Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Morbid experiments and how to escape them
[Avatar]
Poufsouffle
5e année
Titre : Morbid experiments and how to escape them
Créé : 06/10/2022 à 22:03:17

Morbid experiments and how to escape them
Expériences morbides et comment en réchapper


Owen descendit du ferry, son cartable sur le dos. Il avait reçu, quelques jours plus tôt, un hibou de la part du Ministère disant qu'il avait été retenu pour un stage exclusif grâce à ses résultats exceptionnels. Il était maintenant en Irlande, là où l'homme qu'il avait rencontré lors de l'entretien au coeur du Département des Mystères lui avait dit de se rendre.

Oh, il n'avait pas été simple de convaincre les parents Bucket, mais le sorcier s'était montré très persuasif. Il s'agissait d'un homme éloquent et distingué, presque le cliché du dandy britannique ! Il avait vendu un camp d'excellence où les jeunes sorciers et sorcières les plus exceptionnels pourraient perfectionner leurs dons. Et le fait que l'adolescent, né-moldu, soit un prodige, avait suffit à ce qu'il tape dans l'oeil du Ministère. Est-ce que Madame Moore avait appuyé son dossier ? Peut-être !


- Bon, il est où Monsieur Calderon ?

Alors que les autres passagers débarquaient sagement, Owen restait planté là, à la recherche du petit quelque chose saugrenu qui différenciait toujours les utilisateurs de la Magie. Lorsqu'il avait découvert pour la première fois le monde magique et ses exubérances, l'adolescent s'est demandé comment il avait fait pour ne pas les distinguer avant !

Yeux plissés, tête en avant, il finit par voir ce qui semblait être un pancarte par terre, du genre que tiennent les personnes qui attendent leurs proches à l'aéroport. Et dessus était noté :

Owen Bucket & Ophelia Riggs
16h00
Vers le camp de vacances !

Le garçon se mit aussitôt à rougir en pensant au fait que son nom était affiché en gros depuis... depuis combien de temps d'ailleurs ?! Et puis, en plus, il n'était pas encore seize heures...

- AH MAIS OUI ! C'est un p... enfin, oui.

Se retenant de dire "portoloins" devant des moldus, le garçon vînt s'asseoir devant la pancarte, à même l'herbe, et attendit que cette certaine "Ophelia" pointe à son tour le bout de son nez. Il avait hâte que son séjour ne commence !

1234

[Avatar]
Poufsouffle
2e année
Titre : Re : Morbid experiments and how to escape them
Créé : 09/10/2022 à 18:05:00


Pourquoi elle ? Pourquoi est-ce que les évènements les plus étranges lui tombaient dessus ? Elle pensait avoir déjà assez payé de sa non capacité magique. Peut être que cela la démarquait des autres élèves "banaux". Quoi qu'il en soit, après un long trajet emmenée par tonton Michael et Sean, Ophelia se rendit au point de Rendez-Vous. Son frère Lars étant malade, son père ne pouvait s'autoriser à l'accompagner jusqu'en Irlande. La petite ne s'en plaignait pas, elle ne s'était pas encore rhabitué à vivre avec son père surtout depuis sa rentrée à Poudlard.

Michael a eu vent de cette petite excursion au Ministère. La jeunette lui avait montré la lettre qu'elle avait reçu à l'école. Ses contactes, par ailleurs, ne semblaient pas savoir de quoi il s'agissait. Ce qui le rassurait c'était qu'il savait qu'Ophelia ne sera pas la seule élève. C'était sûrement organisé par l'école.


Qui est-ce déjà qui doit vous prendre en charge ? Remontre-moi la lettre Oph'.


La rouquine s'exécuta, sorti la lettre de son sac et la tendit à son oncle. Maintenant à la recherche de ce fameux Calderon, ou une quelconque personne du Ministère, le trio parcourra les quais, se retournant à chaque phrase louche des passants. Rien. Personne. Aucune idée de quoi chercher, ni de qui retrouver. Ils déambulaient sans destination précise. Il suffira d'un signe pour trouver réponse à leur interrogation. Et ce signe les fit aussitôt s'arrêter, quelques pas plus tard. Ophelia avait reconnu un visage familier. Elle ne connaissait pas son nom, mais elle le savait Poufsouffle. Le jeune garçon était plus âgé qu'elle, mais ils se sont croisés plus d'une fois dans la salle Commune. Heureusement qu'il avait un petit quelque chose, que la petite ne pouvait oublier...

Elle laissa alors tonton Michael et Sean, plantés là, alors qu'elle continuait de s'approcher, espérant que lui aussi faisait parti de ce Rendez-Vous. En même temps, quel élève se retrouverai ici, en Irlande, à cette heure-ci ? Ophelia ne pouvait voir autrement. Le garçon était assis devant une pancarte où l'on pouvait voir des inscriptions marquées. Plus qu'à un mettre de lui, la petite lui adressa un sourire afin de tenter de se faire reconnaitre.


