Connexion




Mot de passe perdu?

Le Grand Escalier

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Savane écossaise
Tanguy Kerleal
Retraité
Chroniqueur Gryff'Time
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2636
Titre : Savane écossaise
Créé : 01/06/2020 à 11:46:02

5e année

La sonnerie venait seulement de retentir que Tanguy rangeait déjà précipitamment ses affaires dans son sac. C'était le dernier cours de la journée - de l'Astronomie, de surcroît - et il avait hâte de prendre l'air. Sortir. Humer l'air frais du dehors. Sitôt ses affaires rangées, il se précipita hors de la pièce, qui n'était pas, pour une fois, la Tour, et traversa tout le château pour gagner son dortoir, avant de redescendre depuis la Tour de Gryffondor vers la cour. Il s'attendait à ne pas être seul, mais il n'avait pas spécialement prévu un tel attroupement. En effet, quand il parvint dehors, après avoir franchi les Grandes Portes, il eut à peine la place de descendre d'une marche. Cependant, cette situation lui offrait un point de vue panoramique surplombant la plèbe des élèves devant lui. Il n'y avait pas à dire, il appréciait cette position. Un petit sourire se dessina au coin de ses lèvres, cependant que, frappant légèrement le dos de Poufsouffle qui se tenaient devant lui, ou plutôt, en bas devant lui, il demanda la raison de cette cohue. On lui répondit que ce jour était celui des visites à Pré-au-Lard.

[ Ah bon ? ]

Le jeune Breton avait complètement oublié ce détail. Il se mit à réfléchir quelques instants, tout en remerciant d'un léger clignement des yeux celui qui avait répondu à sa question. Valait-il mieux suivre tous ces élèves ? Il n'avait aucune idée de l'endroit était Yoann, ni le reste des Lions. A vrai dire, il avait une certaine flemme à éplucher du regard tous les visages qui se dressaient tels des piquets en contre-bas, devant lui. Une autre idée lui vint à l'esprit, et elle lui sembla bien meilleure. Les sorties à Pré-au-Lard n'étaient pas obligatoires, il n'avait aucune raison de suivre le mouvement. Il pouvait rester au château, à chercher Peeves pour le mettre au fait de ses dernières effronteries dans le bureau de Gryffondor avec quelques autres. Ou alors, il pouvait tout aussi bien aller rêvasser, tout seul, dans le Parc. Le jeune sorcier de cinquième année avait acquis, en effet, une propension à partir se promener tout seul au bord du Lac Noir, qui lui rappelait ses rivages bretons natals - à ceci près que les vagues étaient bien plus petites ici, à Poudlard. Tanguy choisit sans hésiter la deuxième option. Il n'avait pas envie de fouiller tout le château à chercher Peeves, qui, il en était certain, devait sûrement déjà être au courant de leur méfait.

Tournant le dos aux professeurs qui étaient en train de donner les dernières consignes pour la sortie au village sorcier, le jeune sorcier se faufila lestement entre les élèves qui patientaient, agglutinés dans le Hall d'entrée, et se dirigea vers le terrain d'entraînement. Il savait que, dans cette partie du Parc, peu de gens osaient s'aventurer, car la zone était la plus proche de la Forêt Interdite. D'un bon pas, il rejoignit le couvert des arbres, et s'assit sur une souche humide qui traînait au sol, encore accrochée à la terre. Pensif, il regarda un long moment un oiseau qui pépiait dans l'arbre. Il avait terriblement envie de se métamorphoser, mais il ne savait absolument pas s'il en avait le droit dans le Parc. Tanguy balaya cette dernière pensée de son esprit aussi rapidement qu'elle l'avait effleuré. Quoi qu'il en soit, il n'allait croiser personne ce jour-là, car tout le monde serait à Pré-au-Lard, ou en retenue. Néanmoins, il jeta quelques coups d’œil autour de lui, afin de vérifier sa solitude. Il semblait bien être la seule humaine des alentours. Il se leva donc de sa couche, s'étira, puis se figea, en fermant les yeux. Il voulait améliorer sa métamorphose, afin de devenir un animagus accompli, irréprochable.

