Panneau d'Affichage
Chargement...

Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Pages : 1 2 3 4 ->

Surprise sur prise
Professeur adjoint
Photographe en chef
Adjoint en Or
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Surprise sur prise
Créé : 18/05/2023 à 01:37:30 - Modifié : 18/05/2023 à 16:55:39



Comment Erwan en était-il arrivé là ? Il avait fait de très nombreux mauvais choix dans sa vie, mais ce dernier méritait une place en haut du classement. Par chance, sa nouvelle patronne n'était pas là pour voir ce qu'il se passait actuellement dans leur bureau : l'adjoint en défense, torse nu, debout devant une jeune femme qui auscultait l'une des cicatrices qui striaient ses abdominaux.

Cette situation était gênante, surtout que le Fray était plutôt pudique mais il avait fait une promesse à sa sœur et il avait accepté de rencontrer cette jeune journaliste qu'elle lui avait collé dans les pattes et qui voulait absolument en apprendre plus sur l'école de magie de Grande-Bretagne. Évidemment que le jeune trentenaire avait encore une fois plié sous les jérémiades de sœur (qui n'étaient ni plus ni moins que des menaces à peine voilées) et qu'il avait fait entrer en toute discrétion cette jeune femme dans l'école, et maintenant, dans le bureau de DCFM, à l'insu de la Spinnet qui n'aurait jamais approuvé qu'une inconnue soit présente dans son caveau, comme elle aimait l'appeler parfois.


Erwan : Pas touche !

La main de la brunette, qui avait frôlé le nombril de l'écossais, s'éloigna du corps du jeune homme, ne laissant qu'une légère grimace sur le visage de la journaliste.

Erwan : Celle-ci est due à une mauvaise rencontre avec un Grapcorne.

L'adjoint n'avait pas envie de s'étendre plus sur ce mauvais souvenir, pas plus que raconter sa vie à la jeune femme devant lui qui avait clairement d'autres idées en tête que ce simple interview. Le Fray aurait très bien pu céder à la tentation mais ce bureau diffusait une sorte d'aura étrange et sombre qui n'était en aucun cas propice à la romance. Il fallait qu'il trouve une solution pour se débarrasser de cette jeune femme trop curieuse sans pour autant la vexer. Il ne fallait pas qu'elle aille se plaindre auprès de la sœur d'Erwan qui se donnerait un plaisir de mettre ses menaces à exécutions.

Ce que le Fray ignorait, c'était que la solution à son problème était en chemin, tel un boulet de canon, et qu'elle allait lui apporter encore plus de problèmes...



***
Ceci est un RPG entre Catherine Spinnet et Erwan Fray

***


PJS de Nathan Fray.

~~R~~P~~G~~
Catherine - Camille

Professeure
Coeur de Glace
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 18/05/2023 à 23:51:30

Rien ne se passait comme elle le souhaitait. Rien. Au détour d'un couloir, Catherine avait entendu deux de ses collègues discuté de ce que certains élèves avaient eu l'odieux de raconter. Sans contexte, ni rien. Puis comme une traînée de poudre, elle se retrouvait au centre de ce capharnaüm. Tout cela grâce à une idée de qui ? Son cher adjoint.

Après avoir pris le temps de bien écouter jusqu'au bout ce que leurs deux collègues racontaient sur la Défense contre Forces du Mal et avoir bousculé quelques adolescents sur son passage, la brune tourna les talons en faisant virevolter sa robe. Elle qui avait prévu une belle soirée, tranquille, avec celle qui occupait toutes ses pensées depuis quelques temps, elle allait devoir s'occuper du cas de Erwan et au plus vite.

Dévalant les couloirs d'un pas précipité, les sourcils froncés et faisant craindre le pire aux personnes qu'elle croisait sur son chemin, la professeure passa tel un grapcorn devant sa patronne, sans un mot. Elle voulait vraiment avoir l'esprit tranquille. Entrant comme une furie dans la salle de classe de Défense, la porte frappant dans un fracas le mur derrière, elle grimpa le petit escalier, menant à leur bureau, d'un trait. Sans même frapper ou prendre un instant pour se calmer, elle ouvrit la porte.


CATHERINE : ERWAN !dit-elle, d'une voix forte, avant de poser son regard sur la jeune femme qui était face à son collègue. Eh bien... Toute une surprise.

Le sourcil relevé, posant ses iris verts sur son adjoint qui se retrouvait torse nu, elle afficha un léger sourire en coin. Si elle n'avait pas connu le Fray, elle aurait pu imaginer bien des choses, mais pas à cet instant. Tout de même, elle avait bien envie de rigoler.

CATHERINE : Erwan, mon cher... je ne pensais pas que nous avions les mêmes goûts, dis donc... dit-elle en se tournant vers la jeune femme, qu'elle détailla un instant. Vous êtes ? Car Erwan ne m'a jamais parlé de vous et si j'avais su qu'il avait invité une si jolie inconnue, je serais arrivée bien plus tôt... Erwan, ce cher petit cachottier. Il garde tout pour lui, à croire qu'il a peur que je fasse une connerie. Hein Erwan ?

Professeur adjoint
Photographe en chef
Adjoint en Or
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 19/05/2023 à 16:37:16

Alors que la jeune brune semblait sur le point de recommencer à harceler Erwan avec une nouvelle salve de questions, un bruit sourd retentit dans la salle de classe en contrebas du bureau. Celui-ci n'annonçait rien de bon et l'adjoint se figea dans l'attente de ce qui allait arriver.

Il ne fallut pas plus de quelques secondes à la Québécoise pour gravir les escaliers qui menaient au bureau dont la porte s'ouvrit laissant entrer une rafale de vent hurlant le prénom du jeune homme qui n'osa même pas se retourner. La jeune journaliste se releva brutalement et recula jusqu'à heurter le bureau derrière elle, son regard évoquant une certaine panique, comme si elle venait d'être prise dans une situation compromettante.

Erwan ne bougea pas, attendant sa sentence, il imaginait déjà les cris de la Spinnet qui allaient se répercuter en écho dans le bureau et qu'on entendrait sans doute dans tout le château mais, contre toute attente, la voix de sa patronne prit un ton mielleux totalement inhabituel. L'adjoint se retourna pour regarder le visage de Catherine qui affichait la même satisfaction que si elle regardait un élève se débattre avec un strangulot. Elle s'intéressa très vite (trop vite) à la jolie brune dont le visage avait perdu toute couleur et tenta de comprendre qui elle était. Il était temps d'intervenir très vite pour dissiper tout malentendu.


