Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Pré-au-lard

La sorcière aigrie et le SDF
Directeur de maison
Professeur
Rédacteur
[Avatar]
Serdaigle
Adulte
PJS de
Bisou
Titre : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 08/05/2023 à 10:34:44

La sorcière aigrie et le SDF

Une fable de Gajiu et Mia Lorder Jannings


Aujourd'hui, c'est ton jour. Tu t'es réveillé ce matin aux trois balais, un rayon de soleil passait par la fenêtre et une douce odeur de croissant s'échappait du rez-de-chaussée. Ces simples éléments t'ont convaincu que ce serait une bonne journée. Voilà bientôt une semaine que tu es arrivé à Pré-au-Lard avec l'idée ferme de t'y installer de façon durable. Ainsi, tu pourrais rester à l'affût du moindre poste disponible à Poudlard. C'était la meilleure stratégie !

« Voilà, ça fera 10 mornilles pour cette nuit, et 8 noises pour le petit-déjeuner. » dit la gestionnaire de l'établissement derrière son comptoir. Tu avales difficilement ta salive en pressant dans ta poches les trois mornilles qui te restent comme toute richesse. Tu commençais à te demander si tu n'allais pas devoir faire la manche dans la rue. « Mm... Est-ce vous pouvez ajouter ça à ma note ? »

Après avoir assuré la propriétaire des trois balais que tu finirais bien par la payer, tu étais sorti. Il faisait beau et tu gardais la conviction que cette journée t'apporterait des bonnes nouvelles. Espèce de nigaud. Comme s'il t'arrivait jamais rien de positif dans la vie.

Tu finis par arriver devant un immeuble qui attire ton attention. Sur la devanture, un panneau "à louer". Ton instinct te crie que c'est là que tu trouveras le bonheur. Alors tu t'approches, essaie de prendre ton plus beau sourire, et tu sonnes.

Par plus beau sourire, évidemment, il faut entendre un grand sourire figé qui te donne l'air d'un psychopathe. Ajouter à cela ton allure effrayante, la peau recouverte d'une croute orange à cause des brûlures infligées par la magie noire d'Elyos Fawkes, il y a des années de cela. Et pour conclure, les guenilles qui te servent de vêtements, arrachés à certains endroits. Heureusement, depuis quelques années, tu as pris l'habitude de te laver... Au moins, il y a une douce odeur d'amande pour sauver le tout. Dans ton dos, tu croises tes doigts dans l' espoir de faire bonne impression. Comme c'est mignon.



Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 03/06/2023 à 11:00:38 - Modifié : 03/06/2023 à 11:02:55

Par mes véracrasses, qui a encore emprunté mes chaussures ?

Mia Lorder Jannings, petite sorcière bien sous tout rapport, se tenait face à son armoire à chaussures, les mains sur les hanches. Elle recompta une énième fois, souleva ses claquettes, laissa échapper un nouveau juron. Oui, c'était sûr, quelqu'un avait subtilisé ses talons argentés. Comment était-elle supposée séduire le jeune homme du ministère qui lui avait proposé un rendez-vous galant sans ses talons ? COMMENT ? Elle qui s'était même épilé les sourcils pour l'occasion...

Si je trouve la personne qui a fait ça, par Merlin, je vais lui faire regretter de ne pas être un bandimon.

La sorcière attrapa ses baskets moldues, des Nyou Balance comme ils disent, et les enfila sur ses petits petons parfaits. Elles ne juraient pas trop avec sa robe, tout allait bien. La sorcière attrapa ses clefs, ferma sa porte et resta interdite un instant. Il lui revenait en mémoire que les portes du 10 Rue du Moke d'argent s'ouvraient de l'extérieur tant qu'elles n'étaient pas verrouillées de l'intérieur. Quelqu'un était rentré chez elle. Quelqu'un...

SUMMEEEER !

