Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Harry Potter

Pages : <- 1 2

Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
[Débat] [Discussion] [Crimes de Grindelwald]
Bdragon
Directeur
6e année
[Avatar]
Poudlard
Messages : 24910
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 18/11/2018 à 12:02:05 - Modifié : 18/11/2018 à 16:08:05

À mon tour o/

[Afficher]
Spoiler
Je suis extrêmement mitigé.

J'ai énormément apprécié retrouver le monde magique et en découvrir de nouveaux aspects : sorts, créatures, lieux, situations inédites qui remplissent de bonheur mon petit coeur de fan. Le film est très beau visuellement parlant (mis à part les chats du ministère...) ce qu'ils arrivent à produire est assez dingue (la maison de Newt *-*) et la musique soutient l'ensemble comme il faut. Le casting est très chouette, je trouve Jude Law et Johnny Deep assez convaincants (sauf pour le coup de l'oeil que je trouve inutile), et même si il manque à mon goût d'actrices et d'acteurs français, l'ensemble fonctionne. Sur ces aspects là le contrat est rempli est en fait un film très agréable à regarder.

Par contre c'est sur le fond que ça pêche à tous les niveaux pour moi. Le film essaye de contenir beaucoup de choses, et souvent trop, au point de délaisser sa narration en ne prenant pas le temps de développer ses situations. On se retrouve dans une histoire qui contient beaucoup d'invraisemblances, de fausses pistes et de redites. Enormément de passages sont compliqués pour pas grand chose (qui a compris du premier coup la scène du paquebot ? Quel est l'intérêt du flashback à Poudlard ?). De nombreuses situations ne servent que de prétexte, d'excuses, sans avoir de réelle incidence sur l'intrigue (coucou les deux minutes au cirque qui ne sert qu'à amener une créature, coucou la scène de la cave qui est résolue en un deus ex machina de seconde zone sans s'attarder sur les informations qu'elle contient), de nombreux personnages ne servent à rien ou ne sont pas suffisamment développés (Nagini, Flamel, Irma), et c'est super dommage. On sent l'envie d'en montrer, d'en expliquer davantage, et je ne sais pas si c'est le montage ou le scénario qui est bancal à la base, mais je suis ressorti du film avec l'impression d'avoir vu une histoire accélérée que j'aurais adoré lire en un ou deux livres.

J'ai trouvé également dommage de montrer si peu le monde magique parisien, alors que les fans n'attendaient que ça. Le film aurait pu se passer n'importe où tellement on en montre peu.

L'histoire alterne entre incohérences (McGo à Poudlard, la scène de la crypte, le sort de l'auror) et un manque d'originalité dans certaines situations et points de l'intrigue : le retour d'une prophétie, l'usage de polynectar pour infiltrer le ministère, l'évasion sur le dos d'une créature fantastique. Je comprends ce besoin de faire plaisir aux fans, mais ça ne respecte pas l'univers créé par Rowling.

Clairement ce film est un film de transition vers les autres, mais n'est pas assez abouti à mon sens. Même si la révélation finale interroge, on se demande comment ça va continuer. Pour ma part je pense qu'il s'agit d'un honteux mensonge de Grindelwald, qui va une fois de plus trahir Credence, et je me demande clairement comment ils vont tenir encore trois films avant le combat entre Dumbledore et Grindelwald.

Je reste donc sur ma faim, d'autant que de nombreuses questions en suspens à la fin du 1 restent là sans réponses, et sans doute de manière définitive. Je lirai tout de même avec plaisir le scénario qui contient je pense davantage d'informations et de scènes. Je pense que nombre d'entre elles ont été coupées (je me souviens notamment d'une scène de bal dans le ministère présentée dans une BA et qui n'apparaît pas dans le film) et apportent plus de consistance et de développement à l'intrigue.

- Moins présent du 24/12 au 02/01 -


Un demande, une question, une souci, une remarque ?

N'hésitez pas à m'envoyer un hibou !
Dawn Lorentz
Grande architecte
Professeur
6e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 20513
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 18/11/2018 à 15:01:59

Je suis allée au cinéma avec des amis qui aiment bien HP mais qui ne sont pas p12iens. Pas aussi fans que moi. Ils sont trop jeunes pour avoir connu l'attente insoutenable de la sortie des livres, les théories farfelues qu'on avait pu élaborer à l'époque (coucou ceux qui ont fini par penser que Rogue était le père d'Harry hahaha) et du coup ils ne comprenaient pas bien ma hype quand à cette nouvelle histoire. Mais ils sont venus !

Avant que le film ne commence, j'ai dis à l'un d'eux qu'il était possible que je pleure dès les 10 premières minutes et il s'est gentiment moqué de moi, puis le film à commencé accompagné du lot habituel de frissons et des battements de coeur un peu plus vifs :

[Afficher]
Spoiler
Et bah je n'ai pas pleuré du tout (et c'est très très rare, je pleure à chaque fois que je revois la Reine des neiges et je peux pleurer devant un film de Noël sur m6 voire une pub si je suis fatiguée). C'est très mauvais signe.

Au final, mon avis ressemble beaucoup à celui de Bdragon, à part que je ne suis pas "extrêmement mitigée" mais vraiment mécontente. J'ai l'impression qu'ils ont sali HP, et quand je vois les gens sur Twitter s'extasier sur ce film bah là, pour le coup, j'ai envie de pleurer.

L'évasion de Grindelwald était bien.

Je ne l'ai pas vue en 3D et je me dis que ce passage aurait certainement valu l'effort... c'était beau, grandiloquent... ça correspondait assez à l'image que je me faisais de Grindelwald donc j'étais contente.

Un peu déçue par contre de ne pas voir de répercussions autres que "bon bah il reprend son travail de méchant du coup" : j'aurais aimé voir la présidente Picquery se s'engueuler avec le Ministre de la Magie pour savoir à qui revenait la faute, puis dépêcher des aurors en Europe malgré la nette réticence du Ministre... oui, ça aurait été bien.

