Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

De la souplesse dans la baguette
Chroniqueur Chicaneur
Joueur de Quidditch
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Serdaigle
4e année
Titre : De la souplesse dans la baguette
Créé : 24/01/2024 à 11:36:11



Bisou ft. Gwendolyn Jenkins


La vie de quatrième année était tout aussi facile et évidente que les précédentes. Bilel avait sa place bien affirmée dans l'équipe de quidditch de sa maison. Tous les professeurs l'adorait - bien que le sentiment ne soit pas toujours réciproque - et les cours était d'une facilité déconcertante pour le jeune prodige. On pouvait même dire qu'il s'ennuyait.

Quand certains gryffondors combattaient la morosité du quotidien en escapade nocturne et en incursion dans la forêt interdite, le jeune attrapeur n'en faisait rien. Son courage était pour ainsi dire inexistant. Et ce manque à sa personnalité le conduisait naturellement à passer son temps dans la réserve de la bibliothèque - à laquelle il avait accès depuis sa troisième année grâce à son professeur d'études des runes.

Mais les journées se répétaient et se ressemblaient. Même ses amis Galvaer et Julien Kensington ne parvenaient pas à le distraire, ces derniers temps. Quant à Carter, ils étaient en froids (pour changer.)

Fort heureusement, Bilel passait à côté d'une jeune élève lorsque celle-ci épinglait au panneau d'affichage de Serdaigle un petit mot indiquant qu'elle cherchait de l'aide pour améliorer sa magie. Ne perdant jamais une occasion d'étaler sa science et de prouver sa supériorité, Bilel arracha immédiatement le parchemin du panneau.

- Plus besoin de chercher, tu m'as trouvé. Alors, tu as besoin de quoi ? Tu n'arrives pas à fabriquer ton remède contre les furoncles ? Un soucis avec les enchantements ? Laisse moi deviner, tu galères en métamorpose ! Rassure-toi, c'est le cas de tout le monde. Enfin, tout le monde sauf moi, évidemment.

[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : De la souplesse dans la baguette
Créé : 25/01/2024 à 10:04:53

La fin du mois de janvier approchait, la neige recouvrait les collines écossaises et le froid s'engouffrait sous les capes de sorciers. Gwendolyn passait son temps dans la salle commune près du feu, ou bien en promenade dans le parc du château à admirer les paysages d'hiver. Ce qu'elle ne faisait pas en revanche, c'était apprendre.
Certes elle suivait les cours du programme mais depuis qu'elle était arrivée au château, elle ne pouvait plus assouvir sa passion pour l'étude et la recherche des origines anciennes de la magie. En effet, elle n'avait pas accès à la réserve (sous prétexte, dixit Madame Pince, qu'autoriser une première année à consulter les ouvrages demandés à l'éthique douteuse serait dangereux...). Il lui était donc impossible de continuer son apprentissage toute seule. Si seulement elle avait encore accès à la bibliothèque du manoir familial !
Mais autre chose faisait également obstacle à ses ambitions : Elle était brillante en magie théorique - puisqu'elle avait eu des professeurs particuliers toute son enfance - mais n'ayant pu utiliser de baguette avant son entrée au château, elle voyait bien qu'elle avait encore des progrès à faire avant de maîtriser la pratique des sortilèges. Or, sans cet aspect plus "bourru" de l'étude de la magie, elle ne pouvait pas non plus continuer sa compréhension de la théorie. Il fallait être réaliste : avant de devenir une chercheuse experte en magie ancienne, il fallait qu'elle progresse en magie pratique.

Gwendolyn avait beau y réfléchir une seule solution s'imposait : il lui fallait un mentor pour s'entraîner à la pratique et lui faire découvrir des formes de magie plus avancées. Elle aurait bien demandé son aide au professeur Abel, enseignant en runes nordiques, mais il avait tendance à se volatiliser. Ne sachant vers qui se tourner, elle décida de tenter sa chance en postant une annonce dans le grand hall.

Un samedi matin, alors que la plus part des élèves étaient encore endormis, la fillette épingla soigneusement le parchemin sur lequel on pouvait lire :
"cherche enseignant.e pour des cours particuliers". Mais à peine eu-t-elle le temps de faire un pas en arrière, qu'une main surgit de nulle part et arracha le papier.

-Plus besoin de chercher, tu m'as trouvé. Alors, tu as besoin de quoi ? Tu n'arrives pas à fabriquer ton remède contre les furoncles ? Un soucis avec les enchantements ? Laisse moi deviner, tu galères en métamorphose ! Rassure-toi, c'est le cas de tout le monde. Enfin, tout le monde sauf moi, évidemment.

Elle se retourna et leva les yeux vers le garçon qui venait de prendre la parole. Après un instant de surprise vite dissimulé, elle le salua d'une voix calme.