Un rapide coup d'oeil à sa montre lui indiqua qu'elle allait être en retard pour son brunch au salon de thé de Madame Pieddodu. Très bien, elle irait torturer sa voisine plus tard. Aujourd'hui, on était samedi, c'était le jour torture-free ! La sorcière dévala ses escaliers, manqua une marche, se rattrapa, reglissa et enfin arriva dans le magnifique Hall d'entrée de la chaumière. Alors qu'elle s'apprêtait à sortir sur le perron, son joli petit nez percuta quelque chose de mou. Avant d'avoir pu lâcher un juron dont elle avait le secret, l'ancienne auror analysa la situation. C'était un torse, un torse d'homme. Elle fit trois pas en arrière, leva la tête et poussa un petit cri de souris. Mia se tenait face à la Chose des X-Men, ce super-héro moldu dont Jess lui avait parlé autrefois.

M'enfin, vous êtes quoi ???

Pour la délicatesse, on repassera. Une douce odeur d'amande se rependait dans le hall du 10 Rue du Moke d'Argent. Mia soupira. Aujourd'hui, ce n'était vraiment pas son jour.

Directeur de maison
Professeur
Rédacteur
[Avatar]
Serdaigle
Adulte
PJS de
Bisou
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 05/06/2023 à 17:32:05

Depuis quelques minutes maintenant, tu attends sur le perron. Tu te tiens là, ne sachant quoi faire de tes bras ni de tes jambes. Tu observes autour de toi, tout ici contraste avec toi. Un morceau de croute derrière ton oreille te démange particulièrement, tu n'arrêtes pas de le gratter. Depuis peu de temps, la pellicule orange foncée qui recouvre ton corps commence à se retirer. On dirait une orange périmée en train de peler.

Au loin dans les étages, tu entends un cri. Le voisinage ne serait pas de tout repos, s'il s'installait ici. Mais il était hors de question qu'il continue à se ruiner aux trois balais, ni qu'il squatte le manoir Tal Moundine. Rien que penser aux elfes qui grouillent dans ses couloirs lui file la chair de poule.

Soudain, la porte s'ouvre et le coupe de ses pensées. Une sorcière lui fonce dedans. Heureusement, il est assez solide sur ses appuis pour ne pas reculer. Elle a du se faire mal au nez. Elle t'observe avec un air patibulaire et la question qu'elle te pose, on ne te l'a jamais posée.

Tu prends une profonde inspiration et lui adresse ton sourire le plus inadapté. Un morceau de croute sur le coin de ta bouche se détache et tombe sur le sol : dégoûtant.


J'ai vu le panneau. C'est à louer ? Combien ça coûte ?

Tu as décidé d'éluder la question. Après tout, elle t'avait sous les yeux. Et puis tu ne savais pas trop quoi répondre. Niveau introduction, on avait connu mieux. Tu n'as donné ni ton prénom, ni ton métier. En même temps, tu as peur que ta réputation te précède. Tu te grattes frénétiquement derrière l'oreille.

Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 05/06/2023 à 22:31:54

Ses mains se refermèrent discrètement sur sa baguette magique. Mia était une sorcière méfiante, endurcie par la magie. Et par Camille Dubois, aussi. Il faut dire que depuis qu'elle s'était fait tabassé dans la rue PUIS que la mage noire s'était introduite chez elle, l'anglaise avait légèrement tendance à vouloir emprisonner tout les gens louches qu'elle croisait. Travailler à Azkaban n'aidait pas.

L'homme qui se tenait face à elle semblait tout droit sortit de sa prison - ou de ses cauchemars, non pas que la différence soit grande. Elle ouvrit la bouche, la referma. Ce n'était pas l'aspect physique de l'homme qui la terrifiait (enfin un peu quand même) mais plutôt ce que cela signifiait. Magie noire. Violence. Cet homme était l'incarnation des ravages de la magie, de ce que Mia combattait avec tant d'ardeur depuis des années. Qui avait-il tué ? Qui avait tenté de le tuer ? Ses phalanges blanchirent au fur et à mesure que son esprit enregistrait ce qu'il était : un monstre. Peut-être avait-il volé ses talons argentés ?


Je... Arrêtez de vous gratter, vous allez saigner.

Une énième pelure orange tomba au sol. Mia la regarda avant de poser ses yeux bleus océan indien sur le visage de l'homme, comme si elle remarquait qu'il en avait un. Il avait probablement été beau, avant que la magie ne le déforme. Ses yeux noisettes lui rappelaient ceux de... Elle arrêta son fil de pensées. Il ne restait que la peur.

