Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

A chain is only as strong as its weakest link
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 29/10/2022 à 09:56:51

WANTED Bannière
Dead or Alive
$100.000.000

Pourquoi était-elle ici déjà ? Dans ce bar, à attendre la « crème de la crème des sangs-purs » - dixit sa mère -, sans même réellement savoir à quelle heure celle-ci débarquerait ? S’il n’y tenait qu’à elle, et à sa propre réputation, nulle doute qu’elle serait parti bien plus tôt de cet endroit. Mais pourtant, elle se trouvait là, immobile à une table évidemment réservée et discrète – qui y avait veiller, elle l’ignorait aussi. Et elle sirotait une jus de fruits, contraste saisissant avec tous les adultes qui se trouvaient dans les lieux. Une jeune fille de seize ans, même si elle en paraissait un peu plus, était décalée dans ce décor. Cette petite pensée lui arracha un sourire. Qu’elle dissimula en plongeant son regard sur sa boisson.

~~

Une heure plus tôt, Manoir des Anderston, Londres

Allongée dans l'herbe afin de profiter de la chaleur clémente de ces vacances, une jeune Poufsouffle se trouvait sur le dos, les yeux clos. Un sourire flottait sur ses lèvres. Les bras en croix, l'adolescente profitait de ce moment calme. Le ciel était clair et reposant, laissant le soleil éclairait les derniers beaux jours. Ses cheveux blonds étaient perdus dans le vert de la végétation. Ce qui laissait son esprit divaguait vers des pensées douces, en ces temps de vacances.

Dans son jardin, installée à l'ombre d'un arbre, Anthéa savourait sa solitude en sachant pertinemment que cela ne durerait pas longtemps. Sa petite sœur était certes en vacances avec des amies tout à fait respectables, mais sa tante ou sa mère viendrait sûrement la retrouver dans peu de temps. Elle rouvrit un œil et regarda rapidement autour d'elle. Elle ne vit aucune silhouette et se détendit alors. Peut-être étaient-elles parties ? Elle pouvait en avoir l'espoir. Espoir qu’elles avaient oublié le futur rendez-vous…

Cet espoir fut néanmoins rapidement brisé alors qu'elle reposait son dos contre le sol. Elle entendait la porte de la maison s'ouvrir, dans un bruit infernal. Il était à peine perceptible, mais pour elle le léger grincement caractéristique de ces veilles maisons était un bruit qui résonnait. Elle se figea et referma vite les yeux pour faire mine de l'ignorer. Elle entendit des pas qui se rapprochaient un peu de sa position. Déposant une main doucereuse sur son épaule pour la secouer.


Alice : - Anthéa.

L'adolescente se redressa rapidement, d'un bond pour faire face à l'adulte. Ses yeux verts se relevèrent pour plonger son regard dans le sien.

- Oui ?

Elle avait pris soin de masquer ses émotions dans ce simple mot, offrant un parfait sourire. L'adulte lui lança un regard expressif, noir et agacé. Elle détestait perdre son temps.

Alice : - Vas te préparer, s’il te plaît. Et par pitié, fait un effort et arrange tes cheveux, pour une fois.

L'adolescente était loin d'être un garçon manqué et elle était à ses yeux parfaitement bien habillée. Évidemment, elle ne partagea rien de ses pensées et lâcha du bout des lèvres une réponse.

- J'y vais tout de suite.

Elle ira vite rejoindre sa chambre en remontant les étages jusqu’à celle-ci. Elle rentra dans sa chambre et elle ouvrit la porte de sa penderie à la volée. À côté de ses uniformes soigneusement rangées, elle retrouva ses robes. Elle enfila la première qui lui tombait sous la main, très fluide et d'un bleu clair. Qu’elle para d’un joli gilet transparent du même ton, et de talons noirs. Rien de bien exceptionnel non plus, ce qui était parfait. Elle se mit à arranger ses cheveux pour les nettoyer avec sa baguette. Les tirant dans un chignon impeccable.

Elle observa son reflet. Elle ne savait pas si sa famille ou cette fameuse Camille serait en accord avec cette tenue, mais au moins, elle avait fait l’effort demandé de ne pas se présenter en une tenue trop négligée. Si sa tante y tenait, elle trouvait cela aberrant au vu de la tâche qui l’attendait. Mais l’adulte ne semblait pas vraiment y avoir réfléchi, alors…Elle se contentait d’écouter.

Elle descendit les marches. Son portoloin attendait déjà. Elle allait seule, évidemment. Mais elle n’avait pas le permis transplanage, par conséquent seule cette solution avait été trouvée. C’était pas forcément une première, mais assez rare pour être soulignée. Elle prit donc la plume des mains de l’elfe sans un mot et la serra dans sa main. Et la voilà bien loin de son manoir.


~~

Elle reconnaissait beaucoup des têtes présentes. Des connaissances de ses parents et de sa tante. Pas encore la jeune femme qu’elle devait rencontrer. Simplement en attente, elle commandera à un elfe qui passait une nouvelle boisson. Elle ne savait précisément ce qui allait l’attendre, mais elle se distrayait et prenait des forces. La rencontre s’annonçait surement longue… Surtout que toucher à des esprits ne se faisait pas en un seul claquement de doigts.

Avec la sublime Camille Dubois



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 02/11/2022 à 23:23:52

désolé pour le temps d'attente ! (aa)

Les minutes s'écoulaient lentement dans le bar nommé affectueusement "The Witch's Cat" pour les nombreux chats errants que la gérante semblait rassembler toujours plus nombreux aux alentours. L'ambiance s'échauffait, comme toujours lorsqu'il y avait whisky pur feu à profusion, et ce n'était évidement pas l'endroit rêvée pour une adolescente qui n'était même pas majeure.

Un homme bedonnant et qui avait probablement l'âge d'être le père d'Anthéa, s'approcha de la jeune sorcière, une choppe à la main. Cela faisait plusieurs heures qu'il l'observait et l'alcool n'aidant pas, il s'installa à ses côtés en tanguant. Un sourire malsain sur les lèvres, il renversa une partie du contenu de sa choppe sur la table.

« Ce n'est pas un endroit pour les petites filles ici, fillette. »

Articula-t il avec la difficulté qu'ont les hommes déjà un peu trop sous emprise de l'alcool. Il se rapprocha un peu plus dans un raclement de chaise que personne n'entendit dans le brouhaha de la taverne.

« Si t'es ici, c'que tu veux t'attirer des ennuis. Mais t'inquiète pas, moi j'protège les petites filles dans ton genre. »

Son haleine fétide s'enroulait autour de l'adolescente, et ses doigts gras se tendirent vers les cheveux de celle-ci pour un geste qui ne laissait aucun doute sur son attention. Ils n'étaient plus qu'à quelques millimètres lorsqu'ils se figèrent, ainsi que le reste de son corps, et que le soulard s'écroula finalement sur le sol, plus fixe qu'une statue de marbre.

Il y eut un silence dans le bar, chacun fixant l'adolescente, puis l'homme, et enfin remontant à la source. Et là, comme d'un commun accord, ils se retournèrent, et revinrent à leurs discussions.

« Excuse-moi de mon retard, Anthéa. Ma...réunion a durée plus longtemps que prévue. »

Une voix doucereuse, et qui n'avait pas besoin d'être forte pour se faire parfaitement entendre. L'origine de cette voix était une femme à la chevelure ébène rassemblée en un chignon compliqués et dont plusieurs mèches encadraient un visage pâle. Son regard gelé fixait l'adolescente, alors qu'un sourire peignait ses lèvres pourpres. Sa lourde cape sombre vola autour d'elle lorsqu'elle prit place là, où il y a quelques minutes l'homme s'était installé et qui avait été emporté discrètement par un compagnon de beuverie qui n'avait pas une seule fois relevée la tête par peur de croiser le regard de celle qui avait immobilisé son camarade.

Camille Dubois, puisque tel était son nom, leva la main, et presque immédiatement un serveur vint apporter un nouveau jus de fruit pour l'adolescente et un verre de vin pour son accompagnatrice. La mage noire n'avait même pas ouvert la bouche pour commander, mais le clignement de paupières légèrement hébété après avoir déposé la commande trahit la méthode employée.

