Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Pages : 1 2 3 4 5 ->

Parc
[Important] [Lieu]
Sorciers
Adulte
[Avatar]
Poudlard
Messages : 460
Titre : Parc
Créé : 07/04/2021 à 09:31:51 - Modifié : 07/04/2021 à 09:37:11


Qu'il mousse de rayons, accroche follement aux herbes des haillons d'argent ou ploie sous le froid de l'hivers, le Parc est un refuge hors des murs du château.

On le découvre pour la première fois en franchissant les lourdes portes entourées de sangliers ailés qui délimitent les terres de Poudlard. Le Parc de l'école est, à bien des égards, un écrin bien plus magique que la plupart des ouvrages conçus des sorciers et sorcières.

Qu'on y soit de passage ou qu'on s'y étende pour passer quelques moments, on ne peut s'empêcher d'avoir le souffle coupé par les vues qu'il suggère. On y aperçoit les chants du lac, les montagnes entourant fièrement l'école et la cabane fumante du Garde chasse. Même l'ombre de la forêt ne paraît pas si menaçante que ça à l'horizon.

Vous risquerez-vous à y piquer un somme ? Vous pourriez bien vous réveiller sous les ailes de fées, les doigts pointus de botrucs, ou les plumes d'un hippogriffe. Voire dans les tentacules d'un Calamar géant des plus affectueux. Ou tout simplement couvert de pâquerettes cueillies par des camarades facétieux. Le Parc semble en tout état de cause le début de bien des aventures passionnantes, qui n'attendent que vous.
Joplin Romney
Veilleuse
Crockdur
Apothicaire
Âme Généreuse
Adulte
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 11978
Titre : Re : Parc
Créé : 08/04/2021 à 11:07:15

* C'était le printemps à Poudlard et, même en Ecosse, ce printemps était magnifique. Des fleurs de toutes sortes égayaient le parc, il était splendide. Des bouquets de jonquilles par-ci, des amas de crocus par-là, c'était une merveille pour les yeux ! Joplin n'était pas venue seule. Elle était allée dans la Valise pour chercher Adso, son petit moke qui s'ennuyait un peu. Il s'y sentait seul. Comme il avait la faculté de se rendre minuscule comme une fourmi, c'était facile de l'emmener dans la poche, c'était permis, bien sûr !

Une fois arrivée dans le parc, la jeune fille installa Adso sur son épaule, dans un repli de son manteau. Ainsi, il était invisible aux yeux de ceux qu'elle croisait et cela ne suscitait pas de questions.

La brune se trouva un banc un peu à l'écart et permis à Adso de grandir un peu, il n'y avait personne en vue. Le minuscule lézard s'en donna à coeur joie à monter et à descendre le long des tiges de fleurs et à se balader dans leurs corolles ! L'éleveuse promit au petit moke qu'elle lui ferait encore découvrir d'autres endroits du château. Après avoir laissé jouer son compagnon à quatre pattes et avoir profité du beau soleil, Joplin remit Adso dans sa poche et s'en alla vers les serres de Botanique. *

Chouchane
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 85
Titre : Re : Parc
Créé : 26/04/2021 à 19:24:25

Avec Déborah Cavendish

* Chouchane avait son après-midi de libre et alors qu'elle cheminait vers son dortoir, elle remarqua par une fenêtre un magnifique soleil au dehors. Elle n'hésita pas une seconde et après avoir jeter son sac de cours sur son lit (elle le rangerait plus tard) et qu'elle eu attrapé son livre des Contes de Beedle le Barde, elle se dépêcha pour sortir prendre l'air au parc. *

* A peine eut-elle posé un pied sur la pelouse du parc, qu'elle se délecta de la chaleur du soleil sur sa peau et de la légère brise dans ses cheveux rouges. Elle huma l'air rempli d'odeurs florales et se dirigea vers son endroit, à présent favori, au soleil et un peu à l'écart des bancs généralement pris d'assaut par les autres élèves. *

* Comme elle en avait l'habitude, la jeune blairelle passa devant les groupes rapidement en faisant attention de ne pas attirer l'attention et de ne croiser l'attention de personne. Chouchane pouvait être très loquace mais avait avant tout peur du regard des autres et donc de rencontrer de nouvelles personnes. Elle se maudissait jour après jour de ne pas avoir réussi à se faire plus d'amis et se promettait inlassablement de dépasser sa timidité.
A cette idée, la jeune première année leva les yeux au ciel avec un léger sourire. *


* Chouchane se coucha dans l'herbe et ouvra son livre, déjà annoté de la main de sa mère. Elle replaça une mèche de cheveux rouges derrière son oreille et commença à lire. *


RPG : ON

Merci Déborah pour l'avatar !
Nox De Leon
Maître des Kelpy
4e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3655
Titre : Re : Parc
Créé : 28/04/2021 à 15:41:16

* Nox avait fini par décider de faire un tour dans le parc. Il lui restait une demie heure avant son cours d'Histoire de la Magie, et c'était une bonne idée d'aller profiter un peu des premiers rayons du soleil de printemps.

Elle venait de croiser Peeves en bibliothèque et ensuite dans la grande salle, elle espérait qu'au moins, au parc, elle serait tranquille un moment. Ici il n'y avait pas de lustre à détacher, aucun livre à lancer, l'esprit frappeur ne serait pas tenté, du moins elle l'espérait, pas un lieu où il ne pouvait pas maltraiter les élèves.