Ecoutez, on vous a mal renseigné. Il n'y a pas d'appartement à louer en ce moment. Rentrez chez vous.

Avec tout le courage que son passé d'auror lui conférait, l'anglaise passa par le petit trou laissé par le corps de l'homme pour sortir sur son perron. Avant de s'enfuir rejoindre son rendez-vous, elle se retourna. Le regard que jeta Mia à Gajiu était plein d'interrogations.

Directeur de maison
Professeur
Rédacteur
[Avatar]
Serdaigle
Adulte
PJS de
Bisou
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 06/06/2023 à 09:56:18

~ Deux jours plus tard... ~

Les mains posées sur le lavabo de la salle de bain de ta chambre des trois balais, tu observes ton visage. Tu perds encore des morceaux de ta croute. Tu as l'air d'un lépreux en fin de vie. Sous les croûtes, ta peau n'a pas retrouvé la santé qu'elle avait jadis. Elle brille un peu, comme recouverte d'une pellicule transparente que tu as envie d'arracher. Tu détournes le regard et te prépares à sortir de l'établissement.

* *
*

Tu as du attendre quelques minutes en bas des escaliers, attendre que personne ne soit présent à l'accueil de l'établissement pour en sortir discrètement. La stratégie consistant à repousser le moment où tu paieras ta chambre ne fonctionnera pas indéfiniment.

Il pleut doucement. L'eau passé à travers tes vêtements troués et te fait frissonner. Pitoyable. Un grand vide t'habite. Tu as beaucoup pensé à ta rencontre avec la sorcière du 10 rue Moke d'argent. Malgré sa fuite, elle s'était retournée sur toi. Peut-être que tu avais encore une chance. Après tout, tu étais passé devant l'immeuble la veille, et le panneau indiquant des chambres à louer n'avait pas disparu.

Tu sonnais de nouveau à la porte, tortillant tes mains de détresse. Personne ne venait, tu sonnais une deuxième fois, puis tapais contre le battant. Il y avait de la lumière dans une pièce, tu savais pas que quelqu'un était là.


Il fait froid ! Ouvrez-moi rien qu'une seconde !

Bonne technique ça, pour donner envie de t'ouvrir. De hurler à travers la porte comme un cinglé ! Bravo Gajiu. Mais plus les jours passaient, plus ton inquiétude grandissait. Tu n'avais pas mangé depuis depuis la veille au midi, tes poches étaient aussi vides que ton compte Gringotts. Il fallait trouver une solution, et vite.

Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 06/06/2023 à 12:12:08 - Modifié : 06/06/2023 à 12:15:48

Un courant d'air glacé traversa son appartement et Mia frissonna. Elle était habituée au froid de la prison, aux conditions horribles. Son appartement avait été son havre de paix, son chez-soi, sa bulle. Oui mais voilà, depuis que Camille Dubois s'y était introduit par effraction et qu'un monstre orange lui avait demandé d'être son voisin, elle était toujours sur le qui-vive. Et s'ils revenaient la tuer dans son sommeil ? Deux jours avaient passés et Mia ne cessait de regarder par la fenêtre. Il reviendrait, elle le savait.

Son père lui avait proposé de venir vivre chez lui après son agression, quelques mois auparavant. Elle avait décliné, prétextant le fait de siéger au sein de la régie de la chaumière. Mia ne voulait pas partir de chez elle, quand bien même elle risquait chaque jour de se faire étrangler dans son sommeil. Le 10 Rue du Moke d'Argent était tout ce qui lui restait d'une ancienne période de bonheur. Si elle s'en allait, la sorcière perdrait définitivement James, Ashka, Alysone, Jess. Et puis, elle ne pouvait réellement pas s'encadrer Oliver au petit déjeuner.

Lorsqu'il sonna la première fois, le bruit la fit bondir au plafond. Elle se gela sur place, attendant qu'il s'en aille. Il resonna, se mit à frapper contre la porte menant au Hall d'entrée. Il était là, sur son perron. Mia espérait que John Curt, le voisin de Summer, lui dirait d'aller voir chez les botrucs s'il y était mais le silence planait. Personne ne semblait vouloir gérer... ça.