Sirotant une gorgée de son breuvage, l'attention de Camille revint sur Anthéa et elle la dévisagea longuement, comme pour lire sur son visage les pensées qui devaient la traverser. Finalement, elle ouvrit à nouveau la bouche, un demi-sourire figé sur son visage de porcelaine.

« T'envoyer ici était de la bêtise pure, Maria a donc si peu d’intérêt pour sa progéniture ? Son sourire s'élargit légèrement. Ne répond pas si cela te met mal à l'aise. Mais puisque nous sommes là, profitons de ce tapage pour parler en paix. Nous risquons peu de nous faire écouter, ironisa la mage noire, puis elle reprit. Ta mère semble persuadée que je pourrais t'apporter un bénéfice considérable, mais ce qui m’intéresse, c'est ce que toi tu penses, Anthéa. Pourquoi es tu là ? Et évidement, je n'ai pas besoin de te dire que je saurais si tu mens. »


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 07/11/2022 à 01:29:18 - Modifié : 09/04/2023 à 15:56:36

sorry aussi
C'est avec une grande méfiance qu'Anthéa observait les lieux. Elle n'était pas née de la dernière pluie, elle ressentait que les lieux étaient loin d'être clairs. Elle fronça les sourcils, tendant l'oreille aux conversations qui se menaient. Elle écoutait tout. A la recherche de ce qui lui créerait des ennuis, afin de l'éviter. Sa bouche toujours sur la paille de son jus comme une adolescente banale dans un quelconque espace de ce genre. Elle savait donné les apparences.

Sa baguette était dans sa main gauche dès que l'homme approcha. Prête à se défendre dès qu'il oserait la toucher d'une seule de ses cellules. Anthéa n'était pas sanguine, patiente et méfiante. Ses deux iris le fixaient avec dégout. Déjà, elle n'écoutait pas vraiment le discours qu'il lui offrait. Elle ressentait son haleine si fétide, débordante de l'alcool qu'il avait consommé. Ses mots resteraient lettre perdue. Contrairement à ses gestes. Elle fut soulagée de le voir s'effondrer comme un soulard.

Camille était arrivée.

Telle fut la constatation que la jeune fille put mener en entendant le silence de ce bar. Ce qui ne put que l'amuser au regard des vieux plus ou moins buveurs du coin. Ils n'avaient pas grand chose de joli dans leur comportement, de vrais trouillards. Elle ressentit une vague de haine envers un tel comportement, indigne et sauvage. Une bonne dose de la douleur que certains infligeaient les remettrai sur un chemin correct à ses yeux. Elle eut un petit sourire à cette idée. Un jour peut-être leur apprendrait-elle à gouter de cela. Pour le moment, sa propre discussion était bien plus urgente. Elle n'était pas pour la violence, mais sur ces hommes...

- Madame Dubois. Aucun soucis. se décida-t-elle à prononcer avec ces divagations finies autour du comportement de la dite femme.

Elle aurait ignoré évidemment tout comme elle le serveur soumis au joli et habile - à ses yeux évidemment, c'était très élégant - sortilège de la femme. Une monnaie bien assez courante dans son monde, mais il fallait dire que l'entrée était soignée.

- Je sais me défendre.

C'était loin de la protestation infantile d'une adolescente à la recherche d'une reconnaissance, mais une pleine affirmation remplie d'assurance. A ce moment précis traversait dans son esprit la sensation d'attente et de stress ressentit seulement quelques secondes plus tôt avec des images bien claires de tous les Sortilèges qu'elle aurait pu lancer et de ses techniques d'arts martiaux favorites pour se débarrasser d'un tel malotru.

- Et ma mère le sait. Mais sinon... sans aucun doute la réponse à votre question est positive. Oui, elle s'en fiche. Ce n'est pas bien grave. Ce qui doit arriver arrivera.

Ça, c'était elle qui le disait. Maria Anderston n'avait jamais considéré son aînée comme importante. Seul essayer de l'éduquer dans leurs valeurs l'étaient. Anthéa avait appris depuis bien longtemps à endurer ce traitement et ça semblait presque une question sogrenue. Néanmoins évitait-elle de penser au milliard et demi de comportements qui le montrait. Non, elle était concentrée à décrire son environnement de manière horriblement chiante sur cette partie. Après tout, Camille l'avait autorisé à ne pas répondre à cette question si bien que la réponse ne devait pas compter et donc que elle n'avait pas besoin d'avoir accès à ses pensées. En surface, elle creeait donc les phrases les plus complexes sur le bar en donnant cet énoncé. De manière à tromper ce qui pouvait être lu dans son esprit. Le reste était un vide si on arrivait a percer cette coquille parasite. Fragile, laissant voir effectivement cette indifférence dans chaque bride de regard que Anthéa avait toujours vu. Ce petit manège s'arrêta quand elle répondit à la suite comme s'il n'avait jamais existé.


- J'aimerai pouvoir vous dire que à mon avis, ma mère vous fait perdre votre temps mais ce n'est une réponse qui ni vous ni moi ne souhaitons car elle serait dommage.. Je suis là parce que mes parents et ma tante le désirent. Sans vouloir vous offenser bien sûr. Ni votre talent que je respecte d'après ce que j'ai entendu. Et vu aujourd'hui. Je m'intéresse à ce qui m'est utile. Ce n'est pas le désir de ma mère.

Elle était totalement honnête. Autant la jouer carte sur table face à une legilimens aussi expérimentée, elle était loin de s'amuser à jouer se la jouer secrète alors que la discussion venait commencer. Prudente, sans aucun doute. Mais elle ne voyait pas son intérêt à mentir. Sa pensée était toujours claire comme de l'eau à ce sujet avec sa famille. Alors pourquoi inventer un mensonge.

- Et vous ? Pourquoi vous êtes là ?



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 20/11/2022 à 23:52:23 - Modifié : 20/11/2022 à 23:52:48

Le soin que prenait cette jeune fille à garder ses pensées secrète fit sourire intérieurement la mage noire. Elle lui rappelait une autre adolescente, élevé dans une famille de sang purs où ce qu'on montrait n'était qu'une infime partie de l'iceberg. Obligée de survivre en montrant à celui qui représentait une menace, un égo surdimensionné. Oui Camille aussi avait été dans une de ses phases. Elle se rappelait même des périodes pénibles où elle s'était prise bon nombres de remontrances de la part d'Opale Tal Moundine, sa mentor.

Mais Anthéa Anderston n'était pas Camille. Elle n'aurait pas besoin de recourir à ce qu'elle avait été obligée de faire. Ce qui l'avait changé à tout jamais.

Un rire cristallin retentit, il était parfaitement maitrisé pour sembler réel.

« Ma douce, tu n'as encore rien vu, et souhaites de ne jamais le voir. »

Rare étaient ceux qui constataient l'étendue de ses pouvoirs, car le plus souvent, ils en périssaient. Le sang de ses victimes tachaient ses mains, tâches invisibles mais bien présentes.

A la question de la jeune fille, Camille du s'avouer qu'elle n'avait vraiment peur de rien. Bon nombre de ses collaborateurs tremblaient à l'idée de lui adresser la parole, il était bien plus simple de parler avec Lyanna. Lyanna qui savait les charmer d'un simple coup d'oeil. Et non les terroriser d'un regard. Anthéa était encore jeune, trop jeune pour voir le danger de se trouver dans un bar sordide avec une mage noire reconnue de tous. Trop jeune pour savoir que tous les sortilèges qu'elle avait appris à Poudlard ne lui servirait à rien si Camille décidait sur un coup de tête de donner une leçon à sa mère, en lui renvoyant son ainée, en plusieurs morceaux.

Camille secoua doucement la tête, elle ne tuait pas les enfants sorciers. Sa seule limite non franchie pour le moment. Pourtant, ces sombres pensées devenaient de plus en plus fréquentes, de plus en plus présentes. Elle but une gorgée de sa boisson et répondit finalement.

« Maria Anderston, ta mère, m'a contacté afin d'en savoir plus sur l'Organisation que je mène, puisque ta tante, Alice, nous a approché plusieurs fois. Nous avons discutés, et je vais t'épargner tous nos échanges ennuyants pour arriver à ce qui te concerne. Ta tante et ta mère m'ont confié que tu avais suivit une formation en Legilimancie. D'après elles, tu serais formidablement douée. »

La mage noire eut un léger sourire, comme toujours on vendait sa progéniture comme à un concours de bête, essayant de faire valoir son patrimoine par tout les moyens.

