Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

See behind the illusion
Chroniqueur VIPère
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Serpentard
4e année
Titre : See behind the illusion
Créé : 26/03/2024 à 22:59:30

Moscou - Manoir des Moskovski

L'hiver était déjà bien entamé en Russie, et si le froid semblait paralysant, ce n'était rien en comparaison du vent qui faisait rage à l'extérieur. Dans le manoir des Moskovski, l'ambiance s'accordait presque parfaitement à la météo. Assise dans un immense fauteuil richement décoré, Athéa observait son grand-père paternelle et son père se disputer. Elle patientait depuis de longues minutes déjà, et son instinct couplé aux fréquents coups d'œil jeter dans sa direction ne trompait pas : on parlait d'elle. Le langage corporelle des deux hommes transparaissaient de violence contenu et de domination, aucun ne lâchant l'affaire. Quant enfin il parurent trouver un terrain d'entente, la Serpentard fut persuadé que rien de bon n'allait ressortir pour elle.

Les voyant s'approcher, elle se releva rapidement pour leur faire face le plus dignement possible, comme son rang l'exigeait. Si dans le regard de son père elle ne pu distinguer qu'une froide détermination, celui de son ancêtre était en revanche bien plus expressif et laissait entrevoir toute sa satisfaction et sa cruauté. Mobilisant tout son self contrôle et maintenant au mieux son masque d'indifférence, la troisième œil fit tout pour refouler la peur qui enflait en elle. Lorsqu'on lui indiqua qu'elle pouvait de nouveau s'assoir, elle ne se fit pas prié avant d'obtempérer. Gardant le contact visuel, elle s'interrompit seulement quelques instants pour jeter un coup d'œil par la fenêtre, ayant cru apercevoir du mouvement. Mais ça ne dura que quelques seconde, la voix de son père l'a ramenant rapidement à l'instant présent.


- Athéa, comme tu le sais notre famille est spécialisée dans la vente et les échanges en tout genre, bien qu'il nous arrive également de rendre quelques services.

Elle le savait, et surtout elle comprenait le sous entendue. Cette entreprise familiale n'avait rien de légal et naviguait clairement dans un système de marché noir pour les sorciers. Les produits mis en vente n'était ni plus ni moins qu'interdit par la législation. Mais avec de l'argent et de l'influence, tout était possible. De simples ingrédients, en passant par de dangereuses potions ou créatures, le champ d'action des Moskovski était vaste. Sans oublier ces fameux services, qui ne s'apparentaient ni plus ni moins qu'à un travail de mercenaire. L'empire des Moskovski était battit sur la puissance et la richesse, mais cela s'accompagnait nécessairement d'ennemis. Poursuivant, le grand-père de la jeune fille prit à son tour la parole.

- Aujourd’hui il est grand temps que tu t'intègre à cette famille et que tu nous prouve ta valeur. Pour ce faire, nous allons te confier quelques missions que tu devra mener à bien.

Athéa s'imaginait sans mal de qu'elle type de mission elle allait devoir s'acquitter, et cela ne lui plaisait pas. Elle allait très certainement mettre sa vie en danger, et tout ça pour une famille qu'elle ne connaissait que depuis quelques années. Pour autant, elle savait qu'elle n'avait pas vraiment le choix, elle voulait s'éloigner de sa génitrice et c'était la solution idéal pour cela. En plus, ça lui permettrait de s'endurcir, ce qui en soit n'était pas une mauvaise chose. Sur ces pensées, son père repris la parole.

- Tu ne pourra pas nous demander de l'aide, en cas de problème tu te retrouvera livré à toi même. À toi de tout faire pour t'en sortir et ne pas faire honte au Moskovski.

