Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Pages : 1 2 ->

Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Gajiu
Directeur de maison
Rédacteur
Adulte
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 8646
Titre : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 11/06/2023 à 10:38:42



Il est midi. Le chaudron baveur grouille de sorcières et sorciers de tout âge, s'empiffrant de victuailles aux odeurs alléchantes et engloutissant des boissons de toutes les couleurs. Tu viens de descendre de ta chambre et de dépenser tes dernières noises pour la payer. A partir de ce soir, tu devrais partir d'ici, et trouver un endroit qui t'accueillerait à crédit.

Voilà deux jours que tu n'as rien avalé d'autre que de l'eau. Tandis que tu t'assoies sur une chaise en bois dans un coin de la pièce, ton ventre produit des gargouillements assourdissants. La salive te monte à la bouche en observant une famille, à ta droite, qui se régale de bacon et de haricots en sauce. Tu les fixes intensément jusqu'à ce que l'un des parents prévienne le tavernier.

TAVERNIER- Monsieur, vous comptez commander quelque chose ? Sinon, je vous demanderai de partir.

Tu hésites un instant. Les regards se tournent tous vers toi, porteurs de jugement. On analyse tes vêtements en lambeaux, ton air patibulaire et ta peau recouverte de croûtes dégoûtantes.

GAJIU - Vous avez encore des haricots en sauce ?
TAVERNIER - Désolé, on n'en a plus.

Ton cerveau comprend de manière très lacunaire les sous-entendus. Et impossible pour toi de comprendre que le tavernier souhaite juste que tu quittes son établissements. Cependant, personne ne te quitte des yeux et des murmures commencent à parcourir les tables alentours. Tu te lèves donc.

GAJIU - Ben, si y a pas de haricots, je m'en vais.

La chaleur te monte au visage tandis que tu traverses la salle en direction du Chemin de Traverse. Tu entends que les conversations reprennent dès que tu as quitté la pièce. Tu soupires en regardant les pierres du mur qui permet d'accéder à la rue marchande la plus célèbre du monde sorcier. Tu vas pour prendre ta baguette magique dans ta poche, puis tu te souviens que tu l'as brisée en deux, la veille. Te voilà bloqué, comme un idiot que tu es.

RPG entre GAJIU et FLYNN SINCLAIR.
Mais bon... Si jamais un auror passe par-là...

Flynn Sinclair
Adulte
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 63
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 11/06/2023 à 10:59:34

- Escroc va ! Tu m'avais promis de l'avoir, mon hibou était pas assez clair peut-être ?!

Flynn Sinclair se leva de sa chaise avec une brutalité telle, que le pauvre meuble innocent fut renversé. Il mima d'attraper sa baguette, mais déjà un des compagnons de son contact le pris par le bras et le jeta hors de la pièce privative du chaudron baveur. Quelques roulades en bas des escaliers plus tard, le voilà recouverts d'hématomes. Enfin, d'un peu plus d'hématomes serait correct.

Ce boucan infernal ne manqua pas d'attirer l'attention du gérant qui, reconnaissant la source du tapage, semblait concentrer toute sa patience pour ne péter une durite. Et Merlin seul sait à quel point un tavernier qui pète une durite peut-être dangereux ! Ni une ni deux, l'homme en question pointa sa baguette vers Flynn qui se mit à léviter par le popotin avant d'être éjecté (de nouveau en moins de deux minutes - nouveau record pour le Sinclair) dans l'arrière-cour qui servait de lieu de transition vers le Chemin de Traverse.


- Eh, j'ai même pas eu le temps de finir mon chocolat chaud ! protesta l'infortuné.

- Et tu ne pourras plus un finir un seul chez moi, compris ?!

La porte se referma, masquant au tavernier le visage colérique du jeune homme. Il venait de fournir ses dernières économies dans l'espoir d'obtenir un objet magique de contrebande, mais se faisant berné, le voilà complétement sans rien en dehors de sa baguette magique. Réagissant comme il l'a toujours fait, le garçon ressenti ses émotions dans leur entièreté et donna un coup à la poubelle à côté de lui.

- ET MERDE !

La colère retomba, le sorcier observa la cour et remarqua (enfin) la présence d'un autre individu. Si un bon bain n'aurait pas été de refus pour l'ancien Poufsouffle, que dire de ce bonhomme ? Il avait un visage dur, des morceaux de tissus en guise de vêtements et l'air d'avoir des comptes à régler avec la Terre entière. Et d'ailleurs qu'est-ce qu'il faisait là, c'est plutôt louche de trainer ici sans pénétrer dans l'allée marchande ?

- Euh... besoin d'un coup de main ?

Sortant l'artefact en bois de sorbier, le garçon tapota trois briques et une arche se matérialisa, laissant apparaître l'une des rues sorcières les plus célèbres ponctuée de chapeaux pointus et d'ensembles incongrus.

Mais ce n'est pas parce que le chemin était ouvert qu'il était plus avancé. Il ne lui restait plus un sou et s'il voulait obtenir sa spheroscope, il allait devoir débourser deux fois plus qu'au marché noir... et il était pas en état de trouver de l'argent tout de suite. Du coin de l'oeil, et sans aucune discrétion (comme à son habitude), il considéra l'inconnu.


- Dis... t'aurais pas un tuyau à donner à un jeune ?

Bien que n'étant pas encore réduit à la même situation que cette semi-goule, la tenue laissait deviner l'extrême précarité du jeune homme. Ils allaient peut-être pouvoir se serrer les coudes ? Cela faisait un bout de temps que le Sinclair n'avait pu coopérer avec quelqu'un.



123

PNJ D'OWEN BUCKET
Gajiu
Directeur de maison
Rédacteur
Adulte
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 8646
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 11/06/2023 à 11:43:08

Un brouhaha phénoménale résonne derrière toi tandis que tu médites sur les différentes façons dont tu pourrais t'ôter la vie. Debout, les bras ballants devant le mur, comme un pantin sans vie, tu te retournes pour observer un sorcier se faire éjecter dans l'arrière-cour. Sans hausser un sourcil ni bouger d'un pouce, tu assistes au déchaînement de sa colère. Une poubelle s'envole et quelques détritus éclaboussent tes vêtements déjà pitoyables.