-Bonjour Bilel.

Elle étudia le garçon quelques instants.

Par “enseignant” elle avait voulu dire qu'elle cherchait un professeur de Poudlard souhaitant la prendre pour apprentie afin de l'emmener découvrir les recoins les plus secrets de la science magique.
Elle n'avait pas imaginé qu'un élève de quatrième année se présenterait devant elle ! Cependant cet élève n'était pas n'importe qui. Elle n'avait entrevu Bilel que quelques fois en salle commune et au club de Slug, mais avait entendu dire beaucoup de choses à son sujet. C'était un prodige, un vrai. Semblant connaitre et comprendre n'importe quel sort rien qu'en voyant une personne en faire usage. Il était bon partout et capable d'innovation. En y réfléchissant bien, il était parfait.


- Je pensais à quelque chose de plus avancé... J'ai besoin d'entrainement pratique avant de passer aux formes de magie marginales comme les rituels anciens ou la magie runique. Tu penses pouvoir m'aider ?

Chroniqueur Chicaneur
Joueur de Quidditch
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Serdaigle
4e année
Titre : Re : De la souplesse dans la baguette
Créé : 27/01/2024 à 15:39:04

[HRP : Je suis pas du tout un expert des runes IRL donc je vais vraiment improviser haha.]

Les élèves commençaient à sortir de la salle commune. Il y avait bien quinze minutes de trajet pour aller jusqu'à la grande salle depuis la tour ouest. Fort heureusement, Bilel n'avait jamais eu grand appétit, et il savait qu'en arrivant au dernier moment, il pourrait se remplir rapidement la panse.

- La magie runique hein... Je vois. Je préfère utiliser la baguette, je trouve ça plus intuitif. Mais si tu as envie d'un travail plus grammatical, ça me va aussi.

L'attrapeur haussa les épaules. Les cours d'études des runes lui rappelaient parfois ses cours moldus d'étude de la langue, et ça n'était pas pour lui plaire. Fort heureusement, quelle que soit la matière, il y excellait.

- Tu viens ?

Il se dirigea rapidement - malgré sa petite taille - jusqu'à une table en pierre au centre de la pièce. Il s'appliqua à retirer chaque encrier, chaque parchemin et chaque bougeoir de la table ronde. Une fois ce travail effectué, il attrapa un morceau de charbon encore tiède dans la cheminée. Il fronça les sourcils car il détestait avoir les mains sales, mais c'était pour la bonne cause. Après avoir tracé d'une main experte cinq runes sur la table de pierre à l'aide du charbon, il prit une chaise pour monter au dessus de la table. Il prit une grande inspiration, fit claquer sa langue.

Une bourrasque d'air frais s'engouffra par la fenêtre et souleva la cape et les cheveux du serdaigle tandis qu'une lumière illuminait légèrement sa peau pendant quelques secondes. L'image était divine et faisait sans doute son petit effet. Puis elle prit fin, aussi rapidement qu'elle avait commencé. Bilel descendit de la table et se tourna vers Gwendolyn.


- Alors dis moi, Gwendolyn. De quoi as-tu besoin ? dit-il, le plus naturellement du monde.

[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : De la souplesse dans la baguette
Créé : 07/02/2024 à 22:54:25

La jeune fille ne s'attendait pas à ce que le garçon accepte aussi facilement. Elle lui demandait tout de même des cours bien plus avancés que le programme proposé par Poudlard aux premières années !

Elle le suivit docilement jusqu'à la table de pierre avec un regard inquisiteur. Bilel traça plusieurs runes à l'aide d'un morceau de charbon et monta à même la table dans un effet dramatique. Quand il claqua sa langue et que les éléments semblèrent répondre à son invocation, l'aura du garçon envahit toute la pièce. Gwendolyn sourit intérieurement devant le spectacle que lui offrait son camarade, étant elle-même adepte de ce genre de mise en scène.


- Alors dis moi, Gwendolyn. De quoi as-tu besoin ?

La jeune fille réfléchit quelques instants. Jusqu'où pouvait-elle aller sans que le garçon refuse catégoriquement de poursuivre son apprentissage ? Elle ne le connaissait pas encore suffisamment pour anticiper ses réactions. Il fallait commencer par quelque chose de commun, pour ensuite jauger son rapport aux règlementations imposées arbitrairement... Certes, elle ne voulait pas invoquer de démons, mais elle savait que les runes anciennes était une discipline très encadrée, peu étudiée et donc, dangereuse.

Elle se dirigea vers la table et suivit du bout des doigts les différentes lettres tracées par le garçon. Ansuz, Sowilo, Raidho, Ehwaz et Perthro. L'inspiration, l'esprit d'équipe et le mystère.


-Est-ce que cela te convient de commencer avec les protections ? De quoi empêcher une personne d'entrer dans une pièce ou contrer les incantations ?

