnes et ce n'est pas pour ça que tu es allergique aux livres.

Le jeune sorcier espérait avoir remonté un peu le moral de sa camarade. Il la voyait se perdre dans ses pensées et espérait qu'elle ne se rongeait pas trop les sangs. Après tout, ce n'était qu'une pile de livres à ranger. Il ramassa deux autres livres de Jentremble et se prépara à les rangers.

Tu sais, il ne faut pas t'en faire. On aura rangé les livres d'ici dix minutes tout au plus. Et dis toi que c'est une maladresse mais que ça ne fait pas de toi quelqu'un de...

Julien n'eut pas le temps de finir sa phrase que la jeune fille tomba en avant vers lui. Il lâcha les livres qu'il tenait et tendit in extremis son bras droit vers la sorcière pour la rattraper. Elle finit sa chute dans ses bras. Julien raffermit sa prise pour l'aider à se relever. La sorcière rouge écarlate dit à Julien d'une toute petite voix qu'elle était une catastrophe ambulante. Julien sentait qu'il rougissait légèrement à son tour. Il espérait par dessus tout ne pas lui avoir fait mal.

Hé bien c'est une belle chute que tu as failli faire. Est-ce que tu t'es faite mal ? Tout va bien ?

Julien essayait de la voir si Faith avait retrouvé sa stabilité et si elle s'était blessée. Le rouge et or ne la connaissait pas depuis peu et il ne voulait surtout pas être la cause d'une blessure pour la jeune blonde.

Est-ce que je t'ai fait mal ? ajouta-t-il d'une toute petite voix.
Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 14/04/2023 à 23:02:02

La gentillesse du jeune homme mit du baume au cœur à l'adolescente. Tout ce qui était arrivé récemment dans sa vie n'avait pas augmenté sa confiance en elle-même. Au contraire. Et puis, elle avait toujours cette impression d'avoir oublié quelque chose. Quelque chose d'important. Ce sentiment la déconcentrait encore plus que d'habitude, rendant sa magie encore plus instable. Ces derniers temps elle n'avait pu faire un wigardium leviosa sans faire une bêtise.

En parlant de bêtises, voilà qu'elle en avait fait encore une. Elle se redressa maladroitement, essayant de remettre un peu d'ordre dans ses cheveux blonds. Voilà qu'elle ne tenait même plus droit.

« Désolé, répéta-t elle, je ne sais pas ce que je ferais sans toi aujourd'hui ! Elle frotta la poussière sur son jean et sa chemise, avant de s'inspecter rapidement. Rien de mal pour moi ! Et toi ? Ce serait le comble que je fasse des bleus à mon sauveur. » Ajouta-t elle avec un petit sourire toutefois incertain. Elle espérait qu'il n'allait pas prendre la fuite en voyant la malchance qu'elle attirait.

Elle prit un livre pour le poser en soupirant sur l'étagère.

« Franchement, je pense que j'ai fait quelque chose à quelqu'un, mon karma est pas ouf. Tu dois me prendre pour une folle, mais je te promet, avant ce n'était pas aussi... pire. Elle baissa la tête, une mèche blonde recouvrant son visage, alors qu'elle chuchotait. J'ai peur d'utiliser ma baguette, je ne sais pas comment je vais passer mes ASPICs. Parce que là, ce n'est que des bêtises, mais la magie... on dirait qu'elle ne veut plus de moi ... depuis... »

Elle se tut, son regard s'écarquillant alors qu'elle mesurait qu'elle allait parler à cet inconnu de la pire nuit de sa vie. Non, elle n'entrainerait pas quelqu'un d'autre là dedans. Haile Lingo avait disparu peu après qu'elle lui ait tout raconté, et dans l'esprit de la jeune fille ce ne pouvait être une coïncidence.

« Dire que j'étais juste venu ici pour un livre sur la signification des rêves. Elle se tourna vers Julien qui semblait bien plus habitué à la librairie qu'elle. Tu sais où je pourrais trouver ce genre de chose ? »

Car même si elle avait précédemment plaisanté avec, le moteur de recherche moldu n'avait rien donné. Comment expliquer à la machine qu'elle ne se souvenait que de fragment, qu'elle oubliait quasiment tout de suite. Comme si elle ne pouvait s'en souvenir. Mais pourtant, quelque chose en elle hurlait qu'elle devait se souvenir. Que c'était la clef. La clef de quoi ? Elle ne voulait pas embêter Mia avec ça, ce n'était que des impressions. Peut-être des doutes normaux avant de gros examens, après tout, certains septième année faisait des crises de nerfs avant leurs ASPICs. C'était peut-être sa propre crise de nerfs.

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Chroniqueur Gryff'Time
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Gryffondor
2e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 15/04/2023 à 22:56:15

La sorcière s'était redressée et avait remis de l'ordre dans sa tenue et ses cheveux. Elle se confondait encore en excuses et elle s'était enquis de l'état du Gryffondor. Après un bref tour d'horizon de sa tenue, il la regarda avec un sourire pour la rassurer.

Je n'ai rien, rassure toi.

Sa maladresse était loin d'être pathétique aux yeux du jeune garçon. Elle se servait du rire comme d'une excuse et de ses sourires comme d'un masque. Elle avait l'air de cacher au fond d'elle une incertitude, une forme de mal-être qui la poussait à avoir une vision déformée d'elle même. Comment pourrait-elle autant se déprécier sinon, elle qui était déjà en septième année. Julien ne voyait en Faith qu'une sorcière plus âgée que lui et qui avait réussi à passer six années d'études. On ne pouvait pas réussir au château si on ne faisait pas preuve d'un minimum d'effort ou de talent.

Le lionceau se perdait en réflexions inutiles. Face au comportement de la sorcière et à la vision qu'elle avait d'elle même, Julien ne pouvait rester insensible. Quelque chose de bien ancré en lui le poussait à lui tendre la main. Il ne laisserait jamais quelqu'un souffrir inutilement.

La jeune blonde continuait de se confier quand elle se tut soudainement, écarquillant les yeux. Julien concentré dans ses introspections et se réflexions sur le sort de la jeune fille n'avait pas fait attention à la fin de ses paroles.
[ Mince, je n'ai pas tout entendu... Un truc sur sa baguette qui ne lui répond pas mais je n'ai pas toute la phrase... C'était quoi sa dernière phrase ? Si je lui demande, elle va mal le prendre... Et elle n'a pas besoin de ça. ]

Face à l'effroi de la jeune fille et pour ne pas la blesser, il tenta sa chance. Pour faire comme s'il avait tout suivi mais qu'il souhaitait se mettre à sa place, il ouvrit d'abord grand ses yeux et sa bouche. Il s'empressa de la refermer pour faire comme s'il se reprenait.

[ Si jamais elle souhaite m'en parler, elle reviendra dessus. J'espère qu'elle va quand même bien. ]

Heureusement pour lui, la sorcière lui demanda s'il n'avait pas connaissance d'un livre de la bibliothèque sur la signification des rêves.


Alors ça tombe bien que tu me pose cette question. Je connais très bien la librairie et je pense savoir ce qui pourrait te plaire. Je monte les chercher par contre pendant ce temps, prends les Phyllida Augirolle et tu les remets sur l'étagère ensemble. C'est les livres verts clair sur lesquels c'est écrit Mille herbes et champignons magiques. A tout de suite.

Le jeune rouge et or s'élança vers le premier étage. A première vue, leur bêtise était bientôt réparée. Il devait rester au sol une quinzaine de livres. Se reconcentrant sur sa mission, il s'avançait détendu vers les rayonnages. Ses compétences dans ce domaine, bien que modestes, seraient suffisantes pour satisfaire la jeune fille. La liste des livres, il l'avait bien en tête. Il allait lui apporter "Prédire l'imprévisible : protégez-vous contre les chocs" de Karine Yeuxclairs, "Les rêves d'un insomniaque" de Stéphane Soupolet et comme elle avait l'air d'avoir un problème de baguette, "Traité des baguettes : usages et fidélité" de Mykew Gregorovitch. Il ferait de son mieux pour lui apporter la solution.
Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 16/04/2023 à 00:03:12

Au moins le jeune gryffondor n'avait rien non plus. C'était un petit réconfort de savoir qu'elle n'avait pas fait plus de mal qu'elle n'en avait déjà fait. Elle hocha la tête pour signifier qu'elle avait compris et se dirigea donc vers les livres verts clairs pour les arranger correctement.