Tu n'as même pas le temps de dire un mot que le jeune sorcier t'ouvre l'arche qui donne accès au Chemin de Traverse. Ce faisant, la déprime qui t'habitait disparaît soudainement. Tu attends que l'homme en colère passe devant toi pour le suivre, mais il se contente de t'observer du coin de l'œil. Comme la plupart du temps, tu ne comprends pas ce qu'il te raconte. Il est tellement fatiguant de sociabiliser avec toi, Gajiu Tal Moundine.

GAJIU - Euh... Non, j'ai pas du tout de tuyau sur moi.

Etrange, en même temps, qui se promènerait sur le Chemin de Traverse avec des tuyaux dans les poches ? Etant donné que le sorcier n'avait pas l'air de vouloir bouger, tu passes devant lui. Les badauds qui flânent dans la rue s'écarte sur ton passage, craignant sans doute que tu portes une maladie contagieuse... A moins que ce soit ton odeur de transpiration qui ne les éloigne ?

Ton ventre gargouille très fort. Ce bruit te stoppe dans ton élan. Une idée commence à germer dans ton esprit tordu. Autour de toi, les passants sortent leurs bourses, font tinter les pièces qu'elles contiennent. Des gallions passent de main en main, tant de richesse à partager. Tu n'en étais jamais arrivé à cette extrémité... Mais peut-être que... Tu fais demi-tour pour t'adresser au sorcier qui t'a demandé des tuyaux.

GAJIU - J'ai une idée pour avoir de l'argent. Tu me suis ?

Tu ne te rends même pas compte que c'est exactement ce qu'attend ce petit jeune, une idée pour gagner de l'argent.

GAJIU - On n'a qu'à prendre l'argent des autres !

Sans doute que, quelque part, dans les profondeurs de ton cœur, tu sais que faire cela s'appelle du vol et que c'est moralement répréhensible. Mais la morale a toujours été une notion bien abstraite pour toi. La faim et la fatigue, par contre, étaient des choses bien concrètes.

Flynn Sinclair
Adulte
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 63
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 11/06/2023 à 12:03:19

Le sorcier resta coi fasse à la réponse de son comparse. Est-ce qu'il blaguait ? L'observant quelques secondes dans un silence gênant, Flynn comprit que non. Il était à ce point premier degré ? Ou bien ils s'étaient mal compris ? Quoiqu'il en soit, l'étrange bonhomme passa devant lui et s'engouffra le premier dans la rue sorcière.

L'avantage de marcher à la suite de cet inconnu, c'est que son allure et... ce qu'on appellera son "charisme" faisaient s'écarter les passants : il était beaucoup simple de circuler en se positionnant dans son sillage ! Et il n'y avait rien de compliquer à se placer derrière lui, le sans-baguette était bien plus imposant que l'Irlandais. Toutefois, le semi-goule s'arrêta net en même temps qu'un bruit faisant penser à un fangieux blessé se fit entendre. Après quelques secondes (d'intense) réflexion, Flynn compris qu'il s'agissait du ventre de son nouvel ami. Nouvel ami qui prit alors la parole, et quelle parole ! Une solution pour un peu de mornilles en plus ? Oui, bien sûr qu'il était partant !


- Je t'écoute, dis-moi tout !

Le Sinclair aurait dû bien mieux choisir ses mots car, effectivement, l'anonyme... dit tout. D'une façon claire, nette et sans ambages. Même Flynn n'aurait pas osé.

Attrapant par la manche l'individu un peu trop direct, il le tira sur le bord du chemin pour éviter que toute la foule ne puisse entendre le reste de la conversation. Parce que, non, parler de vol à la tire n'était pas un sujet très apprécié, qui l'eut cru ? Entre ça et cette histoire de tuyaux, quelque chose ne tournait pas rond.


- Mais, qu'est-ce qui tourne pas rond chez toi ?!

On aurait pu croire que le Sinclair s'offusquait de l'idée du sorcier, mais il n'en était rien. A vrai dire, vu sa propre situation, il l'avait déjà envisagée mais le visage de ses parents déçus lui rendant visite en prison était parvenu à l'arrêter jusque-là. Mais sa situation était de plus en plus critique.

Cela établi, on comprenait donc que l'indignation du Sinclair masquait peut-être plus une honte d'avoir lui-même envisagée cette option, plutôt que l'inconnu la lui ai proposé. Attendant qu'une petite mémé termine de passer près d'eux, il reprit alors :


- Dire ça comme ça, au milieu de la rue... et puis... Pas ici. Il faudrait trouver une rue moins fréquentée. Surtout si tu as pas de baguette.

Sans qu'il ne le veuille, Flynn avait prononcé cette dernière phrase presque sur un ton de reproche, ou de jugement. Restant silencieux, il ajouta d'une voix qui laissait deviner une forme d'abandon en lui, l'abandon d'un idéal, ou d'un principe :

- De toute façon c'est pas comme si j'avais le choix. T'as une idée ?



123

PNJ D'OWEN BUCKET
Gajiu
Directeur de maison
Rédacteur
Adulte
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 8646
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 11/06/2023 à 22:28:48

Ce garçon, tu ne connais même pas son nom, t'attrape violemment par le bras, l'air interloqué. Cela fait longtemps que personne n'a osé te toucher. C'est curieux, la sensation d'une main chaude posée sur toi. Quand bien même le geste n'était pas des plus doux, tu ressens une curieuse douceur dans la poitrine.

GAJIU - Ma baguette... Oui... Je l'ai cassée en deux.

Tu fouilles le fond d'une poche trouée et en ressort la baguette brisée. Tu la tends au garçon, comme pour la lui donner. Derrière lui, une vieille dame vient de passer et tient entre ses mains une bourse pleine de gallions. Tu lâches la baguette dans les mains de ton comparse et t'approche de la vieille.

GAJIU - Hé la vieille. T'aurais pas un ou deux gallions ? C'est pour manger.

Le regard mi-courroucé, mi-dégoûté qu'elle te lance te glace sur place. Tu tentes un sourire en écartant une mèche de tes longs cheveux bouclés de ton visage. Mais la vieille réprime un haut-le-coeur avant de s'en aller le plus vite que lui permets ses vieilles jambes. Tu reviens vers ton nouvel ami en haussant les épaules.