Les choses se compliquait nettement, quel genre de père laissait sa fille livré au danger sans même imaginer l'a possibilité de venir l'a secourir. Un père qui manquait cruellement de fibre paternelle, mais ce n'était pas si étonnant pour la jeune fille, elle qui n'avait jamais pu compter sur aucun adulte. Elle ferait tout pour mérité sa place, et surtout son nom, parce que son objectif était clairement d'obtenir celui des Moskovski et de mettre derrière elle celui des Liveland. Elle cherchait un nouveau départ, et c'est comme ça qu'elle allait le trouver. Son ancêtre clôtura la discutions en lui donnant ses dernières instructions.

- Vitaly t'entraînera jusqu'au prochaine vacance scolaire, en février, il t'apprendra tout ce que tu auras besoin de savoir. Ensuite, nous te donneront ta première mission et les instructions qui l'accomapgnerons.

Sur ces dernièrs mots qui sonnaient visiblement la fin de la discussion, les deux hommes prirent la direction de la sorti, ne laissant même pas la possibilité à la verte et argent de posser des questions. Se retournant à la dernière minute, Alexeï pris tout de même le temps d'accorder un regard confiant et encourageant et sa fille, avant de décamper. Une foi seule, Athéa s'effondra dans le fauteuil en soupirant toute ses émotions contenus, cela n'allait vraiment pas être simple.

Quelques semaines plus tard - Hangar désaffectée

Les dernières semaines furent bien chargés pour la jeune Liveland. Les cours cumulé avec les divers enseignements de Vitaly avaient achevés de lui prendre toute son énergie et son temps. Elle était maintenant heureuse que ça soit terminée, mais beaucoup moins que les choses sérieuses commencent. En plus, elle avait appris que sa génitrice s'en était mêlée en faisant chanter son père. Apparemment, elle souhaitait absolument que sa fille soit accompagnée d'une personne de confiance. Et ce n'était clairement pas pour protéger sa descendance, mais plutôt pour la surveiller comme une potion sur le feux. Athéa ne savait pas quel intérêt pouvait retirer cette personne, mais en tout cas sa mère avait gagné la partie puisque la verte et argent attendait actuellement sa nouvelle partenaire. Ses doitgs engourdis par le froid, elle guettait les environs à la fois stresser mais aussi un peu soulagé de ne pas vivre ces épreuves seule.


RPG entre Anthéa Anderston et Athéa Liveland.
Pas d'intervention souhaitée.


TANGUY / KEITH / IZORA / DIANA / SIXTINE / CARTER / ANTHEA / AIDAN


~ I don't want to be anything other than me ~
RPG : ON
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : See behind the illusion
Créé : 27/03/2024 à 15:35:13 - Modifié : 27/03/2024 à 20:54:04

Saint-Pétersbourg, Manoir des Mordvinov, Jour J

- Alors c'est pour ça qu'on est ici ?!

Anthéa se redressa soudainement du fauteuil en velours côtelé cramoisi où elle était installée, ses doigts effleurant les accoudoirs ornés de motifs dorés, dans le vaste salon des Mordvinov. Croisant les bras, elle peinait à digérer l'ampleur de la tromperie ourdie par sa tante dans son dos. Les rideaux de soie rouge encadraient les fenêtres à guillotine, laissant filtrer une lueur tamisée sur les tapis persans éparpillés sur le parquet de chêne. Dès leur retour en train à King's Cross avec sa sœur, elle avait pressenti une entourloupe. Ses soupçons s'étaient avérés justes : ils avaient mis le cap sur la Russie, à la rencontre de la famille de son... fiancé. Ce mot lui écorchait la langue, tout comme l'annonce d'Alice.

- Si j'ai bien compris, je suis censée jouer les gardiennes du temple ? Il y aurait un petit frère avec qui tu envisages de marier Elisa et tu veux qu'on leur fasse bonne impression ?

Anthéa faisant comprendre, comme à son habitude, son désaccord avec l'alignement qu'Alice avait choisi. Seulement, la bague à son doigt tout comme le regard d'Alice était un rappel constant que son désaccord était la dernière chose à rentrer en compte.