« Voyons si ma curiosité à ton égard est bien fondée. Elle détourna son regard pâle de la jeune fille et fit un mouvement de tête vers un homme qui trinquait à leur droit, les joues rougies signe qu'il n'en était pas à son premier verre. Que lis-tu sur son visage ? »


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 07/12/2022 à 13:37:21 - Modifié : 01/04/2024 à 00:23:54

a l'aide plus de deux semaines d'attente je suis désolée

Sa douce ? A ce surnom si mievreux dans la bouche de Camille, Anthéa sentit au contraire un frisson parcourir son dos. Pour sûr, elle s'efforçait de garder un parfait contrôle de façade, afin de dissimuler peur et mépris face à ce surnom. Elle savait qu'elle était jeune, à plus d'égards encore qu'il y paraissait. Et qu'il lui était si facile de se laisser guider par ses émotions qui ça en revenait à un jeu d'enfants de la faire réagir selon ce qu'on voulait. Mais elle se refusait à être un pion aussi docile. Elle devait rester calme et écouter avec le plus de volonté possible.

Son regard émeraude, clair, ne quittait pas les gestes de Camille. La moindre action lui donnerait peut-être des indices. Sur quoi ? Elle ne savait pas. Peut-être l'étrange raison qui réunissait ces deux personnes à un tel endroit. La motivation de sa mère. Et surtout... son regard se teinta de mépris et d'honnêteté poussée par une manière de représenter une forme de vérité bien plus.. biaissée sur le sujet. Une sorte de suprématie qui enfumait chacun des gens qu'elle croisait. Bien que pour le coup, la femme face à elle était probablement clairement en droit de se sentir un peu supérieur en capacités. Une puissance silencieuse. Qu'elle se devait un peu d'admirer.


- J'ai suivi une formation, et je m'en suis bien sorti. Ce n'est pas à quelqu'un autour de cette table que j'apprendrai qu'elle nécessite d'être pratiquée. Je m'y suis essayé et je me débrouille plutôt bien, ce qu'on a pu vous dire en plus est probablement faux ou exagéré.

Elle déclarait ces paroles en fixant l'homme qui lui avait été désigné pour cible. Simplement des faits, de son point de vue, et aussi la satisfaction de rétablir Elle vidait son esprit de ses pensées et se concentra sur les détails qu'on pouvait lui présenter. Un silence parfait tomba donc de son côté, comme en attente. Elle ne bougeait même plus. Ce qui lui donna par la suite une réponse qui commençait à se former selon ses propres observations.

- Il a les yeux plissés et vitreux à la fois, rougis par l'alcool évidemment... Ses dents sont découvertes, ses mâchoires desserrées. il est très ouvert. Il est détendu mais il se tient très droit, très fièrement, comparé à sa consommation de boissons qui ne devrait pas lui le permettre s'il n'était pas dans un état de bien-être Ca traduit... une certaine confiance, un contentement qu'on retrouve sur son visage dans les plis de son front qui se meuvent un peu. Il respire de manière assez ample, ses micro-expressions et ses gestes sont assez fluides. Ma conclusion est qu'il est euphorique, sûrement même à cause de l'alcool.

Elle formulait son analyse au fur et à mesure, de manière très posée à voix haute, quand elle observait chaque expression avec minutie. Faisant ce qu'on attendait d'elle avec extrêmement d'intention et d'attention. Un véritable credo pour elle, n'aimant pas laisser les choses à moitié faites. Elle tenait évidemment à s'impliquer, rien ne servait de faire la mauvaise tête sur un sujet aussi sensible. Sans doute ce qui lui avait donné la motivation de venir ici, et d'attendre sans broncher. La lueur d'intérêt qui brillait en elle. Anthéa n'attendait pas une gratification quelconque, il s'agissait d'une curiosité pure. Tranquillement, elle ira se tourner vers l'adulte à nouveau.



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 22/01/2023 à 02:54:57

Désolé du retaaaard

La Legilimens n'eut qu'un sourire froid, au moins l'adolescente n'était pas une de ces filles de sangs-purs qui se pensaient invincibles en apprenant leur premier sortilège. L'observation qu'elle fit par la suite était juste, simple mais factuelle. Encore une fois, elle ne s'inventait pas des dons supérieurs, comme Camille l'avait déjà vu, même chez des adultes.

« Pas mal. Acquiesça la sorcière. Tu aurais pu aussi remarquer qu'il est seul depuis ton arrivé et regarde régulièrement vers la porte d'entrée. Cela traduit probablement que la personne qui devait le rejoindre, n'est pas venue. »

La fait que Camille sache qu'il était seul depuis l'arrivée d'Anthéa, qui avait passé le seuil du bar avant elle, pouvait intriguer la jeune fille. Il était possible que la mage noire l'ait juste observée un long moment avant de faire son entrée, plus que fracassante. Mais elle ne laissa pas assez de temps à Anthéa de s'interroger, enchainant.

« Pourquoi es-tu attirée par la Légilimancie ? Ce n'est pas vraiment commun, d'habitude les sorciers redoutent cette magie. »

Une question cruciale pour la mage noire avant qu'elle ne considère prendre Anthéa sous son aile. Pendant de longues années, Camille avait haït cette magie, sa propre mère s'en était après tout, servit sur son propre esprit. Et finalement, elle avait appris à s'en servir, pour s'en protéger d'abord, puis de plus en plus. Maintenant, c'était bien le seul moyen pour elle de ressentir quelque chose. Elle se nourrissait des émotions comme on boit une boisson réconfortante, gardant le pied sur ce qui restait de son humanité. A présent, sans la Legilimancie, Camille devenait plus gelée encore, déconnectée de tout ce qui définissait un humain comme tel.

« Tu peux me dire la vérité, ce que tu diras restera entre nous. Avec un sourire gelé, elle précisa. Je ne le dirai ni à ta mère, ni à ta tante. Nous ne sommes pas à l'école ici, et ce que je cherche ce sont des sorciers qui me rejoindront de leur plein grès. Pas en étant forcée. »

La Leader de l'Organisation avait remarqué que les sorciers la rejoignant de leur propre grès et surtout par envie devenaient bien plus utiles. Plus motivées. Anthéa n'avait pas finit ses études, elle ne pourrait donc pas devenir une membre à part entière avant sa majorité, toutefois, comme l'avait prouvé plusieurs recrutements, approcher les jeunes filles à l'adolescence donnaient de très bons résultats. Anthéa ferait elle partie de ces cas là ?


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 27/02/2023 à 05:56:53 - Modifié : 01/04/2024 à 00:23:12

Le temps pour cette réponse est absolument scandaleux, désolé.

Anthéa eut un petit soupir, soulagée, qui étira légèrement ses lèvres. Non qu’elle doutait de ses capacités, elle savait ce qu’elle avait appris et ce qui lui restait à faire évidemment, mais le stress rendait parfois les choses bien plus difficiles et nul doute que cet espace était rempli de plein de facteurs prêt à la désorienter. Finalement, elle avait réussi à passer outre plus aisément qu’elle l’aurait pensé. Mais elle ne marqua aucune joie. Elle se doutait que ce fût un test, pour voir à quel point elle risquait de perdre son temps ici, ou non. En effet, la dame face à elle ne semblait pas être du genre à perdre son temps. Sans doute encore plus que sa famille.

Ainsi donc, la femme était arrivée depuis au moins quelques instants avant son arrivée physique, se demanda-t-elle pendant que Camille parlait. Ce qui laissa à Anthéa le loisir de confirmer ce trait dans son esprit. Bien, après tout elle aussi n’aimait pas perdre son temps. Alors la brune écouta patiemment en hochant légèrement la tête à la précision.


- Redouter la légilimancie ? C’est absurde. Déclara-t-elle avec un petit froncement de sourcil, un commentaire qui perça de son esprit jusqu’à sa bouche sans qu’elle ne le retienne. C’est comme avoir peur de jeter un sortilège.