Il ne restait plus que trois livres lorsque son regard tomba à nouveau sur le livre qui était la cause de tout ce grabuge. Tendant une main, elle s'en empara avec toute la délicatesse dont elle pouvait faire preuve. Après tout, ce livre avait, à lui seul, délogé toute une étagère. Elle l'ouvrit doucement, commençant à lire au hasard une des pages jaunie lorsque son regard s'écarquilla de surprise. Fronçant les sourcils, elle le ferma à moitié pour relire le titre : "Manipulation des songes et divination des rêves", puis revint à la page. Ses sourcils se froncèrent encore plus, et lentement, elle s'assit en tailleur pour le feuilleter.

Elle était assise en tailleur à regarder ce livre d'un air perplexe lorsque Julien revint avec sa propre sélection. Sursautant légèrement, elle se reprit et désigna le livre à la couverture bleuâtre et dont les points blancs faisaient penser à des étoiles.

« C'est ce livre que j'ai voulu prendre lorsque j'ai fait tout tomber, expliqua-t elle. Mais... Regarde, à l'intérieur ça ne parle pas du tout de rêve. En fait... je ne sais pas du tout de quoi ça parle. C'est écrit en rune j'ai l'impression. Mais les dessins ne font pas trop penser à des rêves... »

D'un doigt elle désigna un des fameux dessin qui représentait une porte stylisée. Des gravures entouraient le dormant, représentant plusieurs créatures magiques. Faith reconnaissait un hippogriffe et un dragon, mais les trois autres non. Elle n'avait évidement pas pris l'option Soin des Créatures Magiques et le professeur Spinnet lui faisait trop peur pour qu'elle soit attentive ou même présente à ses cours de Défense contre les Forces du Mal.

« Tu crois qu'on a pu transférer les pages de ce livre dans un autre ? Genre un échange ? En plus je n'en vois qu'un seul de ce genre et il était mal rangé, si on se fit à ta manière de les trier. »

Effectivement, après avoir rangé l'étagère, le livre ne semblait pas du tout avoir sa place parmi les autres. Mais elle se désintéressa quelques minutes de sa trouvaille pour fixer ce que lui ramenait le jeune homme. Faith se leva pour se diriger vers lui, prenant les livres un à un. Elle eut une grimace pour Prédire l'imprévisible : protégez-vous contre les chocs", lançant un regard suspicieux envers Julien. Elle n'avait pourtant rien dit qui laissait envisager qu'elle avait ce stupide "don" de troisième œil, si ? Mais c'était peut être simplement une petite blague sa maladresse. Le "Traité des baguettes : usages et fidélité" lui sembla bien lourd et long, et elle l'écarta d'un petit geste. Le dernier portait un titre avec la mention des rêves au moins, et peut-être trouverait-elle la solution à ses rêves qui ne voulaient rester dans son esprit.

Mais il restait la question du livre écrit en rune. Comme s'il l'attirait, elle se retourna vers lui. Toujours au sol.

« Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai une vague impression avec ce livre. » Fit-elle à mi-voix presque plus pour elle que pour Julien.

Après tout, elle avait appris à bien se méfier de ses "impressions". Elles menaient toujours à des catastrophes.

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Chroniqueur Gryff'Time
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Gryffondor
2e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 18/04/2023 à 01:57:16

En redescendant de l'étage de la librairie, Julien venait de trouver assise en tailleur au sol, Faith en pleine lecture. Elle affichait un air perplexe et mais il ne restait au sol que trois "Quidditch à travers les âges". Le lionceau était très satisfait d'avoir réussi à ranger l'étagère et d'avoir vu la jeune blonde presque finir de ranger les restes de son éboulis livresque. Il avançait vers elle les bras chargés de livres mais elle était tellement absorbée par sa lecture qu'elle ne remarqua pas tout de suite sa présence et sursauta quand il arriva à sa hauteur.

Elle venait de faire remarquer au première année que le livre qu'elle tenait et qui était la cause de l'effondrement de l'étagère était étrange. Ce livre n'avait effectivement pas l'apparence d'un livre neuf que la boutique avait l'habitude de vendre. La couverture bleuâtre relativement propre était très différente des pages jaunies et couvertes de runes qu'il contenait. Une telle différence ne pouvait être le fruit que d'un sorcier qui aurait échangé les couvertures. Mais pourquoi inverser ces couvertures ? L'ensemble essayait-il de véhiculer un message ? Que cachait ce curieux assemblage et ces runes ?

Julien prit la jeune sorcière sur le fait quand celle-ci regardait avec étonnement la sélection de livres qu'il lui avait apporté. Elle s'était levée pour aller, voir les manuels de plus près.


Ce que je te propose dans un premier temps, c'est "Prédire l'imprévisible : protégez-vous contre les chocs". C'est un manuel avancé de divination ! Les élèves du château l'utilisent en sixième année et principalement pour interpréter les rêves ! C'est exactement ce que tu m'as dit rechercher.

Julien avait un peu de mal à comprendre le regard suspicieux qu'elle lui jetait. Il avait pourtant trouvé le livre parfait !

Le livre suivant c'est "Les rêves d'un insomniaque" de Stéphane Soupolet. C'est un peu particulier... C'est une sorte de journal intime de ce Mr Soupolet. Il y présente les rêves éveillés qu'il faisait et l'interprétation qu'il leurs donnait. Par contre tout ce qu'il a dit ne s'est pas forcément réalisé. Je me suis dit que ça pourrait te donner des pistes ou au moins matière à réfléchir.

Le rouge et or sourit à la jeune sorcière. Son dernier choix c'était un peu son "quitte ou double". Il essayait de voir s'il avait bien saisit son angoisse ou s'il était passé complètement à côté.

Bon euh... le dernier que je te propose c'est le "Traité des baguettes : usages et fidélité" C'est un gros bouquin mais il pourra peut-être t'aider à...

Julien n'eu pas le temps de finir sa phrase que Faith l'écarta rapidement d'un petit geste. Et elle reprit dans ses mains le livre mystérieux et fit tourner quelques pages. Elle avait l'air intriguée et le lionceau ne pouvait que lui accorder le droit de l'être. A chaque page qui tournait, il ressentait lui aussi une forme de curiosité. Était-ce à cause des runes et des mystères qu'elles renfermaient ? Était-ce à cause des dessins de créatures magiques qu'il avait pu apercevoir ? Était-ce à cause de la fumée très légère qu'il était persuadé d'avoir entraperçue au moment où la jeune sorcière feuilletait le livre ? Qu'elle qu'en soit la raison, lui aussi commençait à sentir une forme d'attraction curieuse envers l'intru de la bibliothèque. Il prit délicatement le livre des mains de Faith. Un léger sursaut marqua sa surprise quand le jeune homme effleura sa main.

Attends moi ici, je connais bien Fleury, je traine tellement ici qu'il me propose même des lectures quand ce n'est pas une glace de Fortârome ! Je vais aller voir s'il connait le livre et si on peut lui acheter. Je vais dans l'arrière boutique et je te rejoins juste après. J'en ai pour cinq minutes tout au plus. Profites-en pour voir si dans la livre de Karine Yeuxclairs il n'y a pas une référence à un des rêves qui te questionne.

Le livre qu'il tenait entre ses mains était étonnamment lourd pour un livre de cette taille et la couverture était un peu plus chaude que tiède. C'était sans doute son esprit qui lui jouait des tours et sa curiosité qui en rajoutait une couche. Il ouvrit le livre tout en se dirigeant vers l'arrière boutique pour voir s'il reconnaissait quelques éléments afin d'en savoir plus.

Alors comme ça, il y a aussi des dessins de plantes ? il est vraiment étrange ce livre. Dans quel ouvrage peut-on bien traiter à la fois de créatures et de plantes ? Et pourquoi est-il le résultat d'un Diffindo-Reparo ?