Elle allait passer la tête par sa fenêtre pour lui jeter un mauvais sort quand soudain il parla. Sa voix était terrifiante mais semblait surtout désespéré. Des souvenirs affluèrent, ceux d'un petit garçon qu'elle avait sauvé de la rue et du froid. Il était mort, désormais. Mia avait envie d'hurler. Elle ouvrit sa fenêtre.


QUI ÊTES VOUS ? VOUS ÊTES LA POUR ME TUER ? QUI VOUS ENVOIE ?

Directeur de maison
Professeur
Rédacteur
[Avatar]
Serdaigle
Adulte
PJS de
Bisou
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 06/06/2023 à 15:11:09

Tu lèves la tête brusquement. La sorcière est là, sa tête dépasse de sa fenêtre, par dessus une jardinière remplie de fleurs colorées. La pluie te tombe dans les yeux et t'aveugle à moitié. Cette bonne femme te hurle dessus.

Hein ?

Tu ne comprends rien à ce qu'elle raconte. Qui t'envoie ? Tu regardes derrière toi, comme si tu allais trouver quelqu'un d'autre, une tierce personne à qui on s'adresserait. Mais non, personne. C'est bien sur toi que cette mégère hurle dessus.

L'espace d'un instant, tu te demandes si tu ne ferais pas mieux de faire demi-tour et de chercher un autre foyer. Mais non, tu as fait dix fois le tour de Pré-au-Lard en deux jours et c'est le seul endroit où une location est disponible. Il faut dire que c'est un village très recherché, et dont la population est strictement contrôlée afin de ne pas attirer trop l'attention des moldus. Tu es décidé, tu vivras dans cet immeuble, que cette folle le veuille ou non.


Je m'appelle Gajiu Zaran Tal Moundine et je cherche juste un appartement à louer. Personne ne m'envoie et j'ai froid ! Nom du slip de Merlin, vous allez m'ouvrir ? C'est combien, le loyer ?

Des passants dans la rue vous observent, vous faites un drôle de spectacle. Et puis, tu as pris l'habitude d'être observé, avec cette allure effrayante que tu traînes partout avec toi. Cependant, il ne t'est pas encore venu à l'esprit que c'est cette allure là, justement, qui effraie la propriétaire des lieux. Tu jettes un regard méchant à une sorcière et son fils de six ou sept ans qui te fixent d'un air interloqué.

Quoi ? Vous voulez ma photo ?

Et ils accélèrent le pas, pour te fuir au plus vite.

Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 16/07/2023 à 12:32:04 - Modifié : 16/07/2023 à 14:57:27

La pluie tombait de plus en plus fort. La tête à travers sa fenêtre, les beaux cheveux blonds de Mia pendaient lamentablement, mouillés. Elle était trempée jusqu'aux os et terrifiée par cet homme inconnu qui représentait tout ce que Mia avait toujours craint. Jusqu'à ce qu'elle entende son nom. Ses noms. Tal Moundine, comme la tueuse des tueurs ? Zaran... Soudain, elle explosa d'un rire hystérique. Zaran, comme la bonne femme qui avait épousé Joshua McCarthy, ce petit con prétentieux qui était allé à Poudlard avec elle. Un jour, il avait fait apparaitre des furoncles sur le visage angélique de la jeune fille. Etait-ce Joshua qui, après toutes ces années, décidait de venir la tuer ? Ca aurait été une fin tragique.

Vous terrifiez les enfants Curt.

Sa voix était calme, elle affirmait quelque chose qu'elle voyait comme une vérité immuable. Bien joué Mia, très sensible. La sorcière grignota l'intérieur de sa joue, pensive. Elle ne voulait pas le laisser entrer, il lui faisait peur. En plus, elle n'était toujours pas convaincue qu'il n'était pas un tueur venu lui arracher la tête. Avec sa tronche orange, Gajiu Zaran Tal Moundine ressemblait à un psychopathe issu d'Azkaban. Elle en savait quelque chose, elle en était la directrice adjointe des services pénitenciers. Avisant sa dégaine de SDF avec ses vêtements pourris, Mia eu une idée de génie pour s'en débarrasser. Qu'il s'en aille, ce sorcier qui lui rappelait l'enfant qu'elle avait sauvé de la rue, il y a longtemps. Il n'était pas James, personne ne l'était.