Comment pouvait-on redouter une forme de magie dont la plupart n’avaient jamais eu avoir affaire ? Comment pouvait redouter tout un pan de la magie sans distinction ? Comme tout, c’était un outil, avant tout, placé dans certaines mains. Ensuite, ces mains en font certes ce qu’elles veulent… C’était un art pratiqué par assez de personnes pour ne pas mettre tout le monde dans le même panier.

- Je suis attirée par la légilimancie parce que disons que, comme toute adolescent qui se respecte, je suis curieuse, ira-t-elle alors commencer. Ma mère et ma tante sont toutes les deux des legilimens, mon père en a aussi une certaine science… Alors j’ai eu envie d’apprendre. Surtout que j’ai le souhait de devenir Auror, et que ce genre de choses peut-être… utile.

Ça, c’était évidemment le genre de raisons qu’on avançait devant un formateur dans une candidature. Puis, il y avait d’autres raisons moins évidemment à formuler pour ce genre de programmes aux yeux de la jeune fille.

- Et puis je pense que vous avez vite compris que je n’aime pas vraiment ma tante, et mes parents... Ils ont passé toute mon enfance à lire mon esprit comme un livre ouvert. En l’occurrence, c’était le cas. J’ai décidé de l’apprendre pour connaître d’abord. Ce qu’on connaît ne peut nous faire de mal, ou nous effrayer. Alors j’ai lu, beaucoup, au départ. Puis quand une formation est arrivée aux portes de l’école, j’ai décidé de m’y inscrire parce que je voulais m’en servir pour connaître ce que ça faisait d’être de l’autre côté, sans doute aussi pour me protéger quelque part. Dit-elle avec beaucoup de lucidité. Il faut aussi dire... qui ne voudrait pas savoir tout ce que les autres pensent, hein ? lança-t-elle pour conclure sur une note moins melo-dramatique.



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 29/10/2023 à 18:23:16

« Oh beaucoup de monde, répondit Camille sur le même ton, un léger sourire aux lèvres qui ne paraissait pas plus sympathique pour autant. Lire dans les pensées, dans l'esprit, d'une personne c'est découvrir ses plus profonds secrets. Découvrir que celui que tu pensais ton ami, se rapproche uniquement de toi pour ta popularité. Savoir que l'homme que tu aimes, trouve les autres femmes bien plus belle que toi. Lire les pensées haineuses et injustes de tes enfants... Un Legilimens peut être redouté car lui seul connait les véritables intentions, les véritables sentiments derrières des soupirs. Les sorciers sont une Espèce de menteur, et la majorité des gens préfèrent se conforter dans le mensonge. Il est bien plus facile à vivre, crois-moi. »

Toutefois, en Anthéa Camille revoyait la jeune adolescente qu'elle avait été, qui avait voulu se former en Légilimancie pour trouver un moyen de se défendre. Évidement il y avait l'occlumancie, mais ne dit-on pas que la meilleur façon de se protéger d'un ennemi était de le comprendre ? Camille voulait comprendre le monde puisqu'elle était incapable de le ressentir.

« Et une sorcière cultivée et curieuse telle que toi, que penses-t elle de nos relations avec les moldus ? Es-tu curieuse à leur sujet aussi, Anthéa ? »

Susurra la mage noire, plongeant son regard dans celui de l'élève, à la recherche du moindre frémissement dans son regard ou sur son visage. Si la mère et la tante de la jeune fille étaient des Legilimens, ce n'était rien comparé à Camille, entrainée depuis son plus jeune âge à projeter son esprit fracturé. La question n'était en rien innocente, la mage noire voulait tâter le terrain, voir à quel point elle pourrait entrainer la sorcière dans sa cause.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 24/03/2024 à 20:01:47 - Modifié : 31/03/2024 à 20:15:46

Sorry sorry ce topic était tombé dans mes messages omgggg

- Plus facile ne veut pas dire que c'est la voie à suivre. Une illusion reste qu'une illusion au bout du compte.

Il est indubitable que la voie la plus aisée ne saurait être assimilée à la voie juste. La distinction entre la facilité et la vérité demeurait une ligne subtile qu'Anthéa s'amusait à ne jamais vouloir franchir. La jeune sorcière, animée par une sincérité inébranlable, embrassait avec ardeur cette quête de compréhension du monde qui l'environnait. Son désir n'était point d'errer dans les méandres d'une illusion, mais plutôt d'appréhender la réalité dans toute sa complexité, afin de mieux s'y intégrer sans se perdre dans un océan de mensonges. Elle était parfaitement consciente de la cruauté du monde, de la noirceur qui pouvait habiter les pensées humaines, ayant elle-même expérimenté ces sombres facettes de l'existence. Malgré cela, elle refusait de se laisser engloutir par un pessimisme stérile. La compréhension du monde ne se pouvait se limiter à sa laideur, mais englobait également sa beauté, aussi fugace soit-elle. Sinon, l'espoir n'existait pas... Et elle avait besoin d'espoir.

Anthéa abaissa doucement le regard vers sa boisson, ressentant le poids scrutateur des yeux de Camille peser sur elle. Bien qu'elle tentât de dissimuler son trouble derrière un masque d'indifférence, une lueur de méfiance s'alluma enfin dans ses prunelles sombres. Quelque chose de bien plus viscérale que ce qui l'avait animé jusqu'à présent. Elle était parfaitement consciente du danger que représentait cette mage noire, de son habileté à sonder les pensées les plus intimes. Une légère tension parcourut son échine, un frisson fugace qui lui rappela la nécessité d'une prudence extrême en présence de cette femme aussi fascinante que redoutable. Anthéa s'efforça de conserver son calme, de protéger son esprit, mais elle ne put réprimer un léger tremblement intérieur, un avertissement silencieux de rester sur ses gardes. Elle avait conscience de l'importance du sujet abordé, et sa réponse se voulut prudente, bien que sincère.


- Je ne suis point animée par la simple curiosité, car les êtres humains ne sont pas des sujets à disséquer. Cependant, je suis indéniablement intéressée, en tant que sorcière de sang-pur, par ces êtres qui partagent notre planète en nombre bien plus conséquent. Leurs inventions, leur perception du monde dépourvue de magie... tout cela m'intrigue profondément. Je suis convaincue qu'il y a beaucoup à apprendre d'eux, malgré la séparation de nos mondes. Bien que leurs progrès puissent sembler limités dans certains domaines, je crois en une forme de coopération future.

Depuis sa naissance, Anthéa avait toujours été en faveur de la révélation du Secret, tout en étant parfaitement consciente des défis que cela impliquait. Même en envisageant les bénéfices potentiels d'une telle révélation, elle savait que cela ne suffirait pas à réparer tous les problèmes. Seul le fait de ne plus devoir se cacher en permanence pouvait espérer améliorer les choses.



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 28/04/2024 à 21:27:03

Une grimace déchira le visage pâle de la mage noire. Cette jeune fille semblait prometteuse mais elle était trop jeune. Trop pleine d'espoir. Sa réaction, elle, lorsqu'elle aurait vu le pire, serait bien plus intéressante. Car si elle avait bien compris une chose, c'est qu'Anthéa était curieuse, et la curiosité poussait à bien des choses stupides.

« Vois-tu, Anthéa, je suis à la tête d'un groupe de sorcier qui pensent eux aussi que les inventions des moldus sont sources d'inspiration. Des sorciers qui recherchent à pousser la magie toujours plus loin, à la comprendre. Tu peux le voir comme une sorte de... coopération. »

Une coopération dans un seul sens évidement. Camille n'était pas les Lighters, elle n'employait aucun moldu dans l'Organisation. Surtout dans la partie top secrète de la recherche. Et la mage noire les haïssait si elle ressentait un tant soit peu une émotion encore humaine. Les non magique étaient menteurs, hypocrites, et possédaient une ambition sans limites. Camille ne croyait plus à une coopération en paix depuis longtemps, mais elle était persuadée que les sorciers devraient un jour ou l'autre reprendre leur place. Au dessus. Anthéa s'en rendrait compte elle aussi.

« Un stage pourrait être organisé, au sein de mon groupe, au sein de cette recherche. Si tu en fais la demande. Après tout c'est normal à ton âge, et dans une des dernières années de ta scolarité à Poudlard de commencer à se renseigner sur une future carrière. Si tu en fais la demande, j'encadrerai personnellement ton stage. »

Un sourire étira les commissures de ses lèvres, légèrement. Elle reposa son verre qui était à présent vide et se leva.