Julien se parlait tout seul sur le trajet mais ça l'aidait à réfléchir. Il franchit alors la porte de l'arrière boutique et disparu dans la pièce voisine.
Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 19/04/2023 à 20:41:09

Hochant doucement la tête, Faith se retrouva bien vite en tête à tête, ou plutôt en tête à livre, avec les trois bouquins. Elle jeta un regard mauvais au traité des baguettes comme s'il l'avait insulté avant de lui tirer la langue. Non les gros livres comme ça, ce n'était clairement pas pour elle. Peut-être qu'elle pourrait demander à Corvus de le lire pour elle, après tout il lisait des livres plus gros que ça. Des livres sans images.

Il restait le journal intime et le livre de divination. Elle regardait ce dernier comme s'il risquait de lui sauter dessus. Mais ce ne fut apparemment pas le cas car il resta sagement sur le sol. Avec un soupir, elle décida d'être un peu courageuse pour une fois et s'accroupit pour l'ouvrir d'un doigt, au cas où il morde. Mais quelques mots attirèrent son attention, et comme un animal sauvage elle finit par se rapprocher de plus en plus, et au bout de quelques minutes elle l'avait mis sur sa cuisse, ses yeux plissés de concentration alors qu'elle lisait un chapitre bien particulier.

Les rêves et la la magie de l'esprit.

***

Fleury était un vieil homme aimant sa boutique depuis de nombreuses années. Il en avait vu passer des élèves, de tout types, passant par ceux intéressé par les vieux grimoires à ceux qui comptaient le nombre de page d'un manuel en soupirant. Chaque année, il y avait quelques élèves pourtant, dont il réussissait à se souvenir du nom. Ou presque, sa mémoire fatigué lui jouait parfois des tours. Ces élèves, ils les voyaient souvent assis parmi les étagères, lisant tout ce qui était à leur porté. Alors pour ceux-ci, il faisait un effort. Il quittait son arrière boutique, les faisait sourire par une petite blague, leur proposait de nouvelles lectures ou leur rapportait quelques friandises.

C'était justement un de ces petits chenapans qui le rejoignit alors qu'il triait une commande toute juste arrivée. Encore des manuels pour Poudlard, chaque année les professeurs se faisaient un honneur à mettre plus encore de manuels que les années précédentes.

« Qu'est ce que tu fais là, p'tit ? »

Grommela-t-il sans lever la tête du livre qu'il posait doucement à côté de lui. Il lui fallait toujours quelques secondes avant de se souvenir de leur nom, celui-là, c'était Julien. Oui Julien.

Ses mains noueuses s'avancèrent vers l'épaule du petit, un sourire bienveillant étira son visage marqué par le temps.

« Qu'est ce que tu tiens là ? Tu as amené ton propre livre cette-fois ? »

Il haussa un sourcil, marquant un peu plus les rides autour de ses yeux pétillants avant de tendre une main. Il s'empara du mystérieux livre qui ne lui disait rien. Mais alors qu'il l'ouvrait, la surprise écarquilla son vieux visage. Ce n'était que des pages blanches. Rien, pas une seule trace d'encre, de dessin, ou de schéma. Rendant le livre à son propriétaire, il parut surpris.

« Pourquoi, par Merlin, tu te balades avec un livre vide ? Tu prends des notes maintenant ? »

Étouffant un petit rire, il secoua les cheveux du garçon d'un geste affectueux.

« Aller, sors maintenant, je dois finir mon inventaire. Et, j'ai entendu un drôle de bruit tout à l'heure, pas de bêtise, n'est-ce pas ? »

Il fit un petit clin d’œil complice au jeune homme. C'était bien la première fois qu'on lui emmenait un livre vide. Quel drôle de petit sorcier. Toujours souriant derrière sa barbe blanche, il retourna à ses propres livres, aussi doux qu'avec des nouveaux-nés.

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Chroniqueur Gryff'Time
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Gryffondor
2e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 19/04/2023 à 22:56:53

Les cheveux ébouriffé par le geste affectueux du vieil homme, le jeune sorcier restait circonspect devant la remarque du propriétaire de la boutique. Il ouvrit le livre de nouveau et feuilleta les pages. Chacune d'entre elles était couverte de runes inscrites sur le papier jaunie et de dessins crayonnés. L'étonnement du jeune homme laissa place a sa grande curiosité. Ne voulant jamais voler un quelconque objet, et encore moins à une personne aussi gentille que Fleury, il se tourna vers lui.

Dites, ça ne vous embêtes pas de me le vendre ? Je l'ai trouvé dans votre librairie et il m'intrigue vraiment. Je ne voulais vraiment pas vous mentir alors je vous demande la permission de l'acheter. Combien vous me le faite ? Et pour le boucan de tout à l'heure, ne vous en faite pas. Plusieurs livres sont tombés mais j'ai retrié l'étagère et j'ai rangé comme c'était avant.

Julien savait que son enthousiasme était perceptible et qu'il ne pouvait faire autrement qu'être honnête. Au regard de ce qu'avait dit le vieil homme, rien n'aurait pu l'empêcher de prendre le livre mais il ne pouvait se résoudre à simplement se servir dans la librairie et il ne se voyait pas non plus vendre la mèche à propos de Faith. C'était une autre des réactions qu'il n'aurait jamais pu faire.

***

Le vieux libraire, le nez dans ses livres à préparer pour les étagères du fond, se retourna de nouveau sur le jeune sorcier. Sa candeur et son enthousiasme égayait sa journée. C'est ce qu'il appréciait tout particulièrement chez lui. Chaque visite de ce petit bout d'homme lui rappelait combien la jeunesse pouvait être belle.

Je t'ai dit Julien que je ne vendais pas de livre vide. Celui-là je ne l'ai jamais vu. Ses vieilles pages jaunies ne me disent rien et sa couverture abimée ne me dit rien non plus. Tu sais, vu la poussière sur la couverture, quelqu'un a dû l'oublier ici il y a très longtemps.

Voyant combien ce petit sorcier était intéressé par le livre et combien sa motivation transparaissait, il ne pouvait faire autre chose que de le rassurer. Après tout, même si ce livre était ici, dans la librairie, depuis si longtemps sans que personne, pas même lui ne le remarque, il ne représentait pas grand chose à ses yeux.

Ecoute Julien. Ce que je te propose c'est que tu le prennes avec toi. Je te l'offre. Je ne compte même plus le nombre de fois où tu m'as tenu compagnie dans la boutique. Aujourd'hui ce ne sera pas une glace de chez Fortarôme mais ce livre là. Est-ce que ça te convient?

Les yeux brillants du petit bruns pétillaient de remerciements. Fleury passa une main dans les cheveux du jeune homme et l'ébouriffa un peu plus. Il le regarda ensuite quitter l'arrière boutique pour rejoindre la pièce principale.

Je l'aime bien ce petit gars... Je ne sais pas ce qu'il sera amené à devenir mais je suis sûr qu'il fera de grandes choses, se marmonna le vieux libraire à lui-même. Bon ça ne va pas se faire tout seul. J'ai encore deux... non trois caisses à déballer ou trier pour ce soir.

***

Le livre entre les mains et le sourire aux lèvres, Julien franchissait de nouveau la porte de l'arrière boutique pour rejoindre Faith. Il feuilletait la page 153 à la recherche d'indice. Son regard s'était arrêté sur cette page parce qu'en son centre trônait le croquis d'un hippogriffe. Le jeune sorcier releva se yeux du livre pour ne pas tomber entre les piles d'ouvrages et de manuels entassés. Ses yeux s'étaient posés sur la jeune blonde qui paraissait absorbée par un des ouvrages. Elle avait l'air si concentrée que Julien se décida à faire un peu de bruit en marchant pour ne pas la surprendre.

Bonne nouvelle Faith ! Fleury n'a jamais vu ce livre de sa vie et il a décidé de me l'offrir. On peut le feuilleter à loisir et même l'emmener si tu veux.

Le jeune brun attrapa sa nuque un peu gêné et se décida à tout dire à la jeune sorcière.

Par contre Fleury ne voyait dans le livre que des pages vierges tu le crois ça ? J'ai trouvé une page intéressante regarde il y a un croquis d'...

Les yeux écarquillés, la surprise avait été bien trop grande pour que le jeune rouge et or ne finisse sa phrase. Il avait laissé sa main à la page 153 et en lieu et place de l'hippogriffe se trouvait maintenant un croquis de Prune Dirigeable. Il était même persuadé que les rune n'étaient plus les mêmes.