Nox aperçut Chouchane allongée dans l'herbe et qui lisait, elle hésita à aller lui parler, mais comme elle trouvait la jeune-fille un peu solitaire, elle décida de prendre tout de même le risque d'interrompre sa lecture . Elle s'approcha et toussota pour attirer l'attention de sa camarade qui leva la tête.

Nox s'installa dans l'herbe, pas très loin d'elle. *


- Salut Chouchane, comment vas tu ? Ha tu lis les contes de Beedle le Barde, super ! Dis moi , tu te plais chez nous ? Bon quand je dis chez nous, je veux dire à l'école et puis à Poufsouffle, et même dans notre dortoir ? J'ai l'impression que tu t'ennuies parfois, je me trompe ?

Aloïs Faustus
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 309
Titre : Re: Parc
Créé : 28/04/2021 à 16:48:33 - Modifié : 04/05/2021 à 14:30:52

Réponse à Hope Moore, si tu veux de moi ^^

* C'est un après-midi comme toute autre après-midi, Aloïs avait fini ses derniers cours de l'après-midi, il voulait profiter de cette après-midi ensoleillée, pour aller s'allonger à l'ombre d'un arbre.

En plus il avait des maux de tête terrible qui ne s'arrête pas, il retrousse ses lunettes noires pour cacher ses yeux vairons.

Il sort de son dernier cours qui est un cours de Métamorphose, il flâne dans les couloirs du château, son sac autour de son épaule.

Il fait des salutations à certains de ses amis avec qui il s'est lié d'amitié, puis arrive au parc, il marche tranquillement, d'un pas presser, il y avait du monde, mais seulement un peu.

Il décide de faire en sort de s'éloigner le plus loin possible, pour ne pas être cabré de monde.

Il arrive enfin en direction d'un arbre qui se trouve près du Lac noir, fait un regard au loin se perdent un cours instant dans ses pensées, il ferme les yeux un court instant, laissant le vent frôlé ses cheveux blonds.

Il se remémora sa première rencontre avec Lana-Vampi, il sentit des larmes couler, pour se rappeler ce triste souvenir.

Puis, il enlève rapidement ses lunettes noires, les serres contre lui, se remet à pleurés un cours instant.

Le vent fait sécher ses larmes, il pose son sac contre
le pied de l'arbre, il y pose sa tête, s'allonge, range ses lunettes noires dans sa cape de sorciers, finit par refermer les yeux, s'endors avec des petites larmes dans les yeux et se perd dans ses pensées les plus tristes de son amour perdu.

Il finit par être réveillé par des petits bruits d'un fléreur, il ouvre les yeux pour savoir d'où le bruit de cette petite créature vient.

Il vu une fille qui avait l'air d'être de quelques années au-dessus de lui, il regarde la jeune fille est sa petite créature.

Il finit par se mettre dos à l'arbre ou il s'est allonger, prendre la parole d'une voix calme, amicale, fatigué et un peu arrogante. *


Aloïs Faustus: C'est l'endroit rêvé pour de charmantes créatures tel que votre fléreur et pour se reposer, ça vous arrive de venir souvent ici ?

"Ne t'ai-je pas donné un ordre ? Sébastian? Alors qu'est-ce que tu attends ? Exécute immédiatement et ne me fait pas perdre mon temps !"
Peu Présent Pendant le Mois de Mai à Juin (en Période d'Examen)
J'aime ma mentor Selena Seviev
Eden Clarke
Chroniqueuse en Chef Crocs
Joueuse de Quidditch
6e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 4570
Titre : Re : Parc
Créé : 01/05/2021 à 20:35:58 - Modifié : 04/05/2021 à 20:04:08

Libre.

La journée était belle, bien trop belle pour rester à l'intérieur, à bouquiner, réviser ou crier sur les élèves. Avant d'arriver jusqu'au parc du château, la jeune fille avait fait deux arrêts : le premier par son dortoir, un changement de tenue, plus approprié pour la chaleur environnante, était de mise. Le second avait été par la Valise de Newt. Il était temps pour la petite Athéna de découvrir autre chose que le dortoir de la Poufsouffle.

Ayant pris le soin de récupérer un jouet pour amuser le petit animal, elle se baladait désormais dans le parc, son fléreur la suivant au pas, s'arrêtant parfois pour renifler une fleur ou encore tenter de gober un papillon. Pendant quelques minutes, les deux êtres flânèrent sans vrai but, mais le soleil commençait à taper et il leur fallait trouver un petit coin à l'ombre. Comme si une entité cosmique avait lu dans ses pensées, au moment où Hope tourna la tête, elle aperçut un grand saule pleureur, niché dans un petit coin fleuri, non loin d'un étang. C'était l'endroit parfait pour prendre une petite pause.

Athéna se précipita dans les basses branches de l'arbre, tentant de s'accrocher du mieux qu'elle pouvait à celles-ci, sans y arriver pour autant. Hope la rejoignit en souriant, se demandant bien ce qu'il pouvait se passer dans la tête de la petite créature. Arrivée sous le auvent que formaient les branches de l'arbre, la jeune fille remarqua qu'un petit banc avait été installé non loin de l'impressionnant tronc.