« Tu es pleine de potentiel, Anthéa. Maintenant, il ne reste qu'à toi de voir ce que tu décideras d'en faire. Passe le bonjour de ma part à ta mère. »

D'un geste, elle lâcha une poignée de gallion, bien assez pour les consommations d'Anthéa et son verre. Et après un dernier sourire elle s'évapora dans les ombres. Une carte avait pourtant glissée juste devant Anthéa. Une carte qu'on pouvait croire faite d'ébène tellement elle était noire. Mais lorsqu'on la bougeait on pouvait discerner une rune, perthro qui brillait légèrement. Ainsi que les coordonnées de Camille Dubois, Leader de l'Organisation.

L'Organisation était un partie politique français qui faisait de plus en plus parler de lui, surtout avec la mort récente de son héritière. La fille adoptive de Camille. Ils prônaient la supériorité de la magie tout en développant des potions, elixirs ou charmes qu'ils vendaient pour financer leur recherches. Du moins c'est ce que le grand public savait. De l'extérieur, ce groupe ressemblait à un mixte entre une secte et une mafia, mais pourtant, les sorciers qui clamaient leur appartenance ne semblait pas si dangereux. Et c'était une véritable opportunité pour Anthéa d'être ainsi introduite. A voir quel serait son choix et si sa curiosité allait l'entrainer dans un monde bien moins utopiste qu'elle le désirait.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 28/04/2024 à 23:33:52

Est-ce qu’elle était capable de le faire ? C'était une égnime qui ne défierait pas longtemps sa détermination il fallait se lever bien tot pour trouver quelque chose qu’Anthéa était totalement incapable de faire ne serait-ce que pour prouver que rien n’était impossible. C'était dans sa nature : elle ne savait pas fléchir. C'était soit ça passe, soit ça casse pour le meilleur comme pour le pire. Exactement le schéma qui l'avait mené jusqu'à la table du The Witch's Cat.

Au stade où elle en était, on pouvait admettre qu’il semblait presque absurde et irraissonable de répondre aussi franchement à une personne telle que Camille Dubois. Camille, une figure à la fois intimidante, secrète, et capable de vous tuer sans lever le moindre petit doigt. Camille, à qui elle avait volontairement exposé des choses qu'elle savait contrairement aux idéaux qu'elle pronait - une prise de risque, en quelque sorte. Camille, qui lui proposait quelque chose qui... Quelque chose qu'elle ne savait pas vraiment définir. Instinctivement... Elle aurait dû s'en méfier, décliner poliment et passer à autre chose.

Son instinct, néanmoins, pouvait sembler défaillant au premier abord. On pouvait aussi admettre qu’il semblait totalement ridicule de défendre la cause des moldus aussi ouvertement. Sa famille, son milieu social, tous semblaient réclamer leur annihilation, les écrasant sous le poids de leur mépris. Les préjugés, les traditions ancestrales, tout conspirait contre ceux qui osaient remettre en question l'ordre établi, le statu quo. Mais pour Anthéa, c'était une question de principe. Un principe qu'elle était prête à défendre coûte que coûte comme tout ceux qu'elle possédait. Un idéalisme à la fois fascinant et sidérant de sa part. Les causes perdues d'avance avaient néanmoins besoin de défenseurs à tous les niveaux.

C’était ne pas tenir à sa vie. Or, si Anthéa semblait certes bien désabusée des dangers auxquels elle pouvait s’exposer, elle n’était pas pour autant suicidaire. Au contraire, chaque action qu'elle entreprenait était mûrement réfléchie, pesée avec une précision d'orfèvre pour user du peu de pouvoir qu'elle possédait. Très tôt, elle n'avait pas eu le choix que de s'engager à parier beaucoup. Bien consciente des risques encourus, Anthéa savait pesée le pour et le contre avec une minutie implacable. Chaque scénario avait été envisagé, chaque éventualité planifiée dans les moindres détails. Car si elle était prête à affronter les conséquences de ses actes, quitte à ce qu'elle soit horrible, elle ne voulait pas pousser pour autant à précipiter sa propre chute. Du moins pas sans y gagner au change.

Enfin, trêve de divagations. Elle en était capable. Il fallait prendre des risques pour être un jour plus que l'héritière rejetée et mal aimée qui ne correspondait pas aux codes tout en se laissant maltraité et utilisé. Elle s'était faite à ce genre d'enjeux, sans doute bien trop jeune d'ailleurs. Accepter l'offre de Camille était un pas vers l'inconnu, une plongée dans un monde où les enjeux étaient bien plus élevés que ce qu'elle avait jamais connu. Mais Anthéa avait toujours été prête à prendre des risques pour affronter l'inconnu qui venait à sa rencontre. Une fois cela admit dans son esprit, la vilaine curiosité qui planait comme un nuage autour d'elle ne put que la pousser à accepter. Une sirène qui murmurait à son oreille qu'elle regretterait bien plus de décliner que de se confronter à tout cela.

Peut-être aussi le goût du défi. Que pensait-elle à ce moment-là ? Objectivement, elle savait qu'elle ne risquait pas vraiment de faire changer de point de vue quiconque, et elle était même consciente qu'elle risquait de voir certaines de ses convictions ébranlées, car c'était comme ça avec ce genre de personnes (analyse non-contractuelle basée sur ses précédentes rencontres du même type, nous ne sommes pas responsables des résultats réels.). Elle y était prête, avec tous les sens que ce mot employé à tort pouvait couvrir. Ce fut assez rapide, cette étape passée, de saisir un morceau de parchemin destinée à la correspondance familiale, et de rédiger une courte lettre.


Madame Dubois,
Si la proposition de stage que vous m’avez fait tient toujours, je tiens à vous informer que ça sera avec plaisir que je souhaiterais le réaliser pour découvrir tout le potentiel que cela a à m’offrir.

Avec mes salutations distinguées,
Anthéa Anderston


L’écriture de la jeune femme était sans bavure, régulière au point où on se rendait probablement compte qu’elle avait en réalité plusieurs fois recopié la missive avant de l’envoyer. Elle était brève pour éviter de faire perdre du temps à la personne qui la lirai, mais elle était tout de même scellée du sceau de sa famille. En réalité, le message arriverait sans doute seulement une poignée d’heures après leur rencontre grâce à son hibou personnel. Il ne lui avait pas fallu plus de temps pour se décider.



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 29/04/2024 à 00:16:04

Anthéa dû patienter presque un mois avant de recevoir une missive en réponse. Ce n'était que deux courtes phrases présentant un horaire un lieu. Le lendemain donc dans un parc non loin de la demeure d'Anthéa. La jeune fille pouvait deviner la provenance grâce à la signature évidement mais également le sceau ébène, gravé de la même rune que la carte.

Lorsque le lendemain elle fut sur place, ce ne fut pas la présence sombre de la mage noire qui l’accueillit mais une présence bien plus petite. Bien plus laide également. Une elfe de maison à la peau tombante et aux rides prononcés. Son petit tailleur montrait qu'elle était mieux traité que les elfes de famille de sang pur en général. Lorsqu'elle apperçut Anthéa, elle sortit une montre à gousset aussi grosse que sa main et ses sourcils semblèrent se froncer. Quoique ce dernier fait n'était peut être pas aussi sûr sachant que ses sourcils étaient dissimulés derrières de lourdes rides et de peau.


« Vous voilà enfin ! Nous n'avons pas beaucoup de temps ! Ma maitresse m'a donné pour ordre de vous faire visiter les lieux, elle vous rejoindra pour le déjeuner et commença à vous parler de vos missions. »

Elle parlait d'une voix criarde en marchant rapidement.

« Aller, pressez vous, miss, je vous prie. Nous n'avons pas toute la matinée. Vous avez des milliards de choses à voir, et à lire. Croyez-moi. Vous savez transplanner ? Non je suppose, vous êtes si jeune. Bon et bien tenez-vous à moi. Oui aller comme ça. »

L'elfe tendit une main à la jeune fille et sans attendre, elles disparurent dans un craquement. Elles atterrirent dans un couloir et si l'elfe s'éloigna rapidement, Anthéa faillit se faire bousculer par plusieurs sorciers qui passaient rapidement sans faire attention. Certains portaient des valises débordantes de documents et pochettes, d'autres portaient des sortes de blouses et protégeaient de leur main des petites plaques lumineuses. Tous avaient un point commun, ils étaient pressés et ne faisaient pas du tout attention à l'elfe et la jeune Anthéa.