GAJIU - Pas très sympa, cette vieille chouette.

Fébrile, tu analyses tous les passants qui vous entourent. Ils ont tous l'air si riches, si détendus, si aptes à dépenser. Il y a eu un temps où tu étais comme eux. Tu reviens vers le garçon qui attend ta réponse, et tu l'attrapes par chaque côté de la tête. Cela doit pas être bien agréable, d'être tenu par tes mains écorchées. Tu as bien compris qu'il fallait être discret, alors tu t'efforces de chuchoter. L'air dément, les yeux un peu exhorbités, tu dis :

GAJIU - Ils voudront pas nous donner leur argent. Faut qu'on vise plus haut.

Au bout de la rue, le haut édifice de Gringotts te fait de l'œil. Mais même toi, t'es assez malin pour savoir que ce n'est même pas la peine d'essayer.

GAJIU - C'est quoi les boutiques qui brassent le plus de pognon ?

Flynn Sinclair
Adulte
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 63
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 12/06/2023 à 21:34:58

Cet étrange bonhomme sembla tiquer au moment où l'Irlandais évoqua sa baguette magique. Et là, le jeune homme culpabilisa d'en avoir parlé sur un ton aussi proche de l'insolence - s'il n'avait pas s'agit d'insolence.

- Je... je suis désolé je ne savais pas...

Hors contexte, on aurait pu croire qu'il s'agissait de l'annonce décès. Il est incroyable de voir comment au sein de la communauté magique occidentale la baguette magique avait à ce point une identité unique. Flynn observa les fragments, parfaitement distincts, de ce qui avait été la meilleure amie d'un sorcier.

- Je crains qu'on ne p... l'homme lâcha sa baguette et tourna le dos à Flynn ok...

Récupérant les morceaux de l'objet magique, le Sinclair les glissa dans la poche de son sweat et observa son nouvel ami se faire rembarrer par la vieille dame. Il hésitait entre : lever les yeux au ciel pour signifier "mais c'était sûr en fait" ou soupirer de désespoir. Mais la remarque penaude que fît l'homme fît décrocher un sourire sincère à l'ancien brigadier.

- Elle ressemble plus à un crapaud.

Observant les passants, Flynn s'apprêtait à suggérer de se déplacer vu l'insistance avec laquelle le vendeur de glace en face les regardait, mais il n'en eut l'occasion puisqu'au même moment il se faisait emprisonner le visage par une prison de phalanges.

Le coeur du garçon s'emballa aussitôt : aucun être humain n'appréciait ce contact et le réflexe du garçon fut d'agripper les poignets de son camarade d'infortune, mais rien à faire, ce malabar avait manifestamment plus de force que lui. Depuis combient de temps ne s'était-il pas coupé les ongles ? C'était carrément des griffes !


- Tu... tu m'fais mal !

Tentant en vain de faire lâcher prise à son compagnon, les yeux paniqués de Flynn étaient comme hypnotisés par le regard dément qui leur faisait face. Et ils ne quittèrent ce regard que quand l'étau se desserrait pour le libérer.

Se massant les tempes, il eut le réflexe inconscient de creuser l'écart d'un pas. Les yeux brun du jeune homme dévisagèrent, de la tête aux pieds, ce grand malade. Depuis combien de temps n'avait-il pas eu de contact humain ? Mais le plus fou dans ce passage, c'est que ça ne suffit pas à faire fuir le sang-mêlé. Il alla même jusqu'à répondre à sa question.


- Ca dépend. mais viens.

Cette fois par contre, Flynn ne saisit pas le bonhomme par la manche (et encore moins la main) pour l'entraîner un peu plus vers les rues parallèles. Il y avait moins de monde, et donc moins de regard curieux et d'oreilles indiscrètes.

- Les pièces en circulation doivent sont enchantées pour la plupart, selon leur date de mise en circulation. J'ai appris ça à mon stage de brigadier.

Il était par ailleurs le premier surpris d'avoir retenu quelque chose. Il était peut-être pas si mauvais élève au final ?

- Par contre... les vendeurs du Chemin de Traverse on tendance à ne pas enchanté leurs biens en vente. Après ça sert à rien de viser un apothicaire ou vendeur de parchemins...

Le regard du jeune homme se durcit soudainement, tandis qu'il resserrait l'écart précédemment creusé pour toiser droit dans les yeux cet inconnu.

- Bon, et si tu me disais comment tu t'appelais ? Ce serait déjà plus simple.



123

PNJ D'OWEN BUCKET
Gajiu
Directeur de maison
Rédacteur
Adulte
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 8646
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 12/06/2023 à 23:31:33

Tandis que tu te fais tirer par les loques à travers les ruelles du chemin de traverse, tu en profites pour regarder ton interlocuteur pour la première fois. Par miracle, quelques-unes de tes neurones entrent en contact. Tu comprends soudainement que ce sorcier est dans une position aussi misérable que toi, et que vous êtes en train de vous soutenir dans votre galère. Le monde ralentit autour de toi. Les invectives des marchands et les conversations des passants se mélangent dans un brouhaha indistinct. Une chaleur agréable se répand dans ton torse tandis que ton visage se tord dans un sourire pour la première fois depuis des années. Tu vas devoir faire un effort, Gajiu. Les sorciers capables de sympathie envers toi se font rares, tu as besoin d'alliés, de soutiens. Tu l'écoutes parler avec un air un peu béat... T'as du mal à te remettre du fait qu'il veuille t'aider.

GAJIU - Aaaah... Donc tu veux dire que si on vole l'argent, on va se faire chopper. Tandis que voler du matos... Attends une minute, brigadier ?!

Tu ne comprends pas bien ce en quoi consiste ce métier... Brigadier ? Tu cherches un instant à comprendre, mais tes idées partent dans tous les sens. Au coin de la rue, tu avises la boutique de Quidditch. Voler des balais... Puis voler sur ces mêmes balais pour s'enfuir. Ce serait pas mal du tout ! Tu es tiré de tes pensées par une autre question du garçon.

GAJIU - Comment je m'appelle ?

Tellement bizarre, cette question obsède tout le monde. Dès que tu rencontres quelqu'un, c'est la première chose qu'on te demande. T'as bien compris que c'est important pour les gens, mais d'habitude, tu fais aucun effort pour t'adapter. Cette fois-ci, c'est différent, tu veux faire bonne impression.