Salut ! Heu... Omar, c'est ça ? Tu es aussi ici pour le Min... heu le stage de découverte ?

Il a fallu qu'elle se morde la langue pour éviter de mentionner à voix haute le Ministère de la Magie" devant tout ces moldus. Tonton Michael lui avait dit de faire attention à ce qu'elle disait dans la rue, et elle avait vu les points de son camarade commencer à se crisper.


Ah Owen, désolé j'avais mal lu se rattrapa t'elle en relisant la pancarte leur donnant les instructions où son nom aussi apparaissait. Qu'est ce qu'on doit attendre maintenant ?

La Riggs fit signe que tout allait bien à ses accompagnateurs et qu'ils pouvaient repartir. Elle avait remarqué l'air mécontent de Sean alors qu'il se retournait. Rien ne sera plus comme avant Ophelia pensait avec triste, avant de retourner son attention sur Owen.

♫ Am I the only one that doesn't buy into the lies ? ♫

Anna Burton ma petite cannibale qui ne peut s'empêcher de mordre, la plus incroyable des personnes ♥︎

♫ Experience ♫

Anna|Bronwyn|
Toma|Owen|Mia

PJ de Maela Evans

[Avatar]
Poufsouffle
5e année
Titre : Re : Morbid experiments and how to escape them
Créé : 09/10/2022 à 21:49:42

Le garçon, touchant la pancarte du coude (même si à vrai dire il s'était assis à même le sol et s'y était accoudé), observait les passants en attendent d'être projeté dans le tourbillon de couleurs habituel. Plus qu'observer les passants, il essayait de voir arriver la certaine "Ophelia". Ce prénom lui disait quelque chose mais l'adolescent n'arrivait pas à mettre le doigt sur le pourquoi ce nom lui était connu. Déjà, elle était pas dans sa classe, ça c'était sûr. Alors pourquoi ?

- Salut ! Heu... Omar, c'est ça ?

Sur le coup, Owen ne réagit pas. A vrai dire, il pensait qu'on s'adressait à quelqu'un d'autre... jusqu'à ce qu'il remarque que l'inconnue restait plantée là, à côté de lui. Et c'est là qu'il percuta : on lui parlait à lui ! Se perdant dans ses mots (et balbutiant quelques "ah", "euh" ou encore oh"), il se relevant pour lui adresser un petit sourire gêné ... sourire qui disparu quand la fillette manqua de peu de mentionner le Ministère. Fort heureusement, elle s'était rattrapée à temps ! Bon, quelques civils se demandèrent pourquoi cet ado avait subitement ouvert de gros yeux, mais ça on s'en fiche un peu, non ?

- Ah Owen, désolé j'avais mal lu...

- Aucun souci, au moins tu avais le début ! Et toi c'est le garçon vérifia sur la pancarte) Ophelia c'est ça ? C'est chouette, au moins on sera pas au camp sans connaître personne.

Même si "connaître" était peut-être un peu fort comme terme : après tout ils ne savaient même pas comment ils s'appelaient l'un l'autre jusqu'à maintenant.

La cadette du Bucket demanda ensuite ce qu'ils devaient attendre. Et le garçon quant à lui continuait d'observer les patients. De moins en moins de personne passaient par le coin où se trouvaient les apprentis sorciers et plus aucun ne les regardait. A vrai dire, Owen commença à suspecter un sort de repousse-moldus.


- Je pense qu'on est sensé prendre le portoloin. Il part à seize heures pétantes ! Le cinquième année observa sa montre C'est à dire presque tout de suite !

Le garçon plaqua rapidement sa main sur le panneau et, à peine cinq secondes plus tard, il sentit un crochet invisible le saisir par le nombril. Le sol se déroba sous ses pieds tandis que le décor autour d'eux disparaissaient dans un tourbillon de couleurs. Les étudiants étaient maintenant dans un entre-deux : entre-deux lieux : entre-deux espaces. Ils pouvaient parfois distinguer quelques bruits : de la vaisselle, des voitures... puis finalement, ils retombèrent au sol. Ils retombèrent dans une chute qui n'avait rien de douloureux puisqu'ils atterrirent dans un épais amas de feuilles mortes dont quelques-unes s'envolèrent à l'impact pour venir leur retomber dessus.

- J'continue à dire que ça rend malade... ça va Ophel-AAAAH !

Le cri du garçon était dû à la soudaine bourrasque de vent, accompagnée d'un bruit de rafale semblable à celui d'un souffleur de feuilles moldu... bien qu'il n'en soit rien. Face à eux se tenait un homme aux airs de dandy. Vêtu d'un costume pourpre et d'un chapeau similaire, serti d'une plume émeraude, il jetait un sortilège de vent pour que ses deux nouveaux protégés soient débarrasser de leurs maigres obstacles.