« Venez, vous devez en premier signer des papiers. »

L'elfe la guidait vers une petite porte et la déverrouilla de sa poigne.

« Vous voulez boire quelque chose ? Limonade ? Jus d'orange ? »

L'elfe sortait déjà des papiers de confidentialité, cela ressemblait à un contrat assez standard, après tout Anthéa était dans une entreprise de recherche, elle ne voulait pas que ce qu'elle verrait s'ébruite.

« Vous devez signer là, là et là. Ensuite vous piquez votre doigt avec cette aiguille et vous versez une goutte de sang ici. Vous comprenez que vous ne pourrez rien dire de ce que vous verrez ici, n'est-ce pas ? Cela lie votre magie, vous risquez les pires des conséquences qui vous essayez. Mais si vous êtes ici c'est que vous mesurez les conséquences, jeune fille. Et les récompenses qui en découlent évidement, évidement. »

L'elfe sourit, mais cela ressembla plus à une grimace sur son visage. Elle se mit en retrait préparant un plateau comprenant boisson et petits gâteaux.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 29/04/2024 à 19:18:23 - Modifié : 29/04/2024 à 19:29:35

- Non ça ira, merci beaucoup c’est gentil.

Une tempête. Si Anthéa devait résumer les premières minutes depuis sa rencontre avec l’elfe, cela aurait été le mot qui aurait convenu. Le petit être qui l'avait accueillie était surprenant à bien des égards, reflétant parfaitement l'image de sa mystérieuse maîtresse, Camille Dubois. Mais la jeune sorcière n'était pas du genre à se laisser déstabiliser facilement. Elle s'adapta rapidement à ce nouvel environnement, marchant d'un pas rapide pour suivre l'elfe et éviter d'être bousculée par le flot incessant d'activités qui régnait dans les couloirs. Elle jeta un œil rapide, essayant d’engranger un maximum des découvertes et des personnes qui se trouvaient ici. C’était très rapidement impressionnant - dans le bon sens du terme-, et certes, elle devait l’admettre être aussi devant cette fourmilière humaine.

Poliment, elle déclina donc l’offre pour se concentrer sur ce qui les réunissait ici. Elle lut l’accord avec attention, parcourant chaque ligne comme si sa vie en dépendait. Car, d'une certaine manière, c'était le cas. Signer ce document représentait bien plus qu'un simple engagement ; c'était un pacte avec l'inconnu, un lien indissoluble avec des secrets et des vérités qui pourraient changer sa vie à jamais. Rien que par sa réputation, personne n’oserait dévoiler les secrets de l’entreprise alors évidemment que cet accord pouvait entraîner les pires conséquences, comme ce qui lui était expliqué. Anthéa n'était pas naïve ; elle comprenait les risques encourus en liant son sang à cette entreprise mystérieuse. C’était, étrangement d’ailleurs, la première fois qu’elle se soumettait à la signature d’un tel “document”, bien qu’elle en connaissait le fonctionnement.

Finalement, lorsqu'elle apposa sa signature sur le document, c'était avec une détermination calme mais résolue. Elle griffonna les pages nécessaires, puis apposa la goutte de sang sur le dernier papier désigné le temps que l’elfe viendrait prendre pour faire les rafraîchissements. La Anderston prit une profonde inspiration, sentant l'excitation mêlée à une pointe d'appréhension monter en elle. Elle était désormais engagée dans quelque chose de bien plus grand que ce qu'elle avait imaginé, et elle était prête à affronter ce qui viendrait sur son chemin. Du moins, elle l’espérait bien entendu de tout coeur. Et, pour son propre bien, il fallait également croire que cela était vrai.

Elle remit ensuite les feuilles en ordre, ressentant un mélange étrange d'euphorie et de nervosité. Tout était désormais bien plus concret, et il n'y avait aucun recul possible. A quel point c’était effrayant dans ce contexte ? Pas du tout é-vi-de-mment.


- Ne vous inquiétez pas, je ne causerai aucun problème et je comprends l’honneur qui m’est fait.

Signal verbal et déférent qu’elle s’était exécutée s’il était nécessaire à l’attention de la créature. Elle se contenter toujours, peu importe l’interlocutrice, de faire passer l’idée avec politesse et respect, ça n’allait en l’occurence pas changer.



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 29/04/2024 à 21:15:15

Cela ne dérida pas, littéralement, l'elfe qui hocha la tête d'un coup sec, digne d'une gouvernante. Ce qu'elle était un peu après tout. Une seconde après avoir apposé son sang, le parchemin disparut dans un craquement et la porte de la salle s'ouvrit. L'elfe se recula au fond de la pièce et laissa passer une silhouette vêtue d'une cape sombre. Les cheveux relevé dans un chignon et le tailleur noirs aux nervures argentés donnait à Camille l'air d'une véritable femme d'affaire. Toutefois elle trainait toujours derrière elle une aura de danger. Elle jeta un regard qui parut satisfait sur Anthéa et lui tendit une petite plaque en argent où la rune de l'Organisation était gravée.

« Je te conseille de la porter sur toi constamment pendant ton stage, elle te permettra de naviguer ici sans encombre. Elle est enchantée pour que les portes qui te sont autorisés te laissent passer. Sans elle, elles resteront fermés. Ou elles essayeront de te piéger. Nous ne vérifions pas tous les jours les pièges, alors je te conseille de la garder autour de ton cou, ou cousu à quelque chose que tu ne quittes jamais. »

La mage noire ne semblait pas plus inquiète que cela à l'idée qu'en ce moment même des personnes soient piégés pour plusieurs semaines à l'intérieur de pièces conçues pour être mortels aux intrus. Comme si cela était acquis, elle fit volte face, ne se retournant pas pour voir si Anthéa la suivait.

D'un pas tranquille, elle évitait chaque personne sur son chemin comme si elle savait d'avance de quel côté celle-ci allait se tourner. En fait, c'était probablement le cas, Camille était une grande Legilimens et utilisait maintenant cette capacité de façon presque inconsciente. Elles se trouvaient à présent à une sorte de carrefour de couloir qui menait au Nord, à l'Est et à l'Ouest ou permettait de revenir à l'antichambre où l'elfe et Anthéa étaient arrivées.

« Sur ce site, nous n'avons que trois sortes de recherches. Mais j'ai supposé que tu serais intéressé par l'une d'entre elle en particulier. AyaKanamura, l'elfe que tu as vu, viendra te chercher chaque matin à 9h et te ramènera chez toi à 17h, dans un premier temps. Au Nord, tu as les recherches sur les artefacts magiques français datant du moyen âge, ils sont assez rares à cause des chasses aux sorcières assez récurrentes. A l'Est, nous avons un laboratoire de recherche d'enchantement utilitaire destinés à la vente, par exemple comme cette plaque que je t'ai donné. Beaucoup d'entreprises magiques aiment le principe et aimeraient le développer avec des permissions légèrement différentes. Et enfin à l'Ouest, elle commença à marcher dans cette direction, nous avons les laboratoires d'inspiration moldu. Je suis persuadée que les moldus sont très créatifs sur plusieurs points pour éviter la magie. Nous cherchons à nous inspirer de certains de ces objets pour créer nos propres enchantements. Ceux-ci ne seront pas vendu, pas forcément, et seront utilisés par les personnes de l'Organisation pour certaines missions. »

Avec un sourire énigmatique, elle déverrouilla une porte d'un simple contact. Les deux sorcières arrivèrent alors dans une énorme salle qui ressemblait à une salle de jeu appartenant à un enfant géant capricieux. Des voitures moldues étaient démontées ici et là, le moteur à l'air, des ressors trainaient par terre, ou encore ce qui ressemblait à de petites vis. Le plus étonnant étaient les sorciers habillés de façon assez hétéroclites, certains portaient des lunettes grossissantes et se concentraient sur ce qui ressemblaient à des puces aussi grosses qu'un ongle d'enfant. Leur baguette tremblait à peine alors qu'ils murmuraient visiblement des incantations. D'autres faisaient léviter des morceaux de ce qui ressemblait à un coeur artificiel devant leur yeux, et d'autres encore semblaient jouer à un jeu vidéo moldu. Camille eut un léger sourire comme pouvait prendre comme de la fierté, sans décrocher son regard de la salle, elle ouvrit les bras.