Je ne comprends pas ... là à la page 153, il y avait un hippogriffe ! Mais là c'est une Prune Dirigeable ! Je ne comprends pas comment les pages ont pu changer ...
Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 21/04/2023 à 15:07:12

Faith n'avait jamais été une érudite, c'est peut être pour cela qu'on ne l'avait pas envoyé à Serdaigle. Si ce n'était pas sur un sujet qui l'intéressait, elle trouvait les livres, les cours ou toute sorte d'apprentissage, ennuyeux. Oh bien sûr, elle avait vite maitrisée le sortilège de découpe par exemple, très utile lorsqu'elle cousait elle-même ses tenues. Ou encore celui du changement de couleur qui lui permettait de voir si son teint et la couleur de ses yeux se mariait plus avec le bleu azur ou le turquoise. En vérité, et malgré le fait qu'elle s'en était persuadée ces dernières année, Faith n'était pas une mauvaise sorcière. Peut-être juste un peu trop créative et manuelle pour le système scolaire normal.

Peu intéressée de manière générale à l'esprit, déjà bien trop occupé par le sien, elle n'avait donc jamais entendu parler de la Légilimancie. Peut-être que si elle avait été plus attentive lors de ses cours de DCFM ou juste si elle avait été assez curieuse pour regarder les formations disponibles à Poudlard, elle aurait aperçue cette formation. En fait, il lui semblait familier que Lyanna lui en ait parlé, sa redoutable cousine était friande de cette sorte de magie. Mais elle n'avait jamais vraiment compris en quoi consistait cette magie.

D'après le livre qu'elle était en train de lire, un Légilimens était capable de faire revivre ses rêves à une autre personne de manière éveillée. Comme une sorte de pensine mais avec quelqu'un capable de discuter avec nous après. Ici, on ne parlait que de la partie divination, et donc de l'interprétation faite ensuite. Mais Faith se demanda si Mia possédait ce genre de magie et pourrait se livrer à une expérience sur elle.

Elle réfléchissait à la manière de lui présenter les choses "bonjour Mia pourrais-tu t'introduire dans mon esprit et voir si quelque chose cloche avec mes rêves ou autre chose ? J'ai l'impression de devenir folle. » ne semblait pas une bonne manière par exemple, lorsque Julien revint. Elle referma le livre dans un petit bruit, faisant voler la poussière du sol et l'adolescente sentit ses yeux la picoter immédiatement. Super, Julien allait penser qu'elle pleurait sur les livres maintenant.

En toussotant, elle fit un signe de pouce vers le haut, puis éternua avant de répondre.

« Su-Super ! Articula-t elle en se frottant les yeux. Tfou qu'est-ce que c'est poussiéreux ici... Mais elle ne continua pas sur sa plainte des librairies qu'on ne nettoyait pas assez à son goût, se redressant en comprenant la phrase du jeune homme. Des pages vierges ? Mais c'est trop bizarre ! Pourtant nous on a été capable de voir les choses écrites à l'intérieur. Tu penses que c'est un sortilège ? Enfin, je ne suis pas très bonne en histoire mais le dernier à ma connaissance qui faisait apparaitre des choses c'était le journal de Jedusor monté au Survivant, tu crois que ce livre est...maléfique ? »

Sa voix se fit tendu. Elle n'avait pas réellement un bon souvenir avec la magie noire et toute ses affiliations. Elle préférait même s'en tenir très très loin. S'approchant plus près du gryffondor, elle tendit les bras pour l'examiner à son tour. La jeune fille fit mine de tourner la page, et rapidement (ce qui aurait fait grimacer n'importe quel amoureux de livres car cela pouvait risquer de déchirer la page), revint à la précédente.

Comme si elle avait rusé le grimoire, celui-ci finissait de changer, encore, d'illustrations. Les runes se tordaient comme des chats, et un magnifique dessin d'un cerveau s’étalait à présent sur le page. Repoussant le livre avec dégout, Faith eut une grimace en apercevant l'organe schématique.

« Berk, je préférais la prune dirigeable. »

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Chroniqueur Gryff'Time
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Gryffondor
2e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 23/04/2023 à 11:44:48

Les runes qui dansaient sur les pages du livre inconnu laissaient à Julien une sensation étrange. Captivé par leur métamorphose incessante, il appréciait la beauté de cette magie, mais la trainée de mystère qu'il laissait derrière lui le préoccupait. Cet ouvrage avait-il une part d'ombre comme le suggérait la jeune sorcière ? Etait-il un messager, une missive perdue entre le temps et l'espace ? Ne pouvait-il pas être le recueil d'une vie de connaissance d'un sorcier érudit ? Une pensine ancrée dans l'encre et le papier ?

Curieux comme a son habitude, le lionceau faisait de son mieux pour reconnaître les runes qui n'en finissaient plus de bouger devant lui. Comme conscient d'avoir été découvert, le livre se permettait maintenant de laisser par moment certaines runes changer de forme. Malgré ses lectures passées et son intérêt pour la mythologie, aucun des symboles ne lui semblait familier. Ils n'avaient pas même la graphie du vieux noroît. Ah si sa mère était là, elle aurait sans aucun doute pu l'aiguiller. Rose avait un talent tout particulier en ce qui concernait les écritures anciennes. Elle avait déchiffré plus d'un message caché dans de vieux grimoires et dans de vielles tablettes.

Absorbé par les pensées qui lui revenaient de sa mère et de son enfance à la regarder plongée dans ses travaux de lecture et d'interprétation, Julien laissa glisser inconsciemment son doigt sur le livre. Une légère sensation de chaleur sur son pouce le sorti de ses rêveries. En regardant sa main, il constatait avec étonnement que son pouce touchait le cerveau magnifiquement dessiné, mais la surprise ne s'arrêta pas là. En lieu et place de certaines runes étaient apparus certains mots. A leur lecture, ces mots résonnèrent dans son esprit comme s'ils lui étaient murmuré par une voix délicate et féminine. "Magie du cœur". "Magie de l'esprit". "Codex".


Dis moi que tu l'as vu ! Dis moi que tu arrives à lire ces mots ! s'exclama Julien à l'intention de Faith. Il ne quittait pas l'ouvrage des yeux pour ne pas voir les mots disparaître. Ces mots je les ai entendu quand je les ai vu. Et toi ?

Flottant dans les songes qu'avait laissé cette belle voix, Julien répéta en lui "Magie du cœur". Une sensation de chaleur l'enveloppa soudainement. Il était comme pris dans une couverture douce et agréable. Il ne pouvait s'empêcher de ressentir une forme de bonheur et de satisfaction.

Faith, j'ai... je ne sais pas trop... j'ai simplement pensé à ce que j'ai vu là, dit-il en désignant "Magie du cœur" du bout du doigt, et... je ne saurai te le décrire... je me sens bien, j'ai l'impression d'être heureux et de ressentir la chaleur que j'ai quand je suis dans mon lit. C'est plus qu'... Attends en fait ça s'estompe doucement.

La chaleur commençait à s'atténuer et en laissant au jeune sorcier un sentiment de satisfaction. Ne pouvant s'empêcher de sourire, il regarda Faith, très détendu. Toutes les inquiétudes qui planaient autour du vieux livre n'étaient plus que de simples questions pour lui. Il lui fallait comprendre ce qu'il était réellement et ce qu'il renfermait. Son cœur rouge et or le poussait un peu plus dans la quête de cette vérité. Que pouvait cacher le message sibyllin de ces pages jaunies ?

Tu sais, tu m'as parlé du Livre de Jédusor. Mr Travis à juste survolé cette histoire en cours d'Histoire de la Magie et c'est parce qu'on a beaucoup insisté... Mais il nous avait expliqué que ce livre était emprunt de magie noire et qu'il pouvait pousser ses possesseurs à sombrer avec lui dans sa noirceur en leur confiant... euh c'était quoi déjà... Ah oui en leur confiant leur âme. Mais je pense que notre curieux ouvrage mystérieux n'est pas si maléfique que ça... Je ne vois pas pourquoi il pourrait me faire ressentir tant de bonheur si c'était le cas. Je pense qu'au contraire je me sentirai aspiré ou vidé, comme si j'avais laissé une partie de moi même... mais ce n'est pas le cas.