Erwan : Ma chère Catherine, commença l'adjoint en tentant de garder une voix calme et naturelle, je te présente Katlyn, une journaliste de Sorcière Hebdo qui souhaitait découvrir l'école. Et justement, elle allait partir donc tu n'auras pas le temps de faire de conneries.

Erwan jouait avec le feu, il en était conscient, mais il ne fallait pas ciller et montrer la moindre faiblesse. De son côté, et pour la première fois de la soirée, la brunette ne savait pas quoi dire. Elle avait l'air totalement troublée par la présence de la Québécoise (qui ne le serait pas à sa place ?) et jetait des regards gênés vers Erwan qui lui tendait déjà ses affaires pour la faire sortir de là, le plus vite possible.

Erwan : Nous avons terminé un petit interview, continua le Fray en poussant la jeune journaliste vers la porte, mais d'ailleurs Catherine, que fais-tu ici ? Tu n'avais pas quelque chose de prévu ce soir ?

Le jeune homme avait parlé sans vraiment réfléchir et même lui trouva que ses propos sonnaient faux. Il n'avait pas quitté sa patronne du regard, tentant de déchiffrer son regard vert insondable. Il savait d'avance qu'il n'allait pas sortir aussi facilement de cette situation et, pire encore, que lui voulait Catherine pour débarquer aussi furieusement dans le bureau ?


PJS de Nathan Fray.

~~R~~P~~G~~
Catherine - Camille

Professeure
Coeur de Glace
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 07/06/2023 à 23:39:38

Lorsque Catherine pénétra dans le bureau qu'elle partageait avec le Fray, elle n'avait jamais penser faire face à une situation plutôt... gênante. N'importe qui, un minimum normal, ce serait confondu en excuse et aurait détourné le regard. Ou même fait marche arrière, mais pas la professeure. Loin de là, même. La situation l'amusait. Bien qu'elle fréquentait Eurydice, la brune se permettait de jouer avec le feu, sans jamais traverser la ligne. La Spinnet connaissait bien le pouvoir d'attractivité qu'elle avait sur certaines personnes, sans être de descendance vélanique et elle ne se gênait pas de l'utiliser.

En voyant la jeune femme qui se révélait être journaliste reculer dans le bureau, un sourire en coin apparue sur ses lèvres.


CATHERINE : Voyons Erwan... pourquoi la presser ? Katlyn voudrait peut-être découvrir une autre facette de notre chère école. Autre que la tienne... dit-elle, accompagné d'un petit rire charmeur. Qu'en dites-vous Miss ?

Voyant que le Fray ne semblait pas du tout enthousiaste à l'idée de laisser la jeune journaliste plus longtemps avec elle, l'ancienne aiglonne vit son adjoint pousser la jeune femme vers la sortie. En plus, il osa évoquer le rendez-vous que sa patronne avait de prévue. Rien pour démonter la Québécoise, cette dernière joua le jeu.

CATHERINE : Même si je n'ai aucun compte à te rendre, Erwan, disons que j'ai du temps. Eurydice a repoussé de quelques heures notre rendez-vous. Apparemment, il y a une histoire de fusées dans la salle commune de Serdaigle. Je ne sais pas où va notre jeunesse...

Puis, sans crier gare, Catherine vint se poster à côté de la fameuse Katlyn, passant son bras autour du sien, lançant un regard satisfait à Erwan.

CATHERINE : Prends le temps de te rhabiller, je vais faire visiter notre salle de classe...

Sans plus, la professeure tira la journaliste à sa suite, lui faisant un petit sourire. Ses iris verts brillaient de malice, mais seul les personnes connaissant très bien la Spinnet pouvait le déceler.

Professeur adjoint
Photographe en chef
Adjoint en Or
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 14/06/2023 à 07:49:39

Erwan avait perdu cette manche, clairement, Catherine semblait au comble de l'amusement et l'adjoint la regarda tirer la pauvre journaliste vers l'escalier qui descendait dans la salle de classe. En même temps, l’Écossais voulait trouver un moyen de se débarrasser d'elle mais il aurait préféré trouver lui même une solution moins humiliante car il savait très bien que sa patronne n'allait pas en rester là avec cette histoire.

Il retourna légèrement dépité vers son bureau pour récupérer sa chemise noire qu'il avait négligemment jeté dessus une demi heure plus tôt et en la reboutonnant, cachant ainsi les cicatrices de son corps, son regard se posa sur quelque chose qui lui redonna immédiatement le sourire. Il venait de récupérer une carte dans son jeu, et cette carte valait bien un as.


Erwan : Tu sais Catherine, commença l'adjoint en parlant assez fort pour que les deux femmes l'entendent depuis l'escalier, je crois que la jeune femme avec toi connait déjà assez bien l'école. Je pense que ceci en témoigne assez clairement.

Le jeune homme aux cheveux noirs était maintenant en haut des escaliers et tenait dans sa main, presque triomphant, la dernière édition de Sorcière Hebdo.

Erwan : Alors voyons, page 6 si je ne me trompe pas, voila ! "Mauvais gout, les élèves de Poudlard sont-ils en danger", lut-il pour attirer l'attention de sa patronne et observant déjà une crainte grandissante dans le regard de Katlyn. Voyons, Catherine, ce paragraphe devrait t’intéresser, blablabla, oui là ! "En parlant de noirceur, nous ne pouvons pas passer à coté de Miss Spinnet que les tenues sombres d'une ancienne mode ne mettent pas du tout en valeur. Si ses cours sont aussi fades et sans intérêt que son style, il est à craindre que nos enfants n'apprennent pas grand chose pour se défendre".

Voila qui allait sans doute donner un autre sens à la visite que la Québécoise voulait faire avec la journaliste. Le Fray, le sourire plein de malice, jeta le journal du haut des escaliers dans la salle de classe, aux pieds de sa patronne.


[ Désolé Katlyn, paix à ton âme. ]


PJS de Nathan Fray.

~~R~~P~~G~~
Catherine - Camille

Professeure
Coeur de Glace
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 25/06/2023 à 16:12:58

Bras dessus- bras dessous, Catherine traîna à sa suite la jeune journaliste vers la salle de classe, heureuse de pouvoir user de ses charmes sans dépasser la limite qu'elle s'était elle-même imposée. Certes, elle fréquentait une magnifique femme depuis peu, mais rien ne l'empêchait de jouer la carte de la séduction de toute façon.