GAJIU - Je m'appelle Gajiu. Et toi ?

Waw, t'as même demandé "Et toi ?", tu fais vraiment beaucoup de progrès.

Flynn Sinclair
Adulte
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 63
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 13/06/2023 à 19:13:36

Le dénommé Gajiu fit un sourire. C'est vrai que, jusque-là, on ne l'avait pas vu sourire. Triste quand même. Cet homme avait dû traverser bien plus d'épreuves que le jeune sorcier, et il continuait de se battre. Flynn eu une drôle de sensation à l'idée que, peut-être depuis longtemps, ce pauvre venait de sourire. Cependant, le fait qu'il tique sur le terme de brigadier fît froncer des sourcils l'ancien Poufsouffle.

- Oui brigadier. C'est genre... flic ? Même si j'étais plus un bobby.

Le corps des brigadiers était très souvent oublié, passant à la trappe dans l'imaginaire collectif. Il faut dire que les missions les plus dangereuses et traitant directement avec les Mages Noirs étaient laissés à ces derniers ; pour autant les brigadiers étaient eux aussi des rouages à part entières du département de la justice magique !

- Et sinon, mon nom c'est Flynn.

L'Irlandais claqua des doigts devant son camarade, comme pour le tirer de ses songes. C'est fou ce qu'il était distrait, pire encore que lui-même ! Cherchant la source de cette nouvelle plongée dans les abysses, il comprit bien vite : la boutique de Quidditch. Ca pourrait être intéressant, d'autant plus que Flynn n'avait plus son propre balai... ça permettrait d'éviter les moyens de locomotions contrôlés par le Ministère à l'instar des Portoloins et du réseau de Cheminette. L'idée de son comparse était donc carrément bonne !

- Tu sais, j'aime bien tes idées Jiu. On s'y prend comment ? Tu sais te rendre invisible ou tu comptes faire du charme ?

Cette dernière phrase avait été prononcée sur un ton amical, taquin. Si le Sinclair connaissait la rue depuis bien moins longtemps, aucun des deux ne semblaient dans un état propice à "faire du charme".



123

PNJ D'OWEN BUCKET
Gajiu
Directeur de maison
Rédacteur
Adulte
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 8646
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 13/06/2023 à 20:01:57

GAJIU - Pardon, j'aurais dû connaître, j'étais auror avant.

Tu hausses les épaules. Après tout ce temps passé loin de la communauté sorcière de Grande-Bretagne, on ne pouvait pas te reprocher de ne pas avoir réviser la nomenclature des membres du département de la justice magique. Le garçon te donne son prénom et tu tentes de le faire rentrer dans une case de ton cerveau. Tu fixes son visage en essayant de mémoriser ses traits. T'es vraiment pas doué quand il s'agit de retenir des prénoms. Tu te répètes :

GAJIU - Flynn. Flynn. Flynn. Flynn. Flynn.

Pendant que tu tentes de mémoriser son prénom, le dénommé Flynn a analysé ton regard sur le magasin de Quidditch. Il propose de faire du charme pour arriver à vos fins. C'est une plaisanterie, mais tu ne la comprends pas. C'est vraiment très dommage que tu ne sois pas capable de comprendre l'humour de base, car Flynn est plutôt du genre rigolo.

Cette rue est beaucoup moins bondée que l'artère principale. Il va être difficile d'être discret. De toute façon, la discrétion n'a jamais été ta spécialité. Et pas question de te rendre invisible.

GAJIU - Mm... Ben je peux pas faire de magie. De toute façon, même si je pouvais, je veux pas faire de magie.

Tu grimaces et réprime un frisson. Voilà des semaines que tu n'as pas utilisé la magie, tu t'y refuses. C'est pour ça que tu as brisé ta baguette.

Tu avises la devanture du magasin de balai. Quelques balais d'occasion sont en vente et accrochés avec des chaines devant l'entrée. Vous pourriez voler ceux-là, mais vous n'en tirerai pas grand chose. Non, si vous voulez gagner suffisamment d'argent, il faut que vous preniez les plus récents.

GAJIU - J'imagine que les meilleurs balais sont à l'intérieur, et ils doivent être encore mieux protégés que ceux-là... Moi, j'ai jamais été très doué pour l'approche indirecte... Je suis plutôt du genre à foncer dans le tas.

Tu restes là à regarder l'autre comme s'il allait te dire "ben oui, allons-y, fonçons dans le tas". Mais au fond de toi, tu sais déjà que ce n'est pas la meilleure idée. Le plus difficile serait de s'emparer des balais, une fois le larcin effectué, la fuite se ferait par les airs.

GAJIU - Faudrait que l'un de nous fasse diversion.

Flynn Sinclair
Adulte
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 63
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 13/06/2023 à 21:31:55

Flynn entendit son ami marmonner son nom et naturellement il devina qu'il cherchait à se souvenir de lui. Mais il était peu probable qu'ils se connaissent déjà. Pour différentes raisons.

- Cherche pas, je suis pas resté longtemps au Ministère.

Il n'y est pas resté longtemps, ce fut vrai en cela qu'il a rapidement mit fin à son contrat, partant explorer et ne reprenant pas ses fonctions pour les mêmes raisons qui le poussent à frayer en une compagnie qu'il n'aurait jamais imaginé ; mais aussi du fait qu'il était brigadier détaché auprès des moldus. Dissimulant les traces de Magie, il était bien plus souvent chez les non-magiques qu'au Ministère. Il faisait le petit boulot des Oubliators.

Lorsque Gajiu mentionna l'impossibilité de faire appel à la Magie, le jeune homme se rappela ne pas lui avoir rendu sa baguette. Il tira alors les deux morceaux de bois inertes de sa poche pour les lui tendre, non sans hésitation.


- Je suis pas sûr que tu veuilles la récupérer, mais j'te propose quand même.

A ce moment, l'éternel maladroit ouvrit la bouche, puis la referma. Puis la rouvrit tout de même parce qu'ayant toujours grandit entouré de Magie, il ne parvenait pas à comprendre quelque chose :

- Pourquoi tu veux pas ? Enfin, faire de la Magie j'veux dire. Oh, tu sais quoi, tu m'le diras plus tard. Là la priorité c'est...