- Fais attention à ce que tu dis. Tu pars là-bas, tu surveilles la situation, tu veilles à ce que tout se passe bien et que vous reveniez entiers. Ça ne devrait pas être au-dessus de tes compétences.

Des questions lui brûlaient les lèvres, mais elle savait que les réponses ne viendraient que lorsqu'on jugerait bon de les lui donner. Rien ne changerait cela. Elle aurait aimé en savoir plus sur ce qui l'attendait, pour comprendre de quelle manière elle pouvait gérer la chose sans commettre de dégâts tout en s'épargnant un maximum. Tout ce qu'elle devinait, c'est qu'il y avait une certaine pression pour qu'elle agisse, d'une manière ou d'une autre. Restait à savoir si cela servait directement les intérêts de sa tante ou de son cher fiancé.

Anthéa sentit son cœur battre plus fort, ses pensées tourbillonnant dans sa tête comme les flocons de neige tourbillonnant à l'extérieur des fenêtres. Elle finit par se rasseoir.


- OK. Je vais le faire. Explique moi au moins qui c'est.

Ce fut le regard de sa sœur qui montra le plus la surprise. La sorcière n'avait plus envie de se battre. Autant s'exécuter et éviter les ennuis.

Quelques heures plus tard - Hangar désaffecté

Le visage dissimulé sous la capuche de sa doudoune large, mains emmitouflées dans ses gangs, la silhouette de la jeune femme pénétrait dans les lieux un moment après sa partenaire. Elle avait relevé ses longs cheveux en une queue de cheval strict, et elle se dirigeait sans faire de bruit pour la retrouver. Cela ne fut sans doute pas si difficile. Elle retira sa capuche et ira observer la Serpentard, les mains dans les poches.

- Bonjour.

Sa voix, tout comme son visage, était fermée. Elle était sur la réserve, ne sachant pas vraiment à quel genre de caractère ou de personnes elle faisait face et comment elle abordait cela. Elle prit une profonde inspiration, tout en se rapprochant. Anthéa était revêtue de bottes renforcées et d'un pantalon assez souple qui lui permettait de présenter une aisance qu'elle était loin de ressentir en son intérieur, mais qui avait le mérite de lui permettre de se protéger et de se défendre aisément si elles venaient à avoir problème.



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Chroniqueur VIPère
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Serpentard
4e année
Titre : Re : See behind the illusion
Créé : 05/04/2024 à 15:08:45


Se balançant d'un pied à l'autre, ses mains se frictionnant pour récolter la moindre parcelle de chaleur, Athéa commençait à s'impatienter. Certe, elle aimait le froid plus que de raison, en revanche, la patience n'était pas une de ses qualités premières. Surtout, elle n'avait pas que ça à faire, bien au contraire. Mais alors qu'elle commençait à s'agacer, des bruits de pas se firent entendre dans la neige. Quelqu'un approchait dans son dos, et la Serpentard persuadée qu'elle ne risquait rien se retourna doucement pour lui faire face. Les yeux plissé par le froid, elle ne mis pas longtemps avant de reconnaître la jeune fille. D'abord étonné, un soufle las s'échappa rapidement d'entre ses lèvres. Avant de venir, on l'avait briefer sur sa partenaire. Une connaissance d'un des hommes de confiance de son père avait une nièce à Poudlard, et si à première vu cela avait été une bonne chose pour la quatrième année, la coïncidence lui apparaissait maintenant risible. En effet, la jeune fille n'était pas une inconnue pour la Liveland, leurs mères étaient de très bonnes amies. Loin de l'a rassurer, cela ne faisait que renforcer sa méfiance. Pour autant, elle allait devoir composer avec. Avançant à sa rencontre, la troisième œil ne prit même pas le temps de saluer sa vis à vis avant de lâcher quelques plaintes bien sentit.

- Enfin, j'ai crus que tu n'allait jamais arriver. Tu es au courant qu'on à plein de chose à faire ?