Elle était déjà venue ici. Il n'y avait pas 1000 saules pleureur dans le parc, et celui-ci était le seul qui disposait d'un banc. Banc sur lequel elle avait passé de nombreuses heures en première année, avec son petit ami de l'époque, Toma Dresden. Un temps révolu.

C'était la belle époque. Puis, remarquant la présence d'un jeune garçon. Oh, pas très souvent malheureusement, j'ai tendance à rester enfermée, à mon grand regret..


@Camille

PJ de Hope Moore.
Chouchane
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 85
Titre : Re : Parc
Créé : 03/05/2021 à 17:38:49

Avec Déborah Cavendish
Réponse à Nox

* Chouchane profitait du soleil alors qu'elle était plongée dans les contes de Beedle le Barde. Elle n'avait plus aucune notion de ce qui l'entourait quand elle entendit quelqu'un toussoter à côté d'elle.
La jeune blairelle releva la tête et mis sa main devant ses yeux pour se protéger du soleil. Elle vit Nox, son amie de dortoir s'installer près d'elle. *


Citation : Nox
Salut Chouchane, comment vas tu ? Ha tu lis les contes de Beedle le Barde, super ! Dis moi , tu te plais chez nous ? Bon quand je dis chez nous, je veux dire à l'école et puis à Poufsouffle, et même dans notre dortoir ? J'ai l'impression que tu t'ennuies parfois, je me trompe ?

* La jeune fille aux cheveux rouges était surprise de cette question. Bien sûr que non, elle ne s'ennuyait pas mais est-ce que c'était ce qu'elle laissait transparaître ?
Elle repensa à ses moments dans les couloirs du château et dans les dortoirs.
Bon, elle était timide et avait du mal à aller vers les autres mais elle était loin de s'ennuyer. Encore moins au dortoirs alors que c'était l'endroit qui regroupait ses premières amies à Poudlard.
Chouchane sourit timidement et répondit : *


"Bien sûr que non, je ne m'ennuie pas. Qu'est-ce qui te fait penser ça ? Je suis très heureuse de vous avoir au dortoir. Puis sinon, tu commences à me connaître, j'ai encore du mal à aller vers les autres mais ça viendra je pense.
Poudlard est encore plus magique que ce que ma mère m'avait raconté."
* Chouchane eut des étoiles dans les yeux en parlant de sa mère. *


RPG : ON

Merci Déborah pour l'avatar !
Nox De Leon
Maître des Kelpy
4e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3655
Titre : Re : Parc
Créé : 04/05/2021 à 11:52:34 - Modifié : 04/05/2021 à 13:31:03

- Oh oui et encore plus que tu ne l'imagines !

* Posant sa main qui se voulait rassurante sur l'épaule de la jeune fille , elle lui fit un sourire. Il était vrai que la poufsouffle allait difficilement vers les autres, mais le fait de l'avoir au dortoir le ljui avait fait oublier car dans le dortoir, Chouchane était une compagne gaie, détendue et toujours prête à participer à leurs jeux ou à partager ses chocogrenouilles.

Du coup Nox n'avait jamais vraiment été frappée par son attitude extérieure ni par son isolement, parce qu'elle ne la voyait jamais beaucoup en journée, partageant peu de cours avec elles, voire aucun cette année car la poufsouffle venait de passer des examens et elle se trouvait en troisième année. Heureusement, dans cette école on ne réorganisait pas les dortoirs à chaque modification scolaire. Elle poursuivit donc *


- Alors tant mieux, et nous aussi nous sommes heureuses de t'avoir au dortoir Chouchane ! Je file à la volière envoyer un courrier à mes parents !

* Montrant une lettre qu'elle avait à la main elle s'éloigna vers la volière en sautillant joyeusement. *

* Et puis elle changea d'avis, après tout, ses parents n'avaient toujours pas répondu à sa dernière lettre, là où elle annonçait son succès aux examens. Ils devaient penser qu'à Poufsouffle, les examens étaient beaucoup plus faciles qu'à Serpentard, Serpentard où elle n'était pas ! Elle jeta la lettre dans une poubelle et passa par la valise.

Dans un premier temps elle voulait sortir ses deux chats pour une promenade, mais puisque ses parents tenaient tellement à ce qu'elle fréquente des serpentards, elle passa chercher Luna, une jeune fléreur qu'elle connaissait un peu pour lui avoir déjà rendu visite et elle demanda à la sortir.

La jeune créature semblait contente comme tout de se promener avec elle, et comme elle n'allait pas l'enfermer par ce beau temps, elle revint dans le parc avec elle. Elle semblait calme et obéissante et répondait volontiers à son nom.
*

- Luna, viens, on continue !

* Et la fléreur courait vers elle comme si elle avait fait ça toute sa vie . En fait elle savait par les magizoologistes qu'elle n'était pas sortie depuis longtemps et Nox savait , mais c'était personnel, elle ne le dévoilerait à personne, que sa maîtresse était absente pour une maladie qui traînait en longueur et elle savait qu'elle serait ravie que Nox s'occupe de son animal, même occasionnellement.

Dommage , elle n'avait pas pensé à prendre des friandises, mais visiblement, ça ne gênait pas Luna pour la suivre. A un moment donné, Nox ne comprit pas pourquoi, l'animal se mit en travers de son chemin et l'empêcha de s'engager sur un sentier de côté. Nox ne comprit pourquoi que quand elle vit s'avancer, venant de ce sentier, un grand gaillard de septième année à la mine patibulaire. Elle le connaissait de vue, on le lui avait désigné comme individu peu fiable qui n'hésitait pas à raquetter les plus jeunes pour se fournir en poudre de mandragore. Et une menace d'exclusion planait sur sa tête.