« Bienvenue Anthéa, dans l'aile R.I.M. de l'Organisation. »


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 29/04/2024 à 23:43:07

Anthéa observa attentivement chaque détail, prenant note mentalement des informations cruciales que Camille lui fournissait. La plaque en argent entre ses doigts semblait peser plus lourd que ce que son apparence laissait paraître. C'était bien plus qu'un simple accessoire, c'était sa clé pour naviguer dans ce labyrinthe magique sans encombre. La jeune fille se promit de la garder précieusement, consciente de sa valeur vitale dans cet environnement si elle ne voulait pas finir dans les oubliettes ou, pire encore, s’humilier en admettant une perte. Enfin bref, le topo était saisi et elle salua d’un mouvement de tête silencieux l’elfe et suivit sa maîtresse pour la suite de la visite.

Elle resta à la suite de la Dubois à travers les couloirs labyrinthiques, ses pas résonnant à peine sur le sol silencieux. Encore une fois, elle s’adapta plutôt bien et même encore mieux à la circulation, usant aussi facilement de ses réflexes naturels grâce à sa pratique sportive que l’adulte usait de sa légilimancie. L'aura de danger qui émanait de la femme en cape sombre était palpable, mais Anthéa refoula toute appréhension même au sein de ce vivier. Elle était là pour une raison, prête à affronter les défis qui se présenteraient à elle. Lorsqu'elles atteignirent l'aile R.I.M., la sorcière fut frappée par la diversité des activités qui s'y déroulaient. Les sorciers, chacun plongé dans sa propre tâche, semblaient être les pièces d'un puzzle complexe, contribuant chacun à leur manière à l'ensemble. Les artefacts moldus démontés semblaient presque hors de propos dans cet univers magique, mais Anthéa comprenait l'importance de cette fusion entre les deux mondes.

Le sourire énigmatique de Camille reflétait une certaine fierté, une reconnaissance tacite de l'ingéniosité et de l'effort déployés par ceux qui travaillaient dans cette aile. Anthéa sentit un frisson d'excitation la parcourir, admirant ce qui se trouvait devant ses yeux. Il fallait dire que peu de choses ne sautaient pas aux yeux quand on posait les yeux quelque part. Et cela posait des milliers de questions.


- En parlant de la plaque, (qu’elle avait finalement fini par glisser autour de son cou aux côtés de la bague qu’elle avait suspendue à une simple chaîne) est-ce que la rune signifie quelque chose ? C’est le logo de votre… groupe ?

Visiblement, Anthéa n’avait pas assez observé la mage noire pour voir la fameuse rune ailleurs que sur la carte qu’elle lui avait donné, et maintenant la plaque. Et elle n’avait croisé personne lié à cela de prêt ou de loin, du moins pas pour le moment. Elle caressa d’ailleurs du bout des doigts la forme de la rune, s’essayant à tenter de la reconnaître dans ses maigres cours dans le domaine.

- Merci beaucoup. Dites, c’est normal que votre cœur artificiel est plus petit qu’un cœur normal, sans les bonnes proportions de raccord ? Ou que vos joueurs vidéo tiennent pour une bonne moitié la manette à l’envers ?

A noter ici qu’elle avait tout de même également salué les ingénieurs (faute d’autres mots) présents sur place. Jusqu’à là, tout semblait tenir ses promesses quant à l'intérêt envers la technologie moldue. Anthéa était fascinée par l'étrange conceptualisation des lieux, qui semblait être un grand capharnaüm organisé Chaque découverte soulevait de nouvelles questions dans son esprit curieux, et elle se réjouissait à l'idée d'en apprendre davantage.



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 30/04/2024 à 18:18:32

« La Rune de l'Organisation est inspirée par Perthro que tu as du étudier en Etude des Runes. Elle a toujours été dans l’emblème de ma famille, les Fawley. Ma mère l'appréciait particulièrement car elle signifie entre autre, le Destin. »

Elle releva alors sa manche droite d'un geste, révélant les arabesques sombres qui s'enroulaient autour de son bras jusqu'au creux de son coude. Elles formaient des runes, ou d'autres phrases d'un langage étrange, inconnu pour se rejoindre dans son coude où la rune de l'Organisation, Perthro semblait encore plus noires que les autres sur la peau pâle de la mage noire. Rune qui avait été apposé alors qu'elle était plus jeune qu'Anthéa, pour contrôler sa destinée. La lier à jamais à l'Organisation, à ses membres, à sa mère. Il avait été ironique pour Cassiopée que cette rune, que ce pouvoir, soit retourné contre elle à un moment crucial. Sa destinée avait été brisée.

La mage noire ne laissa pas ses sombres souvenirs gâcher la journée, et elle tourna la tête vers le cœur.

« Et bien, ma chère Anthéa, car il n'est pas destiné à aller dans une poitrine humaine. Nous irons voir les jeux vidéos après, mais laisse moi te présenter les deux personnes qui travaillent sur notre projet de coeur. »

Elle s'avança et après avoir salué les deux sorciers, les présenta à Anthéa. Le rouquin de gauche s'appelait Eliott et la jeune femme à la peau ébène Amy. Camille demanda poliment aux sorciers d'expliquer leur projet, et Anthéa put remarquer la joie évidente des deux à en parler.

« Les moldus ont réussi à recréer un cœur en prothèse, un cœur tout à fait fonctionnel. C'est dingue ! En soit un cœur, c'est une pompe, n'est-ce pas ? »

Eliott sourit et ce fut Amy qui répondit.

« Imagine une sorte de cœur, installée dans un manoir, une maison, en plus de réguler tous les fluides bien plus efficacement que les pièces utilisées de nos jours, on pourrait les interconnecter. Imagine un village, une ville, aux cœurs battant à l'unisson, ou chaque besoin peut être comblé rapidement, efficacement. »

Elliot reprit.

« Les elfes pourraient travailler sur d'autres besoins au moins, sais tu le nombre de maison, en Amérique du sud, en Inde, qui n'ont pas encore l'eau courante ? C'est les pauvres elfes ou même des sorciers qui doivent perdre leur temps à incanter à chaque fois. Alors ce n'est pas si terrible, beaucoup moins terrible que pour certains moldus, mais ce serait révolutionnaire. »

Amy jeta un coup d'oeil incertain à Camille qui acquiesça lentement, comme si elle accordait sa permission.

« Nous travaillons actuellement sur le coeur, mais nous sommes en collaboration avec un autre laboratoire qui travaille aussi sur le cerveau. Des maisons avec une identité propre, qui se contrôlerait parfaitement. Et nous pourrons l'appliquer à beaucoup d'autres choses comme... »

« Nous fourmillons d'idée comme tu peux le voir, coupa Camille d'un sourire. Et il est vrai que toutes ces nouvelles inventions pourraient être très utiles aux sorciers et également aux moldus. Mais si nous ne pensons qu'à apporter une vie meilleure, je ne suis pas persuadée que certains moldus haut placé feraient de même. Après tout, que penses-tu qu'ils feraient avec un système pouvant être totalement indépendant ? Que font-ils déjà avec leurs propres robots imparfaits ? »



C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 03/05/2024 à 23:57:19 - Modifié : 16/05/2024 à 22:22:09

Si Anthéa se permit à songer à une remarque au sujet de la rune, c'est qu'elle la préférait personellement autour de son cou plutot qu'à son poignet. Imaginer sa propre peau ornée d'un tel symbole lui inspirait un mélange d'admiration pour la force que cela devait représenter et de répulsion face à l'idée d'être ainsi marquée, comme un bétail destiné à l'abattoir. Qui tatouait ainsi son emblême de famille sur son corps ? Alice aurait été capable de tels actes, si cela n'avait pas tant ressemblé à ce qui se pratiquait chez les moldus, tout en considérant ses nièces indignes de cet honneur. La sorcière ne se laisserait néanmoins pas faire, si l'idée venait à manquer de se concrétiser. Elle était capable en une fraction de secondes de s'en aller sans rien regretter. Y avait-il une raison pour qu'une telle marque soit nécessaire, ou bien d'autres membres de sa famille avaient-ils la marque. Rien n'en était moins sure, Camille restait une personne à part. Si ça se trouve, elle avait tué la personne qui lui avait fait cela (ahah ??). Anthéa chassa rapidement cette pensée sombre de son esprit, se concentrant sur les explications qui suivaient.