Norbert et sa maison c'est le feu

Un chef d'oeuvre, c'était beau, c'était magique, c'était le bordel et c'est autant chez Norbert que chez les animaux qu'il a recueilli... sa maison est juste parfaite.

Par contre, c'est qui la meuf qui l'aide ? Son assistance là ? Elle est visiblement in love de lui et lui il voit rien... elle est juste là pour montrer qu'il n'aime que Tina ou il y a vraiment un bail avec ce personnage ?

En tout cas j'aime toujours autant Norbert ! Au début du 1, j'étais assez mal à l'aise qu'un acteur neuro-typique joue le rôle d'un neuro-atypique mais il le fait de manière très humble et c'est pas surjoué donc ça passe bien je trouve.

Queenie

Je suis vraiment contente de ce qu'ils ont fait avec son personnage. Dès le début je l'ai trouvée chelou et son évolution est tellement tragique... c'est hyper triste mais j'adore ça.

Elle ne maitrise pas bien son pouvoir, et elle est clairement névrosée en témoigne son comportement avec Jacob (dès le début du premier film hein) et son incapacité à ne pas lire les pensées des gens même quand ils lui demandent expressément. C'est logique qu'elle finisse par sombrer, et même si c'est peu évident dans le film, Grindelwald est un beau-parleur ça ne m'étonne pas qu'il ait réussi à l'embrigader.

Donc oui, très contente de cette évolution même si ça me fait mal au coeur. J'espère que Jacob ne se laissera pas démoraliser et qu'il fera son possible pour la retrouver et lui montrer qu'elle se trompe.

Juste une question : j'ai pas compris pourquoi Jacob ne veut pas déménager en Europe... c'est pas clair. Certes ce n'est pas un temps facile pour les moldus là-bas non plus à cause des adeptes de Grindelwald, mais il n'est pas supposé savoir ça vu que c'est un moldu ><

Dumbledore

Je suis très contente de la performance de Jude Law. J'étais très sceptique avant de voir le film car ce n'est pas un acteur que j'apprécie beaucoup, mais il faut avouer qu'il est bon !

Il a du charme et du charisme, et ce regard malicieux et grave à la fois. Quand on le regarde parler, on sait qu'il a compris des choses qu'on n'a même pas encore envisagées et qu'il a plusieurs coups d'avance. Et on sait qu'à la fois ça le fait marrer, à la fois il traine quelque chose de lourd qui le rendra triste à jamais.

Oui, vraiment une bonne interprétation je suis conquise, tout comme Colin Farrel avait réussi à le faire alors que j'étais pas très emballée.

Paris

Comme Bdragon je suis très déçue de ne pas en avoir appris plus que ça sur le monde magique français.

J'ai beaucoup aimé le Ministère de la Magie français, j'ai bien aimé l'absurdité de Queenie qui parle lentement à l'accueil alors que l'employée parle parfaitement anglais... (d'ailleurs, c'était une anglophone à qui on a demandé de parler français pour l'occasion non ? Son élocution était bizarre en vo).

J'aurais vraiment aimé voir des aurors français, au moins, et une vraie "collaboration" internationale avec les chefs de chaque pays qui s'engueulent sur qui a le droit de faire quoi :/

Nicolas Flamel

PAR CONTRE j'ai beaucoup aimé Nicolas Flamel ! Il est si vieux omg... (pour ceux qui n'ont pas suivi les cours d'HdlM je rappelle qu'aux yeux des moldus il est mort en 1418). Vieux mais puissant.

Et j'ai bien aimé le fait qu'ils montrent que certes la pierre philosophale rend immortel, mais vlà la gueule de la vie quoi. Je trouve ça intéressant, peut-être que la Pierre Philosophale respecte elle-aussi le principe de l'échange équivalent finalement #blagueD'Alchimiste ^^

Norbert et les gens

Globalement j'ai bien aimé la relation de Norbert avec son frère. On comprend les motivations de chacun, on comprend qu'ils s'aiment et se respectent malgré tout et qu'ils sont, au final, dans le même camp malgré tout ce qu'ils peuvent dire l'un comme l'autre.

J'ai beaucoup aimé le coup du câlin, et le fait que ce soit Norbert qui initie la chose à la fin du film. Si j'avais pas été aussi en colère à la fin j'aurais surement pleuré ^^'

Je suis toujours un peu saoulée par la relation entre Norbert et Tina, j'ai envie de les secouer pour leur remettre les idées en place mdr. Heureusement le coup de la salamandre a tout sauvé :')

Jacob était un peu inutile dans ce film... Norbert et lui n'ont reformé l'équipe de choc que pour un court instant et c'était beaucoup moins bien du point de vue de Jacob.

Croyance et Nagini

J'ai pas d'avis sur Nagini... j'ai hâte de voir comment elle devient assez vile pour se retrouver du côté de Voldemort !

Croyance est toujours au top, si puissant et si perdu ohlala... par contre c'est quoi ce plot twist tout pourri à la fin ? Aurelius Dumbledore wtf ???

Si jamais ils osent faire ça alors là je parlerai même pas de mécontentement j'irai manifester devant chez JK Rowling ! J'espère de tout coeur que Grindelwald lui a monté un gros bobard.

Et j'espère que son phénix c'est Fumseck voilà ><

Les Lestrange

Ça aussi c'est tragique. J'ai beaucoup aimé le personnage de Leta et l'horrible histoire de sa famille. Ça montre bien que certains nobles étaient des gros @%*#!! et aussi que la colonisation a été horrible... mine de rien c'est une prise de position politique très courte mais significative.

Bon par contre je trouve qu'ils ont très mal introduit cette histoire de bébé échangé. Les indices qu'ils ont semé étaient mauvais : l'épouvantard = le voile qui tombe dans l'eau ? Aucun moyen de comprendre ça sans l'explication finale et du coup ça embrouille tout le monde, on reste à se demande ce que ça peut être alors qu'il faudrait déjà être en train de réfléchir à ce qu'il se passe après.

j'ai bien aimé le flashback à Poudlard par contre, parce que ça permet de mieux comprendre cette histoire de "mal aimée par sa famille et ses semblables". Je parle pas du problème McGonagall je préfère être dans le déni.