Elle lui avait répondu d'une voix posée, emprunte d'innocence. Avec son allure de poupée de porcelaine, elle faisait totalement illusion. Seuls ses yeux d'acier reflétaient le tranchant de son caractère, et la grandeur de son ambition.

Chroniqueur Chicaneur
Joueur de Quidditch
Équipage de la Chat-loupe
[Avatar]
Serdaigle
4e année
Titre : Re : De la souplesse dans la baguette
Créé : 23/02/2024 à 13:19:07

Inutile de dire que Bisou était fier de l'effet de son petit assemblage de runes. Il n'était pas sûr de l'effet qu'il allait avoir avant de l'utiliser, mais ça avait marché, et c'était ce qui comptait. Il ricana un instant, fier de sa bêtise.

La jeune serdaigle semblait très innocente. Elle avait un visage d'ange, et la froideur de ses yeux évoquait à Bilel la détermination et la soif d'apprendre que tout Serdaigle se devait d'entretenir.


- Alors comme ça, on a des secrets à protéger ? dit-il en haussant les sourcils d'un air entendu. J'ai pourtant l'intuition que tu t'en sortirais déjà très bien toi-même si tu devais faire quelque chose de ce genre.

Il attrapa Gwendolyn par le poignet et déposa le morceau de charbon dans sa main. Il sortit sa propre baguette et lança un sortilège de nettoyage sur ses mains : la saleté le répugnait. Après quoi il effaça ses propres runes de la table et invoqua un panier rempli de bavboules sur la table.

- Imaginons que tu veuilles m'empêcher de prendre ces bavboules que j'ai posé sur la table, comment tu t'y prendrais ?

Il s'installa confortablement dans un fauteuil non loin, et croisa les jambes sous lui. Il adorait jouer le rôle de professeur.

[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : De la souplesse dans la baguette
Créé : 02/03/2024 à 11:19:37

Des secrets ? Oui, elle en avait quelques uns. Certains qu'elle ne pouvait encore s'admettre à elle-même, d'autres qu'elle préférait garder précieusement jusqu'au moment opportun. Ne dit-on pas que le savoir est le pouvoir ?

Le garçon était parti s'installer dans un fauteuil, lassant le charbon dans la main de Gwendolyn. On voyait qu'il prenait du plaisir à questionner sa jeune apprentie mais savait-il réellement ce qu'il faisait ? Rien n'était moins sûr. Pourtant il dégageait une telle confiance en lui que personne n'aurait osé remettre ses capacités en question. Elle s'exécuta donc et pointa sa baguette en direction du panier : "Rongifors". A la place des bavboules, on pouvait maintenant voir de petites souris grises paniquées qui s'enfuyaient en tous sens. Gwendolyn rangea patiemment sa baguette puis se tourna vers son professeur.


-Voilà. Je métamorphoserais les bavboules en quelque chose d'anodin mais les laisserais sous le nez de tous. Ainsi personne ne penserait à s'en approcher. Mais les métamorphoses ne durent pas indéfiniment, il faudrait renouveler le sort régulièrement. Si j'utilisais une rune de dissimulation ou de diversion cela pourrait tenir bien plus longtemps.

Les souris étaient maintenant au sol et jouaient les unes avec les autres en poussant de petits cris. Seule la plus malingre était encore sur la table de pierre, manifestement trop apeurée pour sauter. Gwendolyn n'aimait pas les animaux. Pour autant elle savait y faire avec eux et après un soupir, elle prit délicatement la créature dans sa main et la déposa au sol. La petite chose renifla l'air autour d'elle puis partit rejoindre ses amies en courant.
Maintenant que la table était dégagée, la sorcière pu reprendre sa tâche. Après un court instant de réflexion, elle traça à l'aide du charbon deux runes apprises dans le dictionnaire que sa grand-mère lui avait offert pour son dixième anniversaire :

KENAZ pour la transformation et l'artisanat puis ELHAZ pour la protection.


-Je ne sais pas comment les utiliser, avoua-t-elle, mais j'imagine qu'il s'agit du même principe qui permet au château de rester invisible aux yeux des moldus : refléter quelque chose d'anodin qu'on ne penserait pas aller fouiller et dont on s'éloigne naturellement. Comment aurais-tu fait, toi, pour empêcher quelqu'un de violer tes secrets ?

La question était sortie toute seule. D'habitude la jeune sorcière avait peu d'intérêt pour les autres étudiants et leur vie personnelle. Alors évoquer les secrets que l'un d'eux pouvait vouloir dissimuler... La sorcière fut elle-même surprise par son audace. Mais le garçon piquait sa curiosité : était-ce la réputation de l'élève brillant qui l'intriguait ? Elle croisa les bras et attendit la réponse du sorcier.

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5