Avertie par le fléreur, Nox bifurqua rapidement vers un autre sentier, félicitant la jeune créature. Décidément, il faudrait qu'elle reviennne avec des friandises, même si là il était temps de la ramener dans la valise.

Chouchane était toujours à la même place quand la poufsouffle repassa devant elle.
Elle lui présenta l'animal avant de reprendre le chemin du retour. *

Deborah Cavendish
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 421
Titre : Re : Parc
Créé : 05/05/2021 à 02:26:28 - Modifié : 05/05/2021 à 13:59:35

Me voilà enfin, coucou *-*

Aujourd’hui, Deborah avait décidé d’aller s’installer dans le parc du château. Une première. Enfin, non pas totalement une première, elle était bien sur déjà passée par le parc pour aller en cours ou juste pour faire une petite promenade.

Mais s’installer, s’asseoir, jamais. Surtout par beau temps parce que la rousse savait très bien que les élèves affluaient dans le parc quand le soleil se manifestait. Or son but c’était d’éviter un maximum les personnes. Pour plus de tranquillité et moins de crise de panique. Et moins de rougeur. Parce qu'on sait tous que les roux s'attrapent facilement des coups de soleil.

Mais aujourd'hui, elle avait décidé de faire un effort. Une impulsion, une envie. Est-ce qu'elle le regrettera ? Sûrement mais il était hors de question qu'elle se refuse des choses parce que les gens avaient décidé d'être présents.

Ses yeux furent immédiatement détruit par le soleil et la Cavendish commença déjà à se plaindre intérieurement. Quelle idée elle avait eu ! Soupirant devant ses envies aussi étrange que le château magique derrière elle, ses pas la portèrent vers un arbre un peu éloigné des groupes d’élèves. Heureusement que le parc était grand, elle n’était pas obligé d’être prêt d’autres personnes. C’était déjà un bon point.

Tranquillement, l’aristocrate sortit de son sac un drap et le mit à côté de la racine d’arbre. Elle posa le livre qu’elle avait prévu de lire sur le drap pour ne pas qu’il s’envole et plia sa jupe derrière pour pouvoir s’asseoir correctement sur le drap sans rien laisser apercevoir.

Un vrai comportement d’aristocrate, penserait-on si on l’observait. Espérons que personne ne le faisait, elle abhorrait être sous les feux des projecteurs.

Quand Deborah eut fini de s’installer, elle posa doucement son dos contre le tronc d’arbre et ouvrit son livre. « Magie sans baguette », toujours le même depuis une bonne semaine. D’habitude, elle lisait vite mais cette fois, elle voulait comprendre plus en profondeur les tenants et aboutissants.

Elle tenta un regard vers l’ensemble du parc, espérant que ça ne soit pas pris comme une approche. Elle savait que le contact visuel était le premier lien entre deux personnes. C’était à éviter.

Elle virevolta rapidement son regard parmi les personnes présentes, aucun Serpentard en vu qu’elle connaissait. Son regard se fit sur une rousse plus loin, l’écusson jaune indiquant qu’elle était à Poufsouffle. Le fait que Deborah aperçoive une autre rousse lui fit esquisser involontairement un sourire, son quota de rousse rencontrées depuis son arrivée à Poudlard commençait vraiment à attendre un niveau inquiétant. À ce rythme-là, ils pourraient réellement créer une armée.



ROMAIN ­­— NOAHOAKLEY
Nox De Leon
Maître des Kelpy
4e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 3655
Titre : Re : Parc
Créé : 05/05/2021 à 09:16:17

* Nox continua son chemin avec Luna vers la valise. *

Citation : Nox
Chouchane était toujours à la même place quand la poufsouffle repassa devant elle.
Elle lui présenta l'animal.

- Coucou Chouchane c'est encore moi , je viens te présenter une petite fléreur, créature de quelqu'un que je connais, elle est vraiment mignonne. Nous venons de croiser l'horrible garçon de septième année qjui vend de la mandragore en poudre à tout le monde , figure toi qu'elle m'a prévenue, elle s'est mise en travers de mon chemin, c'est mignon non ?

*
Nox continua à parler pratiquement pour elle même, vantant les qualités innombrables des fléreurs et lui expliquant cette faculté qu'ils avaient à sentir les gens louches.

Elle aperçut de loin la serpentard de 1ère année qui n'avait pas daigné les aider ni même ouvrir la bouche lorsque Peeves les avait attaquées dans la bibliothèque l'autre jour. Encore une individualiste qui se croyait arrivée , Nox ne lui donnait pas trois mois pour rabattre son caquet et réaliser qu'elle était loin de faire partie de l'élite.

Mais Nox n'avait pas le temps de s'arrêter à de tels détails , il y en avait d'autres comme elle à l'école, en général , ils ne tardaient pas à se rendre compte qu'ils n'étaient pas sur la bonne route.

Elle regarda autour d'elle. Les grands arbres donnaient une impression de puissance infinie et tendaient leurs bras vers le ciel. Les écureuils jouaient entre les branches et elle apercevait des éclairs roux , comme des éclairs qu'on avait du mal à voir. Ils n'aimaient pas beaucoup les humains et on les comprenait.