Se perdant dans ses conjectures, Julien se reprit et souriait de nouveau. Il ne voulait pas présenter à la jeune sorcière un esprit trop emprunt des rêves d'aventures et de fantaisie dans lesquels il se laissait volontiers vagabonder le soir.

Rassure-toi, je lis peut-être un peu trop ! Toujours-est-il que j'aimerai bien savoir ce que ça signifie, ce que tu ressens toi en lisant ces mots et pourquoi le mot "codex" est apparu lui aussi.
Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 24/04/2023 à 22:54:23

Penchée au dessus du livre, Faith vit les mots s'inscrire tout aussi distinctement que Julien. Mais s'ils eut un sourire joyeux, et commença à en parler béat ce ne fut clairement pas son cas. La voix lui sembla bien trop familière, susurrant à son oreille, glaçant son esprit. Ses joues perdirent toute couleur, et son cœur se mit à battre bien trop fort dans sa poitrine. Elle n'entendait plus rien que ce battement sourd, se transformant en bourdonnement.

Elle n'entendait pas les paroles de Julien, son cœur semblait bien trop bruyant pour cela. Son souffle s’accéléra sans raison, et elle vacilla légèrement. Alors que son regard pâle revenait sur le jeune homme ce fut comme si elle ne le voyait pas. Elle entendait encore les mots susurré de sa voix. Pourquoi sa voix provenait-elle de ce bouquin ?

« Je... Je... » Balbutia-t elle sans réussir à articuler quelque chose.

Finalement, ses jambes prirent la décision pour elle, l'adolescente s'assit maladroitement, remonta ses genoux contre sa poitrine. Elle semblait au bord des larmes.

« Éloigne-le, s'il te plait. »

Murmura-t elle dans ce qui ressembla plus à un couinement. Une mèche blonde cachait la moitié de son visage mais malgré cela, on pouvait voir qu'elle semblait au bord des larmes. Et le pire, c'est qu'elle ne savait pas vraiment pourquoi tout cela la mettait dans un tel état. Dans un tel état de peur si intense qu'il ressemblait plus à une terreur pure.

Ses lèvres se mirent à remuer, ses yeux pâles agrandit de vision qu'elle seule pouvait voir, son léger balancement se stoppa pour une immobilité parfaite.

«...Touchée par la magie de l'esprit...
...Recueil écrit par la peur...
...La salvation sera le cœur...
...Brise la magie... »


Ses yeux clignèrent brusquement et elle prit une lourde inspiration. Comme si elle n'avait rien dit, et encore moins proféré une nouvelle prophétie, elle se borna à darder un regard terrifié sur le livre que tenait encore Julien.

« Ce grimoire est maudit Julien, sinon, pourquoi j'entendrai une voix aussi malfaisante dans mon esprit ? »

Fit-elle dans un sanglot, retenant ses larmes en portant nerveusement un ongle à sa bouche.

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Chroniqueur Gryff'Time
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Gryffondor
2e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 25/04/2023 à 22:48:39

La chaleur qui l'habitait et le bonheur qui l'animait suite à sa lecture du curieux ouvrage s'était petit à petit estompé et Julien avait retrouvé son état habituel, qui s'apparentait malgré tout à un sentiment de relative quiétude. Il restait maintenant dans l'attente de la réponse de la jeune sorcière.

Sous le regard interdit de Julien, Faith s'était effondrée sur elle-même dans un balbutiement. Le visage devenu blême sous l'effet de la peur, les yeux dans le vague et plein de larmes, le souffle haletant et irrégulier, la jeune sorcière semblait perdre tout contrôle d'elle-même. Le rouge et or, coi, se prépara tout de même à réagir. Son premier réflexe fut fermer le livre pour pouvoir se pencher et prendre sa camarade dans ses bras pour la rassurer. Le livre fermé, sur le point de s'exécuter, il marqua un temps d'arrêt. Le petite blonde ouvrait des yeux pâles et son calme, écho d'une tempête à venir, n'affichait ni sérénité, ni souffrance.

Quatre vers. Elle déclama quatre vers dans un état second. Quatre vers. Une strophe mystérieuse qui soulevait de nombreuses questions. Quatre vers. Un quatrain qui faisait naître chez Julien, et ce malgré les interrogations, une compassion pour Faith.

Elle était terrifiée, prostrée au sol et sanglotante. Julien finit son geste et s'agenouilla devant elle. Il prit calmement son menton et la regarda en souriant. D'une voix apaisée et étrangement calme malgré la situation qui aurait pu le stresser, il s'adressa avec une profonde certitude en lui : il allait l'aider.


- Ecoutes moi, tu as eu un absence et tu m'as dit quelque chose. Tu t'en souviens ? Tu veux que je te le répète ? Au delà de ça, si je récapitule, effrayée par ce livre et tu as l'air d'entendre une voix malfaisante. Ça confirme ce que je pensais. Ce livre renferme une magie puissante.

Marquant une pause pour l'aider dans sa réflexion Julien regardait toujours la jeune fille effrayée. Ce n'est que quand elle osa enfin suivre la main du rouge et or, qu'elle releva sa tête et qu'elle échangea un regard avec lui qu'il reprit la parole.

- Je crois que tu te trompe sur la nature de ce grimoire. La vois que j'ai entendue était belle et la sensation que j'ai vécue était pure et chaude. J'ai senti ma fatigue s'amenuir et mon esprit s'apaiser. Le livre renferme aussi une magie aux intentions positives. Il est surement la clé de ce que tu as déclamé tout à l'heure ou tout du moins, la premier pas vers une solution. Je n'ai pas encore bien tout compris sur ce que tu m'as dit mais je ne te laisserai pas tomber. Ce n'est vraiment pas mon genre.

Relâchant le menton de la jeune fille, Julien attrapa de nouveau le curieux ouvrage et l'ouvrit à la page qu'ils avaient déjà arpentée plusieurs fois, la page 153. En lieu et place du cerveau une tête lion était maintenant dessiné et parmi les runes, un seul mot était lisible.

- Tiens il y a un lion maintenant sur la page et il n'y a qu'un mot maintenant et il était déjà là tout à l'heure. Codex...

Au moment où le jeune homme prononça ce mot, une vague de lumière orange et douce anima les runes, faisant muer l'encre qui recouvrait la page en un monceau de petites lumières chaudes et réconfortantes. La vague orangée passa sous sa main et les runes se réagencèrent sous ses yeux. Six mots miroitants apparurent sous la tête de lion.

Courage et détermination,
Graines de salvation.

- Courage et détermination, graines de salvation ? Qu'est-ce que ça peut vouloir dire ça ? Ça te parle Faith ?
Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 03/05/2023 à 00:07:12

La voix du garçon était apaisante. Faith se raccrochait à son sourire, à ses yeux qui ne reflétaient aucune peur. Il y a quelques années, l'adolescente encore enfant avait été comme lui. Elle aussi avait cette envie d'aventure, avait pensé que la magie n'était que bienveillance et merveilleuse. Et puis elle avait grandit. Elle avait perdu tout cela. On le lui avait volé.

La peur lui noua la gorge lorsqu'il parla d'une "absence". Après plusieurs années, Faith savait exactement de quoi il parlait. Son foutu don avait encore fait des siennes. Si elle commençait à y croire, elle était encore bien loin de l'accepter.

« Je ne me souviens jamais des prophéties. » Avoua-t elle à mi-voix.

Elle n'ajouta rien sur le livre, Julien paraissait persuadé que ce n'était pas un objet maléfique. Ce n'était pas le cas de Faith. Elle avait été autrefois trompée par une femme qui, elle non plus n'avait pas l'air maléfique. Elle aussi maniait une magie forte, lumineuse, qui influençait sur les pensées. La descendante de vélane avait été mille fois plus attirante que ce livre, et pourtant, au final, elle n'avait été que mensonge. Étrangement, penser à Lyanna, lui serra encore plus les entrailles, non de peur comme habituellement, mais d'une tristesse infinie. Avant que tout cela ne s'évanouisse en un soupir.

Papillonnant des yeux, elle se demanda à quoi elle pensait avant que son regard ne revienne sur Julien qui était à nouveau en train d'examiner le livre. Soupirant, elle s'approcha, quoiqu'avec lenteur, comme si le livre risquait de lui sauter à la figure. L'adolescente secoua la tête à la question du gryffondor, non tout ces mots étranges ne lui disaient rien.