Commençant à expliquer son travail, les différents bibelots et artefacts contenus dans la salle de classe, la voix d'Erwan se fit à nouveau entendre. La professeure ne pu s'empêcher de rouler des yeux. Elle pensait vraiment avoir le temps de sortir de la pièce avant que son adjoint revienne à la charge, mais il semblait que non. Le Fray avait quelque chose derrière la tête. La Québécoise le sentit dans la voix de l'homme et le tout fut confirmer quand magazine à la main, il se mit a citer un article. Écrit par Katlyn.

En entendant les paroles prononcé par l'Écossais, l'ancienne aiglonne se crispa doucement, coinçant le bras de la jeune femme dans le creux de son coude. Plus l'homme parlait, plus le regard de la Spinnet changeait, devenant froid, impassible. Seule la paupière inférieure du côté droit tressautait. Signe que Catherine faisait tout pour garder son calme. Toutefois, ce n'était pas gagné.

Tournant lentement son regard vers la journaliste, la professeure toisa cette dernière de ses iris verts, prête à éclater.


CATHERINE : D'une ancienne mode, Miss ? Ils n'apprennent pas grand chose, les élèves ? Vous voulez un aperçu de ce que je leur enseigne, peut-être ? Vous êtes chanceuse, les sortilèges impardonnables ne sont pas enseignés en pratique...

Puis, dans un mouvement rapide, la Québécoise repoussa la jeune femme avec véhémence et sans un mot, mais ne lâchant pas la journaliste des yeux, les traits du visage apeuré de Katlyn se détendirent, tandis que la Spinnet afficha un léger sourire. La professeure venait d'utiliser un sortilège de confusion et tout cela, de façon informulé.

CATHERINE : Miss ? Vous allez bien ?

La jeune femme ne semblait pas savoir ce qu'elle faisait là et pourtant, dans un hochement de tête, elle quitta la salle de classe, souriante. Ce qui permit à la Québécoise de se tourner vers son adjoint, toujours juché au haut de l'escalier, comme un spectateur devant un concert de rock sorcier.

CATHERINE : Tu es content de toi, je suppose ? dit-elle agressivement. Fais tes valises.

Sans plus d'explication, laissant un doute planer sur le réel sens de cet ordre, Catherine se dirigea vers l'escalier, le grimpa rapidement et s'engouffra dans le bureau claquant la porte derrière elle. Elle s'était bien gardé d'annoncé qu'Erwan et elle-même était invité à un colloque sorcier qui se passait... en Italie.

Professeur adjoint
Photographe en chef
Adjoint en Or
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 26/06/2023 à 23:24:31

Le jeune homme, du haut de l'escalier, n'avait plus qu'à attendre et admirer les résultats de cette révélation sur ce que la journaliste écrivait sur sa patronne. Si ses calculs étaient bons, la jeune femme allait passer un très mauvais quart d'heure.

Il observa la Spinnet changer d'attitude, passant de charmeuse à tueuse et pourtant... Katlyn survécut. Erwan soupira d'ennui, un simple sortilège de confusion. C'était tellement décevant. Il avait espéré voir une petite torture, même mentale. Mais, au moins, Catherine avait retiré une belle épine du pied de son adjoint, la journaliste n'était pas prête de revenir ici.


Erwan : Oui, merci, c'était assez satisfai... Quoi ?

Dans une agressivité plus qu’exagérée aux yeux du Fray, bien qu'un peu justifiée, la Québécoise grimpa vers le brun, passant devant lui comme un ouragan et claquant la porte de leur bureau. Venait-elle vraiment de lui dire de faire ses valises ? Pour si peu...

Dans une totale incompréhension, l’Écossais attendit une minute avant d'oser rouvrir la lourde porte qui avait l'habitude d'être claquée plusieurs fois par jour. Il se posta dans l'encadrure en croisant les bras.


Erwan : Allez Catherine, avoue que c'était amusant, tenta Erwan sur un ton léger, tu ne vas quand même pas me virer pour si peu...

L'adjoint ne bougea pas, guettant chacun des gestes de la Spinnet, cherchant à comprendre ce qui n'allait pas. S'énerver autant pour un simple article écrit par une novice du journalisme n'était pas de son genre, il y avait autre chose, mais quoi donc ? Inutile de tenter de lire dans ses pensées, cette femme aux yeux verts était une vraie tombe, et de toute façon, le Fray était un mauvais legelimens.

Erwan : Qu'est ce que tu me caches, demanda le Fray d'une voix ayant perdu tout humour, sentant que quelque chose se tramait dans l'ombre de sa patronne, on a un soucis ? Madame la directrice veut nous voir ?

Avec des questions aussi directes, le jeune homme savait qu'il aurait droit à une réponse, ou peut-être un maléfice... C'était selon si ce qu'il avait fait trois jours auparavant avait été découvert ou non...


PJS de Nathan Fray.

~~R~~P~~G~~
Catherine - Camille

Professeure
Coeur de Glace
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 27/06/2023 à 20:33:52

Après avoir pénétré dans leur bureau et avoir claqué la porte, Catherine alla s'écraser dans son fauteuil, lasse, légèrement abattue. Elle n'avait pas envie de quitter vers l'Italie. Ses dernières expériences c'étaient souvent soldées par des échec cuisant. Quand elle ne s'était pas retrouvée enfermé dans des catacombes, elle s'était retrouvée face à des sorciers et des sorcières beaucoup plus puissant qu'elle et avec des intentions peu reluisantes. Bien sûr, la professeure n'était pas en reste. Elle avait également laissée sa marque, puisque son nom c'était mis à circulé parmi les différentes familles et ce n'était pas toujours accompagné de mots doux. Loin de là. On la trouvait impitoyable ou enjôleuse. Certains c'étaient senti berné par la beauté de la jeune femme, se retrouvant souvent dans une posture peu enviable et la Québécoise en avait souvent profité.

Quand Erwan avait ouvert la porte, la brune se leva d'un coup, n'affichant aucune expression particulière. Elle fit mine de chercher quelque chose, mais son adjoint était beaucoup trop intelligent et avait compris rapidement que quelque chose se tramait. La sorcière redressa enfin la tête pour fixer le jeune homme un instant. Avant d'enfin dire quelque chose.


CATHERINE : J'ai reçu une invitation, pour toi et moi, pour une conférence internationale sur les Forces du Mal et comment les contrer. Nous sommes attendu... à Florence.

