Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Nitimur in vetitum
Retraité
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Nitimur in vetitum
Créé : 11/11/2023 à 02:20:01



9h00, Londres.


L'air de la ville était imprégné d'une atmosphère pesante, mêlant les parfums de l'encre des bureaux officiels et la fumée des cheminées qui s'élevait dans le ciel nuageux. Le soleil se levait doucement sur Londres, projetant ses rayons pâles à travers les voiles de brume matinale. Les rues encore endormies s'étiraient comme des longues cicatrices dans l'aube naissante. Au bout d'une de ces artères, une silhouette décidée fendait l'air frais de l'aurore. Elle s'engagea dans la pénombre de l'avenue déserte, vêtue une élégante robe sombre, dégageant une aura de mystère et de résolution. Son itinéraire, jalonné d'ombres et de ruelles étroites, était empreint d'une discrétion particulière. Ses pas, mesurés et décidés, ne faisaient aucun écho dans le dédale citadin.
Kathleen Kye avançait avec la légèreté d'une ombre, une silhouette insaisissable fondue dans le tissu urbain et tourna dans une venelle étroite, longeant des façades décrépites. Les façades semblaient garder en leurs pierres les échos d'histoires oubliées, des récits engloutis par les méandres du temps.

La Commonwealth Educational Magic Cultural Organization, un nom qui résonnait comme un murmure ésotérique dans les couloirs poussiéreux de l'histoire magique. Kathleen Kye, chercheuse archéologue, y avait trouvé refuge. Le CEMCO était une institution privée, élitiste et cloîtrée, dirigée d'une main de fer par une antique famille de Sang Pur, gardienne jalouse du patrimoine magique, fruit d'un accord subtil avec le Ministère de La Magie. L'institution préservait son indépendance dans le domaine des recherches qu'elle entreprenait ainsi que dans celui de la restauration tant que cela n'entraînait aucun risque, et à condition que certains objets, jugés trop puissants, étaient confiés au Ministère et devaient y rester même en cas d'études. Ces objets, parfois plus proches de fléaux que de trésors, étaient gardiens de secrets dangereux, des gardiens que le CEMCO et ses chercheurs, devaient dompter avec précaution. Étudier le tout premier réceptacle horcruxe, les sorts de magie antiques répertoriés dans des manuscrits du Moyen Âge, les mystères tissés entre les lignes des grimoires et des artefacts anciens. Le CEMCO, avec ses salles remplies de reliques mystiques, était un royaume d'ombre et de lumière où se croisaient les histoires des magies oubliés. Chaque artefact contait une histoire, murmurant des légendes aux oreilles de ceux qui étaient prêts à écouter. Le CEMCO, institution privée chargée de restaurer, étudier et conserver les artefacts historiques magiques, avait trouvé en la jeune femme une âme dévouée à la préservation du patrimoine sorcier...

Sa chevelure de jais, tressée avec soin, encadrait un visage juvénile mais étrangement marqué par le temps et les tourments du savoir. Ses yeux, d'un noir profond, empreints de la lueur fiévreuse de la découverte, reflétaient une quête insatiable de vérités occultes. D'une beauté à la fois altière et mélancolique, elle incarnait l'essence même de ceux qui, par passion ou par obsession, dédient leur existence à exhumer les vestiges d'un passé magique.

Dans le cadre d'une recherche sur les flux magiques, Kathleen s'était vue confier la mission d'étudier un artefact classé secret absolu dissimulé au sein du complexe ministériel le plus obscur et le mieux défendu, et disait-on issu des trésors des Templiers. Le genre d'artéfact puissant dissimulées dans les abîmes du monde, inaccessible aux regards profanes. Dans le souci de sécurité et de surveillance durant la manipulation de cet objet énigmatique, la chercheuse serait sous la vigilance exclusive du Chef des Aurors ; Damon Petrova. Elle ne le connaissait ni d'Adam ni d'Ève, mais l'idée de partager cet instant unique avec un novice inexpérimenté en magie archéologique faisait gronder en elle une tempête de mécontentement. La jeune femme s'efforça même d'incliner les esprits de ses chefs par l'usage de propos adroitement choisis, mais elle se trouva confrontée à l'inflexibilité du protocole. Elle, qui avait espéré savourer la jouissance solitaire de l'artefact, d'explorer sa magie et d'extirper de ses entrailles les mystères occultes, se voyait contrainte de partager sa découverte avec un parasite qui entraverait probablement ses actions. Les caprices du destin la tourmentait, tandis qu'elle demeurait impuissante face à la quête d'une stratégie pour éloigner, ne serait-ce qu'un fugace instant cet Auror qui semblait insatiable. L'entrevue était fixée à ce jour et munie d'une missive scellée de cire rouge, les informations sur la position exacte de l'artefact au département des mystères, Kathleen s'immisça avec précaution à l'intérieur du Ministère de la Magie, empruntant une porte dérobé.