Ah et à mon avis son frère a survécu, parce que sinon le nom des Lestrange va s'éteindre (à moins d'un nouveau rebondissement dfpgyrspohuormizyu) or on sait que c'est pas le cas.

La fin

Bon. Les aurors du Ministère là il faut vraiment qu'ils soient moins cons.

Dumbledore dit à Theseus que Grindelwald va surement faire un gros meeting et que ce sera un piège... et... rien du coup ? C'est à Theseus de décider si il y va ou si il se défile ? Dans quel monde ??? Normalement dans ces cas là on interroge le cas qui donne l'info pour avoir plein de détails et choisir collectivement comment répondre à la menace. Ptin ça me rend folle.

J'ai BEAUCOUP BEAUCOUP aimé la réaction des sorciers quand Grindelwald leur montre sa vision de la 2e Guerre Mondiale ! On s'est souvent dit "wtf les sorciers ils faisaient quoi pendant la 1e Guerre là ?" et bah visiblement ils en ont souffert eux aussi. Je ne sais pas qui a dit "oh non, pas une autre guerre" mais j'ai vraiment senti du désespoir profond et ça m'a vachement touchée.

Bref bref, les aurors débarques et ça dégénère, et je sais pas si c'était voulu ou si c'est à cause de Leta mais un sort super puissant est libéré et va anéantir Paris.

J'espère qu'il y a une ellipse narrative et que Nicolas Flamel explique des trucs de vieux sorcier alchimiste à tout le monde, parce que s'il suffit de lancer un Finite incantatem dans le sol pour annuler ce sort bah c'est nul ><

Dumbledore et Grindelwald

L'explication du pacte de sang disant qu'ils ne peuvent pas s'affronter est bien. Et GG le niffleur qui a été le récupérer ET QUI A ÉTÉ BLESSÉ NFDEGHIGNOIGHZO PAUVRE PETITE BÊTE MIIIII.

J'ai détesté la performance de Johnny Depp qui ne correspond juste paaaaaaas duuuuuuuuuu touuuuuuuuut à l'idée d'un Grindelwald séducteur et charismatique que je me faisais.

Conclusion

Ptin en refaisant le film j'arrive quand-même à passer 1h à décortiquer les choses ça m'énerve ><

Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé le film, il était agréable à regarder et l'histoire est sympa même si compliquée.

Mais je suis mécontente parce que c'est un univers que je connais par coeur et qu'il est piétiné : McGonagall n'est pas née à cette époque et pourtant elle Poudlard, le miroir du Risèd peut apparemment marcher comme une pensine, tout le monde peut lancer des sortilèges informulés et d'ailleurs ya plein de nouveaux sorts parce que les sorciers adultes ne font rien avec leurs mains.

Mais je suis aussi mécontente parce qu'on ne s'attarde sur rien, ils nous lancent plein de choses à la figure mais rien n'est développé. J'espérais rempli la diégèse HP de nouveautés mais là j'ai juste l'impression de l'avoir ouverte en deux et d'avoir fourré plein de choses dedans sans trop savoir ce que c'est.



Lust Caféine Sasageyo
« Certains nous voient comme une lueur vive, d'autres comme une chaleur incandescente, ce qu'ils ne comprennent pas c'est que nous sommes le feu. »
Trauma :: Discipline
Robin Devlin
Joueur de Quidditch
1re année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 69
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 18/11/2018 à 19:14:42

Je me lance pour vous donner mon avis après l'avoir vu deux fois.

Je vous préviens, je n'ai pas du tout l'habitude de critiquer un film, que ce soit positivement ou négativement, et j'ai du mal à être objectif quand ça concerne notre cher Monde magique, mais c'est parti !

[Afficher]
Spoiler : Avis sur Les Crimes de Grindelwald
Je suis allé le voir pour la première fois lors de l'avant-première mondiale, mais malheureusement je n'étais pas sur Paris.
Après avoir été bien hypé pendant environ 1H15 de tapis rouge, le film commence.

Je vais décortiquer mes pensées en 3 temps :
- pendant le film
- à chaud après le premier visionnage
- après le deuxième visionnage

1) Pendant le premier visionnage

Une des grandes impressions que j'ai pu avoir c'est celle d'avoir énooooormément d'informations à assimiler.
D'ailleurs je suis souvent passé à côté de détails ou même d'informations sur l'histoire tant j'étais un peu débordé.
Par exemple, j'ai eu du mal à comprendre du premier coup l'histoire de Leta et de Corvus et l'échange de bébés...

Le film nous montre également de nombreux sortilèges, si nombreux que j'ai pu en avoir le tournis par moments : les sorciers des années 1920 ne savaient-ils donc rien faire de leurs mains ?
On dirait que chaque action est bonne à être réalisée par un sort.
Le sortilège que lance Norbert lorsqu'il arrive sur la place ayant accueilli le cirque Arcanus, j'avoue que ça me paraît assez gros et assez facile scénaristiquement pour débloquer l'histoire...
Par contre j'ai apprécié le fait que la baguette puisse se "transformer" notamment lorsque Norbert l'utilise pour écouter.
Globalement, un peu trop de sortilèges, on finit par penser qu'ils sont là simplement par obligation d'en montrer : Papyrus reparo, un sortilège pour la plume de Yussuf Kama, et tant d'autres...

Sinon, j'ai beaucoup apprécié le film en le regardant.