Il désigna le magasin d'un signe de tête avant de faire un clin d'oeil à son futur camarade de cellule. Même si on espère pas. Azkaban n'est pas réputé pour une être une destination idéale.

Lorsque le taciturne évoqua la possibilité de foncer dans le tas, le visage du garçon s'illumina. Lui aussi avait toujours été comme ça, ce n'est d'ailleurs pas pour rien que ça forme d'Animagus était un sanglier... et il aurait été pour mais il est vrai que cette méthode était la plus risquée. Et s'il était prêt à subtiliser un balai pour survivre, il ne voulait pas non plus agresser un honnête commerçant tant qu'il pouvait l'éviter. Flynn avait de quoi être pénible ; désobéissant ; puéril... mais pas méchant.

Repensant par ailleurs à sa capacité de métamorphe, il se tourna vers Jiu avec un air presque enfantin dans ses brillants.


- Un sanglier qui fouillerait ses poubelles. T'en penses quoi ? C'est pas toi qui fera diversion, imagine qu'il sorte sa baguette ou qu'il soit pas commode. Faudrait pas qu'il te blesse.



123

PNJ D'OWEN BUCKET
Gajiu
Directeur de maison
Rédacteur
Adulte
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 8646
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 14/06/2023 à 13:54:34

GAJIU - Oh, oui...

Tu regardes les débris de ta baguette. Quel intérêt y avait-il à les garder, de toute façon ? Tu avises une poubelle à proximité, fermes un oeil pour mieux viser, et lance les deux morceaux dans la poubelle. Hop. Bon débarras.

GAJIU - Chaque fois que j'utilise la magie, ça finit mal pour quelqu'un.

C'est absolument faux. Mais à cette époque de ta vie, c'est la vérité que tu t'es inventée pour survivre à l'idée de revenir parmi les tiens. Evidemment, ça ne va pas durer, mais à ce moment, tu n'en sais encore rien.

GAJIU - Mais où est-ce qu'on va trouver un sanglier ? Tu t'y connais en métamorphose ?

L'idée de Flynn te paraît pas mal. Il pourrait transformer cette poubelle en sanglier assez facilement. Après, il faudrait trouver un moyen de contrôler l'animal pour l'amener à faire ce que vous désirez... Pas facile, comme magie.

GAJIU - En tout cas, j'espère qu'il y a quelques balais en exposition dans sa boutique... Parce que s'il garde tout dans l'arrière boutique, on est foutus.

Tu es à deux doigts d'entrer dans le magasin pour faire du repérage, mais tu te souviens de la manière dont on te regarde. Le vendeur aurait vite fait de se rendre compte que t'as pas un rond.

GAJIU - Il faut quand même que je rentre, que je pique deux balais (au moins), puis que je sorte pour te filer l'un des deux.

Le plan est risqué. Très risqué, même. Vous savez tous les deux, pour avoir travailler en tant que brigadier et auror, qu'on ne vous laisserait pas vous en sortir tranquillement, surtout si vous êtes repérés.

GAJIU - Vaudrait quand même mieux que je sois déguisé, d'une manière ou d'une autre.

Tu aurais vraiment dû te rendre compte, à ce moment là, de la pente glissante sur laquelle tu t'engageais...

Flynn Sinclair
Adulte
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 63
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 14/06/2023 à 21:34:49

Les yeux ronds comme des cognards, bouchée bée, Flynn observa le drôle de bonhomme jeter les fragments de sa baguette avant de se tourner de nouveau vers la boutique, comme s'il venait de jeter un simple doublon de carte chocogrenouille.

Incrédule, le Sinclair glissa sa main aussi discrètement que possible dans l'amas de détritus pour récupérer les morceaux magiques. Peut-être qu'un jour ce sorcier voudra les récupérer ? On ne peut tout de même pas se passer de Magie pour toujours.

Retournant à la discussion, l'Irlandais entendit parler de "comment trouver un sanglier en plein Londres ?". Bon, Gajiu n'avait réellement dit ça mais l'idée était là ; effectivement il est plus facile de trouver un renard qu'un sanglier dans la capitale anglaise. Quoiqu'il en soit, c'est à ce moment que l'ancien Poufsouffle se rendit compte qu'il n'avait pas préciser la totalité de son idée


- Je suis un sanglier ! Je suis un Animagus !

La fierté était clairement audible dans la voix du garçon. Il était si peu doué en Magie, que lorsqu'il était parvenu à devenir un Animagus, contre les attentes de ses professeurs et de ses proches, il avait embêté son monde pendant un mois.

Mais la dernière phrase prononcée par le comparse fit comprendre au plus jeune que leur idée était loin d'être brillante. Il faut dire aussi qu'ils n'étaient pas des lumières. Ou en tout cas, l'un d'eux n'en était pas une.


- Un... déguisement ? Oui, mais j'en ai pas sur moi...

Timidement, le garçon sortit sa baguette. Il la fit tourner quelques temps dans sa main, l'air de moins en moins confiant et de plus en plus concentré.

Comme déjà mentionné, la Magie appliquée n'était pas son point fort, alors la conjuration d'objets... Fermant les yeux, il décrivit un mouvement de sa baguette et c'est une paire de lunettes en plastique, agrémentée d'un faux nez proéminant et d'une moustache de morse qui apparu depuis le néant.


- Je... j'ai paniqué et j'ai laissé mon esprit prendre le premier déguisement qu'il trouvait... ça fera l'affaire ?



123

PNJ D'OWEN BUCKET
Gajiu
Directeur de maison
Rédacteur
Adulte
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 8646
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 14/06/2023 à 23:35:46

GAJIU - Un animagus ! Mais c'est génial !

Tu avais, toi aussi, tenté la formation. Mais le formateur de l'époque était... disons : partial. Et tu n'avais pas pu la suivre jusqu'au bout. En fait, tu avais même abandonné dès le premier jour. Tu te demandes parfois en quel animal tu te serais transformé... Il paraît qu'on se transforme toujours dans la même forme que son patronus. Et le tien... c'était un corbeau. L'idée d'avoir des ailes te mets des étoiles dans les yeux.