Au sein du ministère, L'asiatique poursuivit son chemin prestement, empruntant des couloirs dédaleux et des escaliers en spirale. Le murmure des conversations feutrées, les éclats de lumière des lanternes magiques, tout contribuait à créer une atmosphère de secret bien gardé. Elle n'accusait aucun retard, bien au contraire. Son sérieux méticuleux, presque obsessionnel, l'avait incitée à arriver avec une avance d'au moins une demi-heure. Dans l'ombre du temps qui s'étirait, elle attendait, une ponctualité rigide reflétant l'ordre qu'elle imposait à sa vie. Le monde autour d'elle se dévoilait dans une atmosphère calme mais tendue, une anticipation silencieuse imprégnant chaque minute qui s'égrénait, comme si le simple acte d'attendre était une danse avec l'absurdité de l'existence. L'odeur de la poussière mêlée à celle des vieux parchemins imprégnait l'air alors qu'elle s'approchait du bureau de l'Auror en Chef. La Kye reçut l'injonction impérative de rentrer directement dans le bureau de l'Auror une fois arrivée et de restreindre au maximum tout échange avec autrui. En sa possession résidaient des informations d'une importance capitale, dictant ainsi une prudence extrême dans ses échanges et exigeant une célérité sans faille dans ses déplacements.

Le cliquetis subtil du mécanisme de la poignée résonna dans le corridor désert, et la porte s'ouvrit sans heurt. Kathleen pénétra dans le bureau vide, et sentit une bouffée de soulagement l'envahir. Pas une seule âme n'avait croisé son chemin, pas un murmure indiscret n'avait trahi son passage. Les tensions qui avaient crispé ses épaules se relâchèrent imperceptiblement, et elle s'autorisa un bref instant de répit. Dans cette pièce, où la lumière tamisée l'enveloppait comme un voile mystique, les murs du bureau semblaient résonner des murmures d'une connaissance séculaire, les étagères chargées de tomes dont les pages renfermaient les secrets les plus jalousement gardés. L'ombre de l'intrigue enveloppa le bureau, et dans ce sanctuaire du secret, le jeu complexe du savoir se déployait comme une toile d'araignée, tissant des liens fragiles entre éthique, vérité et mensonge.

RPG entre Kathleen Kye et Damon Petrova. PNJ/Bénévoles non souhaité.

Chef des aurors
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Nitimur in vetitum
Créé : 11/11/2023 à 19:43:09 - Modifié : 11/11/2023 à 22:48:39

C'était tard dans la soirée qu'une missive était parvenue jusqu'au Chef des Aurors. Lié à une chercheuse, la mission devait être protégée à tout prix. Il avait lu en diagonale le parchemin, ne se souciant pas réellement des détails. Pour une fois qu'il pourrait sortir de son bureau et toute la paperasse autour, il n'en était que plus ravi.

Damon n'était pas très ancré dans l'histoire, mais il avait quelque chose que d'autres n'avaient pas. Une connaissance des magies les plus noires. Et pour cause, il avait été à bonne école. Entre son père et sa demi-soeur, cela frôlait l'indécence qu'il soit promu à un poste comme celui qu'il avait. Mais le sorcier savait parfaitement tenir sa langue et ses secrets jalousement conserver.

Le nom n'était pas familier pour le Petrova, mais il l'était pour Alysone, sa soeur. Cette dernière connaissait Kathleen et son penchant... sombre. Une chose était sûre, cette sorcière méritait de loin de finir ses jours à Azkaban. Mais le chef des Aurors préférait de loin la solution de l'avoir à ses côtés plutôt que de l'envoyer croupir dans une geôle moisie pour qu'elle décrépisse comme Alysone avant elle. Il avait une certaine compassion, en quelque sorte. En vérité, il savait parfaitement qu'aujourd'hui, il fallait combattre le feu par le feu, et inutile de faire d'inutile discours sur pourquoi il faudrait mettre un terme à la magie noire. Il avait fait venir la jeune femme de la manière la plus discrète possible et aucun membre de son équipe n'était au courant de cette visite. Il ne connaissait pas les détails sur la jeune femme, Alysone s'était tut, mais son regard en disait long. Sans doute qu'elle avait fait une promesse à la Kye.

Arrivé par derrière. Kathleen était déjà là. Il était à son bureau en une fraction de seconde, installé dans l'un des fauteuils en cuir noir. Les cheveux en bataille, l'air un peu lynché par le manque de sommeil, et s'il n'était pas là, personne ne pourrait se douter une seconde que cette homme dirigeait le département des Aurors tant il semblait être en dehors des sentiers battus. Loin des hommes aux cravates avec une tenue impeccable, Damon était plus en jean noir, presque moulant au niveau du fessier, un pull gris foncé en maille fine, et pour lui donner un aspect davantage détendu que ses confrères du Ministère, un perfecto en cuir noir. Surtout, il avait un regard de braise.

Il invitait la Kye à s'installer face à lui, en montrant l'un des fauteuils. Bonjour Miss Kye.

D'un geste de la main, il lâcha le dossier papier sur la table. Nous avons donc une mission sur les bras. Il ne comptait pas tourner autour du pot très longtemps. Inutile selon Alysone, qui semblait avoir des points communs avec l'asiatique. Qu'en dites vous ?

I chose you not as my next, but as my last, and should you fall, then I will follow.

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5