Après quelques secondes de concentration, il sentit son cœur se dédoubler, comme la dernière fois. Comme la dernière fois, l'image de son animal apparut dans son esprit, bien plus nette que lors de la formation. Cette fois-ci, ayant confiance en lui, il ouvrit les yeux. Il vit ses mains, qu'il tenaient le long de ses jambes, se muer en deux pattes rondes, cependant que du poil jaune et noir poussait. Il se surprit à perdre l'équilibre, et se retrouva à terre, couché sur le côté. Il poussa un cri de surprise.


Fhhhh

Mais seul un léger feulement sorti de sa bouche. Tanguy sentit de la fierté l'envahir : il semblait qu'il avait réussi ! Pour son âge et son niveau de formation, chaque transformation réussie était un exploit, une victoire. Décidé à en avoir le cœur net, il avança - à quatre pattes, car ses jambes également s'étaient transformées correctement - le long d'un sentier, pour arriver dans une flaque. En guise de reflet, il vit la tête d'un gros félin à poils jaunes tacheté de noir. Tout joyeux, il sauta sur ses pattes arrières ; cependant, il parvint presque à la moitié de la hauteur des arbres. S'étant réceptionné au sol, il se calma quelques secondes. Il avait oublié que le jaguar était un félin très puissant, et devait prendre conscience et mesurer sa force animale. Mais il préféra d'abord s'habituer à lui. La truffe frémissante, il huma l'air. Aucun danger en perspective, selon lui. Bien qu'il reconnut qu'il n'était pas le meilleur nez de Gryffondor. Tanguy s'étira les pattes, puis trotta lestement devant lui, en s'enfonçant davantage dans la forêt du Parc, afin d'être sûr de ne croiser personne. Le jaguar n'était pas spécialement connu pour élire domicile en pleine Ecosse.

RPG entre Matka Omen
et Tanguy Kerleal.
Pour toute incrustation,
veuillez MP l'un des deux participants.
L'intervention de PNJ n'est pas souhaitée.
Chronologie : printemps 2020

Bannière de Bastien Morholt

Matka Omen
Préfète
Chroniqueuse VIPère
Joueuse de Quidditch
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 475
Titre : Re : Savane écossaise
Créé : 02/06/2020 à 10:54:57

Matka regarde les élèves qui s'amassent sur le chemin de Pré-au-Lard et soupire. Elle pourrait les rejoindre, mais elle a prévu de passer la journée à travailler les derniers exercices envoyés par Mme. Chepkemboi, sa professeur de Métamorphose à Uagadou. Aidée par sa baguette, Matka a passé des jours à analyser le chemin que sa magie prend quand elle lance un sort, luttant pour en ralentir la progression afin de comprendre comment elle fonctionne. Elle est prête, elle en est certaine.

S'écartant un peu plus de la masse, Matka s'enfonce dans le Parc, rejoignant une partie plus arborée. Ce n'est pas encore la Forêt Interdite, mais sous le couvert des arbres, elle sera tranquille, et à l'abri des regards. Elle a fait des réserves pendant le petit-déjeuner, et prend une pause pour souffler : son sac est plein de bouteilles de jus de citrouille, de pommes et autres en-cas dont elle aura probablement besoin après quelques sorts. La magie sans baguette est un art épuisant.

Quelques minutes plus tard, enfin arrivée, elle pose sa besace et fait craquer ses doigts. Elle s'apprête à lancer un premier sort quand elle entend un bruit non loin, comme des pas sur le sentier, des pas légers, presque imperceptibles, et elle a un instant l'impression de les rêver, avant de les entendre à nouveau. Intriguée, elle s'approche du sentier pour y jeter un coup d'œil...

« AAAAAAAH ! »

Matka recule, trébuche et tombe au sol, le cri encore sur ses lèvres. Sans prendre la peine de se relever, elle rampe vers la protection illusoire de son sac, se laissant seulement une seconde pour tracer une spirale dans les airs devant elle :

« Fumos ! »

Un écran de fumée relativement opaque commence à se former autour d'elle, et Matka finit par mettre la main sur son sac. Ses yeux piquent et sa gorge la supplie de tousser, mais elle les ignore pour continuer de chercher sa baguette. Pourquoi l'a-t-elle rangée si loin ? C'est une béquille, certes, mais une béquille dont elle aurait ardemment besoin alors qu'elle se retrouve face à un léopard ! Un guépard ? Ou peut-être un jaguar ? Peu importe, c'est un félin dangereux et... Matka se fige. Que ferait donc un tel animal à Poudlard, au milieu de l'Ecosse ?