- Pile à l'heure mes chers ! En même temps, on ne se trompe pas avec un Portoloin. Oh, et on a plus besoin de ça donc.

L'homme agita sa baguette en direction de la pancarte qui céda sa place à une volée de papillons qui partirent dans les bois non loin... et des bois il y en avait ! Derrière l'anonyme se trouvait quelques gites en rondins, le tout dans une clairière cernant les lieux.

- Eh bien ? Relevez-vous mes amis !

En entendant cette phrase, Owen ne pu répriment un petit grognement signifiant à peu de choses près "non mais ça va, déjà qu'on se fait ventiler la tête après être apparus dans des feuilles mortes". Et en entendant ce grognement, l'inconnu compris enfin quel mauvais hôte il faisait en oubliant les bases :

- Roh, quel horrible gentleman je fais. Navré, je me présente : Docteur Emilien Randus Calderon. Le VRAI Docteur Calderon. Celui qui vous a reçu au Ministère était en fait mon assistant, j'étais trop occupé avec les autres stagiaires ici. Vous êtes les derniers inscrits ! Prêts à démarrer votre séjour ?

1234

[Avatar]
Poufsouffle
2e année
Titre : Re : Morbid experiments and how to escape them
Créé : 10/10/2022 à 21:55:51

C'est quoi un portolOIIIIIIIIIIIN ?!!

Et en avant ! Ni une ni deux, Owen pris la main d'Ophelia et la plaqua sur le panneau à côté de la sienne. Avant qu'elle n'ai pu finir sa question, la petite découvrit si ce n'est, la pire des sensations. Le duo se voyait être aspiré de force par quelque chose qu'elle se pouvait expliquer. Le vent battait aux oreilles, des murmures, des voitures, se faisaient entendre. L'environnement tournoyait autour d'eux à une vitesse à donner envie de vomir. Sans savoir à quoi se tenir ni ce qu'il se passait, la rouquine voulait enlever sa main de la pancarte afin d'avoir meilleure prise, mais sans résultat. C'était tel que sa main était collée à la planche.

Les secondes semblaient être des minutes. Et les minutes des heures. Ophelia avait l'impression de tourner sans fin devant des décors indescriptibles. Elle voulait rentrer à la maison. Elle n'aimait pas cette chose. Tourner, tourner, tourner et... tourner encore de plus bel. Jusqu'à tomber net. Tout l'enfer s'arrêtait. La chute des deux élèves fut amortie par une large couche de feuilles mortes qui les attendait sur le sol.

La première année resta un moment allongée parterre avant de répondre à Owen. Elle sentait qu'à la moindre parole, celle ci serait une forme physique qui s'échapperai de sa bouche. Un signe de la tête devrait faire l'affaire. Du moins l'aurait fait si le garçon n'avait pas été déconcentré par un souffleur. Ce dernier, debout, n'avait plus aucune trace de feuilles sur lui. Ophelia, quant à elle, fut recouverte par autant de feuilles sur lesquelles elle avait chut. Encore étourdie, elle peina à se relever, et manqua de retomber aussitôt avec la bourrasque que l'inconnu lui infligeait à son tour.

L'homme était étrangement vêtu. Un rictus apparu sur les lèvres de la petite fille à la vue de celui-ci. Rictus qui disparu aussitôt quand le sorcier se présenta être LE Calderon qui les attendait. [ au moins j'aime bien ses vêtements à lui ! ] . Elle lança un regard inquiet en coin à son camarade, qui venait de grogner. Il avait peut être crié "Ophel-AAAAH" tellement fort, qu'il avait perdu sa voix.

Bonjour monsieur ! Je suis Ophelia Riggs, et le garçon c'est Owen... Owen. Pourquoi on est ici ?
Du haut de ses 12 ans, la petite savait que le ministère de la magie n'était pas une récréation. On lui a dit de se tenir à carreau. Mais elle ne pouvait laisser passer le fait qu'elle se sentait importante. Importante pour quoi ? Ca c'était la question. Mais elle doutait que beaucoup d'élèves aient pu recevoir une convocation de ce milieu. Soif d'aventure, elle s'avança presque au garde-à-vous devant le "docteur" puis se tourna légèrement vers le poufsouffle afin de lui adresser un sourire.

Tu viens ? Ca va être marrant !