Elle entendait les bruits de la nature et cela la ravissait, mais il fallait tout de même se décider à raccompagner Luna à la valise et à prendre le chemin des salles de classe.

Après un dernier regard vers la forêt touffue elle s'élança, la fléreur derrière elle.
*

Chouchane
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 85
Titre : Re : Parc
Créé : 05/05/2021 à 21:07:56

Avec Déborah

* Pendant que Chouchane discutait avec Nox, la jeune rousse s'était assise et essayait tant bien que mal de discipliner ses cheveux en une longue tresse qui tomba sur son épaule. Elle baladait ses yeux sur les les élèves qui peuplaient le parc. Etant accompagnée, elle se sentait moins vulnérable.

Nox parti avec sa fléreur et, tandis qu'elle regardait son amie s'éloigner, la blairelle repensa à ce qu'elle lui avait dit. *


Citation : Chouchane
J'ai encore du mal à aller vers les autres mais ça viendra je pense.

[ Il faut que ça change ! ] * pensa la première année. *

* Elle promenait ses yeux sur tous ces groupes. Ils semblaient si heureux. Chouchane senti une pointe de jalousie. C'était décidé, elle allait faire le pas aujourd'hui ! Maintenant ! Mais les groupes lui faisaient si peur.

Alors que la rousse était perdue dans ses pensées à ne pas savoir quel choix faire, ses yeux s'étaient attardés sur une autre jeune fille rousse adossée à un arbre plus loin. Elle était seule. Sans s'en rendre compte, Chouchane s'était levée, son livre serré contre elle pour former une sorte de bouclier qui ne la protégeait évidemment en rien.

Elle avançait et se rapprochait de plus en plus.
Son regard fut attiré par le drap sur lequel elle était assise.
Elle avait un air un peu pincé.
[ Et si elle faisait partie de ces élèves qui se prennent de haut ? ]
[ Qu'est-ce qu'elle va penser de moi ? ]
[ Mais Chouchane tu es ridicule de faire ça ! ]

Bien que son cerveau lui criait le contraire, les jambes de la blairelle la menaient droit vers cette fille.
C'est quand elle fut presque à côté d'elle qu'elle remarqua son blason.... Serpentard !
[ Par Merlin, je suis fichue. ]
[ Qu'elle idée j'ai eu ? ]

Mais il était trop tard.
Elle s'était arrêtée et se tenait debout devant la Serpentard, faisant de l'ombre sur le livre qu'elle avait en mains.
Ne sachant pas où se mettre, Chouchane bredouilla comme elle le put un discret : *


Heu... Salut !


RPG : ON

Merci Déborah pour l'avatar !
Deborah Cavendish
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 421
Titre : Re : Parc
Créé : 06/05/2021 à 02:02:55 - Modifié : 16/05/2021 à 19:18:16

Son sourire disparut aussitôt quand elle se rendit compte que la Poufsouffle, qu'elle observait, s’était levée et marchait dans sa direction. Deborah sentit la panique poindre le bout de son nez, elle fourra sa tête dans son livre, pratiquement physiquement d'ailleurs, espérant de tout cœur que la fille décide de passer son chemin.

Ce ne fut pas le cas. La Poufsouffle s’arrêta devant elle, faisant apparaître une ombre presque menaçante sur son livre.

Heu... Salut !

Et elle s’adressait à elle.

La Cavendish serra les lèvres et prit immédiatement un masque froid, dur et sans émotion. Typique des aristocrate. Typique des Serpentard. Mais juste un moyen d’autodéfense pour la fillette. Un mélange de panique, d’énervement et de méfiance se mélangeaient en elle sans qu’elle ne sache comment composer ses émotions. Pendant un long moment, elle eut l’idée de prétendre être sourde ou que la jaune était invisible mais c’était si stupide comme idée qu’elle abandonna rapidement. Mais que faire ? Répondre à ses salutations ?

Deborah respira profondément, pour ralentir son pauvre petit cœur et leva le regard vers la fille. Cette dernière ne semblait pas du tout méchante, son regard reflétait une peur et une panique qui lui étaient assez familières. Devant cette constatation, le masque dur de Deborah s’effrita.

Son cœur ralentit très doucement mais elle ne put s’empêcher de rester méfiante. C’était dans sa nature, dans son éducation. Qu'est-ce que cette fille lui voulait ? Pourquoi venait-elle lui parler ? Que des questions que Deborah voulait savoir.

Bonjour.

Comment ignorer une fille qui semblait ressentir les mêmes émotions et peurs qu’elle-même ? La Cavendish n’a pas pu le faire. Mais sa voix restait faible et ses yeux sur son livre, en signe de soumission. Elle ne voulait pas de problèmes ici.



ROMAIN ­­— NOAHOAKLEY
Aloïs Faustus
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 309
Titre : Re: Parc
Créé : 06/05/2021 à 11:08:27

Réponse à Hope Moore

* La jeune fille à qui Aloïs venait de s'adresser ne répond pas tout de suite, elle se perd dans ses pensées et s'exprime en disant d'un "c'était la bonne époque", sûrement un souvent nostalgique qui la traverse l'esprit.