2)Après le premier visionnage

AURELIUS DUMBLEDORE ?
Le film se finit sur cette grande découverte.
En discutant avec mes amis avec qui je suis allé voir l'avant-première, on a tout de suite pensé qu'il s'agissait là encore d'un mensonge de Grindelwald afin d'envoyer Croyance tuer Dumbledore.
Ma théorie était de dire qu'en donnant à Croyance une identité, Grindelwald lui offrait ce qu'il avait toujours voulu avoir. Ainsi, Croyance a pu se libérer de son Obscurus (je pensais a priori que lorsqu'il utilise sa baguette, il éjectait son Obscurus afin de devenir un sorcier à part entière).
Cependant j'ai des doutes car Croyance est intéressant pour Grindelwald justement parce qu'il est un Obscurial, donc je ne vois pas l'intérêt de faire en sorte qu'il n'en soit plus un, sauf si Croyance s'avère être un vrai Dumbledore ou un sorcier très puissant... A voir (de toute façon c'est THE question sans réponse jusqu'au prochain film).

Mis à part cela, j'étais vraiment content de retrouver cet univers et la semaine qui a suivi l'avant-première m'a été très fade, en effet je me sentais vide de ne pas regarder une nouvelle fois le film!

J'ai bien aimé les nouveaux personnages même si, en raison de leur nombre élevé, ils n'ont pas été si développés que ça...
J'apprécie beaucoup Thésée en ce sens qu'il aime beaucoup son frère, il veut le meilleur pour lui mais il ne se rend pas compte que Norbert n'est pas comme lui.
Leta est très tourmentée ce qui rend son personnage très intéressant.
Dumbledore est très bien campé par Jude Law et on retrouve ses expressions et son attitude enfantines, loufoques.
Nagini n'a pas été si développée que ça donc je n'ai pas vraimen d'avis sur elle, je m'interroge sur ce qui va faire qu'elle tombe du côté de Voldemort plus tard...
Croyance a vraiment un rôle génial, il est si puissant et si faible émotionnellement à la fois, il est vraiment attachant et l'acteur est impressionnant.
Quant à Nicolas Flamel, j'ai apprécié l'humour qu'il apporte ainsi que sa démonstration de connaissances en combattant le sortilège de Grindelwald (on le stoppe vraiment avec un Finite ? C'est un peu limite...)

Au premier abord, j'ai apprécié le fan service récurrent car bon... je suis un peu un pigeon sur ce domaine-là.
Au premier visionnage je n'avais pas remarqué toute la problématique apportée par McGonagall, maintenant je déchante un peu.

Enfin, dommage que l'histoire entre Tina et Norbert traîne un peu en longueur.
On sait que Norbert n'est pas doué pour les relations sociales, ni Tina d'ailleurs, mais il serait temps qu'ils voient qu'ils sont fait l'un pour l'autre et qu'il saute le pas!

3) Après le second visionnage

Je ne vais pas rajouter beaucoup d'informations car les questions que je me posais au premier visionnage sont encore en suspens (Aurelius, Nagini, etc.)

Je conseille de le voir une seconde fois pour vraiment mieux cerner les détails et l'histoire.

Il y a quelques points qui m'ont fait grimacer pendant le deuxième visionnage.
Le premier concerne Norbert qui lance Accio sur son Niffleur sur la place de Paris.
On est d'accord que l'avantage d'Accio c'est d'attirer quelque chose vers nous, or Norbert, avant de lancer le sort, se demande où est son Niffleur afin de pointer sa baguette sur ce-dernier pour enfin lancer "Accio Niffleur".
Puisqu'il dit Accio Niffleur, il ne devrait pas avoir besoin de pointer sa baguette sur lui, non?

Le deuxième concerne les Aurors...
Mais quelle est cette violence ?
Ces gens sont Aurors, ils ont quand même des responsabilités, et le réflexe de l'un d'eux lors du rassemblement est de tuer la jeune fille qui l'"agresse" ?
Alors ok, on est dans les années 20, autre temps autres moeurs, et autres manières, mais tout de même ?
Il me semble toutefois l'avoir vu descendre des marches au moment où Grindelwald leur demande de le rejoindre (il n'était peut-être pas un bon Auror...).

Je suis aussi déçu qu'on n'ait pas vu tant que ça Paris.
On sait que lorsqu'ils passent la statue, les sorciers se retrouvent du côté magique de Paris, mais on ne sait pas où ce côté s'arrête : s'ils marchent pendant 5 kilomètres, sont-ils encore dans le Paris magique ou ont-ils rejoint le Paris moldu?
De plus, le Zouwu s'enfuit dans le Paris magique et on le voit réapparaître ailleurs dans Paris : s'agit-il du Paris magique ou moldu ?

Voilà !
J'ai quand même adoré le film et je suis content que notre univers continue de s'agrandir.
J'ai hâte d'avoir plus d'informations sur le prochain!



Gryffondor
la maison des plus forts
Remi Prince
Professeur adjointe
Chroniqueuse Crocs
Tête réduite
2e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 4937
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 18/11/2018 à 20:14:19 - Modifié : 18/11/2018 à 20:28:45

Je suis allée le voir cet après-midi avec mon fiancé et l'une de ses soeurs qui connait bien l'univers HP même si c'es pas une pédouzienne. Au moins, j'ai pu avoir quelqu'un pour parler du film à la fin.

[Afficher]
Spoiler
Aaaaaaaaaaaaah!
Aurélius Dumbledore !

Retenez-moi, je vais les étriper ! Raaaaaaaaaaah !
Et moi qui disait y quelques jours sur le topic du débat sur Dumbledore que même s'ils lui avaient fait changé de matière, ils n'avaient pas fait de grosses incohérences genre lui envoyer un frère ou... MAIS SI ! ILS L'ONT FAIT ! Mais tuez-moi pitié. C'est quoi ce scénario digne d'un noob qui invente qu'il est le frère caché de Harry Potter ? Bah non, Harry est fils unique, banane. Bah voilà, Albus, c'est pareil. Il a un frère, et une soeur, point. Et ils ont le culot de mettre dans le générique que c'est d'après les personnages créé par Rowling. Non. Non, non, non, non. Je ne l'ai peut-être pas dit mais Non ! Si Albus avait eu un autre frère, Rita aurait déterré son cadavre en même temps que celui d'Ariana. Si y a pas de cadavre, y a pas de corps, pas de frères. Maintenant, pitié, ... faites quelque chose pour arranger cette incohérence complètement délirante. Pitié.