« Salvation ? De qui ? De quoi ? Et puis pour l'instant, il ne fait que de mettre des mots qu'on ne comprends pas et de changer d'image toutes les minutes. Cela ne va pas vraiment nous aider à compr... »

La jeune fille s'interrompit, elle venait d'entendre des voix à l'entrée de la boutique. Elle fit un signe à Julien, posant son doigt sur ses lèvres pour lui intimer le silence et de rester ici. Fronçant les sourcils, elle essuya les dernières traces de larmes dans ses yeux, avant de se rapprocher de la source des voix cachées derrières les étagères.

« On a capté sa magie ici.

- Super trouver un livre dans une librairie. On va en avoir pour des heures.

- La Leader a donné un ordre. »

Elle se pencha un peu plus. Les yeux de Faith s'agrandirent, la chair de poule hérissa les poils sur ses bras. L'adolescente enfonça son poing dans sa bouche alors qu'elle discernait un détail en particulier, gravée sur le coude des sorciers. Revenant lentement à reculons vers les étagères où était planqué Julien, elle murmura tout en jetant des regards derrière elle.

« Il faut absolument qu'on parte tout de suite de cette boutique. Emporte le livre. Il y a des sorciers qui sont là, et je pense qu'ils sont à sa recherche. Ce ne sont pas des bons sorciers, tu comprends ? Il faut qu'on parte sans qu'ils nous voient. Je te promets de tout t'expliquer, après. »

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Chroniqueur Gryff'Time
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Gryffondor
2e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 08/05/2023 à 16:32:48

L'inquiétude de Faith quant aux propos que le première année avait pu tenir était selon lui infondée. Il sentait en son cœur la chaleur inexplicable des mots que le livre dessinait pour lui. Une chose était sure, l'ouvrage n'offrait pas la même face à tous ceux qui le regardaient. Fallait-il y voir un début d'indice, une piste de réflexion quant à ce qui torturait la jeune femme ?

"Courage et détermination", deux valeurs qui faisaient écho au cœur du rouge et or. Longtemps il s'était posé face à cette question. Son père l'invitait régulièrement à sonder son propre cœur. La raison n'avait jamais été évoquée mais il existait un lien fort entre le cornouaillais et son père. Il avait longtemps cru que les dangers qui animaient le quotidien d'un Briseur de Maléfice prêtait à l'introspection. Toujours être sur le fil et décider en temps voulu de ce qu'il était bon ou non de faire, des sorts qu'il fallait lever et de ceux qu'il fallait plutôt laisser dormir, secrets oubliés des Hommes qu'il était préférable de perdre à jamais.

Courage, détermination, justice, honneur et amour. Fruits de nombreuses heures de réflexions, aboutissements des examens réguliers de son cœur que la faveur paternelle avait su régulièrement inciter. Ces cinq valeurs vivaient en son âme et Julien savait que chacun de ses choix était guidé plus ou moins consciemment par eux.

Voulant s'adresser à la jeune fille, il se prépara à lui faire part de ses réflexions et de sa volonté à l'aider à sortir de sa tourmente mais cette dernière n'eu pas le temps de terminer sa propre phrase. Interrompus par un bruit provenant de l'entrée de la boutique, elle posa un doigt sur les lèvres de Julien et elle s'éclipsa l'instant d'une minute pour aller vérifier ce dont-il s'agissait.

L'attente ne fut pas longue mais Julien se surprit à penser au gout de pêche que le doigt de la jeune fille avait laissé sur ses lèvres. Ayant laissé son esprit flotter quelques secondes dans les limbes de sa pensée, ouvertes par ce goût fruité, il finit par se ressaisir au retour de la jeune blonde. Elle avait un teint livide et son visage affichait un certain effroi.



- Ce ne sont pas de bons sorciers ? Suis-moi vite mais tu devras tout m'expliquer en chemin. Tâche de ne faire aucun bruit et fais moi confiance.


Le jeune sorcier réagissait vite. Face au danger, seul un esprit capable de trouver rapidement une solution avait une chance de s'en sortir. Il saisit la main de Faith et la tira à lui avant de se diriger vers l'arrière boutique en longeant les étagères pour ne pas être repéré.

Arrivé devant la porte, il l'ouvrit délicatement et sans un bruit il fit entrer la jeune blonde devant lui avant de refermer la porte sur eux. Fleury était toujours là à ranger ses nouveaux ouvrages.



***


Pris dans son petit train-train de tri des livres qui n'attendait que d'être mis en rayon, le vieux libraire n'avait pas vu revenir Julien. Quand il constata la présence de son jeune ami, il remarqua également qu'il était accompagné d'une jeune fille au teint blême et au regard effrayé.

" Que vous-arrive-t-il les jeunes ? vous m'avez l'air d'avoir vu un Zouwu ! Ça va aller ?"

La surprise du vieil homme fut bien grande quand le jeune sorcier faisait rapidement et en chuchotant, ce qui s'apparentait être un bref résumé lacunaire de leur situation. Il n'avait pas bien l'air de tout comprendre lui non plus mais au moins il aidait la jeune fille à s'en sortir.

"Qu'à cela ne tienne, il ne sera pas dit que le vieux Fleury laisse la nouvelle génération dans la bouse de dragon ! Julien tu connais le chemin, sortez par derrière. Prends la deuxième porte et le passage souterrain. Si tu te débrouilles bien, dans une demi-heure vous êtes dans la cave du Chaudron Baveur."

Il allait devoir emprunter le vieux passage qui leur servait à faire entrer et sortir la propagande pendant les guerres des sorciers mais ce passage n'était connu que d'Hannah Abbot, des jumeauw Weasley, de Bott et de lui-même. Ce passage secret avait quand même sauvé plus d'un sorcier.

"Allez hop hop hop ! Sauvez-vous, je vais les retenir ici ! Et Julien n'oublie pas, deux vers le haut et quatre vers la droite, sinon jamais elle ne s'ouvrira !"

Le vieux libraire laissa les enfants traverser en courant l'arrière-boutique. Julien, qui tenait la porte à sa camarade, venait d'adresser un regard plein de gratitude et un signe de la tête dans sa direction avant de rentrer dans la petite pièce avec la jeune fille. Fleury se dirigea alors vers la porte et s'adressa à la volée aux hommes qui venait de pénétrer dans le magasin.


***


Les deux élèves se trouvaient à présent collés l'un à l'autre dans un étroit placard à balais. Julien avait déjà emprunté ce passage mais il l'avait fait seul. Il lui fallait accéder au pan de bois qui était accroché au mur du fond mais la jeune fille s'appuyait contre le lieu où il devait apposer sa baguette.

- On est euh... à l'étroit Faith. Mais fais moi confiance, un escalier va apparaitre dans le mur du fond et nous conduire dans un passage souterrain. Il est indétectable et comme me l'a expliqué Fleury c'est Dumbledore qui l'a installé ici avec lui il y a plusieurs décennies et il l'a rendu inviolable. Je nous fais descendre et tu me raconte en bas ce qu'il t'arrive et ce que l'on fuit. D'avance pardonne moi des gestes que je ferai, n'y vois aucune malice, on est bien à l'étroit et très ... euh... collés l'un à l'autre.

Julien ne laissa pas le temps à la jeune fille de lui poser la moindre question, les minutes étaient comptées. Il attrapa Faith par le bas du dos et la pressa contre lui. Son visage se perdait dans son corps et ses cheveux mais il était persuadé d'avoir réussi à décoller suffisamment la sorcière du mur de bois. Il laissa glisser sa main le long de son corps jusqu'à attraper sa baguette qui était comprimée dans sa poche. Une fois cette dernière bien en main, il remonta le long du dos de la jeune fille et pointa le panneau de bois. Deux coup de baguette furent donnés vers le haut et quatre autres les suivirent vers la droite. Le jeune homme relâcha alors son étreinte sur la jeune blonde. Il put alors dégager son visage qu'il avait pressé contre le corps de la jeune fille et respirer de nouveaux.

L'escalier était bien apparu et il commença a y mener la jeune fille. Tout en la précédant sur les premières marches, il entendit le mur de bois se refermer derrière lui. Ils étaient maintenant seuls. La baguette dressée devant lui, il prononça "Lumos" et le bout de cette dernière émit une légère lumière.