Sur ces mots, la Spinnet laissa échapper un soupir. Le Fray allait vite comprendre que ça n'enchantait guère sa patronne. Devait-elle lui expliquer le pourquoi de sa réaction ? Pourrait-il vraiment comprendre ? Elle pourrait tout de même éviter d'expliquer les tenants et aboutissants, mais est-ce que ce serait assez pour l'Écossais ?

CATHERINE : Donc, comme je t'ai dit, fait ta valise. On ne peut pas refuser, j'ai apparemment l'obligation en tant que professeure de Défense et Directrice adjointe d'être là-bas. Pour au moins faire acte de présence.

Attrapant le parchemin qui comportait leur deux noms, Catherine le tendit à son adjoint, l'air dégoûté, puis sorti un petit sac qui avait subit un sortilège d'extension. Elle commença à y mettre quelques livres, des parchemins et quelques babioles en lien avec cette grande conférence.

CATHERINE : On est attendu... demain matin. Donc, si ça te dérange pas, j'aimerais passer une belle soirée avec Eurydice avant de quitter... et peut-être jamais revenir.

Professeur adjoint
Photographe en chef
Adjoint en Or
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 28/06/2023 à 21:28:33

De toutes les réponses qu'Erwan avait imaginé, celle de sa patronne était la dernière sur la liste (et d'ailleurs elle n'y était même pas du tout). Cependant, l'adjoint ne put s'empêcher de pousser un petit soupir de soulagement. Il n'était pas viré et c'était tant mieux car le jeune homme commençait à vraiment apprécier ce nouveau travail et, surtout, tout ce qu'il apprenait auprès de Catherine et même s'il fallait ce coltiner les petits cafards d'élèves, cela l'amusait au fond de les torturer un peu.

Après le soulagement vint le questionnement. Il était clair que cette invitation n'enchantait pas la Québécoise qui lui parlait d'un ton un peu morne, sans joie, et Erwan décela même une certaine angoisse bien dissimulée mais qui ne faisait aucun doute. La professeur lui cachait des choses et c'est bien cela qui inquiétait le plus le Fray.


Erwan : Demain matin ? Sérieusement, commença le jeune adjoint d'un ton plaintif et ignorant les derniers mots murmurés par sa patronne.

Alors que la Spinnet commençait à ranger sa valise, Erwan lut calmement le parchemin qu'elle lui avait donné, étudiant cette invitation comme si elle allait lui dévoilé un secret. Mais rien. Ça ne sentait pas bon, et s'il y a bien quelque chose que l’Écossais avait, c'était un bon instinct pour anticiper les situations dangereuses et malgré son envie de passer une soirée avec sa dulcinée, Catherine allait devoir en dire plus.

Erwan : Une conférence sur les forces du Mal, répéta le jeune homme, retrouvant sa voix hautaine habituelle, je trouve cela... ennuyeux. L'Italie c'est un beau pays mais, je suis sûr que tu ne me dis pas tout. Allons, Catherine, qu'est ce que tu me caches ?

Le Fray tentait sa chance, tout en observant les moindres faits et gestes de sa patronnes qui se hâtait de finir sa Valise pour partir rejoindre Eurydice. Il ne pouvait pas la laisser quitter le bureau sans en savoir plus, c'était un coup à la harceler jusqu'à ce qu'elle soit à son rendez-vous amoureux et ce n'était clairement pas dans son intérêt sauf s'il voulait finir haché et grillé.

Erwan se décida quand même à chercher sa valise et commença à regrouper quelques affaires sans lâcher celle de faire parler Catherine.


Erwan : Est-ce que je dois prendre certains instruments ? Cette invitation est aussi clair qu'un sortilège Nebulus, se plaignit l’Écossais, et toi, je suis sûr que tu ne me dis pas tout, ajouta t'il en fixant sa patronne d'un air buté.


PJS de Nathan Fray.

~~R~~P~~G~~
Catherine - Camille

Professeure
Coeur de Glace
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 29/06/2023 à 17:56:35

Essayant de rassembler ses affaires, Catherine tentait d'éviter le regard de son adjoint. Pas qu'il avait de superbes compétences en Legilimancie, mais la professeure avait du mal à cacher son mécontentement. Elle aurait préférée pouvoir profiter de sa soirée et peut-être de la nuit, sans avoir en arrière-pensée cette conférence. La jeune femme savait que cette conférence allait être une catastrophe. Juste sa présence annonçait une catastrophe. Car peu de famille italienne la portait dans leurs coeurs. Pouvait-elle le dire à Erwan ? Peut-être, mais elle hésitait. Elle savait très bien que le Fray n'allait pas en rester là. C'était beaucoup trop croustillant comme histoire.

CATHERINE : Je ne sais pas si je devrais te le dire... mais disons que je ne suis pas apprécié par tous, en Italie...

En révélant ce petit détail, la Québécoise termina sa valise, ouvrit le tiroir de son bureau et en sorti une magnifique boîte bronze. La Spinnet avait réussi à trouver un assortiment de chocolats hors du commun. De quoi faire plaisir à la Spector. Du moins, elle espérait.

CATHERINE : Amène que le strict minimum. À moins que tu en décides autrement, je ne compte pas rester très longtemps... Mais disons que nous allons passer au moins une nuit. Bref ! Je vais rejoindre Eurydice. À moins que tu as d'autres questions ?

~

Le soleil pointait tout juste le bout de son nez. Catherine était réveillée depuis un moment déjà. Pourtant, elle était restée allongé dans le lit pendant tout ce temps, à écouter la respiration de la jeune femme à ses côtés. Il ne s'était rien passée. Elles avaient tout simplement dormi et maintenant, la Québécoise allait devoir quitter cette femme qui avait réussi à briser sa carapace.

Se levant et se préparant sans un bruit, la professeure déposa un léger baiser sur la joue de la jeune femme et sorti de la pièce pour enfin sortir de la demeure. La brune avait donné rendez-vous à l'Écossais au Trois Balais. Ils auraient le temps de prendre un petit-déjeuner et discuter. Elle lui devait bien ça, avant de se lancer dans la gueule du loup.

Assise à une des tables, un café fumant devant elle, la Directrice adjointe lisait en diagonal la Gazette qui se trouvait devant elle, tapotant d'un doigt la table de bois. Elle redoutait ce voyage et encore plus cette conférence. Elle redoutait les italiens qui allaient certainement l'attendre de pied ferme. Autant avoir un allié à ses côtés et pour cela, elle allait devoir répondre à toutes les questions d'Erwan. Ou presque.