En effet, si un rendez-vous avait été fixé au préalable entre les jeunes filles, ce n'était pas simplement pour le plaisir de faire la discussion. Non seulement elles devaient s'organiser, mais en plus une mission les attendait déjà dans quelques heures. Et si elles se mettaient pas rapidement d'accord, cela pourrait très vite mal tourner. Athéa était anxieuse, on lui mettait tans la pression qu'elle ne pouvait pas se permettre de merder. Les enjeux étaient gros, et elle en était bien consciente. Par ailleurs, il était hors de question que son échec puisse venir de quelqu'un d'autre. Ainsi, elle devait s'assurer que sa partenaire n'allait pas l'a tirer vers le bas. Dans un premier temps, il était primordiale d'établir la couverture de la Poufsouffle. Athéa était une Moskovski par le sang, ce n'était donc pas étonnant qu'elle participe aux affaires familiales, mais pour sa vis à vis, c'était une toute autre histoire. Sans transition, la jeune fille amena donc directement le sujet.

- Si tu dois me suivre comme mon ombre, il va falloir te trouver une couverture. Les clients que nous allons rencontrer ne vont pas apprécier de faire affaire avec une inconnus. Comment compte tu te présenter ?

Mordillant sa lèvre, la Serpentard triturait également la manche de sa lourde veste pour éviter de faire claquer l'élastique présent à son poignet. Son stresse coupler à une forme d'excitation face au danger qui l'attendait l'a rendait impatiente. Elle avait du mal à tenir en place, et pour essayer d'endiguer ce phénomène elle se mit à analyser sa partenaire sous toutes les coutures. La moindre de ses expressions étaient passé au peigne fin par la troisième œil. Pour l'instant, elle ne percevait pas grand chose, mais la verte et argent était persuader qu'elle en apprendrait bientôt plus.



TANGUY / KEITH / IZORA / DIANA / SIXTINE / CARTER / ANTHEA / AIDAN


~ I don't want to be anything other than me ~
RPG : ON
Chroniqueuse Crocs
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Poufsouffle
6e année
Titre : Re : See behind the illusion
Créé : 06/04/2024 à 21:04:10 - Modifié : 28/04/2024 à 19:34:39

Anthéa avançait d'un pas déterminé, son visage affichant une expression soigneusement maîtrisée, mais elle ne put ignorer l'impatience émanant de sa comparse. Cette agitation était tangible, perceptible dans chacun de ses gestes alors qu'elle cherchait à se réchauffer dans le froid glacial, sans recourir à la légilimancie. Malgré la froideur de l'air, un sourire narquois ourlait les lèvres d'Anthéa alors qu'elle observait avec amusement l'impatience de son interlocutrice. Cette impatience, qu'Anthéa trouvait à la fois amusante et exaspérante, était un trait qu'elle avait remarqué chez Athéa à maintes reprises.

La jeune fille agita sa baguette avec aisance, orchestrant un mouvement ample qui donna vie à un sortilège d'Assurdiato, enveloppant l'espace autour d'elles dans une bulle leur permettant de parler réellement sans crainte d'être entendue. Son premier réflexe avant de pouvoir ouvrir la bouche pour répondre d'un ton délibérément ironique à l'impatience palpable de son homologue :


- Tu devrais te plaindre un peu plus fort, il se pourrait que les voisins ne t'entendent pas. Bien sûr que je suis consciente que nous avons des obligations à remplir. C'est pour cela que je suis là, n'est-ce pas ?