- Nous sommes seuls à présent. Tu peux te détendre et me dire ce qui t'arrive. Au fait désolé de m'être ... euh collé à toi... dit-il en rougissant, mais il espérait que la pénombre cachait les variations de son teint. Attention par contre aux marches, j'ai l'impression qu'elles sont glissantes.
Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 10/05/2023 à 21:38:16

Faith articule un vague remerciement au vieux propriétaire, son esprit concentré sur les sorciers à la recherche d'un certain livre. Son cerveau tourne à plein régime, mais toutes ses pensées sont tournées vers une seule chose. Si sa cousine avait mandé sa bande de psychopathe pour trouver ce bouquin, c'est qu'il était forcément maléfique.

En pilotage automatique, elle suit Julien dans le passage secret. Et sans s'en rendre vraiment compte, la voilà dans un placard à balais, collé au gryffondor. Ses pensées s'envolent comme des papillons lors qu'elle sent une pression et qu'elle comprend qu'elle est vraiment très proche du jeune homme. Elle n'a évidement rien écouté au petit discours de Julien, et le dévisage avec surprise alors qu'elle sent ses joues chauffer. Heureusement pour son égo, il fait si sombre dans le passage que personne ne peut voir son teint qui rosit, ou ses mains qui deviennent moites. Avant qu'elle n'ait le temps de s'appesantir sur cette situation, il s'éloigne. La seule pensée qui lui vint alors était que son parfum, quelque chose d'herbacé, était drôlement agréable.

« C'est...euh... pas grave. » Balbutie l'adolescente les joues en feu.

Sa baguette les illumine, et Faith secoua sa tête pour déloger ses pensées et réflexions sur le parfum de Julien. Il lui demande des réponses et cela assombrit le visage de la jeune fille, elle soupira. L'excuse des marches lui donna une raison de garder la tête baissée alors qu'elle tordait ses doigts d'anxiété.

« Je n'ai pas été tout à fait sincère avec toi, sur le pourquoi je cherchais un livre sur les rêves. Elle soupira à nouveau. J'ai été adoptée. Oui enfin c'est pas pour ça que je cherchais un livre hein, mes parents adoptifs sont super, vraiment. Même si Carla est un peu trop maniaque, et les jumeaux trop collant, et mon père, ouais bon un père quoi. Et le divorce ça a rien changé en plus, ils sont copains donc ... elle s'arrêta, consciente qu'elle changeait de sujet et que cela n'aiderait absolument pas pour la situation. Elle soupira. Bref, il y a quatre ans, j'ai rencontrée une femme, une sorcière, elle m'a aidé à retrouver ma famille biologique. Faith se mordilla les lèvres, avant de finalement lâcher. Sauf que ce sont, enfin était parce qu'ils sont pas tous en vie, des véritables psychopathes. Genre ma cousine, c'est un peu une Voldemort en puissance quoi, bon elle a moins le look mais vraiment même vibe. Elle déglutit en pensant à la mage noire, malgré ses fanfaronnades Faith était terrifié simplement en y pensant. Elle dirige une sorte de secte politique, un truc extrémiste en mode "les sorciers c'est les plus beaux, les plus intelligents, les meilleurs", tu vois ? Bref, j'ai vu les bras des sorciers dans la librairie et ils avaient son signe. Elle jeta un regard à Julien, l'air de dire "alors tu captes?" et sous le silence de celui-ci, elle ajouta d'une voix légèrement plus aiguë. Elle les a envoyé pour chercher le livre ! »

D'un geste elle désigna le bouquin toujours tenu par le gryffondor, un regard mauvais pour l'objet.

« Si Camille Dubois est à la recherche de ce truc, on devrait le bruler. » Finit-elle en croisant ses bras sur sa poitrine, fusillant le livre de son regard pâle, si semblable à celui de sa cousine.

Le grimoire était devenu l'objet de tout ses malheurs. Et comme si celui-ci sentait les pensées mauvaises de la jeune fille, il se délogea des bras de Julien pour s'ouvrir, ses pages brillant étrangement dans l'obscurité du passage secret.

Dans un petit cris, Faith sursauta et s'éloigna tout en le désignant d'un doigt tremblant.

« Tu vois ! Il est maléfique ! »

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Chroniqueur Gryff'Time
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Gryffondor
2e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 15/05/2023 à 00:02:12

En bas des escaliers, le duo de sorciers se retrouvaient à l'abri dans le passage secret. Le regard posé sur Faith, Julien avait pu constater le stress et les inquiétudes de la jeune fille. Entre gestes incontrôlés et soupirs, la jeune blonde avait évoqué son histoire personnelle et les révélations qu'elle avait faite laissait temporairement le rouge et or dans un léger brouillard.

Une famille adoptive complexe et relativement fonctionnelle mais qui n'était pas la source principale d'inquiétude de la jeune fille aujourd'hui. Sa cousine avait tout l'air d'être manipulatrice, dangereuse, puissante et plus ou moins profondément versée dans la Magie Noire. Les hommes qui les poursuivaient étaient apparemment les émules de cette dernière, ce qui n'aidait pas à rassurer le jeune homme. Restant interdit devant ces révélations, il n'en était pas moins en train de cogiter à plein régime !

[ A cœur vaillant rien d'impossible comme disent les moldus ! Bon il est temps de trouver une solution pour ce livre et pour découvrir ce qu'il cache. Elle à l'air convaincue que s'ils sont là c'est pour lui et pour le rapporter à cette Camille Dubois... En plus de ça, elle à l'air vraiment effrayée par sa cousine ! Faut que je comprennes ce qu'il cache... ]

L'espace d'un instant tout se bouscula dans le souterrain. Le grimoire s'envola des mains de Julien pour flotter une dizaine de centimètres au dessus d'elles. Un halo de lumière s'échappait doucement du livre, les pages se tournaient toutes seules et les runes dansaient de page en page. La jeune sorcière apeurée, avait pris un peu de recul et désignait du doigt ce qui semblait être pour elle la source de ses angoisses.


- Ecoute ! Ne t'affole pas si vite ! Je t'ai dit qu'il y avait du bon en lui. Je n'aurai pas pu y voir ce que j'ai vu, ni ressentir ce que j'ai ressenti quand je l'ai parcouru dans la boutique.

[ Wow mais elle est vachement lourde cette phrase ! Bon je rejette un coup d'oeil au livre. ]

- Le codex s'immobilise... Je regarde et je te dis.

Le grimoire avait ralenti sa danse et au moment où Julien avait prononcé le mot "Codex" il s'était immobilisé et avait regagné les mains du jeune sorcier. Les yeux parcourant la page, il remarqua immédiatement le numéro.

- La page 153 ! Le codex est retourné de lui même à la page 153. Et attends.. j'ai encore mieux ! Il y a maintenant une oreille de dessinée au centre de la page et les runes se déplacent... Elles forment des mots. Attends, je vais te lire.

Julien attendait de voir la première phrase complète mais les mots s'enchaînaient à grande vitesse.

- Alors c'est écrit "Messieurs, que puis-je pour vous ?", "Non, vous êtes mes premiers clients, mais je peux vous conseiller Flâneries avec le Spectre de la mort de Gilderoy Lockhart. C'est cinq gallions l'unité mais je vous fais les deux à neuf gallions." Une autre phrase apparait "Vous voyez, je vous l'avais bien dit que j'était seul et qu'il n'y avait personne dans mon arrière boutique. Vous allez me dire ce que vous cherchez à la fin ?" et une autre nouvelle phrase " Comment ça Leicester Square ? Ah mais en sortant vous en avez pour deux ou trois kilomètres. En gros vous sortez du chemin de traverse et c'est tout au Nord. Si vous allez deux kilomètres vers le nord, vous trouverez de quoi vous repérer, il est bien indiqué".

C'était assez clair, le grimoire leur indiquait les conversations que le libraire avait eu avec leurs poursuivants. Maintenant il fallait découvrir pourquoi le livre leur avait dit ça à ce moment-là.

- Je suis sûr que tu as compris toi aussi ! Les conversations de Fleury nous ont apparemment sauvé la mise. Je ne sais pas ce qu'ils cherchent à Leicester Square mais c'est assez loin. On va avoir un bon moment calme et en plus personne ne sait qu'on est ici.