Professeur adjoint
Photographe en chef
Adjoint en Or
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 03/07/2023 à 06:58:24

Erwan ne laissa rien paraitre. Il continua de regrouper quelques affaires tout en écoutant la Québécoise dont les propos firent naitre en lui une certaine inquiétude. S'il fallait se préparer à affronter une armée de sorciers italiens, il aurait préféré plus de franchise de la part de sa collègue mais cette dernière semblait plus avoir envie de vite aller rejoindre Eurydice. Pour une fois, et sans doute l'une des premières fois de sa vie, le Fray fit preuve de compassion. Il ne dit aucun mot et fit un simple geste négatif de la tête pour répondre à la dernière question de Catherine.

Évidemment qu'il avait une tonne de questions en tête mais il sentit clairement qu'il ne tirerait rien de la Spinnet ce soir. Il la laissa donc quitter le bureau dans un silence absolu.

Au bout d'une dizaine de minutes, s'assurant que sa patronne ne revienne pas, le Fray commença une fouille méticuleuse de tout le bureau. Sa curiosité le poussant à comprendre ce qui pourrait l'attendre le lendemain mais il constata bien vite qu'il ne trouverait rien d'intéressant ici. Il prit donc la décision d'aller chercher des réponses ailleurs et, après s'être assurer d'avoir mis le nécessaire dans sa valise, l'emporta avec lui en dehors du bureau et même, en dehors du château...


~

La nuit ne fut certainement pas aussi agréable pour l'adjoint qu'elle l'avait été pour Catherine et le sorcier dont les cheveux bruns étaient totalement en bataille apparut à Pré-au-Lard le visage fatigué mais déterminé. La nuit avait été longue, peu reposante, mais il avait réussi à obtenir quelques précieuses informations qui lui serait sans doute utile une fois sur le sol italien.

Il ouvrit la porte des Trois Balais avec un peu plus de fermeté qu'il ne le pensait, attirant l'attention de la propriétaire vers laquelle il se dirigea, cachant sa fatigue derrière un sourire charmeur et réclamant une tasse de thé. Il pensait être le premier, se disant que sa collègue devait savourer tranquillement sa fin de nuit avec sa dulcinée mais, surprise, Catherine était déjà là, un café fumant devant elle et les yeux absorbés dans la Gazette.

L'adjoint s'approcha de la table où elle se trouvait, déposant calmement sa tasse de thé et s'assit en face de sa collègue, le visage toujours souriant.


Erwan : Bonjour ma chère, la nuit a été bonne ? Demanda-t-il avec une pointe de malice dans la voix.

Le Fray sortit une petite flasque de sa poche et en versa quelques gouttes dans son thé, voilà qui allait l'aider à affronter la journée.


PJS de Nathan Fray.

~~R~~P~~G~~
Catherine - Camille

Professeure
Coeur de Glace
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 06/07/2023 à 20:23:04

Si ça n'avait été qu'elle, Catherine serait restée au lit avec la Spector pour faire la grasse matinée et se coller. Même qu'elle n'aurait pas hésité à faire le petit-déjeuner au lit. Qui l'aurait cru ? En présence d'Eurydice, la Québécoise n'était plus la même. Mais elle ne pouvait pas échapper à cette fameuse conférence, puisque même la Direction voulait qu'elle y soit. Elle allait jouer les deux rôles en Italie. De quoi décupler son malaise, vu les derniers événements qui s'étaient produit dans ce merveilleux pays.

Assise devant un café qu'elle avait à peine touché et lisant en diagonal ce qu'ils appelaient un journal, la professeure fit mine de ne pas voir son adjoint qui venait d'entrer avec un certain fracas au Trois Balais. Le yeux rivés sur le papier noirci, elle plia ce dernier lorsque le Fray s'installa devant elle. Elle s'attendait à ce genre d'allusion et décida de jouer le jeu. Pour le moment.


CATHERINE : Merveilleuse, bien que tranquille.

Poussant le journal loin d'elle, la jeune femme pris enfin son café et y trempa les lèvres, goûtant ce nectar au goût amer. Dans une heure, peut-être moins, le duo allait quitter pour l'Italie et la Spinnet sentait le besoin de d'expliquer certaines choses à Erwan. Quoi qu'elle devinait que ce dernier avait des questions.

CATHERINE : Erwan, je crois qu'on commence à bien se connaître à force de passer nos journées ensemble... J'ai sentie ta nervosité hier, quand je t'ai laissé en plan et pour une rare fois, je me suis sentie coupable. Bon, ça n'a pas duré longtemps, mais tout cela pour te dire que je te dois... des explications. Alors, avant que l'on quitte pour l'Italie, tu peux me poser tes questions.

Professeur adjoint
Photographe en chef
Adjoint en Or
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 07/07/2023 à 16:02:25

Erwan allait boire sa première gorgée de thé mais le discours de Catherine le fit arrêter son geste. C'était la première fois que l’Écossais voyait sa patronne aussi... humaine. Il regarda autour de lui pour vérifier que personne ne les écoutait ou, pire, ne jetait un quelconque sortilège à Catherine, avant de reposer son thé et reporter son attention sur elle.

Erwan : Je dois bien constater que ta... hum, comment dois-je l'appeler ? Bref, Eurydice a une influence sur toi assez bénéfique. Fais-moi penser à lui parler pour la remercier à l'occasion.

Le Fray repris sa tasse de thé noir et but enfin la première gorgée chaude. L'effet de ce qu'il avait ajouté dedans fut immédiat et le jeune homme sentit comme si des étincelles explosaient partout à l'intérieur de son corps. Extérieurement, le seul signe distinctif était ses pupilles qui s'étaient dilatées. Il ne put retenir un sourire, cette potion familiale était presque une drogue pour le sorcier et comme il se retenait d'en consommer trop souvent, il appréciait le peu de fois où il en buvait.

Maintenant qu'il avait les idées claires, sa posture changea et son corps était plus droit, les muscles légèrement tendus. Il sortit de sa besace un petit carnet sur lequel il avait noté les quelques informations qu'il avait récupérées durant sa virée nocturne, lut quelques lignes, referma le petit livret noir et planta son regard dans les yeux émeraude de la Spinnet.


Erwan : Hier soir, j'avais une centaine de questions mais, après cette nuit productive, j'ai fait un petit tri. Tout d'abord, j'aimerais savoir quand as-tu été pour la dernière fois en Italie ?