♫ Am I the only one that doesn't buy into the lies ? ♫

Anna Burton ma petite cannibale qui ne peut s'empêcher de mordre, la plus incroyable des personnes ♥︎

♫ Experience ♫

Anna|Bronwyn|
Toma|Owen|Mia

PJ de Maela Evans

[Avatar]
Poufsouffle
5e année
Titre : Re : Morbid experiments and how to escape them
Créé : 16/10/2022 à 11:58:58

Le garçon se releva et épousseta tant bien que mal ses vêtements, alors que sa nouvelle amie était en pleine discussion avec le Docteur. Ce dernier était légèrement... exubérant. Mais rien d'anormal chez les sorciers, de ce qu'avait cru comprendre Owen qui lui, venait du monde moldu. Ils semblaient tous pressés de commencer le camp de vacances, mais quelque chose chiffonnait le prodige :

- Mais euh... je crois que nos bagages sont restés au point de départ ?

Calderon, qui avait commencé à progresser en direction des maisons de rondins, s'arrêta alors soudainement en faisant claquer sa langue.

- Je vais envoyer mon assistant les chercher. RAJAY!

Le jeune Bucket resta interloqué face au cri du vénérable sorcier, cri après lequel il y eut un "pop" sonore accompagnant le transplanage d'un jeune homme au teint halé. On pouvait aisément reconnaître celui qui avait accueilli les deux Poufsouffle au Ministère. Calderon vociféra quelques ordres, puis se retourna avec un sourire qui détonnait complétement avec le ton sur lequel il venait de parler.

- Voilà, Rajay va venir les chercher. Maintenant, rendons-nous au camp.




❁ ❁


Arrivant au camp de vacances, les deux jeunes purent voir quelques sorciers et sorcières âgées tantôt de douze ans, tantôt de dix-sept ans. En tout, il n'y en avait pas plus d'une dizaine auxquels s'ajoutaient quelques médico-mage.

- Vous serez dans le chalet "Espoir", avec deux autres jeunes. Pour aujourd'hui vous avez quartier libre, puisqu'il reste eu de temps avant d'aller manger dans le cabanon principal. Normalement, toute la journée est ponctuée d'activité encadrée par les infirmiers et médecins.

Tous les chalets étaient orientés de façon à se faire face, aussi une place circulaire avait été conçue. Les cabanons étaient dotés d'un rez-de-chaussée et d'un étage supplémentaire, à l'exception du cabanon principal qui était largement plus grand ! Calderon observa les jeunes et dit alors avant de partir en direction de son bureau :

- J'ai quelques choses à faire suite à votre arrivée, mais allez donc explorer ou vous installer, vous serez prévenus quand il faudra venir manger.

1234

[Avatar]
Poufsouffle
2e année
Titre : Re : Morbid experiments and how to escape them
Créé : 21/10/2022 à 17:57:37

Un camp, des jeunes gens de douze à dix-sept ans, des chalets... Ca ne pouvait qu'être qu'une colonie de vacance ! Décidément, le Ministère était plus sympa que ce qu'on disait à Poudlard. Ils pensent au bien être des enfants. Pourquoi avait elle été choisie ? Ophelia continuait à se poser la question. Mais deux jeunes Poufsouffles dans le chalet Espoir ne pouvait être une erreur. C'était ce qu'elle se gardait en tête lorsqu'ils se dirigeaient vers le dit lieu, alors que monsieur Calderon les laissa en plan au milieu de tout ces cabanons.

Un par un, la rouquine examina chacun des panneaux accroché aux chalets, cherchant l'Espoir où qu'il soit caché. [ Amour, Gloire, Famille... où ils sont allés chercher ces noms ? ]
Ah ! Le voilà Owen ! Ils étaient tous identiques. Heureusement que les organisateurs aient au moins eu la bonté de les ranger par ordre alphabétique, c'était sans doute le moyen le plus fiable de retrouver son propre chalet.

Il y avait une entrée composée de deux portes, séparées toutes deux par un petit couloir, comme un SAS d'entrée. Ophelia ouvrit la première porte et aperçu deux paires de pantoufles sur le côté. [ beurk, elles sont moches ] . Traversa l'allée dont la seconde porte était déjà grande ouverte, avec ses chaussures et vit leurs bagages là bas plus loin, les attendants au pied d'un escalier. Exténuée, la petite scruta les alentours à la recherche du chaise et y trouva un sofa brun de coin. Elle y accouru et s'affala sur la chose avec un soupir de soulagement.

Le brouhaha des autres jeunes gens au dehors l'interloqua. Une voix lui semblait familière, mais elle ne pouvait savoir d'où. S'asseyant plus confortablement, elle remarqua la fenêtre d'en face qui donnait sur la cour circulaire. Les lieux avaient l'air vaste, elle était excitée à l'idée de partir en exploration avec elle même.

♫ Am I the only one that doesn't buy into the lies ? ♫

Anna Burton ma petite cannibale qui ne peut s'empêcher de mordre, la plus incroyable des personnes ♥︎

♫ Experience ♫

Anna|Bronwyn|
Toma|Owen|Mia

PJ de Maela Evans

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5