Flynn est en train de faire de la magie. Tu le regardes faire avec fascination. Tu adores la magie. Certes, tu ne veux plus en faire toi-même, mais regarder les autres, c'est toujours un régal. On ne peut pas dire, cependant, que la magie du gamin soit de grande qualité. Il a même l'air de carrément galérer. Tu fronces les sourcils, il a l'air de souffrir tellement il se concentre... et il finit par te tendre une magnifique paire de fausse lunette avec postiche de moustache et faux gros nez. Et les étoiles, de nouveau, habitent ton regard.


GAJIU - Mais c'est parfait !

Tu enfiles les lunettes avec une fierté certaine. Alors, pour la discrétion, on pouvait repasser. Et ça n'allait sans doute pas te permettre d'être incognito, vu ton allure de dégénéré. Mais tu étais si heureux de porter cette invention, et de partager ce moment avec l'autre hurluberlu.

GAJIU - Bon ben c'est parti. Je rentre dans la boutique. "Oui bonjour, je voudrais acheter un balai" Tu attends quelques minutes, et puis tu passes en mode sanglier ! Le mec va forcément sortir, attiré par le bazar. Et là, bim bam je pique un balai, puis un autre. Je l'enfourche. Je m'envole en bousculant le mec. Et là, tu te re-transformes en humain, tu attrapes le balai que je te lance en visant hyper bien. Et tu me suis dans les airs.

Et sans attendre une seconde de plus, que ton partenaire valide le plan, tu entres dans la boutique du vendeur.

GAJIU - Est-ce ici que se vendent les meilleurs balais du chemin de traverse ?

Tu te retiens de rigoler. Tu adores prendre cette voix ridiculeusement pompeuse. Cette journée avait mal commencé, mais elle s'améliore de minute en minute.

Flynn Sinclair
Adulte
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 63
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 15/06/2023 à 19:52:35

Peut-être que les deux sorciers, qui étaient jusque-là deux inconnus l'un pour l'autre, s'entendaient bien, mais il y avait des éléments à revoir. Par exemple, Gajiu ne savait visiblement pas que Flynn était absolument incapable d'ingérer une telle quantité de paroles et d'informations en un temps si réduit. Aussi, tout ce que son cerveau pu retenir du plan fut "c'est parti" ; "bazar" ; "bim bam" "bouscule" et "tu me suis". Espérons que ça fasse l'affaire. De toute façon ils n'avaient plus le choix puisque le magicien grimé venait de pénétrer dans la boutique.

Laissant son nouvel ami discuter avec le marchant, le Sinclair s'approcha de la vitrine et passa un rapide coup d'oeil... qui faillit être fatal au plan puisqu'aussitôt qu'il le vît s'adresser au commerçant, Flynn dû plaquer sa main contre sa bouche pour retenir une explosion de rire. Ce déguisement lui allait si bien !

Prenant trente seconde -si ce n'est un peu plus- pour respirer de nouveau correctement, l'ancien Poufsouffle eut une grande expiration puis ferma les yeux. Il sentit alors le poids du monde s'abattre sur lui, son coeur ralentit puis s'accéléra soudainement. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas eu recours à cette magie bestiale, presque sauvage. Le manque de pratique semblait lui portait préjudice, comme un muscle qu'on n'entraine plus et qu'on sollicite d'un coup et trop fort : ça faisait mal. Il sentit chaque pore de sa peau s'ouvrir sous la pression des poils drus de sa forme animale et quelques temps plus tard, un sanglier errait dans la rue, ses sabots résonnant sur le pavé ancien de la venelle.

L'oreille attentive, il perçut deux sons graves en provenance de la bâtisse, les deux hommes devaient discuter... espérons que cela se passe bien. Plus proche de ses instincts primaires, le sanglier ressentit une forme de colère à l'idée que l'un des siens puisse être mis en défaut. Une forme de colère qui servît pusique la seconde d'après, la poubelle la plus proche plia sous la pression de 165 kilos lancés à pleine allure.

Ca, c'était sans doute la partie "bim bam" du plan.



123

PNJ D'OWEN BUCKET
Gajiu
Directeur de maison
Rédacteur
Adulte
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 8646
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 17/06/2023 à 11:24:01

VENDEUR DE BALAI - Vous vous moquez de moi ?

La joie qui t'animait quelques secondes auparavant disparaît, comme aspirée par un trou dans ta poitrine. En y regardant de plus prêt, votre plan est complètement bancal. Mais maintenant que tu y es... il faut continuer d'avancer.

GAJIU - Euh... Vous vendez bien des balais, non ?

VENDEUR DE BALAI - Oui, et vous ? Vous avez les moyens d'en acheter peut-être ? Et qu'est-ce que c'est que ces lunettes ridicules ?

GAJIU - Oh, ce truc ? C'est mon neveu, il adore me faire des farces en métamorphosant mes lunettes. Je vous prie de bien vouloir ignorer ce gadget.

Tu tentes de feindre un rire, mais ce qui s'échappe de ta gorge ressemble plutôt à des aboiements de chien. Le vendeur te regarde avec un air suspicieux. Autour de toi, des présentoirs posés derrière des vitres de verre regorgent de précieux balais dont le prix représente plusieurs milliers de gallions. De quoi vous rendre riches, Flynn et toi. Cependant, il y a des grandes chances que les vitres soient enchantées pour résister aux chocs.

VENDEUR DE BALAI - Mais qu'est-ce que... Par Merlin, c'est quoi ce raffut ?

Le bon monsieur qui tient la boutique s'interroge à juste titre sur la présence d'un sanglier en colère, en train de ravager la poubelle qui se trouve en face de son magasin. Il s'approche de la porte d'entrée du magasin. C'est le moment pour toi d'agir. Tu t'approches d'une des vitres et tente de donner un coup de coude puissant pour la briser.

GAJIU - NOM D'UN SCROUTT A PETARD !

Une douleur aigüe traverse ton avant-bras, depuis le coude jusqu'au bout du petit doigt, tandis que tu regardes la vitre intacte. Ton intuition était juste : la vitre est enchantée pour résister au choc (sans ça, elle n'aurait jamais résisté à la force virile de ton coup de coude, ça c'est certain...)