Le Fray parlait très vite et sa voix, habituellement assez grave, était montée de quelques tons plus aigus. Il but une nouvelle gorgée de thé avant de reprendre son interrogatoire.

Erwan : Il y a aussi un nom qui revient très souvent quand je fais des recherches sur toi, c'est celui de l'Organisation. Une explication à ce sujet ?

L'adjoint venait de clairement avouer à sa patronne qu'il faisait des recherches sur elle et, sous l'effet de la potion, il s'en contrefichait totalement. Cette nuit avait mis en lumière certains aspects de la personne avec qui il travaillait depuis quelques temps et il était justement l'heure d'avoir des éclaircissements. Il n'avait pas envie d'avoir une énième déception, son passé lui avait assez servit de leçon. Il continua à parler encore et encore après une troisième gorgée.

Erwan : Après ça, je veux juste savoir ce qu'il va se passer exactement à cette conférence. Doit-on y intervenir ? Doit-on rencontrer des gens en particulier et..., le Fray hésita avant d'énoncer sa dernière question, as-tu une mission cachée derrière ce voyage ?

L'adjoint en défense posa sa tasse et croisa les bras en fixant Catherine, observant chacun de ses gestes, chaque mouvement de son visage, ne la lâchant pas du regard, son pied droit commençant à tapoter le sol. Allait-elle être honnête ? Ses réponses réussiraient-elles à rassurer le Fray avant de partir en Italie ?


PJS de Nathan Fray.

~~R~~P~~G~~
Catherine - Camille

Professeure
Coeur de Glace
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 09/07/2023 à 22:49:32 - Modifié : 09/07/2023 à 22:53:55

Antonino
Face à son adjoint, Catherine semblait prête à parler et répondre aux questions de ce dernier, mais elle regretta rapidement. Qu'est-ce qui lui était passé par la tête ? Elle savait très bien que Erwan avait fouillé après son départ pour la soirée. Puis elle se doutait bien qu'il ne s'était pas contenté de fouiller son bureau. S'il avait pu, il serait même allé fouiller son appartement. Il aurait été déçu ou horrifié, c'était selon ce qu'il recherchait. Il aurait peut-être vu que sa patronne pouvait être romantique, quand elle le voulait. Tout dépendait de la personne qui occupait ce qui lui servait de cœur. Puis il se trouvait qu'Eurydice, oui, la rendait légèrement niaise. Elle était amoureuse et même si c'était parfois compliqué de retenir ses élans d'amour et de désir, elle le faisait pour la jeune femme. Elles devaient prendre leur temps.

Les iris verts fixant l'homme, la professeure dû se retenir de se lever et quitter la table sans un mot, à l'évocation d'Eurydice. Au lieu de cela, elle se servit de son autre arme. La menace.


CATHERINE : Tu peux parler à Eurydice, et oublie ça, je ne te dirai pas les surnoms qu'on se donne dans notre sphère privée. Mais si tu lui mentionnes ne serait-ce qu'une chose sur notre conversation de ce matin, tu ne verras plus la lumière du jour. C'est compris ?

Elle ne savait pas comment le Fray allait réagir et s'il allait accepter. Pourtant, la jeune femme pris pour acquis qu'il allait se plier à son exigence, car elle était bien capable de lui faire regretter quoi que ce soit. Eurydice ne devait pas savoir sur ses « activités » autre qu'au château. Pour le moment. Puis, comme la brune se doutait que son collègue avait trouvé des informations croustillantes, il serait facile pour la Spector d'en faire autant. Il faudrait simplement que l'Écossais laisse glisser une information et la curiosité pourrait gagner sa douce.

Tout de même, toujours sans montrer une quelconque émotion, la Spinnet posa ses mains sur la table et décida de répondre aux autres questions de l'homme. Non sans grincer des dents. Elle avait dit qu'elle répondrait, mais pas que ce serait la pure vérité.


CATHERINE : Ma dernière visite en Italie doit remonter à... un an ? J'adore ce pays. J'y vais assez souvent, puisque sa magie y est millénaire. Sinon, ce que je peux te dire de l'Organisation, c'est que nous sommes une belle famille prête à défendre la magie, coûte que coûte. Ça te va comme réponse ?

Un faux sourire sur les lèvres, la Québécoise repris sa tasse de café. Le liquide foncé empli sa gorge, avant de vider le contenu complet de la tasse en un trait, dissimulant la grimace derrière ce faux sourire toujours scotché aux lèvres. Si elle avait une mission ? Où allait-il chercher toutes ces idées ? Ou surtout, où avait-il trouver ces informations ? Même si la raison de leur départ pour l'Italie n'avait aucun rapport avec une quelconque « mission », elle trouvait curieux qu'Erwan emploi ce terme. Cela révélait qu'il en savait plus que ce qu'il prétendait.

CATHERINE : Alors là, Erwan... Une mission ? Je ne sais pas à quoi tu fais allusion, mais tu crois que je suis une espionne du Ministère où quoi ? dit-elle en explosant de rire. Et non, tu l'as lu comme moi. Nous sommes seulement là comme observateurs. À moins que tu voulais parler de notre super boulot auprès des morveux ? Ce que je doute... Tu as d'autres questions rigolotes comme ça ?

Professeur adjoint
Photographe en chef
Adjoint en Or
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 14/07/2023 à 16:10:22

Erwan, les bras toujours croisés, écoutait avec la plus grande attention chaque mot que voulait bien prononcer la Québécoise en face de lui, dont les iris verts luisaient étrangement. Il ressentait un flots d'émotions contradictoires, était-ce le fait de la potion qu'il avait mise dans son thé où les propos de la Spinnet ? Difficile à dire, mais les menaces directes de sa patronne ne lui plurent aucunement.

L’Écossais savait pertinemment que la relation qu'elle entretenait avec Eurydice était importante pour elle et il n'avait aucune envie de contrarier leur amour naissant, surtout que ce dernier apaisait la Spinnet qui se montrait plus calme et laissait ainsi plus de temps au brun pour s'occuper de... ses propres affaires.