Tanguy Kerleal
Retraité
Chroniqueur Gryff'Time
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2636
Titre : Re : Savane écossaise
Créé : 03/06/2020 à 18:10:04

Tapi dans les fougères, le jaguar semblait presque faire corps avec la nature. Cela faisait plusieurs minutes qu'il était là, dans cette position, immobile, et en silence. Les yeux fermés, Tanguy écoutait tous les bruits de la forêt et humait toutes les senteurs, afin de développer au maximum ses sens de félin. Au fond de lui, il espérait également que cet exercice lui apporterait davantage de sensibilité pour sa forme humaine, bien qu'il ait des yeux de lynx. Mais pour l'heure, il se concentrait sur son environnement : les oiseaux, les rongeurs qui foulent les feuilles morts humides craquantes, un envol à tire-d'aile...

Tanguy ouvrit brusquement les yeux. Aux aguets, les oreilles pointées vers l'avant, il cessa de rêvasser. Il venait d'entendre un bruit de branche craquée. Ce n'était pas normal, à moins que ce ne fusse dû à un gros mammifère. Mais le Breton n'en était pas véritablement certain. Il se releva sur ses pattes, tout en se baissant pour ne pas dépasser des fougères, et commença à progresser dans le sous-bois en tâchant de contourner le lieu d'où était provenu le bruit. La chose bruyante se rapprochait, d'ailleurs. Tanguy comprit rapidement qu'il s'agissait d'un humain. Il redoubla de méfiance, tandis que le poil de son dos se hérissait. Il avait envie de grogner, mais il était beaucoup trop curieux, et voulait savoir à qui il avait affaire avant de lui faire peur.

Au détour d'une touffe de plantes basses, il aperçut le chemin de terre qui parcourait la forêt du Parc. Se sentant observé, il leva les yeux. Il eut le temps d'apercevoir une jeune fille qui le regardait, avant que celle-ci ne crie, lui arrachant au passage les tympans. Puis le jaguar se trouva enveloppé dans un nuage de fumée qui le fit éternuer et piquer des yeux. En quelques bonds, il s'éloigna de l'endroit et frotta sa truffe contre les herbes au sol. Le Malouin se demandait ce que tout cela signifiait. Il n'avait pas le souvenir d'avoir vu une baguette, ou un éclair manifestant un sort... Intrigué, il décida de rebrousser chemin. Ses coussinets effleurant à peine le sol, il revint vers le petit sentier de terre sur lequel il avait croisé la jeune fille. Elle était encore là, à fouiller de sa main fébrile dans son sac. C'était une Serpentard, à en juger la couleur de sa cravate. Tanguy la regarda de ses yeux perçants, et, méfiant, les oreilles inclinées vers l'arrière, se mit à gronder.

Matka Omen
Préfète
Chroniqueuse VIPère
Joueuse de Quidditch
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 475
Titre : Re : Savane écossaise
Créé : 04/06/2020 à 13:26:42

La fumée se dissipe peu à peu, et à travers ses yeux brouillés de larmes, Matka finit par distinguer sa baguette, au fond de son sac. Alors qu'elle s'apprête à la la saisir, un grondement sourd la fait sursauter, et elle lâche sa besace, perdant de nouveau l'artefact de vue. C'est alors qu'elle se rend compte que son sortilège ne fait plus effet, et qu'elle est de nouveau face à la créature, qui semble bien plus agressive que tout à l'heure. Après réflexion, ce n'était peut-être pas une bonne idée de la noyer dans une fumée âcre...

Tremblante, Matka se redresse. Son père lui a toujours dit de bien se tenir droite face à une créature sauvage, de garder son sang-froid et de paraître le plus menaçante possible. Et surtout, surtout, de ne jamais lui tourner le dos ou courir, même si c'est actuellement ce que la petite sorcière a envie de faire, aussi peu athlétique soit-elle.