Le vendeur, complètement décontenancé par la scène surréaliste qui se passe dans la rue, sursaute néanmoins en t'entendant jurer.


VENDEUR DE BALAI - Qu'est-ce que vous faites ? Sortez de ma boutique immédiatement avant que je n'appelle les brigadiers !

Tu te figes, complètement désemparé. Tu hésites. Tu pourrais simplement sortir, faire comme si de rien n'était. Ou alors, tu pourras te jeter sur les balais d'occasion et t'en emparer... Ils ne vous rendraient pas riches, mais vous permettrait de vous enfuir rapidement en cas de problème...

Flynn Sinclair
Adulte
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 63
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 24/06/2023 à 15:04:21

Flûte, leur plan pourtant si réfléchi ne fonctionnait pas. Ils n'avaient pas pu prévoir que ce sorcier, vendeur de balais magiques, auraient ensorcelé sa boutique pour résister à un simple coup de coude ! Ils avaient manifestement à faire à plus réfléchi qu'eux...

Le vendeur était sorti pour tomber nez à groin avec Flynn-Sanglier, un bout de papier coincé sur une de ses défenses, donnant de violent coup à ce qui restait de la poubelle. Il fallait qu'il continue à faire diversion pour que Jiu puisse... ah, bah trop tard. Le commerçant se tournait de nouveau vers Jiu... et un sanglier serait pas trop trop d'une grande aide.

Il commençait à paniquer : comment allaient-ils faire ? Est-ce qu'ils pourraient ne serait-ce que s'enfuir ? Le coeur du sanglier s'accélérait tandis que les pensées embrouillées de l'homme s'agitaient.


- Vous allez rester là jusqu'à ce que la police magique ar

Il n'eut le temps de terminer sa phrase qu'il bascula en arrière, sous l'impulsion d'un sanglier qui lui fonçait dans les jambes. Il espérait seulement ne pas lui avoir fait trop de mal... même si Sainte-Mangouste n'aurait aucun de mal à guérir des os cassés.

Continuant sa cavalcade, le sanglier au cerveau embrumé termina dans une vitrine contenant divers "balais familiaux" agrémentés entre autres de paniers-repas et valises de voyage. Un sortilège anti-braquage pouvait certes résister à un coup de poing ou un coup de coude, mais plus difficilement à un sanglier lancé à vive allure... mais le sanglier lui aussi résistait plus difficilement à un sortilège.

Dès lors que la vitre fut brisée, un charme du Cridurut se déclencha. Le vendeur, allongé de tout son long et grommelant de douleur tenta de s'extraire de la boutique tandis que dans un bruit d'os se brisant, Flynn reprenait son apparence à semi évanoui au sol, un éclat de verre fichait dans son bras droit. Difficilement, et peinant à trouver son camarade dans ce chaos, il tendit un pouce vers le haut, mimant un sourire.


- Comme sur des roulettes.



123

PNJ D'OWEN BUCKET
Gajiu
Directeur de maison
Rédacteur
Adulte
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 8646
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 25/06/2023 à 12:38:04

Alors que tu t'apprêtais à quitter la boutique en sifflant d'un air détendu - après tout, tu n'avais encore rien fait de répréhensible qui donne une raison pour t'arrêter - une scène surréaliste interrompit ton déplacement.

Le temps sembla ralentir tandis que le sanglier - alias Flynn - se ruait dans les jambes du vendeur. Ce dernier fut renversé en arrière, poussant un glapissement ridicule tandis qu'il tombait sur la tête, assommé par le choc. Toujours au ralenti, le sanglier continua sa course. Tu le suivais des yeux en poussant un long "OoooOooOoooh", les yeux écarquillés et la bouche grande ouverte, tandis que l'animal s'écrasait dans une vitrine de balais familiaux.

Le temps repris son allure normale lorsque l'alarme retentit, alertant tous les passants, les commerçants et... les forces de l'ordre. Néanmoins, ton nouvel ami était allongé sur le sol, dans un piteux état... Et tu n'avais ni baguette, ni potion pour le soigner. Il fallait agir vite, tant pis pour le pognon.

En poussant des grognements dignes d'un sanglier, tu tirais le sorcier jusqu'à une valise de voyage suffisamment grande pour accueillir son corps meurtri. Cela faisait des années que tu n'avais pas volé sur un balai, tu croisais les doigts pour ne pas avoir perdu la main.


GAJIU - T'inquiètes pas Flynn. On va s'en sortir.

Le sorcier était bien installé dans la valise. A présent, il fallait s'échapper d'ici. Avisant quelques nécessaires à balai empilés sur un comptoir, tu en profites pour en attraper plusieurs et les jeter sur le corps de ton partenaire, ce serait ça de plus que vous pourriez revendre plus tard.

Une sorcière minuscule, coiffée d'un immense chapeau pointu de couleur fushia, passa sa tête dans l'encadrement de la porte.


SORCIERE MINUSCULE - Que se passe-t-il ici ?

GAJIU - Attention ! Bougez de là !

Grimpé sur le balai, tu venais de donner un grand coup de pied sur le sol. Le balai se souleva du sol, vous vous cogniez un peu partout, cassant encore du mobilier. Tu n'avais jamais volé avec une valise remplie, et ça n'était pas évident. Tu fonçais droit sur la sorcière qui s'aggripa au manche du balai, et en quelques secondes, vous vous retrouvâtes dans les rues du chemin de traverse, semant une pagaille terrible.

SORCIERE MINUSCULE - Mais lâchez-moi ! Laissez moi partir ! Bande de malotrus !

GAJIU - MAIS LÂCHEZ CE BALAI, ON VOUS A RIEN DEMANDE !

La sorcière avait un énorme grain de beauté sur le nez que tu ne pouvais pas t'empêcher de fixer avec dégoût. Le balai refusait de décoller, trop lourd pour vous emporter tous les trois dans les airs.

Flynn Sinclair
Adulte
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 63
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 25/06/2023 à 12:59:06

Avec l'impression d'avoir la tête dans un blender, le garçon sentit son ami le trainer avec force vers un balai tandis que l'alarme insupportable résonnée avec au moins autant de force dont dispose le sorcier sans baguette. Les mots d'encouragement de Gajiu faisait du bien au jeune homme, même si c'était pas la priorité. Au fond il était pas si antipathique ce bonhomme, juste extrêmement maladroit. Un peu comme Flynn, mais d'une façon totalement différente.