Bref, quoiqu'il en soit renforça la sensation d'un léger malaise quant à ce qui se passait la suite des événements. Les explications d'Eliott et d'Amy sur les applications potentielles du cœur et du cerveau artificiels firent briller les yeux d'Anthéa d'excitation. Elle pouvait déjà imaginer les possibilités infinies offertes par une telle technologie, sans aucune difficulté. Ce qui était plus dérangeant, c'était la forme de cette technologie. Un coeur. Un cerveau. Quelque part ailleurs étaient sans doutes imaginer des yeux, ou des poumons. A quel stade cela n'était point sain de mélanger aspects humains et technologies ? Sans doute pile à ce stade là, aurait répondu la jeune sorcière sans hésiter. Pourtant, la manière dont le présentait les deux ingénieurs magiciens et leur manière de croire à cela pouvait presque faire passer ça pour normal. Presque.

Elle réprima sa première impression, qui ne pouvait de toute façon que s'améliorer. Le processus était magico-technologique, on ne parlait pas d'organes réellement humains. A partir du moment où elle réussit à montrer autre chose qu'une facade réflective sur le sujet après s'être reprise, elle acquiesça aux explications.


- Ils édicteraient un brevet pour pouvoir revendre cette technologie des millions et se payer une retraite aux Maldives. Parce qu'ils ne sont pas partisans de l'égalité et qu'ils se fichent d'améliorer la vie de tous.

Parce que même si elle était certaine du bien fondée de leur coopération, elle savait qu'on ne refaisait pas la nature humaine et ne niait pas les défauts divers des sociétés moldues qui encourageaient le chacun pour soi. La consciente que la cupidité et le désir de pouvoir pouvaient facilement corrompre même les meilleures intentions de ceux qui se lançaient dans ce genre de développement. L'image d'hommes d'affaires moldus se prélassant sur la plage grâce à une technologie révolutionnaire, tout en ignorant les besoins des moins fortunés, était à la fois cynique et réaliste. Même ceux en activité finiraient par rejoindre ce club très prisé.

- La plupart des sorciers font pareil, quand ils créent une potion ou un sortilège.



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Directrice adjointe
Formatrice
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 08/05/2024 à 23:05:57

Camille eut un léger sourire pour encourager la jeune fille à continuer. Lorsque celle-ci eut finit, elle fit un geste aux chercheurs qui reprirent leurs activité et entraina Anthéa un peu plus loin.

« Pire que d'exploiter les faiblesses et de chercher à s'enrichir, ils le transformeraient en arme Anthéa. Ils le retourneraient contre nous. Mais si nous prenons les devant, en contrôlant la production, nous pourrons choisir qui méritera nos inventions. Nous sommes nombreux, et tous de milieux différents, mais nous avons tous un seul but, faire progresser le monde, chérir la magie. Je suis persuadée que tu comprends, n'est-ce pas Anthéa ? »

La voix de la Legilimens était douce, pédagogue et certains rires résonnaient dans le laboratoire de recherche renforçant cette illusion de bonne ambiance. Tout paraissait parfait à vrai dire. Camille posa une main sur l'épaule de la jeune fille, un léger sourire encourageant sur son visage, ce qui la rendait presque sympathique.

« J'ai quelques petites choses à régler, mais je te laisse entre de bonnes mains. Tu peux aller parler avec tous les sorciers dans cette pièce, n'hésite pas à parler de tes expériences avec les moldus. AyaKanamura viendra te chercher ici à la fin de la journée. Dans quelques jours, je t’emmènerai avec moi, nous irons dans le monde moldu. »

Avec un sourire mystérieux, la sorcière lâcha son épaule et s'éloigna, disparaissant par la porte qu'elles avaient emprunté. Abandonné, Anthéa avait le choix. Elle pouvait retourner avec les chercheurs du coeur, ou bien aller avec ceux qui semblaient jouer à la console de jeu vidéo moldu. D'ailleurs de ce côté, une jeune fille blonde lui adressa un petit sourire timide avant de réaliser qu'une seconde à lâcher l'écran lui coûtait sa vie... dans le jeux évidement. Elle lâcha un juron à faire pâlir un professeur de Poudlard avant de lâcher un rire et de poser la manette pour se servir une boisson dans un minibar. D'un geste, elle en proposa à Anthéa.

« Si tu veux on a du jus de citrouille au frais ! » Fit-elle d'une voix amicale.


C'est Camille Dubois, évidement.

« You break the rules and become a hero. I do it, I become the enemy. »






































https://cdn.discordapp.com/attachments/512769713580015619/904728577960968273/coucou.gif

https://zupimages.net/up/21/42/a5ur.png
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : A chain is only as strong as its weakest link
Créé : 17/05/2024 à 23:42:45

- Avec plaisir, merci.

Anthéa esquissa un sourire timide, presque encore pensive de tout ce qu'avait balancer Camille. Empiriquement, elle n'avait pas totalement tort bien que... ce n'était que de ce point de vue peut-être. Ou alors la sixième année était trop naïve, à vous de trancher chers lecteurs. Quoi qu'il en soit, elle s'adaptait fondamentalement assez facilement à ce qu'on demandait d'elle.

L'adolescente rejoignit donc le minibar, auprès de la jeune geek. Elle attrapa une bouteille de jus de citrouille. La boisson n'avait rien de spécialement sorcier, mais elle était un pur best seller de ce monde. Pendant ce temps, elle profitait de leur position légèrement en recul et du fait que personne ne lui prêtait plus entière attention pour observer la manière dont les différents groupes travaillaient. Certains groupes semblaient visiblement être en pleine effervescence, échangeant des idées avec enthousiasme, tandis que d'autres étaient plus calmes, concentrés sur leurs tâches respectives si fortement qu’ils semblaient en oublier que le monde extérieur.

Anthéa tourna son attention vers la jeune fille blonde, qui avait l’air assez amicale pour que la jeune occlumens décide de lui parler.


- C'est fascinant, tout ce que vous faites ici, commença-t-elle en choisissant ses mots avec soin. Les jeux vidéo magiques, ça doit demander une sacrée dose de créativité et de... technologie sorcière, non ? Comment ça marche, par exemple, pour votre projet du moment ?

Il y avait tant de détails à explorer. Si certains se demanderaient ce que la technologie sorcière pouvait bien signifier dans le contexte des jeux vidéos, Anthéa avait une intuition que cela impliquait une combinaison ingénieuse de sorts et de charmes pour créer des expériences interactives uniques. Elle se sentait curieuse de découvrir les coulisses de cette fusion entre la magie et la technologie. Elle se demandait ce qui différenciait véritablement leur travail de celui des autres chercheurs dans ce laboratoire, et plus généralement des chercheurs moldus… Sinon qu’ils avaient des moyens très probablement illimités à tout point de vue.

Étaient-ils réellement motivés par le désir de faire progresser le monde et de chérir la magie, comme l'avait si bien dit Camille ? Ou y avait-il d'autres motivations, plus sombres, qui se cachaient derrière leurs sourires et leurs discours enjoués ? Bon, en réalité, la réflexion à ce sujet précis ne pouvait durer qu’une demi-seconde. Aussi, si on en revenait à la base, peu importe par quoi ils étaient motivés, ils semblaient bien avancer sur le projet. MAIS Anthéa ne mettrait pas les mains et les yeux partout, même si elle en avait le pouvoir. Car elle savait se retenir, et elle avait le temps de se concentrer sur une seule chose à la fois. Et, visiblement, les jeux vidéos était son premier sujet d’expérimentation.

D'ailleurs, elle sembla légèrement se pencher vers la pauvre victime qu'elle s'était choisie pour le moment, un sourire aux lèvres et les yeux brillants de son intérêt pour le domaine.



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5