En vrai, sur le temps du trajet, j'ai eu le temps de me calmer et de digérer l'info, parce qu'en vrai, j'ai adoré le film. C'est juste les dernières secondes qui m'ont foutus une claque et ont juste tout gâché. Croyance a un phénix depuis un certain moment donc si ce que disent Albus et Gellert sur les Dumbledore est vrai... pourquoi pas être un Dumbledore, mais certainement pas le frère d'Albus. Deux obscurials dans la même fratrie, et puis quoi encore ? Après, je me dis qu'il est possible que Gellert se soit éclaté à dénicher un phénix et à le mettre sur le chemin de Croyance pour "prouver" qu'il sait comment il s'appelle. Si c'est bien une machination de Gellert, si c'est bien un mensonge comme je l'espère, on comprend clairement que la cible visée est Albus. Gellert contourne son serment de ne pas affronter Albus, tout comme Albus a cherché à le faire à travers Newt. A mon avis, ça peut être une sorte de vengeance de ce genre-là en mode "tu veux jouer à ce jeu-là ? On va être deux, tu ne vas pas aimer."


Au-delà de ces dernières minutes de film, j'ai beaucoup apprécié le film. Il est plus sombre que le premier, moins... "magique" si je puis dire, pas dans le sens où il n'y a pas de magie, mais dans le sens où on est moins dans l'émerveillement. Le côté découverte candide a disparu dans celui-là même si on découvre d'autres créatures magiques. J'ai adoré le zouwu. La scène où Newt le calme et le met dans sa valise est juste magique et très drôle, il est trop mignon ce... "chat" XD Et quoi de mieux qu'un très gros chat pour combattre les chats faméliques du ministère français ?

J'aurais aimé plus de moments de... "pauses" si je puis dire, qu'on puisse découvrir les lieux tranquillement, alors que le film m'a plutôt donné une impression de course contre la montre, peut-être voulue. Mais du coup, on a pas le vraiment le temps de découvrir le cirque Arcanus qu'il a déjà disparu, les flash-back sur l'enfance de Newt étaient sympathiques mais pas forcément pertinemment bien placé, ils m'ont donné l'impression d'être collé là parce qu'il fallait bien les coller quelque part. Même regret vis-à-vis de la maison de Flamel, du quotidien de Newt avec son assistante qui disparait pour le reste du film, ou de la vitesse à laquelle est expliqué la situation amoureuse entre Jacob & Queenie et même le traitement de Nagini qui est autant un perso principal que Yussuf sur ce coup-là.

Cela dit, même si on s'attendait à la trahison de Queenie, je dois dire que j'ai beaucoup aimé la manière dont c'est mené. On sent l'amour que les deux personnages ont l'un pour l'autre autant que la profonde incompréhension qui les sépare parce qu'ils ne raisonnent pas pareil. Là où Jacob veut protéger Queenie et faire ce qui est juste, cette dernière veut simplement vivre leur amour, avoir la liberté de le faire et cette soif de liberté, cette envie d'aimer Jacob en plein jour qui cause sa perte. J'ai presque senti un clin d'oeil pour Star Wars pour cette situation, avec Anakin qui aimait tellement Padmé, qu'il finit par la perdre en voulant la sauver, de la même manière que Queenie réduit leur histoire d'amour en cendres en voulant aimer Jacob. En tout cas, j'aime beaucoup ce qu'il a été fait de son personnage, de la fragilité qu'on sent chez elle autant que la profonde humanité et maladresse de Jacob.

Le lien entre Gellert et Albus est assez bien gérer selon moi. J'ai trouvé ça un peu cheaté que le ministère sache pour Albus & Gellert alors que cette histoire remonte pas mal et que à l'époque d'Harry, personne ne semblait au courant de ça, pas même l'ami d'Albus (que j'aurais bien aimé trouvé dans la série, peut-être dans un autre volet, ce serait plus cohérent que de trouver McGo pour faire "plaisir aux fans". Faut se mettre dans le crâne, un jour, que créer de grosses incohérences ça ne fait PAS plaisir aux fans, merci.). Mais hormis ce p'tit point noir, leur histoire est abordée avec beaucoup de pudeur avec cette scène où ils font ce pacte de non-agression j'ai envie de dire, qui est très touchant. On comprends du coup, que quelques heures à peine après la mort de sa soeur -Gellert ayant censé avoir quitter Godric's Hollow le lendemain de la mort d'Ariana- qu'il est allé le voir, incapable, probablement de comprendre ce qui s'est passé et qu'il a compris que son ami prendrait la fuite. Comment en sont-ils venus à se promettre de ne pas s'affronter... c'est une autre question. J'ai l'impression que ça a été crée parce que les scénaristes n'ont pas jugé pertinent que Albus est refusé volontairement de ne pas combattre Gellert avant 45 s'il avait eu le choix, ce qui contredit les paroles d'Albus dans le HP7 d'ailleurs...

Niveau incohérence, ayant vu les BA, j'avais déjà digéré le transplanage à Poudlard et Albus en DCFM (qu'ils ont expliqué quand même avec le fait qu'Albus ne devra plus enseigner cette matière alors que les infos qu'on avait nous présente Albus en prof de métamorphose à l'époque de Voldy, donc bien plus tard... pourquoi pas... c'est chelou, chiant et inutile, mais pourquoi pas), et j'avais entendu parler de Minerva alors qu'elle est même pas née, donc j'ai pas trop ragé sur mon siège. Un peu déçue parce que même sans la voir vraiment, je n'ai pas trouvé de ressemblances entre elle et McGo dans HP. Le accio sur les créatures ne m'a pas tellement dérangé, je suppose que c'était pour éviter de repartir pour une heure de chasse au niffleur (j'ai adoré le gant à pièce pour chopper les bébés *-* ), mais dans ce cas, comment expliquer que Newt fait des ravages dans la bijouterie du premier volet pour le chopper ?