La scène était des plus farfelues. Dans la boutique ravagée par le sanglier, on voyait maintenant l'ancien Serdaigle à la mine patibulaire cacher un corps meurtri dans une valise rattachée à un balai alors que le propriétaire des lieux gisait, inconscient. C'est à ce moment que le Sinclair, dans sa poche étonnamment confortable, entendit les bruits de voix étouffé en provenance du monde extérieur. Et juste après... les montagnes russes commencèrent. L'animagus reçu plusieurs coups, visiblement la conduite du balai était compliquée, et il fallait en plus éviter une sorcière à la voix nasillarde.


- Tout va bien dehors ?

- MAIS LÂCHEZ CE BALAI !

- Ah, apparemment non.

Recroquevillé dans sa valise enchantés, il parvînt à glisser sa main vers sa baguette. Il fallait déjà peu faire confiance à Flynn en terme de sorts, mais alors un Flynn à semi-conscient et avec un mal de crâne carabiné... Mais son ami était embêté par une méchante dame, et il assumait la course poursuite : le Sinclair ne pouvait rester sans rien faire !

- Attends je vais t'aider !

La valise fut traversé par un éclair orange vif, qui toucha un pigeon, retombant au sol dans un bruit de klaxon.

- C'est bon ? Attends j'réessaie !

Un deuxième trou se creusa dans la pochette en cuir, le rayon violet percutant le chapeau de la sorcière minuscule qui se changea une poule dodue.

- Et là, c'est bon ?



123

PNJ D'OWEN BUCKET
Gajiu
Directeur de maison
Rédacteur
Adulte
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 8646
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 25/06/2023 à 18:39:52

Tant bien que mal, tu tentais de maintenir la trajectoire du balai. Plutôt mal que bien, d'ailleurs. Vous vous cogniez régulièrement à des étals, renversiez des passants qui en perdaient leur chapeau.

GAJIU - Mais lâcher ce balai nom du slip de Merlin !

La sorcière et son grain de beauté démesuré ne voulaient pas lâcher le manche du balai et tu craignais que ça ne vous attire encore plus d'ennui. Tu aperçus, au loin, les services de l'ordre qui se préparaient, baguette à la main. C'est à ce moment que Flynn transforma un pigeon en klaxon.

GAJIU - C'est raté ! Un peu plus à gauche !

Et en moins de temps qu'il en faut pour l'écrire, la sorcière se transforma en poulet. Un poulet beaucoup moins lourd que la sorcière. Avec un plaisir non dissimulé, tu observas le sol s'éloigner de tes pieds. Bientôt, les cheminées glissaient sous vous tandis que vous vous envoliez loin du bazar que vous aviez créé dans la rue sorcière la plus célèbre de Grande-Bretagne.

GAJIU - ON A REUSSI ! Flynn ! On a réussi !

Tu sautais de joie sur ton balai, créant des perturbations pour les deux autres passagers : le poulet et le sorcier dans la valise. Un rire tonitruant s'échappa de ta gorge. Tu n'avais aucune idée de l'argent que vous alliez pouvoir gagner avec ce pauvre balai et quelques nécessaires à balai, mais tu n'avais pas ressenti une telle joie et une telle énergie depuis des années. Le poulet s'aggripait le mieux qu'il pouvait au manche à balai, le vent ébouriffant ses ailes.

GAJIU - Bon... Maintenant, on va où ?

Ton rire s'était tu. Mais un grand sourire était peint sur ton visage.

Flynn Sinclair
Adulte
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 63
Titre : Re : Une petite pièce, s'il vous plaît ?
Créé : 06/07/2023 à 21:04:36

La valise était quand même très inconfortable... et le fait que le jeune homme était à moitié assommé pour avoir enfoncé la vitrine des balais n'aidait pas des masses. Remarque : pour une fois, Flynn avait utilisé sa tête. Enfin, sanglier-Flynn l'avait fait... mais c'est déjà du progrès. Non ?

Gajiu demanda alors vers où ils pouvaient se diriger... et effectivement : vers où pouvaient-ils se diriger ? Pas Londres, ni Pré-au-Lard. Les places fortes du Monde Magique seraient rapidement alertées, ils avaient fait un tel boucan ! Peut-être que...


- Tu connais Halven ? Sur la côte sud... tu as un compas sur ton balai ?

Le bruit étouffé à travers le cuir du sac magique laissé entendre une voix épuisée, qui s'éteignait même. Petit à petit, Flynn sombrait dans les bras de Morphée. Le blessure était peut-être suffisamment sérieuse pour mériter un petit somme non ? Et puis, il était comme un bébé kangourou dans la poche de sa mère là.

- ça te dérange pas si je ferme les yeux ? Juste... juste cinq minutes... merci 'jiu...




❁ ❁


Halven était une petite ville magique sur la côte sud de l'Angleterre. On y trouvait un port, nullement renseigné sur les cartes marines moldues, et tout ce qui se trouve dans une cité portuaire. On aurait cru le subtile mélange entre une cité côtière Lovecraftienne, et l'Allée des Embrumes.

La poule sous son bras gauche, Flynn marchait aux côtés de son Golgoth d'ami aux milieux des rues pavées, tortueuses, semblant tendre des pièges aux moindres virages. Ca avait un côté amusant vu de l'extérieur. Mais ça avait un côté rassurant pour le sorcier raté.


- J'ai découvert cette ville lorsque je travaillais pour euh... tu vois qui.

Il n'était pas sûr d'évoquer le Ministère en ces lieux, où les fragrances nauséabondes concurrençaient à la misère humaine qui s'étendait, ivre ou inconsciente, contre les murs miteux.

- C'est pas chic, mais au moins personne d'officiel traine par là. Ah attends, je crois qu'c'est à gauche.

Ils arrivèrent sur une grand-place quasi déserte. Un carrousel, rouillé et abandonné depuis longtemps, rompait le silence de son grincement sinistre. L'Irlandais cherchait une boutique du regard. Normalement, un receleur trainait dans la ville... mais où est-ce qu'il était déjà ?



123

PNJ D'OWEN BUCKET

Pages : 1 2 ->

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5