L'occlumens ne pouvait s'empêcher de lui renvoyer son regard. La jeune fille y trouverait de la curiosité, la situation était tout de même teintée... d'étrangeté ? Une amère ironie ? Derrière ses barrières et depuis la fraction de seconde où elle avait compris qui lui faisait face, des milliers de réponses étaient apportées à ses questions - comme le choix qui l'avait menée ici. Néanmoins, deux jeunes élèves, à des kilomètres de Poudlard, se retrouvant de force - pour sa part, au moins, pour parler avec certitude - pour satisfaire les intérêts familiaux était une scène remplie d'autres questions. Seulement, si elle les posait, elle n'avait pas aussi peur qu'avec Alice, mais elle avait peur de n'être guère plus éclairée que ce qu'elle savait déjà. Et elle voulait épargner évidemment l'affront à Athéa de devoir se coltiner les explications. Le regard de la jeune fille se durcit légèrement, révélant une profonde réserve sous sa surface impassible, pour l'espace de quelques secondes. Elle savait pertinemment que cette rencontre n'était pas le fruit du hasard, mais plutôt une manipulation savamment orchestrée par leurs familles respectives. Elles le savaient. Et c'était évidemment la seule chose qui, au final, comptait. Les filles n'étaient pas maîtres de leur destin, du moins pas aujourd'hui.

- Ne t'inquiète pas. Je suis certaine qu'ils seront ravis de rencontrer une Anderston doublée d'une Mordvinov. Avec de la prudence et de l'intelligence, sans arrogance. Ils seront sans doute plus renseignés sur nous que nous sur eux. Peu importe, ils ne sont pas là pour parler avec moi de toute façon. Si j'étais optimiste, je dirai même : tout va bien se finir.

Lorsqu'elle évoqua les noms de ces lignées respectives, une lueur fugace d'amusement traversa les yeux de la Poufsouffle avant qu'elle ne détourne le regard. Les Anderston et les Mordvinov étaient des noms qui résonnaient dans les couloirs du pouvoir magique européen, des noms portant avec eux un héritage de respect et de crainte. Dans cet instant particulier, leur réputation n'était pas une garantie absolue de sécurité, mais ils pouvaient se transformer en un catalyseur potentiel pour des événements imprévisibles en compagnie de la jeune héritière à ses côtés. Enfin, si on en avait vraiment quelque chose à faire de leur sort... Ceci était néanmoins quelque chose qu'elle n'évoquerait pas à voix haute avant de mesurer l'implication de sa collègue.

Pourtant, malgré le sérieux de la situation, Anthéa arborait toujours ce sourire en coin, une expression taquine qui semblait dire "je te vois, je te comprends, mais je vais te faire languir un peu". C'était comme si elle jouait un jeu subtil, une danse complexe où chaque mot et chaque regard étaient soigneusement pesés pour savoir ce qu'elle pouvait dévoiler, ou non.


- Et toi qu'est-ce que tu comptes faire, au juste, exactement ?



RPG : ON CIO / SBTI / PPVL / TTPT

Avatar by Sixtine St. James
♫ by Carter Spall
Chroniqueur VIPère
Joueur de Quidditch
[Avatar]
Serpentard
4e année
Titre : Re : See behind the illusion
Créé : 12/07/2024 à 01:08:38

Désolé pour cet immense retard (aa)

La cour abritant le hangars désaffecté était vide, totalement déserte. Le vent soufflant de plus en plus fort était en réalité le seul mouvement perceptible, l'unique bruit en dehors de la voix des deux jeunes filles. C'est pour cela que la Liveland avait choisit cet endroit comme lieu de rendez-vous. Non seulement il n'y avait pas âme qui vive dans les environs, mais en plus, toute civilisation se trouvait à des kilomètres. A perte de vu, on apercevait seulement des arbres, et une épaisse poudreuse. Bien sur, quelques maisons étaient également présente, mais tellement délabré que personne ne pouvait y vivre décemment. Ce qui finalement, pouvait également être inquiétant. Si les jeunes filles rencontraient un problème elles ne pourraient clairement pas appeler à l'aide. Elles étaient livrés à leur sort. Mais de toute manière, Athéa était déjà prévenu. Elle devait se débrouiller seule pour prouver sa valeur.