Aloïs, pour sa part à des souvenirs, lointains du parc et assez douloureux du parc, en effet, c'est ici qui avait rencontré Lana-Vampi son ex-fiancée dont il était fou amoureux.

Malheureusement les deux élèves ce sont quitter sûr de très mauvais termes qui a rendu Aloïs deux fois plus dépressif et qu'il avait commis l'irréparable, mais tous ceci est derrière lui maintenant, il va de l'avant avec la charment Serdaigle avec qui il est en couple depuis peu de temps.

Il se met d'un coup à sourire en pensent à Eleanor qui en oublie ses pensées les plus obscures, puis la jeune fille finit pas remarqué sa présence et répond que ce n'est pas très souvent malheureusement qu'elle vient au parc.

La plupart du temps elle reste enfermée à son grand regret, Aloïs sourit qui ne voudrais pas se détendre au parc après une longue journée de cours ? En tout cas Aloïs n'est pas le genre de garçon à rester enfermé dans le château au contraire, il préfère s'aérée dehors. *


Aloïs: Vous restez enfermé à l'intérieur du château ? Moi, je ne peux pas, déjà que je supporte rester mes journées enfermé sauf pour mes cours, je ne sais pas comment vous êtes.

* Il se met à sourire de nouveau et reprend la parole d'une voix calme, joyeuse, souriante, amicale et un peu arrogante. *

Aloïs: Pardon, comme je suis impolie, ne devrons-nous pas d'abord nous présenté ? Ce serais mieux vous ne pensez pas ?

"Ne t'ai-je pas donné un ordre ? Sébastian? Alors qu'est-ce que tu attends ? Exécute immédiatement et ne me fait pas perdre mon temps !"
Peu Présent Pendant le Mois de Mai à Juin (en Période d'Examen)
J'aime ma mentor Selena Seviev
Eden Clarke
Chroniqueuse en Chef Crocs
Joueuse de Quidditch
6e année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 4570
Titre : Re : Parc
Créé : 09/05/2021 à 21:28:19

Aloïs

Le jeune garçon qui venait de la rejoindre semblait amical, voulant faire la conversation. Hope ne le connaissait pas, mais par la cravate bleu et argent qui dépassait de son pull, elle devina vite qu'il appartenait à la maison Serdaigle.

Athéna se mit à grogner, comme si elle avait peur que son éleveuse soit en danger. D'un geste calme, la Moore posa sa main sur son petit corps, en signe d'apaisement, et la caressa pour lui faire comprendre qu'elle ne risquait rien. Elle pouvait retourner vaquer à ses occupations, soit la chasse aux papillons, puis Hope se retourna vers le garçon en souriant.

C'est pas que je n'aime pas sortir. Mais disons qu'il s'est passé beaucoup de choses.. Elle se tut quelques secondes, repensant à sa soeur, Antonin, ses parents.. qui ont fait que j'ai préféré m'isoler quelques temps.. Prendre du temps pour moi, tu vois.

Elle préférait ne pas en dire trop. Puis de toute façon, qui racontait sa vie à un parfait inconnu ? Personne. Surtout pour entendre à quel point la sienne était merdique. Elle préférait lui éviter les détails.

Tu sais, tu peux me tutoyer. Je ne suis pas si vieille que ça. Sauf si tu considères que 16 ans c'est vieux, sans quoi on risque d'avoir des problèmes. Attention bagarre. Elle se tut quelques secondes, jaugeant le jeune garçon, puis éclata de rire. Je m'appelle Hope, je suis une des deux préfète de Poufsouffle. Et toi, tu es ?


@Camille

PJ de Hope Moore.
Chouchane
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 85
Titre : Re : Parc
Créé : 13/05/2021 à 17:26:48

Déborah

* Au moment où Chouchane avait salué la jeune Serpentard, elle vit le regard froid que celle-ci lui lançait. Elle regretta instantanément de s'être levée.
Quelle idée avait-elle eu. Une Serpentard en plus, elle aurait dû s'en douter.
Plus jamais ! Plus jamais elle n'essayerai de se faire des amis. Quitte à rester seule jusqu'à la fin de sa septième année, ça lui évitera d'être recouverte de honte comme ça.

La blairelle était prête à tourner les talons quand elle entendit un discret "Bonjour" de la part de la jeune fille. Ses yeux étaient restés rivés sur son livre mais cette réaction dénotait par rapport à ce que Chouchane s'était déjà imaginé sur la Serpentard. Elle eu un élan d'espoir par rapport à cette rencontre et enchaîna, presque malgré elle. *


Je m'appelle Chouchane, et toi ?

* Après une petite pause, la rousse décida de continuer. *

Je suis désolée de te déranger, ce n'était pas mon but mais quand je t'ai vue toute seule en train de lire... enfin, ça va te sembler idiot mais on a la même couleur de cheveux et quand je t'ai vue avec ton livre, dans ton coin, ça m'a fait penser à moi.

Je suis désolée de t'avoir dérangée, je peux partir si tu veux.


* La blairelle attendit à peine la réponse qu'elle commença déjà à se diriger vers un autre endroit du parc, les joues aussi rouges que ses cheveux. *


RPG : ON

Merci Déborah pour l'avatar !
Deborah Cavendish
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 421
Titre : Re : Parc
Créé : 14/05/2021 à 18:56:00 - Modifié : 16/05/2021 à 19:18:36

En entendant le discours de la dénommée Chouchane, Deborah se sentit légèrement coupable de son attitude.