Puis, Catherine parla de l'Italie et surtout, ce que le Fray attendait le plus, de l'Organisation. Une belle famille... Ces mots ne satisfirent que trop peu l'adjoint mais il s'en contenta pour le moment. Il fallait tout de même savoir que son esprit avait été embrouillé, par le passé, par un ancien groupuscule russe qui lui avait fait croire que l'Organisation commettait des atrocités partout en Europe et qu'il fallait l'arrêter. C'est en partie pour cela que le jeune homme était revenu sur sa terre natale mais, depuis qu'il était là, il avait pu se faire son propre avis, dans l'ombre, et il espérait secrètement se rapprocher d'eux. Son travail actuel était donc un aubaine et le Fray savait qu'il devait se plier aux exigences de sa patronne et être patient... Mais la patience n'était pas ce qui le caractérisait le plus.

Quand Catherine finit de répondre à ses interrogations, son rire faisant encore écho dans la tête du Fray suite à sa petite boutade sur l'idée qu'elle serait une espionne, Erwan se sentait vide. Vide et contrarié. Contrarié et énervé. Énervé et... Il se leva, jetant d'un geste sa tasse et le peu de thé qui restait au fond sur le sol sur lequel elle se brisa, attirant l'attention du peu de personnes présentes dans le bar.


Erwan : Je...

L'adjoint prit soudain conscience de son emportement excessif et retomba sur sa chaise l'air penaud.

Erwan : Excuse-moi, je crois que... Je n'ai pas assez dormi et ce thé était peut-être un peu trop fort, plaisanta-t-il en réparant la tasse d'un léger coup de baguette. Et bien, non, je ne crois pas avoir d'autres questions.

Comme si rien d'anormal ne s'était passé, Erwan passa sa main sur sa joue où une barbe naissante accrochait ses longs doigts et regarda sa patronne en souriant.

Erwan : Bon, quand doit-on partir ?


PJS de Nathan Fray.

~~R~~P~~G~~
Catherine - Camille

Professeure
Coeur de Glace
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 20/07/2023 à 23:02:13

Ce n'était pas une situation que Catherine adorait. Être la et dévoiler un peu de soi-même. Même si c'était à Erwan. Ils commençaient à se connaître, mais ce n'était pas encore ça. La Québécoise soupçonnait quelque chose chez son adjoint, mais elle ne savait trop quoi. Donc, même si cette conférence tombait mal, elle commençait à y voir du positif. Entre autres, ils allaient pouvoir faire plus ample connaissance. Ce qui n'allait pas déplaire à la jeune femme, car ce n'était pas à Poudlard qu'elle pouvait utiliser toute la puissance de sa magie ou toute sa ruse. Surtout que peu importe les actions des membres du collège, tout se savait. Les rumeurs se propageaient comme une traînée de poudre.

La Spinnet avait donc dit le stricte minimum. Elle ne pouvait pas se laisser aller à de plus grande confidence. Au risque d'en dire trop. Ce qui était un de ses nombreux défauts. Attendant une réaction de l'Écossais, la brune termina sa tasse de café, quand soudain l'homme devant elle eu un excès de rage. La sorcière recula de quelques centimètres, surprise de cette réaction. Son regard vert ne lâchant pas d'une miette le Fray qui finalement, repris sa place, s'excusa et effaca tout de cette petite scène. Catherine n'était pas dupe. Elle observa chaque miuvement de baguette, les muscles tendus de l'homme. Les traits de son visage. Son adjoint lui cachait quelque chose.


CATHERINE : Bon... Très bien. Allons-y avant que vous attiriez encore plus l'attention. Rendez-vous à la Gallerie des Offices, à Florence...

Se levant rapidement, frôlant Erwan de sa cape, Catherine sorti des Trois Balais en lançant un léger sourire à la propriétaire et sans plus attendre, elle transplana dans l'une des petites rues de la ville de la Renaissance. Époussetant ses habits, elle n'attendit même pas l'arrivée de son adjoint avant de se diriger vers la petite porte qui faisait office d'entrée pour la conférence.

Elle pénétra et fit face a une grande salle joliment décorée. Des sculptures, quelques peintures habillaient l'endroit. Sans parler des boiseries à la couleur noyer qui rappelaient les étages supérieurs qui étaient occupée par le musée.

S'engoufrant dans l'endroit, la professeur se dirigea vers le petit comptoir où les cappuccino étaient les breuvages servi pour la matinée. La brune espérait grandement que l'Écossais allait bientôt arriver, car avant même qu'elle ait pris sa tasse, de nombreux regards s'étaient posés sur elle. Dont celui de Antonino.


Professeur adjoint
Photographe en chef
Adjoint en Or
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 21/07/2023 à 15:54:59

Erwan avait retrouvé totalement ses esprits et il se sentait prêt à affronter tout ce qui pouvait l'attendre en Italie. Sa patronne ne mit pas longtemps à lui répondre, cachant soigneusement ce qu'elle pensait de la réaction excessive de son adjoint. Dissimuler des choses, ça, elle savait bien le faire et l’Écossais ne le savait que trop bien et c'était sans doute quelque chose qu'il appréciait chez Catherine.

La Québécoise lui donna le lieu de leur rendez-vous et se leva rapidement pour quitter les Trois-Balais sans attendre le jeune homme. S'attendait-il à voyager avec elle main dans la main ? Certainement pas ! Mais elle aurait pu quand même faire preuve d'un peu de patience...

Erwan se leva à son tour, déposant sur la table un pourboire généreux avant se lancer un clin d’œil à la patronne. Il sortit en cherchant du regard la Spinnet bien qu'il savait déjà qu'elle était sur le sol italien. Il prit une inspiration, se concentra et disparut à son tour.

L'air de Florence était déjà chaud pour cette heure matinale et Erwan tenta de se repérer en marchant avec calme dans les petites rues étroites de cette ville. Il mit cinq minutes à trouver le musée, non sans l'aide d'un couple de vieux moldus qui avaient quelques notions d'anglais.

L'adjoint en défense entra dans la grande pièce telle une ombre et repéra vite la Québécoise qui était accoudée à un petit comptoir. Il se dirigea lentement vers elle, inspectant les personnes déjà présentes, et admirant le décor qui était somptueux. Bien qu'Erwan, à la différence de ses frères, n'était pas féru d'art, il devait reconnaitre que les sculptures et peintures étaient plus qu’impressionnantes.

Arrivé à la hauteur de Catherine, il regarda autour d'eux et constata immédiatement que de nombreux regards étaient tournés vers sa patronne et ils ne semblaient pas tous amicaux.


Erwan : Merci de m'avoir attendu, glissa l'adjoint à l'oreille de Catherine non sans une certaine ironie, l'ambiance est assez pesante ici ou je me fais des idées ?


PJS de Nathan Fray.