Le halo de lumière émis par le grimoire s'atténuait et se concentrait en un point en bas de la page. De nouvelles lettres apparaissaient. Comme cela avait été le cas dans la boutique plus tôt, elles brillaient d'une lueur orangée. Dans l'obscurité du passage secret et malgré la légère lueur de la baguette du sorcier, les lettres coloraient le plafond d'une couleur bien douce.

Le courage du lion sera mis à l'épreuve.
De sa douceur, il sauvera un cœur.
Un esprit perdu sera désemparé.
Les douleurs par la douceur seront levés.

La candeur du lionceau s'envolait. Le livre leur offrait deux visages. Chacun d'entre eux voyait en lui une solution ou une malédiction. Le codex n'était pas là par hasard et il n'avait pas trouvé Faith par hasard. Julien n'était après tout que le second de l'équipée, une pièce rapportée qui pourrait apparemment faire pencher la balance dans un sens ou dans l'autre. Julien repensait à la prophétie que lui avait fait la jeune blonde un peu plus tôt.

[ ...Touchée par la magie de l'esprit...
...Recueil écrit par la peur...
...La salvation sera le cœur...
...Brise la magie... ]

- Bon, curieusement, les mots qui viennent de s'afficher font vraiment écho à la prophétie que tu m'as faite tout à l'heure. Je veux comprendre. Je veux t'aider et faire en sorte que tout se passe bien, affirma Julien, le visage marqué par un sourire sincère et un regard déterminé. Viens voir et regarde cette page s'il te plaît. Tout à l'heure tu m'as dit "Touchée par la magie de l'esprit... Recueil écrit par la peur...La salvation sera le cœur...Brise la magie." Je retrouve en ce codex, le recueil écrit par la peur. Dans "la salvation sera le cœur", je retrouve le coeur que le lion va sauver avec sa douceur. Tu en dis quoi ?

Marquant une pause pour faire l'inventaire de ses questions et de ses idées, Julien aborda la question qu'il allait poser à Faith avec beaucoup de pincettes, cette dernière déjà remuée par la situation ne devait pas ajouter à son stress.

- Toi qui connais ta cousine, toi qui a déjà eu affaire à elle et apparemment, toi qui a déjà ressenti sa magie, est-ce que tu saurais me dire si c'est un ouvrage imprégné de sa magie ou non ? Je ne pense pas. Il ne pourrait y avoir de bon dans ce livre si c'était le cas, au vu du portrait que tu m'as fait d'elle...

Chroniqueuse Chicaneur
[Avatar]
Serdaigle
7e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 18/05/2023 à 15:18:21

Bon, elle s'était peut être un peu affolé trop rapidement. Toutefois, l'adolescente jetait un regard méfiant sur le livre vers lequel Julien s'avançait. Se tordant les doigts, elle commence même à se rapprocher pour elle aussi lire, et écouter, le dialogue qui semble être celui du propriétaire et des sbires de sa cousine. Mais son coeur, son corps, se glacent lorsqu'elle entend la localisation que les sorciers visent par la suite.

Le babillement de Julien se brouille, elle n'entend que son cœur dans ses oreilles. Elle ne peut même pas lui dire qu'il a juste, tout est parfaitement logique, et même ses paroles sibyllines semblent prendre forme lorsqu'il les décortique.

« Je ne sais pas... »

Parvint-elle à articuler, mais Faith ne peut rien faire, ne peux pas réfléchir, hormis tourner un visage horrifié vers le jeune homme.

« Julien. Leicester Square. C'est là où habite mon père adoptif. Elle se saisit de son bras, paniquée. Il faut qu'on y aille tout de suite ! Ils vont lui faire du mal ! Je le sais ! C'est des mauvais sorciers ! Il faut y aller ! Tout de suite ! »

Sa tête fourmille déjà de tout de ce qu'ils pourraient lui faire, Lyanna n'avait pas hésité juste pour la menacer alors s'ils cherchaient quelque chose ... Elle se tourne à nouveau vers son compagnon d'aventure.

« Ecoute, c'est peut-être dangereux, je comprends si tu ne veux pas venir et emporter ce livre à Poudlard. C'est peut-être ce qu'il faudrait faire. Mais je ne peux pas laisser mon père avec eux... Un sanglot brouille sa voix. Je ne veux pas qu'il souffre à cause de moi... »

L'adolescente se dirige vers la sortie du passage, du côté de la librairie. En prenant le métro, elle pourrait rapidement aller à l'appartement de son père adoptif. En espérant qu'il ne soit pas trop tard.

Tombe cent fois,
Relève-toi cent fois,
N’abandonne jamais.

@PJdeCamilleDubois













https://zupimages.net/up/24/05/f02j.png
Chroniqueur Gryff'Time
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Gryffondor
2e année
Titre : Re : Un livre de brume et de cendres
Créé : 20/05/2023 à 17:03:00

Un regard effrayé, une agitation dans la voix et un comportement survolté animaient la jeune sorcière. Après toutes ces révélations et dans un sanglot, elle se préparait à rebrousser chemin et à se diriger vers le panneau de bois. Julien la voyant perdue et indécise rattrapa son bras et affermit doucement sa prise sur celui-ci

- Je t'ai entendue tu sais. Je comprends ton inquiétude pour ton père adoptif et ton envie d'agir mais réfléchis deux secondes. Tu vas où ? Vers le panneau de bois. Tu ne sais même pas l'ouvrir dans l'autre sens. Je sais que tu veux agir et on va agir. Mais un courage sans réflexion, ce n'est que de la folie. Souffle maintenant et écoute moi. Je vais t'aider.

Le Cornouaillais adoucit sa prise sur le bras de la jeune fille et la tira doucement vers lui. Il la regarda dans les yeux pour capter son regard et essayer de la rassurer. Le regard déterminé de Julien ne trahissait en rien l'agitation qui régnait dans son cerveau. Une saine agitation mais surtout le bouillonnement de toutes les idées qui lui venait pour trouver une solution efficace et la moins dangereuse possible.

- Faith... Avant tout, on sera bien plus près de Leicester Square si on sort de là part le Chaudron Baveur. Il nous reste en gros un quart d’heure de marche vers le Nord et on ira ensuite vers le Square si tu veux. En plus de ça, les hommes qui cherchent à aller là-bas doivent contourner tout le Chemin de Traverse et ils seront ralentis par la foule. On aura au minimum une dizaine de minutes d’avance sur eux si on passe par là. C’est peu mais c’est ce que tu cherches nan ?

Le cerveau du lionceau turbinait à plein régime. Son cœur fourmillait de courage et de l’envie d’aider la jeune fille mais il savait que sans un plan et face à des personnes aussi dangereuses, il le serait difficile, voire impossible d’arriver à garder le contrôle de la situation… Ou pire, de s’en sortir indemne. Ne voulant heurter sa camarade et lui laisser toute liberté de choisir sa voie, il lui lâcha le bras et commença lentement à avancer vers la sortie nord du passage souterrain.

- Allez suis moi ! Il faut qu’on réfléchisse à deux choses sur le trajet et qu’on ne perde pas de temps. Que va-t-on faire du Codex ? Je suis persuadé qu’il a de la valeur pour ces personnes là et si on le cache par ici, il y a peu de chance qu’ils le trouvent. Ce sera notre monnaie d’échange si jamais ça tourne mal. Par contre comment on va les ralentir ? Comment on peut prévenir ton père adoptif en avance ? Tu as une idée ? Et si… Attends…

Un doute venait de traverser l’esprit du jeune sorcier. Il repensait aux talents de la cousine de Faith et un drôle de sentiment le préoccupait.

- Tu m’as dit qu’elle était plutôt… versée dans la magie noire ta cousine nan ? Elle ne serait pas Legilimens par hasard ?

[ J’avoue que si c’était le cas… On n’aurait vraiment pas eu de veine du début à la fin … mais heureusement j’ai déjà une idée pour cacher le Codex si jamais c’est le cas ! Elle ne l’aura jamais ! Bon il faut aussi que j’arrive à trouver comment multiplier les secours. La solution, c’est le nombre… Même si elle est dangereuse, ses gugusses auront au moins une petite hésitation si on est nombreux et on aura plus de chance de disparaître dans la foule avec le père de Faith si c’est comme ça… ]

Pages : 1 2 ->

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5