C'est 65 gallions, payable au 1er du mois ! Et vous devenez déposer une caution qui correspond à 2 mois de loyer.

S'il pouvait payer l'appartement, cela voudrait dire qu'il n'était pas complètement taré. Logique, l'argent rendait respectable. L'idée effleura Mia qu'il pouvait également être un baron de la drogue. Évidemment, elle le laissa poireauter sous la pluie tout le long de leur échange.

Directeur de maison
Professeur
Rédacteur
[Avatar]
Serdaigle
Adulte
PJS de
Bisou
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 16/07/2023 à 14:01:15

De l'eau plein les yeux, aveuglé et transi de froid, le rire hystérique de la sorcière te tombe dessus en même temps que la pluie.

- Je ne m'appelle pas Curt !

Cependant, il est vrai que tu fais peur aux gamins. D'ailleurs, la rue s'était peu à peu vidée de ses passants. On te fuit comme un Sinistros. Tu étais à deux doigts de défoncer la porte et de dire à cette bonne femme que tu es prêt à devenir homme de ménage pour aménager dans son appartement. Quand soudain, elle te hurles dessus le prix du loyer et de la caution.

- Je... Je vais réunir l'argent et je reviendrai !

- - - - - -

Impossible de réunir une telle somme en une journée. Tu n'avais même pas réussi à éviter la tavernière des trois balais et avait dû lui donner le reste de tes maigres économies.

Au désespoir, tu décides d'aller te promener aux alentours du village pour réfléchir. La cabane hurlante forme une tâche lugubre dans le paysage. Quelques fleurs multicolores poussent sur le bord du chemin. Un bouquet de fleur ! Cela ferait forcément plaisir à la sorcière.

Quelques minutes plus tard, tu sonnes de nouveau chez Mia Lorder Jannings. Dans tes mains serrées, un bouquet de petites fleurs multicolores sans odeur. Tu prends ton plus beau sourire.


- J'ai envoyé mon hibou à Gringotts pour qu'on m'envoie la somme. Mais il est un peu malade, donc il devrait mettre plusieurs jours à arriver à Londres !

Le mensonge était vraiment mal camouflé, mais tu avais des fleurs, donc ça devrait passer.

Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 20/07/2023 à 17:09:56 - Modifié : 20/07/2023 à 17:25:53

Sa porte fermée à double tour, Mia se peignait les ongles de pieds en rouge vif, assise dans son canapé. Elle avait regardé un documentaire moldu qui expliquait que les mauvaises filles inscrites dans une école privée se peignaient les ongles de pieds en rouge, même si on ne les voit pas à cause des chaussures. Mia qui n'aimait rien d'autre que décevoir son père trouvait l'idée très cool, encore plus parce qu'elle venait des moldus. C'était donc devenue une de ses habitudes, charmante mais totalement inutile. Son ancienne voisine, Jessica Wonders, avait clairement déteint sur elle.

La pluie s'était arrêtée et le soleil avait refait surface, séchant rapidement tout le petit village. Sa rencontre avec Gajiu l'avait terrorisé mais Mia avait trouvé un formidable calmant pour ses nerfs en pelote. En plus, elle avait activé tout un tas de sortilèges défensifs et son scruptoscope était posé à côté du pot de vernis. Tout à ses ongles - Mia avait découvert que la routine était ce qu'il y avait de plus apaisant - elle sursauta violemment lorsqu'il resonna à sa porte. C'était impossible, il ne pouvait pas avoir trouvé autant d'argent aussi rapidement ! Elle jeta son scruptoscope à travers la pièce, cette saleté était encore cassée. Ou bien... Gajiu n'était-il pas un monstre assoiffé de son sang ? L'idée ne l'effleura, peut-être aurait-elle du.

L'ancienne auror ouvrit sa fenêtre, baguette en main, prête à jeter un sort à cette créature qui lui gâchait sa journée de libre. Il voulait la tuer ? Très bien, elle allait lui montrer qu'elle savait se battre. Et si Joshua McCarthy voulait son cadavre, il faudrait qu'il vienne le chercher lui-même.