L'intrigue autour de qui est Croyance m'a semblé vraiment tirer par les cheveux par contre. Ce qui est étrange, c'est qu'on quitte NY après le premier volet où Newt est un héros et Croyance présumé mort et d'un coup, on arrive en Angleterre où Newt est en fait un destructeur aux yeux de la loi (personne ne leur a raconté ce qui s'est passé ou quoi ?) et tout le monde sait que Croyance est en vie. Il est si mauvais que ça pour couvrir ses traces ou il a crié son nom et ses intentions à tous les passants pour que ça se sache à ce point-là ?

Et surtout... L'idée de la fratrie maudite était sympa, elle est expliquait "tout" j'ai envie de dire. Elle avait un sens, une cohérence avec Irma notamment, le côté demi-elfe et maternel qui à la fois original & touchant, et d'un coup, Leta qui nous sort qu'elle a échangé les bébés (pourquoi envoyer Leta en Amérique d'ailleurs ? Pourquoi n'y a-t-elle finalement pas grandit ? ). Alors, je conçois que ce soit un sympathique terreau pour permettre à Gellert de tromper Croyance sur ses origines (en espérant que ce soit vraiment le cas), mais franchement, j'ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux alors que Croyance en Lestrange aurait été très intéressant et offrait un tas de possibilités d'évolution. Gellert aurait pu aussi le manipuler s'il était un sang-pur anglais. Du coup, on patauge un peu dans le semoule à ce niveau-là.

Cela dit, le film reste fort en spectacle et en émotions. On commence par une évasion de Gellert vraiment très classe, riche en spectacle, qui nous offre une aperçu de ses pouvoirs qu'on avait pu appréhender dans le combat final du premier volet. Je trouve que c'est le moment le mieux fait, travaillé et présenté du film,c'est pas... bâché j'ai envie de dire. Le combat final dans le cimetière envoie du lourd, ça reste quelque chose de bien réalisé autant au niveaux des jeux des acteurs -comme le coup de folie de Queenie quand elle crie sur Jacob avec la stupéfaction de ce dernier qui prononce les mots fatals- qu'au niveau des effets spéciaux. Le fait que Leta se tourne vers Newt pour lui dire qu'elle l'aime, dont on avait déjà compris les sentiments avec la scène en classe -pourquoi avoir choisit Thésée du coup ? Pour moi, sa mort n'est pas vraiment un problème dans le sens où ses enfants auraient été des Scamander. Les parents de Rod & Rab doivent forcément être d'autres personnes, même si ça pose le problème de "mais si Leta & son frère étaient les derniers de la lignée, de qui sont-ils nés?" Je dois avouer, que j'y crois moyen à l'histoire des derniers de la lignée, y a forcément une porte de sortie quelque part mais pour moi, ça ne peut pas être Leta. Le rôle de Flamel sur la fin, ça fait un peu lapin sortit du chapeau, mais j'aime beaucoup l'idée que l'alchimiste soit un puissant sorcier qui contraste beaucoup avec sa faiblesse physique.

Voilà, du coup assez mitigée sur le fond. J'ai beaucoup le film, mais le rythme empêche de l'apprécier vraiment -même si une deuxième visualisation sera nécessaire pour comprendre tous les évènements avec l'éclaircissement de ce qu'on apprends à la fin- et la révélation de fin a, pour moi, gâché complètement mon impression du film, qui était assez bonne jusque-là. Même s'il est plus sombre que le premier, on a un bon équilibre entre les moments terribles et ceux plus légers, et le rôle d'homme de l'ombre d'Albus est bien mis en scène, notamment par sa manipulation de Newt.

J'ai probablement oublié de notifier plein de trucs, mais je crois qu'il va me falloir encore un peu de temps pour digérer Aurélius Dumbledore...

Hadès
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 117
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 19/11/2018 à 06:28:13

Mdrr, Lust ton spoil me tue je rejoins ton avis sur presque tous les points abordés oh lalala (et pas le temps d'écrire sur les autres pfpf)

outlaw
Enid
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 5
Titre : SPOILER!!! Une théorie que j’ai vu sur internet
Créé : 20/11/2018 à 17:42:04 - Modifié : 20/11/2018 à 23:11:09

[Afficher]
Spoiler : une theorie que j'ai vu sur internet qui concerne la fin
ATTENTION SPOILER!!!!










J’ai vu sur un commentaire YouTube qui disait que pour cette personne, Ariana, la jeune sœur de Dumbledore, n’aura pas « juste » été tapée par les moldus, mais violée, et que du coup Croyance serait né. J’ai trouvé ça intéressant du coup je la retranscrit, mais cette théorie n’est pas de moi... mais je ne peux pas donner de référence au j’ai oublié son pseudo donc voilaaaaa! :bye:

POUFSOUFLE ET FIÈRE DE L’ÊTRE

Enid
Gwendoline Black
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1097
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 20/11/2018 à 19:06:28


En fait je ne l'ai pas encore vu et je cherche désespérément une séance pour aller le voir et en profiter pour manger un bon Pop Corn et des M&M's ! Le cinéma sans grignotage c'est pas du cinéma !

Sinon en fait je ne peux pas trop donner mon avis, d'après les votres, il y à du bon et du mauvais... j'ai l'impression qu'il faut le voir plusieurs fois, ou alors attendre vraiment la suite pour comprendre... C'est si mystérieux que ça ?

Ma Mentor Solenehab :inlove:



Galahad Scamander
Professeur adjoint
Garde-Chasse
2e année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1699
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 24/11/2018 à 17:54:00

Gwendoline, pour te répondre, je sors de ma 2e séance j'en suis beaucoup plus satisfaite. Il faut avouer que je n'étais pas assez attentive à ma première séance, puisque j'étais arrivée complètement à la bourre et qu'un tout petit détail pouvait me distraire complètement et me laisser passer à côté d'un dialogue entier. Donc je pense qu'il n'y a pas de problème pour suivre l'intrigue si on fait bien attention. La profusion de personnages et les passages d'un groupe à l'autre sont parfois très rapides et difficiles à suivre, donc il faut faire un petit effort pour ne pas perdre le fil.