Enfin presque, puisque maintenant elle était également accompagnée de Anthéa. Deux prénoms si proche, mais avec des personnalités pourtant bien différentes. Une Serpentard, et une Poufsouffle, cela ressemblait presque à une blague de mauvais gout. La quatrième année n'était pas certaine de pouvoir fonctionner correctement avec sa nouvelle partenaire, mais elle allait devoir s'adapter. Pour commencer, elle allait devoir faire un effort sur son comportement pour ne pas se montrer désagréable, du moins pas trop. La troisième œil était suffisamment intelligente pour ne pas se faire une ennemie inutile alors même qu'elle avait besoin d'une solide alliée. Néanmoins, avant d'essayer d'endiguer ses mauvaises habitudes, Athéa ne pu s'empêcher de rétorquer acerbe au sourire narquois de son interlocutrice et à la remarque ironique de cette dernière.


- Pendant que tu prenais tout ton temps pour me rejoindre, j'ai inspecté les lieux. Et comme tu peux le voir - joignant le geste à la parole, la Liveland fit un mouvement circulaire de la main pour montrer son environnement - cet endroit est absolument désert. Les seules voisin pouvant nous écouter, ce sont les arbres.

La jeune fille ne précisait pas qu'elle avait également fournit un certain effort pour utiliser son don et s'assurer qu'aucun danger ne les attendait. Pour autant, elle était conscience que son troisième œil n'était pas infaillible, et que toutes les précautions étaient bonnes à prendre. En ce sens, le sortilège lancé par la jaune et noir était une excellente idée, mais ça non plus, elle ne lui dirait pas. Et maintenant que la Serpentard avait pu faire parler sa mauvaise foi flagrante, elle laissa son corps se détendre légèrement. En entendant la suite des explications de sa vis à vis elle adopta même son éternel sourire en coins. La Liveland était heureuse de savoir qu'on ne lui avait pas coller n'importe qui dans les pates, sans pour autant en être totalement rassurer non plus. D'un naturel méfiant et calculateur, elle ne pouvait pas se laisser aller à de l'optimisme. Non seulement cela serait inconscient, mais également bien naïf au vu des épreuves qui attendaient certainement les deux partenaires. Athéa se devait d'ailleurs de bien le rappeler à sa vis à vis.

- L'optimisme ne garde pas en vie, le pragmatisme en revanche permet de limiter les dégâts. Tu ne connais pas ma famille, et je ne suis pas certaine que tu mesure le danger. Je n'en suis pas certaine moi même, mais une chose est sur, tout ne va pas bien aller. Et nous devons être prêtre lorsque tout partira en vrille. Je veux simplement être certaine que je pourrais compter sur toi en cas de problème, et inversement.

Quand on choisissait de s'impliquer dans des affaires louches, il ne fallait pas s'attendre à ce que tout finisse bien. Athéa en était consciente, mais elle n'était pas certaine que la Anderston elle, le savait. En réalité, la verte et argent n'avait absolument pas envie de le lui dire. D'une part car elle même ne savait pas ce qu'on allait exactement lui demander. Et d'autre part, parce qu'une partie égoïste de sa personne souhaitait finalement être accompagner dans cette épreuve. Si Athéa parlait, elle pourrait faire fuir sa nouvelles allié et c'était maintenant hors de question. A la place, elle préféra donc rester évasive, jouant sur son coté peste pour faire passer sa réponse comme un simple jeu. Finalement, elle ne faisait que suivre l'élan lancé par Anthéa. Son sourire en coins plaqué sur ses lèvres et répondant à celui de son interlocutrice, elle enchaina à la foi mystérieuse et pleine de défis.

- Rester en vie, et je ferais ce qu'on me dit de faire. Et toi Anthéa, compte tu me suivre si je te dis que notre prochaine destination est le Manoir des Moskovski ?



TANGUY / KEITH / IZORA / DIANA / SIXTINE / CARTER / ANTHEA / AIDAN


~ I don't want to be anything other than me ~
RPG : ON

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Reste du monde

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5