La formule au bout des lèvres, l'anglaise stoppa net son geste à la vue de Gajiu Zaran Tal Moundine et de ce qu'il tenait dans ses mains. Son coeur fit un salto arrière, une pirouette, une roulade avant et agita des petits pompoms de cheerleaders. Des fleurs. Personne ne lui offrait des fleurs. Elle vivait seule depuis longtemps, son fils était mort. Eurydice n'avait pas de raison de lui offrir un bouquet et Summer avait trop peur d'elle. Quelque chose se dégela dans l'âme de Mia, celle-là même qui passait ses journées à Azkaban. C'était si touchant qu'elle en oublia qu'il était un tueur monstrueux et qu'il n'avait pas d'argent.


Vous voulez peut-être visiter l'appartement avant de vous décider ?

Elle claqua des doigts et la porte du bas se déverouilla, laissant apparaitre un magnifique Hall d'entrée dans lequel Gajiu le SDF aurait bien pu vivre confortablement.

Directeur de maison
Professeur
Rédacteur
[Avatar]
Serdaigle
Adulte
PJS de
Bisou
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 20/07/2023 à 21:56:53

Contre toute attente, ça avait marché. Le claquement de la fenêtre au dessus de toi t'avait fait redouter le pire. Tes épaules s'étaient même voutées. Tu t'attendais à te faire hurler dessus, à te faire insulter, voire molester. Mais non. En levant la tête, tu avais pu voir quelque chose changer dans le regard de la sorcière. Tu te souvenais de l'effet qu'une petite attention avait sur la sorcière que tu aimais, jadis. Et effectivement, parfois, la magie se cache là où on ne l'attend pas. Dans les jolies couleurs des pétales d'une fleur, par exemple.

La porte se déverrouilla. Enfin, tu pouvais entrer dans ce maudit immeuble. C'était la première étape de ta nouvelle vie. Revigoré par ce sentiment, tu pénètres dans le hall d'entrée. Tu ne t'attendais pas à quelque chose d'aussi... moderne. Tu observais autour de toi, à la recherche d'une trace de magie. Mais rien. Tu continuas donc ton chemin, parvins à des escaliers qui montaient dans les étages.


- Je monte au deuxième ? demandes-tu en essayant de te souvenir de quel étage la sorcière avait ouvert la fenêtre.

Tu n'avais jamais réellement eu d'appartement à toi. Tu avais vagabondé, vécu à Poudlard, chez les Zaran, dans le manoir des Tal Moundine. Récemment, tu avais eu une chambre chez le confiseur qui t'embauchait. Rien de bien personnel. Un sentiment d'excitation naissait au creux de ton ventre. Une nouvelle forme de liberté s'ouvrait à toi.

- Je n'ai pas de vase pour les fleurs... tu ajoutais, presque désolé. Comme si ç'avait été un simple oubli. Comme si tout ça n'avait pas été improvisé au dernier moment.

Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 03/08/2023 à 12:12:31

Evidemment, elle n'était pas complètement stupide. Les inconnus terrorisaient la sorcière - il faut dire qu'elle s'était fait tabasser dans la rue récemment. Baguette en main, cachée dans son dos, elle s'approcha de Gajiu. L'escalier était moderne, comme tout l'intérieur de l'immeuble. Mia cacha difficilement son air dégouté face à l'homme orange. Sa peau était recouverte de croute, il ressemblait à une pizza qui avait trop cuite.

L'appartement de gauche du deuxième étage est libre, oui. Le dernier locataire a décidé de retourner vivre en France. Venez, j'ai les clefs, je vais vous faire visiter.

Elle n'allait quand même pas le laisser entrer chez elle ! Mia sentait quelque chose de différent chez Gajiu, ce n'était pas totalement de la magie noire comme chez Camille Dubois mais c'était tout autant dangereux. Une bombe à retardement. Mais il lui avait offert des fleurs alors tout allait bien. Elle attrapa d'ailleurs le bouquet dans sa main et promit de les mettre dans de l'eau sitôt la visite finie.