« Je... ne te veux aucun mal, annonce-t-elle d'une voix tremblante. Tu restes là où tu es, reprend-elle avec un peu plus d'assurance, et moi je vais reculer tout doucement... Vraiment tout doucement... »

Matka fait un pas en arrière et lève les mains, fixant ses doigts agités de spasmes. Si les animaux peuvent réellement sentir la peur, alors celui-ci doit savoir qu'elle est absolument terrifiée. Et pour cause, un léopard à Poudlard... Ou bien un jaguar ? Elle ne se souvient jamais de la différence entre les deux - une histoire de tâches et de localisation - mais ce n'est pas vraiment le moment de se poser ce genre de questions. Sauf peut-être si...

« Qu'est-ce que tu fais ici ? demande-t-elle, plus à elle-même qu'à l'animal. En plein milieu de l'Ecosse ? »

Elle ne voit pas de raison pour qu'un jaguar sauvage - oui, Matka a décidé arbitrairement qu'il s'agissait d'un jaguar - se retrouve dans le parc de Poudlard. Alors s'il n'est pas sauvage, il est peut-être là pour les cours de Soins aux Créatures Magiques, et est donc habitué à la présence de l'homme. Quoique, cela ne fait pas sens non plus, puis qu'un jaguar n'est pas une créature magique. Mais alors, que fait-il là ?

« Tu ne serais pas un Animagus, par hasard ? »

Matka a baissé les mains. C'est la seule explication logique qui lui vient à l'esprit, et elle n'a plus qu'à prier pour que ce soit la bonne. Alors elle se campe sur ses deux jambes, croise les doigts et plante son regard dans les yeux verts du jaguar.



Tanguy Kerleal
Retraité
Chroniqueur Gryff'Time
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2636
Titre : Re : Savane écossaise
Créé : 11/06/2020 à 11:40:56

Malgré son apparence grondeuse et menaçante, Tanguy ne savait pas vraiment quoi penser. Il n'avait pas du tout prévu de se retrouver face à un élève, et en l’occurrence, certainement pas devant un première année. A priori, la petite fille qui se tenait devant lui ne l'attaquerait pas. A y bien regarder, le Breton remarqua qu'elle était vraisemblablement plus paniquée qu'elle. Il est vrai que, face à un jaguar, lui aurait eu la même réaction. Il se redressa, en gardant les oreilles pointées vers l'arrière pour ne pas attirer la vigilance de la vipère. Il réfléchit à toute vitesse. Que faire ? Se révéler ? Continuer de jouer la bête ? La jeune fille semblait effrayée ; or il n'avait pas l'intention de lui faire le moindre mal. Il pourrait lui offrir une grande frousse, certes, et ce ne serait pas de refus : elle était à Serpentard. L'orgueil de cette maison commençait à l'agacer, bien que tous les membres de sa famille y aient été répartis eux aussi. Il ne bougea pas d'un poil, se contentant de plonger ses prunelles émeraude dans celles de la vipère.

Voyant que la jeune fille baissait les bras, il comprit qu'elle baissait par la même occasion sa vigilance. De toute évidence, elle se méfiait du félin qu'elle avait en face de lui, qui commençait d'ailleurs à avancer, très lentement, d'abord vers elle, puis en la contournant et en en faisant le tour. Il est vrai qu'un jaguar en pleine Ecosse est on ne peut plus incongru. Que faire, encore une fois ? Un jaguar aurait probablement bondi sur la pauvre depuis belle lurette. Elle, avait compris. Quand elle lui posa sa dernière question, il savait qu'il était presque démasqué. Il ne pouvait l'ignorer, contrairement aux précédentes qu'elles avait formulées. Après s'être figé un instant, quand il revint en face d'elle, il s'assit sur son arrière-train, puis se démétamorphosa. Revenu en forme humaine, il se releva, et fixa la jeune fille.


Tu es perspicace, jeune fille.

Matka Omen
Préfète
Chroniqueuse VIPère
Joueuse de Quidditch
1re année
[Avatar]
Serpentard
Messages : 475
Titre : Re : Savane écossaise
Créé : 12/06/2020 à 14:17:08

Le jaguar semble se tendre un instant, et Matka ferme les yeux - elle s'est trompée, ça y est, l'animal va se jeter sur elle, et elle va mourir seule, dans le parc de Poudlard, à l'âge vénérable de onze ans, sans personne pour écouter ses dernier mots. Quand elle entend un bruit, la jeune Serpentard glapit, se recroquevillant sur elle même : elle n'a aucune chance d'échapper à un jaguar.