Cette fille ne semblait pas avoir de mauvaises intentions à son encontre, juste une volonté à ne pas rester seule. Elle, elle était habituée à la solitude. Rester seule dans un château de plusieurs hectares, c’était son quotidien. La Cavendish n’en avait que faire de cette solitude mais ce n’était visiblement pas le cas de la Poufsouffle.

Deborah serra ses lèvres, réfléchissant à ses prochaines actions. Aujourd’hui, elle était venue dans le parc alors qu’elle ne s’y aventurait jamais. Pourquoi pas essayer de faire un effort de plus ? Méfiance à part, elle devrait être habituer maintenant à être autour de personnes de son âge, pourtant son traumatisme restait en elle, comme une tumeur, la bouffant quand une personne s’approchait. A chaque personne, c’était le même refrain.

Dans ses pensées, elle remarqua que Chouchane avait commencé à s’éloigner. Ce fut à ce moment que Deborah se décida et ouvrit sa bouche :

Deborah.

Pour elle, c’était comme faire un câlin à une personne, elle venait de relancer la conversation. Autant dire que ça arrivera une fois par décennie dans la vie de la Cavendish. Mais elle abhorrait ce sentiment de culpabilité qui était à l’intérieur d’elle, elle ne pouvait pas laisser cette fille solitaire partir en la regardant, c’était impossible.

Deborah se surprit elle-même mais ne le montra pas sur son visage. Au lieu de ça, elle tenta de former un sourire chaleureux sur son visage. Un peu forcé certes, peu habituée à faire des sourires à des personnes, mais sincère dans le sens qu’elle essayait d’être plus approchable. Pour une fois. Néanmoins, elle garda une posture d’aristocrate, c’était dans son sang, son éducation. Elle devait montrer sa position de bonne famille.



ROMAIN ­­— NOAHOAKLEY
Aloïs Faustus
1re année
[Avatar]
Serdaigle
Messages : 309
Titre : Re: Parc
Créé : 17/05/2021 à 21:07:51

Réponse à Hope, toutes mes excuses de mon retard

* Donc la jeune fille en question explique au Faustus que ce n'est pas qu'elle n'aime pas sortie, mais qu'il s'est passé beaucoup de choses.

La jeune fille se tais un instant, puis reprendre en expliquant qu'elle a fini par s'isoler, sûrement référence à son passé que d'autres choses. *


Aloïs: Comme je comprends, vous avez des petits soucies personnel qui vous à mener à vous isolé ? C'est un peu dommage.

* Aloïs se perd à son tour dans ses pensées, il pense à beaucoup choses qui soit négatifs ou positif, Aloïs a tendance à se perdre régulièrement dans ses pensées.

Puis, la jeune fille reprend la parole, elle propose à l'aiglon de la tutoyer, sauf si le Bleu & Bronze considère que l'âge de 16 ans est vieux pour lui.

Aloïs se met à rire aux paroles de la jeune fille, puis se tue de nouveau, Aloïs sourit, c'est pas tous les jours qu'on peut croiser des personnes comme cette mystérieuse jeune fille.

Elle se présente ensuite sous le prénom de Hope, l'une des préfètes en chef de Poufsouffle et lui demande par la suite le nom du blondinet.

Donc, Hope est une Poufsouffle Aloïs s'est lier d'amitié avec sa préfète en chef Matoutou avec qui, il s'entend très bien avec elle.

On lui a toujours appris de son éducation de bien s'entendre avec les préfets en chef, ils sont toujours là pour aider en cas de problèmes et de pépins.

Aloïs sourit et reprend la parole, de sa même voix depuis le début de leur conversation. *


Aloïs: Enchanté Hope, préfète en chef des Poufsouffle, non, c'est vrai que 16 ans ce n'est pas vieux, c'est encore jeune, moi je n'ai que 11 ans révolus, je suis bien plus petit que toi en âge.

* Aloïs regarde au loin, se perdent une nouvelle fois dans ses pensées, c'est un peu comme ça qu'il a rencontré Lana, cela a été dur pour lui de revenir à Poudlard12 après sa rupture.

Il en a bien des tristes ruptures amoureuses, des fois, il commençait à penser que c'es toujours de sa faute, il qui ne mérite pas d'être aimer.

Mais Eleanor, lui à prouver le contraire, car ils sont maintenant ensemble, il s'est maintenant promis de ne plus sortie avec une Poufsouffle, même se remettre en couple avec des Poufsouffle.

Il a décidé de sortie qu'avec des filles de sa maison ou autres maisons, sauf Poufsouffle, mais plutôt rester amis avec des Poufsouffle, il pense qu'il souffrira plus.

Il reprend la parole, d'une voix amicale, respectueuse, joyeuse, polie et arrogante. *


Aloïs: Pardon, je me suis un peu perdu dans mes pensées, je m'appelle Aloïs de la maison des Serdaigle, enchanté te faire ta connaissance.

* Il sourit et reprend la parole de sa même voix. *

Aloïs: Comment s'appelle cette magnifique créature qui saute dans tous les sens sur les branches des différents arbres du Parc ?