La clef déverrouilla l'appartement et l'anglaise guida son visiteur jusqu'à un petit hall d'entrée au ton beige. Il donnait sur deux portes, l'une étant celle de la cuisine, l'autre celle de la salle à manger. L'ancien locataire avait laissé quelques traces de son passage, une plante carnivore en train de se dessécher, un petit sachet de poudre de cheminette sur le rebords de la cheminée. Il y avait même un réfrigérateur bleu ciel.


Alors, vous aimez ? Vous ferez attention, on peut ouvrir la porte d'entrée de l'extérieur lorsqu'elle n'est pas verrouillée de l'intérieur. C'est un défaut de conception de la chaumière, je dois en parler lors de la prochaine assemblée générale.

Et la sorcière souria tristement au souvenir d'Ashka qui ne se gênait pas pour pénétrer comme bon lui semblait chez elle.

Directeur de maison
Professeur
Rédacteur
[Avatar]
Serdaigle
Adulte
PJS de
Bisou
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 17/08/2023 à 23:16:57

C'était un bel endroit. (La vérité : pas tant que ça, mais tu aurais été prêt à accepter de vivre dans n'importe quel carton aménagé.) Le petit hall était d'un ton beige, il y avait une cheminée, et même ce que les moldus appelaient un firgo.

Tu passais tes doigts sur les meubles poussiéreux, ignorant les vestiges des anciens locataires. C'était magnifique. Tout ce dont tu pouvais rêver. Vivre ici serait comme le premier pas dans une vie où tu reprenais le contrôle. Fini la magie, fini les problèmes, fini de dépendre des autres. Tu paierais avec ton salaire, tu ne suivrais plus des sorciers tordus dans leurs délires psychopathes. Tu te retournes vers la sorcière, tes mains tremblent légèrement sous le coup de l'excitation.

- J'aime beaucoup !

Tu n'attendis pas qu'elle te propose de poursuivre la visite, tu la contournas, retourna dans le hall pour observer la salle à manger. Un table avec deux chaises, une étagère bancale sur laquelle est posée un sablier. Une fenêtre donnait sur la rue. Un peu de ménage et ce serait parfait. (Spoiler alerte : t'es un gros crasseux, tu feras jamais le ménage)

- J'aime vraiment beaucoup ! Je peux m'installer quand ?

Tu retournes vers la sorcière, l'excitation se lit à présent dans tout ton corps. Il fallait absolument qu'elle t'accepte ici. Quand bien même pour l'instant, tu n'avais pas les moyens de régler le loyer.

- Je peux voir la chambre ?

Retraitée
[Avatar]
Serdaigle
1re année
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 24/09/2023 à 15:00:48 - Modifié : 24/09/2023 à 15:03:52

Elle laissa Gajiu vagabonder, se concentra sur ses fleurs. Elles étaient belles et lui rappelaient celles que lui offraient James pour la fête des mères.

Mia L. Jannings, la sorcière aigrie du 10 Rue du Moke d'Argent. Elle n'avait pas toujours été comme ça, la femme horrible laissant les pauvres SDF sous la pluie. La vie, cette peste, l'avait transformé.


Je connais une très bonne décoratrice d'intérieur à Londres, si vous voulez.

Qu'importe qu'elle soit un peu à côté de la plaque. Mia aussi, un jour, était tombée amoureuse de cette chaumière. Elle avait trente cinq ans et un fils de onze ans qui s'apprêtait à faire sa rentrée à Poudlard. Tout ceci appartenait désormais au passé.

Ecoutez Gajiu, je peux vous appelez comme ça ? Ma réaction tout à l'heure était peut-être un peu disproportionnée mais c'est celle que tout les autres voisins auront. Jamais la copropriété ne vous acceptera. - Elle désigna le monsieur du doigt - Vous n'inspirez pas vraiment la confiance. Si vous voulez habiter ici, il faudra prouver que vous ne nous apporterez pas de soucis, vous comprenez ? Pour ça, vous allez avoir besoin d'elle. Venez.

La situation était un peu ironique, Mia attirant constamment des mages noirs chez elle (non pas qu'elle les apprécie). Pourtant, elle disait vrai. Pour qu'un nouveau locataire soit accepté, il devait passer L'Epreuve. Allait il survivre ?