En tout cas, vous pouvez m'applaudir, cette fois j'étais à l'heure. * tire une révérence. *

Du coup voici ce que j'ai à ajouter avec ce deuxième visionnage :

[Afficher]
Spoiler
Je ne m'étais pas rendu compte que j'avais raté autant de choses à cause de mon retard, haha. L'évasion de Grindelwald était vraiment bien travaillée, je trouve. J'avais pas capté le délire d'Abernathy à la première séance, donc je comprends mieux maintenant. La scène avec le botruc et le bouton de manche m'a fait fondre, et... Oui, bon, je comprends mieux pourquoi j'étais un peu perdue sans avoir vu la scène où Newt essaie d'avoir l'autorisation de voyager à l'étranger. Bref, bravo le veaudelune, cette fois j'avais toutes les cartes en main.

Le revoir m'a permis de moins me focaliser sur ce qui m'agaçait (l'accio sur le niffleur, l'aspect ridicule de Flamel (pas toi Yoann, don't worry), le finite) et de plus essayer de repérer les indices qui montrent que Grindelwald a très probablement menti à Credence pour le pousser à tuer Dumbledore.

Déjà, il y a cette scène au début où il explique à ses partisans que Credence est en mal d'amour et d'identité, et qu'il s'agit d'une arme redoutable contre Albus. Il y a plusieurs phrases qui sous-entendent clairement qu'il va se servir de cette ouverture pour s'emparer de l'obscurus. Il aurait donc déplacé l'arbre généalogique des Lestrange au Père-Lachaise pour qu'on révèle que Credence n'est pas un Lestrange, ce qui lui permet d'inventer une parenté avec Albus. Je pense personnellement que Credence n'est issu d'aucune célèbre famille.

Ainsi, tout l'aspect labyrinthique du film se justifie : on suit plutôt Credence au fil de la découverte de son identité. Les fausses-pistes sont déroutantes, mais servent bien à montrer que rien n'est sûr.

Il trouve le phénix au même moment où Grindelwald lui rend visite pour la première fois. Je ne sais pas à quel point il est difficile de se procurer un tel oiseau, mais ça doit bien être à la portée de Gellert.

Je reste malgré tout persuadée que le rythme de ce film est trop rapide. Beaucoup de personnages ne sont pas suffisamment exploités alors qu'ils sont intéressants.

Je rebondis juste sur deux-trois trucs énoncés par mes VDD :

Citation : Bdragon
L'histoire alterne entre incohérences (McGo à Poudlard, la scène de la crypte, le sort de l'auror) et un manque d'originalité dans certaines situations et points de l'intrigue : le retour d'une prophétie, l'usage de polynectar pour infiltrer le ministère, l'évasion sur le dos d'une créature fantastique. Je comprends ce besoin de faire plaisir aux fans, mais ça ne respecte pas l'univers créé par Rowling.


Rowling ne peut pas ne pas respecter son univers. Les incohérences, ça arrive (pour le coup j'en ai relevé qu'une : le accio Niffleur, les autres pouvant encore être expliquées y compris McGo) et les répétitions ou variations de scènes déjà vues témoignent plus d'une maladresse de sa part. Je ne pense pas qu'elle l'ait fait consciemment, mais qu'elle est plutôt tombé dans ses propres pièges d'écriture.

L'utilisation du miroir du risèd me dérange un peu, cela dit, à moins que ce qu'il souhaite, ce soit de revenir en arrière et revivre ce moment ? Ouais mais non, il l'aurait changé, il aimerait ne plus être lié par ce pacte. Ou alors peut-être pas ? Peut-être que le pacte l'arrange bien parce qu'il ne souhaite pas l'affronter. Après la scène du pacte dans le miroir, on voit que le reflet d'Albus disparaît pour laisser place à Gellert. Très étrange. Il aimerait être lui ? D'ordinaire, les gens se voient eux avec des choses ou des personnes. Peut-être qu'Albus n'est pas tout à fait insensible aux idées de Grindelwald...?

Citation : Dawn
Juste une question : j'ai pas compris pourquoi Jacob ne veut pas déménager en Europe... c'est pas clair. Certes ce n'est pas un temps facile pour les moldus là-bas non plus à cause des adeptes de Grindelwald, mais il n'est pas supposé savoir ça vu que c'est un moldu ><


Peut-être qu'il est content de sa boulangerie-pâtisserie et n'est pas prêt à tout quitter pour vivre en Europe ? Je ne pense pas que les relations sorcier-moldu soient si bien vues que ça en Europe, même s'ils accepteraient de les marier.

Citation : Dawn
J'ai beaucoup aimé le Ministère de la Magie français, j'ai bien aimé l'absurdité de Queenie qui parle lentement à l'accueil alors que l'employée parle parfaitement anglais... (d'ailleurs, c'était une anglophone à qui on a demandé de parler français pour l'occasion non ? Son élocution était bizarre en vo).


C'était très bizarre comme moment, ouais ! Je viens de chercher, et l'actrice est anglaise d'origines roumaines. Donc elle a bien un accent anglais quand elle parle français, et un accent improbable quand elle parle anglais. Pas si facile que ça de reproduire l'accent français, visiblement.

Citation : Dawn
Et GG le niffleur qui a été le récupérer ET QUI A ÉTÉ BLESSÉ NFDEGHIGNOIGHZO PAUVRE PETITE BÊTE MIIIII.