~~R~~P~~G~~
Catherine - Camille

Professeure
Coeur de Glace
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 21/07/2023 à 20:33:56

Accoudée au comptoir café, Catherine observait un à un les personnes qui osaient lui jeter un regard. Certains semblaient curieux par la présence de la professeure, tandis que d'autres avaient des regards peu amicaux. La jeune femme osait tout se même les regarder direct. Aucune de ces personnes ne l'intimidait, même si elle savait que plusieurs d'entre-elles aimeraient bien la voir disparaître.

C'était à ce moment que le regard vert se posa sur Antonino. Cet homme avec qui la Spinnet avait passée une nuit, pendant son périple en Italie. Ce même Antonino qui voulait l'épouser. Il était même allé jusqu'à lui demander sa main pendant un de ces dîners chics en Sardaigne. La Québécoise avait refusée, mais cet homme n'acceptait pas les refus. Dans tous les cas, ce dernier avait le regard bien posée sur la brune, ne la quittant pas des yeux. Catherine détourna le regard, buvant une gorgée de son cappuccino.

Par chance, le Fray arrivait pile a ce moment. Il ne rata pas l'occasion de lui faire comprendre qu'elle aurait pu l'attendre, mais tout était calculé. Elle fit un geste de la main, pour balayer cette remarque.


CATHERINE : Je vois que ton sens de l'observation est bien développé... Comme je te l'ai dit, je ne suis pas très... populaire. Dépend pour qui.

Pile poil à ce moment, l'homme aux caractéristiques particulières des italiens s'approchait du duo. Il traversa la salle bondée, avant de se planter tout prêt de Catherine.

ANTONINO : Catherine ! Bella ! Ça fait longtemps.

La jeune femme, pour une rare fois, fut embarassée. L'Italiens lui fit la bise, laissant ses lèvres plus longtemps que prévu sur sa joue et lançant un regard malicieux au Fray. Voilà que l'Italiens jouait les possessifs, la journée allait être longue.

Professeur adjoint
Photographe en chef
Adjoint en Or
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 23/07/2023 à 00:48:37 - Modifié : 23/07/2023 à 00:50:08

En temps normal, le Fray aurait râlé beaucoup plus pour avoir été planté dans un bar et s'être un peu perdu dans les rues florentines mais avec Catherine, Erwan se comportait très différemment. Sans doute par respect ou parce qu'il apprenait à mieux connaitre sa patronne. Quoi qu'il en soit, le geste de la Québécoise pour balayer ses propos le fit sourire. C'était presque devenu un jeu entre eux.

Alors que l'adjoint en défense se retourna vers la foule qui remplissait de plus en plus la salle, son regard fut immédiatement attiré par un homme qui traversa la foule de ses larges épaules et se dirigea vers les professeurs, un sourire sur son visage. Le Fray eu un mauvais pressentiment à son encontre qui fut rapidement confirmé quand le bellâtre se planta devant sa collègue et, pire encore, embrassa ses joues avec un peu trop... d'insistance. Pour couronner le tout, l'Italien lança un regard à Erwan comme pour le défier.

Devant la réaction de Catherine, l’Écossais faillit s'étrangler de rire tant l'embarras de la jeune femme était hilarant à voir sur son visage mais Erwan se ressaisit rapidement et répondit au monsieur "épaules carrées" par son regard le plus sombre. Pour qui se prenait cet homme ? Il devait y avoir une histoire derrière mais, pour dire vrai, le Fray n'en avait que faire (pour le moment) et il préféra jouer le bluff pour essayer de sortir Catherine de cette situation. Il se tourna donc vers l'italien et tendit une main ferme.


Erwan : Bonjour. Je suis Erwan Fray et je serai curieux de... savoir qui vous êtes et d'où vous connaissez ma chère et tendre Catherine ?

L'adjoint tenta de garder tout son sérieux tant ses mots sonnaient faux dans sa bouche pour quelqu'un qui connaissait bien le duo de défense contre les forces du mal. Mais ici, devant un inconnu, ce petit jeu d'acteur allait peut-être aider la Spinnet ou alors, totalement empirer la situation...


PJS de Nathan Fray.

~~R~~P~~G~~
Catherine - Camille

Professeure
Coeur de Glace
[Avatar]
Poudlard
Adulte
Titre : Re : Surprise sur prise
Créé : 30/07/2023 à 19:24:36

La situation était tout simplement... gênante. À ce moment précis, Catherine aurait voulu se fondre dans la masse et disparaître. Surtout qu'Antonino se la jouait beaucoup trop intime. Ce qui la gênante encore plus. Il pensait toujours à la conquérir et malgré la présence du Fray, il se la jouait Don Juan ou plutôt, possessif. Il n'avait finalement pas changé et surtout, il n'avait toujours pas comprit que personne ne pouvait posséder la professeure.

Tout de même, elle ne savait pas comment le prendre. Si elle devait se réjouir ou non de la scène qui lentement prenait place. Elle le prit comme une chance, d'avoir son adjoint à ses côtés. Car Erwan comprit rapidement ce qui se passait avec l'Italien et au lieu de se payer la tête de sa patronne, comme il en avait l'habitude, il tenta de la sortir de là. La surprise d'entendre Erwan la qualifier de chère et tendre devait se voir sur le visage de l'ancienne aiglonne et pourtant, il n'eut aucune réaction de la part d'Antoine. Trop occupé à observer l'Écossais devant lui.

La surprise passée, la Directrice adjointe entra dans le jeu du Fray, passant son bras sous celui de l'homme, avant de passer la main dans la mèche de cheveux qui cachait le front de l'adjoint. Comme un petit geste attentionné.


CATHERINE : Antonino ! Quelle joie de te voir ici. Donc voilà, Erwan est mon fiancé et collègue à Poudlard, dit-elle en regardant le Fray. Antonino fut mon assistant pendant un de mes séjours à Milan. On faisait de la recherche... tout ça.

ANTONINO : Pas seulement de la recherche, bella, dit-il en faisant un clin d'oeil à la femme.

CATHERINE : BREF ! Je suis contente de te voir Antonino, mais là je dois présenter quelqu'un à Erwan. Tu viens chéri ?

Toute cette mascarade, Catherine le savait, allait lui coûter très cher. Le Fray allait sûrement se faire un malin plaisir de la questionner et se moquer d'elle et cette fois-ci, il allait en avoir tous les droits.

Pages : 1 2 3 4 ->

Le Grand Escalier >> Monde Magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ



Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - La Charte du Fandom
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2023 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5