Puis elle entend quelques mots, et rouvre les yeux : devant elle se tient un élève de l'école, plus âgé qu'elle de quelques années. Elle l'a déjà vu dans la Grande Salle, à la table de Gryffondor si sa mémoire ne lui joue pas de tour. Matka se redresse et l'observe, puis son cerveau se remet en marche, lui rappelant soudain que le garçon lui a parlé quelques instants plus tôt.

« Je n'étais pas totalement sûre de moi, lui répond-elle d'une voix hésitante. Un Animagus... Ce n'est pas vraiment une spécialité à Poudlard. Tu l'es depuis longtemps ? »

La curiosité a vite repris le dessus sur la terreur et l'embarras. Matka a vécu onze ans en pensant aller à Uagadou, elle a passé onze ans à regarder sa mère se transformer en Sitatunga, et elle tient à faire honneur à sa professeur de Métamorphose. Alors évidemment, croiser un Animagus à Poudlard, c'est une chance qu'elle ne va pas laisser filer.



Tanguy Kerleal
Retraité
Chroniqueur Gryff'Time
5e année
[Avatar]
Gryffondor
Messages : 2636
Titre : Re : Savane écossaise
Créé : 12/07/2020 à 19:45:37

Tanguy resta silencieux lorsque la Serpentard, qui se tenait voûtée devant lui, sortit de sa torpeur. Selon toute vraisemblance, elle n'était guère plus apeurée par le Breton depuis qu'il avait recouvré sa forme humaine, et s'adonnait même à une succession de questions. Il grimaça. Les interrogatoires n'étaient pas sa tasse de thé. Surtout quand il fallait répondre à plus jeune que soi. Le Malouin haussa un sourcil d'étonnement. Exceptionnellement, il ne ressentait aucun mépris, ce sentiment qui lui était si familier et qui le traversait dès qu'on l'ennuyait. Pour autant, il ne se voyait pas se justifier devant une pauvre élève de première année.

Pourquoi toutes ces questions ?

Plongeant ses yeux dans les paupières de la vipère, il se demanda un instant si lui offrir un regard dur relevait de la nécessité et de la pertinence. Une petite voix lui souffla la réponse négative, qui lui parut d'autant plus évidente lorsqu'il se souvint de ses mots. Elle parlait de Poudlard, comme si... elle n'en faisait pas partie ; comme si... elle visitait le lieu. Non, il devait rêver. Elle portait l'uniforme de Serpentard, il l'avait vue traîner dans les couloirs ; de plus, elle avait l'âge d'être scolarisée dans le collège. Il ne s'agissait certainement pas d'une moldue de passage. Mais la curiosité du Gryffondor, qui le travaillait depuis quelques instants déjà, finit par le submerger. Il lui demanda :

Pourquoi est-ce que la métamorphose animagus... ne serait pas une spécialité de Poudlard ?

En tout état de cause, tous ceux qui avaient suivi les couloirs du château savaient que la formation était proposée aux élèves les plus méritants et dispensée pas des formateurs compétents dépêchés expressément par le Ministre britannique. Tanguy n'avait aucune idée de la façon dont cela était arrangé à Beauxbâtons, mais sa cousine ne lui avait rien raconté de semblable - il songea soudainement qu'il avait oublié de lui envoyer un hibou, il en profiterait pour le lui demander dans son prochain courrier. En attendant, il scruta le visage de la jeune fille qui lui faisait face, impassible.

Le Grand Escalier >> Monde magique >> Poudlard et ses environs

Retour en haut de la page



Vous avez besoin d'aide ? Rendez-vous dans la FAQ

Partenaires :
Écoles de Magie : Mana Wyrd - Harry Potter 2005 - Hogwartsnet - Habbo Magie Poudlard - L'académie Beauxbâtons - Mimble Mimbus
Monde Magique : Fédération du Quidditch Français - La Gazette du Sorcier - Wiki Harry Potter - Obscurus Presse - HP666 - L'Ordre du Phénix
Autres : Portail des jeux - Annuaire google

Toute reproduction en totalité ou en partie est interdite.
Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros Corp. et J.K. Rowling.

© 2009-2019 Twelve Grimmauld Place - © 2020 Design par Alpha Landstorm, Artus Myrtle, Camille Dubois et Elea Loohest - Mentions légales

Optimisé pour Firefox 4, Google Chrome 6, Safari 5 et Opera 10.5