La sorcière ressortit de l'appartement, non sans promettre à Gajiu qu'il pourrait visiter la chambre plus tard. Ils redescendirent d'un étage et Mia frappa à l'appartement de droite. Ils attendirent un temps avant que la porte ne s'ouvrent enfin. Une petite grand-mère d'1m30 se tenait devant eux.


Oh mais c'est la dame Jannings ! Comment vous allez ? Azkaban, tout ça ? Qu'est-ce que vous m'amenez là ? Pourquoi il est tout orange votre copain ? C'est votre nouvel amoureux ? Sa magie a une odeur spéciale... Oh, c'est pour ça que vous lui avez crié dessus, tout l'heure. Vous pensiez que c'était un énième de vos mages noirs ? Vos fleurs sont jolies d'ailleurs. - Elle planta ses yeux dans ceux de Gajiu. La grand-mère n'avait pas de pupilles. - Tal Moundine Grey Zucker. Trois noms et pourtant, lequel est réellement le vôtre ?

Et sur ces bonnes paroles, elle explosa de rire. Mia fit la grimace. Marie-Madeleine, la mamie biscuit, la mettait mal à l'aise, alors même qu'elle pratiquait également la Divination. Cette chaumière était habitée par des fous.

Directeur de maison
Professeur
Rédacteur
[Avatar]
Serdaigle
Adulte
PJS de
Bisou
Titre : Re : La sorcière aigrie et le SDF
Créé : 21/11/2023 à 21:46:04

Bon. Visiblement, la chambre, ça ne serait pas pour tout de suite. Tu écoutas cette étrange bonne femme exprimer ses doutes quant à l'acceptation de ta venue en cette demeure. Comme pour confirmer ses dires, tu captas du coin de l'oeil ton reflet dans un miroir. Oui, bon, c'est vrai que t'étais plutôt hideux. Tu t'étais habitué à ton aspect, au fil des années. C'était ton fardeau, celui que tu avais accepté de porter pour te repentir.

Mon pauvre Gajiu, de repentir de quoi ? De rien. De qui voudrais-tu te faire pardonner ? Des gens que tu as tué ? Des gens qui t'ont tourné le dos ? As-tu envie qu'on te mette au coin cinq minutes pour pouvoir revenir, libéré de tout sentiment de culpabilité, comme un petit écolier ? Pauvre gamin.

Tu suivais la sorcière pour ton épreuve. Mystérieux, toute cette histoire. Mais rien qui soit susceptible de t'inquiéter. Tu n'avais plus de baguette, et donc rien d'inquiétant ne pouvait t'arriver. La magie, elle était loin de toi. Quoique... visiblement, tu en avais encore l'odeur. C'est ce que disait la vieille femme qui te faisait face à présent.

Tal Moundine. Grey. Zucker. Trois noms. Y en avait-il un qui était vraiment le tien ? Les trois noms apparurent à ton esprit. Il fallait en choisir un. Maintenant. Grey... Pourquoi choisir Grey ? Pour garder un lien avec Hell, avec ses parents ? Avaient-ils jamais été les tiens ? Depuis ton renvoi du ministère, tu n'avais pas eu de nouvelles d'eux. Hell leur avait sans doute interdit de te contacter. Trop dangereux...


GREY

Tal Moundine. Ton patronyme de sang. Proventus, Opale... leur visage se présenta à ton esprit. L'une était morte, à présent. Mais un fils lui subsistait. Un fils que tu saurais accueillir quand il serait temps. Mais ce n'est pas ta famille. Proventus n'a jamais rien fait que te manipuler...

TAL MOUNDINE

Un nouveau toi. Un toi vraiment toi. Lié à personne d'autre. Un renouveau. C'est ce qu'il te faut. Zucker. Comme depuis le début. Comme depuis que ta main s'était séparée de celle de ton frère. Zucker. C'est le nom que tu choisissais. Un nom doux. La douceur du sucre. Des bonbons que tu vendais aux moldus, il y a encore quelques semaines.

- Gajiu Zucker. Enchanté.

Deux traits tirés. Un esprit plus léger. Merci Marie-Madeleine. Parfois, il suffit de poser les bonnes questions.

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Pré-au-lard

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5