J'étais pas bien aussi, hahaha. Pauvre petit chou... D'ailleurs, je suis contente, j'ai vu un tout petit détail. Quand Newt essaye de retrouver les traces de Tina après la disparition du cirque, on voit le niffleur en arrière plan voler un truc en or alors que Jacob et Newt discutent. En toute discrétion ! C'est un champion. <3


Mirabelle Boutondore
Crockdur
Grenouille à plumes
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 1591
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 24/11/2018 à 18:11:37

bonjour à tutti
Galahad, je suis d'accord avec toi, vu le nombre de questions sans réponses que je continue à me poser, je suis convaincue qu'il faudrait "a minima" que je visionne une deuxième fois le film.
Je pense qu'à la première séance on est subjugué et c'est bien normal, par l'ambiance, par l'action... on est à fond dans l'imaginaire de telle sorte qu'on n'a pas la tête à traquer/débusquer tout ce qui se cache dans les petits détails, dans les clins d'oeil etc...



clique: " les Jeuxminées du Père Noël.
clique:" Les pères Noël de P12."
* signature par Joshua, avatar de Noël par Joshua et Sheila *
:inlove: Clary Lewis :inlove:
Alysone Petrova
Préfète en chef
6e année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 7327
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 24/11/2018 à 18:20:56 - Modifié : 24/11/2018 à 18:21:42

Je sors de la séance où on m'a traîné et on a débattu de longues minutes dans le tram ahah

[Afficher]
Spoiler : Spoilers
Bon juste non. C'est pas possible. Je ne suis que déception. Autant il y a des scènes comme le bouton qui m'ont bien plu, où quand Queenie débarque avec Jacob et surtout l'évasion de mon futur mari aka Gringrin. Un problème ?

Le reste ce n'est que incohérences sur incohérences. C'est lassant. Vraiment. Je suis rarement déçu d'un film en sortant du cinéma mais pour le coup, je suis partie en me disant ouai bon fais un effort d'y aller mais au final si j'avais su j'aurais attendu pour le télécharger ahah.

Ils développent bien le personnage de Leta pour la tuer :° C'était un personnage un peu sans fond et on en apprend un peu plus ce qui a tendance à la rendre attachante.

Les robes de Poudlard. Juste dégeu. POURQUOI ? POURQUOOOOI ? On va pas parler du miroir sinon je vais grogner encore plus ahah. Ensuite la famille Lestrange, les derniers de la lignée ? Donc il faudrait m'expliquer d'où Rodolphus sort ?

Enfin bref, il y a pour moi trop de questions, trop de grillage de cerveau dans mon cas et je risque encore de trouver d'autres trucs incohérents qui vont me faire rager donc le prochain film je vais m'abstenir d'y aller.

Sinon, je n'ai pas assez vu Newt mais j'ai adoré Depp *.*

P CD L HH
Saskia Yselda
2e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 1769
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 02/12/2018 à 18:38:42

Je suis un peu à la bourre huhu mais je post quand même xD

[Afficher]
Spoiler : mon avis
Alors je sais pas trop quoi penser de ce film. D'un côté j'ai vraiment adoré et d'un autre côté j'étais euh... vraiment bizarre? (ça veut dire quelque chose ce que je viens de dire ?)

Déjà je l'ai vu deux fois, et ces deux fois on été au cinéma donc on va dire que pas besoin de le revoir pour m'en souvenir xD . Les effets spéciaux étaient très bien réalisés et j'ai franchement adoré le moment où ils ont tous plantés leur baguette dans le sol (mon moment favori quoi).

Cependant, comme la plupart d'entre vous, j'ai vu des anomalies. Nan mais franchement ! McGonagall n'est même pas censée être vivante à ce moment ! Allô la terre! Ici la Lune ! Hé ho les réalisateurs ! Vous faites quoi là ? C'est normal ça ?

Et puis Croyance ! Nan mais franchement ! Est ce que c'est un Dumbledore ? (j'espère pas)Et est ce que c'est possible que ça soit un sorcier quoi !? Nan ! Si c'est un Dumbledore, bah euh.... je me suicide ! Je veux pas
! C'est impossible !

Mais bon... j'ai quand même adoré ce film, je pense pouvoir le voir encore et encore, mais je serai tout le temps choquée à la fin. J'en revenais pas en sortant du ciné. Par contre, complètement déçue que Tina et Norbert se soient pas embrassés hihi.

Vuala !:X :X

Absente du 17 au 21 décembre sur le site. Disponible sur le tchat.


"La joie est le soleil des âmes, elle illumine celui qui la possède et réchauffe tout ceux qui en reçoivent les rayons"
Dakota Gilberti
Professeur adjointe
Garde-Chasse
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2153
Titre : Re : Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald
Créé : 09/12/2018 à 11:48:05

J’ai traîné pour ici mais je vais participer quand même

[Afficher]
Spoiler : Les crimes de Grindelwald
Alors je suis très partagé sur le film. Dans un sens, j’ai adoré et, d’un autre côté, j’ai pas vraiment aimé.

J’ai réellement adoré le début quand Grindelwald s’évade et qu’on retrouve enfin l’univers de Norbert, qui m’avait un peu manqué. L’histoire s'installe tranquillement et on retrouve les personnages du premier film.

Toutefois, je trouve que certains faits sont un peu tirés par les cheveux. Par exemple, la survie de Croyance. Normalement, un obscurial ne peut pas survivre aussi longtemps déjà et, dans ce film, il a comme apprivoisé cet état de fait. Croyance est un personnage que j’aime bien mais je pense qu’il est juste là pour donner un fil conducteur à l’histoire. Cette quête de son identité est le fil conducteur de ce film et sans doute du suivant. Est ce qu’il est réellement un Dumbledore ? Je n’y crois pas vraiment. On a jamais entendu parler d’un Aurelius Dumbledore. D’où est-ce qu’il sort ?

Comme beaucoup l’ont dis avant moi, qu’est-ce que McGonagall fait ici ? Normalement elle n’est pas encore professeur ! C’est une grosse incohérence ....

Par contre, j’ai adoré Jude Law dans le rôle de Dumbledore et Johnny Depp dans le rôle de Grindelwald. Les deux sont de grands acteurs et interprètent leurs rôles magnifiquement.

J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Nicolas Flamel. Il est exactement comme je me le représentait.

Et, j’attend désespérément le rapprochement entre Norbert et Tina ! On sent que les deux ont des sentiments pour l'autre. Aucun des deux ne tentent un truc.

Bref, je suis totalement mitigée.

GRYFFONDOR

Pages : <- 1 2

Le Grand Escalier >> Harry Potter

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix - Le Poudcast
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2012 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5