"Ne t'ai-je pas donné un ordre ? Sébastian? Alors qu'est-ce que tu attends ? Exécute immédiatement et ne me fait pas perdre mon temps !"
Peu Présent Pendant le Mois de Mai à Juin (en Période d'Examen)
J'aime ma mentor Selena Seviev
Chouchane
1re année
[Avatar]
Poufsouffle
Messages : 85
Titre : Re : Parc
Créé : 25/05/2021 à 17:54:12

Avec Déborah


* Face à l'attitude distante de la jeune fille qu'elle venait d'aborder, Chouchane avait commencé à s'éloigner quand elle entendit un voix derrière elle.
*

"Déborah" * avait dit la jeune Serpentard.
Elle arborait un léger sourire, mi-gêné, mi-forcé mais la rousse avait comprit l'effort qu'elle avait dû fournir pour lui répondre et cela la réjouissait réellement. *


* Chouchane se rendait bien compte que le fait de venir parler à une personne qu'elle ne connaissait pas, alors que celle-ci était seule, n'avait peut-être pas été la meilleure des idées. *

Je suis désolée de te déranger * exprima Chouchane après avoir fait quelques pas en direction de la jeune rousse. *
Ce n'était pas mon but mais je t'ai vue toute seule et je me suis dit que je pouvais venir te parler.
* La blairelle devint aussi rouge que ses cheveux. *
Je sais que ce n'était pas très malin, tu as sans doutes envie d'être seule... c'est d'ailleurs pour cela que tu l'es... seule je veux dire.
[ Je suis pathétique ! ] * se dit la jeune première année. *

Je vais te laisser lire tranquillement, je suis vraiment désolée de t'avoir dérangée.

* Chouchane ne savait pas exprimer la raison pour laquelle elle ne pouvait s'empêcher d'apprécier cette jeune fille. Elle n'était certes pas très avenante et avait une attitude assez coincée mais la jeune fille ne jugea pas négativement cette attitude. Elle se demandait en revanche de quoi la jeune Serpentard voulait se protéger en se créant cette sorte de bouclier. *


RPG : ON

Merci Déborah pour l'avatar !
Oakley Kaur
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 216
Titre : Re : Parc
Créé : 28/05/2021 à 21:18:56

Défi pédouzien


Tout ça pour des fichues affaires. Est-ce que ça valait vraiment le coût de courir partout comme ça ? Absolument pas. Vraiment il fallait que Naminé apprenne à mieux ranger ses possessions. Certes ils n'avaient pas de sac, et c'était un ajustement compliqué pour qui avaient vécu le début de sa scolarité chez les moldus, c'est à dire 90% des effectifs de l'école. Mais les robes de Poudlard étaient très pratiques avec leurs nombreuses et larges poches, il y avait de quoi en mettre des choses et ne pas les semer derrière soi, évitant un long périple pour le pauvre élève désigné volontaire par le professeur de potions.

Sortant de la Volière, il parut naturel au Serpentard d'aller faire un tour dans le Parc du Château pour voir si Allandet n'était pas dans le coin. Des fois que. Il croisa bien quelques amies à elle, et après une brève discussion, leur refila finalement sans ménagement ce qu'il s'était trimballé tout du long. Il était vrai que l'enseignant avait bien insisté sur le fait de remettre en main propre à la Serdaigle ses effets personnels et le mot scellé qui l'accompagnait mais Oakley n'en pouvait plus de la chercher partout.

Il trouvait cela étrange quand meme, après tout les endroits où il était allé, Namina n'avait pas pu disparaitre comme ça.

Deborah Cavendish
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 421
Titre : Re : Parc
Créé : 08/06/2021 à 18:03:44

Le rougissement de la Poufsouffle lui fit se rappeler de son propre rougissement. Incontrôlable, totalement insupportable. Un petit sourire se fit sur les lèvres de Deborah : les roux se ressemblaient beaucoup sur ce point. Oui, cette fille lui ressemblait sur certains points. Pas sur l'élocution par contre, cette fille se perdait dans ses mots. Elle, elle ne se perdait jamais. Ou alors uniquement quand son interlocuteur la perdait.

« Je vais te laisser lire tranquillement, je suis vraiment désolée de t'avoir dérangée. »

Pourtant, la Poufsouffle resta devant elle, attendant visiblement autre chose. Deborah ne put qu'apprécier la ténacité de la fille de cette situation, malgré sa propre réaction froide.

Un petit rire passa ses lèvres. Rapide, surprenant. Deborah grimaça immédiatement après le rire. Il fallait qu'elle stoppe sa manie de rire si facilement à des inconnus, qu'est-ce qu'il se passait en elle ?!

Tentant de garder son calme malgré l'énervement face à ce rire, la Cavendish remonta son regard vers la Poufsouffle, réfléchissant à ce qu'elle pouvait lui dire. Est-ce qu'elle la dérangeait ? Oui. En quelque sorte. Mais jusqu'à présent, elle avait bien rencontré des personnes et ça s'était bien passé non ? Avec un effort considérable de sa part, Deborah ouvrit la bouche :


« L'arbre cache bien le soleil. »

L'arbre... cache bien le soleil ? La fillette rougit furieusement en se rendant compte de la stupidité de la phrase. Pourquoi était-ce si compliqué de communiquer avec des personnes, bon Dieu ?



ROMAIN ­­— NOAHOAKLEY

Pages : 1 2 3 4 5 ->

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2019 Twelve Grimmauld Place - © 2012 Design par Wilde et Kate - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5